Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle qui mérite bien le détour!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeDim 15 Juil 2012 - 2:22

    La nouvelle avait sonné comme un nouvel espoir dans l'esprit de la jedi . Alors qu'elle reprenait contact avec le monde extérieur suite à ces quelques jours de coupure durant sa mission, le premier message reçu par hologramme fut l'annonce du retour de Maitre Don. Sans attendre une minute de plus, la jeune femme s'était immédiatement remise en route en direction du Temple jedi. Malgré les quelques semaines intenses et la fatigue qui s'accumulaient, l'excitation et la joie la maintenait éveillée.
    Mais alors qu'elle se retrouvait dans l'hyperespace, une petite pointe d'appréhension s'emparait de son esprit. Maître Don était un aîné qui représentait la sagesse et le savoir et malgré l'acte criminel commis, il restait aux yeux d'Ellana la personne la plus respectable dans la galaxie. Que penserait-il de la gestion du Temple ? Avait-elle correctement remplie son rôle de grand maître ? Le vieux jedi serait-il déçu des décisions qu'elle avait entreprise depuis son départ ?
    Les années se comptaient et augmentaient, mais il convenait de constater à quel point l'on pouvait paraître comme un enfant soucieux devant un adulte, même à 40 ans !
    Tandis que l'appréhension disparaissait au fur et à mesure pour laisser place une nouvelle fois à la joie simple, elle aperçut le Temple jedi à travers les nuages et entreprit sa réception sans tarder. Le soleil et le beau temps étaient de la partie et le Temple semblait encore plus rayonnant et paisible qu'à l'ordinaire. Était-elle réellement objective ? Car on avait tendance à idéaliser les choses qu'on aimait le plus et de ce fait, même les jedis agissaient comme les êtres humains les plus normaux.

    Le jeune maître avait bien besoin d'une douche, elle le constata une énième fois en posant les pieds sur la terre ferme, mais son empressement de rejoindre Maitre Don était tel que la présentation correcte et la coquetterie ne seraient pas de la partie aujourd'hui. Ellana quitta le hangar après avoir remis son chasseur aux soins des techniciens de maintenance et se dirigea vers la chambre du Conseil. C'était dans ces lieux que leur première rencontre s'était produite il y a quelques années, et force est de constater aujourd'hui que certaines choses ne changeront jamais.

    Avec un sourire aux lèvres, Ellana poussa les portes du Conseil pour rejoindre le père de tous les enfants. S'inclinant d'abord avec respect, la jedi oublia les formalités pour étreindre le vieux maitre jedi.


    -Il est si bon de vous revoir Maître ! Pardonnez mon retard, mais une affaire extérieure m'a retenue pendant quelques jours...

    A présent, le regard de la jedi s'attardait sur le vieux maitre jedi. Bien sur, le temps faisait son affaire et les quelques mois éprouvants qu'il avait du subir étaient une épreuve de plus dans la vie d'un jedi, mais malgré cela Ellana retrouvait une certaine forme et un dynamisme rare qui rendait le grand maitre encore plus vivant que jamais.

    -Je crois que nous avons beaucoup à nous dire. Le temps passe de plus en plus vite, à croire que la Force l'accélère. J'espère que vous avez été bien accueilli, nous attendions votre retour avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8788
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b1198/100Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (98/100)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue6/110Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (6/110)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeLun 23 Juil 2012 - 16:34

    Douze dodos s’étaient donc écoulés sur Ondéron –il avait fait un consciencieux décompte ce midi avec Evan, au réfectoire- et le vieil homme avait pris le chemin de la Chambre du Conseil Jedi. Ces quelques jours de répit n’avaient pas été de trop pour lui permettre de se rétablir un peu –la brûlure sur sa cuisse le faisait toujours un peu souffrir depuis le combat contre Darth Ritter- et reprendre quelques unes de ces vieilles habitudes : les méditations matinales dans le parc, quelques passages dans les cours des padawans pour constater les progrès des plus jeunes –et embêter parfois les professeurs avec leurs méthodes d’enseignement- et des discussions avec Luke, avec qui il avait beaucoup de temps à rattraper. La seule habitude qu’il n’avait pas reprise, c’était celle d’aller s’asseoir sur le siège de la Chambre du Conseil qui pendant des années avait été le sien, aux côtés d’Ellana. La principale raison était qu’il avait plus ou moins promis, à l’Inquisiteur Aballîn et à lui-même, de ne pas accaparer un pouvoir très critiqué dans la galaxie. Il avait confiance en les Jedi : qu’il reprenne ou non sa place au Conseil, ils sauraient placer leur loyauté de manière à leur assurer un avenir optimiste. Ce n’était pas une tâche aisée au vu des circonstances actuelles… Mais l’Ordre connaissait des hauts et des bas depuis des milliers d’années. Saï relativisait : le Temple se portait bien, les recrues étaient en sécurité, les plus âgés y trouvaient un foyer chaleureux, les missions continuaient d’être distribuées et souvent accomplies avec brio. Ellana avait bien veillé au grain, il devait le reconnaître. L’Ordre Jedi n’avait plus vraiment besoin de lui, en réalité. Le jour où il disparaîtrait, décida-t-il, ce serait avec sérénité… Sauf s’il n’avait pas terminé la formation de son padawan.

    Quoiqu’il en était, le jour était enfin arrivé où Ellana devait rentrer au bercail. Alors, pour la seconde fois uniquement depuis son propre retour, le vieil homme avait pris le chemin de la Chambre du Conseil. Où l’attendre d’autre, de toutes manières ? C’était là leur salle de rencontre, de discussion, de complicité. Nulle part ailleurs, ils ne se seraient autant sentis chez eux.

    Une petite heure s’écoula avant qu’un Chevalier ne vienne annoncer que Maître Caldin venait d’atterrir. Debout près des baies vitrées, le vieillard ne répondit que par un sourire satisfait, puis attendit patiemment qu’Ellana soit prête à le rejoindre ici. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle déboule quelques minutes à peine après cette annonce. Soit c’était parce qu’elle était heureuse de le revoir, songea-t-il lorsque la double-porte s’ouvrit, soit c’était parce qu’il allait se faire tirer les oreilles comme un rongeur de Bakura !
    Mais une Ellana radieuse surgit dans la pièce lumineuse, et le vieux Maître sentit sur ses lèvres s’étirer un sourire que la seule vue de ce visage volontaire savait provoquer. Il la reçut dans ses bras avec un léger rire avant de relâcher son étreinte.

    - Ah ! s’exclama-t-il. Ne me parlez pas de cette histoire de temps qui passe ! Cela fait des années que ça a commencé et hier encore, vous aviez l’âge de Loyse. D’ailleurs, oui, vos enfants ont fait parti de mon gentil comité d’accueil.

    Il sourit en remarquant qu’une brindille s’était fichée dans les cheveux d’Ellana : elle avait dû venir telle qu’elle depuis sa dernière mission, il retrouvait bien là la jeune Maître avec qui il avait tant travaillé !

    - C’est un plaisir de retrouver le Temple intact, confessa-t-il avec amusement. Et de vous y voir toujours aussi épanouie.

    Certes, il savait qu’il faudrait vite revenir aux choses sérieuses, mais il était véritablement heureux de constater qu’Ellana se sentait bien ici. Autrement, cela aurait été comme un membre de sa famille malheureux… Devait-il lui dire qu’il avait rencontré Jacen sur Coruscant ? Sujet délicat à aborder… Il garderait peut-être ça pour plus tard, mais il faudrait bien le lui dire un jour. Même si ce n’était pas de très bonnes nouvelles. Peut-être son cœur s’était-il apaisé concernant Jacen, avec l’eau qui avait coulé sous les ponts… Mais cela resterait un sujet sensible, estima-t-il. Et puis, la priorité était plutôt leurs enfants, désormais.

    - Evan et Loyse m’ont l’air d’être déjà rudement dégourdis ! commenta-t-il à ce sujet, se rappelant avoir encore vu ce matin la petite fille d’Ellana gambader joyeusement autour du Chevalier Anatho. Ils ont l’air de se plaire ici comme des poissons dans l’eau… Leur formation se déroule bien ?

    Les enfants d’Ellana seraient toujours un peu spéciaux : ils étaient des enfants de Maîtres Jedi. Ils étaient trop jeunes pour réaliser, sûrement, la responsabilité qui leur incombait naturellement, un peu comme sur les épaules de son propre padawan : c’étaient des jeunes Jedi qui ne passaient pas inaperçus et dont les frasques étaient rapidement commentées dans tout le Temple… Une autre des lois humaines à laquelle les Jedi n’échappaient pas.

    - Oui, nous avons beaucoup de choses à nous dire… Et j’ai, comme vous j’imagine, pas mal de questions à vous poser : au sujet de l’Inquisition, du meurtre de cet Inquisiteur… Mais aussi à propos de mon padawan. Je me sens terriblement coupable de n’avoir pu revenir plus tôt pour poursuivre sa formation…

    C’était peu de le dire. Bien sûr, les Maîtres les plus proches de Saï avait dû garder sur le jeune homme un œil attentif. Mais ce n’était pas pareil que la présence de son Maître et comme l’Inquisiteur Aballîn le lui avait si justement fait remarquer, son absence était un manquement à son devoir de professeur envers Luke. Il avait été le premier à payer des actes de son Maître… Il faudrait désormais rattraper le temps perdu. Entretemps, Luke était devenu suffisamment âgé, lui semblait-il, pour l’accompagner dans des missions plus dangereuses. Désormais, il devrait peut-être compter sur les jambes du Hapan plutôt que sur les siennes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeSam 4 Aoû 2012 - 15:53

    Ellana esquissa un sourire lorsqu'elle entendit le nom de sa petite fille et la nouvelle que ses deux enfants aient si bien accueilli le vieux Maitre. Aussi vifs que les deux enfants étaient, les retrouvailles entre Saï et eux n'avaient pas dû être de tout repos, spécialement lorsque Loyse prenait la parole, il en découlait un flot presque difficile à contenir par la suite. Evan, quant à lui, détenait une nature un peu plus timide, ce qui s'avérait reposant et pas de tout refus. Néanmoins, la jeune maman regrettait tout de même la vitesse à laquelle ils grandissaient et elle ne pouvait qu'approuver d'un grand signe de tête les propos du sage maitre.

    -Gamaliel Anatho s'occupe de leur apprentissage en attendant qu'ils aient l'âge de suivre chacun leur propre maître et je crois qu'ils se débrouillent plutôt bien. Mais j'espère être vraiment objective en disant cela.

    Une mère était toujours fière de ses enfants, mais Ellana veillait à ne pas se laisser aveugler par son amour. Elle insistait sur la franchise du tuteur de ses enfants, ne voulant aucune gêne et aucune crainte de la part de Gamaliel. La jeune femme avait conscience de la pression qui pesait sur le jeune homme, mais il faisait un travail extraordinaire et se révélait être un bon pédagogue.

    La conversation tourna alors sur elle-même. Épanouie, elle l'était seulement aujourd'hui depuis l'annonce du retour de son bien-aimé vieux maitre car les mois d'avant furent plutôt éprouvants. L'Ordre Jedi avait connu bien des difficultés, notamment en raison du retour flagrant des siths et de l'incompréhension inattendue du Sénat. Ellana avait su compter sur le soutien d'Ulrich Wora, mais ce dernier disparut lors de la mission sur Impératrice Téta et elle s'était ainsi, retrouvée seule à mener tant bien que mal ce sanctuaire troublé. Sans oublier le fait que les difficultés s'étaient enchaînées au fur et à mesure...

