La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tensions à Anchorhead... [PV: Nahla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Tensions à Anchorhead... [PV: Nahla]   Lun 13 Aoû 2012 - 17:17

Un grand silence s'installa dans la pièce, d'autant plus marqué par le malaise plus qu'apparent du couple propriétaire de la spacieuse maison. Il s'agissait de l'une des habitations principales de l'un des associés en affaire de Naro le Hutt, qui était également celle dans laquelle résidait la famille de cet homme... sa femme ainsi que son fils. Et bien que sa fortune ne soit pas parmi les plus élevées de Tatooine, son patrimoine était assez étendu pour qu'il se permette de toiser la plupart des membres de la bourgeoisie de cette planète désertique... comme il toisait aujourd'hui malgré sa méfiance, l'inconnu assis dans son salon.
Faisant les cent pas, Donnel Rowl fit de son mieux pour paraître le plus calme possible, malgré la colère croissante qui commençait à bouillonner en lui. Sa femme, bien que semblant accueillir la nouvelle avec plus de calme ne put cependant dissimuler sa nervosité, pinçant ses lèvres et se tordant les mains sous la table.


Prenant son mal en patience, Darth Dux ferma un bref instant les yeux, retenant le soupir qui brûlait de s'échapper de ses lèvres.
Voilà pourquoi il s'était donné comme consigne de ne pas procéder ainsi. Non seulement cela le faisait discuter de sujets sur lesquels il préférait ne pas s'attarder surtout en présence de partis aussi peu fiables, mais en plus cela l'obligeait à adopter bon nombres de mesures de sûreté supplémentaires, et non parmi les plus solides. Les parents, sans même compter la nature différente de chacun d'entre eux, étaient pour la plupart des éléments imprévisibles, devenant parfois presque stupides sauf rare exception, lorsque la sécurité de leur enfant était impliquée.


Mais d'un autre côté... Dux rouvrit les yeux... ce cas-ci était loin d'en être un habituel.
Morea Irin, jeune togruta et élève de la confrérie des Sith libres, était parmi les plus âgées de l'école... ce qui n'était au fond pas très impressionnant au vu du jeune âge moyen de ses camarades. Cela était toutefois suffisant pour que Dux l'autorise à quitter les environs de l'établissement, et de se rendre dans les milieux urbains les plus proches, tels que Anchorhead ou Mos Ila. Cela faisait également parti de sa formation, afin qu'elle apprenne à évoluer au niveau sociétal hors des murs de l'école... un exercice qui pour elle n'en était pas vraiment un, au vu de sa facilité à interagir socialement, ainsi qu'à se lier d'amitié avec tous genres d'individus... sans pour autant que cela n'influence sa nature. Non en vérité, son charisme naturel lui permettait déjà à son jeune âge, d'être véritablement écoutée par son entourage. Elle était l'une des élèves possédant le plus de potentiel au sein de la confrérie... rien d'étonnant au final, à ce qu'elle ait été capable de pressentir le futur de l'une de ses connaissance lors de leur dernier contact, qui se trouvait également être l'un des amis de la jeune togruta, Oro Rowl.
Il y a quelques jours en effet, revenant de l'une de ses escapades de l'astroport dans lequel le maître de la confrérie se trouvait aujourd'hui, Morea s'était empressée d'aller voir ce dernier, le regard empli de confusion et d'inquiétude, balbutiant à propos d'une vision. Parvenant à la calmer, Darth Dux lui demanda alors de décrire ce qu'elle avait vu, ou mieux, de lui montrer si elle s'en sentait capable... ce qu'elle fit. Ce qui se présenta alors aux yeux et à l'âme du seigneur Sith, provoqua une expression tendue sur son visage. La vision était sombre... rien de véritablement alarmant jusque là... mais également telle un océan déchaîné, dans lequel une ombre s'enfonçait de plus en plus, ne cherchant pas même à remonter... et laissant une coulée de sang dans son sillage, un sang qui ne lui appartenait pas. Dux perçu alors la folie dont était épris cet homme se noyant dans les ténèbres... il s'agissait de Darth Ensis, un seigneur Sith dormant dans l'esprit d'un jeune homme, qui prendrait un jour cette identité.
Oro Rowl, le jeune ami de Morea, possédait un grand potentiel dans la Force... un potentiel qui, s'il n'était pas pris en main, finirait par dévorer le jeune homme de l'intérieur, et ferait de lui l'un des seigneur Sith les plus sanguinaires de son époque.

