La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Sam 4 Aoû 2012 - 19:07

Il y a de ça quelques années, Fuchs Mara était un jeune des rues de Nar Shaddaa. Son enfance à Nar Shaddaa n’a pas été des plus faciles, d’ailleurs une jeune fille au nom de Nahla l’avait aidé alors qu’il se trouvait dans une situation compliquée. Depuis il repense de temps à elle, cette petite fille qui était sensible à la Force n’a pas laissé indifférent Fuchs. . . Elle était une padawan. En effet les soupçons du jeune homme étaient par le passé bien-fondé vu que peu de temps après sa première rencontre avec Nahla il avait rencontré son maître Jedi. Ce vieil homme ne s’était pas présenté en tant que telle, mais Mara avait détecté la Force en lui ainsi que son sabre laser. Des indices qui ne trompent pas.

Aujourd’hui, Fuchs travaillait à Tatooine, une planète qui est déjà moins mal famée que Nar Shadda, mais qui est tout de même assez inhospitalière et mal fréquentée. Cette planète n’était faite que de sable et montagne et n’était que le lieu favori des contrebandiers. A croire que Fuchs avait l’art de choisir les bons endroits. . . Bref, il se trouvait assez souvent sur cette planète afin de travailler. Le géant travaillait pour une sorte de Mac au nom de Daren Gardth, un Nautolan. Ce patron était bien plus qu’un simple proxénète, tout ce qui était illégal passait par lui : drogue, trafique d’esclaves et autres saletés du genre. Mara s’était fait remarquer par lui lorsqu’un jour il faisait un combat clandestin à Nar Shadda où Daren se trouvait dans les gradins. Le Mac a décelé en lui un bras droit ! En effet le colosse âgé de 18 ans était très impressionnant, 2 mètres 05 pour un joli poids de 125 kg. Un gros bébé en somme. Son allure déterminée, ses tatouages qui lui recouvraient l’ensemble du corps, sa colosse attitude, son regard de tueur faisait de lui quelqu’un qui inspirait la crainte, la peur. Un homme patibulaire. Toutes ces caractéristiques, sans compter son aptitude à combattre, faisaient de lui un potentiel bras droit très compétent. Le véritable travail de Mara consistait à être videur dans des cantinas, livreur de produit illicite telle que le bâton de la mort, de l’andris et d’autres drogues qui font fureurs ainsi que divers services pour des clients selon les besoins du moment.

Un matin à l’aube Fuchs se rendait à Mos Eisley, une ville principale de Tatooine qui était le repaire de nombreux pirates, contrebandiers ainsi que de chasseurs. Il s’agissait d’un lieu qui était donc fort fréquenté vu la présence de l’astroport. Alors qu’il se rendait là-bas afin de livrer un client en bâton de la mort, il eut l’agréable surprise d’apercevoir la petite Nahla. Elle avait un peu changée, elle devait avoir certainement dans les 13 ans maintenant. Si les souvenirs de Fuchs étaient bons. Le grand homme était persuadé qu’il s’agissait d’elle : la manière dont elle se tenait, l’expression sur son visage et toujours cette Force qu’elle dégage. Force qui a notamment grandi et était donc plus puissante. Fuchs examinait Nahla, il l’a regardait avec intérêt.

*Qu’est-ce qu’elle peut bien faire par ici ? Je me demande ce qu’elle est devenue. . .*


Dernière édition par Fuchs Mara le Ven 24 Aoû 2012 - 14:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Sam 4 Aoû 2012 - 21:24

Tatooine... encore une fois. Cette planète, Nahla ignorait si elle l'avait vue naître, mais, dans tous les cas, elle fut le berceau des cinq première années de sa vie. Aussi inhospitalière que fut la sphère désertique brûlant continuellement sous les feux de ses deux astres solaires, Nahla l'aimait bien, car elle lui rappelait bien des souvenirs. Pas toujours très doux et tendres, certains commémoraient des événements même carrément douloureux dans l'esprit et le cœur de la jeune miraluka, mais d'autres... lui rappelaient les moments les plus tendres de sa courte existence. Ces instants magiques passés auprès de ses parents adoptifs, les Maluka. Tanooh, ce mirialan travailleur, courageux et si gentil, un père comme peu avaient la chance de connaître, et Shaï'la, cette twi'lek au regard aussi tendre et maternel que tout le reste de sa personne d'ailleurs. Tous deux l'avaient choyée, nourrie, logée et vêtue malgré leur pauvreté plus qu'évidente, soignée, encouragée, élevée de leur mieux dans un cadre pourtant bien difficile. Jamais ils ne s'étaient plaints de se priver pour elle. Ils l'avaient élevée avec amour, comme si elle avait toujours été leur véritable enfant.

"Comment peux-tu aimer ce caillou ensablé et surchauffé! Vraiment, je ne comprends pas! Tes souvenirs d'enfance, je ne dis pas, mais l'endroit..."

Galian sourit, amusé malgré tout. Il avait promis à la petite demoiselle de l'emmener un jour sur Tatooine, et c'est ce qu'il avait fait. Une mission l'y amenait, lui, et si la dite mission n'était pas pour une apprentie si jeune, il la savait débrouillarde en ces lieux qu'elle connaissait bien, et pouvait bien la laisser se promener un peu sur le marché pendant qu'il s'occuperait de sa tâche, de son côté. Ainsi, donc, le chevalier Amaliël s'éloigna-t-il en direction du désert, sur un speeder. Il avait à régler quelques soucis entre les fermiers et les hommes des sables. Encore une fois... Décidément, ces habitants du désert posaient toujours autant de soucis aux paysans locaux!

Se retrouvant donc seule en plein marché, Nahla s'enfonça dans la foule, s'y faufilant avec aisance, agile et discrète, esquivant les paluches des gens pas nets, les propositions des marchands pas moins douteux, et souriant aux autres personnes dont elle pouvait bien croiser le regard. Approchand d'un stand vendant des fruits, elle en acheta trois bon kilos, puis, un peu plus loin, elle ajouta deux gros pains au contenu de sa besace, qui contenait déjà quelques petites bouteilles de la denrée sans doute la plus rare de la planète, mais que l'adolescente avait pris le soin d'emporter depuis Ondéron: de l'eau fraîche et pure. Puis, quittant les étals, la petite miraluka, toujours aussi menue, se dirigea vers un amoncellement de maisonnettes. Des habitations minuscules, abritant les résidents les plus pauvres du coin. La padawane frappa aux portes, et... distribua eau, pain et fruits en rations égales à autant de ces pauvres bougres que le lui permettaient ses maigres moyens d'apprentie. Heureusement, Galian avait contribué à remplir sa petite tirelire!

Un peu plus loin, quelqu'un observait la demoiselle, et la scène se déroulant sous ses yeux et dont la petite silhouette aux yeux bandés représentait la principale actrice. Mais Nahla, trop concentrée sur sa tâche actuelle, n'y prêta pas attention. Étrangement, la padawane ne portait pas de sabre laser, pas même l'une de ces lames d'entraînement dédiées aux apprentis. Pour le reste, à l'exception des deux années passées depuis leur première rencontre, Fuchs put constater qu'elle n'avait pas changé. La petite fille de onze ans était à présent une jeune adolescente de treize printemps. Ses cheveux noirs et fins lui retombaient plus bas qu'avant, et elle avait gagné quelques centimètres, sans beaucoup plus, mesurant à peine un mètre trente, quarante maximum, à présent. Son visage encore rond et enfantin s'était affiné malgré tout, et si elle n'avait pas été miraluka, sans doute aurait-elle fortement intéressé le patron de Fuchs pour son trafic d'esclaves. Heureusement pour elle, son espèce n'était que rarement recherchée et appréciée des clients... à moins d'avoir besoin d'un serviteur capable de travailler dans l'obscurité la plus totale, bien entendu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Dim 5 Aoû 2012 - 9:53

Fuchs vu au loin l’adolescente vadrouillée dans la foule qui était présente sur le marché. Elle allait à un stand afin d’y acheter un paquet assez énorme de fruit.

*Hé ben, elle doit être affamée cette petite, ce paquet de fruit est aussi gros qu’elle.* - se dit-il en souriant.

En fait il se trompait et il aurait dû s’en douter. Les fruits qu’elle avait achetés étaient destinés à des personnes pauvres ne pouvant pas s’acheter la moindre ration de nourriture.

*Hum, décidément Nahla n’a pas changée, toujours là à faire la charité auprès des plus démunis.*

Après avoir observé au loin la petite Miraluka depuis quelques temps, Mara se décida d’aller l’accostée près de petites maisons proche du marché là où elle distribuait sa nourriture. Il avait le temps de faire un petit détour avant d’aller déposer la marchandise qui se tenait tranquillement dans son sac à dos. Son client était un acheteur régulier de bâton de la mort et d’épice. Un vrai déchet ce client d’ailleurs. . . Mais bon, il rapportait de l’argent, c’était le principale.
Il n’était pas très difficile pour Fuchs de traverser un marché bondé de monde vu sa corpulence. Il n’hésitait pas d’ailleurs à bousculer certains individus se trouvant sur son passage, un petit coup d’épaule par-ci par-là, sans se soucier d’une personne qui en était tombée à terre. Qui allait oser lui faire une remarque après tout ?

Contrairement à Nahla, Fuchs avait pas mal changé, maintenant il avait pris en taille et en muscle. Il n’était plus aussi maigre comme elle avait pu l’apercevoir à leur première rencontre. Son visage et son torse étaient encore plus recouverts de tatouage. Ses tatouages sont pour lui comme une seconde peau. Il tenait cela de son côté Zabrak, pour cette espèce les tatouages reflètent la personnalité et évolue avec l’âge.

Mara était très étonné de revoir cette fille, il repensait à elle, mais ne pensait plus la revoir à vrai dire. Il n’avait pas oublié ce qu’elle avait fait pour lui. C’est pourquoi il décida de l’accostée et de prendre de ces nouvelles.
Une fois à la hauteur de la petite adolescente, Mara l’examina et se dit qu’elle était toujours la même. Elle n’avait apparemment pas changée, à part les quelques centimètres qu’elle avait peut-être pris. L’expression qui était dessinée sur son visage inspirait joie et bonté. Le géant ébouriffa la petite tête de Miraluka en signe de bienvenue tout en lui disant :

« Alors, Nahla la padawan, comment tu vas ? Que viens-tu faire en ces lieux ? Tu as l’art toi aussi de choisir les endroits mal fréquentés on dirait.»

Le fait qu’elle soit une padawan ne dérangeait pas trop Fuchs au final, un tout petit peu certes, mais il ne lui fera pas de mal pour autant. Après tout il lui en avait donné la parole. Et même si cela le perturbait, il devait tenir son serment coute que coute. Mara détestait les Jedis et tout ce qui s’en rapprochait, mais Nahla était… l’exception qui confirme la règle comme on pourrait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Dim 5 Aoû 2012 - 11:58

Surprise, la padawane s'était retournée. Les enfants auxquels elle offrait à l'instant quignon de pain et fruits juteux venaient de reculer vivement pour certains, de s'enfuir dans les jupes de leurs mères respectives pour les autres, à l'approche du grand tatoué. Sa présence, elle l'avait ressentie avant qu'il ne pose la main sur elle, mais vaguement, trop distraite par sa tâche actuelle. Lui? Était-ce vraiment lui? Cela faisait quoi, deux ans maintenant, qu'elle l'avait croisé au détour d'un voyage avec le maître Amaliël, sur Nar Shaddaa?

