La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Dim 15 Juil 2012 - 6:33

Les problèmes s'intensifiaient. Il faut dire qu'il y en avait toujours partout, de plus en plus ... Au sénat, dans la Galaxie, et même sur la calme Naboo. La planète calme et paradisiaque de la bordure médiane faisait de plus en plus l'objet de menace envers la dirigeante, et les menaces allaient de la menace de mort à celle d'un attentat meurtrier impliquant le peuple. Qui était derrière tout ça ? Même Ambre l'ignorait. Et ce n'était pas faute de s'être penché sur la question. La seule chose qui restait sûre, c'était que Naboo, en la personne de sa Reine, s'était fait un ennemi.

La souveraine avait alors décidé d'en appeler à l'aide des Jedi, et Ambre avait appuyé l'idée, mais ... la sénatrice n'était pas la seule conseillère de la Reine. Les autres suivants, ses gouverneurs, avaient insisté pour que le secret soit préservée jusqu'à l'arrivée des Jedi. Une mesure qui servirait à ne pas ébruiter les rumeurs déjà naissante de la formation d'un groupement terroriste, cela afin d'éviter la panique générale. Ambre avait alors dénigrer l'idée, protestant qu'un mensonge envers les Jedi ne servirait pas leur cause, mais c'était trop tard malheureusement. L'appel à l'aide avait déjà été envoyé et deux émissaires des Gardiens de la Paix étaient déjà en route.

Ce fut là une chose de plus qui avait amené Ambre dans cette cantina. Et ce qu'elle avait commandé n'avait pas pour but de l'aider, ni même de surmonter le coup des récents évènements mais juste de lui tenir compagnie : quelques bouteilles de Whisky Corellien. Et cette nouvelle là n'avait pas tardé à remonter aux oreilles de la Reine.

-"De ... ? Hein ? Ambre ... dans cet état ? ... Bon sang. Allez la chercher tout de suite et ramenez-la ici, au Palais."

La Reine était avant tout et depuis longtemps une amie de la Sénatrice. Elle savait ce que pareille attitude pouvait entraîner comme conséquences sur l'image de la Sénatrice. Aussi deux hommes, de la sécurité du Palais, furent amené à se rendre en ville, dans la cantina, et ramenèrent Ambre de la manière la plus discrète que possible.

Proche de l'état du coma, et pourtant encore pas mal lucide malgré la quantité d'alcool ingéré, Ambre entra dans le Palais royal et fut conduite dans l'une des pièces, afin de s'y reposer. Et bien qu'ils avaient essayé, la Naboo ne s'était pas laissé arracher sa dernière bouteille des mains. Allongé sur l'un des lit du palais, dans la chambre qu'elle occupe quand elle rend visite à la souveraine, Ambre tentait de faire le bilan de la situation ... Soudain, un léger bruit se fit entendre dans le couloir. Des pas fins sur le carrelage du palais.

Se redressant tant bien que mal, Ambre aperçut une ombre traversant l'ouverture de la porte et s'étant arrêtée au niveau de celle-ci. Rassemblant un maximum ses idées, elle tenta de dire au mieux :

-"Tuou ... Tu peux ... rentrer tu sais ... qui que tu sois..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Dim 15 Juil 2012 - 16:41

"C'est vrai, nous allons sur Naboo, Maître???"

Un sourire ravi aux lèvres, la padawane repensa rapidement aux divers récits qu'elle avait pu entendre sur cette planète luxuriante de verdure et d'eaux pures, peuplée d'humains fort sympathiques et de quelques peuplades aliens généralement tout aussi sympathiques. Certains problèmes opposaient cependant les humains de Naboo aux gungans, d'étranges créatures vivant sous la surface des grands lacs, dans des villes ressemblant à des amas de bulles d'air géantes retenues en profondeur par nombre d'arcades forgées de manière artistique. Pour cette raison, la reine de Naboo avait demandé l'aide des jedis, espérant résoudre ces soucis dans la diplomatie, sans doute. Galian Amaliël s'était alors porté volontaire, appréciant toujours les missions de diplomatie de ce genre, car elle correspondaient bien aux qualifications de la jeune Nahla, son apprentie malgré lui. Dès lors, il pouvait l'emmener avec lui en mission, et lui apprendre les ficelles du métier, en quelque sorte. Bien qu'en un sens, dotée d'une bonté incommensurable, d'un esprit plus que paisible et d'une sagesse remarquable, elle semblait déjà toute qualifiée malgré son jeune âge!

"Oui, Nahla."

Il sourit, amusé à son tour. La jeune miraluka se montrait toujours enthousiaste à l'idée de découvrir de nouveaux lieux ainsi que de nouvelles personnes, peuplades et communautés. Avide de connaissances, de découvertes sociales intéressantes, mais voulant aussi et surtout se former correctement à l'art de la diplomatie, Nahla se réjouissait toujours à l'idée d'accompagner son maître en mission. Se rendre sur Naboo, une planète magnifique et peuplée de gens intéressants et sympathiques, ne pouvait donc que la réjouir, forcément! Cependant, le vieux jedi la mit en garde:

"Nous nous y rendons afin d'aider la reine à résoudre un conflit entre son peuple et le peuple gungan. Je doute que cette mission ne te laisse beaucoup de temps pour jouer la touriste curieuse, tu sais..."

Le ton à demi taquin utilisé par son maître indiqua à la miraluka que si tout se passait bien, il lui laisserait au moins un peu de temps à elle, là-bas, avant de rentrer au temple, où il prenait soin de la ramener après chacune des missions dans lesquelles il se permettait de l'embarquer. Ainsi, l'adolescente pourrait-elle au moins profiter de son séjour sur la petite planète verte et bleue pour en apprendre davantage sur elle que dans les bibliothèques du temple d'Ondéron! Après tout, il savait à quel point elle aimait apprendre, observer, écouter pour mieux comprendre. Partout où il l'emmenait, Nahla faisait preuve de bon sens, de gentillesse, de diplomatie. Plus tard, sans doute deviendrait-elle une érudite spécialisée dans les relations entre peuples et pourrait-elle régler nombre de situations épineuses et conflictuelles dans la paix, sans effusion de sang. Galian en était persuadé, du moins!

"Je sais, Maître..."

"Bien. Allons-y!"

Ils se rendirent donc sur place. Sauf qu'une fois là-bas, l'on apprit à Galian que ce n'était pas pour une histoire de conflits entre naboos et gungans qu'on avait fait appel aux jedis... Il s'agirait d'une série d'actes terroristes, et cela changeait toute la donne! Le vieux maître jedi pensait emmener sa jeune padawane en mission diplomatique, alors qu'en réalité, ils devaient à présent enquêter sur ces actions violentes, et qui savait, croiser le sabre avec l'ennemi! Nahla n'était absolument pas prête pour cela. Aussi Galian prit-il le soin de la laisser au palais, l'enjoignant à profiter de son temps pour explorer un peu ce magnifique bâtiment et ses alentours. Quelque peu inquiète à l'idée de laisser son maître partir seul en mission, et ne sachant même pas pourquoi d'ailleurs, lui s'étant contenté de lui dire qu'il ne s'agissait finalement pas d'une mission diplomatique, et que cela serait probablement trop dangereux pour une padawane de son âge de l'y accompagner, Nahla commença donc à vagabonder dans les innombrables couloirs et salles accessibles du palais.