    -Ne vous inquiétez pas pour Luke, les jeunes de nos jours sont bien plus courageux et plus braves qu'on ne le pense. Les imprévus font également parties de la formation des jedis et une épreuve de plus, aussi dure qu'elle soit, ne peut être qu'un renforcement. Je l'ai suivi de près lors de la capture de Lord Keto, son soutien m'a été précieux et sans lui, je ne serais pas ressortie dans le même état de ce combat contre cette sith qui nous barrait le chemin.
    En parlant de cela, je dois vous avouer que le retour des siths m'inquiète de plus en plus. Je suis presque certaine qu'ils sont derrière le meurtre de l'inquisiteur Maragliano et que les sénateurs sont de plus en plus sous l'influence de certains, autre que Lana Anthana bien sur. Je suis même surprise de la froideur de la Reine Emalia à notre égard, malgré quelques tentatives de réconciliation...

    Elle songeait notamment à la visite officielle de la princesse Milésya afin de renforcer les liens entre l'Ordre et la Couronne, mais chacun savait que depuis l'attaque d'Ondéron par les siths, l'amitié n'était plus de mise. Ellana avait même entendu certaines rumeurs disant que la Reine subissait l'influence d'un nouveau conseiller. Un sujet encore à méditer...

    -Mais pour en revenir à l'inquisiteur, Léonard Tianesli s'est chargé de l'enquête et tout porterait à croire qu'il se soit suicidé... Encore une énigme de plus, mais il est très probable que son esprit ait été confus à ce moment là.

    Se rendant compte qu'ils étaient encore tous les deux debout, la jeune femme désigna l'un des sièges du Conseil, celui du centre.

    -Ce siège vous appartient à nouveau. Les jedis sont ravis de retrouver enfin leur Grand Maitre de l'Ordre.


    S'inclinant en signe de respect, de cette manière, le maitre jedi transmettait ses pouvoirs à la personne légitime. Ellana savait qu'il aurait été très mal vu de sa part de garder ce titre de grand maitre, il revenait toujours à la personne la plus sage et avisée de jouer ce rôle et des trois maitres jedis qui siégeaient actuellement au Conseil, le choix n'avait plus lieu d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8788
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b1198/100Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (98/100)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue6/110Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (6/110)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeMer 15 Aoû 2012 - 22:51

    - Ah, le Chevalier Anatho, oui. C'est un très bon choix.

    Et cela expliquait qu'ils les ait vus ensemble. Ce jeune homme était plein de bonne volonté et très loyal, et Saï ne pouvait qu'approuver qu'Ellana ait remis les débuts de la formation de ses enfants entre ses mains. C'était précisément ce Jedi, d'ailleurs, qui lui avait permis de transmettre des messages à sa consoeur ainsi qu'à Luke durant son exil dans les bas-fonds de Coruscant. Assurément, un élément aussi dévoué avait beaucoup de valeur au sein de l'Ordre et sa gentillesse autant que son application à suivre le Code ferait de lui un excellent professeur pour Loyse et Evan. Il fallait juste espérer que la folie de leur père ne touche pas les deux âmes innocentes qu'ils étaient...
    Quoiqu'il en était, avec des parents pareils, Saï aurait été bien étonné s'ils ne connaissaient pas chacun un destin hors normes. Et risqué, probablement...

    Quant à Luke, Ellana ne semblait pas plus inquiète que cela. Hé oui, le petit aveugle qu'il avait connu était désormais un adulte qui pouvait bien se passer de lui quelques mois. Certes, Saï ressentait une culpabilité désagréable lorsqu'il pensait au temps qui les avait séparés, eux si complices, à cause d'un acte dont il avait pourtant pris toutes les responsabilités, mais il devait reconnaître que c'était aussi une manière de couper le cordon qui serait peut-être bénéfique à Luke. Si l'expérience n'avait pas dû l'enchanter, elle l'avait peut-être convaincu d'être tout à fait capable de remplir son rôle de Jedi sans avoir à ses côtés son professeur attendri. Et puis, s'il avait fait ses preuves devant Ellana -et cette dernière mettait généralement la barre haut pour les padawans- c'était qu'il s'en était plutôt pas mal sorti. Et puis, songea-t-il avec un sourire, leur complicité n'avait pas l'air d'en avoir pris un coup, miraculeusement.

    - Les Sith... oui, reprit-il tandis que son visage reprenait un air plus grave. J'ai eu le temps d'y penser, sur Coruscant... Ils ont de moins en moins peur de se montrer, mais ce qui m'inquiète le plus, ce sont ces alliances qu'ils arrivent à créer. Auparavant, nous pouvions plus facilement compter sur la trahison de l'un pour en isoler un autre... En équipe, ils sont plus forts, et ils l'ont bien compris. Il va nous falloir prendre des décisions. Jouer la prudence ou prendre des risques... Nous n'avons vraiment plus de temps à perdre.

    Les affaires reprenaient. Il faudrait qu'il se plonge plus sérieusement dans cette affaire de meurtre de l'Inquisiteur. Si les soupçons d'Ellana étaient fondés, alors les Sith avaient réussi à toucher quelqu'un à l'intérieur même de leur Temple. Mais pourquoi cet homme-là ? Pourquoi ne pas s'en prendre aux Jedi eux-mêmes, s'ils pouvaient frapper dans leur Temple ? Les padawans étaient-ils vraiment en sécurité en ces murs ? Embarrassante question...

    - Un suicide, mmh ? Étrange. Si les Sith sont bien derrière cette histoire, ils ont effectivement avec les membres de la République de nombreuses relations que nous ignorons... Il faudra jouer la carte de l'infiltration dans les semaines à venir...

    Le vieil homme était encore pensif lorsqu'Ellana lui indiqua le fauteuil qu'il avait occupé pendant tant d'années. Ainsi, il retournerait à sa place aussi facilement ? A vrai dire, il s'en était douté au vu de l'accueil qui lui avait été fait au Temple dès son arrivée... Mais c'était le Sénat qui n'allait pas apprécier. Pas du tout même...

    - Ah, je vous remercie de votre confiance, Ellana. Mais en êtes-vous bien sûre ? Je n'ai plus très bonne réputation auprès d'une République avec qui nous devons pourtant renouer... Et puis, j'espérais rester en vacances encore quelques jours.

    Le visage ridé du vieillard s'éclaira, amusé par sa propre plaisanterie. Il réalisait à quel point il était heureux d'être ici, dans cette salle. Maître du Conseil ou non, cela n'avait plus beaucoup d'importance... Comme il aurait aimé que Mat' comprenne ce que cet édifice représentait comme espoir pour tant de personnes ! Si elle saisissait cela, il ne ferait plus aucun doute pour elle qu'elle pouvait avoir confiance en lui et en les Jedi... Mais pour l'instant, elle n'était pas encore acceptée parmi eux. Et ne le serait peut-être jamais.
    Le vieil homme passa devant le fauteuil sans s'y asseoir -il avait encore envie d'arpenter cette pièce- avant de se retourner pour faire de nouveau face à Maître Caldin.

    - Vous n'êtes peut-être pas sans savoir que je ne suis pas revenu seul. Peut-être même que la personne que je vous ai rapportée vous donnera envie de reprendre ce siège que vous venez de m'offrir, fit-il en souriant, un peu penaud, mais il s'inquiétait réellement. Elle a été brièvement du côté des Sith... Et il semblerait que vous en sachiez quelque chose. Je ne l'imposerai pas au Temple si vous n'êtes pas d'accord, mais elle a connu d'importants rouages... Elle pourrait nous apporter de très précieuses informations. Si nous prenons nos précautions.

    Mat' aurait même pu devenir un agent double pour les Jedi, s'ils s'y prenaient bien... Mais elle était jeune, et le vieillard n'avait pas le coeur à lui demander de tels sacrifices. Elle avait déjà eu la vie très dure.

    - Je lui ai demandé de nous rejoindre lorsqu'elle aurait un moment, ajouta-t-il avant de se tourner vers les baies vitrées. Ah, la jungle était toujours aussi agitée...

    Faisant osciller la cime des arbres, un cortège d'oiseaux noirs s'était envolé sur l'horizon, que fixait le regard de l'ancien comme on redécouvre un lieu de son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 837
Âge du perso : 23 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd et Jake

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b110/58Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (0/58)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue68/68Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (68/68)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeJeu 23 Aoû 2012 - 7:49

Angoissée. Nerveuse. Terrifiée. Anxieuse. Pleine d'espoir. Soulagée... Depuis qu'un Chevalier était venu frapper à la porte de sa chambre pour lui dire qu'elle était attendue dans la Chambre du Conseil Jedi "dès qu'elle en aurait le temps", Mat'Aenna se sentait comme balayée par une foule d'émotions contradictoires. Son procès - ou une première audition, probablement - allait bientôt commencer. Saï Don devait sûrement veiller à ne pas lui faire peur et il serait certainement présent mais qu'est-ce qui prouvait à la jeune twi'lek qu'elle ressortirait vivante de là-bas ? On lui avait déjà pris son arme, après tout ; et le matin "seulement", on lui avait retiré tout ce que son corps pouvait contenir de petits cadeaux de Kaze. Partir sans son arme, c'était comme partir toute nue : elle était mal à l'aise, atrocement et simplement... vulnérable. Mais tout au fond, la jeune femme à la peau verte était plutôt contente. Si elle était honnête avec elle-même, ça signifiait enfin que l'attente était terminée. Qu'elle allait savoir de quoi serait composé son avenir : serait-il une course-poursuite sans fin avec les autorités, pourrait-elle construire sa vie, atterrirait-elle en prison dans l'attente d'une exécution finale ?

Et que passerait-il si elle n'allait pas à cette audition ?! Non... ce n'était pas envisageable. Désormais, il fallait en finir. Et passer peut-être à autre chose.

Lentement, la silhouette dégingandée sortit du lit qu'on lui avait attribué, défroissa un peu ses affaires en passant une main négligente dessus, se retourna dans la petite chambre individuelle, relevant pensivement son tee-shirt pour s'abîmer quelques secondes dans la contemplation de la petite cicatrice qu'elle conserverait longtemps à l'emplacement du cœur. Ça, une pièce à conviction... Juste une pièce à conviction ? Elle avait été réelle, à chaque instant, et la jeune femme avait parfois brièvement espéré qu'elle éclate, qu'elle mette un terme à cette errance sans fin, à ces bouffées de désespoir... C'était plus qu'une pièce à conviction : c'était le symbole d'une époque.

La civile passa la porte de sa chambre, la sentit se refermer dans son dos, se mit à avancer dans les couloirs, comme un zombie. Elle se sentait si désemparée ; mais ses pas la portaient, l'un après l'autre, inexorablement, vers la pièce fatidique. Là-bas serait un autre combat à mener, mais pour une fois, elle ne s'en sentait pas l'énergie. Les autres jedis la dépassaient, padawans, maitres, chevaliers, mais la jeune femme n'avait même plus le courage de les regarder dans les yeux comme elle le faisait quotidiennement. D'une certaine manière, elle se sentait vaincue : vaincue par sa parole envers Saïen Diethor de le suivre jusqu'au bout, vaincue d'arriver au bout de la route sans se battre encore. Une grosse boule dans la gorge lorsqu'elle montait l'escalier, Mat'Aenna avait presque les larmes aux yeux arrivée devant sa destination.

Fallait se secouer, bon sang ! Montrer qu'elle avait du cran, qu'elle était prête à tout et à n'importe quoi pour survivre, comme elle l'avait toujours fait depuis qu'elle était partie de chez elle. Vite, essuyer ses larmes devant deux Chevaliers qui la regardaient d'un drôle d'air, avancer devant les portes automatiques qui s'ouvrirent dans un chuintement. La twi'lek émeraude se concentra sur ses pas qui semblaient résonner, comme autant de sons annonçant la fin du monde, pour s'arrêter enfin, arrivée à un espèce de socle noyé de soleil. Quantité de siège l'entouraient. A moitié aveuglée par la lumière, elle ne distingua tout d'abord que l'ancien Maitre de l'Ordre, puis une silhouette qu'elle reconnut aussitôt.
Machin Caldin.