"Mon... Monsieur Mara?"

A la fois surprise et intriguée, elle sourit néanmoins en se retournant face à lui, ravie de le revoir. Allait-il bien? A première vue, oui. En tous cas, il avait grandi, et repris du poids. A présent, ce n'était plus un adolescent malade et maigre comme un clou, mais un jeune homme plein de vigueur, dont il donnait l'image. Les questions de ce dernier ainsi que sa réplique firent sourire davantage la petite miraluka.

"Je vais bien... Maître Amaliël devait passer sur Tatooine pour une mission, et j'ai demandé à l'accompagner, car je voulais revoir certaines personnes, ici. J'ai... grandi à tatooine, avant de devenir padawane..." avoua-t-elle, un sourire plus timide aux lèvres tandis qu'elle parlait d'elle-même et de son passé. Son enfance n'intéressait personne, après tout, si? De plus, un jedi ne doit pas s'attacher à un lieu ou des souvenirs, ni même à d'autres personnes. Il doit agir en écoutant toujours sa raison et son devoir avant d'écouter son coeur. Mais voilà, même si elle s'y efforçait sincèrement, Nahla peinait un peu en ce qui concernait le fait de faire taire son petit cœur tendre. Les souvenirs qui la rattachaient à Tatooine, c'était... important, pour elle. Même s'il ne s'agissait que de souvenirs. Même si certains s'avéraient bien douloureux, aussi... D'autres, en revanche, demeuraient très chers à son cœur.

"Et vous, Monsieur Mara?"

Elle le vouvoyait toujours, signe de respect, de politesse. Bien élevée, la petite demoiselle avait appris à ne tutoyer personne excepté les enfants plus jeunes qu'elle, ses camarades, et c'était tout. Ses aînés, les maîtres, les adultes, et même ses propres parents lorsqu'ils étaient encore en vie, Nahla les vouvoyait.

"Comment allez-vous, et qu'est-ce qui vous amène en ces lieux "mal fréquentés", comme vous dites?"

Elle sourit, amusée.

"Cela me fait plaisir de vous voir en meilleure forme, en tous cas."

Sincère, la padawane fixait son joli minois dans la direction de celui de Fuchs. Elle n'avait rien oublié de leur première rencontre, elle non plus. Pourtant, des pauvres bougres, elle en croisait sans doute souvent. Elle venait en aide à tous ceux qu'elle pouvait. Mais elle n'en oubliait aucun. Et voir que l'un d'entre ces malheureux avait repris du poil de la bête la réjouissait sincèrement. Toujours aussi dévouée au bien d'autrui... Non, vraiment, elle n'avait pas changé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Lun 6 Aoû 2012 - 9:37

Le demi-Zabrak vu tous les petits enfants reculer à son approche. Il n’était pas réellement surpris, il en avait l’habitude. Seule la petite Miraluka resta sur place, elle avait reconnu Fuchs ce qui lui fit plaisir. Elle ne l’avait donc pas oublié.

« Hé hé, oui c’est bien moi Nahla, par contre tu sais tu peux m’appeler Fuchs. Ne m’appelle pas monsieur, ça me faire vieillir. » Dit-il en rigolant.

Il fallait admettre que cette petite avait un certain courage. Elle osait avouer clairement qu’elle était belle et bien une padawan et en plus que son maître trainait dans les parages. Alors qu’elle savait pertinemment que Mara avait l’ambition de devenir un Sith. Elle a l’audace et les épaules pour être une padawan. . . Fuchs n’en doutait pas, même si au plus profond de lui-même ça lui déplaisait fortement.

« Je te comprends. Mais il vaut mieux ne pas vivre dans le passé et parfois il est même préférable de l’oublier tu sais. »

En effet, Fuchs préférai oublier certaines périodes de son passé. Mais ce passé lui permettait d’avoir un objectif et d’avoir une raison de vivre.

« Sinon, en ce qui me concerne je vais on ne peut mieux ! J’ai un travail qui me permet de vivre aisément. Tu vois je mène la sécurité dans des cantinas et je suis livreur de marchandises pour certains clients. Rien de vraiment intéressant mais bon je fais comme je peux.» Avoua-t-il avec un sourire un peu embarrassé.

Il parla à Nahla de son travail, mais sans entrer dans les détails. Il était préférable de ne pas lui parler de tout ce qu’il faisait comme sale boulot. Il ne savait pas pourquoi, mais il ne voulait pas qu’elle sache réellement ce qu’il accomplissait chaque jour. Malgré le fait qu’il lui avait avoué vouloir suivre le chemin de ses parents, il ne voulait pas lui donner une trop mauvaise image de lui.

« Le travail, voilà ce qui m’a emmené sur cette planète. D’ailleurs je ne le regrette aucunement, je me sens mieux ici. Je me sens comme chez moi. Disons que Nar Shaddaa est un mauvais souvenir qui va rester derrière moi.»

Ce qui est sûr en tout cas, c’est que Fuchs vit dans de bien meilleure condition sur Tatooine que sur Nar Shaddaa. Ici il avait un travail bien mieux rémunéré que ce qu’il avait auparavant. En plus de cela il avait une petite réputation et n’était donc plus une proie facile comme durant son adolescence.

Une étrange pensée était venue à l’esprit de Fuchs Mara en regardant Nahla.

*Elle est trop parfaite cette petite Miraluka. . . Elle est polie, aide les plus démunis, son image reflète la bonne humeur ainsi que bienveillance. Ça doit surement cacher quelques choses. C’est impossible d’être si « parfait » ! Je devrai peut-être la testée.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Mar 7 Aoû 2012 - 12:59



"Euh... C'est que, ce n'est pas poli de tutoyer ses aînés... Je vous vouvoie par respect, pas pour vous vieillir! Je... Bien... Monsieur Fuchs alors...?"

Le tutoyer, cela revenait à lui manquer de respect, ou l'admettre dans le cercle plutôt restreint de ses proches, suffisamment infimes pour qu'elle les tutoie. Or, si elle ne l'avait certes pas oublié, on ne pouvait pas non plus dire qu'ils fussent proches amis, pas encore! Pour cela, il faudrait qu'ils se fréquentent bien davantage, apprennent à mieux se connaître, partagent diverses aventures et anecdotes, au fil des ans, côte à côte... Ce qui s’avérerait bien improbable, pour un futur sith, en compagnie d'une apprentie jedi.

Oublier le passé... Lui ne l'oubliait pourtant pas, étant donné qu'il représentait sa raison d'être et sa motivation quant au fait de vouloir devenir sith. De même, Nahla ne pouvait oublier son passé. Elle ne vivait pas accrochée à ce dernier pour autant, mais aimait à se rappeler les bons, et n'oubliait pas non plus les mauvais, en tirant leçon pour l'avenir.

"Videur et livreur... Cela vous convient bien."

Elle sourit, amusée. Fuchs mesurait dans les deux mètres, et possédait une carrure suffisamment impressionnante que pour ce rôle de videur, pour sur! Peu de clients des cantinas du coin devaient avoir envie de l'avoir sur le dos! Quant aux livraisons, la demoiselle ne se doutait pas qu'il s'agissait en réalité de drogues et autres choses peu recommandables. Elle ne se l'imaginait certes pas blanc comme neige non plus, d'autant plus qu'elle avait bien senti comme une espèce de gêne émanant du jeune homme lorsqu'il lui avait parlé de son travail en ces lieux, mais elle préférait lui laisser le bénéfice du doute. S'il voulait confier, avouer quelque chose, il le ferait. Sinon, tant pis. L'adolescente n'était pas du genre à forcer l'abandon d'autrui, et c'était bien là l'une des raisons qui poussait généralement les autres à rapidement et aisément se sentir en confiance en sa compagnie.

Derrière la miraluka, une petite fille s'approcha timidement. Elle ne devait pas avoir plus de cinq ou six ans. Jolie twi'lek à la peau couleur sable, elle observa Fuchs de ses grands yeux mauves, mi-inquiète, mi-curieuse. Si Nahla parlait ainsi tranquillement avec ce monsieur, lui souriant même, il ne devait pas être méchant ou dangereux, si? Alors, hésitante, elle vint se positionner aux côtés de Nahla, avant d'oser adresser la parole au demi zabrak, intimidée.

"Bonzour, monsieur... Ze m'apelle Happy'ness. Et vous...? Vous êtes un ami de Nahla...???"

La miraluka sourit, amusée. La petite fille était adorable. Elle la connaissait à peine, mais avait bien connu les parents de la gamine, lorsqu'elle-même vivait encore dans ce village, sept ans plus tôt. Depuis, lorsqu'elle repassait par Tatooine, Nahla prenait toujours plaisir à leur rendre visite.

"Si vous êtes son ami, il faut bien veiller sur elle, parce qu'elle est très zentille, et que vous avez l'air très, très fort!!!" lâcha alors la fillette, un large sourire confiant aux lèvres. Oui, ce grand monsieur devait être un ami de la miraluka... alors, comme il était si grand, tellement bien bâti et plein de muscles, il fallait qu'il protège la demoiselle contre les dangers qui pourraient la menacer, pour sur! Ainsi pensait la petite twi'lek, en tous les cas, et rosissant quelque peu, Nahla ne put s'empêcher de sourire, amusée, à l'écoute de cette requête, toute naïve et enfantine.

"Ne t'en fais pas, Happy'ness. Tu sais, je sais veiller sur moi-même, aussi!"

La gamine secoua négativement la tête et prit un air sévère, très sérieuse, une moue aux lèvres.

"Non, toi, tu es trop zentille. Si un méssant veut te faire du mal, tu sauras pas te défendre. Ze suis même sûre que tu voudrais l'aider, même s'il veut te faire du mal!"

Que répondre à cela? Amusée et gênée à la fois, Nahla rosit davantage et bafouilla quelque peu.

"Mais non, v... voyons... Enfin... Si! Bien sûr, que je voudrai l'aider! Personne n'est méchant sans raison, tu sais? Les gens souffrent... et quand quelqu'un a mal, souvent, son cœur blessé le pousse à faire du mal aux autres, pour se protéger, d'une certaine manière... Mais parfois, il suffit que quelqu'un parvienne à guérir ce cœur qui a mal pour que son propriétaire ne soit plus méchant. Tu comprends?"

Elle s'était accroupie en face de la petite fille, ce disant, mais l'enfant ne manqua pas de riposter:

"Oui... mais maman dit touzours qu'on ne peut pas aider quelqu'un qui ne veut pas être aidé. Alors, un zour, quelqu'un te fera du mal, et ça, ze veux pas!!!"

Reportant son regard mauve sur celui du demi zabrak, elle insista donc, très sérieuse.

"Vous la protèzerez, hein, monsieur???"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Mer 8 Aoû 2012 - 13:35

« Je ne prendrai pas ça pour un manque de respect, je te rassure. Je ne suis ni un de tes parents ni ton patron hein.»

Contrairement à la petite Miraluka, le molosse avait plutôt pour habitude de tutoyer la plupart des gens à part son patron et des gens plus hauts placé que lui dans la hiérarchie. Mais lorsqu’il accostait n’importe quelle lambda quel que soit leurs âges, il n’hésitait pas à les tutoyer ainsi qu’à les prendre de haut.

