La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les corvées en commun et c'est tout... [pv Dakin Gett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Les corvées en commun et c'est tout... [pv Dakin Gett]   Mer 25 Juil 2012 - 15:24

Il était habituel de voir des Padawans recevoir des corvées. Se rendre utile au contribuable, participer à la vie, et cetera. Ce pouvait être une punition pour mauvaise conduite, ou encore basé sur le simple volontariat, même si il était rare de voir des gens se dévouer. La tâche de nettoyer la cantine lui avait été octroyé car c'était son tour tout simplement, et Laïly savait qu'il était inutile de protester, puisque de toute façon elle finirait par le faire, et qu'il valait mieux tout nettoyer au plus vite pour passer à des activités plus plaisante.

La cantine du Temple était immense, compte tenu du nombre de pensionnaires, en voyage ou pas. Les architectes avaient vu grands. Aussi la nettoyer était une tâche plutôt longue quand on était seul. Mais on avait avertit Laïly qu'elle ne serait pas seul à le faire, elle serait rejointe par un autre Padawan, plus jeune qu'elle de trois ans, Dakin Gett, ô combien connu au Temple pour ses frasques. Elle ne lui avait jamais parlé, mais la jeune Firrerreo connaissait sa réputation de fauteur de troubles, un habitué des bêtises et de certaines choses dont certains Padawans, comme Laïly Kois, voulaient s'éloigner au plus possible, pour éviter les ennuis de préférence. Car ce garçon, bien qu'il ne soit pas au Temple depuis aussi longtemps que la plupart des autres, ou à cause de çà, semblait s'être adonné aux blagues de mauvais goût, du point de vue de la jeune Padawan. Elle faisait son possible pour l'éviter, car bien qu'il soit possible que sa réputation soit légèrement exagérée, elle n'avait pas envie de l'éprouver et la prudence était de mise de toute façon. Mais devoir nettoyer la cantine avec lui, elle appréhendait un peu. Elle avait trois ans de plus que lui mais savait qu'il n'en aurait rien à faire. Elle se demandait si il allait vraiment venir en fait. Et d'ailleurs, pourquoi devait-il lui aussi nettoyer ? Etait-il de corvée également, ou alors, plus probable, était-il puni ? Elle le saurait tôt ou tard, mais elle pensait qu'il apprécierait moyennement la corvée, comme elle d'ailleurs, sauf qu'elle faisait quelque chose qu'il n'envisageait apparemment pas toujours : s'écraser et obéir.

Mais autre chose turlupinait la jeune fille. Elle avait eu dix-sept ans il y a peu, et n'avait eu encore aucun maître, alors qu'elle était là depuis plus de dix ans. Cela soulevait en elle quelques doutes, comme la validité de sa destinée de Jedi, ou encore ses capacités en tant que Padawan. Etait-elle assez douée, et surtout, pouvait-elle espérer avoir un maître sous peu ? Plus le temps passait plus elle doutait, et cela troublait grandement ses séances de méditation, déjà compliquées par sa nature de tête dans la lune. En attendant, elle se concentrait sur l'instant présent : nettoyer cette immense salle, et en particulier cette table sur laquelle une tâche semblait s'être incrustée.

Le silence était imposant, et elle n'entendait même aucun bruit provenant de l'extérieur de la salle, elle avait le sentiment d'être isolée comme dans une salle de méditation. Elle n'entendait que le frottement de son chiffon imbibé d'eau sur la surface métallique des tables et le ruissellement de l'eau quand elle le rinçait ou l'essorait. Ces simples bruits lui suffisaient et ce sentiment de solitude, dont elle savait qu'il serait bientôt dérangé, lui plaisait et lui procurait un grand sentiment de paix intérieure, vraiment comme la méditation. Enfin réussir à méditer ? A la cantine ? Et de surcroit en pleines corvées et nettoyer des tables ? Etrange, mais peut-être s'occupait-elle simplement les mains pour réussir. A creuser.

Un bruit innatendu ou presque la fit sursauter et lâcher son chiffon trempé dans le seau qui eclaboussa sa tunique impeccable. Doublement désagrable. La porte venait de s'ouvrir sur son compagnon de corvée qui venait d'arriver.

- Tient, c'est toi ! constata simplement Laïly.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les corvées en commun et c'est tout... [pv Dakin Gett]   Sam 28 Juil 2012 - 0:40

Si recevoir des corvées était une habitude pour les padawans, c'était un mode de vie pour Dakin Gett. Non pas qu'il aimait ça, mais il ne semblait pas pouvoir s'empêcher de les collectionner. C'était comme si une petite voix dans sa tête lui donnait toujours le mauvais conseil au mauvais moment. Quand un Maître lui disait de se taire, il avait encore un petit truc à dire, juste un truc. Quand un Maître lui disait d'accomplir telle tâche, il s'en allait avec l'intention sincère de la faire, mais son attention était toujours détournée par tel ou telle chose nouvelle ou plus amusante. Jamais il n'avait de punition plus sévère que des corvées, parce que jamais il n'allait plus loin que ces petits actes d'inattention et d'irrévérence. Au pire, quand vraiment il était dans une sale journée, il cumulait deux corvées en même temps.

