Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mar 24 Juil 2012 - 15:45

*J'y vais, j'y vais pas?*

Hésitant à se rendre au hangar, Syld marchait lentement, sans pour autant prendre de direction précise. A cette heure ci, le soleil commencait à se coucher. Il faisait encore clair, mais s'il restait trop longtemps, il serait surpris par la nuit. Si les lumières présentes dans l'enceinte du temple l'aidaient à se guider, elles ne dévoilaient pas les éventuels obstacles qu'il pouvait rencontrer et sur lesquels il pouvait trébucher.

*Oh puis mince, j'y vais!*


L'hésitation avait laissé place à la détermination.....et à la hâte. Syld fonca en direction du hangar. Quitte à agir, autant agir vite. Par précaution, il transportait toujours une petite lampe avec lui pour éclairer son chemin. Un petit mécanisme bien utile, parfois désapprouvé par certaines personnes qu'il n'écoutait, de toute manière, absolument pas. Bien sur, être en harmonie avec la Force permettait de "voir". Mais l'harmonie en question, il n'était pas prêt de l'avoir. Un Padawan, ca méditait, ca s'entrainait, ca étudiait. Mais un Hapien, ca ne voyait pas dans le noir, point!
Et en prévision d'une situation où se balader avec une lampe était déconseillée, il lui fallait ruser, trouver quelque chose pour supprimer son handicap. Et il savait où chercher.


-"Pffouuu, quel bazar...bon, y aura surement ce que je cherche la dedans!"


Arrivé jusqu'au hangar, Syld observait, attrapait, remuait, trifouillait tout ce qui avait l'air intéressant. Parmi tous les droïdes et les machines déposées ici, il devait bien y avoir quelque chose qui l'aide à voir dans le noir. Des lunettes qui modifiaient la manière dont ses yeux percevaient les choses, par exemple. Les droïdes, en pleine chasse nocturne ou autre situation de visibilité, devaient bien se repérer, non? Ils avaient donc un système qui leur permettait de traquer leur proie, à n'importe quel endroit, à n'importe quel moment.....qu'il y ait de la lumière ou non!

-"Ah? C'est quoi, ca?"

Syld arracha un casque étrange de la tête d'un droïde, qui fit un bref "BZZWIIIIWIITTTTZzzzz", puis plus rien. Etait il encore fonctionnel? Probablement, mais pour pas longtemps. Et si tel était le cas, il venait de l'achever.

*Bon, personne me dira rien. Il était tout cassé, il ressemblait à rien, ce machin. Alors!*

Sous tous les angles possibles, Syld passa en revue sa trouvaille. Apparemment, ce casque permettait d'utiliser plusieurs modes de vision. Un tel gadget lui attirerait les foudres du moindre Jedi trop strict envers le Code et la dépendance envers les machines, mais il n'en avait cure. Mieux voir dans le noir n'allait pas le détourner du droit chemin, tout de même!
Satisfait d'avoir trouvé ce qu'il cherchait, le jeune Padawan sortit du hangar et se stoppa net. Comme il l'avait craint, le temps s'était écoulé vite, bien vite. Ou bien il avait été trop lent. En tous cas, le soleil n'était plus, la nuit était tombée, l'obscurité envahissait désormais le Temple et ses environs.


*C'est l'heure de tester ce bijou....*


Syld mit le casque sur sa tête et essaya d'appuyer sur quelques petits boutons....qui ne s'enfoncaient pas. Le droïde devait certainement s'en servir grâce à des programmes ou autres astuces de droïdes.....méconnues des Jedis. En tous cas du Padawan, qui activa sa lampe en grommelant. Il lui faudrait modifier cette chose, pour peu qu'il sache comment faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mar 24 Juil 2012 - 16:22

Dans l'ombre, comme un prédateur observe sa proie innocente ou plutôt comme le détective espionne le vilain, R2-07 n'avait d'yeux que pour l'intrus du Hangar. Il était tranquillement occupé à se promener un peu partout comme c'était son habitude dans le Temple depuis désormais 9 ans, lorsque ses capteurs avaient découvert le gamin. C'était comme Luke-son propriétaire.- un de ces bipèdes appelés Padawan, une espèce temporaire qui pouvait évoluer en chevalier puis maître; le droïde avait fini par comprendre ceci depuis que son petit maître était devenu un jeune homme, certes pas très grand mais dont la hauteur restait impressionnante en comparaison à il y a 9 ans. Bref, pour en revenir au padawan, il était entré dans le hangar, R2 l'avait suivit par curiosité, conservant ce trait de caractère qu'on avait intégré dans son programme pour lui permettre d'apprendre par lui-même et d'évoluer à sa façon...

Lorsqu'il avait vu ce que ce drôle de personnage faisait à un droïde la mascotte du Temple s'était retenu de bondir sur ce dernier pour l'asperger d'huile bien gluante... Pas encore... Il fallait que l'assassin pour cela s'approche doucement, aussi innocemment qu'un monstre tel que lui le peut. Bip éteignit les multiples diodes qu'il gardait habituellement allumés sans se soucier de l'énergie utilisée puisqu'il la rénovait automatiquement. C'est alors que l'individu sournois arracha le casque au pauvre droïde et s'enfuit lâchement. Le R2 suivit sa proie qui semblait perdue, c'était le moment! Il se mit à rouler le plus vite possible, profitant de ses roues fraîchement changées-étant un robot chouchouté, malgré ses neuf ans il était tout jeune physiquement, souvent réparé et disposant de nouvelles pièces.- pour arriver à hauteur de l'intrus.

C'était le moment! Bip alluma toutes les diodes possibles et poussa un cri féroce de félin en puisant dans sa mémoire sonore. Il sortit un de ses gadgets dont il avait enfin apprit à retenir l'emplacement et projeta de l'huile bien gluante sur l'intrus, espérant le toucher sans en être sûr non plus.
Après tous les membres de l'espèce "Padawan" étaient plus rapides que des bipèdes normaux et dans le feu de l'action il avait aussi pu viser à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mar 24 Juil 2012 - 18:12

Avant même qu'il n'ait pu faire un pas à travers l'univers sombre de la nuit, Syld se retourna brusquement. Quelque chose s'était mis en fonction. Quelque chose qui roulait.
Quelque chose qui foncait vers lui à toute vitesse. Un droïde réveillé par sa fouille? Que ce soit ou non le cas, il ne se laisserait pas faire. Sans le moindre ménagement, Syld pointa sa lampe vers la direction de l'agresseur, qui poussa un rugissement incroyable, terrifiant, tout en s'irradiant de lumière.


-"GYAAAAAH!!!"

Sans parvenir à identifier clairement la créature effroyable qui l'attaquait, Syld esquiva de justesse ce qu'il identifia comme étant un jet de bave et s'enfuit aussi vite que possible. Affronter "ca" de nuit avec une maitrise aussi hasardeuse de la Force que la sienne était suicidaire. Et tant qu'il ne savait pas à quoi il avait affaire, mieux valait regagner le Temple au plus vite.
Soudain, ses pieds dérapèrent. La flaque de bave était juste sous ses pieds, et il ne l'avait pas vue. Se rattrapant comme il le put, Syld s'effondra au sol, à plat ventre. Par chance, sa tête n'avait rien, mais tout son corps lui faisait mal. De surcroit, la chose était là, près de lui.