« Oui ça m’a permis de vivre dans de meilleurs conditions. Je n’allais pas refuser ce genre de travail après tout. »

La jeune adolescente avait l’air d’être contente que le géant aille mieux et ait trouvé un boulot qui lui convienne.
Mara vu une jeune de twi’lek s’approcher avec hésitation. Elle n’avait pas l’air très sûr d’elle cette petite. Ce qui ne l’empêcha pas d’accoster le géant et de lui parler. Fuchs la regarda avec un air qui disait : « Mais qu’est-ce qu’elle vient faire de son incruste celle-là. . . »

« Bonjour Happy’ness, je me nomme Fuchs. . . Oui je suis une connaissance de Nahla on va dire. Et ne t’inquiète pas pour ça, petite, je veille sur elle. » Dit-il en lui faisant un petit clin d’œil. Apparemment cela rassurait la fillette.

Malgré son caractère assez particulier et le fait qu’il était une grosse brute, Fuchs savait être aimable et gentil avec les enfants. Mais dans la limite de sa patience bien sûr. Sinon il les envoyait bouler comme de la m*#de.

« Et puis tu sais, elle peut compter sur son maître Amaliël pour qu’elle soit en sécurité. Mais je te promets qu’elle en sécurité avec moi. »

Cette petite créature était vraiment charmante. Elle devait certainement bien connaître Nahla pour demander au mastodonte de prendre soin d’elle. De toute manière, Fuchs n’avait aucune intention de lui faire du mal, cette idée n’effleurait même pas l’esprit de Mara. Il envisageait plutôt d’essayer de lui faire rejoindre sa cause et non à lui nuire.

« Nahla, je me demandais. . . Je dois aller livrer de la marchandise à un client pas loin d’ici, à quelques minutes à pied pour ensuite me rendre dans un cantinas où je travaille. Est-ce que ça te dirait de m’accompagner ? Comme ça, on pourra discuter de tout et de rien durant les trajets. »

Une fois dans le cantina, autour d’un petit verre pimenté d’une petite épice, il pourrait essayer de tenter la petite Nahla a quitter l’ordre des Jedis pour ainsi rejoindre celui des Siths.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Jeu 9 Aoû 2012 - 11:33

"C'est vrai, vous z'allez la protézer??? Super!!! Z'espère que vous tiendrez parole!" conclut la petite fille haute comme trois pommes, fixant Fuchs d'un regard très sérieux la rendant presque comique. Ah, l'innocente naïveté des enfants! Nahla, de son côté, souriait, à demi amusée, à demi timide, les joues roses.

"Voyons, Happy'ness... Je sais me protéger moi-même, tu sais! Et Mons... Ma... Pardon... Fuchs... a très certainement d'autres priorités dans sa vie que de jouer les gardes du corps!"

Le tutoyer la mettait mal à l'aise, il fallait bien l'avouer. Nahla n'avait pas l'habitude de tutoyer d'autres personnes que les plus jeunes qu'elle ou ses amis proches, de son âge environs.

"Nan, mais Monsieur Amaliël il la protèze pas bien. Il est pas assez là pour elle, et elle le voit presque zam... humf!"

Sans brusquerie, mais fermement, Nahla venait de bâillonner la gamine d'une main, un sourire plus que gêné aux lèvres.

"Allons, ça suffit, Happy'ness! Cela ne regarde que moi et Maître Amaliël. Allez, fole donc chez ta mère, maintenant. Elle va s'inquiéter, sinon!"

Réprimandant gentiment la fillette, la miraluka la renvoya chez elle, avant de faire à nouveau face au demi zabrak, le visage rouge de honte, un sourire embarrassé aux lèvres.

"Je suis désolée... Elle est adorable, mais... s'inquiète un peu trop pour moi, haha..."

"T'as même pas d'arme, donc tu peux pas te défendre seule, d'abord!!!"

"Happy'ness!!!"

La gamine rit et s'enfuit dans sa maison, dont elle avait juste ressorti la tête pour prononcer cette dernière réplique. Après tout, c'était vrai! Galian ne passait que rarement du temps avec Nahla, elle l'avait avoué à ses anciennes connaissances du coin, dont la mère d'Happy'ness! Et elle refusait de porter une arme, pas même le petit sabre laser à lame blanche et presque inoffensive des padawans. Alors, comment comptait-elle se défendre elle-même?!

Soupirant doucement, Nahla secoua doucement la tête. Refuser de blesser autrui ne signifiait pas pour autant être sans défense! Pourquoi diable personne ne la croyait capable de se protéger, ou même de protéger autrui d'ailleurs? Certes, à ce stade de son apprentissage, la padawane se savait encore bien inexpérimentée. Mais elle demeurait également persuadée qu'à coups de boucliers de Force, de télékinésie et autres techniques pas nécessairement offensives, elle pourrait atteindre son but et protéger autrui, ainsi qu'elle-même.

"Je puis vous ac... t'accompagner, oui. Maître Amaliël en a pour deux ou trois jours, j'ai le temps. Du moment que je rentre avant la nuit chez Happy'ness... Sa famille me loge pour ces quelques jours."

Elle sourit, et inspira une longue bouffée de cet air si chaud et sec typique de la planète. Tatooine... Ce lieu renfermait tant de souvenirs, bons ou mauvais... Dans tous les cas, Nahla appréciait toujours d'y passer du temps, lorsqu'elle avait l'occasion de s'y rendre... ce qui était plutôt rare, il fallait bien l'avouer!

"Je te suis, donc!"

A première vue, l'adolescente d'à peine treize printemps accordait sa confiance à Fuchs, même s'il lui avait annoncé vouloir devenir sith... Elle lui accordait le bénéfice du doute, et demeurait persuadée que la part de bon, en lui, pouvait encore éclore et l'emporter sur ses désirs de vengeance et son je m'en foutisme concernant le malheur des autres. Oui, elle voulait y croire! Et elle le lui prouvait en le suivant sans crainte, sans préjugé, sans appréhension aucune. Nahla lui accordait sa confiance, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Jeu 9 Aoû 2012 - 20:47

La conversation entre les deux gamines fit rire de bon cœur Mara. C’était assez marrant pour lui de les voir se chamaillé et surtout de voir la petite Miraluka toute gênée qui rougissait. Maintenant que Fuchs était seul avec Nahla ils pouvaient aller livrer son colis.

« Allez viens, je dois y aller. L’heure tourne. Je te ramènerai chez ton amie une fois que la nuit tombera » -Dit-il sur un ton sérieux.

Pour ce faire, ils s’éloignèrent du marché pour aller dans un endroit moins fréquenté là où peu de monde se promenait et où l’obscurité régnait. Ils bifurquèrent dans une petite ruelle dans la quel une odeur nauséabonde régnait, des ordures jonchais le sol. Un endroit pas très accueillant en somme. Plus loin dans la ruelle une maisonnette faisait coin. Fuchs toqua bruyamment à la porte de la petite maison où un Mordagee, une sorte d’humanoïde ouvrit la porte avec agressivité. Cet humanoïde était dans un piteux état qui n’inspirait rien de bon, il était une véritable vermine sur patte. . .

« Tiens, tiens ! Fuchs ! Tu devrais prendre encore plus ton temps tu sais, je commençais réellement à en avoir marre de t’attendre. Tu as mon colis j’espère ? »

La manière dont parlait le Mordagee énerva le géant. C’était peut-être un bon client, mais il commençait à pousser le bouchon un peu trop loin. Apparemment il ne connaissait pas le respect.

« Commence pas à m’énerver. Oui j’ai ce qu’il te faut. » - Fuchs retira un sachet de son sac à dos, qu’il tendit au Mordagee. « Ça te fera 150 peggats. »

« C’est cher payer ça. . . Je te payerai en deux fois l’ami. Oh tiens qui est cette mignonne petite fille que tu trimbales avec toi ? Une esclave ? Je te l’achète, elle sera bien chez m…» - dit-il avec un sourire sadique.

A ce moment-là Fuchs pris l’humanoïde par le col et le fracassa contre le mur de la maison en le regardant droit dans les yeux.

« Écoute-moi bien ! De un, tu ne vas plus jamais parler d’elle comme ça et de deux, tu vas me payer directement sinon ça va mal se finir ok ?» - lui murmura-t-il à l’oreille.

Le mastodonte pris un paquet de billet qui trainait dans la poche intérieure de son client. « Tu vois quand tu veux… Tu peux. » Il termina sa phrase tout en repoussant l’humanoïde à l’intérieur de la maisonnette.

« Vient Nahla, on peut aller au cantinas maintenant. Ne t’inquiète pas, des fois les clients essaye de me voler et je n’aime pas trop ça. J’espère que tu comprends ? »

Ils prirent ensuite un petit Speeder afin de se rendre plus vite au cantinas qui était proche d’un désert. Une fois sur place l’atmosphère était bien plus agréable. On pouvait entendre de la musique en s’approchant du cantinas tout en y voyant des gens d’espèces fort différentes danser.

« Tu vas voir Nahla, c’est un chouette endroit. On va y passer un bon petit moment. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Sam 11 Aoû 2012 - 4:56

"Monsi... Fuchs! Ne... Ne vous en faites pas, ce... n'est rien, je..."

Nahla n'avait pas spécialement compris de quelle marchandise il était question, et à dire vrai, préférait l'ignorer. Elle ne s'en était pas mêlée. Mais lorsque Fuchs avait soulevé le mordagee de terre, le plaquant sans douceur contre le mur le plus proche en le tenant par le col, la padawane avait quelque peu paniqué, il fallait bien l'avouer. Sa première réaction lorsque le client avait parlé d'elle fut la surprise, car Nahla ne comprenait pas en quoi il pouvait la trouver si mignonne, au point de vouloir l'acheter. Certes, elle n'était pas moche, mais... Les miralukas attiraient rarement la convoitise. Leur absence d'yeux en dégoûtait plus d'un dans la galaxie, raison pour laquelle tous dissimulaient celle-ci derrière des bandeaux, voiles décoratifs, masques et autres protections. Peut-être cet alien-ci ne se sentait-il pas dérangé par ce détail. Dans tous les cas, Nahla ne souhaitait pas devenir la cause de problème pour qui que ce fut, et fut donc rassurée de s'éloigner de l'endroit, une fois les points remis sur les i par le demi zabrak concernant sa jeune compagne.

"Je... oui. Mais... la violence ne résout rien, vous savez? Et puis, me concernant..."

Elle rougit quelque peu, embarrassée qu'il ait eu à s'énerver pour elle.

"Vous n'avez pas besoin de me protéger à ce point, Fuchs..."

Un rire gêné plus tard, elle lui sourit cependant lorsqu'il lui annonça leur prochaine destination. Une cantina. Restait à espérer qu'il ne s'agirait pas d'une cantina aussi mal fréquentée que celles où l'on rencontrait des individus comme le mordagee. Après tout, Tatooine demeurait surtout et avant tout le repaire de bien des brigands et autres personnages à basse réputation dans la galaxie! Elle ne possédait pas le même titre que Nar Shaddaa, connue sous le doux sobriquet de "lune des contrebandiers", mais presque! Heureusement pour elle, lorsqu'ils entrèrent dans l'auberge choisie par le demi zabrak...




... Nahla n'y décela rien d'anormal, de louche, ou, plus précisément, de dangereux. Elle demeurerait cependant sur ses gardes, sachant Tatooine malsaine pour quiconque se laissait aller à trop d'insouciance.

"L'endroit me semble effectivement bien animé, sans l'être trop... En revanche, je ne pourrai pas rester trop tard. N'oubliez pas qu'il me faut rentrer chez Happy'ness, sinon, elle va me gronder!"