Dakin était dans une très sale journée. Elle avait pourtant bien commencé, tôt le matin, alors qu'il s'était amusé au moyen d'une simple lampe de poche à faire peur aux plus jeunes apprentis encore endormis. Ca n'avait pas toujours eu l'effet escompté d'ailleurs, certains gamins ayant plus eu envie de rire que d'avoir peur. Dakin s'en était accomodé : l'important, c'était de divertir. Mais l'un de ces mioches devait avoir des parents au Conseil, puisqu'au moment du petit-déjeuner, un Maître l'informa que ce genre de choses ne devaient jamais se reproduire et que, puisqu'il semblait avoir si peu d'empathie pour les plus jeunes que lui, il allait passer la journée avec Tiara. Tiara avait 6 ans. Elle était nouvellement arrivée au Temple et son papa et sa maman lui manquaient énormément.

Depuis la fin du petit-déjeuner, Tiara le suivait partout en ne cessant de lui poser des questions toutes plus bêtes les unes que les autres. Dans le parc, elle avait repéré un petit rongeur blessé dans un arbre, et Dakin avait du grimper pour le lui chercher. Tiara avait l'habitude à ce qu'on cède à ses petits caprices, et mieux valait ne pas trop la contrarier au risque qu'elle se plaigne à un Maître. Elle avait également voulu un dessin, et que Dakin rabatte le caquet d'un padawan plus grand, Ilias, qui s'était moqué de ses nattes. Le padawan plus grand s'était plaint à un Maître, qui proposa à Dakin de nettoyer le réfectoire le temps qu'Ilias se fasse recoudre l'arcade sourcilière à l'infirmerie.

Au Temple, la rumeur courait depuis plusieurs jours que les padawans seraient très bientôt tous embarqués dans un vaisseau qui irait loin, très loin, pour les protéger de l'attaque soi-disant imminente des Siths. Dakin demanda donc au Maître à quoi ça servait de nettoyer le réfectoire de fond en comble s'ils s'en allaient ? Le Maître parut troublé par la question, ce qui permit à Dakin d'enchaîner : "Ah, j'comprends, on doit laisser une bonne impression aux Siths." "Taisez-vous, padawan." "... ... Faudrait pas qu'ils nous accusent en plus de manger comme des gamorréens !"

Ainsi Dakin se retrouva-t-il à pousser la lourde porte du réfectoire, rompant le silence tant apprécié par Laïly. Laïly, qui l'accueillit avec une sorte de neutralité désinvolte. Laïly, qui venait d'éclabousser sa propre tunique. Un sourire se dessina sur les lèvres de Dakin après cette constatation : "Je t'ai fait peur ?" Il adorait faire peur à Laïly, juste pour voir sa peau virer au gris. Il aimait bien l'embêter, comme il embêtait ceux qu'il aime bien. Il aimait bien Laïly parce qu'elle était plus petite que lui malgré leur 3 ans de différence d'âge, et parce qu'elle le resterait. Sans réfléchir, il ne trouvait pas d'autres raisons pour lesquelles il aimait bien Laïly, mais qu'elle soit plus petite et qu'elle vire au gris sous l'effet de la peur, c'était suffisant, pas vrai ?

De derrière lui, serrant son poignet, surgit une petite bouille à nattes. "Salut ! Moi c'est Tiara ! Hé, Dakin c'est grand ici. On joue à cache-cache ?"

"Non", répondit le blondinet en avançant vers la Firrerreo, le regard rivé sur la tâche d'eau qui trempait sa tunique. Tiara se laissa traîner, la mine boudeuse. Dakin la prit dans ses bras et la fit s'asseoir sur la table sur laquelle Laïly s'affairait jusqu'à leur arrivée. "Maintenant, Corvée 1, tu restes là, le temps que je m'occupe de Corvée 2." Une tête surgit d'une poche à Tiara, flairant les alentours. Le museau était fin et allongé, les yeux petits et noirs. Dans sa main gauche, Tiara tenait un dessin un peu chiffonné. Dakin répéta à la gamine en insistant bien sur chaque mot : "Bouge. Pas. De. Là. Compris ?" Puis il se retourna vers Laïly, l'air un peu gêné et un poil défait. "Maître Alamass trouve que j'ai un problème avec l'autorité. Alors ben..." il se dandina d'un pied sur l'autre puis, soudain, expira tout sec : "J'dois faire c'que tu me demandes. Pour nettoyer."

Il rougit à ses propres paroles. C'était quand même la honte de devoir obéir à une fille plus petite que lui et que, d'ordinaire, il adorait charrier. "Tu dois aussi l’appeler Maître" chantonna Tiara en levant les yeux de son dessin. Les jambes de la petite se balançaient dans le vide. "N'importe quoi !" rugit alors Dakin. "Il est pas né celui qui me forcera à faire ça, d'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas
 

Les corvées en commun et c'est tout... [pv Dakin Gett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Cantine-