*J'aurais préféré y aller avec lui... Et s'il lui arrivait quelque chose? S'il avait été prévenu, sans doute ne m'aurait-il pas emmenée avec lui, mais serait-il parti avec un autre chevalier jedi, bien entraîné, au moins.*

Elle soupira doucement. De ce qu'elle en "voyait" au moyen de sa perception de Force, la jeune miraluka ressentait la puissance et l'imposante beauté de ces bâtiments. Mais y errer ainsi, seule, sans même un guide, ça n'avait rien de bien palpitant. Au final, non seulement elle ne rencontrerait probablement pas les gungans, mais en prime, elle ne pourrait pas visiter la planète, ni même juste cette ville-ci. Elle ne rencontrerait personne, sinon quelques serviteurs du palais courant par-ci, par-là, vaquant à leurs tâches.

Cependant, alors qu'elle avançait le long d'un couloir, une étrange sensation la fit s'arrêter, juste devant une porte entrouverte. Une sensation de mal être, de tristesse et de mélancolie en particulier, doublée d'une odeur d'alcool plutôt prononcée. Intriguée, la petite demoiselle s'approcha de la porte, pour entendre presqu'aussitôt une espèce d'invitation à entrer de la part de son occupante. Ouvrant alors davantage la porte, la jeune miraluka se faufila à l'intérieur, avant de la remettre contre, puis de s'avancer vers la dame qui venait de s'adresser à elle. Un sourire doux et compréhensif aux lèvres, elle demanda:

"Tout va bien? Avez-vous besoin d'aide, ou... de quelque chose, madame?"

Sa voix était toute aussi douce que son sourire, et que tout son être d'ailleurs, se dégageant d'elle comme une aura de paix et de tranquillité, de gentillesse et de bonté pure. De petite taille, menue, semblant presque fragile lorsqu'on l'observait, Nahla portait une bure de padawane, sobre, pratique et confortable. L'on eut dit une fée, un esprit matérialisé tant elle semblait irréelle, en un certain sens. Beaucoup d'apprentis jedis débordaient d'énergie, de volonté, de force de vie. Certains se montraient même impétueux dans leur jeunesse - et parfois à vie pour certains d'ailleurs - mais s'il existait également des apprentis plus sages et réservés, aucun ne semblait aussi... paisible et doux que celle-ci. C'en était presque dérangeant, pour certains. Pourtant, Nahla ne s'en formalisait pas, et demeurait pareille à elle-même, faisant de son mieux, tout simplement. Et pour l'heure, qui que fut cette dame, elle semblait avoir besoin d'aide, de soutien, et de compagnie...


Dernière édition par Nahla Maluka le Jeu 2 Aoû 2012 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Dim 15 Juil 2012 - 21:34

Une petite fille entra, d'apparence sobre, bien habillé, un foulard sur les yeux. La conclusion s'imposait : soit c'était une gamine qui s'était perdue en jouant à Colin-maillard, soit c'était une Miraluka. Mais en y réfléchissant bien -du moins autant que possible-, si c'était une jeune enfant qui s'était perdu durant un jeu, elle pouvait enlever le bandeau. Et en poussant le raisonnement, si c'était une Miraluka ... bin elle pouvait aussi enlever le bandeau.

Posant alors une main sur sa tête, Ambre tomba affalée, dos au matelas. L'alcool n'avait pas toujours que du bon.

-"Je crois que l'aide ... je l'ai prise dans cette bouteille d'alcool. Quand à faire quelque chose pour moi ..."

Ambre s'arrêta là, laissant échapper un faible rale de douleur. Son esprit lui disait qu'une chose, un détail lui échappait. Mais quoi ? Qu'est ce qui pouvait bien s'être faufilé que la sénatrice avait "zappé"? Puis, se relevant à nouveau, toujours aussi peu sobre, Ambre équarquilla les yeux.

-"T'es Jedi ... Y a que chez eux que j'ai vu ces tenues. Ce qui veut dire que ... vous êtes déjà sur Naboo. Ou que tu es seule et déjà sur Naboo. Ou que tu étais déjà sur Naboo, seule, et que ..."

Ambre semblait réfléchir et pourtant, rien ne vint si ce n'est un nouveau mal de tête insupportable. C'est ce moment que choisit l'une des dames de chambre de la Reine pour entrer,portant un verre d'eau et une aspirine sur un plateau. S'excusant au passage devant l'adolescente, la Naboo s'approcha de la Sénatrice et lui donna le médicament.

-"La Reine a pensé que cela vous serait agréable, étant donné votre état."

-"Si la Reine le pense. Merci Sue. Et dis-moi ... tu sais ce qu'il se passe pour finir ?"

-"Les deux Jedi sont arrivés. L'un d'eux est parti en investigations et l'autre est la jeune fille qui se tient là devant vous. La Reine, quant à elle, tente avec les gouverneurs de faire pression sur les médias."

-"Merci Sue." dit Ambre, revenant sur l'enfant alors que l'aspirine commencait déjà à faire son effet. La dame de compagnie fit alors une révérence avant de s'en retourner vaquer à ses occupations.

-"Eh bien. Alors on t'a laissé ainsi en plan ? C'est pas très sympa ça ... Mais permets-moi de me présenter : Ambre Natania, sénatrice de cette planète. Mais appelles-moi Ambre."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Lun 16 Juil 2012 - 11:02

Le jeune femme se trouvant devant Nahla, affalée dans son divan et armée de sa bouteille, semblait complètement à l'ouest. Ses mots confus s'alignaient en phrases préservant néanmoins suffisamment de sens pour être comprises, et l’adolescente écoutait attentivement, polie et sincèrement désireuse d'aider la jeune femme si elle le pouvait. Au moins se rendrait-elle plus utile, ainsi, qu'en errant stupidement, sans but précis, dans les couloirs de cet immense bâtiment.

Une servante du palais entrant dans la chambre interrompit cependant le monologue de l'humaine enivrée pour lui apporter de quoi soulager sa migraine. Questionnée quant aux récents événements dont aurait besoin de prendre connaissance l'avinée, la dame de compagnie répondit que deux jedis étaient arrivés au palais, et que l'un d'eux était parti enquêter seul, tandis que l'autre se tenait ici, devant elles deux. Elle parla aussi de la reine et d'un problème avec les médias. Nahla se demandait vraiment ce qu'il se tramait ici. Dire qu'il devait s'agir d'une mission diplomatique! L'intrigue semblait à peine commencer pour les jedis, et si Galian pourrait enquêter à ce sujet, Nahla, elle, se retrouvait coincée ici, seule et désœuvrée. Et inquiète pour son maître, aussi, il fallait bien l'avouer! Ainsi que pour cette dame, apparemment importante, et complètement ivre...

*Pourvu que tout se passe bien...*

Si au moins la reine n'avait pas menti aux jedis! Galian ne se serait pas porté volontaire, ou alors, il aurait pris le soin de partir mieux préparé, et sans doute, aussi, accompagné d'un chevalier jedi mûr et apte à ce genre de missions, et pas avec une padawane pacifiste et incapable de se battre! Le temple n'avait jamais refusé son aide à Naboo, pourtant, si? De plus, les jedis savaient se montrer diplomates et discrets; si la reine leur avait transmis la véritable nature de la mission, ils ne l'auraient pas ébruitée. Leur avoir menti, c'était tellement stupide!

