La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   Jeu 10 Mai 2012 - 13:53

Jinn regardait à travers le hublot, le pilote aurait bien râlé contre la drôle de bestiole qui lui servait de passagère car elle mettait ses pattes sur la vitre mais il se mordit la langue. Son patron avait dépêché cette petite navette rien que pour elle. La féline avait un contrat, son talent pour le vol avait été repéré à son insu, on l'avait longuement espionné sans jamais l'empêcher de commettre ses larcins. Délicatesse, finesse, rapidité et élégance. Oui élégance car elle ne tuait jamais sauf en cas de légitime défense, chose qui ne lui était jamais encore arrivé. Malgré son côté prédateur et son problème avec les lois de la civilisation l'Horansi avait intégrée celle-ci: "tu ne tueras point" et s'y tenait au mieux. Comme Maekoth son compagnon qui lui, ne respectait pas toujours ce commandement travaillait souvent sur contrat, on l'avait contacté pour lui demander si Jinn accepterait ce travail: voler un document de la plus haute importance dans la maison secondaire d'un roi de la pègre en l'échange d'une jolie somme. Bizarrement la mission était plutôt "humanitaire" puisqu'il s'agissait de retrouver les plans d'un attentat contre une personne de haut rang de l'administration avant que le dessein ne devienne peinture murale d'ailleurs. Si si, avec des ton rouges, vous voyez le tableau?

Jinn savait qu'elle aurait une coéquipière et là aussi ce serait la première fois pour l'Horansi qui avait toujours bossé seule. Des fois Maekoth se joignait à elle ou vice-versa mais ce n'était pas pareil, là ce serait une autre inconnue également recrutée pour ses talents. D'après ce qu'on lui avait dit, l'autre serait plus expérimentée qu'elle dans ce genre de contrat, Jinn devrait donc bien l'écouter, ce qui ne lui posait aucun souci moral puisque la féline avait toujours considéré qu'apprendre en observant et en suivant n'était pas s'avilir mais recevoir un enseignement. Sa race avait toujours procédé ainsi, un chasseur médiocre devait se reconnaître comme tel et s'améliorer s'il voulait survivre au lieu de jouer les petits chefs s'il n'en avait pas la capacité.

Enfin Naboo, les étoiles c'était bien joli mais ça ne mettait rien dans la gamelle. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Vêtue d'un top blanc minimaliste qui se fondait avec sa poitrine couleur crème et d'une sorte de "pagne" sur le bas du corps, Jinn avait tout l'air d'une chasseuse, ses habits étaient trop droits pour faire d'elle une aguicheuse malgré le peu de peau recouverte; enfin c'était toujours possible mais il fallait bien chercher, surtout que son air fermé et ses feulements à la moindre approche masculine à l'astroport les découragèrent. Posant un long manteau brun sur ses épaules, Jinn finit par se rendre dans la ruelle indiquée, un endroit devant lequel tout le monde passait sans jamais s'y arrêter. Ainsi ils seraient discrets, au milieu de la foule certes mais discrets, et quoi de mieux que de rester entourés de gens pour dire "voyez nous n'avons rien à cacher, non nous ne fomentons aucun un plan tordu".

Les yeux perçants de la féline entrevirent l'humaine qu'on lui avait montré en photo, elle huma l'air quelques secondes puis s'approcha.

-Bonjour. Jinn connaître bien Naboo, tourisme possible pour toi, avec moi.-C'était son code, après tout les hologrammes permettaient bien des modifications corporelles.- si tu demandes.

Voilà, à sa coéquipière de lancer la chasse en répondant au mot de passe. La conversation semblait anodine, ça valait mieux qu'un drôle de code suspect qui n'aurait rien avoir avec que l'on pouvait faire ici. Quoiqu'il en soit, Jinn ne connaissait pas réellement Naboo, c'était sa phrase de départ mais Julia avait été mise au courant, la féline sur ces terres était novice. Heureusement la maison de l'individu se trouvait en pleine nature; un gros avantage de terrain pour Jinn.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Wolfross
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 111
Âge du perso : 29 ans (née en -3512)
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
9/64  (9/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   Jeu 17 Mai 2012 - 9:53

Décidément, Julia commençait à avoir du succès. On l'avait recrutée pour une mission présentée comme de la plus haute importance: déjouer un attentat. La façon de faire n'était pas forcément la plus honnête au monde, mais la fin justifie les moyens. Et puis voler un voleur ce n'est pas si malhonnête que ça finalement ? L'objectif était simple: trouver des documents permettant d'empêcher l'attentat. La difficulté: ils se trouvaient dans la résident secondaire d'un chef criminel, et il n'avait sûrement pas laissé sa maison sans défenses, ni les documents sur sa table de salon. Tant mieux, c'est toujours plus intéressant quand il y a un risque !

