Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darth Ynnitach
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 3059
Âge du perso : 243 ans
Race : Anzati/Sith
Binôme : Apprentie : Ysanne Ha'mi
Zora Shaar-lâ
Acolyte : Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
80/105  (80/105)

MessageSujet: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Mer 15 Aoû 2012 - 19:35

Darth Ynnitach était de retour sur Korriban. Rien que cette idée, pour les personnes la connaissant, ne devait pas la ravir plus que cela, pour ne dire pas du tout en fait. Ceux qui l’accompagnaient devait maudire leur mauvaise fortune de l’accompagner pour ce voyage. Avant même son départ la Dame Noire était d’une humeur aussi exécrable que le temps de Dromund Kaas. Certains serviteurs s’étaient vu être punis sévèrement pour des fautes mineures qui n’auraient résulté en temps normal qu’à des privations ou quelques coups. Cette fois un rien la mettait de mauvaise humeur.

Le dernier en date à avoir subi ses foudres était le responsable de sa sécurité rapprochée. Suite à la rumeur éventuelle que son vaisseau était piégé, Darth Ynnitach avait dû repousser son voyage de plusieurs heures. Ceci était véritablement la cerise sur le gâteau et il avait été écorché vif par celui qui allait le remplacer. Au moins cela avait été une distraction agréable, autant la souffrance de l’ancien, que de la colère et la peur du nouveau responsable de la sécurité, pendant les heures nécessaires à la fouille du vaisseau… pour rien.

Finalement, après de longues heures passées dans sa luxueuse cabine, le vaisseau avait enfin atteint la planète des Sith. Leur berceau et leur tombe. Tout ceci était véritablement déprimant. Contrairement à la fois précédente le pilote avait eu le bon goût de plonger directement vers la planète et de ne pas faire le tour panoramique habituel. Déjà que les Sith n’y sont pas astreint à cette mesure de vérification et encore moins la Dame des Sith, et que l’illustre passagère aime encore moins le spectacle depuis l’espace.

L’accueil à l’académie avait été réduit au minimum. Déjà parce que l’effectif est réduit et qu’en plus de cela la majeure partie des instructeurs étaient occupés avec les apprentis. D’autant plus que Darth Ynnitach y voyait là une forme d’opposition à son attitude de la part des instructeurs traditionalistes à l’égard de ses mesures à de reléguer Korriban à un rôle secondaire. Sa mesure de déplacer le siège du pouvoir à Dromund Kaas avait déplu à beaucoup et malgré les discours rassurants et les disparitions mystérieuses des voix les plus fortes, les protestations continuaient.

Comme d’habitude, le maître de l’académie lui faisait le tour du bâtiment, permettant ainsi aux apprentis d’avoir l’opportunité de poser leurs yeux sur celle qui en est la maîtresse de leur Ordre. Certains en profitaient même pour se mettre en avant, si tant est que leur prouesse leur accordait un regard de la part de la Dame Noire.

-Comprenez bien Dame Noire des Sith, je ne conteste nullement vos démonstrations de force envers ceux qui élevaient trop la voix par ici. Je fais ce que je peux pour promouvoir vos idées auprès de ceux qui doutent encore de vous. Mais peut être qu’un geste de…

-Maître Sarys ! Le ton de sa voix démontrait à quel point elle était excédée. Je pensais avoir été claire. Je n’ai pas à faire de compromis avec vos subordonnés ! Mais peut être est-ce là votre erreur Sarys. Regardez-vous, un maître d’arme, un bretteur, une fine lame et peu d’esprit politique. Vous vous êtes élevé par votre talent au sabre mais pas par le reste. Peut être était-ce trop vous demander ? Vous ne pourrez plaire à tout le monde et dans le cas présent c’est soit vos instructeurs ou moi ! Elle souriait. Mais je sais que vous allez faire le bon choix et que vous reprendrez les choses en mains rapidement. Il le faut pour le bien de notre… avenir. Elle étendait les bras devant les apprentis qui s’entraînaient entre eux sous le regard inflexible d’un professeur, qui ne s’était pas exprimé contre elle selon son souvenir.

-Oui ma Dame, je ferais votre volonté. Je m’occuperais de cela ce soir.

-Excellent, maître Sarys. Elle souriait, visiblement satisfaite. Je suis ravie de savoir que vous vous rangez à mon avis et je suis sure que demain je pourrais partir de Korriban en ayant l’esprit tranquillisé de savoir que vous aurez repris en main la situation. *Seulement si tu vis encore jusqu’à ce soir* Pensait-elle. Vous pouvez retourner à vos occupations, maître, je m’en voudrais de troubler le programme de la journée.

Trop heureux de cette invitation, Sarys quittait les lieux après avoir salué la reine des Sith. Darth Ynnitach attendait quelques instants après le départ de son hôte, pour jeter, tout simplement un regard par-dessus l’épaule. Une silhouette noire s’inclinait et se retirait à son tour, laissant la dame Sith avec uniquement ses deux sentinelles.

Alors que la Dame Noire s’installait dans un fauteuil feignant d’admirer les apprentis qui s’affrontaient, ses hommes qui l’accompagnaient se faufilaient à travers l’académie, exécutant les maîtres qui se montraient hostile envers la maîtresse des Sith. En venant ici, elle avait amené des remplaçants dans ses bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Jeu 16 Aoû 2012 - 15:40


Depuis son retour à l’académie, Zora errait la plupart du temps sans but dans les longs couloirs. Elle ne connaissait pas la plupart des apprentis, qui lui étaient indifférents, et pour couronner le tout, elle n'avait plus de maître. Ce dernier, tué en mission, lui avait entrouvert la porte de la force mais cette dernière resterait à jamais entrebâillée si la jeune femme ne trouvait personne pour reprendre en main sa formation. Les cours dispensés à l'académie était utiles, bien sûr. Mais l'humaine avait goûté au terrain et se retrouver à nouveau dans des salles de cours à étudier d'un point de vue théorique la force n'avait aucune saveur à côté de ce qu'elle avait vécu avec Darth Azel.

D'un autre côté, et malgré son appréhension, elle était consciente que l'académie était le seul endroit où elle pourrait retrouver un maître susceptible de lui enseigner pleinement les secrets du côté obscur. Pour ce faire elle devait se montrer, obtenir des résultats satisfaisants à ses cours et espérer qu'un maître daigne la prendre sous son aile. Mais vu le nombre d'étudiants elle avait déja compris qu'elle devrait prendre son mal en patience. Une situation qui lui pesait mais dont elle comprenait malgré tout la rationalité. Quoiqu'il en soit, les jours s'enchaînaient les uns après les autre sans qu'un quelconque événement ne vienne briser la monotonie dans laquelle s'était installée Zora.

Alors qu'elle suivait une leçon de maniement du sabre laser, faisant face à un adversaire plus jeune qu'elle mais malheureusement plus doué aussi, sa perception de la force fut soudainement envahie d'une puissante présence. Une présence oppressante, étouffante, de laquelle la colère et la puissance suintait. Tous les apprentis le ressentir d'ailleurs puisque les combats par binômes perdirent en intensité et que les regards se levaient sur une passerelle de plastacier surélevée. Zora en profita pour frapper d'un coup oblique son adversaire du jour qui avait eu la bêtise de baisser sa garde. Ce dernier la foudroya du regard, pensant certainement qu'elle avait été déloyal, tandis que la jeune femme se contenta d'un sourire arrogant:

- "Ne t'en fais pas, il n'y a que ton ego qui est blessé." murmura-t-elle.