*C'en est trop! J'ai pas cherché la guerre, mais s'il veut se battre, on va se battre!*

Pas qu'il apprécie forcément le combat, mais Syld n'aimait pas, de toute manière, l'art passif de la mentalité Jedi. Attendre gentiment une gifle sur la joue droite avant de répliquer, voire même de se faire trancher un bras pour gronder, très peu pour lui. Et là, il avait trop subi pour se laisser faire plus longtemps. Dégainant son Sabre Laser, rampant au sol pour s'éloigner de ce qui était certainement un droïde, au vu de l'odeur de ce qui était, cette fois, sans doute de l'huile, il pointa son arme vers sa direction, le regard menacant, prêt à intercepter le moindre tir ou la moindre attaque. En espérant pouvoir la détourner.

-"Viens donc si tu l'oses! Si tu m'attaques, je te tranche en quatre et je t'éparpille!"
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2892
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don.
Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mar 24 Juil 2012 - 18:39

Il était tard et pourtant Luke était encore debout. Son maître lui avait demandé de travailler sur un dossier, cela lui avait prit énormément de temps mais le Padawan était heureux, il s'était bien appliqué, tout serait prêt à l'heure. La nuit était tombée depuis longtemps, le jeune homme le devinait aisément car tout était calme dans le Temple, seuls les élèves les plus âgés comme lui et les adultes déambulaient dans les couloirs. Le Jedi entendit toutefois quelque chose qui le fit douter quant à ses suppositions sur le moment de la journée; il appuya sur un bouton de sa montre qui lui annonça d'une voix féminine quoique robotique l'heure exacte. C'était donc bel et bien la nuit, mais pourquoi y avait-il autant d'agitation près du hangar alors?

Le Hapan détestait se rendre là-bas, c'était un coup à tomber pour lui. Certes la Force l'aidait à éviter beaucoup d'obstacles, il l'utilisait généralement comme un sonar, si l'onde revenait dans sa figure il y avait un mur ou un objet, si elle continuait sa route, c'était libre... Néanmoins ça ne l'empêchait pas de devoir composer avec son handicap. Il y avait forcément des moments où il était gêné par sa cécité. Par exemple comment éviter tous les obstacles quand ils étaient légion? Comment retrouver un savon mal placé dans la salle de bains? Enfin bref, le hangar n'était vraiment pas un de ses endroits préférés mais c'était son devoir d'aller se rendre compte de ce qui se tramait là-bas.

Lorsque le Padawan arriva sur les lieux, il reconnut les bips caractéristiques du seul R2 qui pouvait ainsi circuler dans le Temple, le petit droïd paraissait furieux, en face se trouvait une autre personne, un élève selon sa voix, car oui Luke venait de l'entendre menacer Bip. Que se passait-il donc ici? Le petit robot jaune n'était jamais dangereux or le disciple semblait avoir été provoqué. A moins que...

-Bip, reviens ici de suite! Euh... Désolé, c'est mon droïd. J'espère que j'arrive à temps avant l'attaque. La question parait stupide mais je ne peux pas trop m'en rendre compte, je ne vois pas très bien la nuit-Fit-il avec son humour habituel pour sa propre cécité, il voulait aussi essayer de détendre l'atmosphère sacrément tendue.-Que s'est-il passé? Il est en colère uniquement lorsqu'on m'embête... Si on fait du mal -ou s'il le croit-à un des petits Padawans ou... Ou aux droïdes. Je penche pour la dernière hypothèse, j'ai bon?

Le jeune Jedi attendit la réponse de son interlocuteur qu'il avait deviné comme étant un garçon mais dont l'âge restait encore flou. Entre 13 et 16 ans sûrement, il hésitait parce que sa voix avait déjà mué mais que son aura le montrait encore trop inexpérimenté pour un adolescent en fin de parcours, pareillement pour ses pas trop légers sur le sol...

_________________


Dernière édition par Luke Kayan le Mer 25 Juil 2012 - 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mer 25 Juil 2012 - 0:25

Interrompu en pleine correction de criminel, Bip recula. Bon d'accord, il reculait déjà avant l'arrivée de son maître. En effet le Padawan avait décidé de répondre à ses attaques, or R2 n'était pas franchement armé pour lutter contre ce garçon furieux. Bon le droide avait un peu abusé certes mais voir quelqu'un attaquer aussi lâchement un de ses frères mécaniques le faisait sortir de ses boulons. Heureusement et malheureusement Luke était arrivé, ayant peur de subir une punition le robot roula timidement derrière le Hapan. Ce dernier cependant n'eut pas l'air de se mettre en colère, il préférait des explications. Voulant donner ses arguments parce que les droides étaient trop souvent laissés pour compte dans ce genre d'affaires le R2 se retint de s'égosiller pour bipper le plus calmement possible. Sur le dôme du droide s'affichait la traduction pour le garçon, l'écriture luminescente permettant une lecture nocturne bien entendu. Luke lui comprendrait le principal selon les sons différents utilisés. Après neuf ans il était normal que le jeune Jedi ait finalement apprit à décrypter les dires de son ami à roulettes.

-Biiiiip bwOoooO bip bilip bip, bip bwip bwo, rooôu
[HJ: il a arraché son casque à un droide, sans ménagement]

Le robot revint sur les devants de la scène pour se montrer un tantinet courageux, de plus il venait de se rendre compte que le suspect avait glissé sur sa flaque d'huile, il en était tout fier du coup. Le droide était rarement aussi agressif, bien sûr il était parfois un peu brute quand amusé -même après 9 ans il ne s'était pas lassé de cela.- il surgissait de derrière les coins de murs pour effrayer les Padawans mais pas méchants. Malheureusement pour le garçon, apparemment humain selon son répertoire, il avait touché à une des rares cordes sensibles du petit R2 au caractère un peu trop vivant.

-Bwiiiip bip booôO, bwoup!

[Après il m'a menacé avec son faisceau d'énergie!]

Dire que les espèces Padawans, chevaliers et maîtres étaient sensés être pacifiques. Bon qu'on se serve des droides c'était normal, ils avaient été crée pour ça, lui même avait été envoyé en mission à la place des hommes parce que sa vie importait moins que celle d'un vivant, mais qu'on achève aussi cruellement un vieux camarade qui n'avait pas la chance d'avoir ses pièces remplacées avant même qu'elles ne rouillent comme lui, c'était vraiment inhumain et inrobot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mer 25 Juil 2012 - 18:16

Sa menace avait fait hésiter le droïde, qui recula pour éviter la punition, légitime, que Syld allait lui infliger s'il continuait. Une voix retentit, qui rassura le Padawan. Apparemment, "Bip" appartenait bien à quelqu'un, et ce quelqu'un était bien décidé à faire cesser les hostilités. Un homme qui voyait mal la nuit et qui commencait à insinuer que Syld s'était fait attaquer pour une bonne raison. N'envisageait il pas, tout simplement, que son Bip soit défectueux, bon pour la casse, prêt à se faire désosser?
A bien y réfléchir, il avait peut être fait quelque chose. Depuis un moment déjà, il remuait des carcasses pour trouver de quoi voir dans la nuit. Le droïde avait sans doute cru qu'il tentait de le détruire, lui ou l'un de ses confrères?
Le robot fit apparaitre, sur son dôme, sa version des faits. Se relevant précautionneusement et rengainant son Sabre Laser, le Padawan compris alors ce qui lui était reproché, lisant ce qui s'affichait.