S'en allant sur une révérence polie, la bonne laissa seules la dame ivre - qui se présenta enfin - et la padawane. Revenant alors à la réalité lorsqu'on s'adressa à nouveau à elle, Nahla considéra son interlocutrice. Ambre Natania? Sénatrice de Naboo? Pourquoi diable s'était-elle mise dans un pareil état? Que se passait-il de si grave sur cette presque paradisiaque petite planète pour qu'une sénatrice en vienne à la boisson? Inquiète, l'apprentie jedi n'en oublia pas pour autant les bonnes manières et le protocole appris. S'inclinant respectueusement devant la sénatrice, elle lui sourit poliment et se présenta à son tour.

"Enchantée, Sénatrice Natania. Je m'appelle Nahla Maluka, et ne suis encore que padawane. J'accompagnais Maître Amaliël pour une mission de diplomatie entre naboos et gungans... Mais il semblerait que la mission s'avère toute autre, en fait, et plus risquée. Il n'a donc pas voulu que je l'y assiste, car je ne suis pas encore suffisamment formée pour des missions de ce genre."

Respect, humilité et calme, voilà ce qui découlait de cette réponse, prononcée d'un ton posé et doux. Pour une adolescente de 15 ans, cette "enfant" semblait capable de plus de sérénité et douceur que tous les autres jeunes de son âge réunis! Un adolescent, en général, ça débordait d'énergie, d'envies, de projets, d'ambitions, de fougue et d'empressement. Même les padawans, souvent remis en place par leurs maîtres respectifs lorsqu'ils se laissaient emporter par leurs hormones ou émotions d'ailleurs! Mais pas elle. La petite miraluka à l'air à la fois si stable et fragile paraissait fort mûre, pour son jeune âge, réfléchie, ce qui contrastait presque étrangement avec son apparence. Un esprit adulte dans un corps encore presque enfant, quelques timides rondeurs féminines poussant ça et là rappelant néanmoins que la demoiselle n'était plus une petite fille, mais tendait à devenir une jeune femme... Jeune femme qui s'inquiétait actuellement à propos de la sénatrice, d'ailleurs. Très humblement, elle ajouta donc:

"Je ne resterai cependant pas désœuvrée pour la peine... La Force ne m'a pas faite errer sans but dans ces couloirs, apparemment. Je crois qu'elle me guidait vers votre cœur inquiet et désolé. Je sais que je ne suis qu'une étrangère, pour vous, et simple padawane... Cependant, je vous en prie: si je puis faire quoi que ce soit pour apaiser votre inquiétude et la peine émanant de votre âme, dites-le moi. Je voudrais vous aider!"

Profondément sincère et compatissante, la jeune fille proposait son assistance et sa présence à la sénatrice. L'alcool ne résoudrait rien. Elle-même devait s'en douter. Une apprentie jedi pourrait-elle faire plus? Qui savait... Au moins l'aide de cette dernière ne causerait-elle, normalement, pas de tort à la santé ni à la réputation de la Sénatrice!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Lun 16 Juil 2012 - 14:45

Un problème diplomatique entre Gungans et Naboo ? C'était la raison invoquée ... Ambre ferma les yeux de désespoir quand son esprit entendit ses mots. En cas de conflit de la sorte, un médiateur avait déjà été désigné en la personne de Flaith, Jedi qui plus est. Partant de là, l'évidence crevait les yeux encore plus : les problèmes de la Galaxie étaient loin d'être réglés. Mais ce qui frappa la sénatrice le plus, ce fut cette petite devant elle. Sa façon d'être, de se tenir, de parler ou encore de penser, tout respirait le protocole. Bon pour la façon de penser, ça respirait plus l'optimisme mais soit ...

-"Tu es jeune gamine ... trop jeune pour tenir pareil discours. A ton age, l'on s'amuse à faire danser les garçons, ou à ..."

L'esprit d'Ambre était encore confus et les mots ne venaient guère aussi facilement que d'habitude, si bien que la Naboo ignorait même comment finir cette nouvelle phrase. Mettant sa tête entre ses mains, gémissante, Ambre continua :

-"J'adorerai être Zélosienne en ce moment. Eux au moins ne ressentent rien lorsqu'ils prennent une cuite. En tout cas, un conseil pour toi ... Ne te laisses jamais emportée sur la bouteille. "

Un conseil qu'elle aurait surement mieux fait de suivre elle-même. Mais ce qui était fait ne pouvait pas décemment être changer. Sortant à nouveau sa tête de ses mains, ses coudes posés sur ses genoux, Ambre regarda la jeune enfant. Elle lui aurait fixé les yeux, si la petite en avait. Calmement elle ajouta :

-"Par contre, tu dois faire attention à ce que tu dis. Car tu dis t'être promené sans but, du moins que la Force t'avait fait errer sans but ... et pourtant te voila devant moi, me proposant ton aide. Se pourrait-il que ..."

Ambre ne finit pas sa phrase. Ce n'était -elle en était persuadée- pas utile. La petite semblait intelligente et trouverait la conclusion que tous Jedi aurait systématiquement déduit. Quelle ironie ... d'habitude, ce serait elle qui aurait tenu un discours basé sur la coïncidence et le hasard, et voila que maintenant, face à Nahla, elle tenait un discours mettant en avant les propos des utilisateurs de la Force.

-"Mais dans ce cas, quelle peut être la raison de cette rencontre ? ... J'ignore ... j'ignore ce que je dois faire tu sais. Etre adulte, c'est ... pas toujours évident. Comme j'aimerais être à nouveau à l'époque où j'avais ton âge. Tout ... était si simple."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Lun 16 Juil 2012 - 19:20

Faire danser les garçons?! Interloquée, Nahla considéra l'humaine. Aurait-elle disposé d'yeux qu'elle les aurait écarquillés tout grands, sur le coup. La sénatrice ne connaissait-elle pas les jedis et au moins dans les grandes lignes, la façon dont ils vivaient? A dire vrai... Nahla ne savait même pas danser. Elle n'y avait même jamais songé, en fait. Cela n'entrait tout simplement pas dans le quotidien d'un jedi, ni, dès lors, dans ses apprentissages et entraînements. Au mieux avait-elle pu lire la définition de ce mot et en apprendre un peu sur le sujet dans la grande bibliothèque du temple, voir sur l'holonet.

*Trop jeune? Pareil discours...?*

Cette femme était ivre, après tout. Sans doute l'alcool embrouillait-il ses mots autant que ses pensées! Bien entendu, que la padawane ne boirait jamais autant! A dire vrai, elle n'avait encore jamais touché à l'alcool... et doutait honnêtement y toucher un jour! Déjà parce qu'elle n'y voyait aucun intérêt, ensuite parce qu'elle avait devant elle le triste résultat d'une cuite. Bon, elle pouvait goûter sans abuser, certes! Mais encore une fois, à quoi bon? La vie d'un jedi est faite de sacrifices et de modestie, tant dans le comportement que dans le vêtement, le boire, le manger. Toute la vie d'un jedi est vécue dans la simplicité. L'alcool étant un luxe, un plaisir, une évasion; un jedi n'avait donc aucun intérêt à y toucher, fut-ce modérément.