Elle comprenait aisément pourquoi son adversaire était blessé dans son amour propre. Zora n'était pas vraiment douée au maniement du sabre laser. Et pour être honnête cela ne la dérangeait pas vraiment. Cette arme n'était qu'un prolongement de la force parmi tant d'autre et à son goût les apprentis avaient trop tendance à se focaliser sur leur aptitude dans ce domaine. Pour la jeune femme en revanche, seule la force comptait. Et souvent, la ruse pouvait aisément remplacer un long combat et même le gagner plus sûrement encore. Mais toutes ces considérations furent bien vite balayées alors que l'humaine découvrait pour la première fois leur reine, maîtresse incontestée de leur ordre. Elle dégageait une aura de puissance et d'assurance que Zora n'avait que rarement ressentit chez les gens. Sa présence dans la force était si violente qu'à côté d'elle les étudiants n'était guère plus que des pets de bantha. Un retour sur terre rapide pour tout le monde...

La jeune femme se déplaça un peu dans sa direction d'un air naturel dans le but de remettre sur le râtelier son sabre d'entraînement même si en réalité elle espérait pouvoir capter quelques mots de la conversation que la Seigneur Sith avait avec le maître de l'académie. Du peu qu'elle put entendre des propos qu'ils échangeaient, il semblait clair que les choses allaient bouger. Zora avait déja vécu des purges sur Nar Shaddaa et elle savait en reconnaître une qui se préparait. Et puis après tout, de ce qu'elle avait retenu de l'histoire des Sith, ce genre de pratique était courante. Rien n'était plus efficace que de se débarrasser des opposants...

Elle laissa son regard vagabonder sur les autres apprentis présent et le maître qui se chargeait de ce cours. Aucun d'eux ne semblait vraiment prêter attention à elle et elle en profita pour s'éclipser discrètement. Sa curiosité était titillée par la présence de la reine noire et elle espérait simplement que cette dernière n'avait pas dans l'idée de se débarrasser de tous les étudiants pour quelques obscurs impératifs.

Au détour d'un couloir des bruits caractéristiques de sabres lasers fendant l'air et s'entrechoquant attira son attention. Elle se hâta de rejoindre leur origine et se colla contre un mur pour observer la situation. Maître Sarys affrontait un autre sith drapé de noir dans un furieux balai lumineux. Zora fronça les sourcils, abasourdie. Le combat n'était pas un entraînement cela semblait évident et le seul but recherché était la mort de son adversaire. La jeune femme avait vu la silhouette drapée de noir en compagnie du Seigneur Ynnitach et il semblait logique que tuer le maître de l'académie était la volonté de la reine noire. Sarys avait sans doute du lui déplaire d'une quelconque manière et à présent la seigneur sith exigeait le prix du sang en compensation.

Malheureusement pour le guerrier de la reine noire, Sarys prit l'avantage d'une fine botte et trancha sur la longueur son adversaire. Zora se colla au mur et soupira, fermant les yeux pour se forcer au calme comme on le lui avait appris. C'était une occasion en or qui lui tendait les bras mais également la possibilité d'une mort rapide si elle échouait. Elle n'avait droit qu'à un seul essai et elle le savait. Elle déglutit alors qu'elle scellait son choix et souffla un bon coup avant de s'engager à son tour dans le couloir, abordant un air paniqué:

- "Maître Sarys! Maître Sarys... Ils essaient de nous tuer..." lança-t-elle, haletante.

Le maître releva la tête vers elle, délaissant la contemplation de la dépouille et la regarda s'approcher d'un air sombre:

- "Zora? Calme-toi abrutie!" cracha-t-il. "Qui essaie de vous tuer?"

Tentant de rester dans son rôle autant qu'elle le pouvait et de cacher ses émotions, Zora pointa la direction d'où elle venait:

- "Ils sont derrière-moi, les serviteurs de la reine noire..." expliqua-t-elle.

Le maître fronça les sourcils et regarda la direction indiquée, levant son sabre laser en position de garde. Zora remarqua à cet instant que Sarys était blessé au bras qui fumait la où la lame de son adversaire avait rencontrée la chair et réprima un sourire. Son petit stratagème avait fonctionné et que ce soit à cause du combat qu'il venait de mener ou du stress qui en résultait, le maître de l'académie semblait être tombé dans le panneau. Il s'agissait de ne pas lui laisser le temps de réagir. D'un geste rapide elle activa son sabre laser et l'enfonça entre les omoplates du vieil homme avant de le faire descendre vers son abdomen. Zora se pencha à son oreille, un sourire carnassier sur les lèvres:

- "Peut-être qu'il était temps que vous passiez la main, effectivement..." murmura-t-elle.

Puis Sarys retourna à la Force en ayant juste le temps de comprendre qu'il avait commis sa dernière erreur. Avant que le corps ne touche le sol, Zora en trancha la tête qu'elle enveloppa dans la bure du maître déchu avant de prendre la direction où elle avait vu la reine pour la dernière fois. Si ce qu'elle venait de faire était dangereux, ce qu'elle avait en tête l'était d'avantage encore. Mais il était trop tard pour reculer et il fallait aller jusqu'au bout en espérant qu'elle avait vu juste.

Elle arriva devant Darth Ynnitach et reprit une démarche posée tandis que ses deux gardes s'avançaient pour l'intercepter. Zora s'arrêta et s'agenouilla avec conviction face à la reine noire, baissant la tête en signe de soumission:

- "Seigneur Ynnitach, Dame noire des Siths, veuillez pardonner cette intrusion de votre humble serviteur mais j'ai quelque chose qui je l'espère vous intéressera..." dit-elle avec respect.

Joignant le geste à la parole, la jeune apprenti fit rouler la tête de Maître Sarys au pied de la souveraine après l'avoir ôté de son "étui". Sans relever la tête ou le regard, Zora poursuivit:

- "Sans avoir la prétention de connaître vos désirs, ma reine, il me semble que la mort de Maître Sarys était votre volonté... J'ai simplement terminé le travail que votre serviteur n'a pu accomplir..."

La jeune femme ferma les yeux, sentant son coeur battre la chamade. Finalement elle se demandait si elle avait vraiment bien fait de vouloir se démarquer et si elle n'aurait pas mieux fait de rester dans le rang. Résignée, consciente que de toute façon les dés étaient jetés, elle attendit l'approbation ou la mort...
Revenir en haut Aller en bas
Darth Ynnitach
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 3059
Âge du perso : 243 ans
Race : Anzati/Sith
Binôme : Apprentie : Ysanne Ha'mi
Zora Shaar-lâ
Acolyte : Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
80/105  (80/105)

MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Ven 17 Aoû 2012 - 10:14

La Dame noire restait assise, le regard perdu sur les apprentis qui continuaient leurs exercices. Elle remarquait tout de même les regards peu rassurés que lui lançait l’instructeur qui était en bas, supervisant les entraînements. Il avait ressentit la mort des instructeurs, contrairement aux apprentis, qui semblaient ne pas avoir compris et qui se battaient avec plus de férocité que d’ordinaire.

Darth Ynnitach était heureuse de savoir que sa purge se déroulait sans problème particulier. Seule la mort de Sarys semblait prendre du temps. Seule ombre au tableau, Sarys était le plus dangereux. Il donnait l’air de jouer les médiateurs mais c’était lui qui tirait les ficelles.

*Des ficelles bien trop grossières mon chez Sarys…*

Finalement la mort de Sarys venait de tomber. Elle l’avait ressentie avec plus de force que les autres. Cela lui donnait l’impression de voir une étoile qui s’éteint dans la nuit par un simple caprice. Cette image lui plaisait, d’autant plus d’en être la responsable, indirectement. Un venait de naître sur ses lèvres. Le tueur qui devait s’en charger était mort quelques instants auparavant et tout ceci ne pouvait être plus parfait.