Nahla sourit, amusée. La petite twi'lek était vraiment adorable. Et sa mère ne l'était pas moins d'ailleurs. Plusieurs fois, elle avait veillé sur elle tandis que Shaï'la travaillait. Ses parents adoptifs avaient veillé sur elle avec amour, mais Nahla savait à quel point la vie put s'avérer dure pour eux aussi, de leur vivant. La mère d'Happy'ness leur avait alors régulièrement allégé telle ou telle tâche, jouant tout naturellement la nounou pour leur enfant lorsque le besoin s'en faisait ressentir. Ah, le "bon vieux temps"! Difficile, mais bon. La pauvreté et les épreuves n'empêchent pas le bonheur... Souvent, même, le renforcent-elles. L'on dit d'ailleurs que c'est dans l'adversité qu'on découvre les amis véritables...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Dim 12 Aoû 2012 - 9:35

La Miraluka n’était pas très à l’aise lorsqu’elle avait vu Fuchs secouer un petit peu l’humanoïde, elle n’était pas du genre à aimer la violence sous n’importe laquelle de ces formes.

« Nahla. . . Tu apprendras certainement plus tard que la violence est parfois nécessaire, voir fortement recommandée. Tu es encore jeune. Mais tu verras plus tard que j’avais raison et tu me comprendras. »

En effet, pour se faire respecter et ne pas se faire marcher sur les pieds, Fuchs devait faire usage de la Force pour montrer qui il était. Il était fort et n’hésitait pas à le montrer dès qu’on s’opposait à lui.

« Oui pas de soucis Nahla. Je te raccompagnerai quand la nuit tombera, faudrait pas énerver la petite Happy’ness hein. – ça lui fit bien rire en repensant à cette petite twi’lek - Tu as l’air tendue non ? Ne t’inquiète pas, tu es avec moi.» - lui dit-il avec un petit sourire aux lèvres.

Apparemment la jeune adolescente aimait l’ambiance de la cantinas, la musique et tout ce qui va avec. Elle allait découvrir de nouvelles choses sans pour autant le savoir. . .

Le géant ouvrir la grande porte d’entrée du cantinas avec la petite Miraluka qui était à ses côtés. Mara en profitât pour saluer un collège, un Dug qui était homme demain, avec qui il s’entendait bien. Ensuite il scruta l’endroit ainsi que les gens qui étaient attablé ou qui dansaient. Ce lieu était comme une seconde maison pour Mara, il s’y sentait comme chez lui. Après avoir observé les lieux il se dirigea vers le bar où il murmura quelque chose à l’oreille du serveur, un humain du nom de Leo Calow.

« Sert un Endrolian Ground-Apple Juice pour la petite, mais avec tu sais quoi dedans. » - lui murmura-t-il avec un petit clin d’œil.

Ce qu’il avait demandé au serveur était en fait une drogue. . . Cette drogue avait pour effet de rendre particulièrement calme, bien heureux la victime et de lui faire dire la vérité ainsi que tout ce qu’elle avait sur le cœur. De plus, ce genre de drogue rend son consommateur assez influençable. . .

*Hum, je vais maintenant pouvoir la questionner sur le fait qu’elle est padawan et voir s’il est possible qu’elle les quitte afin de rejoindre l’odre Sith comme je compte le faire.*

« Tu peux me mettre un petit Locak Rocket Fuel par la même occasion, j’ai besoin d’un petit remontant. »

« Installe toi ici Nahla, on va t’apporte une petite boisson. » Dit-il en lui faisant un sourire et en lui montrant le tabouret.

Quelques secondes plus tard Leo Calow arriva avec les deux verres et les déposa sur le bar. Il rendant le clin d’œil à Fuchs avec un petit sourire qui voulait tout dire.

« C’est offert par la maison Fuchs. Profitez bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Dim 12 Aoû 2012 - 19:24

*Vous vous trompez, Fuchs. La violence ne résout rien, elle ne fait qu'en engendrer davantage, en général...*

Nahla n'avait pas dit tout haut ce qu'elle pensa lorsqu'il lui fit sa leçon concernant l'indispensable nécessité de la violence dans certains cas, car elle savait qu'il ne l'aurait pas écoutée, de toutes manières. Pour lui, seule la loi du plus fort prévalait, et ce ne serait pas en lui faisant sans cesse la morale à ce sujet que la padawane le ferait changer d'avis sur la question, elle en avait bien conscience. Il lui faudrait du temps, de la patience, et beaucoup de tact, sans doute, pour parvenir à lui faire entendre raison. Malheureusement, leurs deux voies trop opposées ne leur permettrait pas de se croiser bien souvent...

Tendue? Oui, un peu, sans doute. Après tout, bien qu'elle ait décidé de lui accorder sa confiance, l'adolescente savait prendre un gros risque en le suivant. Pourtant, elle le suivit. La cantina ne paraissant pas trop mal famée, elle s'y détendit quelque peu, sans pour autant se sentir complètement à l'aise. Après tout, ce genre d'endroit n'était jamais fort fréquentable, surtout pas sur Tatooine! Mais à première vue, les gens s'y amusaient sans mal, sans insultes ou bagarre... Juste une chaleureuse atmosphère de rires, bien qu'un peu gras pour certains, de jeux, de blagues et dialogues, de musiques et de danses. Quant aux consommations, Fuchs semblait avoir respecté la demoiselle en ne lui proposant même pas de goûter à quelque chose d'alcoolisé, lui commandant un jus de fruits, qu'il lui offrit généreusement. Un "Endrolian Ground-Apple Juice" comme on appelait cette boisson. Nahla en avait goûté une fois ou deux, mais les préférait non fermentés. Celui-ci l'était légèrement, mais pas trop, heureusement.

"Merci, c'est très bon! Et rien ne vaut un jus de fruits frais par une chaleur comme celle de cette planète! Hihi..."

Elle sourit, gaie. S'amuser représentant une perte de temps, il était rare que Nahla s'y laisse aller. Ses rares moments de détente consistaient en entraînements plus ludiques que les autres, au mieux... ou en heures d'étude et de méditation, au pire. Alors, une fois n'étant pas coutume, elle se permit un bref moment de relâchement, ici, dans cette ambiance enjouée et rythmée de musiques et de danses agréables aux oreilles comme au regard. Du moins, de ce qu'en percevait "visuellement" la padawane au travers de sa vision de Force, bien entendu! Des yeux, elle n'en avait jamais possédé, et n'en posséderait jamais. Malgré tout, pour une miraluka, elle était plutôt mignonne, et l'extrême douceur émanant de sa personne la rendait attrayante, ce qui n'était que bien rarement le cas d'un miraluka pour un être d'une espèce possédant des yeux. Il fallait avouer que ce bandeau gênait quelque peu autrui, mettait mal à l'aise... Mais d'un autre côté, la gamine était adorable, et craquante à bien des égards pour quiconque souffrait un tant soit peu d'un manque de tendresse dans ce monde de brutes!

Sirotant tranquillement son verre, sans précipitation, Nahla buvait à petites gorgées tout en écoutant les musiques passantes et les danses pratiquées sur la piste prévue à cet effet. Elle n'avait jamais dansé depuis le décès de ses parents, lorsqu'elle n'avait que cinq ans. Eux, pour jouer, pour rire, avaient parfois pratiqué quelques pas avec la toute petite fille qu'elle était alors. Et à présent qu'elle était padawane, ce genre d'activité ne faisait plus vraiment partie de son emploi du temps, son esprit ayant suffisamment à penser comme cela, et son corps, bien assez de rudes entraînements physiques à pratiquer.

*Oulah... Serais-je restée trop longtemps au soleil, tout à l'heure...?*

Calme et heureuse de nature, la petite demoiselle ne changea pas vraiment sur ces points-là. En revanche, à mesure que se vidait son verre, et que le temps passait, elle fut prise de légers vertiges, et d'une soudaine envie de se lâcher la pression, au moins... un peu. juste un peu, ça ne ferait de mal à personne! Elle se tenait toujours tellement droite et sage, disciplinée, obéissante, sérieuse et studieuse... Dès lors, personne ne lui en voudrait si, pour une fois, elle laissait de côté tout cela pour s'amuser un peu, si? Son sourire doux devint presque béat, tandis que son attention demeurait portée sur les danseurs, un peu plus loin.

"Vous venez souvent ici, Fuchs? Vous dansez, parfois? Vous avez une petite amie, peut-être? Et votre travail, il consiste à vendre quoi au fait, lorsque vous faites vos livraisons, comme tout à l'heure? Que vendez-vous qui soit si cher pour qu'il n'ait pu vous payer tout de suite? Et vos projets de devenir sith... vous avez changé d'avis, finalement...? Il fait chaud, pfiou... Mais c'est chouette de retrouver le climat d'ici, hihi... Vous n'avez pas chaud, vous? C'est quoi, que vous buvez? Ça rafraîchit et ça désaltère vraiment, l'alcool...? Oooh, ils dansent bien, ces deux-là! Vous voudriez danser avec moi? Ça a l'air amusant!"

Les questions défilaient dans son esprit, et Nahla les posait au fur et à mesure. Une drogue destinée à lui faire sortir tout ce qu'elle avait sur le cœur, forcément, ne pouvait avoir que cet effet-là, du moins tant que lui ne la questionnait pas. Alors, toujours aussi profondément altruiste intérieurement qu'elle ne le montrait en général, Nahla prouvait par ces interrogations à quel point elle se souciait des autres, s'intéressait à eux avec sincérité. Elle ne parlait pas d'elle-même. Pourtant, elle aurait pu, et le ferait sans doute s'il la questionnait. Mais pour l'heure, seules les interrogations qu'elle n'osait pas poser dans son état normal, ou pas toutes à la fois ni sans une bonne dose de tact en tous cas, s'échappaient d'entre ses fines lèvres roses, les unes à la suite des autres. Et ses joues rosissaient à vue d’œil, de même que son sourire béat le devenait davantage à chaque minute qui passait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Mer 15 Aoû 2012 - 14:44

Durant le trajet la Miraluka avait l’air fort pensif. En tout cas dans quelques instants ces pensées n’auront plus de secret pour personnes. Fuchs pensait déjà à la drogue qu’elle allait ingurgitée sans s’en rendre compte ainsi que les effets que ça allait occasionner. Si Fuchs faisait cela s’était pour décoincer un peu Nahla, car il avait remarqué que certains sujets étaient tabous. De plus elle était fort mature pour son âge, ça lui fera pas de mal. Maintenant il pourra savoir tout ce qu’il voulait sur elle.

« Je savais qu’un jus de fruit te ferai plaisir. Ça rafraîchit bien par cette chaleur étouffante n’est-ce pas. »

Elle était assise près de Fuchs. Elle dégustait petit à petit son Entrolian Ground-Apple Juice. Fuchs l’a regardait en train de déguster son jus de pomme et s’imaginait la drogue en train de faire son effet sur le petit corps frêle de la Miraluka. Aux premiers abords la drogue n’agissait pas ou du moins les effets n’étaient pas encore visibles vu que Nahla était une fille très calme à la base. Quelques temps après elle commença à poser toute une série de questions à une vitesse hallucinante. On aurait dit qu’elle venait de lâcher tout ce qu’elle avait en tête et sur le cœur.