La pétasse qui l'avait assommé, qui l'avait envoyé sur cette foutue planète où elle avait rencontré Darth Sinya. Et puis il y avait eu le Sénat, et puis le vieux, et puis... ici... Finalement, c'était comme un grand cercle : les évènements s'enchainaient, sans jamais s'arrêter.

Et malgré le sentiment que ses jambes allaient se dérober sous elle, il fallait faire bonne figure. Ne pas perdre sa morgue, sa hargne, ne pas oublier son envie de vivre. Après tout, ça servait à ça, de savoir mentir à volonté, hein !
La gamine de dix-huit ans afficha un sourire légèrement railleur, les pouces fichés dans sa ceinture, les épaules en retrait, et finit par rompre le silence, d'une voix moins assurée qu'elle ne l'aurait souhaité :

- "J'vous dérange pas ? On m'a dit d'venir ici... me voilà. 'Chantée d'vous revoir, m'dame Caldin."

Une pure provocation, une bravade inutile pour l'actuelle maitre de l'Ordre Jedi. Et Saïen qu'était là ! Un grand-père en qui elle avait pu avoir confiance ! La boule dans la gorge revenait, la forçait à penser à tout ce qu'elle avait enduré, surmonté, oublié, remords, scrupules, douleur, victoires. La mort. La vie. Les Siths. les Jedis. Elle les haïssait tous ! Tout se mélangeait dans sa tête, tout était danger, tout était méfiance, tout était comme la fin du monde...
Le chaos total.

Pourvu que la fin arrive vite, par les Dieux. C'était trop, même pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeJeu 23 Aoû 2012 - 12:24

    Le maitre jedi pouvait ressentir le soulagement de Saï à l'égard de son padawan. Si une personne devait se préoccuper de son apprenti, c'était plutôt elle. Leur relation n'était pas des plus précieuses, mais il fallait avouer que l'absence d'Ellana et la timidité d'Orme ne jouaient pas en leur faveur. Effectivement, la relation maitre-élève n'était pas des plus brillantes. Avec le retour de Saï, la jedi se promit de consacrer plus de temps au jeune homme. D'ailleurs, le vieux maitre semblait être hésitant à reprendre son siège, mais...

    -Le Sénat, qu'ils aillent tous se faire voir honnêtement ! On n'est plus à une chose près ! Pardon pour le langage, mais je le pense sincèrement. Ils sont tous aussi bornés et terre à terre, je crois que le pire est que même ceux qui semblent vouloir nous apporter leur soutien, ne sont pas forcément les plus honnêtes. Et pour la salle, j'ai sérieusement pensé à l'aménager ! Un peu de sable par-ci, un petit palmier par là et on s'y croirait presque !


    Malheureusement, la réalité serait autrement. Ellana songeait à présent aux paroles du maitre jedi concernant la menace des siths. Certes, il fallait agir, mais ce n'était plus contre un ennemi visible comme Lord Keto qu'ils se battaient, mais derrière une institution entière qu'était la République, contrôlée de plus en plus par des personnes sournoises et ambitieuses... Un ennemi invisible et redoutable à la fois.

    -Étant donné que le chancelier reste encore absent, des élections seront organisées d'ici quelques semaines. Le sénateur Ion Keyiën m'a aidé en quelque sorte à discréditer Echte Andanu. Vous avez dû entendre parler de cette histoire, il s'est fait capturé par les siths et lors de son premier discours par hologramme, il était sûrement manipulé par eux. Quoiqu'il en soit, je me méfie de Ion Keyiën, ses intentions sont surtout guidées par l'ambition et je ne sais jusqu'où il irait pour gagner ces fichus élections.
    Je déteste me mêler de la politique, mais si les siths jouent sur ce terrain là, nous n'aurons guère de choix. Halussius Arnor a été nommé représentant de l'Ordre Jedi au Sénat, espérons qu'il devienne notre meilleur atout.


    Elle avait tellement de choses à raconter qu'elle ne savait plus par où commencer. Entre la capture de Lord Keto, l'enlèvement du chancelier, son audition avec le Sénat, sa rencontre avec la sénatrice de Naboo, son nouveau padawan, ainsi que toutes ses théories concernant les siths... Il y en avait des choses à dire et nul doute que leur entrevue durerait encore longtemps... très longtemps. Mais voilà que Saï abordait un nouveau sujet, délicat à en croire le timbre de sa voix. Avec le temps, il lui suffisait juste de fermer les yeux pour entendre la voix précautionneuse du maitre jedi et se préparer au pire.

    Mais, elle ne s'y était pas préparée et lorsque Mat'Aenna entra dans la pièce, Ellana pouvait percevoir l'âme agitée de la twi'lek. Elle l'aurait reconnu même les yeux fermées ! C'était bien la petite gamine qui s'était fais passée pour leur guide sur Chandrila quand elle était encore le maitre de Sélène. En réalité, la twi'lek était sous les ordres d'un sith, lui-même sous les ordres de son maitre qui était Darth Layrä. Encore un complot monté contre elle et la jedi n'y avait échappé de peu grâce à sa padawan qui était venue la secourir. Mauvais souvenir et elle s'était jurée que si elle retrouvait cette twi'lek un jour, que la Force lui vienne en aide !
    Mais, Ellana n'aurait jamais douté une seule fois de la retrouver au Temple, dans ce sanctuaire sacré, son refuge et également la maison de ses enfants. Fronçant les sourcils à la vue de la nouvelle venue, Ellana se tourna vers Saï. Ils auraient tous été hors de cette pièce, elle se serait jeté sur elle mais la seule présence du vieux maitre jedi l'empêchait d'agir comment le voulait son instinct et la sagesse de ce même maitre jedi lui indiquait que la twi'lek n'était pas ici par hasard...


    -Humm, Maitre Don, avec tout le respect que je vous dois...


    *Qu'est-ce qu'elle fout ici ?*

    Ellana était à deux doigts de prononcer ces mots, mais une fois de plus, la Force lui imposait la patience.


    -Comment pouvez-vous être certain d'avoir accordé votre confiance à la bonne personne ? Cette petite est aussi douée dans l'art de tromper les gens, que le Sénat l'est pour prendre de mauvaises décisions.


    Effectivement, ces retrouvailles allaient durer encore longtemps... très longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Laksh'Mi
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Laksh'Mi


Nombre de messages : 1014
Âge du perso : 39
Race : Togruta
Binôme : Maître de Nahla Maluka

Feuille de personnage
Activité actuelle: Membre du conseil Jedi
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b1176/76Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (76/76)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue110/110Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (110/110)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeSam 25 Aoû 2012 - 10:22

Lorsque les portes de la salle du conseil s'ouvrir sur le turbolift dans lequel se trouvait Laksh'Mi, la togruta perçut sans tarder la tension qui émanait de maître Caldin ; à vrai dire, ce n'était pas si inhabituel, le membre du conseil pouvait avoir ses humeurs, cela ne l'empêchait pas de faire les mauvais choix. Si en tant normal, maître Mi se serait permise de tenter de détendre la personne avec son pouvoir d'apaisement, il n'était ici pas question de l'utiliser ; cela ne se faisait pas sur un jedi, encore mois sur un maître du conseil, entre le respect du libre-arbitre et l'éventualité qu'Ellana le sente et que ça se retourne contre le togruta...

Aussi, elle se contenta de rendre la plus douce possible son irruption dans la pièce.

- Pardonnez mon retard, maîtres, et bonjour. Mat', je suis contente de te revoir... malgré les circonstances...

Plutôt que de cibler une personne particulière à détendre, Laksh'Mi dégagea simplement le plus naturellement possible une aura de calme et de paix. Il n'y avait aucune raison d'être tendu, car tous étaient en sécurité, ici, dans l'instant présent. Même la jeune twi'lek, car si son sort futur pouvait se décider aujourd'hui, elle ne risquait pour autant pas la potence !

- Mat'... pour que tu sois au courant, on m'a demandé de témoigner de ce que je peux savoir sur toi. Je sais que tu compte sur moi pour te défendre, mais je serais impartiale et sans parti pris. Maîtres, je suis à votre disposition dès que vous êtes prêts...

Laksh'Mi se souvenait parfaitement de Mat'Aenna – qu'elle n'avait jusqu'alors connu que sous le surnom de Mat' – depuis leur collaboration sur Alderaan ; elle avait senti à l'époque que l'adolescente cachait certaines choses, mais elle n'y avait pas prêté attention, ne sentant aucune menace directe. A l'époque, elle était plus jeune aussi, son physique laissait deviner sa jeunesse, tandis qu'à présent, ses formes définitives apparaissaient, signe d'une maturité sur le point de clore pour de bon.
Cependant, lorsqu'elle apprit son implication dans l'attentat au Sénat, et dans d'autres affaires liées aux siths, elle fut quelque peu déçue de sa partenaire d'un week-end.
A dire vrai, elle ne ressentait pour autant aucun mauvais fond en elle, et n'était pas très sûre de quoi pouvoir penser, bien que ses sentiments demeuraient bons à son égard.
Mais après tout, n'était-il désormais pas de notoriété publique que maître Mi voyait le bon côté de chacun comme étant la nature première de tout le monde, nature n'étant qu'écorchée par quelques événements chez certains, laissant ainsi la chance de retrouver l'équilibre premier ?

Après tout, le « bien » et le « mal » n'étaient-ils pas qu'une question d'équilibre et de déséquilibre, un peu comme un fonctionnement organique naturel et une maladie venant perturber ce fonctionnement naturel ?
Les études de la togruta au sujet de la Force et des êtres penchaient en tout cas en ce sens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8788
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b1198/100Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (98/100)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue6/110Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (6/110)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeJeu 6 Sep 2012 - 10:18

    Maître Don avait acquiescé aux propos d’Ellana, avec un haussement d’épaules affligé : le Sénat, ce n’était plus ce que cela avait été. Les nouvelles élections apporteraient du changement, mais qui pouvait dire alors si ce serait du bon ou du mauvais pour les Jedi ? Beaucoup de politiciens en avaient après eux –pas forcément personnellement, mais c’était dans l’air du temps. Un temps fort peu agréable dont il fallait espérer qu’il se dissipât rapidement, car Saï ne savait jusqu’où de telles chamailleries entre Jedi et République pouvaient les conduire. Au pire, probablement.

    - Nous n’aurons guère le choix que d’entrer nous aussi dans la politique, je le crains, souffla-t-il. Ce n’est pas ma tasse de T'iil-T'iil non plus, mais je soupçonne certains des membres du Temple de pouvoir défendre notre Ordre. Ce sera toutefois un combat sordide…

    Et semé d’embûches. Le genre auxquels les Jedi ne sont pas habitués. Devraient-ils se montrer fourbes comme leurs homologues Sith s’ils voulaient s’en sortir ?

    Le grésillement caractéristique des portes de la Chambre du Conseil se fit entendre et par habitude, le regard du vieil homme se détourna pour se fixer sur la nouvelle arrivante.

    La petite faisait peine à voir, songea le vieil homme avec une pointe d’empathie. Pourtant, il ne voulait pas ressentir de pitié pour elle ; ce n’aurait pas été lui rendre service, et il lui avait prouvé plusieurs fois qu’elle savait s’occuper d’elle-même toute seule, sans s’apitoyer sur son sort. Et puis, il fallait reconnaître qu’elle avait déjà un peu meilleure allure que lorsqu’il l’avait trouvée –et presque littéralement emmenée par la peau du cou- sur Coruscant, aux mains des Sith. Cela devait bien être la preuve qu’elle pouvait trouver un réconfort même bref dans ce Temple, non ? Au moins, elle avait de quoi manger chaud et dormir dans des draps propres. Cela devait la changer de ses habitudes.

    - Merci d’être venue si vite, fit simplement le vieux Maître. Je vois que je n’ai pas à vous présenter l’une à l’autre…

    C’était le moins qu’on pût dire, apparemment. Les choses n’allaient pas être faciles : ni la Twi’lek ni Maître Caldin n’avait l’air encline à oublier ce qui s’était passé entre elles –et dont Saï ignorait une bonne partie. Il ne pouvait que s’imaginer un scénario de combat où Mat’ avait dû finir par recevoir des mauvais coups si elle s’était mesurée à Ellana.