*Sarys est mort, ainsi que celui qui devait le faire. Parfait. Personne ne pourra se revendiquer d’avoir surpris et tué une fine lame au sein de son académie*

Prise dans cet élan d’euphorie, elle se levait de son fauteuil se portant auprès de la balustrade, ses mains gantées posées dessus. Elle semblait accorder un peu plus d’attention aux apprentis, mais son regard restait accroché sur l’instructeur, de moins en moins confiant et qui ne semblait plus tenir en place. Leurs regards se croisaient. Le temps semblait s’être arrêté, l’un était comme pétrifié, glacé de terreur et l’autre s’amusait profondément de cet état, savourant ces quelques secondes ou elle pouvait décider de la vie et de la mort de cet homme. Finalement un hochement de tête de sa part faisait éclater cette tension et l’homme, plus rassuré, retournait à ses occupations.

C’est sur cet entre fait qu’une personne venait d’entrer dans la loggia. Les deux gardes de la Dame Sombre réagirent très vite, comme à leur habitude. Ils se portaient autour d’elle, l’entourant de chaque côté. Ils baissaient leurs armes, de grandes lames acérées, pouvant être entourée d’un halo énergétique, très utile pour contrer les sabres laser. Cette fois il n’était pas activé, seuls les tranchants des lames avaient le contact de la gorge de l’intruse. Elle avait tout juste eu l’occasion de saluer la reine des Sith. Et avec des gestes lents, elle avait pu déposer son trophée.

Darth Ynnitach était surprise de l’apparition de la jeune femme et de son offrande. Pendant un moment elle se demandait si elle n’aurait pas dû se débarrasser des instructeurs plus tôt, croyant voir en cette apprentie un manque totale de discipline, d’oser venir ainsi sans y être invitée. Finalement elle retirait ce qu’elle venait de penser, ressentant la conviction qu’avait la jeune femme à lui présenter ses respects et la servir en toute chose. Un nouveau sourire apparaissait sur les lèvres de la Dame Noire qui laissait planer un instant, appréciant la peur que ressentait la jeune femme ne sachant si elle avait fait le bon choix.

-Voilà une mort, une offrande dirais-je plutôt, suffisante pour recevoir mon attention jeune demoiselle et… t’accorder audience.

Darth Ynnitach laissait tomber son regard, mais pas la tête, vers celle de Sarys. Elle la faisait tourner du bout de sa botte, admirant le visage du défunt lorsque la mort l’avait surprise. Sa mort la comblait d’aise mais le fait que se soit une apprentie et non son tueur qui ai fait le travail lui laissait un goût d’échec dans la bouche. Un goût désagréable et si lointain dans les souvenirs de la Dame que s’en était déstabilisant. Mais se serait mentir que de ne pas reconnaître que s’en était une bonne surprise, une distraction amusante dans un voyage qui ne lui agréait pas. Finalement elle repoussait du pied la tête de Sarys, lasse de la contempler et de jouer avec. D’un geste de sa main droite, la seigneur Sith donnait l’ordre aux gardes de retirer leurs lames et de reculer. Ils obéirent retirant promptement leurs armes et reculèrent d’un pas sans faire plus de bruit qu’un pas feutré, malgré les armures sombres qu’ils portaient.

-Relèves-toi.

La permission sonnait comme un ordre. Pendant qu’elle s’exécutait, la Dame Noire des Sith, l’observait d’un œil critique pendant quelques secondes, sans rien laisser transparaître de ce qu’elle pensait d’elle.

-Ton nom, apprentie.

Encore une fois cela semblait être un ordre. La sévérité de Darth Ynnitach était réelle. Elle ne le reconnaîtrait jamais, mais l’arrivée impromptue de la jeune femme la perturbait. C’était un échec encore plus grave que l’incapacité du tueur à remplir son office. Elle s’était laissée surprendre, à l’heure du triomphe, se croyant intouchable, un autre tueur aurait pu… malgré qu’elle soit la Dame Noire des Sith et que ses deux gardes soient excellent et des tueurs implacables eux aussi. Un autre aurait pu, mais pas elle.

*Si tu ne l’a pas fait, c’est que tu attends quelque chose de moi. Et ça, je ne suis peut être pas prête à te l’accorder… pas encore...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Ven 17 Aoû 2012 - 15:58


Zora réprima un sourire soulagé, consciente que ce signe pouvait être mal interprété. La reine lui accordait audience et au moins la tête de la jeune femme était encore attachée à son corps ce qui était plutôt encourageant. Mais elle n'était pas dupe: elle n'était de loin pas en sécurité et elle se devait de faire attention à chacune de ses paroles qu'elle prononcerait. D'autant plus qu'elle sentait l'attention de la Dame noire posée sur elle, sondant son esprit et scrutant ses réactions. Un seul faux pas reviendrait certainement à se condamner à mort, mais Zora était consciente également que l'on avait rien sans rien...

La jeune apprentie se releva sans pour autant lever le regard vers la maîtresse de son ordre ce qui aurait pu être interprété comme un signe de non-respect ou simplement un défi. En même temps elle n'avait pas vraiment besoin de se forcer, la présence dans la Force de la reine étant si oppressante et si puissante que cela forçait naturellement le respect. Et comme si cela ne suffisait pas, ses gardes semblaient de véritables machines à tuer et totalement dévoués à leur maîtresse. D'un certain côté c'était très rassurant de voir la puissance de l'ordre ainsi personnifiée. Zora se contenta de rester silencieuse, attendant qu'on l'invite à prendre la parole. Ce qui ne tarda pas lorsque la reine noire lui demanda son nom.

- "Je m'appelle Zora Shaar-lâ, votre majesté..." commença-t-elle. "Une simple apprentie de l'académie, ni plus ni moins..."

Au-delà de cette simple question, Zora se doutait bien que la reine voulait savoir pourquoi elle était devant elle et avait décidé de terminer le travail de son tueur en achevant Maître Sarys. L'altruisme n'était de loin pas une qualité que les Siths élevaient en dogme et il semblait évidant que la jeune apprentie ne souhaitait pas seulement plaire à la maîtresse de son ordre. Et en effet Zora souhaitait quelque chose en échange même si elle n'était pas vraiment en mesure de négocier. Mieux valait jouer carte sur table puisque de toute façon un mensonge serait voué à l'échec et serait synonyme de mort violente.

La jeune femme passa son regard sur les gardes de la reine sans aucune animosité et déglutit avec peine, se disant que finalement elle se retrouvait dans une posture des plus délicates et que le pire dans tout ça c'est qu'elle s'était mise toute seule dans cette situation. Mais une fois que le premier pas était fait, c'était difficile voir impossible de revenir en arrière. Un peu comme lorsque l'on portait la mort pour la première fois: vous changiez à tout jamais...

- "Votre Majesté, je..." commença-t-elle. "J'avoue qu'en plus de satisfaire votre volonté j'avais également l'espoir que vous pourriez me venir en aide. Mon Maître est mort, tué par des Jedis et depuis ma formation stagne. Bien sûr les cours dispensés à l'académie sont des plus intéressants, cependant... Cependant le terrain me manque et peut-être que vous pourriez intervenir en ma faveur afin de me permettre de retrouver un maître?"