*Hé ben ça à agit vite tout compte fait. Elle n’arrête plus de parler maintenant. On dirait que ce petit verre un chouïa pimenté l’a décoincée d’un coup. C’était pas plus mal, elle en avait besoin.*

Vu tout ce qu’elle venait de dire et la manière dont elle agissait il était sûr que la drogue avait belle et bien fait effet. Il était dès lors temps pour Fuchs de réaliser ce qu’il projetait de faire avant que les effets s’estompent.

«Tiens tu es d’humeur bavarde on dirait là. Oui je suis relativement souvent ici vu que j’y travaille, par conséquent je n’ai pas le temps d’y danser. Oh tu sais je ne livre que des médicaments, rien d’intéressant. Sinon, vu que tu abordes le sujet des Siths parlons-en et après je t’inviterai à danser si tu le souhaites. »

A en croire tout ce qu’elle venait de dire, on aurait pu croire qu’elle s’était vidé la tête. Elle avait facilité le travail à Fuchs en abordant le sujet des Siths et il sauta sur l’occasion. Il se demandait depuis maintenant deux ans comme une padawan avait pu aider un jeune homme obscur comme lui.

« Oui j’ai toujours l’intention des rejoindre l’ordre Siths et si tu te rappelles notre conversation d’il y a deux ans tu dois certainement te rappeler pourquoi. Mais en fait tu ne m’avais jamais dit, pourquoi tu avais rejoint les Jedis ? Je suis persuadé que tu te sentirais bien mieux chez les Siths, tu seras crainte et tu ne devras pas suivre un code débile dépourvu de sens qui ne te laisse aucunes libertés. Chez eux tu trouveras plein d’orphelin comme toi avec des apprentis de race toute aussi différentes les unes que les autres et personne ne te mettra à l’écart malgré tes différences. Tu seras acceptée telle que tu es. Tu n’auras aucun interdit et tu pourras donc faire ce que tu veux ! »

Vu ce qu’il venait de lui dire, Mara se demandais vraiment ce qu’elle allait lui répondre. On verra si elle est vraiment si pure comme elle le laisse croire. Il devait certainement y avoir en elle une part d’ombre, enfui en elle, mais qui ne demandait qu’à être réveillé et être exploité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Jeu 16 Aoû 2012 - 0:34



Chaleur étouffante, salle d'opéra dans la tête de la pauvre gosse, et ballet de lumières et personnages alentours, dansant sur la piste sous divers effets de lumières colorées... Nahla ne savait plus où donner de la tête, entre tout cela, les questions de Mara, sa tête lui tournant et chaque son y résonnant comme jamais auparavant. Elle se sentait... à la fois terriblement mal, à la fois terriblement... bien. Et surtout, elle ne parvenait plus à mettre le moindre semblant d'ordre dans ses pensées, et encore moins dans celles qu'elle prononçait ensuite à voix haute, questionnant le demi zabrak ou répondant à ses questions, à lui.

"Bavarde? Pas spécialement, non... Et, euh, des médicaments? Ah? Vous êtes pharmacien? Bizarre... Je ne vous voyais pas faire des étude de médecine, mais... c'est bien! C'est très bien, si vous faites un métier qui consiste à soigner les gens! Mais si vous voulez vraiment leur bien, il ne faut pas leur taper dessus comme tout à l'heure sur le mordagee, haha... Sinon ils n'oseront plus faire appel à vous lorsqu'ils sont malades!"

Bavarde, sans aucun doute! La drogue de Fuchs ayant pour effet de faire tomber toutes les barrières dans l'esprit de la jeune Nahla, faisant taire sa raison pour ne laisser parler que son cœur, elle déballait sans retenue tout ce qu'elle pouvait bien avoir dessus. Tantôt en racontant, tantôt en écoutant pour ensuite répondre, tantôt en questionnant, Nahla parlait, encore et encore, sans sembler pouvoir s'arrêter. Elle eut d'ailleurs vite soif, à nouveau, à force de faire travailler sa langue de la sorte, la bouche et la gorge sèches à trop s'exprimer oralement.

"Je pourrais ravoir un jus de fruit, ou de l'eau, s'il vous plaît? J'ai... tellement chaud..."

De ce qu'elle en avait compris, il comptait toujours rejoindre l'ordre des siths. Même, il tentait de... l'inviter à faire de même?! Sur le coup, Nahla pouffa d'un rire gai et cristallin. Elle, une sith? Quelle idée! Elle, crainte? Et pour quoi faire? Elle ne voulait pas qu'on la craigne, pas du tout! Au contraire, la padawane souhaitait-elle apporter la sérénité autour d'elle, apaiser les âmes angoissées, rassurer les gens, les consoler, panser les plaies de leurs cœurs meurtris par les épreuves de la vie... mais certainement pas les effrayer! Mais une chose à la fois. D'abord... C'était quoi, déjà, sa question? Pourquoi elle avait rejoint l'ordre jedi, elle???

"Bah, parce que maître Amaliël m'a recueillie quand mes parents ont étés tués, sur Tatooine, quand j'avais cinq ans. il m'a amenée au temple et les jedis sont devenus ma famille. Ils sont tous très gentils, vous savez? D'ailleurs j'ai de très chouettes amis là-bas, surtout Joclad. C'est mon meilleur ami! Il est arrivé au temple deux ans avant moi... Mais il a très vite été très gentil avec moi! Mais y a quatre ans, il a trouvé un maître jedi et depuis, il parcourt la galaxie à ses côtés et ne revient au temple d'Ondéron qu'entre deux missions... Il me manque... J'espère qu'il reviendra bientôt au temple. Ça fait longtemps que je ne l'ai pas revu..."

Son sourire se mua en moue tristounette. Ce Joclad, qui qu'il fut, elle y tenait beaucoup, à première vue. Mais très rapidement, ses lèvres s'étirèrent à nouveau en un joyeux sourire emprunt d'enthousiasme.

"Et sinon, euh... Bah j'ai appris le code, et j'aime bien. Moi, tout ce que je voudrais, c'est que les gens soient tous heureux, qu'ils ne pleurent plus mais sourient, tous! Et que personne ne souffre. Je sais bien que c'est impossible, mais si on fait tous de notre mieux, c'est mieux que rien. Je ne veux pas que les gens me craignent... Je veux juste qu'ils soient heureux."

S'il espérait dénicher une part d'obscurité ou d'égoïsme au fond du cœur de l'enfant, derrière son "masque" de bonté et de bienveillance, de douceur constante, le futur sith s'était fourré le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Loin de parler d'elle-même, de ce quelle pouvait désirer sous ses atours de petite padawane sage et docile, Nahla parlait d'autrui, de son soucis de se rendre utile au bien être des autres, encore et toujours. Au mieux Fuchs avait-il appris, jusqu'ici, comment elle avait atterri au temple, comment l'on avait fait d'elle une padawane - quoiqu'il ignorait toujours pourquoi - et qu'elle avait au temple un ami très cher à son cœur, un certain Joclad. A part ça...

"Puis vous savez, au temple aussi y a des padawans et des jedis de toutes peuplades et espèces! On n'est pas racistes! Et on apprend à ne juger personne sur son apparence! Je ne me sens pas mise à l'écart parce que je suis différente... Je suis acceptée telle que je suis, là-bas! Quant à faire ce que je veux... C'est déjà le cas. Les jedis nous apprennent à faire le bien, à faire régner la paix dans la galaxie, et la justice... Et moi, je voudrais faire tout cela! Puis, les interdits, c'est fait pour nous protéger, aussi! Tout n'est pas bon à dire ou faire!"

Il n'arrivait à rien, au final, le Fuchs... ou presque. Un indice dans toutes ces paroles pouvait le mettre sur la voie d'une faiblesse à exploiter. Mais trouverait-il cet indice, et saurait-il l'exploiter...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Sam 18 Aoû 2012 - 16:58

Dans l’ambiance chaude et festive du cantinas Fuchs attendais réponse aux questions qu’il avait précédemment posées à Nahla tout en buvant son verre. Elle ne tarda pas à lui répondre avec ironie ce qui fit beaucoup rire Mara.

« Je ne suis pas vraiment pharmacien, mais disons que ce sont des médicaments assez rare qui sont donc dures à se procurer. Et comme je te l’ai dit tout à l’heure ce que j’avais fait était justifié et normal ! »

Apparemment son mensonge ne tenait pas la route vu la manière ironique dont elle lui avait répondu. Mais Fuchs tenait à garder une image assez correcte auprès d’elle. Il ne savait pas pourquoi d’ailleurs, mais la réputation est quelque chose d’important selon lui. Il doit être craint par certains et apprécié par d’autres.

« Dis Calow tu pourrais resservir un Endrolian Ground-Apple Juice pour la demoiselle ? Et profites-en pour me mettre un Corellian Twister, mais sans effet tomate s’il te plait. Merci Leo, t’es un bon toi tu sais. »

Une véritable amitié liait ces deux personnages. En effet, Fuchs n’hésitait pas à lui parler un peu de tout et de rien. Il avait connu Leo dans ce cantinas et buvais de temps en temps un verre avec lui tout en ayant des discutions en tout genre.

Par contre, cette fois la boisson que recevra la petite Miruluka sera bien naturellement « clean ». De toute manière vu la corpulence de Nahala la drogue allait agir encore un bon petit moment de quoi laisser à Fuchs le temps dont il avait besoin.

*J’espère qu’elle sera en état afin que je puisse la raccompagnée chez elle par contre, sinon je risque de me faire taper sur les doigts*- Pensa-t-il avait un sourire moqueur.

« Tes parents ont été tués lorsque tu étais petite, je suis sûr qu’au fond de toi tu rêves de te vengée de tes propres mains. Cela te soulagera. Lorsque tu y repenses cela t’attriste alors que c’est prohibé dans l’ordre Jedi, contrairement aux Siths où tu pourras laisser libre cours à tes sentiments afin d’être plus forte et d’être toi-même. Tu sais le nombre de maître Jedi et de padawan ayant rejoint les Siths, est très élevé. Au final tu en sortiras gagnante, tu n’as rien à gagner auprès des Jedis ! Si tu viens avec moi tu pourras faire tout ce que tu veux, le bien comme le mal. Tu n’auras rien qui te limitera comme le code des Jedis. Tu n’auras aucun interdit. C’est ça que tu dois comprendre. »

Elle était très jeune, mais également très mature. Il devait forcément y avoir un point faible, un sujet tabou qui permettrait de l’influencer. Il était certainement possible de lui faire croire le contraire de ce qu’elle pense. En fait, Fuchs ne savait pas réellement pourquoi, mais au fond de lui, il aimerait que Nahla la rejoigne lorsqu’il se décidera de rejoindre l’ordre Sith.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Dim 19 Aoû 2012 - 14:06

Le serveur, apparemment un bon ami du demi zabrak, apporta les consommations commandées, et Nahla le remercia vivement, un large sourire gai et groggy à la fois aux lèvres. Chaud... Elle avait tellement chaud! Et ces sensations de bien-être et de confusion mélangées... Et ces bruits, ces lumières, ces odeurs, ces sensations... Trop de choses à la fois exacerbaient ses sens, à la fois alertes et désorientés, et la pauvre ne savait plus où donner des méninges. Tout semblait se dérouler à la fois trop vite, à la fois au ralenti. Qu'avait-elle tout dit, déjà, encore? Les mots sortaient de sa bouche sans qu'elle ne puisse les stopper, les retenir, répondant à son interlocuteur ou contant ce qui lui passait par l'esprit, au fur et à mesure que les pensées le lui traversaient.