    Le vieillard soupira, puis montra ses mains en signe d’impuissance face à la Maître Jedi.

    - J’espère ne pas tromper, répondit-il à Ellana, mais Mat’Aenna est encore jeune. Comme certains des Jedi, elle s’est faite enrôlée du mauvais côté… Mais j’aimerais lui donner droit à une seconde chance. Avec votre accord, bien sûr, elle pourrait au moins avoir la possibilité de prouver qu’elle n’est plus sous leurs ordres. Ses relations avec les Sith, ses capacités à tromper, sa connaissance d’un monde que nos Chevaliers n’ont jamais connu pourrait nous être un atout fort utile en ces temps difficiles… Mais aussi très risqué, je le reconnais.

    Toute la difficulté reposerait sur la double casquette que Mat’ portait pour le moment. Quelque part, si elle se mettait à jouer les agents doubles, infiltrerait-elle les Sith pour le compte des Jedi ou les Jedi pour le compte des Sith ? Jamais ils ne seraient certains de son allégeance. Mais Saï n’avait jamais perçu d’insatiable soif de pouvoir chez Mat, et ils avaient bien plus de réconfort à lui offrir que les Sith. Il avait envie de croire qu’il pouvait lui faire confiance… Mais il ne pourrait pas forcer Ellana non plus. Quelque part, elle serait l’arbitre entre la possible fourberie de la Twi’lek et la confiance naïve d’un vieillard attendri.

    L’autre problème était d’accepter d’avoir des agents dont le rôle était moins noble que les Jedi ordinaires. Devaient-ils s’abaisser à cela ? Quelles limites devraient-ils définir si Mat’aenna acceptait de rester leur alliée, même ponctuellement ? C’était des questions épineuses, mais il anticipait trop. Pour le moment, la Twi’lek ne faisait pas partie de la maison.

    Les portes du Conseil s’ouvrirent de nouveau, dévoilant la plantureuse Maître Mi. C’était une Togruta dont la gentillesse était reconnue au Temple Jedi. On lui confiait souvent les plus jeunes enfants apeurés –plutôt qu’au grincheux Maître Ba’lya qui les effrayait dès leur arrivée et les entassait sous les manuels d’histoire de la philosophie Jedi- mais aussi les adolescents perturbés. Les Chevaliers en retour de mission pouvait aussi trouver chez elle une épaule réconfortante après des évènements difficiles. Bref, c’était un élément du Temple que sans côtoyer beaucoup, Saï avait souvent entendu parler. En bien. Cela tombait bien, finalement, que ce fut elle qui puisse parler de Mat… Son allégeance aux Jedi et la sincérité de ses propos seraient au-delà de tout soupçon.

    - Bonjour, Maître Mi, l’accueilla le vieil homme avec un sobre sourire de bienvenue. Merci d’être venue témoigner. Je ne vous demande pas de défendre Mat’Aenna, en réalité. Simplement de nous dire ce que vous savez d’elle. Il me semblait avoir compris qu’elle avait été capable de servir la justice… Mais nous aimerions en être certains.

    Le vieil homme se retourna et rejoignit le siège le plus proche avant de s’y glisser avec une grimace –son dos le faisait de plus en plus souvent souffrir. Le récit pouvait être long, autant qu’il soit bien installé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 837
Âge du perso : 23 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd et Jake

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b110/58Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (0/58)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue68/68Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (68/68)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeLun 10 Sep 2012 - 7:35

Comme la jeune fille l'attendait, la Maitre Jedi Caldin - non ! La Maitresse de l'Ordre Jedi, désormais ! - lui en voulait terriblement. Et pour cause : elle l'avait emmené dans un traquenard. Et elle avait beau avoir eu une bombe au cœur, la jeune twi'lek n'avait pas cherché à fuir comme lors de cette fameuse nuit au Sénat, où elle avait tué tant de personnes sans même sourciller dans l'instant. Mais dans l'ombre de leurs cerveaux formatés, se doutaient-ils un seul instant de la difficulté à partir à l'inconnu, complètement seule, sans argent, poursuivie, la gorge nouée par la crainte de sauter, sans qu'elle puisse rien empêcher ? Sans qu'elle puisse maitriser cette épée au-dessus de sa tête ? Non, décida l'adolescente. Non, ils ne savaient pas... pour eux, peu importait comment elle était arrivée là. Peu importait qui elle était pour les siths : juste un tas de viande malléable et qui pouvait tirer sur des ennemis. Un genre de tourelle, donc on pouvait se débarrasser à tout moment.

Elle serrait la bouche pour s'empêcher de parler, de se saborder elle-même en prononçant des paroles acerbes sur l'art de tromper les gens que possédaient les jedis - mais la réponse même de Maitre Sai Don montrait combien les dés étaient pipés pour elle, à cet instant. Elle, s'être faite enrôlée par les siths ?
Elle détestait autant les siths que les jedis. Même plus. Ensuite, quoi, demander à une Maitre Jedi qui la détestait de lui donner une seconde chance ? Débile. En plus, celle-là, elle se souvenait même plus de ses scrupules de dernières minutes, quand elle lui avait révélé finalement la vérité, au dernier moment, en apprenant qu'Ellana avait des gosses. Comme si tout était rose pour elle, qu'elle avait été récompensé de ce désastre ! Comme si l'enchainement ne lui avait pas laissé la rage au cœur, alors que cette femme repartait dans son joli monde ouaté et rose, et chaud, avec ses gamins et son statut !

Avec son accord, elle pourrait se justifier. Non, c'était pire. Avec son accord, elle pourrait cracher toutes les infos, et les siths la lâcheraient plus jamais. Avec son accord, sa vie ne changerait pas. Il y aurait toujours autant de dangers et de déceptions amères. Avec son accord, elle deviendrait cette fois l'esclave des Jedis, en espionnant pour eux. Cette fois, ce serait Grand-Père Don, en qui elle avait donné sa parole, qui la foutrait dans les dangers. Jamais elle n'aurait dû accorder sa confiance... sa parole... celle qui était engagée maintenant. C'était de sa faute à elle. Sa faute entière.

Comment s'empêcher de se mettre en colère ? Même Sai Don semblait avoir oublié que sans elle, une simple twi'lek, il serait encore à errer dans les bas-quartiers de Coruscant... Tout semblait tellement mal engagé qu'elle ne pouvait empêcher ses lekkus de battre furieusement l'air, claquant parfois avec force sur son épaule. Se calmer était si difficile ; au moins, elle n'avait qu'à dire la vérité. Après tout, des médics lui avaient fait l'opération ce matin. Et sa liberté ne tenait qu'à un fil ... il était temps de montrer sa faiblesse pour qu'ils la laissent partir. Sa dignité avait-il jamais été une donnée quand il s'agissait de sa propre survie ...?
D'une voix basse mais non-exempte de rancœur, elle prit brièvement la parole.

- "Y m'ont pas enrôlés. C'est un apprenti sith, Kaze Toldran, qu'm'a acheté. A un autre utilisateur d'la force, un type qui s'balladait avec des colliers d'ossements. P't'etre un sith. En tous cas, tous les deux, y z'étaient syphonnés. Kaze m'a foutu tout un appareillage, pasqu'il avait la trouille de moi. Y m'ont pas enrôlés."


La twi'lek émeraude allait rajouter une autre phrase que déjà, la porte coulissante derrière elle s'ouvrait, laissant place à une togruta que la jeune femme reconnu immédiatement. Le message qu'elle lui avait demandé de passer, en laissant voir de la faiblesse de sa part. L'argent qui dormait à Alderaan, hors d'atteinte mais pourtant si disponible, avec lequel elle avait rêvé d'acheter un vaisseau avec l'humain du balcon. Sa propre indépendance. Ses mensonges pour se dissimuler. Tout s'entrecroisait dans sa tête, tout se mêlait pour former un tout incohérent, d'où émergeait une seule idée : Si les jedis étaient si perspicaces, pourquoi ne pouvaient-ils que deviner certaines choses superficielles ? Pourquoi n'influencer les esprits qu'en surface ? Finalement, ils auraient pu tous savoir la vérité, comme Maitre Don qui lui, avait vite su la toucher. Mais évidemment, en lui mentant aussi !

Mat'Aenna se pinça l'arête du nez avant de relever des yeux désabusés vers la togruta. Elle aussi, elle s'était montrée sympa. Elles avaient bien travaillées ensemble toutes les deux ; elle aussi, avait su la toucher. Mais pas avec un mensonge...
Elle se sentit un peu mieux. Elle esquissa même un sourire, en saluant la Maitre Jedi :

- S'fait plaisir d'vous r'voir, Lak'.

La jeune adulte réprima un soupir lorsque la togruta déclara ne pas avoir de parti pris. Bien sûr, qu'elle n'en avait pas pour une inconnue dont elle n'avait même pas dû transmettre le précieux message. Logique. De toute façon, même Saï Don déclarait qu'il ne désirait pas qu'on la défende ! L'homme en qui elle avait eu suffisamment confiance pour se livrer volontairement au Temple, simplement parce qu'ils s'étaient battus tous deux, qu'ils avaient partagé une piaule et qu'elle avait été suffisamment stupide pour lui accorder une confiance totale ... !
Malgré le peu de calme qu'elle avait pu récupérer, une bouffée de désespoir l'envahit, qu'elle tâcha de dissimuler au mieux sur sa figure. Elle qui était si forte, fallait garder en tête son envie de vivre avant tout. Meilleur plan.
Le vieillard s'installa dans un fauteuil, et la gamine piétina un peu. Avant que la togruta ne parle, elle devait encore rajouter quelque chose. Pour sa défense à elle.

- "La justice... tu parles de justice, Grand-P... Saïen, mais c'est pas vrai. Elle existe pas, la justice. Elle existe nulle part. Vous prétendez qu'elle existe, c'est tout. Quand je vous ai vu, sur les écrans holos, que vous sortiez du procès du Prince de j'sais plus quoi qui aurait été un sith, et qu'vous avez perdu, elle était où, la justice ? Quand j'ai filé ma virginité et l'fric du maitre de ma mère pour des papiers, elle est où, la justice ? Quand j'te sors de Coruscant et que ... que j'fais tout pour te trouver des faux papiers pour que tu réintègres ta maison, elle est où, la justice, parce qu'elle est où, ma propre maison, hein ?"

Elle expira bruyamment, continua encore de parler, parce que plus rien ne semblait l'arrêter. Les vannes étaient ouvertes et les fermer était trop dur.

- "J'me plains pas. Kaze venait me chercher à chaque fois, malgré s'qui disait. Il était bon avec moi, il me filait du fric quand j'faisais bien mon boulot. Je voyais les étoiles. C'était pour ça qu'j'était partie d'la cantina, que j'ai quitté maman et les autres danseuses. On renonce toujours à un tas d'trucs. C'est la vie. Nos propres rêves, nos propres espoirs. C'est la vie. Mais j'me suis pas faite enrôlée, j'étais pas des leurs, comme je s'rai jamais des vôtres même si j'travaille avec vous. J'travaillerai pour vous. C'est comme ça, les twi'leks savent bien qu'on choisit pas son destin. Il faut s'y plier, attendre que la tempête passe. Pour le Sénat, je pouvais rien faire d'autre qu'obéir. Elle fout la trouille, Darth Synia. L'ancienne maitresse de Kaze. Elle m'a mis le grappin dessus, tout, tout, plutôt que finir crevée connement. C'est la vie le plus important. Rire, voir les étoiles, ressentir le plaisir qu'un homme met en vous. Profiter de chaque instant où on peut se sentir libre. C'est ça l'bonheur. On s'en fiche d'être sith ou jedis. Ou rien du tout. Nous on est au milieu, on fait qu'subir. C'est la vie, faut s'en accommoder. Tout a des conséquences... tout. Faut juste le savoir. Mais la vie n'est pas juste. Faut pas tabler là-dessus. C'est que des illusions pour les enfants. J'l'ai compris y'a très, très longtemps. Faut qu'vous l'compreniez aussi. Ou vous mourrez aussi, pasque les siths n'ont pas ces illusions-là. Et ils vont vous écraser si vous vous laissez faire. Vous avez vos enfants à protéger, tous les enfants du Temple. Il faut juste... faire ce qu'il faut. Pour survivre."