Il y avait certes plusieurs futurs possibles... mais dans la grande majorité, Oro finissait par embrasser la folie du côté obscur brut et non apprivoisé, comme pour la grande majorité des Sith à travers l'histoire.
L'une des seules de ces routes qui demeurait encore incertaine était celle qui serait, si jamais Dux parvenait à faire entrer le jeune garçon dans son école.
C'est la raison pour laquelle il était aujourd'hui venu parler à ses parents, malgré sa politique générale veillant à ne scolariser sous son aile, que des orphelins.


En vérité, à ses yeux, un seul avis sur le sujet comptait... celui de l'enfant concerné. S'il était venu parler à Donnel et Rita Rowl, c'était uniquement pour lui faciliter les choses. En effet, que la décision de laisser leur enfant entrer dans la confrérie de Dux vienne de leur propre volonté, serait préférable à long terme. Si le seigneur Sith ne parvenait toutefois à les convaincre, il ne se gênerait pas pour leur faire dire oui par ses propres moyen. Encore une fois, seul l'avis de leur fils comptait.



" Vous... vous pensez que l'on va vous laisser emmener notre fils uniquement parce que vous croyez à ces... ces... superstitions absurdes, selon lesquels mon fils deviendrait un jour un assassin ? " Cracha finalement Donnel Rowl, secouant la tête. " Si vous nous considérez aussi stupides... !!! "

Posant une main sur le poing que son mari s'était mis à brandir vers l'inconnu à la peau rouge, la femme le calma, et posa à son tour un regard froid sur le Sith.



" Ainsi, les Sith seraient véritablement de retour dans ces régions de la galaxie, et les Jedi auraient eu raison tout ce temps ? " Elle eût un petit rire forcé. " Voilà qui nous donnera à réfléchir pour nos futurs investissements. "

En effet, Hutt et associés avaient toujours tendance à prendre le parti dans ce genre de conflit... et de préférence, le plus profitable financièrement.
Dux l'arrêta tout de suite.



" Je ne me prononcerai en aucun cas sur ce genre de rumeur, madame." Lâcha-t-il sur un ton sec. " Je ne suis pour ma part, associé à aucun ordre quel qu'il soit, si ce n'est celui dont je viens de vous parler. Aussi, laissez-moi maintenant vous présenter clairement vos options... "

Posant ses coudes sur la table devant laquelle il était assis, Darth Dux regarda à tour de rôle les parents du jeune garçon avec une intensité presque menaçante.


" Vous pouvez accepter ma proposition. Votre enfant grandira aux cotés des jeunes partageant ses talents spéciaux, et apprendra parmi eux à les contrôler. Vous pourrez le revoir régulièrement, et quelle que soit l'occupation qu'il choisisse de faire durant sa vie adulte, il sera au moins libéré de l'influence d'un pouvoir qui autrement l'aurait dévoré. Oh bien sûr, il existe toujours l'option des Jedi... " Il eût un léger sourire narquois. "Mais ces derniers feront tout pour que votre enfant n'ait aucune attache, vous y compris. Il y vivra une vie dans laquelle sa satisfaction personnelle viendra en dernier à ses propres yeux " … une notion que Dux savait, serait difficile voire impossible à assimiler pour des parents dont le but dans la vie était le profit.



" Vous pouvez également ignorer chacun de mes avertissements, me mettre dehors et oublier ce que vous avez aujourd'hui entendu... viendront alors après moi les Jedi et d'autres Sith, adeptes noirs dans lesquels vous pourrez tout d'abord voir un bénéfice potentiel, alors qu'au final, ils feront en sorte que votre enfant se laisse emporter par des passions primaires, qui lui feront bien sûr ignorer le bien être de toute autre personne... y compris le vôtre. Et quand bien même ces derniers ne le remarqueraient pas... "

Se levant, les yeux du sith pur-sang se noyèrent alors dans le regard du couple se tenant devant lui, alors qu'il leur faisait voir de leur propre yeux grâce à son pouvoir, l'avenir de leur fils.
" … Oro évoluerait alors seul, sans aucun guide et sans personne pour lui apprendre à maîtriser la puissance qui sera la sienne. "


La vision n'avait beau avoir duré qu'un bref instant, les deux parents s'écroulèrent, comme si l'on venait de mettre le poids du monde sur leurs épaules... et Dux savait alors, qu'il avait gagné.