Cette dernière phrase avait été prononcée sans aucune hésitation. Quitte à son montrer audacieuse, autant le faire comme il faut. L'opportunisme... Voila ce qui avait guidé Zora toute sa vie et depuis qu'elle avait rejoint l'ordre sombre cette qualité prenait plus de sens que jamais. Les siths n'attendaient pas que la destin se montre clément envers eux, ils provoquaient eux-même leur chance. Et puis finalement, à quoi bon vivre si c'était pour attendre qu'un maître daigne enfin prendre en charge sa formation? Pour autant elle savait que sa requête était déplacée voir carrément insolente.

Elle releva quelques infimes instants les yeux vers la reine dont l'intensité du regard eut rapidement raison de ces quelques instants de courages. Zora avait l'impression d'être une petite fille ayant fait une bêtise face à un adulte qui allait la punir. Mais enhardie par ses premières phrases, elle trouva la force d'ajouter encore quelques mots:

- "Je ne suis pas la meilleure apprentie de l'académie, je n'ai pas cette prétention... Mais je suis totalement dévouée à l'ordre et votre majesté et tant qu'il me restera un souffle de vie je me ferai un devoir de défendre ses intérêts, soyez en assurée!"

Avec un pessimisme soudain, la jeune apprentie se dit que son dernier souffle de vie, justement, risquait d'arriver plus tôt qu'elle ne l'avait espéré. Estimant qu'elle avait été aussi honnête que possible et ne souhaitant pas trop parler alors que finalement la reine n'avait peut-être pas envie de perdre son temps avec une simple apprentie, elle se tut en attendant la réaction de la Dame noire...
Revenir en haut Aller en bas
Darth Ynnitach
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 3059
Âge du perso : 243 ans
Race : Anzati/Sith
Binôme : Apprentie : Ysanne Ha'mi
Zora Shaar-lâ
Acolyte : Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
80/105  (80/105)

MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Ven 17 Aoû 2012 - 18:24

-Zora Shaar-là… Dit-elle à haute voix pour elle même.

Darth Ynnitach semblait éprouver un intérêt pour cette jeune fille. Après tout elle avait réussi là ou l’un de ses tueurs avait échoué et cela ne pouvait laisser indifférente la Dame Noire. Elle ne venait quasiment jamais sur Korriban, sauf quand ses obligations l’exigeaient. Pourtant elle reconnaissait qu’il était regrettable qu’elle n’y soit pas plus souvent, ne serait-ce que pour repérer de jeunes talents parmi la multitude d’élèves qui entraient ici emplis d’espoirs, espoirs vains mais si délicieux lorsqu’ils atteignent leurs limites et le moment ou les véritables prédateurs sortent de l’ombre.

*Au moins elle a l’air moins bête qu’il n’y paraît*

A cette réflexion venait la faveur que demandait Zora. Faveur qui ne faisait que donner raison à la seigneur Sith. Elle la lui devait et rien que cette idée la rendait malade. Devoir quelque chose à quelqu’un était la pire attache qui soit, surtout pour une Sith aussi haut placée.

-Je le pourrais jeune apprentie… mais pourquoi ferais-je cela ?

C’est vrai après tout. La mort de Sarys était programmée et elle aurait eu lieu quoi qu’il arrive. Mais elle ne pouvait ignorer la prouesse accomplie par une simple apprentie. Mais très vite revenait en tête la révélation que la jeune Zora avait faîte plus tôt, elle avait terminé le travail. Un sourire venait illuminer le visage de la Dame Noire.

-Il est vrai que tu mérites une récompense… non pas pour m’avoir rapporté une tête mais pour ton opportunisme et… ta loyauté !

Darth Ynnitach soulevait la jeune Sith avec la force sans rien dire, laissant planer un instant de silence, souhaitant y voir de l’incompréhension et du désespoir dans son regard.

-Tu te prétends loyale… pourtant tu viens de m’apporter la preuve que tu étais prête à trahir à la moindre occasion, à faire preuve d’opportunisme. J’admets cela. Mais si tu l’as trahi, tu pourrais tout aussi bien me trahir à mon tour !

Une main invisible empoignait sa gorge la laissant suffoquer sous le regard silencieux des gardes qui ne bronchaient pas. Ils avaient l’habitude de voir leur maîtresse punir et tuer ainsi de nombreuses personnes lui ayant un tort quelconque, réel ou imaginaire, mais ceci n’était rien. C’est avec une certaine surprise qu’ils purent constater que la Dame Noire des Sith relâchait son étreinte, Zora n’étouffait plus et tombait lourdement sur le sol pierreux. Cela aussi arrivait parfois, au bon plaisir de leur maîtresse. Au vu de la situation et la chance peu commune que venait de se voir offrir l’apprentie, les gardes redoublaient de vigilance, par habitude mais aussi par un certain désappointement il fallait l’avouer.

-Comment… justifierais-tu ton acte d’aujourd’hui… Zora Shaar-là ? Dit-elle d’une voix calme, presque amicale, un sourire aux lèvres.

La paranoïa habituelle de Darth Ynnitach avait parlé sous la forme d’un avertissement en étranglant momentanément la jeune Sith avec la Force. Mais est-ce qu’il était possible que cette méfiance maladive se soit déjà estompée ? Pas sur.

*Voyons voir si tu es aussi intelligente que tu le souhaites paraître, petite fille.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Ven 17 Aoû 2012 - 19:13


Les choses partaient clairement dans une direction que Zora avait espéré ne jamais découvrir. En même temps elle s'était attendu à quoi? L'étau sur sa gorge était inflexible, total, et l'air commençait à lui manquer de façon alarmante. Jamais encore elle n'avait ressentit une telle peur et elle se rendit compte, trop tard, qu'elle tenait à la vie. Un instant elle hésita à porter la main à son sabre laser et tenter quelque chose, n'importe quoi, pour lutter pour sa survie. Mais elle n'aurait même pas eu le temps d'esquisser un geste avant que ses gardes ou tout simplement la reine elle-même ne lui écrase mortellement la trachée. Elle avait pêché par ambition et comprenait réellement à quel point elle avait été folle d'espérer quelque chose de ce côté-là. Fermant les yeux, résignée, la jeune apprentie que la mort veuille bien l'embrasser tout en écoutant les propos de la Dame noire, dans lesquels la méfiance qu'elle exprimait était justifiée. Mais la mort ne vint pas...

L'étau se desserra et Zora tomba lourdement sur le sol, haletante. Il lui fallut quelques longues secondes avant de pouvoir reprendre suffisamment ses esprit pour prendre conscience de ce qui se passait autours d'elle. Le voile noire qui s'était emparé d'elle disparut peu à peu et se massant la gorge, la jeune femme se remit péniblement sur ses jambes, une lueur farouche - expression de sa volonté - dans le regard. Puis elle s'inclina de nouveau, plus que jamais décidée à profiter de la chance inespérée que la reine noire lui offrait.

- "Je respectais le maître Sarys pour ce qu'il était: le responsable de l'académie." commença-t-elle, hésitante, avant de poursuivre d'une voix plus assurée. "Mais c'est vous, votre majesté, la dirigeante de notre ordre... Je ne sais pas pour quelles raisons vous aviez décidé de le faire disparaître mais c'était votre volonté et c'est le devoir de tous ici de la respecter et de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour vous satisfaire! Ma loyauté, ma reine, ne va qu'envers vous et personne d'autre... Commandez, j'obéirai!"

Consciente que cela ne restait que des paroles que la Dame noire devait sans aucun doute avoir entendue des centaines de fois, Zora savait que cela ne suffirait pas à lui prouver sa loyauté, et avec raison. Seuls les actes nous définissaient, et non les paroles que l'on prononçait. La jeune apprentie parlait avec une Sith qui l'écrasait complètement de sa présence dans la Force et elle savait qu'il serait illusoire de tenter de jouer à la plus fine avec elle.