Enfin, la twi'lek se tut, vaguement essoufflée. Maintenant, elle éprouvait comme une grosse fatigue, plus légère qu'elle ne l'aurait cru jamais. Elle avait tellement parlé, elle avait enfin su dire la vérité. La vérité telle qu'elle était, pour une fois. Après tout, elle n'avait rien à perdre, ce n'était pas vrai ?
Et il fallait avouer que dire la vérité faisait du bien... beaucoup de bien. Mat'Aenna aurait encore voulu parler, dire enfin à quelqu'un, à tous par quoi elle était passée, se vider entièrement, pour se sentir encore plus légère.
Mais il fallait encore se retenir. Eux, ils ne le prendraient pas comme la vérité. Ils penseraient qu'elle voulait les apitoyer. Ils en profiteraient pour la piéger... Elle retint sa langue, en respirant plus calmement.

Contrôle, ma vieille.... contrôle-toi. Plus qu'un p'tit moment à passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeDim 23 Sep 2012 - 13:24

    Alors qu'Ellana saluait d'un signe de tête l'arrivée de Maître Mi, celle-ci ne pouvait s'empêcher de ressentir cette scène comme un tribunal et dont elle seule serait la juge. A vrai dire, il s'agissait d'une position plutôt inconfortable, surtout en sachant que la personne qu'elle respectait le plus dans cette galaxie venait d'introduire les faits et qu'il semblait enclin à une réhabilitation de la petite twilek. C'était sans compter l'introduction de Maître Mi comme témoin, une togruta dont la réputation lui était très favorable. Calme et sereine de nature, le maître jedi contrastait sans aucun doute avec le caractère d'Ellana, mais cela ne l'empêchait nullement d'apprécier son travail accompli.
    De ce fait, le maître jedi tiendrait compte de son témoignage puisqu'elle avait déjà eu affaire avec Mat'Aenna.
    Mais ce que Saï lui proposait n'était pas seulement de donner une seconde chance à la twi'lek, mais également de faire d'elle un agent double. Ellana tentait déjà de se focaliser sur la première proposition et tandis qu'elle s'était laissée perdre dans ses pensées, la voix de la jeune adolescente lui parvint à ses oreilles, plus forte que d'habitude et tandis qu'elle écoutait son récit, la voix de son ancien maître lui rappelait qu'il ne suffisait que d'un seul petit caillou pour faire dévier un chemin et changer l'avenir d'une personne. A prêt tout, malgré la rancune qu'elle ressentait pour la gamine, Ellana ne percevait aucune mauvaise onde de sa part et elle se rappelait même qu'avant l'attaque imminente de son traquenard, celle-ci l'avait prévenu. Et il ne fallait guère se leurrer, sans cet avertissement, peut-être que la jedi n'en serait pas sortie aussi vivante... D'autant plus que d'après les circonstances, elle avait déjà travaillé avec une jedi pour une mission, sans oublier le fait qu'elle avait été d'une grande aide dans le retour de Maître Don.
    Tant d'éléments à considérer et alors qu'elle faisait le tri avec toutes les informations qu'elle détenait, Ellana ne pouvait s'empêcher de penser qu'à prêt tout, la twi'lek avait toujours été au mauvais moment et au moment endroit. D'autant plus qu'en étant esclave d'après ses dires, elle détenait sûrement un mécanisme de sécurité pour l'empêcher de fuir. La jedi avait souvent songé qu'elle aurait pu l'aider, si jamais la gamine n'avait pas décidé de lui tirer dessus par la suite. Mais au final, avait-elle le choix ? Comme elle le disait, il s'agissait de survivre...

    Après le discours franc de la twi'lek, Ellana restait songeuse.. « Y m'ont pas enrôlés. », Mat avait déjà répété cette phrase plusieurs fois, comme pour signifier qu'elle n'appartenait pas au côté obscur, du moins pas intentionnellement. Pour autant...


    -Maîte Don, il me semble délicat pour le moment de demander à Mat'Aenna de jouer les agents doubles pour nous. Trop risqué...

    *et trop instable* songeait le maître jedi.

    -Je ne suis même pas certaine qu'elle en ait elle-même très envie.

    « Et ils vont vous écraser si vous vous laissez faire. » Elle parlait des siths et de la guerre qu'ils menaient contre eux, une guerre politique... La twi'lek disait et peut-être qu'à prêt tout, la Force l'avait envoyé ici. En réalité, la gamine était un témoin clé de l'existence des siths, un simple témoignage de sa part ouvrirait peut-être les yeux du Sénat. La jedi était prête à oublier l'histoire ancienne pour avancer à nouveau, mais elle ignorait exactement ce à quoi Mat'Aenna s'attendait. Pourquoi la gamine était-elle ici finalement ? La jedi avait simplement l'impression qu'elle voulait s'éloigner le plus vite possible et fuir ce Temple...


    -Mat'Aenna, veux-tu réellement nous aider ? Il ne s'agit pas toujours de survivre, mais aussi de choisir...

    Le témoignage de Maître Mi déterminerait par la suite l'opinion d'Ellana, mais pour l'instant, les mots de Mat'Aenna étaient les plus importants.
Revenir en haut Aller en bas
Laksh'Mi
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Laksh'Mi


Nombre de messages : 1014
Âge du perso : 39
Race : Togruta
Binôme : Maître de Nahla Maluka

Feuille de personnage
Activité actuelle: Membre du conseil Jedi
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b1176/76Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (76/76)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue110/110Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (110/110)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeVen 5 Oct 2012 - 20:07

[hrp : désolé pour le retard, je n'avais pas reçu de notification de réponse à ce topic, du coup, j'ignorais qu'il avait avancé!]

Maître Laksh'Mi n'avait encore jamais vu Mat' dans cet état – mais elle ne l'avait connu que l'espace de 48 heures, rien d'étonnant à ce que l'adolescente lui dévoile quelques facettes nouvelles ; elle parlait, à s'en essouffler, pour déballer tout ce qu'elle semblait avoir sur le cœur. L'injustice de la vie, selon elle, ce qui la faisait fonctionner, l'origine de ses choix.

Maître Caldin elle-même, pourtant de feu, semblait touchée à sa manière par l'auto-plaidoyer de la twi'lek, envisageant d'accéder à la seconde chance demandée par Maître Don.

- Je partage l'avis de maître Caldin, demander à Mat'aenna de travailler maintenant pour nous, avec les dangers que cela comporte, me paraît hâtif, malgré les enjeux impératifs. Si nous voulons demeurer respectueux de nos valeurs, les besoins de Mat devraient être pris en compte dans un premier temps. Du repos, pour qu’elle puisse faire le point et choisir, en toute sérénité, ce qu'elle veut et ce qu'elle veut faire, me semble plus approprié que de lui demander, à l'instant, sous la pression d'un procès, de nous servir, alors que ses propres pensées et émotions sont encore chamboulées... Pardonnez moi, je ne voulais pas juger vos suggestions, maître.

La togruta ne pensait qu'à donner un peu de répit et déstresser l'ancienne esclave. La vie n'avait pas été tendre avec elle, et si elle pouvait, ici bénéficier d'un peu plus de douceur et de facilité, peut-être se rendrait-elle compte des vrais intérêts à les aider, ceux de la justice, en laquelle elle ne croit pas, plutôt que ceux de sa survie. Son choix n'en serait que plus profond et engagé. Et elle pourrait mettre sa vie en jeu pour le défendre. Car après tout, c'est bien ce que Saï lui demande : mettre sa vie en danger quand Mat n'a toujours fait ses choix que pour sa survie. C'était lui demander une contradiction, de les trahir.

Elle regarda en direction de la jeune femme, qui avait bien grandi depuis leur rencontre. Elle inspira, et témoigna.

- Je ne prétendrais pas connaître Mat' ; mais l'attitude qu'elle a eu à mes côtés sur Alderaan me convainc qu'elle n'aime pas l’injustice. Peut-être pense-elle ne pas y croire, mais elle aspire à cette justice. Sinon pour quelles raison aurait elle eu de l'amertume à sa soi-disant inexistence ? Mat' travaillait pour de l'argent, à ma connaissance, mais les bandits qu'elle m'a adié à neutraliser aussi. Chacun sa manière de courir après la fortune, elle, ce fut en travaillant honnêtement et en mettant fin à une malfaçon. Et son sentiment envers les méthodes de ces voyous était transparent : du dégoût. Je crois que mat' a très bien l'esprit de ce qui est « bien » et ce qui est « mal ». Même si elle a rarement pu s'offrir le luxe de le prendre en compte. Le fait de lui donner cette occasion devrait, je pense, lui permettre de donner libre cour à son bond fond.

Ne pas la défendre, avait-elle dit... Elle le faisait pourtant, elle allait au delà de la simple objectivité. Mais elle donnait aussi son avis et sa confiance. Il fallait toutefois ajuster ses propos.

- Peut-être que je me trompe, mais pour s'en assurer, il suffit de lui donner ce dont elle a besoin pour le moment, sans rien lui demander... Nous verrons ce qui ressort naturellement d'elle. Et si vous décidez de la faire travailler prestement pour la République, sachez qu'elle est efficace. Elle connaît le monde des malfrats. Cela fait d'elle à la fois un atout précieux, autant qu'un possible traître. Encore une fois, ses motivations tiennent à mon sens à ses besoins, à sa survie...

La jedi se tut là pour ne reprendre la parole que si on la lui redonnait. Elle avait donné ce qu'elle avait à donner, et maintenant, c'était au conseil de trancher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8788
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b1198/100Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (98/100)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue6/110Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (6/110)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeMar 9 Oct 2012 - 14:02

    Voilà bien longtemps que le vieil homme n’avait pas eu à traiter un cas aussi délicat au Conseil Jedi. D’ordinaire, Ellana et lui tombaient d’accord assez facilement quant aux grandes décisions à prendre pour l’Ordre. Pour les décisions plus mineures, ils se faisaient mutuellement confiance, s’en remettant à l’autre aisément en cas d’impossibilité de traiter l’affaire ou d’absence… Mais là, ce n’était ni un sujet capital pour l’ordre, ni un problème à prendre à la légère. Et, une fois n’était pas coutume, ils n’étaient pas tout à fait du même avis. Visiblement, ils ne se faisaient pas la même idée de Mat, et avaient vécu avec elle des expériences radicalement opposées…
    Mais c’était surtout chez la Twi’lek que la tension était palpable. Colère… qui mène… à la…

    - Je comprends ta colère, Mat, je te prie de me croire. Pas aussi bien que quelqu’un qui aurait vécu tout ça, certes. Mais j’essaie de t’aider, expliqua-t-il tristement. J’essaie…

    Bien sûr que non, dans le monde de la jeune femme, il n’y avait pas de justice. Et il avait été impuissant jusqu’ici à y changer quelque chose –et lorsqu’il avait déjà essayé de l’aider quelques années plus tôt, il ne lui avait apporté que des ennuis. C’était lui le Jedi, et plusieurs fois, c’était elle, l’adolescente paumée, qui lui avait prêté main forte. Où était donc la logique, dans tout cela ? Et il le sentait, maintenant qu’il essayait de nouveau de lui apporter son aide, il prenait beaucoup de risques. Un nouvel échec ne ferait pas de bien à Mat’aenna… mais pouvait-il vraiment la laisser repartir comme cela, sans mise en garde, sans protection, alors que peut-être, Kaze Toldran tenterait de la retrouver ?
    Au moins, la Twi’lek avait trouvé en Maître Mi une personne en qui elle avait un peu plus confiance. La Togruta saurait peut-être trouver les mots qui apaiseraient les tensions –c’était d’ordinaire l’une de ses spécialités.