"Ah... Je ne m'y connais pas beaucoup en médicaments, même si j'en prends souvent. Vous vous y connaissez sûrement mieux que moi, après tout! C'est dommage que les médicaments soient parfois si chers, d'ailleurs. Tant de personnes en ont besoin, et y en a tant qui souffrent et meurent parce qu'ils n'ont pas de quoi se soigner, pas les moyen pour se payer les soins nécessaires..."

S'il la pensait ironique au sujet des médicaments précédemment cités, cette réplique-ci devait lui avoir fait comprendre que, très naïvement, la gamine l'avait cru. Elle ignorait qu'il dealait de la drogue. Nahla pensait sincèrement qu'il s'était reconverti dans la médecine, et s'en trouvait plutôt heureuse, d'ailleurs. Son sourire n'avait rien d'ironique, pas plus que le ton de sa voix. C'étaient plutôt de la joie et de la fierté qu'elle ressentait, contente de le savoir aller vers du mieux.

"Moi, ça va encore, parce que les jedis prennent bien soin de moi, toutes les fois où je me blesse ou tombe malade. J'espère que je serai une bonne jedi, pour rendre tout le bien qu'on m'a fait, un jour, parce que pour le moment, je leur coûte surtout cher en soins, haha!" avoua-t-elle en riant, gênée, coupable. Il fallait bien l'avouer, la demoiselle possédait une constitution plutôt faible, et tombait souvent malade. Quant aux blessures, ce n'était pas mieux. Ce que les os des uns enduraient sans soucis, les siens ne le supportaient pas et cassaient. Un coup marquant la peau d'une légère ecchymose chez autrui la marquait, elle, le double du temps. Nahla était fragile, physiquement. Très fragile. Et cet état de fait l'agaçait quelque peu; elle culpabilisait d'avoir à tant inquiéter ses proches.

"Hum?"

Fuchs enchaînait, bien décidé à la convertir en apprentie sith, à première vue. Ce n'était même plus du "rentre dedans", là! Tel un bulldozer, le demi zabrak fonçait tête baissée, sans réfléchir ou presque, cherchant à la faire changer d'avis concernant les siths et les jedis sans même chercher mieux la connaître avant pour savoir "où et comment frapper". Aucune finesse, aucune délicatesse. Il n'avait même pas mis de gants. Mais Nahla ne s'en offusqua pas le moins du monde. Comme toujours, fidèle à elle-même, elle répondit de son ton doux et gentil, bien que moins posé que d'ordinaire, les mots s'enchaînant trop vite dans son esprit pour qu'elle parvienne à tout prononcer sans un certain empressement.

"Mes parents ont étés tués, c'est vrai, et ils me manquent beaucoup, mais ils ont rejoint la Force et les venger ne les ramènerait pas, pas plus que cela n’apaiserait la douleur que leur perte m'a causée. De plus, ils voulaient que je fasse le bien. C'est eux, bien avant les jedis, qui m'ont, à leur manière, enseigné le code et ma manière de vie, mon code de conduite. Je leur dois beaucoup... Et je ne veux pas les décevoir en trahissant ce qu'ils ont fait pour moi, et ce qu'ils espéraient que je devienne. Je ne dis pas que tous les siths sont mauvais... Sinon, vous m'auriez déjà fait du mal, après tout, n'est-ce pas?"

La confiance qu'elle lui accordait le mettrait peut-être mal à l'aise, mais elle était bien là, et tout à fait sincère. Nahla n'imaginait même pas qu'il l'eut droguée, et pensait vraiment qu'il ne lui ferait aucun mal. Elle s'abandonnait en compagnie d'un type peu fréquentable, dealer de mort, prêt à tout pour venger ses parents quitte à faire le mal même à ceux qui ne le méritaient pas. N'importe quel autre jedi l'aurait traitée d'inconsciente. N'importe qui tout court d'ailleurs. Mais Nahla était ainsi: elle s'obstinait à laisser sa chance à tout un chacun, persuadée que personne n'était fondamentalement mauvais, et que tous avaient du bon au fond. Elle pensait qu'il suffisait de panser les blessure d'une âme pour qu'elle s'ouvre à la lumière, et que c'était la souffrance, qui plongeait les gens dans l'obscurité.

"Aucun interdit ne m'est pesant, de ceux que j'ai à respecter, vous savez? J'aime vraiment ce que je fais, ce que j'apprends! J'espère devenir un jour quelqu'un de vraiment bien... J'espère pouvoir aider beaucoup, beaucoup de gens! Il y en a tellement, qui souffrent. Je sais que je ne pourrai pas aider tout le monde... Mais je veux faire de mon mieux. Quant à venir avec vous..."

Son sourire s'élargit encore.

"Vous voulez que je devienne sith pour ça??? Parce que vous voudriez que je vienne avec vous???"

L'idée avait de quoi faire sourire, mais pas par moquerie, non. Elle était... touchée. Un peu gênée, les joues fort roses, sur le coup, elle balbutia:

"Je suis flattée que vous ayez envie que je reste avec vous... Mais si vous y tenez, il faudrait que vous deveniez jedi, ou en tous cas, fassiez la paix avec eux... et je me doute bien que vous aurez besoin de beaucoup de temps pour leur pardonner... pour admettre que tous ne sont pas responsables de la perte de vos parents...

Moi, devenir sith, je... ne peux pas. Les siths pensent à eux avant de penser à autrui. Moi, je veux vivre pour autrui, pour le bien de la galaxie, la paix, la justice. Ce n'est pas compatible avec l'état d'esprit des siths, et vous devez le savoir, n'est-ce pas? En revanche... On peut rester amis, si vous voulez, et se revoir de temps en temps, quand le temps et la vie nous le permet! J'ai un holocommunicateur; vous pourrez me contacter si vous voulez! Tenez, en voici la fréquence."


Lui refilant son holofréquence, Nahla sourit, les idées se bousculant toujours autant dans son pauvre esprit. Sous l'effet de la drogue ingurgitée, la padawane peinait à aligner deux phrases en rapport lune avec l'autre. Elle passait du coq à l'âne à une vitesse presque hallucinante, et qu'elle ait pu répondre ainsi à Fuchs relevait presque de l'exploit, du coup.

"On va danser, alors??? Quand j'étais petite, je dansais avec papa et maman, parfois, hihi... J'ai voulu danser avec Joclad, un jour, mais il a pas osé, je crois qu'il était timide. En même temps, il n'y a pas souvent de la musique, au temple... Maître Amaliël sait bien danser, mais je l'ai vu qu'une fois danser. Sinon, il est plutôt sérieux. Mais parfois il fait l'idiot et s'amuse avec moi! Enfin, surtout quand j'étais plus petite. Maintenant, plus... Ça me manque. Vous savez, je suis souvent sérieuse aussi, parce que je dois me montrer digne et sage, mais j'aime bien m'amuser, aussi!"

Une petite moue aux lèvres, comme si elle pensait que lui aussi la jugeait rabat-joie, comme bien des padawans au temple, elle protesta:

"Je fais juste de mon mieux pour me montrer irréprochable, mais quand j'ai le temps et l'occasion de m'amuser, je le fais! Je ris beaucoup, aussi, et j'aime bien taquiner mes proches! Je ne suis pas pince sans rire, comme certains le prétendent! Je fais plein de farces, même!!! Si, si, c'est vrai! Un jour, j'ai dessiné des moustaches à Joclad pendant qu'il faisait une sieste! Haha!"

Une blague bien innocente. Nahla, même dans ses farces, veillait à ne blesser personne, tant physiquement que moralement. Mais la voir ainsi s'exprimer, presque offusquée à l'idée qu'on ne voit en elle qu'une fille ennuyeuse incapable de s'amuser, avait quelque chose de drôle, il fallait bien l'avouer!

"J'ai des hobbies, aussi! J'aime lire, pratiquer la télékinésie, et euh... les plantes! J'adore étudier la flore de notre galaxie, les fleurs, les arbres, c'est un monde fascinant, vous savez? Il y en a tellement! De toutes petites et fragiles, d'immenses et très costaudes, de toutes les couleurs, de tous les parfums, de tous les goûts, aussi, pour les fruits et légumes, les baies, tout ça... Et puis, les plantes, ça m'apaise, je ne sais pas pourquoi. Je me sens bien, là où il y a beaucoup de verdure! Comme quand je reviens sur Tatooine. C'est bizarre d'ailleurs. Ici, je sais que ce sont mes souvenirs d'enfant qui me procurent nostalgie et sentiment de bien-être, mais la verdure, il n'y en a pas sur Tatooine. Pourtant, en présence de plantes, de nature sauvage et luxuriante, je me sens comme dans un cocon, en sécurité, bien dans ma peau, c'est calme, rafraîchissant, apaisant... Si je devais choisir où habiter, je crois que je choisirais Naboo, rien que pour cela! C'est vert de partout, d'après ce que j'en ai lu et vu dans des holocrons et des holovidéos! Il y a de grandes plaines, des lacs et des rivières, d'immenses forêts, une merveilleuse nature encore inaltérée par la civilisation... Si je vivais là-bas, je ne sais même pas où j'irai tellement tout a l'air merveilleux! J'aurais un grand jardin, ça, c'est sur! Un potager et un verger, sûrement, aussi! Hehe..."

La désagréable impression de trop parler d'elle et dès lors, de ne plus suffisamment se soucier d'autrui la taraudant soudain, Nahla reporta le sujet sur son interlocuteur.

"Et vous, vous aimeriez vivre où? Qu'aimez-vous, dans la vie, Fuchs??? Vous aimez aussi les plantes? Jouer? Danser? Vous rêvez de quoi, quand vous dormez? Qu'aimez-vous manger? Et vous ne m'avez pas dit si vous aviez une petite amie... Vous voyagez un peu, maintenant que votre situation s'est arrangée? Vous voudriez aller quelque part en particulier? Ah, mais, je parle de trop... Pardon!!! Voilà, je me tais et je vous écoute!!!"

Honteuse, elle lui adressa un sourire coupable et posa ses mains devant sa bouche, s'auto-baillonnant. Décidément, elle ne parvenait vraiment plus à s'arrêter de parler! Que se passait-il donc? Pourquoi ne se maîtrisait-elle plus? Oh, et puis, cela avait-il une quelconque importance? Après tout, elle avait bien le droit de se laisser aller, de temps en temps, elle aussi... non???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Mer 22 Aoû 2012 - 10:57

Innocente. . . C’était vraiment le mot qui caractérisait au mieux la jeune et délicate Miraluka. En aucun cas elle ne se doutait que Fuchs avait pût la droguée. C’est ainsi qu’elle reprit un autre verre ne pensant même pas que les drôles de sensation qu’elle éprouvait pouvait provenir de là.

« C’est vrai que c’est dommage que les médicaments soient si chers. Ça me refait penser à ma mère qui n’avait pas sût être soignée à cause de traitements trop chers. . . Mais bon, seuls les plus forts survivent d’où mon choix de devenir un guerrier Sith. Les faibles n’ont pas de place dans ce monde. Tu n’es pas d’accord avec cela ?»

Suite à ce qu’il venait de dire il vida son verre d’une traite. Repenser à ses parents l’emplissait de colère et de rage, ça lui procurait une envie de tout détruire sur son passage. Son visage resta cependant impassible pour ne pas montrer ses émotions soudaines.