-"Ce droïde était en mauvais état et il avait quelque chose qui m'intéressait. Je ne pouvais pas deviner qu'il lui restait de l'énergie. Et puis franchement...."

Et puis franchement, qui se souciait d'un droïde? Bien sûr, dans leurs circuits sophistiqués se cachait une personnalité propre......et artificielle. Ils pouvaient, comme n'importe quelle créature organique, apprendre de leurs erreurs en inscrivant des données dans une unité de stockage. Mais entre un Hapien et une boite en métal, par exemple, il y avait une grande différence. L'un voyait dans la nuit, l'autre non, d'une part.
Enfin, l'un pouvait devenir Jedi, et l'autre non.


-"Enfin bref, le "faisceau d'énergie", c'était justifié. J'allais pas me laisser agresser sans rien faire, surtout qu'il a sorti le grand jeu contre moi! Heureusement que je ne faisais que me défendre!"

Sous entendu, s'il lui était venu l'idée d'être sérieux, Syld n'aurait pas hésité. Quitte à vraiment le répandre aux quatre coins du Temple, il en aurait fait du Cake aux boulons, de ce droïde. Son maitre seul avait empêché son funeste destin de s'abattre sur lui. D'ailleurs, il avait déjà entendu sa voix quelque part, mais où...? Et l'obscurité n'aidait pas vraiment à le reconnaitre. Quant à utiliser sa lampe torche pour l'éclairer, hors de question. D'accord, il était curieux, mais ce serait vraiment impoli.

-"Ecoutez, moi, je vais rentrer au Temple, hein.....et vous laisser tous les deux faire le deuil de votre camarade droïde disparu."

Après tout, s'il était l'élément perturbateur, il pouvait partir et les laisser seuls. A moins qu'ils n'aient autre chose à lui reprocher. Ou qu'il doive aider l'inconnu à retourner au Temple, puisqu'il ne voyait pas très bien dans la nuit. Puisqu'ils étaient dans le même cas....mais seulement s'il ne lui parlait pas davantage de l'affaire du "droïde décapité".
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2892
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don.
Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Ven 27 Juil 2012 - 10:26

-J'imagine bien la peur que tu as dû avoir en effet, et je m'en excuse encore... Bip va trop loin.

Comme le petit robot ripostait, le Padawan fronça les sourcils, connaissant Luke depuis des années ce dernier comprenait bien qu'il était en colère contre lui. Il allait probablement être puni. Pour se défendre il émit un petit bip maladroit mais son propriétaire restait implacable.

-Si parfaitement tu exagères! Tu aurais pu lui dire ce que tu avais sur le coeur mais sans être aussi agressif... Non mais franchement, qu'est-ce que je t'apprends?

Le jeune Jedi était en effet réputé pour son calme olympien et sa patience à toute épreuve, parfois on pouvait même le qualifier de passif quand il restait des heures assis près d'une baie vitrée comme dans sa tendre enfance. Luke était un des disciples qui se mettait le moins en colère, il était très difficile de déclencher un sentiment négatif chez lui tout simplement parce qu'inexplicablement il en souffrait, cela le rendait malade de ressentir de l'aversion pour une personne. Bien entendu le Hapan n'était pas non plus un ange, mais c'était certain que la réaction du droïd était largement disproportionnée par rapport à celle de son maître largement plus diplomate. En effet il laissait entendre dans cette phrase qu'il comprenait que le robot soit "attristé" mais que ça n'empêchait pas qu'il ait exagéré, les deux partis avaient ainsi raison.

A vrai dire le Padawan se fichait bien du droïd, du moment que ce n'était pas le sien qu'on démontait de la sorte ou un autre R2 très réputés pour avoir des sentiments similaires aux hommes bien que ce soit à moindre échelle. Enfin bon il défendait déjà le vivant, il n'allait pas non plus se nommer chevalier des boulons égarés, sans quoi il n'aurait pas fini. Pour le jeune Jedi donc l'affaire était close, R2-07 avait compris sa bêtise, il serait punit point. Désormais il était bien plus intéressant de parler à l'inconnu, lequel d'ailleurs pourrait être châtié si on le trouvait hors du dortoir d'ailleurs. Il avait peut-être 16 ans mais certainement pas 18 et n'était donc pas majeur. Luke n'évoqua rien de tout ceci toutefois, se contentant de sourire gentiment tout en envoyant automatiquement une onde via la Force qui montrait son état d'esprit apaisé et curieux.

-Encore une fois tu as eu raison de te défendre ainsi, bon c'était expéditif mais vu l'heure je comprends la surprise. En attendant fermons ce chapitre si tu veux bien m'excuser et lui pardonner...? Je m'appelle Luke, et toi c'est comment? Je dois aussi regagner mon lit, et vu comme j'ai couru jusqu'ici en entendant le bruit, j'avoue que je suis un peu désorienté là. Je connais bien le Temple mais j'ai besoin de mes repères et je déteste le coin près du hangar à cause de ma vue. Tu m'emmènerais jusqu'aux dortoirs s'il te plaît?

Le jeune homme se tu, il avait très envie de savoir ce que son camarade faisait ici mais chaque chose en son temps, déjà il devait voir si le courant passait. De plus c'était une de ses règles imposées de manière inconsciente: pas plus de 5 phrases de monologue à suivre sauf si il devait répondre à une question qui l'exigeait. Le Hapan était quelqu'un de pratiquement muet à ses heures en plus d'être aveugle, il aimait communiquer simplement via des ondes de Force. D'ailleurs il en envoya une qui titilla l'esprit de l'inconnu, frôlant respectueusement son esprit, dynamique et agréable, cela remplaçait souvent son "bonjour" quand on ne plaçait pas d'office une main dans la sienne. Vu la teneur et la dynamique du filet d'énergie même un inconnu se doutait du message de toutes manières.

C'est ainsi que le jeune Jedi attendit poliment de savoir s'il pourrait se faire raccompagner. Bip pourrait le faire mais le Padawan trouvait plus sympathique de rentrer avec le disciple. Cela le pousserait peut-être à se confier s'il avait un souci, c'est vrai que parcourir le hangar à cette heure pour "voler" des droïds à moitié déchargés était plutôt bizarre. Bah, qui vivra verra... Enfin saura dans son cas, et c'était bien suffisant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Ven 27 Juil 2012 - 13:57

Le dôme de Bip clignota à nouveau, un petit "désolé" s'inscrivant tandis qu'il émettait un petit rooôu à peine audible. Il allait donc être puni et ne saurait contester cela à son maître. En réalité ses capacités étaient trop limitées pour qu'il argumente face à celui qui le possédait. De plus le rôle d'un robot était bien de servir l'homme, du coup celui qui avait été achevé retrouvait une sorte de deuxième jeunesse, ce n'était pas plus mal. La programmation de Bip quoiqu'il en soit en prendrait un coup, il savait d'avance que Luke cette fois irait voir le vieux mécanicien qui lui l'avait offert pour le régler... Sans doute une désensibilisation, ça lui était arrivé de temps à autre car plus le R2 apprenait par lui-même, plus il acquérait des sentiments "humains"; du coup il fallait souvent ajuster son programme. La mascotte du Temple pouvait effectivement devenir dangereuse, si il était tombé sur un enfant plus jeune, sans doute aurait-il traumatisé ce dernier ou même blessé à cause de l'huile glissante projetée, de plus lui aussi aurait pu finir en charpie si l'inconnu avait décidé de l'attaquer.