~~ *** ~~




" Oui... "répondit alors le jeune garçon à son amie. " … je vais bien. "


Alors qu'ils se baladaient dans le marché de Anchorhead, les deux jeunes gens, l'un issu d'une famille assez aisée et l'autre d'un ancien ordre dévoué à la paix et à la république, s'étaient désormais arrêté.

Revoir son amie avait vraiment fait plaisir au jeune Oro. Contrairement à ses parents, ce dernier bien qu'élève doué lorsqu'il s'agissait d'apprendre à évoluer dans le milieu des affaires, n'était jusqu'ici jamais arrivé à adopter le mode de pensée de ses géniteurs... soit profit à tout prix. Au contraire, se liant d'amitié avec la plupart des jeunes du quartier des esclaves, l'humanitaire semblait la voie vers laquelle il semblait actuellement se diriger, à la grande exaspération de ses parents.
Il avait ainsi pour l'ordre Jedi, une grande admiration, c'est pourquoi il lui avait été si facile de se lier d'amitié avec la padawan Nahla. Mais malgré son plaisir de la retrouver, il ne put se débarrasser du malaise qui s'était immiscé en lui depuis sa rencontre avec cet homme à la peau rouge, qui lui avait demandé de le mener à ses parents, lui disant de passer plus tard.


Aussi, finit-il par faire part de ses soucis à son amie... paroles qui devinrent les précurseurs d'une rencontre peu banale entre deux individus très particuliers.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tensions à Anchorhead... [PV: Nahla]   Ven 17 Aoû 2012 - 11:32



Depuis combien de temps Nahla n'avait-elle pas revu le jeune garçon? Au moins trois ou quatre ans! Songeuse, l'adolescente repensa à leur première rencontre, puis à celles qui avaient suivi. Oh, ils ne se croisaient pas souvent! Mais à chaque fois qu'ils se revoyaient, l'un comme l'autre prenait plaisir à passer un peu de temps ensemble, et à bavarder. D'un an son cadet, Oro Rowl était un humain à la peau bronzée, pas très grand pour son âge, nanti de cheveux raides, marrons et courts, et d'une paire d'yeux gris sans prétention. Un garçon banal parmi des milliers d'autres dans la galaxie, sans doute... mais pas aux yeux de... (Pardonnez la narratrice pour cet écart. Elle oublie parfois que son personnage n'a PAS d'yeux. Hem, reprenons, donc!) Pas pour Nahla. La padawane savait percevoir les choses au-delà du masque des apparences. Apparences qui s'avéraient bien trop souvent trompeuses, en prime. Nahla, elle, utilisait sa vision de Force et son cœur lui-même pour sonder autrui. Et ce qu'elle discernait en Oro n'avait rien de banal.

"Tu en es sûr...?"

Comme toujours, elle souriait, cette étrange mais bien agréable et apaisante douceur émanant de chaque parcelle de son personnage. Son aura, son apparence physique, sa gestuelle, sa voix et le ton de celle-ci, ses mots... Tout en elle respirait la douceur. Et, cette fois, aussi, l'inquiétude. Quelque chose préoccupait son ami, elle le sentait bien. Mais quoi?