    En tout cas, si Mat’aenna avait pu exprimer son ressenti à elle, il était clair que les deux Maîtres Jedi aux côtés du vieil homme ne trouvaient pas l’idée très bonne de faire de la jeune femme la lame à double tranchant dont Saï avait eu l’idée. Il s’était imaginé, pourtant, que la petite Twi’lek n’aurait pas aimé rester désœuvrée et que c’était un travail honorable pour qui voulait racheter ses fautes mais il fallait le reconnaître : s’éloigner à jamais des Jedi et des Sith devaient être bien plus intéressant pour son salut.
    Mais c’était sans compter les aptitudes de Mat pour la Force et ces Sith qui en savaient quelque chose. Le vieil homme était prêt à parier qu’ils tenteraient de la récupérer… Du moins, c’était ce qu’il aurait fait, lui, s’il avait été dans leur camp. Mais peut-être se trompait-il ? Il doutait, soudain. Et si Mat pouvait réellement sortir de la vie difficile qu’elle avait toujours menée auprès des utilisateurs de la Force et disparaître dans la masse des civils ? Maître Caldin et Maître Mi devaient avoir raison… Mais au final, ce serait Mat qui prendrait cette décision.
    En réalité, il ne pensait pas que le destin de la Twi’lek pût déjà être figé. Mais si la petite faisait un petit geste pour eux, elle aurait peut-être le pardon de Maître Caldin… Et donc, un foyer ici, au moins pour quelques semaines. Encore une fois, néanmoins, ce n’étaient pas ses choix à lui, mais les siens.

    - Vous avez raison, convint-il avec un léger soupir. Faire travailler Mat pour nous est probablement beaucoup trop risqué, surtout maintenant. Ce que je demandais pour elle, du moins pour le moment, c’est de lui faire suffisamment confiance pour qu’elle puisse rester ici quelques temps. En sécurité. Mon avis était aussi que si elle ne donnait rien en échange, Mat ne se sentirait peut-être pas suffisamment chez elle, assez légitimement acceptée, pour profiter de ce répit. Je me trompe peut-être…

    Mais lui-même n’exigerait rien. Après tout, il avait assez confiance en la conscience de la jeune femme pour qu’elle ne profite pas de sa présence ici pour leur nuire. Et quand elle voudrait partir, elle partirait. Même si cela lui ferait de la peine, probablement, car elle s’envolerait forcément pour des aventures difficiles…
    Son propre maître le lui disait déjà alors qu’il n’était qu’un enfant : il se laissait piéger par ses propres sentiments. Mat n’était pas une de leurs padawans, et il devait se faire violence pour ne pas se sentir responsable de ses souffrances passées et à venir. Peut-être était-ce pour cela qu’il avait eu l’idée de la faire travailler non loin d’elle, pensant lui offrir un avenir, parce que l’incertitude de son futur serait réduite si elle se conformait aux choix de l’Ordre Jedi ? Mais il devait se rendre à l’évidence : Mat n’était pas un Jedi, au contraire de lui. Elle était libre. Elle ne voulait probablement pas un poste de choix pour faire carrière auprès de la justice républicaine… Il lui semblait si triste de savoir qu’un jour, il faudrait lui dire au revoir, tout en sachant qu’elle courrait à des aventures tout aussi dangereuses que les précédentes.
    Et il valait probablement mieux pour elle qu’elle le restât.

    - Ne vous inquiétez pas, Maître Mi, vous avez bien fait, sourit-il à la Togruta. Il ne s’agissait pas de lui faire un procès, cependant. Je m’excuse, Mat, si cela t’a semblé ressembler à un rendu de justice, mais il me semblait nécessaire de clarifier ta position au Temple auprès de Maître Caldin. Même si j’ai pris la responsabilité d’être le garant de ta présence ici, notre Ordre possède des valeurs qui sont des repères pour nous… Et auxquels je veux encore me conformer, en vieux traditionnel que je suis.

    Ses yeux bleus se plissèrent tandis que, lèvres closes, il sourit à Mat. Le visage de la jeune femme n’était pas beaucoup plus détendu que lorsqu’il l’avait récupérée à la sortie du Sénat… Oui, bien sûr, elle avait besoin de repos. Et après, probablement, elle s’enfuirait ?

    - La proposition de Maître Mi me convient, pour ma part,
    conclut-il avant de porter une main à sa barbe pour masquer la tristesse de son expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 837
Âge du perso : 23 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd et Jake

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b110/58Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (0/58)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue68/68Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (68/68)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 12:39

Les trois personnes parlaient. Trois personnes importantes dans l'ordre Jedi, trois personnes qui s'étaient posées pour l'écouter, elle, une tueuse, une voleuse. Une esclave. Ils l'avaient écouté jusqu'au bout, sans l'interrompre. Sans en rire. Touchée sans pouvoir le formuler, Mat'Aenna les laissait maintenant parler en retour : question de respect.
Sans un mot, la twi'lek les écoutait. Ellana reconnaissait qu'il était dangereux de lui faire jouer les agents doubles, mettait ses "besoins" en avant ; Laksh'Mi parlait d'enjeux impératifs, mais aussi et surtout de valeurs. Elle disait même qu'elle avait un bon fond, et qu'elle faisait la différence entre le bien et le mal. Était-ce la vérité, ou simplement les désirs de la togruta qu'elle plaquait sur sa personne ? D'un geste nerveux, Mat'Aenna se gratta le nez, fit quelques pas, pour échapper à leurs regards tandis que Saï Don reprenait la parole de la même voix qu'il avait eu dans la neige, près du Sénat. Partout. Une voix chaude et vieillie, pleine de bonté à laquelle la jeune femme voulait croire, à laquelle on pouvait croire. Quand est-ce que ce changement s'était fait ? Depuis quand avait-elle envie de croire quelqu'un qui avait la force en elle ? Depuis quand avait-elle envie de croire ces trois personnes...?

Mat'Aenna avait la réponse. Mais Mat'Aenna ne voulait pas se l'avouer, non. Elle aurait l'air de quoi, si elle montrait qu'elle était touchée par les paroles les plus généreuses qu'il y ait été donné d'entendre ? Si elle montrait qu'elle était déstabilisée par ces mains qu'on lui tendait ? Elle avait conscience qu'il fallait les saisir, sans perdre une minute, ne pas attendre qu'ils se découragent.
Alors la Twi'lek fit volte-face, ses yeux bleus se posant sur chaque jedi, le cœur battant non plus d'angoisse, mais d'un espoir et d'une chaleur qu'elle n'avait jamais sentie naitre que près de Sly. Et peut-être, d'Abriel, le jeune padawan qui l'avait accueilli pour la première fois au temple, il y avait plus d'un siècle.

- "Euh... c'est à moi de parler, maintenant, hein ?"

Étonnamment, elle se sentait un peu intimidée, heureuse qu'on prenne son avis, qu'on la tienne pour quantité importante... Son ego se regonfla un peu, et ses dents pointues vinrent mordiller la lèvre rose qui faisait un tel contraste avec sa peau verte.

- "J'ai eu pas mal de temps pour réfléchir cette semaine. Ça f'sait un moment que les choses n'ont pas été aussi calmes... A la base, je voulais pas vraiment vous aider. Après qu'j'me sois battue avec vous, M'dame Caldin, ben, Kaze a pas trouvé que j'avais assuré. C'était pas faux. Alors y m'a envoyé un moment sur Illum, pour qu'j'apprenne un peu la vie. C'est là que j'ai rencontré Darth Synia, et qu'elle m'a envoyé enlever le Chancelier, lors de l'attaque du Sénat. Quand y nous a échappé, à moi et au sith qu'était avec moi, j'me suis dit qu'ce serait pas bon de rester. Alors j'ai rencontré à nouveau Saï Don... et j'espérais pas trop de lui, mais en fait, on s'connaissait un peu avant. Si je suis venue, c'est pour recommencer ma vie. J'veux dire... Peut-être vous demander si je pouvais pas repartir de zéro. Avoir une vraie pièce d'identité, tout comme il faut et tout, c'est tout ce qu'il me faut. Je peux me débrouiller pour rejoindre Correlia par mes propres moyens, si c'est trop cher pour vous. Ou j'peux travailler ici quelques jours pour payer le voyage. Y'a un tas d'options. Mais ce que je veux vraiment... Maitre Laksh'Mi m'a filé sa part du fric gagné, et j'ai gardé une bonne partie du reste. Avec ça, je voudrais m'acheter un vaisseau, le peindre en jaune, et peut-être... peut-être d'venir corsaire de la République, pourquoi pas. Ou mercenaire indépendante. Ma deuxième chance, j'la gâcherai pas. J'tue pas pasque ça m'fait plaisir, c'est juste... que des fois, c'est eux ou nous. Mais je voudrais une vie honnête, avec mon équipage, on ferait des trucs beaux. Enfin, pas dégueu ni glauque. Je voudrais autre chose. C'est difficile à définir précisément..."

Ses yeux s'étaient allumés sous la puissance du rêve, un endroit bien à elle, où elle serait seule maitresse à bord, où la vie serait belle, à naviguer, à faire fortune, à profiter de la vie où tout serait à portée de main à condition d'avoir les nerfs et le cœur solide...

- "Vous savez, ça reviendrait pas si cher. Faudrait sûrement du fric aussi pour un premier plein de vaisseau, le temps qu'je trouve des clients et qu'on parte une première fois. Et p't'être qu'au bout d'un moment, vous pourriez me faire confiance pasque je me serais bien conduite. J'fais du bon boulot quand j'veux... et après, on aurait qu'à bosser un peu ensemble. Peut-être qu'on pourrait échanger deux infos importantes sur les siths, contre de quoi faire l'plein d'essence. Pour vous montrer que j'suis pas une pourrie. Mais sinon... tout ce que je veux, c'est un nouveau départ. Ce serait vraiment beau."

C'était assez, ce n'était pas assez ? Elle se sentait si confuse et brouillonne dans ses propos ; et la jeune alien ressentait une pointe de honte à s'entendre parler, devant toutes ces personnes qu'elle aurait aimé impressionner par sa prestance, par son élégance... Deux choses qu'elle n'avait pas du tout - mais tout ceci avait-il tant d'importance ? L'essentiel était qu'ils entendent ce qu'elle avait à dire, et peut-être... peut-être avoir son beau vaisseau. La vie serait alors si merveilleuse !

- "Vous savez, si jamais vous avez pas confiance en moi, y'a un padawan qui m'aime pas trop. Peut-être qu'il pourrait v'nir avec moi, si jamais. Pour me surveiller. Vous rendre compte à vous de comment ça s'passe, et puis comme ça, on garderait, genre, un lien ? Ça vous fait une espèce d'assurance qu'votre argent passe pas dans n'importe quoi. Et.. grand-père Saïen Diethor, j'ai pas trop envie d'le perdre totalement de vue."

Et voilà, tout était dit. Elle s'était mise à nue, tout autant qu'ils lui faisaient confiance. Le rapport s'égalisait un peu, et la tension s'était presque évaporée... Presque. Restait encore à les écouter prendre une décision !