Tout ceci bien sûr Bip ne le prenait pas en compte, c'était juste un droïd, il ne ressentait pas la douleur et ne se montrait pas spécialement prudent. Habitué à être réparé dès qu'une de ses pièces clochait, repeint quand sa "peau" s'écaillait et surtout capable de recycler sa propre énergie, jamais il ne s'était économisé. Désormais on comprenait mieux pourquoi l'astromech avait été vendu à un prix dérisoire. Sans son maître, le seul et l'unique qui pouvait vraiment le commander, le prototype ressemblait un peu à une bombe à retardement. Heureusement ce genre de bêtises arrivait trop rarement pour qu'il soit vraiment considéré comme irrécupérable, de plus après sa première "attaque" il se serait calmé, qu'on le menace ou pas, après tout il n'était pas fait pour blesser les hommes et cette attaque avait été tout sauf directe.

Quoiqu'il en soit Bip savait qu'il avait commis une erreur, encore plus lorsqu'au lieu de lui demander de le ramener à la chambre, le jeune Jedi préféra s'adresser au tueur de droïds. Incapable de ressentir de la rancoeur toutefois le robot trilla joyeusement en passant devant le garçon, comme pour l'inviter à le suivre. Ainsi il serait celui qui guide le Padawan qui guiderait l'aveugle. Bien entendu Bip ne se doutait pas des problèmes de vue du garçon, surtout pas après sa contre attaque efficace mais c'était dans sa nature de rendre service, il avait été crée pour cela après tout.

Retrouvant son rôle de simple droïd, R2-07 s'effaça doucement, il se contentait de rouler un peu en avant des deux garçons sans prêter attention à leur conversation, neutre tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Sam 28 Juil 2012 - 11:53

Tout en écoutant les excuses du Padawan, qui n'avait pourtant rien fait de mal, Syld observa le droïde, puis son maitre, à nouveau le droïde, et encore une fois son maitre. C'était la première fois qu'il croisait quelqu'un capable de comprendre des "bips". Etait ce dû à la Force, ou bien le jeune homme possédait il un diplôme de "Traducteur de bips"?

*Me dire "ce qu'il avait sur le coeur"? On parle bien d'un droïde, là....?*

Difficile de croire qu'une machine puisse ressentir la même chose qu'eux. Pourtant, la technologie pouvait accomplir bien des merveilles.....ou des désastres. Si ce droïde était doué de sentiments, cela sous entendait également comme, tout comme les Jedis, il pourrait un jour maitriser la Force. Il ne serait pas forcément plus puissant qu'un Jedi classique, mais pour une raison qui lui échappait, Syld trouvait cette idée terrifiante.

-"Euuh....oui, oui, bien sur. Je veux dire, bon, au moins, il ne s'est rien passé de fâcheux, hein? Sinon, moi, c'est Syld, enchanté. Et pour ce qui est de te ramener aux dortoirs, ca ne me dérange pas plus que ca. Par contre, t'éloigne surtout pas de moi. Je suis Hapien, donc, la nuit, pour moi aussi, ca devient craignos."

Au moins, désormais, il savait quel nom mettre à cet inconnu....dont il n'avait toujours pas apercu le visage. Et savoir comment il s'appelait ne suffisait pas à savoir s'il l'avait déjà vu ou non. Ce qui ne serait, de toute manière, pas une surprise. Ils étaient tous les deux Padawans après tout. Probablement. Car Syld avait du mal à imaginer qu'il s'adressait à un Chevalier Jedi ou mieux, à un Maitre.
Sur le point d'engager la marche, il fut devancé par le droïde de Luke, apparemment enclin à les guider jusqu'à l'intérieur du Temple. Mais le peu de lumière qu'il dégageait ne leur suffirait pas, et Syld ne voulait pas risquer de le provoquer, au vu de son instabilité "mentale", en lui projetant la lumière de sa lampe en pleine tête. Aussi se risqua t'il à proposer une autre solution.


-"Finalement, ce serait trop facile de le laisser s'en tirer comme ca. Je ne pardonnerai à ce droïde que s'il nous sert de "lanterne" jusqu'à ce nous soyons arrivé à notre destination! Qu'il tienne donc compte du fait que nous voyons tous les deux mal dans le noir et nous aide, et j'oublierai cette histoire."

Aucune agressivité ni menace dans le ton, solennel sans plus et avec un sourire en coin. Tout juste ce qu'il fallait pour faire comprendre à Luke et à "Bip" que s'il fallait absolument un bien pour réparer un mal.....il venait de trouver quel bien réclamer.


Dernière édition par Syld Kastel le Dim 26 Aoû 2012 - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2892
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don.
Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Lun 20 Aoû 2012 - 10:11

[HJ: ahem... Désolé :/ l'évent tout ça tout ça... Mais bon j'ai pas de vraies excuses alors c'est à ton bon coeur Embarassed Sad. Bip ne postera plus sinon^^]

-Non rien de fâcheux ne t'inquiète pas.

*Hapan... Enfin Hapien peut importe la manière de dire... Intéressant.*

Luke n'était pas du genre à jouer les commères mais il ne pouvait s'empêcher de chercher à comprendre les choses sur son monde. Il avait beau savoir que ça lui ferait du mal de penser à sa mère puis à sa fameuse mission avec Ulrich, le jeune Jedi voulait en savoir plus. Le tout sans songer une seule seconde que sa propre expérience pourrait intéresser autrui. Luke était quelqu'un qui écoutait bien plus qu'il ne parlait.

-Et c'est comment sur ton monde? Tu y étais pendant ton enfance?

Le Hapan se souvint soudainement que les "mâles" n'étaient pas vraiment les mieux traités là-bas. Lui avait été trop jeune pour connaître cette ségrégation. Sa mère était étrangement tolérante sur le sexe, c'était le reste qui ne passait pas. Le Padawan se traita de véritable aveugle du coeur. Il avait souffert sur Hapès, savait qu'à cause de cette histoire de beauté obligatoire d'autres aussi... Et le voilà en train de lancer son compagnon sur cette discussion. Maudit soit-il. Pour tâcher de se faire pardonner Luke reprit rapidement la parole.

-Excuse-moi, je t'ai demandé ça parce que moi aussi je suis Hapan et j'ai quitté la planète à mes dix ans. Mais sinon d'accord, pas de soucis Bip va nous guider... J'ai le même souci que toi pour la vue, enfin moi ça ne vient plus de notre race. A mon niveau ça relève du cas désespéré. En fait je ne vois pas mal dans le noir, mais je ne vois plus du tout depuis mes 7 ans. Allez en route mauvaise troupe!

Fit-il en recouvrant une bonne humeur certaine bien qu'au fond de lui demeurait l'inquiétude parce qu'il avait plus plonger son comparse dans de bien mauvais souvenirs malgré lui. Mais c'était plus fort que Luke, il devait absolument savoir ce qui se passait sur Hapès, sa mère était assez connue suite au triste scandale qui avait éclaté sur son fils, surtout que son ex mari était sénateur à Coruscant. Enfin bref, le Padawan voulait toujours avoir le plus grands nombres de témoignages, comme si ça pourrait l'aider à cerner cette planète aussi belle que cruelle.