Quant à cette histoire de Force et de hasard... Peut-être en était-ce un, peut-être pas. Nahla ne perdait généralement pas son temps à quelque chose de vain. Elle utilisait chaque instant de sa vie à se rendre utile, au contraire, rentabilisant son temps au maximum, étudiant, apportant son aide, s'entraînant... Ses amis eux-mêmes peinaient à la faire passer du temps à, justement, ne rien faire! Si elle avait erré sans but dans ces couloirs, c'était parce qu'elle s'était retrouvée coincée au palais, en territoire inconnu, sans objectif vu que sans mission, finalement. Elle n'aurait pas mis longtemps à trouver une occupation intelligente. Et sinon, l'adolescente demeurait persuadée que la Force l'aurait guidée vers ce but. Pour elle, c'était la Force qui l'avait menée jusqu'ici, face à cette femme, ni plus, ni moins.

"La Force a ses raisons que la raison n'a pas..."

Elle sourit, tranquille, se voulant posée et calme, et surtout, apaisante, rassurante, encourageante envers son interlocutrice. Pour une adolescente de quinze ans, décidément, la jeune miraluka se comportait de façon bien mature, et parlait comme une adulte. Sa voix demeurait toujours aussi douce, et le ton utilisé, de même, posé, respectueux, humble, mais aussi, amical, compréhensif... A croire que cette enfant ne pouvait exprimer et dégager de sa personne que du positif!

"Et la vie impose hélas bien des épreuves injustes à nombre d'êtres vivants en ce monde. Me feriez-vous l'honneur de quelque confidence quant au problème qui vous alourdit ainsi le coeur, Madame?"

Elle s'inclina très respectueusement face à Ambre, avant de conclure:

"Je ne suis certes que padawane, encore, et bien jeune, c'est vrai. Mais si je ne puis aider autrui à porter son fardeau, si je ne puis alléger les épaules et le cœur des âmes en détresse, alors à quoi bon devenir jedi? S'il vous plaît, laissez-moi, au moins, tenter de vous aider!"

Pas une fois elle ne monta le ton. Pas de passion, pas d'ordre, pas d'impétuosité typique de l'adolescence, ni d'orgueil dans cette déclaration, prononcée avec humilité, et toujours, cette douceur presque dérangeante tant elle semblait... irréelle? Un petit ange tombé du ciel? Cette tenue de padawane, beige et brune, en lin, se serait volontiers troquée par une robe d'un blanc immaculé, une paire d'ailes et une auréole dans l'esprit de bien des gens ayant croisé la jeune miraluka. Pourtant, jamais elle n'aurait prétendu à ce genre de titre. Nahla, toujours en quête de progrès, de mieux, ne pensait qu'à devenir meilleure, jamais à se prétendre parfaite. Elle ne s'imposait pas en ange salvateur, mais rappelait sa condition d'humble et simple padawane à qui tentait de la placer sur un quelconque piédestal. Elle ne se sous-estimait pas non plus. Mais jamais la demoiselle ne songeait à se vanter, à se placer au-dessus de qui que ce fut. Seul importait pour elle le bien-être et la sécurité d'autrui. C'était cela, être jedi, après tout, non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Jeu 19 Juil 2012 - 12:22

-"Ce qui alourdit mon coeur ... ?"

Ambre tenta d'y penser un instant. Qu'est-ce qui l'avait amené à cette état de conduite ? A cette bouteille qu'elle avait encore prêt d'elle et ses probables petites soeurs laissés sur place ? Esquissant un léger sourire et faisant signe à la Padawan de venir s'asseoir prêt d'elle, de manière à être plus à l'aise pour la discussion, la sénatrice répondit :

-"L'âge des responsabilité peut sembler si simple, quand on le regarde avec les yeux d'un enfant."

Bien sur, il s'agissait là d'une image. Une métaphore dont elle était sur que la Miraluka ne relèverait pas en disant un truc du genre : "Bah, j'ai pas d'yeux moi ..." ou un autre truc du genre.

-"J'ignore, pour être parfaitement honnête quel sinistre détail de ma sombre vie m'a fait tomber dans la mélancolie, mais ... non, pas de mais. Je trouve juste la vie courte. Trop pour accomplir tout ce qui semble devoir être fait pour le bien, la justice et ... le bon sens. Ce sont là des principes qui sont difficiles à suivre. Je crois que face à ça, l'on peut aisément sombrer dans la tristesse."

Et Ambre se prenait récemment plusieurs vérités en face. Le peu de temps qu'elle arrivait à accorder à sa famille -du moins à ce qu'il en restait-, les responsabilités écrasantes du Sénat qui s’enlisait de plus en plus avec l'absence du Chancelier, ce foutu bordel sur Naboo qui deviendrait bientôt surement publique, ... sans compter les petits secrets qu'Ambre devait garder pour elle sur un tout autre sujet.

Soupirant, Ambre reprit :

-"Mais ne t'en fait pas trop pour moi. L'armée m'a appris deux choses essentielles pour ce genre de situation : ne pas baisser les bras et ... supporter de grandes quantités d'alcool. Rien de tel que l'armée pour ça. La mélancolie restera peut-être, mais rien ne m'empêchera de faire ce qui doit être fait ... Pour le plus grand bien."

Ces derniers mots, Ambre les prononça, ayant le regard perdu dans le vide de la pièce et pourtant pétillant de détermination. Le bien du plus grand nombre était sa raison d'être, de se battre, et d'agir. Et le plus grand nombre était la plèbe, le peuple, tous les citoyens galactiques.

-"Et toi princesse ? Pourquoi diable ton maitre t'a-il donc ainsi laissé à fureter dans ce palais pour finir par trouver "mon âme en peine" ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Mar 24 Juil 2012 - 10:28

"Comme déjà dit, madame... Nous pensions nous rendre sur Naboo pour une mission diplomatique avec les gungans... Je ne suis pas formée pour des missions d'investigation, plus dangereuses... Maître Amaliël a donc préféré me laisser au palais, en sécurité, j'imagine, que de m'emmener avec lui..."

Songeuse, Nahla repensait aux paroles précédentes de la sénatrice, cette phrase sonnant étrangement aux oreilles de la miraluka: "L'âge des responsabilité peut sembler si simple, quand on le regarde avec les yeux d'un enfant." Nahla n'avait même pas songé, pas un instant, à rétorquer quelque chose sur le fait d'être ou non pourvu d'yeux, davantage préoccupée par le sens profond de cette réplique. Malgré ses quinze printemps à peine, la petite demoiselle se montrait toujours fort mûre pour son âge. Et ce n'était pas récent; déjà toute petite, elle faisait preuve d'une maturité telle que l'enfant se sentait plus à l'aise auprès d'adultes que d'autres enfants de son âge. Comme si l'enfance n'avait jamais vraiment atteint la demoiselle, trop rapidement plongée par la Vie dans le monde des grands.

Pensive, elle écouta attentivement chacune des paroles de la sénatrice, à côté de laquelle l'adolescente s'était d'ailleurs assise, sur invitation de la dame. De ce qu'elle en exprimait, celle-ci trouvait la vie trop courte pour accomplir tout ce qu'elle aurait aimé y accomplir. Elle était pourtant jeune, encore! La jaugeant discrètement, Nahla se dit qu'elle devait avoir une trentaine d'années tout au plus. A un tiers de sa vie, cette femme aurait encore bien du temps devant elle pour accomplir diverses choses! Certes, elle ne pourrait réaliser l'impossible, personne n'en étant capable! Mais pourquoi vouloir faire plus que ce que nous permettent nos capacités? L'important, n'était-ce pas les motivations de tout un chacun, et la manière dont il s'applique à faire de son mieux?