Galian sachant à quel point la jeune fille appréciait de repasser sur sa planète, si pas natale, en tous cas originelle, dans le sens où elle y avait grandi, les cinq premières années de sa vie. Et comme la studieuse et disciplinée padawane ne s'accordait quasiment jamais de répit ni, surtout, de divertissement, le vieux chevalier s'efforçait de la ramener ici au moins une fois par an. Sur Tatooine, elle retombait quelque peu en enfance. Elle revivait des souvenirs, et redevenait un peu de temps l'enfant d'autrefois, celle qui n'était pas encore padawane. Alors, Nahla se lâchait enfin quelque peu la bride. Pas grande chose, certes... mais un peu, au moins. Ainsi avait-elle fait la connaissance d'Oro, quelques années plus tôt, alors qu'elle n'avait que six ans, et lui, 5. Elle offrait de la nourriture et de l'eau à de pauvres gens, les aidait dans leurs travaux difficiles, se rendait utile... Ainsi occupait-elle ses "vacances". Et Oro souhaitant travailler un jour dans l'aide humanitaire, et habitant Tatooine avec sa famille, son chemin avait fini par croiser celui de la miraluka. Depuis, lorsqu'elle repassait par la planète désertique aux deux astres solaires, Nahla tâchait toujours de rendre visite à son ami, et tous deux passaient leurs journées à parler ensemble et à aider ceux qu'ils pouvaient aider. Mais cela faisait plusieurs années qu'elle ne l'avait pas revu, cette fois. Aussi, le retrouver enfin la ravissait, mais inquiétait également Nahla, car elle appréhendait quelque soucis le concernant.

"J'ai l'impression que quelque chose te préoccupe, mais que tu n'oses pas m'en parler. Je me trompe?"

Encore ce ton doux et encourageant, empli de tant de bienveillance... A croire aux anges, l'entourage ne la demoiselle l'aurait sans doute aucun affublée d'une longue robe d'un blanc aussi pur et immaculé qu'elle ne l'était, une paire d'ailes de la même couleur ainsi qu'une auréole éthérée de lumière complétant sa tenue. Sa simple présence apaisait les cœurs, soulageait les esprits, calmait les tensions, la plupart du temps. Beaucoup doutaient de l'honnêteté de cette bienveillance, d'ailleurs, aussi. Comment pouvait-il exister en ce monde un être aussi bon, altruiste, serviable, généreux, doux, paisible, honnête, droit, ...? Il y avait forcément anguille sous roche! Elle ne pouvait être vraie! Et pourtant, Nahla l'était. Telle une goutte d'eau dans un désert brûlant, un arc-en-ciel par temps de pluie, une orchidée rare et précieuse, au parfum délicat, poussant dans les conditions les plus extrêmes... La jeune fille existait, et elle était vraie. Nahla n'avait sans doute pas conscience elle-même de ce qu'elle pouvait représenter pour autrui. Combien de fois n'avait-elle pas humblement nié être parfaite ou aussi bonne qu'on le prétendait? Combien de fois aussi n'avait-elle pas été surprise face aux réactions d'autrui envers elle?

*Je me demande bien ce qui peut le tracasser ainsi. On ne s'est plus revus depuis si longtemps, et... il ne dit rien. On ne parle qu'à peine, et il émane de lui un tel sentiment de malaise! Et... quelque chose d'autre, aussi...*

Un petit quelque chose qu'elle n'avait jamais ressenti chez lui auparavant, mais bien présent cette fois-ci, après ces quelques années durant lesquelles ils s'étaient perdus de vue. Une aura toute particulière... Était-ce possible qu'il...?

*Je ressens la Force en lui... bien plus qu'auparavant. Comme s'il n'en faisait plus juste partie, mais... l'utilisait. On dirait que la Force tente de me dire quelque chose le concernant. Se pourrait-il que...?*

Un murmure de la Force elle-même à l'oreille de la demoiselle. Si Oro était sensible à cette dernière, comment avait-elle pu ne pas s'en apercevoir plus tôt? Peut-être parce qu'il le lui avait dissimulé? Ou que leur jeune âge d'alors n'avait pas permis à Nahla de comprendre cet état de choses. Dans tous les cas, cette fois, elle le ressentait, ce lien avec la Force, en lui. Et elle ne pouvait pas le laisser ainsi, pour sur!

"Ce qui semble tant te tracasser... aurait-il un rapport avec la Force...?"