Bip le tira de ses pensées en émettant une petite trille de sons, indiquant à son maître qu'il avait allumé une diode et leur ouvrait le chemin. Le faisceau diffus et doux était juste suffisant pour que Syld se repère sans se blesser les yeux. Au fond, il n'était pas si mauvais que ça et encore moins stupide quand il le voulait ce droïd.

-Et à part ça, tu te plais au Temple?

La question à 100 000 crédits que Luke en tant que Padawan du chef du conseil et personne soucieuse du bien d'autrui était forcé de poser. Heureusement les réponses étaient toujours intéressantes. Rien ne l'ennuyait dans le contact avec les autres bien qu'il soit lui-même très timide et peu loquace à ses heures. Luke quoi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Dim 26 Aoû 2012 - 8:55

Luke se montrait maintenant curieux envers le monde de Syld, ce qui ne lui plaisait pas beaucoup. Il ne se mettrait pas en colère pour si peu, mais pour lui, il était difficile de parler du lieu où il avait vu le jour, où il avait fait connaissance avec l'esclavage féministe et où il avait failli finir ses jours, enchainé par l'emprise des femmes sur les hommes.
Un souvenir sinistre, assurément, et s'il ne voulait pas être trop impoli envers son interlocuteur, il lui faudrait rassembler tout son courage. Luke lui donna même un petit coup de main en précisant qu'il venait lui aussi de Hapès. Surpris, Syld se sentit pris d'une touche d'affection et de pitié envers celui qui avait vécu un cauchemar, lui aussi, simplement en étant originaire du même monde que lui, et qui en plus était totalement aveugle.


*Pauvre vieux....ce monde de dégénérés aura vraiment causé plus de mal que de bien!*

Tandis que le droïde éclairait désormais leur chemin, Luke posa encore une autre question à son confrère. Il était temps de lui répondre, et il avait beaucoup à dire.....sans avoir vraiment envie de le dire. Syld se contenta de résumer les choses pour ne pas trop parler.

-"Je suis né sur Hapès, cette planète détestable m'a vu grandir et a tenté de m'asservir. Heureusement, des gens ont senti la Force en moi et m'ont donné une chance de devenir un Jedi plutôt qu'un esclave au service des femmes alors que je n'avais que neuf ans. Depuis je vis au Temple Jedi....et franchement, je ne ferai jamais marche arrière. Plutôt devenir un homme-tronc en plus d'être une buse désorientée en pleine nuit que de revenir sur Hapès!"

Sa dernière phrase et le ton qu'il y avait mit exprimait sans mal son dégout pour son monde natal et ses règles tordues. A l'heure actuelle, on l'aurait certainement assigné à une femme assez dominatrice pour réduire sa volonté à néant et se débarrasser de son esprit rebelle. Peut être même aurait elle déjà renoncé et en aurait déduit que Syld n'était qu'un gâchis d'espace.

*C'est ca....plutôt crever la gueule et le ventre grand ouvert que de retourner la bas!*

Un détail le tira de sa rage intérieure. Luke avait bien dit avoir vécu sur Hapès jusqu'à ses dix ans. Même s'il avait perdu la vue depuis ses 7 ans, il devait bien avoir des souvenirs de leur monde.

-"Et toi, comment tu la trouves, Hapès?"
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2892
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don.
Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Jeu 6 Sep 2012 - 0:07

Luke avait trouvé un allié visiblement. La main exercée de l'aveugle croyait bien avoir ressenti les muscles de son compagnon se tendre, mais désormais les choses semblaient s'alléger... Au contraire de la conversation qui se tournait vers leur planète d'origine. Luke était à la fois étonné et peu surpris d'un autre côté. Éloigné de toutes les traditions, enfermé dans son cocon rempli d'épines, jamais il ne s'était vraiment rendu compte que son cas n'était pas spécialement isolé-tout en restant particulier du fait de la position de sa mère et de son père, sénateur de Coruscant; ayant donc réussi malgré le fait que ce soit un mâle.- D'un autre côté, le Padawan savait que cette planète était remplie de vices. Il y avait ces légendes que sa mère lui avait seriné. Luke était un garçon mais il était son seul héritier et son arrogance lui faisait penser que parce qu'il s'appelait Kayan, il serait digne de lui succéder. Elle pensait aussi qu'il était suffisamment adulte à 7 ans pour comprendre l'importance des histoires d'expérimentations pour que les Hapans soient toujours plus beaux. Occultant longtemps cette partie de sa vie, le jeune Jedi n'avait jamais compris la différence entre les humains et les êtres de sa race, s'en souvenant de force lorsqu'il avait été enlevé avec Ulrich et Vel; il avait désormais conscience de cette différence physique qu'il ne pouvait pas constater. Cela ne lui plaisait pas du tout, sa planète était maudite, tout comme Slyde, il ne l'appréciait guère. Cependant Luke ne voulait pas remplir de haine Syld, il lui fallait donc tenter de donner un juste milieu à sa réponse. C'était difficile pour lui mais en tant qu'aîné le jeune Jedi tenait à coeur de bien remplir son rôle.

-Hapès n'est pas la planète la plus accueillante qui soit. De terribles légendes sont mises à exécution, je l'ai su et vérifié quand j'y suis retourné il y a quelques mois... La plupart des coutumes sont barbares mais les mentalités commencent à évoluer selon certains scientifiques. J'ai fais quelques recherches en effet, car même si cette planète m'a fait beaucoup souffrir, je suis persuadé qu'il y a des bonnes choses à y trouver... Mon père est un Hapan ou Hapien comme tu veux, c'est l'un des hommes les plus doux et courageux que j'ai pu connaître, il n'était pas Jedi mais il émane de lui une Force exceptionnelle, autant que celle qui nous envahit je pense, avec tout le respect que je voue à la puissance mystique qui daigne nous habiter... Il siège au sénat et est plutôt bien vu sur Hapès même s'il doit faire attention. Certaines femmes le protègent comme des mécènes, appréciant leurs maris à leur juste valeur dans le secret de leurs appartements selon lui... Et il ne ment pas.

Luke tourna son visage vers son cadet, visant à peu près juste bien que ses prunelles fixant obstinément un peu trop sur la gauche. Il lui offrit un sourire, un sourire qui devait toucher avec exactitude la cible quant à lui.

-Hapès, je ne sais pas comment la voir vraiment... J'ai passé 7 ans de ma vie dans un genre de palais dont je n'ai que de vagues souvenirs, mis à part une grande baie vitrée à travers laquelle j'aimais prendre le soleil et observer la nature... Ensuite j'ai perdu la vue là-bas, je n'ai vu qu'Hapès mais je ne suis pas à plaindre. La dernière vision que j'ai eu est celle du visage de mon père qui m'a sauvé à l'aide d'un médecin, et pour finir celui de ma belle-mère qui me faisait tendrement prendre un bain. J'étais terrifié à l'époque, la croyant aussi maléfique que ma mère, mais non, c'était un ange, tout comme mes deux demis-frères et demis-soeurs. Et toi Syld, il y a bien quelques bons souvenirs que tu as malgré tout vécu non? Par exemple des petits camarades dans l'endroit ou tu vivais? Un soutien même fragile? Tu n'es pas forcé de me répondre, cela ne me regarde pas... Mais je ne t'invite pas à conserver ta rancune. De plus, désormais tu es ici, je ne dis pas que ton passé ne fera jamais surface mais tu ne seras plus seul.