"Personne n'est immortel, encore moins invulnérable ou infaillible. L'important, n'est-ce pas davantage nos motivations et la manière dont nous les mettons en pratique? Si vous faites de votre mieux, pourquoi vous blâmer de n'avoir suffisamment de temps? Ce n'est pas là l'important."

De ce ton toujours calme, posé, réfléchi, et aussi doux qu'on ne peut l'imaginer, l'adolescente avait finalement répondu à la sénatrice. Ce n'était pas évident, car elle ressentait son trouble, et ne voulait pas la blesser ou la décourager davantage. Au contraire, Nahla souhaitait apaiser son cœur inquiet, et lui rappeler ce qui comptait réellement. Qui pouvait se targuer d'être infaillible et éternel, sinon un glandeur mentant à autrui autant qu'à lui-même? Seuls ceux qui ne tentent rien ne commettent jamais d'erreurs, et seuls les orgueilleux cherchent l'immortalité, après tout, non?

Désignant la bouteille, dans laquelle il semblait demeurer un reste d'alcool, d'une main, Nahla adressa un sourire plus encourageant, un air moins songeur, et plus déterminé, convaincu et convaincant, à la sénatrice.

"Je suis persuadée que vous le savez. Je crois que vous êtes quelqu'un de bien, et que vous ne devriez pas vous décourager à cause du temps qui file, madame. L'alcool ne résout rien, au contraire. Et lorsque la mélancolie vous submerge comme aujourd'hui... Placez-vous à une fenêtre, et observez Naboo. Votre planète est magnifique, et malgré tous les conflits et dangers qui peuvent la menacer, jour après jours, la souveraine parvient à la préserver, grâce à l'aide de personne comme vous. Alors, soyez-en heureuse! Ne vous blâmez pas de ce dont vous ne pouvez rien, mais réjouissez-vous du bien que vous faites!"

Cela semblait si simple, pour elle! Si naturel! Bien sur, la vie ne faisait de cadeau à personne. Le temps filait, inlassablement... Nahla aussi aurait aimé faire davantage, mais elle ne pouvait faire plus que ce que ses capacités et le temps lui permettaient de réaliser, et elle ne se laissait pas abattre pour autant. Il y avait bien des sujets sur lesquels la jeune fille se serait apitoyée, sinon! Mais elle ne baissait pas les bras, et si quelquefois les larmes coulaient, en secret sous son bandeau, la petite miraluka s'obstinait malgré tout à toujours faire de son mieux sans jamais abandonner!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Ven 27 Juil 2012 - 9:50

-"Tu as probablement raison ..."

En fait, dans l'esprit d'Ambre, la jeune Miraluka avait raison ... et tord en même temps. Raison parce que oui, Naboo en valait la peine ... et qu'à regarder le paradis que cette planète pouvait être, l'espoir revenait. Ambre avait déjà ressenti ce sentiment et ne le nierait jamais. Mais d'un autre coté, elle était Sénatrice. L'on attendait pas d'elle simplement qu'elle se donne à fond pour le bien et la prospérité de sa planète et du peuple ... ce que l'on attendait d'elle, c'était qu'elle se dépasse, qu'elle repousse ses limites encore et encore, comme elle l'avait toujours fait.

Mais ce qui étonna le plus la sénatrice, ce fut la force d'âme de la petite. Optimiste et convaincue de ses dires ... et pourtant, Ambre ne lui donnerait qu'à peine quatorze ou quinze ans. Et malgré un si jeune âge, sa sagesse était déjà bien avancée. Après tout, ne disait-on pas : la vérité sort de la bouche des enfants. Une idée qui, traversant l'esprit de la Naboo, lui arracha un sourire.

Posant sa main sur l'épaule de la petite, elle ajouta :

-"Je suis ... contente que ton Maitre ait décidé de te laisser au Palais."

Une simple phrase, dite sur le ton de l'amitié et du remerciement, qui voulait en soi tout dire. A ses yeux, Ambre venait de trouver ce genre de perles qu'on souhaiterait toujours garder auprès de soi, une personne à l'esprit vif, mais aussi avec qui la discussion est un plaisir. Certains nommerait tel lien l'amitié, mais Ambre savait que ce n'était que le début de celle-ci. L'amitié ne se construit pas sur une seule rencontre après tout. Mais la base était en bonne voie, du point de vue de l'ainée.

-"J'ai une dette envers toi, Nahla. Me permettras-tu de m'en acquitter ?"

La bonne excuse pour ne pas voir la jeune enfant s'en retourner à de possible occupations. Ambre avait ... envie de passer du temps avec cette enfant devant elle, et espérait que ce sentiment serait réciproque ... mais aussi que Nahla aurait l'audace d'avouer ses possibles désirs du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Ven 27 Juil 2012 - 17:59

De l'audace, Nahla en possédait, plus que la sénatrice ne pouvait sans doute l'imaginer. Sage et disciplinée, l'adolescente laissait effectivement rarement penser qu'elle put se montrer différente que simplement obéissante aux lois régissant sa petite vie de padawane. Pourtant, sous son air emprunt de modération et de sagesse, la jeune fille dissimulait un cœur sensible entrant bien régulièrement en conflit avec sa raison... Et lorsqu'elle se trouvait en situation injuste, l'apprentie savait libérer ce dernier, le laisser crier haut et fort ce qu'il pensait, et la faire agir comme elle ne le faisait que bien rarement. Certes, un jedi doit savoir écouter sa raison avant ses émotions, en tous temps. Mais personne n'est parfait, n'est-ce pas? Et malgré son impressionnante maîtrise d'elle-même pour son jeune âge, Nahla n'était pas plus parfaite que n'importe lequel de ses congénères. Comme tout un chacun, il lui arrivait de commettre des erreurs... de céder à ses émotions, entre autres.

"Oh, vous n'avez aucune dette envers moi, Sénatrice Natania!" assura la demoiselle, un sourire confus aux lèvres.

Elle n'avait fait que son devoir, après tout! Guidée par la Force, elle avait trouvé la jeune femme dans ce salon, bouteille à la main, et le moral dans les talons. Puisant dans ce qu'elle savait de la planète et des lois physiques régissant l'univers, limitant les actions possibles de tout un chacun, elle avait tenté de remonter l'estime qu'Ambre semblait avoir d'elle-même, et l'avait encouragée à aller de l'avant sans s'arrêter à ce qui lui était de toutes manières impossible. Rien ne méritant, en somme, qu'elle pense lui devoir quelque chose! Pour Nahla, aider autrui, c'était une vocation, son quotidien, sa raison d'exister. Vouloir la récompenser de cela lui paraissait aussi incongru que de remercier outre mesure un jedi d'accomplir ni plus ni moins que son devoir, sa mission, en somme! Un merci et le sourire des personnes que ceux-ci aidaient suffisaient bien aux jedis. Ils n'avaient pas besoin qu'on pense leur devoir davantage! Et très humblement, Nahla ne pouvait pas l'accepter elle non plus.

"Je suis très heureuse si j'ai pu vous aider, tout simplement, et vous savoir heureuse vous aussi me suffit, vous savez! Votre sourire représente pour moi la plus belle des récompenses, madame!"