Avec des gestes lents, la jeune humaine tira ses deux sabres lasers tandis que les gardes alertes de Darth Ynnitach activaient à nouveau leurs lances et s'approchaient d'elle. Sans mouvement brusque, l'apprentie jeta ses armes en contrebas sur le terrain d'entraînement et quelques regards curieux se levèrent pour suivre la situation. Zora imaginait sans peine les autres apprentis se délecter par avance de la mort sans doute imminente de l'humaine. Mais la jeune femme n'y prêta pas attention, après tout qu'étaient quelques murmures comparé à la possibilité de la fin de son existences?

- "Majesté! Votre méfiance est légitime et je suis consciente que des mots ne permettront pas de gagner votre confiance! Aussi je vous offre ma vie comme symbole de ma soumission et de ma loyauté..." dit-elle aussi calmement que possible.

Elle pencha la tête en avant pour mieux offrir sa nuque à la Reine, les émotions se bousculant en elle dans une tourbillon effréné. Oui, elle avait peur... Oui, l'idée de perdre la vie la terrorisait... Mais elle avait vouée son avenir à l'ordre et sa vie lui appartenait désormais. Et quitte à mourir, autant le faire par conviction et choix plutôt que de se laisser surprendre par le destin. Au moins elle quitterait ce monde la tête haute...
Revenir en haut Aller en bas
Darth Ynnitach
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 3059
Âge du perso : 243 ans
Race : Anzati/Sith
Binôme : Apprentie : Ysanne Ha'mi
Zora Shaar-lâ
Acolyte : Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
80/105  (80/105)

MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Ven 17 Aoû 2012 - 20:14

La jeune Sith bouillonnait d’émotion, ce qui ne pouvait que ravir Darth Ynnitach. Parmi ces émotions, la plus délicieuse était celle de la peur. La peur, la ressentir, il y avait toujours ce petit frisson qui remontait tout le long de la colonne vertébrale jusqu’au cerveau. Au début, lors de ses premiers pas en tant que Sith ce ressentie était si intense qu’elle en perdait par moment la raison. Ces dernières années ce sentiment s’estompait au point que la peur devenait qu’une émotion fade, il lui en fallait plus.

Mais cette fois c’était différent. Une jeune femme pleine d’ambition et qui, à l’heure du trépas, ressent une peur immense, qui finit par la rendre hésitante mais qui trouve cependant assez de courage qui se tenir face à son destin. Le frisson que ressentait la Dame Noire lui aurait fait arracher un soupir d’extase, si elle avait eu quelques années de moins. Elle avait bien trop de retenue à présent pour se laisser aller de la sorte en public, surtout lorsque celui-ci n’est pas un public avertit.

-Une autre offrande… et bien plus précieuse que la précédente. Tu as eu mon attention bien plus longtemps que tu ne le méritais au départ… Et sais-tu pourquoi ? Oui surement, tu as éveillé mon intérêt pour toi…

Faisant fi de sa prudence excessive habituelle, laissant tomber son lourd protocole, la Dame Noire des Sith fit un pas, puis un autre, venant se porter devant Zora. Son regard dardait la nuque ainsi offerte de la jeune Sith. Un coup, un seul, bien porté suffirait à mettre fin à sa vie et pourtant, aussi alléchante que pouvait être une telle offre, Darth Ynnitach comptait bien la refuser. La seigneur Sith amenait sa main gantée sur le visage de la belle, le lui relevant avec douceur. Son regard violet se fixant sur celui de l’apprentie, sans se départir du sourire qu’elle arborait déjà tout à l’heure.

-Ta nouvelle offrande est alléchante, mais je ne vais pas l’accepter. En revanche je vais accéder à ta requête et t’offrir un but nouveau, autre que celui que t’offre cette académie.

*Un talent aussi prometteur se doit d’être mien !*

Darth Ynnitach fit un geste de son autre main, congédiant les deux gardes, laissant les deux femmes seules. La Dame Sombre attendait qu’ils soient partis pour reprendre. Sa main gantée qui était posée sur le visage de Zora, glissait lentement vers une épaule, la maintenant solidement.

-Tu n’as pas l’air solide, j’en déduis donc que l’art du sabre laser ne soit pas ton premier choix. Je me trompe ? Tu as l’air de préférer l’art de la manipulation avec une petite pointe de cruauté qui te rend encore plus délicieuse… Décidément, que de qualité que j’apprécie !

La Dame Noire retirait sa main et faisait lentement le tour de la jeune apprentie, la détaillant du regard, comme s’il s’agissait d’une nouvelle esclave, ou d’une friandise, ce qui, au final, revenait à peu près au même.

-Te sens-tu prête à entendre la suite ? Oui bien sur ! A quoi rimerait ta présence ici, sinon que de m’écouter !

Darth Ynnitach revenait se placer devant elle, un sourire malicieux aux lèvres.

-Que dirais-tu de quitter Korriban et d’entrer à mon service ? Je te préviens de suite que Dromund Kaas est un endroit dangereux, bien plus que Korriban. Ce à quoi tu as assisté aujourd’hui est quasi-routinier là bas. Te sens-tu prête à vivre ça, avec moi ?

*Tu es moi, oui ce que j’étais il y a plus de 200 ans… jeune, avides de connaissances et pleine d’ambition et je ne voulais que mordre à pleine dent dans ce fruit pourri qu’est le pouvoir. Oh si seulement l’occasion m’était donnée d’avoir à refaire ce choix… je le ferais sans hésiter. Toi aussi tu feras pareil, tu es comme moi !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Ven 17 Aoû 2012 - 21:44


Définir ce que ressentait Zora en cet instant était des plus indescriptible. Comment expliquer ce que l'on ressent alors qu'on vient de passer si proche de la mort pour finalement se faire offrir par la Reine noire d'entrer à son service. Si l'étau de Force qu'elle avait déployé contre sa trachée avait été déroutant, que dire de ce qu'il se passait maintenant. La puissante Seigneur Sith l'évaluait, tournait autours d'elle comme si Zora était un speeder qu'elle hésitait à acquérir et qu'elle souhaitait évaluer de plus près. La jeune apprentie gardait cependant le regard baissé, se demandant si la proposition était sérieuse ou tout simplement une forme de torture psychologique particulièrement vicieuse. Après tout la Dame noire venait de lui dire clairement qu'elle appréciait la manipulation et il était certain qu'elle en était experte...

Pour autant, elle n'avait de toute façon pas le choix. Refuser reviendrait à sentir à nouveau sa gorge se faire compresser jusqu'à une mort évidente, c'était illusoire de penser le contraire. Mais de toute façon l'occasion était en or, au-delà de tout ce qu'elle avait espéré. Rentrer au service de la plus haute autorité de l'ordre, une experte du côté obscure... A ses côtés, elle ferait et verrait des choses dont elle n'avait pu que caresser l'idée une dizaine de minutes auparavant. Finalement, lorsqu'elle lui demanda si elle était prête à vivre au quotidien l'enfer en sa compagnie, un sourire sincère se dessina sur les lèvres de Zora qui arriva enfin à formuler des mots:

- "Vous suivre, votre majesté? C'est..." s'interrompit-elle, encore sous le choc. "Je... Oui bien sûr, ce serait un immense honneur que de pouvoir vous servir au quotidien. Et si le prix à payer est une souffrance quotidienne, c'est avec plaisir que j'y ferai face..."