Bip s'arrêta de rouler, attendant les Padawans. Bizarrement il semblait aller moins vite, comme si personne n'était plus pressé de regagner le dortoir tout à coup. Le blabla de ces vivants l'ennuyait un peu, il ne comprenait pas grand chose non plus, mais Luke avait pour habitude de le faire. En général quand il était aussi loquace, les autres ressortaient de cette conversation généralement apaisés. C'était le but de son maître, sa vocation, le petit Astromech le savait bien. Du coup il coopérait, en trouvant les moyens appropriés. Des petits détours, des ralentissements, une petite diode électro luminescente blanchâtre douce pour donner une ambiance diffuse et intime à la scène. Elle était tout de même suffisamment forte pour que le jeune Hapan puisse voir un peu plus que de simples silhouettes. La mise en abîmes était assez amusante. R2-07 aidait Syld qui avait lui-même pour vocation de guider Luke pour la vue. Luke lui tentait en retour via la parole d'apporter son aide à ce gamin, le premier Hapien qu'il rencontrait consciemment et qu'il avait envie de réellement soutenir. Cela le réconfortait d'en trouver un qui ne veuille pas l'ouvrir à coups de scalpel après son aventure sur Hapès. Au final, il se pourrait bien que cette conversation l'aide aussi; enfin si jamais Syld était sensible aux paroles de son aîné évidemment, puisque malheureusement, Luke était loin d'être aussi sage qu'un maître ou même un chevalier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Dim 16 Sep 2012 - 15:21

Luke semblait vouloir pardonner Hapès et ses habitants d'être un peuple de sauvages technologiques. Un état d'esprit bien noble que Syld ne partageait pas, et ne partagerait jamais. Pardonner à ceux qui avaient failli faire de lui une marionnette obéissante, soumis aux lois sexistes d'un monde qui s'en contentait sans se plaindre?
Vraiment, oui, plutôt crever. Les quelques personnes agréables qu'il avait connues la bas, il les appréciait en tant que personne. Jamais il ne se surprendrait à avoir des pensées positives à l'égard de Hapès juste pour elles.


-"C'est un monde de cinglés, je dis. Et franchement, je n'y remettrai plus les pieds, plus jamais. Les Hapiens seraient menacés par le pire des cataclysmes comme je n'y retournerai pas pour les sauver. T'as vraiment pas besoin de savoir comment la voir."

Un peu cru, un peu vrai....et un peu faux aussi, finalement. Bien sur, il n'aurait jamais idée de se rendre de lui même là bas, pas même pour revoir sa bienfaitrice. Pour ca, il compterait plutôt sur Evor, s'il lui prenait l'envie d'aller la voir.
Mais s'il y avait une vraie urgence, une menace que seuls les Jedis pouvaient faire disparaitre, il n'aurait pas le choix. Son chemin l'amènerait à supporter des épreuves difficiles, mais il ne serait pas seul, et surtout, il le ferait pour une cause juste. Il se focaliserait sur ces choses là pour ne pas ruminer sur son infortune.


-"Ca ne me dérange pas de te répondre....enfin, pas trop. En fait, comme je faisais pas partie des "Soumis", j'étais exclu, tout simplement. Mes parents ont tout fait pour que j'obéisse sans dire un mot, mais j'ai tout fait pour résister, parce que c'était bien de la résistance à la lobotomisation, ma vie, là bas. Mon seul soutien, c'était moi même, j'étais tout seul à être sur de voir juste."

A bien y réfléchir, il lui avait fallu une sacrée force mentale pour ne pas simplement céder pour avoir la paix. Comment avait il trouvé toute cette détermination, et comment savait il que leur société ne tournait pas rond? Et si c'était lui qui ne tournait pas rond, à l'époque? Le temps lui avait donné raison, mais dans le cas contraire?
Syld secoua la tête pour chasser cette pensée. Ca n'avait plus d'importance, après tout.


-"Les seuls bons souvenirs que je possède de Hapès s'appellent Sorys et Evor. L'une m'a proposé de fuir et a tenté, sans succès, de persuader mes parents de me laisser partir, l'autre était un Maitre Jedi qu'elle m'a envoyé pour venir me chercher et me tirer de cet enfer. Donc oui, j'ai bien quelques bons souvenirs que j'ai malgré tout vécu."

Pas ceux auxquels il s'attendait, sans doute, mais Luke avait eu sa réponse et ne douterait plus de la rancoeur de Syld à l'égard de leur monde d'origine. Suivant la route tracée par Bip, indifférent aux effets lumineux et à l'ambiance qu'il diffusait, le jeune homme ne sut quoi dire par la suite. A bien y penser, y avait il seulement quelque chose à dire après ca? De quoi discuteraient ils?
Soudain, il trouva.


-"Dis, tu t'y connais en mécanique? Le truc que j'ai découvert quand ton droïde m'a attaqué, j'ai pas réussi à le faire fonctionner....en fait, c'est une sorte de casque à visions multiples. Comme je suis Hapien, je me suis dit que dans une mission nocturne, ca pourrait être utile, mais j'arrive pas à faire fonctionner ce machin et je sais pas trop comment faire pour le réparer....ou le modifier."

Avec un peu de chance, Luke serait assez bricoleur pour l'aider. Et sinon....tant pis, il se débrouillerait.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2892
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don.
Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Ven 21 Sep 2012 - 15:35

-Alors focalise-toi sur ces bons souvenirs. C'est dans la plus sombre des nuits que la lumière des étoiles se voit vraiment. Qui n'a pas connu le malheur ne saura reconnaître le bonheur. Tu as eu des personnes sincères qui t'ont prouvé combien tu peux compter sur elles. Pense à leur amour, à leur fidélité et tâche de suivre ta route. Ce n'est pas simple, je ne le sais que trop bien Syld. J'ai perdu la vue à cause de ma propre mère qui me maltraitait, elle est sortie il y a peu de prison et je la soupçonne de m'avoir encore blessé lors de mon retour sur Hapés il y a très peu de temps. Mais cette femme n'en vaut pas la peine, je pense à son médecin qui était un homme de coeur, à mon père, ma belle-mère et à leurs jumeaux, des anges.

Luke ne racontait pas souvent son histoire personnelle mais il espérait ainsi aider Syld, lui montrer qu'il ne prêchait pas de le vide puisque lui aussi avait connu la souffrance la plus totale. Celle d'un soumis, pas spécialement à cause du protocole d'Hapès puisque sa mère le voyait avant tout comme un Kayan et non un homme par la force des choses-c'était son seul héritier.- elle avait laissé le racisme habituel de côté. Cependant il avait souffert comme tout petit garçon sur n'importe quelle planète violenté par une mère totalement psychopathe. Luke avait ensuite pu se rendre compte qu'Hapès était dangereuse, surtout envers les hommes mais de son séjour, ce n'était pas cela qu'il avait retenu, plutôt le culte à la beauté. Un culte qu'il ne pouvait saisir, fermé à la possibilité de voir l’esthétisme extérieur de choses.