Un large sourire gai et sincère aux lèvres, la miraluka se sentait gaie, heureuse. Certes, elle n'aurait pas visité Naboo et sa capitale comme elle l'avait espéré, mais au moins n'y serait-elle pas passée pour rien! Elle avait semé un sourie de plus, et cela lui remplissait le cœur de joie, tout simplement.

"Et si je puis faire quoi que ce soit d'autre, n'hésitez pas! J'ai du temps devant moi. Maître Amaliël risque d'en avoir pour plusieurs jours à enquêter, j’imagine..."

Une manière comme une autre de signaler à la sénatrice qu'elle demeurait à sa disposition si elle souhaitait encore sa compagnie, pour quelque activité que ce fut... tant qu'il ne s'agissait pas de violer le code jedi, bien entendu! Si Ambre avait envie d'une padawane de compagnie le temps de ces quelques jours, Nahla l'accompagnerait fort volontiers! Après tout, ainsi, peut-être pourrait-elle finalement visiter les lieux et en apprendre davantage sur la faune et la flore locale, les coutumes des naboos, l'histoire de ce peuple et des autres habitant la planète... Qui sait, aussi, pourrait-elle venir en aide à d'autres personnes. Peut-être pourrait-elle également assister la sénatrice dans l'une ou l'autre des tâches incombant à son poste. Dans tous les cas, la padawane serait à sa disposition tant que son maître n'aurait pas terminé sa mission sur Naboo.

Quant à devenir amies... ce ne serait certainement pas un problème non plus. Nahla aimait, par définition, tout le monde, chaque être vivant dans cette vaste galaxie, et même dans l'univers tout entier. Pour elle, chacun méritait qu'on l'aime et le chérisse, et s'il en était faisant souffrir son prochain, sans doute était-ce du à la souffrance qu'ils avaient eux-mêmes endurée. Cela n'excusait pas leurs actes, certes, mais les expliquait. Nahla pensait sincèrement qu'il y avait du bon en chacun, et dès lors, elle s'efforçait toujours de chercher ces bons côtés et de les mettre à jour. Elle ne se focalisait jamais sur le négatif, toujours sur le positif émanant d'un être, quel qu'il fut. Dès lors, devenir son amie relevait d'une facilité déconcertante. Cette sénatrice, elle l'appréciait déjà, et espérait la revoir, et l'aider davantage encore, passer du temps avec elle, en apprendre plus sur sa vie, ses espoirs, son quotidien! Car quand on aime, si c'est sincère, on s'intéresse à tout ce qui touche à l'être aimé, après tout! On souhaite apprendre à toujours mieux le connaître, partager ses joies, ses peines, l'aider quand il en a besoin... L'amour, n'était-ce pas cela, au final?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Sam 28 Juil 2012 - 8:50

Ambre sourit. L'enfant en face d'elle semblait totalement désintéressée et c'était admirable. Un trait de caractère si rare de nos jours. Une façon d'être que l'on ne pouvait que remarquer et qualifier de remarquable. Et elle l'était. Sa compagnie rappelait à Ambre tant de bons souvenirs, nombreux tirant leur source dans l'endroit le plus magnifique de la planète.

Posant sa bouteille, Ambre se leva et invita la petite à la suivre. L'aspirine qu'on lui avait apporté précédemment avait fini de faire son effet et la sénatrice pouvait maintenant remarcher sans crainte de tituber. Sortant de la pièce, Ambre commença à marcher dans le couloir, longeant les vitres donnant sur la cour du Palais.

-"Tu sembles trouver que Naboo est une planète magnifique ... Et à t'en entendre parler pourtant, je gage que tu ne l'as jamais visité."

Ambre sourit un instant à Nahla avant d'ajouter :

-"Naboo recèle des trésors en son sein. Pour les découvrir, il faut prendre le temps de s'arrêter sur les petites choses comme sur les grandes. Et puisque tu n'as pas d'exigences particulières ... je penses que je vais tenter de te montrer certains de ses secrets ... qu'en dis-tu ?"

Mais avant d'aller plus loin, une voix se fit entendre dans le couloirs, donnant l'ordre d'arrêter. Se retournant, Ambre aperçut alors le capitaine de la Garde royale se diriger vers eux, d'un pas décidé.

-"Madame Natania ... Puis-je vous demander où vous vous rendez ?"

-"Je vais profiter du soleil qu'il y a dehors, capitaine."

-"La dernière fois que vous êtes sortie, dois-je vous rappeler comment vous en avez profité ? Je crois pouvoir me permettre de penser qu'il ne s'agit pas là d'une bonne idée."

-"C'est bizarre. Personnellement je me souviens avoir apprécier. Mais soit. Voyez, je ne suis pas seuls."

Se tournant vers Nahla, la sénatrice la regarda souriante et demanda :

-"Dis-moi ma puce. Accepterais-tu d'être ma nounou ... cela afin de rassurer notre ami le capitaine de la garde ? Je crois que la présence d'un ange gardien sur ma personne lui conviendra ..."

S'était-elle trompée ou avait-elle vu juste ? Elle n'allait pas tarder à le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Sam 28 Juil 2012 - 13:16

Lorsque Nahla avait proposé à Ambre d'encore se rendre utile si elle le pouvait, elle ne s'était certainement pas imaginé le rôle de nounou! Aussi, ce fut avec surprise et amusement mêlé d'une certaine gêne qu'elle accueillit cette étrange requête de la part de la sénatrice. Après tout, pourquoi pas? L'adolescente doutait que la dame eut encore envie de s’enivrer, sur le moment. Si elles sortaient, ce ne serait pas dans ce but! Ce garde ne devait donc pas s'inquiéter: la jeune fille veillerait au grain! De plus, elle ne ressentait plus l'aura déprimée de son interlocutrice, dont l'humeur avait changé depuis leur rencontre, quelques instants plus tôt.

"Eh... eh bien, je ne pense pas que vous ayez besoin d'une nounou, Sénatrice. Mais si cela peut rassurer vos proches, je promets de veiller à ce que vous ne fassiez plus de bêtise!"

Malgré elle, une note d'humour s'était glissée dans le ton de sa voix lorsqu'elle avait répondu. Après tut, la situation possédait quelque chose d'amusant, il fallait bien l’avouer! Et Ambre semblait avoir besoin de se changer les idées, autant que d'agréable compagnie. Dès lors, pourquoi refuser son offre? D'autant plus que la dite offre intéressait très vivement la padawane, avide de nouvelles rencontres, de découvertes, de connaissances à emmagasiner! Quelle meilleure occasion aurait-elle de visiter Naboo? Et quel meilleur guide pourrait-elle bien dénicher que la sénatrice elle-même?

"Ce serait un grand honneur et un immense plaisir de visiter Naboo à vos côtés, Sénatrice. Je vous mentirais en prétendant ne pas souhaiter en apprendre davantage sur cette si verdoyante et magnifique planète autant que sur ses habitants, sa faune et sa flore! J'en ai lu et entendu beaucoup, mais n'ai effectivement jamais eu l'occasion de découvrir tout cela par moi-même."