Si tel était le cas, Nahla commencerait par écouter ce que son ami aurait à lui dire à ce sujet. Ensuite, elle répondrait à ses interrogations, s'il en avait, du mieux qu'elle pourrait. Mais, surtout, elle l'encouragerait à rejoindre l'Ordre. Après tout, il l'admirait, et sans doute serait-il ravi de travailler à ses côtés en tant que padawan, futur jedi protecteur de la paix et de la justice dans la galaxie, non? Oh, bien sur, Monsieur et Madame Rowl n'en seraient pas ravis, eux... Mais s'ils aimaient leur fils, ils devraient écouter les jedis et le leur confier, car un lien avec la Force non travaillé, entraîné, s'exploitait souvent mal... Oro pourrait en souffrir énormément, et faire du mal à beaucoup de personnes, à commencer par lui-même et ses proches. Nahla ne pouvait donc pas, décemment, le laisser ainsi sans réagir. Il fallait emmener son ami rencontrer les maîtres jedis du Temple, sur Ondéron, afin qu'ils déterminent s'il fallait ou non en faire un padawan!

=====================

[HRP: Tout d'abord, 1000 fois désolée pour le retard avec lequel je réponds à ton rp! J'ai eu de la peine à me lancer, pour diverses raisons. Je ne devrais plus mettre tant de temps à répondre, la prochaine fois, normalement. Toutes mes excuses!

Donc, pour nous y retrouver: Oro et Nahla se sont rencontré à Tatooine en 3499 av. BY. Elle (6 ans) aidait les pauvres sous la tutelle d'un chevalier jedi, Galian Amaliël. Depuis, au moins une fois par an, elle repasse sur Tatooine et Oro et elle se retrouvent un peu, papotent, font ce qu'ils aiment, ensemble: aider qui en a besoin. Mais pour une raison que Nahla ignore, depuis deux ou trois ans (préciser si possible, que je sache quoi mettre dans ma ligne du temps perso!), elle ne l'a plus revu lors de ses passages sur Tatooine... Et aujourd'hui, en 3490 av. BY, ils se retrouvent enfin. Ne sachant pas exactement CE qu'il lui révèle ou pas concernant la visite de ton sith, en revanche, je te laisse détailler cela dans la suite du rp! ^^ Que je sache à QUOI faire réagir Nahla, exactement. Wink

Sinon, s'il y a quoi que ce soit comme soucis avec mon post, n'hésites pas non plus à me le signaler! :^^:]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tensions à Anchorhead... [PV: Nahla]   Dim 18 Nov 2012 - 13:29

Oro Rowl dévisagea son amie avec un regard stupéfait. Venait... venait-elle bien de dire ce qu'il avait entendu ?
Un rapport avec la Force ?


Il baissa les yeux, pris de court. Voilà quelque-chose qui ne lui était jamais venu à l'esprit. Une telle chose était-elle même possible ? Il secoua la tête.
Non. Cela ne pouvait-être la raison. Le malaise dont il était épris était apparu en même temps que cet homme à la peau rouge. Rien à voir avec ce que Nahla avait mentionné.


"Vraiment ?"


Oro sursauta. Cette sensation...
Une image traversa alors son regard, mais il ne parvint à apercevoir celui qui avait prononcé ces mots. Il n'en devina que des contours flous. Mais il s'agissait là de quelqu'un qu'il ne connaissait pas, pas encore... tel un écho de choses à venir. Mais comment pouvait-il le savoir ?

Il fut tout d'un coup pris d'une migraine, et tituba un instant... pour sentir des bras le retenir, avec une grande douceur.


Une telle chose ne lui était encore jamais arrivé, ou du moins jamais de manière aussi accentuée. Mais que ce passait-il bon sang ? C'était à croire que plus son esprit se penchait sur la question, plus ces étranges sensations se renforçaient.
Ses parents pensaient à une santé fragile, et lui donnaient régulièrement des stimulants depuis quelques années. Oro n'avait jamais eu de raisons de douter de cette dernière version, jusqu'alors.
Pourquoi maintenant ? Cet homme en rouge, lui avait-il fait quelque-chose ? Ou étais-ce comme Nahla avait dit ?


Il posa alors son regard perdu sur son amie. Il voulait que tout ceci s'arrête, et la peur commença à s'immiscer en lui.