Toutefois même si il avait vécu en décalage par rapport à Syld et que sans le caractère fou de sa mère, il aurait pu vivre presque normalement malgré son statut de garçon, Luke était probablement le plus à même de le comprendre, en tant que frère de race et de sexe. Il espérait en tout cas aider le jeune garçon à se sentir mieux et à oublier sa colère ainsi que son amertume. Le Padawan après avoir été enlevé par les Siths s'était doucement reconstruit en se rappelant non pas de son vécu à l'Académie de Korriban qui avait été encore pire que les traitements de sa mère mais du fait que Saï Don était venu le chercher, le sauver! Bien sûr, par la faute de son amour envers son élève, Saï n'avait pas pu défendre le Temple alors attaqué mais Luke savait que cela ne servait à rien de rabâcher ce fait, de se sentir encore coupable comme à l'époque d'avoir appelé au secours, attirant ainsi son maître dans le piège.

-Euh... La mécanique? Désolé mais étant donné l'état de mes yeux, je suis incapable d'assembler deux bout de fils en moins de 3h. J'étais déjà nul à l'époque en plus pour tout ce qui touche la mécanique, tout ce qui va au-delà de la construction de sabre-laser-et je peux te dire que j'en ai mis des mois là-dessus- m’est totalement étranger. D'ailleurs, si tu me le permets, j'oserais te dire que tu ferais mieux de t'entraîner au combat en aveugle plutôt que de recourir à la technologie. C'est très bien de s'aider d'objets pareils mais imagine que tu le perds ou que celui-ci tombe en panne? Tu seras encore plus embêté que maintenant... Tous tes instincts vont s'émousser pour se reposer dessus entièrement, tu seras paralysé le jour ou ce truc te lâcheras. Alors je ne peux pas t'aider en mécanique, mais si tu veux je peux t'apprendre deux ou trois trucs que tu pourras adapter. Après tout tu n'es pas aveugle comme moi, ça ne marchera donc que mieux. Je pense même que tu peux faire de cette faiblesse une force... Après ce casque pourrait effectivement être réparable, peut-être avec un mécanicien du Temple, il t'aiderait bien mais au moins même sans lui tu ne te sentirais pas totalement démuni.

Luke avait déjà entendu Saï dire qu'un Jedi aveugle pouvait se révéler meilleur qu'un voyant car il n'était pas du tout déconcentré par ce qui se passait autour et s'entraînait sans cesse. Syld était à demi-voyant, il avait donc les avantages des deux partis. Luke était persuadé que le garçon pouvait très bien s'en tirer avec l'exercice assez commun du combat avec bandeau et à l'aide de ses conseils d'aveugle expert. Lorsque Syld n'utiliserait plus le bandeau à travers duquel on ne décelait rien, sa demi-vue lui apparaîtrait comme un luxe, certes agréable mais loin d'être absolument nécessaire... Encore fallait-il que l'adolescent accepte la proposition du Padawan. C'est pourquoi, tandis que le cortège reprenait sa route, Luke marchait silencieusement, une main sur le mur, attendant la réponse du garçon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mar 2 Oct 2012 - 6:53

Syld ne comprenait que trop peu. Comment pouvait on encore aimer Hapès après en avoir vu les pires et les trop rares meilleurs cotés? Comment pouvait on encore apprécier un monde aussi hostile à toute forme de pensée déviante, non pas née d'un désir d'aller à contresens, mais simplement de vouloir diriger sa propre destinée?
Luke avait pourtant vécu pire, bien pire que Syld. Il avait perdu la vue à cause de sa propre mère et même s'il avait trouvé, au final, une famille aimante dont il pouvait parler avec amour et fierté, il n'en gardait pas moins les cicatrices infligées par la bêtise de celle qui voulait sans doute faire de lui un pantin obéissant.
Pour ce qui était de son casque, là encore, le Padawan faisait la grimace. S'il avait bien saisi, la réponse était "Non et tu devrais utiliser la Force à la place". Pas vraiment le genre d'aide qu'il espérait décrocher. En clair, s'il devait un jour, qui sait, distinguer des choses, des formes et autres détails en pleine mission dans un environnement sombre, ou peut être même de nuit, il devrait déclarer "Aaaah non, j'y vais pas, je peux rien voir et je maitrise pas encore la Force!".
Bien sur, la solution serait alors "simple": Maitriser la Force. Seulement, pour le moment, il en était loin. Et il ne sous-estimait pas ses capacités, au contraire, il tâchait d'être réaliste au possible. Viendrait un jour où il serait aussi doué que certains Chevaliers Jedis.....et qui sait, peut être même serait il au niveau d'un Maitre? Mais pour l'heure, c'était pas encore ca.


-"Ecoute, je veux juste mieux distinguer les choses dans le noir.....tu dis que parce que je ne suis pas aveugle, ca ne marchera que mieux. Là, je ne te suis pas: Tu parles bien d'utiliser la Force pour mieux voir ou en tous cas distinguer les choses de manière différente, non? Parce que là, généralement, quand je veux me concentrer, je ferme les yeux...."

Forcément, le fait qu'il ne soit pas aveugle ne changerait pas grand chose. Mais même s'il était décu de ne pas entendre ce qu'il voulait, il restait curieux. N'importe quel autre personne aurait pu lui dire la même chose, il se serait contenté de hausser les épaules et de voir ailleurs pour faire réparer son gadget....mais là, il s'agissait de Luke. Il était aveugle, si quelqu'un devait se débattre pour trouver "deux ou trois trucs", ca ne pourrait être que lui.
Et puis, il était Hapien. Syld pouvait détester leur monde d'origine toute sa vie et plus longtemps encore et douter du point de vue de son camarade, ils en étaient tous les deux victimes, ce qui le rendait plus sympathique à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2892
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don.
Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mar 2 Oct 2012 - 15:01

[HJ: désolé c'est un peu court mais j'ai besoin de ton autorisation^^Si tu acceptes, dit qu'ils se rendent en salle d'entraînement-guidés par Luke!- et qu Bip lui accroche le fameux bandeau.]

-C'est exactement ça. Il y avait un exercice quand j'étais enfant que tu as sûrement dû pratiquer aussi. On leur plaçait un bandeau sur les yeux... Et ils devaient tenter de retrouver leur chemin puis combattre des sphères uniquement avec la Force. Toi tu peux apprendre à le faire mais sur une durée plus longue comme une nuit entière. Ensuite tu pourras améliorer ton quotidien avec cette machine. Mais d'abord, apprendre à faire sans.


Le Padawan se doutait que Syld pouvait être assez perplexe. La majorité des enfants a qui on posait le bandeau sur les yeux ne comprenaient pas pourquoi on les privait d'un atout dont ils disposaient et l'adolescent en face de lui n'était pas vraiment sorti de l'enfance. Si Luke avait été longtemps en retard sur son âge, que ce soit pour la croissance ou la sociabilisation, il avait très vite compris à se passer d'un sens nécessaire, et malgré son niveau avancé dans l'exercice, n'avait jamais raté un seul cours.

-Je l'ai fais a 10 ans, tu peux aussi le faire... J'y étais forcé, il suffit de te forcer aussi.

Reprit le jeune homme qui n'avait pas pour habitude de s'épargner. Néanmoins, ici, ils n'étaient pas chez les Siths, le blond le savait bien, aussi allait-il demander à Syld son autorisation.