- "Si jamais, le padawan, c'est Iki Seldon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeDim 21 Oct 2012 - 12:42

    Aux premiers abords, Maitre Mi semblait partager son opinion et peu de temps après Maitre Don s'inclina à son tour. La décision semblait définitive, la jeune twi'lek ne retournerait pas du côté des siths. Soulagée en quelque sorte, Ellana redoutait l'idée d'être responsable d'une tâche aussi ardue qui nécessitait des compétences expertes. Les raisons qui expliquaient son opinion ne manquaient pas, mais le débat semblait à présent clos et il semblait inutile de remuer ses pensées sur ce même débat.
    La jedi écoutait attentivement le témoignage de Maitre Mi. Leur rencontre datait d'une collaboration honnête qui lui rappelait en réalité la manière dont Mat'Aenna s'était mise à son service également sur Chandrila. Une collaboration honnête qui avait pourtant tourné en un piège et presque sa propre mort. La Force avait donc épargné Maitre Mi sur ce coup là et Ellana ne pouvait s'empêcher de penser que la Force n'était pas toujours tendre avec tout le monde et spécialement elle-même.
    Maitre Mi parlait de bien et de mal. Deux notions que le maitre jedi n'utilisait jamais à vrai dire, des notions bien trop vagues, complexes et controversées mais elle saisissait l'idée qui s'en dégageait. Rien de réellement bien obscur n'émanait de la jeune adolescente qui était prête à aider son prochain.
    Dans ce cas, si la twi'lek n'était pas un danger pour le moment, pouvaient-ils accéder à ses requêtes ?


    Et Mat'Aenna avait répondu, les yeux brillants et un petit sourire qu'elle ne parvenait à masquer à l'énonciation de ses désirs. Une multitude d'options s'offraient à elle et chacun des options qu'elle avait proposé incluait le fait de s'éloigner du Temple, de s'éloigner des jedis, de s'éloigner de tous et même des siths. Elle avait parlé d'une nouvelle collaboration, échanger des informations sur les siths, des informations qui seraient sans doute précieuses...
    Maitre Don avait mentionné son inquiétude à propos du fait que Mat'Aenna ne se sentirait pas légitimement accepté si elle ne donnait rien en échange. A présent, la solution semblait apportée mais ce que la jedi décelait à travers ces paroles, c'était la tristesse émanant du vieux maitre jedi à l'idée que la twi'lek semblait déterminée à s'envoler.

    -Si Maitre Don n'y voit pas d'inconvénient, un vaisseau pourra t'être accordé. Une nouvelle vie s'offrira à toi, si c'est ce que tu désires. Quant à Iki Seldon...

    La jedi avait été surprise d'entendre le nom de ce padawan. Elle ignorait encore sans doute les origines de leur rencontre, mais d'après ses dires, les deux ne se portaient pas dans leur cœur.

    -Je préférerais qu'il n'y ait aucune tension dès le début. Et si l'on peut te trouver quelqu'un d'autre, on le fera. Mais, je ne connais pas bien encore ce padawan, aussi je m'en remets à vous Maitre Don.

    La jedi appréciait la franchise et l'honnêteté de la twi'lek et elle semblait à présent prête à oublier le passé et se focaliser sur le futur de Mat. A prêt tout, une jedi ne pouvait vivre dans la rancune.

    -J'ai seulement une seule requête à te faire avant. Le Sénat est encore septique à croire en l'existence des siths et ces derniers mois ont été plutôt rudes au niveau politique. Aussi, la seule chose que je te demanderais en échange de notre soutien et de notre aide pour ton projet, serait de témoigner au Sénat de l'existence des siths. Un témoignage anonyme bien entendu devant une assemblée.

    Mat'Aenna se révélerait être un atout précieux, si jamais elle acceptait. Chose qui était loin d'être déterminée. Se tournant vers Maitre Mi, la jedi inclina la tête en signe de respect.

    -Je vous remercie Maitre Mi pour votre temps. A moins que Maitre Don ait d'autres requêtes, je ne veux pas vous déranger encore plus longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Laksh'Mi
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Laksh'Mi


Nombre de messages : 1014
Âge du perso : 39
Race : Togruta
Binôme : Maître de Nahla Maluka

Feuille de personnage
Activité actuelle: Membre du conseil Jedi
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b1176/76Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (76/76)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue110/110Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (110/110)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeJeu 25 Oct 2012 - 20:29

Malgré l'évidente déception de maître Don, les trois jedi tombaient finalement d'accord pour laisser à Mat' le choix de repartir pour une nouvelle vie, celle qui lui conviendrait. Cependant, un temps de repos devait être offert à la twi'lek ici, au temple, pour qu'elle reprenne des forces. Ils l'aideraient au mieux, c'était le plus important.

Évidemment, Laksh'Mi aurait apprécié l'idée que Mat'aena demeure plus longtemps à l'académie, pas forcément pour apprendre à utiliser la Force ni travailler pour les jedi, mais pour se remettre de toute cette période auprès des siths ; peut-être que de rester avec eux lui aurait permis de s’épanouir d'avantage, côté bien-être personnel. Mais son choix semblait s'être porté sur une vie d'errance spatiale, son vaisseau, son business en free-lance, … Si tel était ce qui pouvait sourire à la jeune femme, tel était ce que lui souhaitait la togruta.

Mais puisque le pardon était accordé à la miss et que consensus venait de se faire quant à son sort, on avait plus besoin de la maîtresse dans la chambre du conseil. Maître Caldin lui suggéra poliment de se retirer, à quoi l'alien répondit favorablement.

- C'est toujours un honneur de servir, dit-elle en s'inclinant légèrement. Elle salua de la même manière le vieux maître revenu d'entre les fugitifs, qu'elle était ravie de revoir dans les murs, puis posa son doux regard ambré sur sa jeune amie.

- Quant à toi, j'espère te recroiser de temps en temps. Tu auras mon soutien indéfectible dans ta nouvelle voie.

Elle lui adressa un sourire ponctué d'un clin d'oeil, puis se retira dans l'ascenseur sur lequel donnaient les portes de la chambre.

Le turbolift descendit rapidement la tour que surplombait la salle du conseil, permettant à la togruta de rejoindre le parc, son lieu favori. Là, elle allait prendre une décision cruciale. Le change qu'elle dû donner pour paraître sereine auprès de ses pairs avait été le déclic. Depuis l'incident du Sénat, Laksh'Mi avait perdu sa paix intérieure. Revoir Mat' lui avait détourné l'esprit de ses démons, mais il fallait faire quelque chose. Elle n'avait plus de sabre ; Otanaki était quelque part dans la galaxie. Cade également. Elle devait s'occuper de tout ça, de sa propre confiance en elle-même, perdue.
Le lendemain, elle quitterait l'Ordre jusqu'à ce que ces questions soient réglées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8788
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b1198/100Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (98/100)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue6/110Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (6/110)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 13:36

    Le récit de la Twi’lek avait éclairci un peu le tableau tortueux et obscur de la vie de Mat’. Saï en percevait les multiples zones d’ombre, mais pour une fois, la jeune femme avait accepté d’approcher une allumette près de ses souvenirs. Kaze Toldran, Darth Sinya… Ce n’étaient pas des histoires qu’elle avait pu inventer, malgré tous les talents qu’elle avait développés dans la rue. Cela collait trop bien au scénario catastrophique qui avait suivi sur Coruscant.

    Le vieillard n’avait ni nié, ni acquiescé. Il ne fallait pas se faire d’illusions : cela ne lui plaisait guère que Mat’ devienne une mercenaire. Oh, il y avait l’image classique du mercenaire justicier qui ne faisait que le bien mais généralement, dans la réalité, ceux-là n’allaient guère loin dans ce monde de requins ; la Twi’lek aurait donc bien de quoi utiliser ses fameux talents de la rue pour s’y faire une place. Si elle s’en sortait. Comment nier qu’il n’aurait pas préféré qu’elle reste auprès d’eux ? En sécurité au Temple, à apprendre comment utiliser la Force…

    Mais les décisions avaient déjà été prises. Il n’était pas là pour décider du destin de la jeune fille. Après tout, il lui avait lui-même prouvé qu’il ne menait guère une existence moins risquée que celle d’un mercenaire. Et puis, si Mat’ avait encore des rêves… Mieux valait la laisser partir. Elle reviendrait peut-être un jour, quand il serait vieux et fatigué ? Il était déjà vieux et fatigué… Non, il ne la reverrait peut-être pas.

    - Je suis heureux que tu aies le courage de rebâtir une nouvelle vie,
    déclara-t-il finalement avec ce même sourire léger, qui masquait un peu la tristesse qu’il avait ressentie jusqu’ici.

    Il se leva de son fauteuil, car la séance touchait à sa fin. La torture que vivait Mat était bientôt terminée. Encore une preuve qu’elle n’appartenait pas à ce monde.

    Il approuva simplement les paroles d’Ellana, d’un air entendu, pour montrer qu’il était d’accord avec sa proposition. Oui, un vaisseau, ce n’était rien pour eux.

    - Iki est un peu grognon, mais il n’a rien contre toi,
    fit le vieux Maître en haussant les épaules. Mais je pense aussi qu'il vaudrait mieux trouver quelqu'un d'autre.

    Le Chevalier O’Sil lui avait parlé de l’Alderaanien et de son comportement solitaire et difficile. Le fils de l’ex-sénateur avait bien changé depuis son arrivée au Temple… C’était un autre problème. Et comme Maître Caldin, le vieil homme ne préférait pas mélanger les problèmes. Ils lui trouveraient aisément quelqu’un d’autre.

    Le vieux Jedi inclina brièvement la tête pour saluer le départ de Maître Mi. Voilà bien des politesses qu’il n’avait plus faites depuis longtemps. La douceur de la vie ici rendait le prochain départ de Mat’ un peu moins abrupt, moins triste. Pourquoi s’était-il tant attachée à cette pauvre adolescente, dans une rue d’Iziz ? Des égarées, des écorchées comme elle, il y en avait des millions dans cette galaxie, mais c’était cette Twi’lek verte qu’il avait rencontré. Il y avait un mélange de cet attachement pour quelqu’un qu’il avait malgré lui entraîné dans le tourbillon des guerres entre utilisateurs de la Force, et puis cette certitude que si elle avait été encore une fois placée sur son chemin, c’était qu’il y avait une bonne raison…
    Il avait cru un moment que cette raison était que Mat pourrait être une aide précieuse pour les Jedi, que son destin était lié à ce Temple. Mais puisque plus rien ne la retenait ici, il s’était trompé. Quel était ce lien, alors ? Le hasard n’était pas notion qu’il admettait facilement…

    A moins que la jeune femme ne soit juste intimement liée à son destin personnel ? Mais comment ? Et l’occasion était-elle à venir ou l’avaient-ils manquée ?

    - Je n’ai pas d’autres requêtes,
    déclara-t-il finalement à l’adresse d’Ellana. Mais mille détails à retrouver en ces lieux, si vous me permettez. Merci pour votre clémence, Ellana.

    Il lui sourit, puis tourna son regard vers la jeune Twi’lek, une dernière fois. C’était une adulte, désormais. Elle avait beau avoir l’air fragile, elle avait manié bien des armes pour être capable de s’envoler aujourd’hui.
    Il posa doucement une main sur son épaule.

    - Je te souhaite bonne chance, Mat’aenna. J’ai de nouvelles histoires à aller conter aux plus jeunes, maintenant.


    Des histoires d’errance dans une capitale-monde, des histoires de Twi’lek avec la rage de vivre et de vieillard en guenilles…
    Des histoires… Comme celles qu’il lui avait contées dans une ruelle d’Iziz.

    Le vieillard ramena sa main sur sa bure. Son regard avait déjà quitté le visage de la jeune femme, emportant avec lui les souvenirs de leurs aventures pour les tourner vers les générations suivantes –comme toujours.