Elle marqua une courte pause, se demandant si elle n'en faisait pas trop. Zora avait cette désagréable impression de ne pas savoir sur quel pied danser en présence d'une puissance si intense dans la Force. Cela la déstabilisait complètement, elle qui d'habitude était si sûre de sa personne. Elle prenait réellement conscience que plus qu'une opportunité, c'était d'avantage une nouvelle vie que lui offrait Darth Ynnitach. Mais la reine lui avait posée d'autres questions et il semblait très judicieux d'y répondre:

- "Et non, votre Majesté, je ne suis en effet de loin pas une adepte du sabre laser. Pour aller au fond de ma pensée et sans nier son utilité, je considère que ce n'est qu'une arme parmi un arsenal. Et de mon point de vue, effectivement, même si le sabre laser est puissant, la manipulation et la ruse le sont d'avantage..." répondit-elle.

Elle s'interrompit de nouveau et laissa couler la Force en elle, du moins autant que la situation le lui permettait, pour se calmer un peu. Reprenant peu à peu la fougue qui la caractérisait en d'autres circonstances elle leva enfin le regard vers sa maîtresse. Le fuir constamment aurait été un signe de faiblesse qui aurait été sans doute très mal accepté. Si elle devait la côtoyer chaque jour, autant combattre cette peur qui s'emparait d'elle même si cela n'allait pas être facile. Un peu enhardie par la situation, elle se permit d'ajouter quelques mots:

- "Majesté, ne voyez pas cela comme de l'insolence, mais... Je ne suis qu'une apprentie et la Force n'est pas encore puissante en moi.. Je vous servirai du mieux que je le pourrai, cependant si je venais à commettre des erreurs... et bien disons que par la souffrance on progresse et que je ne demande aucune clémence... Bien que quelque chose me dit que ce n'est pas votre genre..." dit-elle avec un petit sourire qu'elle réprima bien vite. "Veuillez me pardonner, j'outrepasse mes droits ma reine..."

Zora se demanda finalement si elle allait survivre longtemps si elle ne se retenait pas de parler en sa présence. La patience de Darth Ynnitach ne devait pas être infinie, à elle de ne pas l'user. La jeune femme baissa à nouveau le regard en attendant la suite des événements, prête à suivre la Dame noire où que ce fut...
Revenir en haut Aller en bas
Darth Ynnitach
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 3059
Âge du perso : 243 ans
Race : Anzati/Sith
Binôme : Apprentie : Ysanne Ha'mi
Zora Shaar-lâ
Acolyte : Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
80/105  (80/105)

MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Sam 18 Aoû 2012 - 10:45

Darth Ynnitach ne pu s’empêcher de laisser échapper un sourire, amusée qu’elle était par la fougue et l’exubérance de la jeunesse. Cela lui rappelait sa nomination, à la suite de cette épreuve pitoyable qu’elle avait fait capoter. Ce n’était pas du tout la même chose que ce que Zora venait de faire. Il s’agissait d’éliminer avant la dite épreuve les autres concurrents. Ceci avait finalement plu à l’illustre invité, un seigneur Sith connu sous le nom de Darth Orn. Il n’était pas encore Seigneur Noir à l’époque, mais il cherchait déjà des alliés et la toute jeune Darth Ynnitach était devenue son apprentie, plus ou moins. Il avait plutôt terminé sa formation et initié la jeune femme au pouvoir.

A ce moment sa vie s’était très vite transformée pour en faire la femme qu’elle était devenue aujourd’hui. Mais elle se revoyait en Zora en cet instant, au moment même ou Darth Orn, qui irradiait de puissance lui commandait de se relever et lui annoncer sans plus de cérémonie qu’elle devait venir avec lui et que sous son égide elle deviendrait une Sith véritable. Elle n’avait pas su quoi répondre et il lui semblait n’avoir bredouillé quelques mots tant elle était intimidée et après avoir réalisé elle s’était lancée dans une longue tirade que suivait une effroyable punition pour avoir cassé les oreilles du seigneur Sith. Cependant elle n’agirait pas de même avec Zora, elle serait plus douce…

Après tout, elle ne pourrait tolérer de perdre son temps avec une personne qui ne serait pas apte à la suivre. Dromund Kaas était un endroit bien trop dangereux pour y survivre en parlant trop et il faudrait que la jeune Sith apprenne à tenir sa langue. Elle lui prenait le visage de sa main gantée, ses doigts se pressant sur ses joues avec force.

-Si tu veux survivre à mes côtés, évite de trop te laisser aller par quelques vagues promesses… D’aucuns plus faibles et craintifs que toi, sauraient déjà que l’on pourrait te supplanter en quelques instants… Se serait idiot de te faire tuer alors que tu viens à peine d’effleurer le monde du pouvoir… En plus de me ridiculiser…

Aussi vite prise, aussi vite relâchée. Darth Ynnitach retirait sa main et quittait la loggia, invitant Zora à la suivre. Ses deux gardes attendaient à la porte et une fois que Zora avait rejointe la Dame Sith, ils emboitaient le pas, dans un silence plus qu’inquiétant.

-Oh et épargne moi de ces titres de majesté, reine… Je suis une Sith.

Elle poussait un soupir.

-Je ne te faisais aucun reproche à propos de tes compétences au sabre laser. Il se trouve que toi et moi avons une vision des choses communes sur ce sujet. Parles moi un peu de toi, que je puisse apprendre à te connaître un peu mieux.

Une lueur amusée passait dans le regard de la Dame Noire. Elle avait eu par le passé le goût du jeu, un goût qui avait finit par s’estomper mais qui était revenu au contact de Bella Hyuvi. Elle avait de nouveau envie de le pratiquer avec Zora.

-Oh et si tu me donne assez de quoi me faire une image plus précise de toi, je t’accorderais une faveur, en retour. Tu pourras me poser quelques questions et je te répondrais… dans la limite du raisonnable, cela va de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Dim 19 Aoû 2012 - 7:37


Zora prit très au sérieux l'avertissement de Darth Ynnitach. Le regard de la Sith témoignait très clairement du fait que ce n'était pas une menace en l'air et que trop parler n'était de loin pas une qualité qu'elle appréciait. Elle n'aurait pas à le répéter deux fois, Zora apprenant vite. Et plus encore depuis qu'elle avait prit conscience que son existence dépendait entièrement du bon vouloir de la Dame Noire. Plus encore que cette épée de Damoclès, le fait qu'elle puisse lire en elle comme dans un livre était des plus désagréable. La jeune femme avait l'impression d'être mise à nue quand le regard perçant de sa maîtresse se posait sur elle et c'était réellement déstabilisant pour l'humaine qui avait l'habitude de garder ses émotions pour elle.

L'apprentie se leva et suivit Darth Ynnitach en silence, comme elle lui lui ordonnait. Les gardes leur emboîtèrent le pas sitôt les portes passées, comme des ombres silencieuses et meurtrières. Leur présence n'inquiétait pas vraiment Zora maintenant qu'elle avait été "acceptée" dans l'entourage de la reine, cela dit elle n'était pas non plus des plus détendue. Mais ce n'était rien en comparaison de la crainte mêlée de respect que lui inspirait la Dame Noire...

Cette dernière semblait ne pas apprécier la façon dont Zora s'adressait à elle. A vrai dire la jeune apprentie n'avait aucune idée de la manière correcte de s'adresser à... à sa quoi? Maîtresse? La reine lui avait proposé d'entrer à son service sans toutefois préciser ce qu'elle attendait d'elle. Qu'avait-elle en tête au sujet de la jeune humaine? Toutes ces questions ne trouvaient aucunes réponses dans l'esprit de Zora qui se rendit compte qu'elle avançait dans l'inconnu, dans des ténèbres encore plus noires que tout ce qu'elle avait connu. Un frisson lui parcourut l'échine à mesure qu'elle prenait conscience que rien ne serait plus jamais comme avant.