-Puisque ça parait mal parti pour dormir et que demain, dimanche il n'y a pas de cours ou très peu... Je vais te proposer d'aller en salle d'entraînement et Bip va te bander les yeux de telles manières que tu ne pourras l'enlever seul. L'idée étant que tu ne puisses pas penser que tu peux le retirer quand tu veux de toutes manières-Le droïd tout fier sortit déjà son gadget, une sorte d'épingle à clé que son bras seul pouvait désarmer. Ils s'en servaient généralement pour la réparations de petits câbles exposés à l'extérieur et devant donc être extrêmement solides pour résister à la pression dans l'espace.- Il va crocheter "ça", enfin je lui fais confiance, je ne sais pas ce que c'est mais ça marche, sur le noeud du tissu. Au début on ne va pas faire d'exercices avec la Force... Je voudrais juste te donner une aide en parfait aveugle. Des astuces qui t'aideront déjà. Si tu es d'accord évidemment. Bip sera nos yeux, il me dira si tu arrives parfaitement à l'endroit que je t'ai demandé, enfin on se débrouillera. Toujours si tu es d'accord, allons désormais à la salle d'entraînement, et laisse-moi guider que tu saches vraiment que ce n'est pas impossible. Je sais où nous sommes maintenant sans la Force... Je te dirai comment plus tard, allons-y.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Mer 3 Oct 2012 - 19:54

Visiblement, son planning de la soirée était déjà établi: Séance de gesticulation dans le noir, ou les yeux bandés. Dans un cas comme dans l'autre, il n'y verrait rien. Syld n'aimait pas vraiment ce genre d'exercice. Bien sur, il s'agissait de ressentir les choses avec la Force, la plupart du temps, ce qui rendait l'entrainement un peu moins ennuyeux....juste un peu, en tous cas.
Or, pour commencer la "mise en bouche", Luke proposait ni plus ni moins de ne rien ressentir avec la Force. Une orientation à l'ancienne, à l'aveugle, avec un blocage de la vue et l'utilisation des quatre autres sens. Il y avait de quoi douter de la nécessité directe d'entrainer des sens en se privant volontairement de celui dont il était question avant toute chose....et qu'il possédait encore.


*C'est quand même pas parce que mes yeux voient pas dans le noir qu'il faut que je me les crève....*

Observant d'un air méfiant le droïde et ce qu'il voulait utiliser sur lui, Syld commencait déjà à se demander s'il ne devrait pas remercier Luke pour la petite balade et la discussion et filer se coucher. Se dépenser la nuit, c'était une chose qu'il ne faisait pas souvent. La plupart du temps, il préférait encore se coucher de bonne heure pour se lever de bonne heure. Rarement, il lui arrivait de veiller, de ne pas dormir du tout de la nuit, mais ca restait exceptionnel.
Ce cas ci l'était il aussi? Peut être que oui, peut être que non. Cet entrainement pouvait être la première dalle d'un chemin qui le mènerait à la "Vue Supérieure"....ou un coup de sabre dans l'eau.


-"Bon......qui ne tente rien n'a rien. Je veux bien essayer ton truc, là. Mais j'espère que ca marche vraiment, hein?"

Question stupide. Ca marchait, il le savait et c'était logique. Mais le doute ne connaissait aucun repos....et ce soir, Syld non plus n'en connaitrait pas. De toute manière, il aurait sans doute essayé de bricoler, des heures durant, le casque qu'il avait récupéré, qui lui avait valu de se faire attaquer par un droïde fou, et qui lui avait permis de rencontrer un membre de son espèce.
Le casque qui d'ailleurs ne lui servirait plus à rien, si Syld arrivait à voir à travers la Force. Les ténèbres pourraient alors venir, il les attendrait de pied ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2892
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don.
Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   Sam 27 Oct 2012 - 18:52

-ça marche, sinon je me prendrais les murs depuis 10 ans à chaque minute. Allons-y... Suis-moi en gardant les yeux ouverts pour l'instant, de toutes manières tu ne vois quasiment rien, mais profite de ce que tu peux regarder pour surveiller chacun de mes gestes, je n'utilise pas la Force.

Luke réduit sa présence au sein de sa grande amie Mystique, cela le mettait mal à l'aise mais le Jedi voulait vraiment montrer à Slyd que ses propos n'étaient pas des mensonges. Il commença à marcher, se dirigeant vers la salle d'entraînement 212, l'une de ses mains touchait le mur, précédant leurs pas. Après de longs détours, le Padawan suivit un couloir rempli de portes et s'arrêta devant la bonne. Si son jeune élève était attentif, il pouvait entendre Luke murmurer de temps à autre quelque chose. Il remonta sa main puis posa l'autre sur le bois et s'en servit pour découvrir le numéro en relief. 212. Luke sourit, il était intérieurement soulagé de ne pas se tromper car sa démonstration serait tombée à l'eau sinon. Le jeune homme pénétra ensuite dans la pièce après avoir fait redescendre ses doigts le long de la porte, juste à l'endroit où elle touchait le mur pour arriver en perpendiculaire à la poignée et l'ouvrir. Le moindre des gestes quotidiens était fastidieux pour le Hapan mais il tenait le coup, de jour comme de nuit, il n'y avait pas de raisons pour que Slyd ne soit pas capable de se repérer sans lumière.

-Voilà, nous sommes arrivés. Bip allume la lumière et laisse Slyd s'imprégner de l'endroit, ça le rassurera je pense, bien qu'au fond, il n'y a pas vraiment besoin de voir pour calculer à peu près la taille d'une pièce. Sois tu le fais en suivant les contours avec tes mains, avec risques de rencontrer des meubles ou des punaises qui dépassent mais personne n'en meurt après tout. Sinon tu peux utiliser la Force comme un radar, plus l'écho revient tôt, plus la salle est petite. Mais tu connais peut-être déjà cette manière de procéder. Alors commençons sans la Force. Bip, mets lui le bandeau lorsque notre ami se sentira prêt.

Luke laissa un petit temps s'écouler avant de vraiment commencer la leçon.

-Si j'ai pu t'emmener jusqu'ici, c'est parce que je me suis servi de la résonnance de mes pas sur le sol. Dans la cantine, les dalles sont plus creuses, elles sont plus lourdes dans le couloir, et en arrivant ici encore pire, on n'entend rien. Les murs sont granuleux là-bas, si j'avais tourné à gauche ils sont lisses, ce qui nous amène aux dortoirs... Enfin, je connais le nombre de porte-c'est ça que je comptais tout à l'heure, ainsi que le nombre de pas entre chacune d'entre elles.- et la différence de matière entre le bois pour trouver les craquelures crées par l'apposition du chiffre en relief pour vérifier. Pour la poignée, il faut juste suivre les lignes parallèles et perpendiculaires inhérentes à toute construction. Alors bien sûr, on peut se tromper, tout à l'heure j'étais perdu, mais déjà ça, tu commences bien. Vas-y, explore maintenant. Bip se tient près de toi, ça va parasiter quelques bruits mais ça te rassureras peut-être, dès que tu approcheras trop d'un mur, il te le dira. Dis-moi tout ce que tu repères de différent, jusqu'à l'odeur de la peinture plus fraîche par endroit ou des détails auxquels je n'ai peut-être pas pensé car tout le monde réagit différemment...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noir, c'est noir. Et rien d'autre! [P.V Luke Kayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Hangar-