« Je te comprends sur ce point. Mes parents voulaient quant à eux que je sois un Sith. Je veux être ce qu’ils auraient souhaité, être une fierté pour eux. Tu sais tous les Siths ne sont pas mauvais, comme tous les Jedis ne sont pas forcément bon. Mais bon je ne peux pas encore me qualifier de Sith, peut-être que ça me changera, mais dans tous les cas je ne te ferai jamais de mal. Je me demandais . . . tes parents étaient des maîtres Jedi ? »

Vu ce qu’elle venait de lui dire Fuchs ne savait plus trop quoi lui dire, car il se retrouvait plus ou moins dans le même cas avec ses parents et il comprenant à quel point il était important de répondre à la dernière volonté de ces derniers. Cela ne lui plaisait pas tellement, mais il n’était pas très doué pour jouer avec les mots et argumenter comme il le fallait. . . Même face à une gamine comme elle. Mis à part cela, Mara remarqua depuis quelques temps la manière dont Nahla lui faisait presque aveuglément confiance, chose qui faisait plaisir à Fuchs étant donné que généralement les gens avaient une fâcheuse tendance à se méfier fortement de lui.

« Oui pour le moment aucun interdit n’est handicapant pour toi vu que tu es très jeune, ils t’ont habitué à la discipline. Mais tu verras avec l’âge que tu vas te sentir emprisonnée chez eux. . . Tu auras l’impression d’étouffer. Tu veux aider les gens ? Rien n’empêche un Sith de les aider, par exemple j’en connais un qui vole les riches afin de donner aux pauvres. C’est interdit par le code Jedi mais pas chez les Siths. Tout ça pour te dire que ce code va t’handicapée et donc te limiter dans ton souhait d’aider les gens. Mais bon. . . J’ai vraiment l’impression que tu es quelqu’un de très, voir . . . trop sage et que tu manies avec puissance la Force. D’un côté je t’envie, on dirait que tu n’as aucune faiblesse, aucune faille, que rien ne peut t’atteindre. . . Comment tu peux faire, je n’en ai aucune idée. Ça m’échappe. »

Ce que venait de dire Fuchs était véridique, il est vrai que certains Siths sont de véritables monstres qui n’hésite pas à exterminer tout ce qui se trouvent sur leurs passages, mais ils ne sont pas tous comme cela. Fuchs ne deviendrai pas ce genre de Sith mais une chose est sûre il ne faudra pas lui mettre des bâtons dans les roues.

« T’avoir à mes côtés serait intéressant. On pourrait ainsi progresser ensemble, s’entraider et donc ne jamais se retrouver en face à face. En ce qui me concerne il est impossible et inenvisageable que je puisse un jour devenir Jedi, tu peux oublier ça directement. Je pense que nos routes vont encore se séparer mais j’aimerais qu’on se revoie à l’avenir. Mais qui sait ce que nous réserve le futur ?»

Fuchs enregistra l’holofréquence et donna la sienne à la Miraluka. Ca leurs permettra de garder contact assez régulièrement.

« Plus tard Nahla, plus tard. On a encore le temps avant cette petite danse. »

En réalité le géant ne savait pas trop danser et avait peur d’avoir l’air ridicule. Disons qu’il n’était pas fait pour la danse. C’est pour cela qu’il essayait de retarder la chose jusqu’à ce qu’elle oublie. Le demi-Zabrak écoutait toutes les petites anecdotes racontées par Nahla, elle parlait . . . parlait . . . encore et encore. Rien ne pouvait plus l’arrêter. Fuchs éclata de rire en voyant cette petite déblatérée tout ce qui lui venait à l’esprit.

« Tu es fort curieuse ma petite. Tu sais ça ? – Dit-il avec un sourire amical aux lèvres – Je ne sais pas vraiment où j’aimerais réellement vivre, de toute manière je me suis toujours contenté de peu. Mais ça va changer. Par contre, je n’ai plus trop le temps de « jouer », de danser et toutes ces choses inutiles. Vu que tu as l’air d’insister. . . Sache que je suis seul. Et comme on dit : « Vaut mieux être seul que mal accompagné. »

Fuchs ignora quelques-unes de ses questions. Il la regarda et se dit à quel point elle était : gentille, pure, innocente et innocente. Il commençait vraiment à croire qu’elle avait le cœur trop bon pour devenir une Sith. . .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Mer 22 Aoû 2012 - 16:22

Servant toujours ses clients de derrière son comptoir, l'ami de Fuchs lui demanda discrètement s'il avait besoin d'une seconde dose pour la gamine, ou si c'était bon ainsi, entre deux verres essuyés et deux autres servis. Ce qu'il pouvait advenir de la gosse, lui s'en moquait, évidemment. Cela dit, Nahla ne semblait pas mal se porter du tout. Et effectivement, elle ne se doutait pas un instant avoir été droguée. Elle se sentait bizarre, oui, mais... pas si mal. plutôt bien, même! Lorsqu'on vit vingt-quatre heures sur vingt-quatre en se mettant la pression, en suivant un mode de vie et des règles stricts, en ne se laissant pas le droit à l'erreur ou presque, forcément, se relâcher un peu la bride ne pouvait faire que du bien! Et pour l'avoir lâchée, la bride, fichtre, cette dope la lui avait bien fait lâcher! Pourtant, elle demeurait... semblable à elle-même. Si Fuchs avait espéré découvrir en elle une once d'obscurité, sous la carapace de bonté et de paix, il devait être déçu, pour l'instant! Ou pas, au final. Il découvrait que la petite miraluka était bien réelle, aussi pure, innocente, droite et bonne qu'elle le démontrait en pleine possession de ses moyens. La drogue lui ouvrait le cœur et la faisait s'exprimer comme jamais, vider son sac, mais ne la changeait pas. Fuchs savait désormais que Nahla était réellement douce, gentille, pure, innocente, altruiste et généreuse. Ce n'étaient pas là que des masques portés pour bien paraître auprès des jedis. C'était là sa nature profonde.

"Non, je ne suis pas d'accord. les faibles ont leur place aussi. C'est à nous autres qui sommes plus forts de veiller sur eux, de les protéger. Le monde serait déséquilibré sinon, de toutes façons. C'est comme si vous disiez vouloir qu'il fasse toujours jour, ou grand soleil, et qu'il ne fasse jamais nuit ni ne pleuve, sous prétexte que le soleil est plus fort et que la lune et les nuages n'ont rien de bon à apporter. Mais s'il ne faisait jamais nuit, nous ne pourrions jamais nous reposer, et s'il ne pleuvait pas, les fruits et légumes ne pousseraient pas, et l'herbe qui nourrit le bétail non plus. L'herbe... elle aussi parait bien faible, mais elle a son utilité! Et les gens dans ce monde aussi. Certains paraissent faibles, mais ont du bon en eux, de bonnes choses qu'ils ne demandent qu'à offrir à qui ne s'arrêtera pas à leur apparente faiblesse, ou pauvreté, etc..."

Au fond, elle-même n'était-elle pas faible? Une frêle petite demoiselle, à la santé plus que fragile, au cœur d'artichaut, et... Mais d'ailleurs, que venait-il de dire, là? Fuchs la pensait sans faille, elle? Diantre, l'avait-il bien observée?! Surprise, elle s'exclama:

"Moi, aucune faiblesse ni aucune faille? Oulah!!!"

Elle pouffa de rire, avant de reprendre, entre deux éclats de rire, se moquant d'elle-même surtout, et ne comprenant pas qu'il ne se rende pas compte à quel point elle était vulnérable, au fond:

"Je me demandais aussi pourquoi vous ne m'aviez pas encore tuée... Évidemment, si vous me pensez forte, puissante, tout ça... Mais vous vous trompez! J'ai beaucoup de faiblesses!!! J'ai une santé très fragile, déjà. Je tombe tout le temps malade, et j'encaisse très mal le moindre coup, la moindre blessure. Je n'ose même pas imaginer combien le temple a déjà du dépenser pour me soigner, depuis qu'ils s'occupent de moi... Ah, et non, mes parents n'étaient pas jedi, au passage. Juste de pauvres ouvriers, ici sur Tatooine. Hem, je disais... Euh... Qu'est-ce que je disais, déjà?"

Un petit trou dans son discours, dans ses pensées. Nahla s'embrouillait, à force de tant parler. Normal, en même temps. Mettre un semblant d'ordre dans ce flux interminable d'idées, réponses et confessions en tous genres relevait de l'exploit! Comment pouvait-elle gérer autant de pensées, d'ordinaire, derrière tant de calme et de sagesse? Elle devait devenir folle, parfois, non? En tous cas, y avait de quoi se le demander.

"Ah, oui! Mes faiblesses... Eh bien... La santé fragile, et... J'ai beaucoup de mal à gérer mes émotions, même si cela ne se voit pas. C'est un combat de tous les jours! Pour le moment, je vis au temple, en sécurité, alors, je ne m'inquiète pas trop, car je ne risque pas grand chose, mais... Je me dis que si, un jour, je devais avoir à choisir entre mon devoir de jedi et ceux que j'aime... Je ne suis pas certaine de faire les bons choix. J'ai toujours peur de mal faire... Je veux faire le bien! Mais parfois, c'est difficile de savoir quoi faire, quoi dire pour ne pas mal agir, pour ne pas faire plus de mal que de bien. Et je ressens des choses tellement fortes pour certaines personnes... alors que je sais que je ne devrais pas. L'attachement émotionnel, c'est un premier pas vers le côté obscur, et je ne veux pas aller vers le côté obscur. Alors, je dois faire très attention, et je médite beaucoup, beaucoup, beaucoup, pour éviter ça. Vous voyez, j'ai plein de faiblesses!"

Et elle en avait conscience, aussi s'efforçait-elle toujours de méditer et de travailler sur ces faiblesses afin d'éviter de mal agir, de commettre des erreurs. Certes, personne n'étant invulnérable, la padawane n'avait guère la prétention de pouvoir le devenir! Mais elle s'efforçait de faire de son mieux, jour après jour, malgré ses faiblesses, malgré les difficultés, les embûches, envers et contre tout.

"Je veux être jedi. Parce que c'est quelque chose de bien, je pense, sincèrement, et que mes parents auraient aimé que je le fasse, et parce que Maître Amaliël en est heureux aussi. Mais j'ai peur de flancher, vous n'imaginez même pas à quel point, je crois. Oui, c'est vrai, le code et les règlement jedis m'empêchent de faire certaines choses... C'est vrai qu'avoir une famille me manque. Que, plus tard, peut-être que ce sera encore plus dur, ou à l'inverse, que je n'y penserai plus..."

Elle avait baissé le visage, un sourire presque triste aux lèvres, à ces mots. Oui, une famille, ça lui manquait, au fond. Oh, oui, les jedis formaient sa nouvelle famille, mais des parents aimant à ses côtés, des bras l'enlaçant tendrement, une paire de genoux sur laquelle s'asseoir, une maman pour lui coiffer ses longs cheveux soyeux... Tant de gestes, de petites attentions manquant à la gamine. Et elle n'était encore qu'une enfant. Plus tard, ce seraient d'autres gestes tendres qui lui manqueraient sûrement, lorsque ses hormones commenceraient à transformer l'enfant en adulte... Fuchs, déjà passé par l'adolescence et ses effets, devait bien s'en douter. Elle pas, bien innocente, pure et chaste qu'elle fut encore.

"Mais se mettre certaines barrière, parfois, c'est mieux que de faire ce que l'on a envie sans réfléchir. Certains diront que c'est en se brûlant qu'on apprend à ne plus se brûler... Moi, je préfère penser comme maman et papa me le disaient... Lorsqu'on est attentifs aux conseils avisés, on se tient sage et on évite ainsi bien des douleurs, pour soi-même, et pour autrui. Alors, oui, parfois, j'ai envie de choses que les jedis ne peuvent pas me donner, mais ce ne sont que des envies... je vis très bien sans..."