La jeune femme fut ramenée à la réalité alors que sa maîtresse lui demandait de lui parler de son passé. Zora évitait d'en parler quand elle le pouvait, donc la plupart du temps. Un apprenti avait bien essayé de savoir d'où elle venait par le passé et ce dernier s'était heurté à un mur. Au sens propre comme au figuré d'ailleurs puisque que quelques jours plus tard l'indélicat avait été retrouvé écrasé entre une paroi et un tas de caisses qui avaient - selon les explications des instructeurs de l'académie - été mal empilées. Zora affichait depuis un sourire énigmatique à chaque fois que ses camarades parlaient de cet incident...

Mais si elle pouvait éviter de répondre à des questions sur son passé de la part des gens de l'académie, cette fois c'était complètement différent. Elle devait répondre à la Reine Sombre, une Sith qui lisait en elle sans aucun effort ou presque. Inutile de songer ne serait-ce qu'à se défiler ou éluder le sujet. Acculée, consciente qu'elle n'avait pas le choix et que mentir reviendrait à se condamner à mort, la jeune femme déglutit avec peine avant de répondre:

- "Je suis née esclave sur Nar Shaddaa, il y a dix-neuf ans..." commença-t-elle. "J'ai passé mon enfance - a supposer que ce mot soit adapté - dans les bas-fonds, à servir un véritable salopard qui me frappait dès qu'il en avait l'occasion. Et puis à douze ans..."

Zora marqua une pause et tenta de contenir la boule qui se formait dans sa gorge tout comme l'étau invisible qui semblait lui tordre le ventre. A chaque mot prononcé sa haine et sa douleur s'amplifiaient, comme alimentés par cette vérité qu'elle avait tant de mal à avouer. Elle serra les dents et ferma les yeux quelques instants, avant de reprendre:

- "Et puis à douze ans, lors d'une beuverie, mon "propriétaire" à décidé de me donner à ses amis..." dit-elle en serrant les poings. "Ma... Ma mère a subi le même traitement à son tour après avoir été forcée à me regarder me faire dévaster. Quand ils eurent terminés de s'amuser et ne nous trouvant sans doute plus d'utilité, ils ont voulu nous tuer..."

L'apprentie se porta à la hauteur de la Dame Noire et dévoila son dos et les deux longues cicatrices entremêlées qui couraient le long de son échine:

- "J'ai survécu..." dit-elle simplement. "Pas ma mère... J'ai pu prendre ma revanche en tuant chacun de ces salopards pendant qu'ils cuvaient. Ils étaient tellement saoules qu'aucun d'eux n'avait remarqué que je m'étais évanouie et que je n'étais pas morte... S'ensuivit quelques années dans la rue, à voler ma nourriture, me cacher pour éviter les rafles. Survivre, en somme..."

Zora marqua une pause pour voir si le visage de Darth Ynnitach témoignait d'une quelconque lassitude. Visiblement son récit semblait l'intéresser bien que c'était difficile à dire. Ne voyant aucune signe qui lui indiquait qu'il valait mieux se taire, la jeune femme poursuivit:

- "Un sith du nom de Darth Azel m'a prise sous son aile. A vrai dire je ne pourrais pas vous dire s'il m'avait repérée déja avant ou si c'est le fruit du hasard, mais toujours est-il qu'il m'a initiée à la Force et m'a amenée sur Korriban. J'ai passé cinq ans à son service avant qu'il ne disparaisse, tué par des Jedis alors que nous étions séparés. Je suis alors revenue à l'académie dans l'espoir de pouvoir achever ma formation. La suite, vous la connaissez déja..."

Résumer ainsi son existence, pourtant courte, était réellement difficile. Les mots seuls ne suffisaient pas à exprimer toute la douleur, le chagrin et la colère qu'elle ressentait en repensant à ce qu'elle avait subit. Pour autant elle ne se considérait pas comme une victime, loin de là. C'était réservé aux faibles qui aimaient se lamenter sur leur sort. Zora, elle, avait prit la décision de forger son destin et de le plier à sa volonté plutôt que le subir. Plus facile à dire qu'à faire, mais entrer au service de Darth Ynnitach la rapprochait grandement de cet objectif...

Un silence gênant s'installa durant lequel seuls les bruits de pas quasi imperceptibles des gardes se firent entendre. La jeune apprentie avait été autant précise que possible lors du récit de son passé, ce qui lui permettait sans doute de poser quelques questions à sa maîtresse en retour. Et des questions, elle en avait! A vrai dire elle ne savait même pas par quoi commencer, ni même si elle avait le droit de le faire. Mais ne voyant aucun signe de Darth Ynnitach qui suggérait le contraire, elle se lança:

- "Si vous permettez, maîtresse... Qu'est-ce qu'il se passe dans l'ordre en ce moment? Je comprends la nécessité de faire disparaître les dissidents mais la raison m'échappe... Et puis, que comptez-vous faire de moi exactement?"
Revenir en haut Aller en bas
Darth Ynnitach
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 3059
Âge du perso : 243 ans
Race : Anzati/Sith
Binôme : Apprentie : Ysanne Ha'mi
Zora Shaar-lâ
Acolyte : Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
80/105  (80/105)

MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Dim 19 Aoû 2012 - 13:29

La Dame Noire était restée silencieuse à l’instar de ses gardes pendant le récit bref, mais à la fois détaillé et avec des passages croustillants sur certains des moments les plus forts de la vie de Zora. Ce qui en temps normal aurait horrifiée n’importe qui, ne semblait faire aucun effet à la Dame Noire. Oui la vie n’avait pas été tendre car elle ne l’était pas. Survivre, oui le terme était exact, survivre c’était là tout se que l’on pouvait faire. Certains réussissaient et d’autres non. Les Sith incarnaient parfaitement la vie telle qu’elle était, contrairement aux Jedi qui se berçaient d’utopies.

*Ton existence aussi pitoyable qu’elle fut ne devra plus être un obstacle pour me servir. Tu n’es plus cette petite fille de Nar Shaddaa, mais une Sith ! J’espère que tu te conduiras comme telle maintenant !*

-Nar Shaddaa… Oui je connais. Mais je n’ai pas été respiré l’air nauséeux des bas fonds. Non c’était l’air de la ville haute qui sentait bon le vice et le stupre du Quartier Rouge…

Par cette petite pique, qui devrait être douloureuse pour Zora, la maîtresse Sith voulait savoir ce que ressentait vraiment la jeune apprentie sur sa vie antérieure et peut être lui faire comprendre qu’elle allait devoir l’oublier. Ce n’était nullement un stratagème de la Sombre Dame pour échapper aux questions auxquels Zora avait la permission de poser. Un sourire rassurant éclairait son visage, tout en étant à la fois surprise par le choix des questions. Lorsqu’elle avait proposé ce jeu, la Dame Sith s’était attendue à des questions personnelles. Malgré cela elles étaient tout de même intéressantes. L’intérêt que la Sith y trouvait était que l’apprentie n’allait pas s’appesantir sur son passé et qu’elle ne songeait qu’à l’avenir, son avenir.