"Nahla... " Souffla-t-il. Le faible ton de sa voix appelait à l'aide.



~' Oro. '~
Cette voix... n'était pas celle de Nahla.


~' Oro. Il est temps de rentrer. '~


Il s'agissait d'une voix d'homme. Froide... impérieuse, mais dénuée cependant de toute menace. C'était comme si... oui. C'était comme une demande, prononcée sur le ton de l'urgence. Comme si quelque-chose pressait.


L'homme en rouge, le rappelait chez lui.




Le jeune homme se redressa. Comme animé par une force nouvelle.
Quelle que soit la cause des derniers événements, il devait faire face à ce qui l'attendait chez lui. Implantée en lui, cette certitude semblait avoir surgi du plus profond de son inconscient, implantée par quelque-chose le traversant... à la fois hors, et en lui.
Étais-ce cela, la Force ?


Il se tourna vers son amie, un étrange sourire aux lèvres.
" Je rentre chez moi. " Dit-il simplement.

Sa main se tendit vers la Padawan, attendant qu'elle y pose la sienne. Quoiqu'il advienne désormais, il la voulait à ses cotés.




~~ *** ~~



Dans les appartements de la famille Rowl, Darth Dux fronça un sourcil.
D'ici, il pouvait le sentir, ce qui s'avérait déjà un fait assez incroyable en soi. Il savait que la Force était puissante en Oro... mais à ce point là ?
Son potentiel était encore plus grand qu'il ne l'avait prévu. Ce qui pouvait s'avérer une bonne, comme une très mauvaise nouvelle... selon le chemin que le jeune homme suivrait désormais.


Il était temps que le jeune Rowl rentre chez lui, et choisisse sa voie... décision de laquelle dépendraient des centaines, voire des milliers de vies.
Il était clair qu'une solution pratique, froide, et qui réglerait définitivement la question, serait l’exécution pure et simple de la menace potentielle. Mais un tel procédé en ce qui concernait Dux, relèverait de la bêtise doublée de lâcheté. D'autant plus que suivant ce raisonnement, il devrait alors détruire sa propre académie, vu que l'épreuve finale pour devenir un Sith libre consistait à se laisser noyer dans le côté obscur pour ensuite en reprendre le contrôle. Une épreuve dont le procédé pouvait aller jusqu'à causer de gros dégâts, aussi bien sur la vie à venir des concernés, que chez ceux qui se retrouveraient sur leur chemin durant cette période.
Non. Prendre une vie à cause de son seul potentiel, était juste hors de question. Tuer ne pouvait devenir un moyen valant la peine d'être utilisé, que s'il servait un but... et non par simple caprice ou crainte du futur.


C'est pour cela que Dux désirait orienter le futur d'Oro, de manière à ne pas avoir à croiser le laser avec lui plus tard, dans un combat mortel. Il ne désirait pas gâcher une vie portant avec elle, un tel potentiel.


Aussi, après avoir lancé son appel vers l'âme du jeune homme, qu'il ressentait plus fort que jamais à travers la Force, le seigneur Sith attendit. Et lorsque le fils du couple rongé d'inquiétude dans la même pièce, fit son entrée dans la résidence, le sang pur à la peau écarlate haussa les sourcils de surprise en découvrant la personne à ses côtés... une autre personne sensible à la Force?


Son étonnement toutefois, ne fut que de courte durée. Au vu de l'âge et du potentiel latent de l'adolescente, elle ne devait pas pleinement maîtriser ses talents... et bien qu'il ait appris à ne pas sous-estimer la force de ceux qui ne semblaient au premier abord représenter aucune menace, il détecta quelque-chose d'autre.

Même s'il ne l'avait pas ressenti, la manière dont le jeune homme se plaça subrepticement devant celle qui de toute évidence, appartenait à la race des miraluka, lui appris l'importance de l'apprentie aux yeux d'Oro.


Aussi, se levant de son siège, Darth Dux esquissa un sourire.


" Bienvenue chez toi, Oro Rowl. Et salut à toi également, jeune fille. "





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tensions à Anchorhead... [PV: Nahla]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tensions à Anchorhead... [PV: Nahla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-