Et elle en rêvait! Déjà de par sa nature profondément altruiste, Nahla désirait en apprendre toujours davantage sur les différents peuples de la galaxie, leur environnement, leurs coutumes, traditions, mode de vie. L'on ne pouvait prétendre aimer son prochain et n pas s'intéresser à tout ce qui concernait sa vie, après tout! Et l'adolescente aimait, réellement, et sans condition, tout un chacun. Elle désirait ardemment apprendre à mieux connaître son prochain, quel qu'il puisse être, afin de mieux le comprendre, et qui savait, pouvoir l'aider s'il en avait le besoin un jour.

Ensuite, par pure curiosité et plaisir de la découverte. Bien qu'elle ne perçoive pas le monde de la même manière que la plupart des gens, le ressentait malgré tout, bien plus qu'elle ne le "voyait", d'ailleurs, et en appréciait les merveilles autant qu'un voyant pouvait les apprécier. Différemment, mais tout autant! Si pas davantage, même. Pour elle, chaque belle chose en ce monde méritait d'être contemplée, admirée. Sa vie serait trop courte, et son emploi du temps, en tant que jedi, bien trop rempli que pour lui permettre de profiter pleinement des merveilles de ce monde, mais lorsqu'une occasion se présentait à elle, comme à l'instant, pourquoi la refuser? Autant en profiter!

"J'ai entendu parler des gungans, mais n'en ai encore jamais rencontré. Il parait qu'ils sont étranges mais pacifiques, qu'ils ont beaucoup d'humour et vivent dans de grandes cités sous la surface des lacs, faites de bulles d'air géantes... cela doit être magnifique! En avez-vous déjà vue? Et la flore? Quelles plantes poussent sur Naboo? Quels sont vos arbres, vos fleurs, vos fruits préférés, Sénatrice?"

Elle se retenait avec peine de l’inonder de questions. Son sourire et ses joues roses évoquaient l'image d'une petite fille devant un gros sachet de bonbons de toutes les couleurs. Elle se réjouissait à l'idée d'en apprendre, d'en découvrir davantage sur Naboo et ses merveilles, cela se voyait aussi clairement que cela ne se ressentait d'ailleurs. Ambre avait touché juste, à première vue! Derrière le masque de sagesse disciplinée et respectueuse du protocole, l'adolescente dissimulait une curiosité sans bornes! Nahla avait hâte de commencer la visite!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Lun 30 Juil 2012 - 5:23

Le capitaine ne chercha pas à développer plus, sachant que de toute façon discuter avec Ambre était souvent peine perdue. C'est donc sur un simple mouvement de tête que le Capitaine laissa les deux femmes ensemble. Arpentant de nouveau les couloirs en direction de l'entrée du Palais et la Grand Place de Theed, Ambre écouta les questions de Nahla. La petite semblait avide de connaissance, ce qui indiqua à la sénatrice qu'elle avait fait mouche quand au "désir" de la petite.

Tout en sortant du palais, Ambre sourit. Sur un ton jovial, elle répondit alors à la petite miraluka en disant :

-"Les gungans sont des créatures amphibiennes. Ils habitent effectivement dans des cités aquatiques, dirigés par celui qu'il nomme dans leur langue "Papa Big Boss". Quant à dire qu'ils sont pacifiques, je dirais plutôt qu'ils ne sont pas agressifs. Nos peuples vivent en paix, mais en n'étant pas pour autant dans une entente à laquelle on pourrait s'attendre."

Les Gungans n'étaient pas le sujet le plus facile. Après tout, si l'excuse pour faire venir des Jedi qui était un souci diplomatique entre les deux cultures avait marché, c'est bien que le problème n'est pas inexistant. Heureusement, la situation était encore loin de la guerre civile.

Sur la Grand Place, c'était visiblement le jour du marché, parfait pour répondre à Nahla quant à ses autres questions. De plus, le marché de la Grand Place était un cadeau de la Reine ... une façon de se faire aimer. Tout y était gratuit : un moment d'échange permettant le maintient d'un état d'esprit altruiste et convivial. Prenant un fruit mûre, elle le tendit à Nahla en disant :

-"Juges par toi-même ... Naboo est à la fois une planète banale et incroyablement différentes. Une personne qui regarde Naboo en ne s'attardant pas sera celle qui trouvera cette planète banale. Mais à partir du moment où tu regardes réellement, où tu t'intéresse à ce qui t'entourent, Naboo te montrera des secrets bien au-delà de ce que tu peux imaginer."

Le fruit en était le parfait exemple. Provenant des propres vergers de la Reine, celui était cultivé avec soin pour qu'à chaque bouchée, une sensation d'émerveillement se fasse sentir dans la bouche de celui qui le goûte avec intérêt. Puis, s'approchant de l'oreille de Nahla, elle lui murmura :

-"Je te montrerais mes préférés plus tard, mais je ne peux pas t'en parler ici."

Un sourire complice se dessina alors sur le visage d'Ambre à l'intention de la fillette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Lun 30 Juil 2012 - 20:10

Intriguée, Nahla se demanda ce que la sénatrice voulait dire par là. A quoi donc rimaient ces messes basses? pourquoi tant de mystères? Était-ce juste un moyen de taquiner la trop sage et disciplinée padawane? Une provocation? Ou autre chose? A quels secrets Ambre Natania faisait-elle donc allusion? Et pourquoi ne pouvait-elle pas lui en parler ici?

Perplexe, l'adolescente suivit la dame en se posant bien des questions, son fruit toujours à la main. Son attention portée sur le décor environnant, son ambiance, sa population, elle sourit. C'était animé, sans être surpeuplé, convivial, gai. On s'y sentait bien. En paix, en sécurité, bienvenu... Sans parler de l'atmosphère toute entière; cet air frais et non pollué comme celui de trop de planètes, Nar Shaddaa, Coruscant, Bandomeer... Ici, l'air était pur, et véhiculait même divers parfums des forêts entourant la capitale, autant que d'effluves issues de la ville elle-même. Du pain frais d'un boulanger en passant par les fragrances d'une fleuristerie, l'arôme sucré des fruits bien mûrs proposés sur ce marché, le fumet agréable d'un jambon sur le feu...

S'intéresser à ce qui l'entourait... Un euphémisme concernant la padawane! Nahla adorait apprendre, découvrir, surtout lorsque le sujet concernait un peuple, un lieu de vie, la faune locale... et la flore. Surtout la flore en réalité, la demoiselle appréciant tout particulièrement le monde végétal depuis sa plus tendre enfance. Sur Tatooine, point de verdure. L'eau elle-même représentait une denrée rare et précieuse, onéreuse. Alors une plante, il ne fallait même pas y penser! Tatooine...

*Maman... papa... Vous me manquez. Même si la vie n'était pas facile, là-bas... C'était bien, à vos côtés...*

Un sourire nostalgique aux lèvres, Nahla soupira doucement, avant de reporter son attention sur le fruit, curieuse, et d'y goûter. C'était... vraiment délicieux! Doux, sucré, juteux... Un vrai régal! Et elle ne se priva pas de l'énoncer tout haut, d'ailleurs:

"C'est très bon, merci beaucoup! Et c'est également fort généreux de la part de votre impératrice, d'offrir ces fruits à son peuple de la sorte! Ce doit être une reine admirable..."