-J’élimine les dissidents à mon pouvoir. Ceux qui contestent, non pas mon autorité, mais ma façon d’organiser l’Ordre Sith. Vois-tu, Korriban a toujours tenu une grande place dans notre histoire et pourtant qu’est-ce Korriban ? Un tas de cailloux serpentés de vallées ou ont été creusés des tombes. La seule chose digne d’intérêt ici est l’académie. Avant que je sois la Dame Noire des Sith, le pouvoir des Seigneurs Noirs était centralisé ici. Les Maîtres de l’Académie fournissant le sang neuf à l’Ordre jouissaient donc d’un grand pouvoir auprès du Seigneur Noir. J’ai mis fin à cela en transférant le pouvoir central de l’Ordre chez moi, à Dromund Kaas. Leurs mécontentements du début était compréhensible et toléré, mais au fil du temps ce mécontentement n’a fait que s’amplifier et bientôt ils auraient finit par incarner une sorte d’opposition, et tout ceux qui guettent la moindre faiblesse de ma part y aurait vu une sorte de signal. Mon action d’aujourd’hui avait deux facettes, la première, mettre fin à un désaccord et la seconde, montrer aux autres Sith que s’opposer à moi est un appel à la mort.

Darth Ynnitach continuait de marcher emmenant l’apprentie avec elle. Le groupe approchait des pistes de décollages privés pour les seigneurs Sith en visite à l’académie.

-Ce que je compte faire de toi ? Tu vas venir avec moi et apprendre davantage sur le Côté Obscur. N’attrape pas la grosse tête, petite. Je prends les talents où qu’ils se trouvent pour m’en servir. Je ne fais pas de toi mon apprentie, tu ne me succèderas pas. Mais tu apprendras de moi et tu t’élèveras, tu grimperas les échelons. Je vois en toi des qualités qui feront de toi une Sith de l’avenir, à mon service en tant que Dame Noire.

Ils arrivèrent au pied de la plate forme. Le vaisseau élégant, effilé telle une pointe, en plaque de duracier noie comme la nuit, se tenait devant eux. Les deux gardes les dépassaient et venait flanquer la passerelle d’accès.

-Tu peux encore choisir Zora Shaar-là, de me suivre ou non. Oh et comme je me sens d’humeur généreuse… je t’accorde une ou deux questions supplémentaires, au choix. Tu peux même les garder pour plus tard… Mais pas trop longtemps non plus. Ponctuait-elle souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   Dim 19 Aoû 2012 - 18:27


La réaction de sa maîtresse une fois qu'elle eut terminé son histoire n'étonna pas vraiment Zora. Si elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre de la part de la Dame Noire, il semblait déjà évident que la compassion ne faisait pas parti de ses attributs. Et d'ailleurs s'il y avait bien une chose que l'apprentie détestait, c'était encore de lire de la pitié dans le regard des gens. Au moins elle pouvait être certaine que ce ne serait pas le cas avec sa maîtresse. Et c'est tout ce qu'elle demandait, elle qui ne voulait qu'oublier son passé pour mieux se tourner vers l'avenir. Exit, la petite fille de Nar-Shaddaa! A présent elle était une apprentie Sith...

L'humaine ne releva pas la remarque de sa maîtresse qui lui expliquait qu'elle était plus habituée au luxe des niveaux supérieurs de la lune des contrebandiers plutôt qu'à l'insalubrité de ses bas-fonds. Rien d'étonnant en cela, après tout les étrangers ne voyaient que très rarement les niveaux inférieurs. Après tout, qui avait envie de se balader dans ce coupe-gorge? Et puis, ce n'était pas le genre de chose que l'on aimait montrer aux visiteurs. C'était nettement plus simple de l'occulter! Zora ne ressentait aucune frustration par rapport aux propos de sa maîtresse même s'ils lui rappelaient un aspect de sa planète de naissance qu'elle n'avait jamais connu...

En revanche elle prêta une oreille attentive aux explications de Darth Ynnitach sur l'ordre. Quand on était apprentie à l'académie tout passait par la formation et un dur entraînement. Mais les considérations politiques et les jeux de pouvoirs qui émaillaient les hautes sphères de l'autorité Sith restaient totalement hors de portée. Les apprentis avaient accès aux données qu'on voulait bien leur donner et ils s'en contentaient. Mais Zora aimait connaître les différentes facettes d'une pièce et ne pas se contenter d'une seule vision des choses. Et puis, maintenant qu'elle était au service de la Dame Noire, ces informations devenaient vitales si la jeune femme espérait survivre plus que quelques jours. D'une certaine manière, en acceptant de suivre Darth Ynnitach, l'humaine avait rejoint un camp bien précis. Ce qui lui apporterait sans doute du soutien mais également la possibilité de se faire assassiner par un opposant. Mais elle prenait le risque avec joie et conviction...

Zora fut soulagée que sa maîtresse lui explique ce qu'elle comptait faire d'elle. L'humaine n'avait même pas caressé l'espoir de devenir l'apprentie de Darth Ynnitach, étant consciente que ce genre d'honneur ne lui était pas réservé. Chose totalement normale. Mais lorsqu'elle apprit qu'elle progresserait dans son apprentissage et que si elle s'en montrait digne elle pouvait espérer grimper dans les échelons, un mince sourire trahissant l'ambition de la jeune femme se dessina sur ses lèvres alors qu'elle imaginait le coup de pouce que cela représentait pour son avancement de l'ordre. Même si cela avait été dangereux et que cela avait bien failli lui coûter la vie, Zora ne regrettait absolument pas de s'être présentée devant la reine...

Le quatuor arriva enfin en vue d'un élégant vaisseau au camouflage noir. La structure effilée du navire faisait étrangement penser à une dague et l'apprentie se demandait si c'était voulu ou non. Zora avait rarement vu ce genre de transport et elle se doutait bien qu'il devait être rapide et puissant. Un vaisseau digne de la Dame Noire, symbole également de son autorité. La jeune femme s'arrêta et le contempla un instant, impressionnée, tandis que les deux gardes se disposaient de chaque côté de la rampe d'accès. Puis la reine lui demanda une dernière fois si elle souhaitait la suivre et si elle avait d'autres questions. Zora tourna un regard mêlé de crainte et de respect vers elle avant de lui répondre:

- "Mon choix est fait et je m'y tiens avec joie, maîtresse! Ou que vous alliez, je vous suivrai!" dit-elle avec conviction.

En revanche elle n'avait pas vraiment d'autres questions à lui poser. Ou plutôt, elle ne se sentait pas encore assez à l'aise pour les poser. Si les questions d'ensembles étaient faciles à poser, celles plus personnelles sur le passé de la Dame Noire restaient encore imprononçables. Et même si elle en brûlait d'envie, Zora la questionnerait à ce sujet en temps voulu. Et lorsqu'elle serait certaine que cela nui lui vaudrait pas un coup de sabre ou pire encore...

Et puis, la reine, en se montrant si ouverte aux questions de la jeune humaine, pouvait fort bien tester sa capacité à rester sur la réserve ou encore celle de rester à sa place. Dans cette optique, mieux valait faire profil bas pour le moment. Et puis peut-être que leur voyage jusqu'à Dromund Kraas lui offrirait l'occasion d'en apprendre plus à ce sujet...

Ce fut ensuite le moment de l'embarquement et Zora marqua une courte pause juste avant le sas d'accès, jetant un regard par dessus son épaule en direction de l'académie. Bien qu'elle ne s'était jamais sentie réellement chez elle parmi les autres apprentis, ce lieu avait été un renouveau après qu'elle ait quitté Nar-Shaddaa. Et d'un certain côté, elle s'y était attaché. Mais il faisait parti de son passé à présent et son avenir était auprès de la Dame Noire. Avec un étrange sourire sur le visage, la jeune apprentie suivit sa maîtresse dans l'élégant vaisseau, prête à embrasser un nouvel avenir. Restait encore à savoir de quoi il serait fait...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Centre d'Entraînement-