    Et il quitta la pièce pour aller explorer cette maison depuis longtemps délaissée.
    Il était chez lui. Tout était rentré dans l’ordre. L’Ordre. Ce qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 837
Âge du perso : 23 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd et Jake

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_b110/58Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_10  (0/58)
PF:
Une nouvelle qui mérite bien le détour! Left_bar_bleue68/68Une nouvelle qui mérite bien le détour! Empty_bar_bleue  (68/68)

Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeMer 31 Oct 2012 - 12:34

Et voilà, le sort en était jeté. Elle avait avoué ce qui lui tenait vraiment, vraiment à cœur - et il n'y avait plus eu qu'à les écouter leur décision, les bras ballant, les estomacs contractés. A son immense étonnement, Ellana Caldin avait accédé la première à sa requête... mais pas seulement sa requête. Un vaisseau, un vaisseau directement sortis des entrepôts du Temple Jedi ! Un vaisseau, comme ça, sans autre contrepartie qu'un témoignage. Et après, la vie, qu'elle construirait après, la liberté ...!
Dans son exultation, la jeune femme vit à peine disparaitre la togruta, qu'elle salua avec un sourire béat, et faillit se jeter dans les bras de Saï Don, les larmes brusquement montées à ses yeux de tellement de générosité. C'est vrai, elle avait manqué de faire tuer Ellana Caldin ; elle avait mené la vie dure à la togruta, elle avait plongé le vieux dans l'illégalité pour revenir chez lui ; et ils lui filaient un vaisseau. La possibilité de construire sa vie par elle-même, sans personne pour lui dicter sa conduite. Ils l'assuraient de leurs soutiens indéfectibles ; ils l'entouraient de douceur, de bonté, et elle, elle... qu'avait-elle à leur apporter ? Pas grand-chose de concret. Leur attitude bouleversait totalement les idées reçues, patiemment instillées chez Mat'Aenna par des années de survie à l'extrême limite du système légal, et elle avait besoin de quelques minutes pour se ressaisir. Si seulement, si seulement elle arrivait à dire ce qu'elle pensait - à savoir accepter de fondre en larmes et de se précipiter dans les bras de Laksh'Mi et de Grand-Père Saï Don, pour leur dire à tous que jamais, au grand jamais, elle ne leur serait déloyale, qu'ils avaient conquis sa pleine, son entière confiance, qu'elle ne voulait plus les perdre de vue, qu'elle était prête à leur prêter main-forte dans l'avenir, qu'elle n'était pas fille à avoir peur, qu'elle était devenue... devenue quoi ? Certes pas une esclave, seulement une alliée consentie, par leur attitude déconcertante dans ce monde si dur !

Et pourtant, elle ne bougea pas. Elle resta stoïque, au départ de la togruta, en lui offrant seulement un sourire et une parole d'adieu un peu étouffée ; et elle serra la main du vieillard, en espérant qu'il comprenne, qu'il lise dans ses pensées ce qu'elle ne pouvait pas exprimer tout haut, sa reconnaissance et son amour profond, pour l'homme envers qui elle avait tout de suite ressenti un amour filial profond. Mais elle ne put s'empêcher de rajouter un dernier mot, alors qu'il était sur le point de quitter la pièce, alors qu'il allait quitter sa vie, en la laissant seule avec Ellana Caldin et son propre avenir.

-"On aura d'autres histoires, grand-père. Compte sur moi, j'le sais. J'le sens."

La twi'lek se mordit la lèvre, avec un demi-sourire. Il avait déjà passé la porte - mais c'était pas très grave s'il avait pas entendu. C'était aussi pour elle-même qu'elle l'avait dit : parce qu'elle ne voulait pas totalement perdre la seule personne qui lui avait suffisamment donné confiance pour qu'elle suive bêtement vers ce qu'elle croyait la fin de sa vie. Alors que c'était en vérité tout le contraire... ! Une vraie renaissance ...

Des étoiles subsistant dans ses yeux d'azur, l'ancienne esclave sith se retourna vers la Maitre Jedi qu'elle avait essayé de piéger, des mois auparavant, avant de la détailler sans animosité, des pieds à la tête. Une belle femme assurément, avec des gamins - elle devait être sacrément douée pour mener sa fonction et son rôle de mère de front. D'ailleurs, Mat'Aenna se demanda brièvement comment elle, une simple menteuse, avait pu mené en bateau une Jedi de si haut rang sans mourir ; mais c'était pas vraiment le moment de poser la question. Ranimer les tensions qui existaient n'étaient pas du tout, voir pas du tout, une bonne idée. Non, il valait mieux s'intéresser à des choses qui en valaient la peine : du genre du témoignage qu'elle allait devoir enregistrer.

A nouveau, un peu de tension vint raidir ses épaules minces, qu'elle évacua en marchant quelques pas vers les douze sièges qui reposaient à cette heure, inutilisés, sur leur promontoire de plastacier orné de métal. Avec l'aisance que confère l'habitude, la gamine dissimula ses sentiments - joie comme nervosité - derrière une façade neutre, dont le timbre assuré la surprit même.

- "Et maintenant, m'dame Caldin ? Maint'nant, comment on doit faire témoignage ? Autant qu'on le fasse vite, mais j'sais pas trop quoi dire, moi. Bien sur qu'y'a des siths au Sénat, mais j'doute que j'fasse autre chose que mettre la zizanie parmi vos politiciens. On a été aidé pour arriver au-dessus du Sénat par des types de la sécurité... mais eux, j'les connais pas. Par contre, je peux certifier que si vot'chancelier a été enlevé, il est bien mort. Je devais l'enlever moi-même, et j'sais qu'on a pris ma place quand j'l'ai perdu d'vue. Kaze m'la dit dans mon implant dans l'oreille. Et j'ai vu la salle où il devait être torturé. Mais j'ai pas osé entrer d'dans, j'avais peur d'me faire piéger dedans."

L'alien fit un pas dans la direction d'Ellana, en se décidant à la regarder enfin dans les yeux. Ses deux estomacs étaient étrangement pincés, et elle savait pourquoi : malgré tous ces mois, et avec tout ce qui venait de se passer, elle se sentait coupable. Le genre de sentiment qui vous entrainait sur une pente dangereuse, et c'était pourquoi il fallait toujours les dissimuler.

- "Euh... avant, j'voudrais vous dire un truc. Maintenant qu'on est seules. Chuis désolée de s'qui s'est passé... J'vous l'dit pas parce que je me sens coupable. Mais pour Saïen Diethor. Il est réglo, alors moi aussi. J'essaye. Au fait, j'en ai rien à faire de lui aussi, mais c'est juste qu'il est euh.. enfin, quelqu'un de bien. Faut que les jeunes suivent son exemple. J'espère qu'vos gamins suivront .. enfin, tout ça, quoi. C'est sympa, le vaisseau. Vach'ment sympa."

Un peu stressée, l'alien juste adulte rajouta :

- "Pour la pièce d'identité, vous pourrez mettre que chuis un peu plus âgée que 18 ? Genre, 20, ou un truc du genre ? Après, j'vous jure, j'vous fiche la paix, je pars et vous entendrez plus parler d'moi !"

La vérité, c'est qu'elle était follement heureuse. Tant de chances dans la vie, c'était tellement rare !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitimeDim 11 Nov 2012 - 1:18

    Le départ de Maitre Mi fut bientôt suivie par celui de Maitre Don. Le sort de la petite twi'lek en était jeté et faisait l'unanimité de tous. Une nouvelle vie semblait s'offrir à Mat'Aenna, une nouvelle page, une nouvelle aventure mais également une nouvelle séparation. Ellana ressentait une pointe de tristesse émanant de Maitre Don lorsque celui-ci s'esquiva à son tour de la pièce.
    Il aurait sans aucun doute préféré la garder un peu plus longtemps au Temple, mais avait finalement accepté de la laisser partir. Que ressentait-on lorsqu'une personne chère s'éloigner de nous à notre insu? De la tristesse quand il s'agissait de Maitre Don et Mat'Aenna et de la trahison lorsqu'il s'agissait de Jacen et elle... Deux sentiments différents et lequel était préférable ? Surement aucun, mais Ellana ne pouvait s'empêcher de penser qu'un jour arriverait où ses deux enfants quitteraient aussi le berceau familial pour s'envoler à leur tour et à ce moment là, que ressentirait-elle ?


    Mais d'ici là, la jedi avait bien le temps d'occuper son esprit. Ellana était assurément heureuse de retrouver Maitre Don, son retour ne signifiait pas seulement que le maitre jedi reprenait sa place au Conseil, ou qu'un vieil ami très cher refaisait surface, il 'agissait aussi la fin d'une longue lutte acharnée pour l'innocenter. Une première victoire sur la preuve de l'existence des siths ?
    Il restait encore un long chemin à faire, mais à présent, elle n'était plus seule pour le parcourir...

    Alors que les portes se refermaient, le regard violet de la jedi se dirigea à nouveau vers la twi'lek. Après ce qui s'était pensé entre elles, il aurait fallu croire qu'un face à face n'était pas le meilleur des scénarios, mais Ellana était prête à ranger pour de bon tout ce qui appartenait au passé.
    C'était sans compter la révélation qu'elle venait d'entendre. Son sang se figea, se répétant en boucle les paroles de Mat'Aenna concernant la situation du chancelier. Elle venait de parler de mort, de torture...


    Un mois avant, le chancelier était apparu en hologramme et avait déclaré son opposition contre les jedis. Alors que les mauvaises nouvelles s'enchainaient, Ellana avait pris les devants pour défendre l'Ordre et un débat entre tous les sénateurs s'était mis en place pour décider du sort du chancelier suprême. La bureaucratie était longue, terriblement longue et à ce jour, le débat persistait...
    Mais si ce que Mat disait était réel, le sujet serait alors clos. Non que la mort du Chancelier était une bonne nouvelle, mais si elle mettait fin à une autre lutte, c'était à prendre... S'agissait-il de la fin du dénigrement des jedis ? Ellana priait que la Force lui vienne encore une fois en aide car dès lors que le témoignage de Mat'Aenna serait officiel, de nouvelles élections seraient organisées et il était dans leur intérêt que le nouveau Chancelier prenne les intérêts de l'Ordre Jedi à coeur. Surtout qu'après l'annonce de cette stupéfiante nouvelle, nombreux sénateurs, plus corrompus par l'ambition que par un réel désir de bien gouverner, n'hésiteraient pas à se bousculer pour cette nouvelle opportunité...


    Mais soudainement, Mat'Aenna détourna le sujet sur quelque chose de plus délicat, mais Ellana appréciait les excuses, même si elles étaient présentées maladroitement.

    -Le passé est le passé, n'en parlons plus maintenant et je veillerais à ce que mes enfants soient aussi dignes que Saï. Pour ton identité, je te mettrais 20 et j'espère que tu utiliseras ça pour quelque chose d'un petit peu honnête.


    Cela faisait bien longtemps qu'Ellana ne s'était pas préoccupé des problèmes d'âge, dieu que le temps passait vite...

    -Et pour le témoigagne, je ferais venir une délégation du Sénat qui prendra note officiellement de ce que tu viens de me dire. Ce sera rapide et simple. J'espère qu'ils seront là d'ici une semaine au moins... Ils sont tellement efficaces... Ah oui, et ce sera une séance privée, donc ni ton nom ou un indice de ton identité n'apparaitra lors de la publication officielle. Si ce que tu dis est vrai, cette affaire est vraiment sérieuse et importante Mat.


    Il y a quelques mois, Ellana aurait envoyé la twilek sur Coruscant où les services du Sénat aurait pris en charge cette affaire de haute importance, mais aujourd'hui, la jedi se méfiait plus que tout de la bureaucratie et préférait au moins faire cet enregistrement en lieu sur...


    -Maintenant, si tu n'as plus de question, je pense que ce sera tout pour aujourd'hui. Merci Mat'Aenna, pour tout...


    Et dire qu'il y avait une heure avant, Ellana revenait tout juste de sa mission. Tout ce qu'elle désirait à présent, c'était un peu de repos, mais elle savait pertinemment que dès lors qu'elle franchirait la porte de ses appartements, deux petits monstres jailliraient pour l'empêcher même de s'assoir et respirer. Ahalala, que c'était beau la famille!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une nouvelle qui mérite bien le détour! _
MessageSujet: Re: Une nouvelle qui mérite bien le détour!   Une nouvelle qui mérite bien le détour! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle qui mérite bien le détour!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Chambre du Conseil Jedi-