S'efforçant de penser aux petits bonheurs présents plutôt qu'aux fantômes de son passé, l'apprentie focalisait son attention sur le décor, les gens, la sénatrice, ce qu'elle lui racontait, lui expliquait. Mais bien qu'Ambre ne semble pas très enthousiaste en parlant des gungans, Nahla devait bien avouer avoir très envie d'un jour découvrir leurs fameuses cités aquatiques! Pour l'heure, cependant, elle n'en appréciait pas moins la visite si gentiment proposée par la sénatrice!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Sam 4 Aoû 2012 - 7:19

Un bref instant, Ambre crut voir une impression de ... tristesse ... sur le visage de Nahla. Était-ce possible ? Était-ce imaginable ? Pourtant, la sénatrice préféra ne pas revenir sur ce point ... pas tout de suite en tout cas. Le moment, à son sens, se s'y prêtait guère, et cela en serait ainsi sauf si Nahla venait elle-même à se confier.

-"Elle l'est ... La Reine s'efforce d'être proche de son peuple. Après tout, nous sommes une monarchie démocratique. Le Peuple élit la famille Royale. Et cette famille traverse en ce moment les âges comme jamais encore. A chaque fois, c'est un des membres de cette même famille qui est choisi ... si bien qu'en ce moment, cela ressemble plus à une dynastie."

Et la Reine n'était pas quelqu'un de foncièrement mauvaise en elle-même. Elle était même tout le contraire. Tout pour le peuple, jusqu'à sa propre vie ... Tout, elle l'aurait donné pour améliorer les conditions de vie des Naboos. C'est en partie cela qui avait toujours motivé l'enfant qu'avait été Ambre pour servir la cour d'une manière la plus adéquate possible. Ambre n'imaginait d'ailleurs pas Naboo sans elle.

Continuant la visite, présentant les bâtiments faisant partie des plus beaux de Theed, telle l'Académie des sciences ou encore le Palais de Justice, Ambre employa un langage empreint de fierté et de respect pour son monde natal. Une chose normale de la part d'une sénatrice dirait certains, et pourtant, Ambre y mettait réellement son coeur. C'était comme si Naboo, à sa façon, était son enfant. Un enfant qu'elle chérissait et qu'elle protégeait au moins autant que la Reine.

La visite finit par les mener sur les quais, où était présent plusieurs embarcations fluviales, dont les insolites speeders-gondoles. Nombres d'entre eux étaient réservé à la visite de la ville par les différents canaux de celles-ci, et certains étaient la propriété de quelques riches Naboo, dont Ambre faisait partie. Se dirigeant donc vers le sien, elle monta à bord et invita Nahla à la rejoindre.

-"Tantôt, je t'ai dit que je te montrerais ce que je préférais sur ma planète ... par là j'entendais pas seulement les fruits. J'ignore comment vois ton espèce, mais crois-moi ... si les légendes sont vraies, rien ne pourrait être comparable à l'endroit où je t'emmènes maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Sam 4 Aoû 2012 - 17:10


Nahla écoutait attentivement chacune des paroles de la sénatrice, sincèrement intéressée par l'histoire de Naboo. Certes, la politique en elle-même n'avait rien de bien passionnant, mais pour un futur jedi, en connaître les aléas était nécessaire. Comment agir avec tact et régler les conflits pouvant échauffer ce monde avec diplomatie, si l'on ignore tout de l'histoire des peuples et de leurs gouvernements, après tout?

Theed, un trésor d'architecture et de vie prospère, émerveillait la jeune padawane. Et pourtant, il ne s'agissait que d'une ville, si belle soit-elle. Nahla préférait toujours la nature et ses paysages encore épargnés par la civilisation aux décors urbains, et en cela, Ambre s’apprêtait à la gâter. En effet, elle mena l'apprentie sur les quais, et l'invitant à monter dans son embarcation de luxe personnelle, elle lui annonça se rendre en un lieu dont elle ne pouvait même pas imaginer la beauté. Ou du moins devrait-elle se sentir impressionnée par ce que la sénatrice s’apprêtait à lui faire voir.

Le voyage dura un certain temps, la contrée des lacs ne se trouvant pas à cinq minutes de la capitale, sans quoi elle ne serait plus bien secrète depuis des siècles sans doute. Or, c'était à la préservation de ce secret par les naboos que la vallée et ses environs devaient leur prospérité et leur sauvegarde. Ainsi, depuis bien des générations, les lieux avaient conservé leur état naturel, à quelques habitations et terrains cultivés près. Et il fallait bien l'avouer: jamais Nahla n'avait découvert de plus bel endroit, si ce n'était, peut-être, les forêts environnant le temple d'Ondéron! De plus en plus émerveillée par ce qu'elle ressentait, percevait du décor environnant leur embarcation, au fur et à mesure qu'elles s'enfonçaient dans ces secrètes contrées, Nahla ne savait plus où donner de la tête. Devant? Derrière? Sur la droite, ou la gauche? Tout, ici, respirait l'harmonie, la nature, la pureté, la paix! C'en était presque enivrant pour la jeune miraluka, qui sentit la tête lui tourner un peu, au bout d'un moment. Les joues roses de plaisir, elle fixa alors son visage dans la direction de celui d'Ambre.

"C'est magnifique... vraiment! Je souhaite de tout mon cœur que jamais personne ne dévaste ce paysage! Il s'en dégage tant de bonnes choses! Ce serait horrible, si quelqu'un venait y semer le chaos... C'est... presque magique."

Ambre ignorait comment Nahla, comment les gens de son espèce "voyaient". Alors, l'adolescente lui décrivit ses impressions du mieux qu'elle put, désireuse de lui faire comprendre à quelle point elle appréciait cette visite ainsi offerte, et la confiance de la sénatrice l'ayant emmenée en ces lieux tenus secrets par le peuple Naboo.

"Je ne vois pas cet endroit comme vous, j'en conviens... Pour moi, il s'agit davantage de sensations, de perceptions, que de vision au sens propre du terme. Je ressens les énergies se dégageant de chaque chose, de la pierre à l'arbre, en passant par l'eau ou l'air. J'écoute et ressens la nature plus qu'autre chose, et c'est pour cela, sans doute, que si je ne puis apprécier la beauté visuelle d'un coucher de soleil, je puis en revanche m'imprégner des sons qu'il produit, de la différence de température, du calme que son départ crée au sein du paysage...

Ainsi, ici, je perçois la fraîcheur du vent venu de l'est, qui m'apporte les douces fragrances de fruits et fleurs inconnus mais délicieusement parfumés, les émotions de satisfaction et de joie de paysans ayant accompli un dur labeur, mais dont ils peuvent être fiers, le rire d'un enfant courant dans une prairie, l'inquiétude d'un oiseau pour ses rejetons, le cercle de la vie chantant en chaque chose, en chaque être... Je perçois le remous de courants légers en surface, mais bien plus violents en d'autres profondeurs, sous ce miroir à l'apparence pourtant paisible. J'entends chanter les chutes au loin, et je ressens les émotions, les instincts les plus vifs des créatures alentours, chacune vaquant à ses propres tâches et occupations..."


Ainsi Nahla voyait-elle le monde. Certes, elle pouvait également "voir" ce qui l'entourait d'une autre manière, aussi, au travers de cette même vision de Force, mais si la chose possédait un sens pratique certain, elle s'avérait surtout moins émouvante que de ressentir vraiment chaque chose, chaque être vivant par et dans la Force elle-même. Nahla préférait "observer" et décrire ainsi ce qui influait sur ses pensées... et sur son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   Sam 4 Aoû 2012 - 22:02

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... [Nahla Maluka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Naboo-