Sur le coup, pourtant, elle eut presque envie de pleurer tant cela lui manquait, les étreintes rassurantes de parents aimants, les genoux sur lesquels s'asseoir, les bras protecteurs et rassurants, chaleureux, l'enlaçant , une main passée dans ses cheveux, sur son front, ses joues... La gaîté de Nahla partie, sur le coup, Fuchs ne pouvait que comprendre avoir mis le doigt sur l'une des plus grandes faiblesses de la petite miraluka. Elle manquait d'affection. Et bien que fille unique, à présent qu'elle était aussi orpheline, dans les bras de qui pourrait-elle donc se rabattre? Soudain, le géant sentit une petite paire de bras l'entourer. La drogue l'ayant libérée des barrières qu'elle s'imposait toujours, Nahla craquait. Il avait éveillé en elle ces souvenirs, ce désir, ce besoin d'affection... Affection que les jedis ne pouvaient lui donner. Pas de cette manière-là, en tous cas.

"J'aurais bien aimé avoir un grand frère comme vous, Fuchs... Vous voulez bien jouer ce rôle, juste pour aujourd'hui...?" demanda-t-elle timidement, blottie contre lui, toute petite silhouette contre l'immense bonhomme, fragile et innocente créature ne se doutant même pas du danger qu'elle courrait en se dévoilant ainsi à lui. Elle lui faisait confiance. Et il venait de marquer un point. Il voulait la faire céder, mais n'avait pas réalisé, jusqu'alors, qu'il ne s'y prenait tout simplement pas de la bonne manière... A présent, son point faible offert sur le plateau d'argent de la confiance, Nahla était à sa merci, s'il le souhaitait. S'il se montrait suffisamment malin... et patient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Sam 25 Aoû 2012 - 12:05

« C’est là qu’on voit qu’on est tous les deux contraires. On n’a pas la même façon de voir les choses ainsi que la vie en elle-même. Mais tu dois savoir que les faibles n’ont pas forcément toujours quelqu’un auprès d’eux afin de les protéger c’est ainsi que les plus forts survive et que les autres périssent. Bref, on s’éloigne un peu du sujet principal là. »

Il était clair et net que le demi-Zabrack et la Miraluka étaient fort contraire l’un à l’autre. L’un grand fort et dure tant dans sa façon d’agir tant dans sa manière de pensée et la petite gamine qui elle était toute menue, fragile et ne pensait qu’à faire le bien autour d’elle. On pourrait se demander comment ces deux personnes pouvaient s’entendre et s’apprécier. En effet, Fuchs éprouvait une certaine affection pour elle.

*Mon plan avait fonctionné, il suffisait de lui faire croire que je la pense sans faille pour qu’elle me révèle pas mal de choses que j’ignore sur elle dont ces principales faiblesses.*

C’est grâce à cette petite phrase sournoise que Nahla commença à parler de ces sentiments et d’elle-même de manière plus précise comme de sa santé qui était assez fragile apparemment. Cela permit à Fuchs de mieux la connaître et en plus de savoir un de ces plus gros points faibles . . . les émotions.

« Tu as peut-être une constitution faible pour le moment mais avec le temps ça va s’arranger. Les Siths te permettront notamment de remédier à ce problème. . . En ce qui concerne les émotions, les attachements émotionnels comme l’amitié ou même l’amour, ce sont des choses autorisées chez les Siths contrairement à l’ordre Jedi. Je sais que le mariage est interdit, voire très mal vu par les Jedis. . . Alors que chez le côté obscur de la Force ce n’est ni interdit ni mal vu. Tu seras vraiment libre d’agir comme tu le souhaites dans un grand nombre de domaines. Je suis quasiment sûr que d’avoir de grandes amitié voir tombée amoureuse de quelqu’un, fonder une famille et caetera sont des choses qui te font envie. Ce sont des sentiments tellement agréable à vivre qu’il serait dommage que tu t’en prives tu ne trouves pas Nahla ? »

Son véritable point faible était apparemment tout ce qui était en rapport avec les sentiments qui la liaient aux gens. Nahla est une gamine dont les émotions étaient très vives. L’ordre Jedi ne pourra pas lui permettre de s’épanouir complètement comme elle le souhaiterait. Fuchs essayait donc de lui parler de choses qui pourraient la toucher comme la famille, les relations amoureuses, . . . afin de voir comment la Miraluka allait réagir.

« J’avoue ne pas trop te comprendre tu sais. Car tu peux faire le bien tout en ayant des relations avec les gens en étant tout simplement Sith. . . Bref, tu remarqueras très certainement plus tard que tu auras raté beaucoup de choses à cause de ton choix. »

Une véritable incompréhension régnait dans la tête du tatoué. Il ne comprenait vraiment pas comme quelqu’un pouvait se priver de ce qu’il avait envie alors qu’avec un simple choix, une simple décision il pouvait avoir tout ce qu’il voulait. Il fallait certainement être maso d’une certaine manière. Dans sa façon de penser il se disait : *Pourquoi se priver ?*

« Je . . . Je. . . Oui bien sûr. . . Mais je ne sais pas si. . . Oui je serai ravi de jouer ce rôle Nahla. Je le ferai de mon mieux. »

La demande de Nahal surpris énormément Fuchs. Il ne savait ni trop quoi dire ni comment réagir face à cette marque d’affection que la Miraluka lui portait. Le géant n’avait pas pour habitude qu’on se conduise ainsi avec lui. Il fallait aussi savoir qu’il n’avait plus eu de relation amicale depuis un certain nombre de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   Sam 25 Aoû 2012 - 19:42

Peu diplomate, le sith fonçait encore une fois tête baissée vers son objectif, sans même se demander si la route empruntée était la bonne. Sa méthode n'aurait aucun effet sur Nahla. Du moins, si; elle y répondrait! Mais pas favorablement. Nahla ne souhaitait pas devenir sith. Mais elle désirait très sincèrement devenir jedi. Aussi, l'approche de Fuchs pour tenter de la convaincre de le suivre serait-elle vaine, s'il continuait sur cette voie. D'autant plus que même sous l'effet de cette drogue, la gosse semblait avoir réponse à chacune des propositions du demi zabrak, ayant comme une longueur d'avance à chacune de ses tentatives pour la faire mordre à l’hameçon.

"Ma constitution ne changera pas avec les années, même, elle risque de s'empirer. Les médecins ne m'ont pas dit ça juste pour me faire peur, vous savez, Fuchs! Ni les jedis, ni les siths ne pourront changer ce que la nature et la génétique ont fait de moi. C'est ainsi. Et je ne m'en plains pas... Chacun a ses faiblesses et ses points forts. Moi, je suis fragile au niveau santé, bah, ça coûte cher en frais médicaux, mais qu'y peut-on? Rien. Je dois juste faire plus attention que les autres de ne pas attraper froid ou me blesser, c'est tout..."

Fuchs pouvait bien avancer que les siths pourraient arranger ce "détail", Nahla n'était pas dupe. Les siths ne pourraient, pas plus que les jedis, la rendre plus solide face aux maladies, microbes, coups et blessures. Sa génétique le voulait ainsi, et rien ni personne n'y pouvait quelque chose. Quant aux émotions... Le mariage, la famille, tout ça, c'était bien joli, mais il parlait à une gosse! Non seulement ses principes de jedis lui interdisaient ce genre d'attachements, mais en plus, elle n'avait que treize ans. Ses hormones commençaient à peine à lui faire de l'effet, et elle ne pensait pas une seconde au mariage et toutes ces choses là! En revanche, s'il ne pouvait la faire céder dès ce jour, Fuchs possédait un moyen de la faire craquer, d'ici quelques années, s'il se montrait patient et malin assez. Elle s'attachait aisément aux gens. Et sous l'effet de cette drogue, la demoiselle se laissait aller avec moins de prudence que d'ordinaire, se relâchant, lui ouvrant davantage encore son petit cœur tout mou qu'elle ne le faisait d'ordinaire envers tout un chacun. Il possédait son holofréquence, désormais. Il lui suffirait de garder le contact et d'approfondir son lien avec elle pour qu'un jour, elle soit suffisamment attachée à lui pour qu'il sache tout sur elle, d'une part, et sache également comment la faire céder, du coup et d'autre part.

"Merci..."

Ses petits bras autour du puissant abdomen de Fuchs, la gamine se sentait bien, là, ainsi. Elle ne le connaissait pas très bien, ce jeune homme, mais elle lui faisait confiance. Après tout, s'il lui avait voulu du mal, il avait maintes et maintes fois eu l'occasion de lui en faire, non? Et comme elle ignorait avoir été droguée, et ne le saurait sans doute jamais... La graine était semée. Si Fuchs répondait au besoin d'affection, de liens fraternels de la petite fille, il lui suffirait de bien l'arroser, de veiller à ce qu'elle germe et grandisse, s'épanouissant en elle telle une fleur du mal s'enracinant en son cœur lui-même, pour n'avoir plus qu'à en récolter les fruits le moment venu... s'il se montrait patient et veillait là-dessus, peut-être, un jour... Qui savait?

"Je ne sais pas si j'aurai loupé des choses, plus tard. Sûrement que oui. Après tout, même lorsqu'on vit comme on l'entend sans restriction, personne ne peut prétendre n'avoir rien loupé. On ne vit jamais assez longtemps pour ne rien louper. Et de toutes manières, lorsqu'on vit comme on l'entend, on ne loupe rien de principal, aussi. Et comme c'est mon choix de vivre ainsi, je suis heureuse de pouvoir le faire, et je n'ai rien besoin de plus. Je suis heureuse, ainsi. Vraiment!"

Une contradiction s'était logée dans cette déclaration, cependant. Une confirmation à la pensée de Fuchs concernant la faiblesse psychologique de la demoiselle. Nahla prétendait se sentir totalement heureuse parmi les jedis, et amplement satisfaite du mode de vie qu'était sien par ce biais. Pourtant, à l'instant, elle agissait en contradiction avec ce mode de vie. Elle cherchait de l'affection. Sous l'effet de la drogue, ne sen rendant compte qu'à demi, Nahla s'était blottie contre le futur sith, espérant qu'il l'entour lui aussi de ses bras, même.

"Je me sens fatiguée... Je ne sais pas quelle heure il est... Peut-être devrais-je rentrer...? Et j'ai une de ces faims... et de ces soifs... et la tête qui tourne..."

La drogue perdait peu à peu de son effet, à première vue. Leo Calow chuchota d'ailleurs à l'oreille du demi zabrak que s'il souhaitait, il lui en remettait une dose. Comme ce n'était qu'une gosse, d'apparence plutôt chétive, peut-être avait-il dosé trop petit? A moins que Fuchs n'en ait terminé avec elle. Nahla, de son côté, demeurait blottie contre lui, sans plus bouger, ni parler, s'étant calmée niveau flot incessant de paroles.

"Vous êtes mignons, tous les deux, comme ça. Tu nous avais caché avoir une frangine, Fuchs!" taquina gentiment Le dug, amusé et attendri à la fois par la scène. Il n'avait pas les oreilles dans ses poches, lui, pour sur! La demande d'un grand frère, il ne l'avait pas loupée!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[An 3492 av BY.] Est-elle toujours aussi pure et innocente ? [PV Nahla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-