Avant de se jeter dans la gueule du loup, elle allait devoir rejoindre son équipière, qu'elle espérait être une vraie pro et non une écervelée. Par contre, la blonde n'était pas d'accord avec le code qui leur avait été donné. Certes le client était roi, mais il aurait quand même pu faire attention: faire passer celle qui habitait sur la planète pour une touriste et celle qui n'en était pas originaire pour la guide, c'était absurde ! La blonde avait cependant attendu dans la ruelle jusqu'à l'arrivée de son équipière féline. Quand celle-ci arriva finalement et donna sa partie du code, la mercenaire n'eut plus qu'à répondre avec sa propre phrase:

Avec plaisir. Montrez-moi les plus beaux endroits de cette planète.

L'humaine en profita pour détailler un moment l'Horansi. Une humanoïde aux nombreuses caractéristiques félines. Le visage, la constitution, la fourrure... Pas une humaine, mais... elle avait un peu quelque chose d'attirant. Peut-être parce qu'elle n'était pas très couverte ? Cependant le moment n'était pas le meilleur pour ça et Julia se contenta donc d'une simple remarque qui pouvait paraître simplement polie ou amicale.

Vous êtes ravissante, mademoiselle. Peut-être passerons-nous un peu de temps ensemble après la visite...

Les deux jeunes femmes, outre leurs différences physiques évidentes, avaient choisi des tenues radicalement différentes. L'une, peu vêtue, portait du blanc. L'autre portait pantalon noir, bottes noires et veste noire pour rester plus facilement cachée dans les ombres. Plus qu'à espérer que l'Horansi savait se cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elemental-faith.superforum.fr/
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   Ven 15 Juin 2012 - 11:47

Jinn hésita, elle ne se rappelait pas de la phrase suivante comme d'un code qu'on lui avait enseigné, pourtant elle avait une très bonne mémoire habituellement, en effet ça valait mieux lorsque vous naissez chasseresse et que votre unique moyen de survie est de retenir tout ce que vous conte et montre votre père. La jeune féline resta donc de marbre devant ces paroles dont elle ne savait quoi faire. Face à un mâle cela aurait été logique, facile, il aurait voulu plus qu'une association pour la rapine; l'ancienne Padawan n'avait pas eu beaucoup de prétendants mais ceux qui s'attachaient à son physique si spécial avaient été du genre tenaces, il avait bien fallu se débarrer et Jinn aurait fait de même avec ce garçon. Pourtant Julia était une femelle comme elle, une concurrente naturelle pour la possession des meilleurs gênes masculins. Bizarre, son instinct ne l'aidait pas à démêler la pelote de laine en tout cas. Enfin bref, la première phrase était bonne, autant s'en accommoder donc.

Si l'humaine avait des doutes quant aux capacités de l'Horansi à se cacher et être discrète, qu'elle soit rassurer, même pour un oeil expert il était difficile de la voir présentement alors qu'elle se cachait sans trop faire d'efforts, pas même en chasse juste par réflexe. Son ombre se fondait dans les recoins des ruelles et ses pattes arrimaient silencieusement l'asphaltes, si légères dans leur démarche qu'on penserait que Jinn avait le pouvoir de voler. Sans un mot elle marchait aux côtés de Julia, cachant son mal être dans cet environnement citadin. Effectivement l'ancienne Padawan serait dans son élément dans la maison de ce gras sénateur juchée en pleine nature mais pour l'instant, les odeurs, les bruits l'agressaient. Ses yeux se fermèrent un instant puis elle les rouvrit, tournant ses pupilles rendues fluorescentes par l'ombre qui les entourait, légère mais suffisante pour enclencher le mécanisme chez elle, lui permettant ainsi de voir comme en plein jour.

-où? C'est où la maison?

Demanda-t-elle dans un souffle presque inaudible, calculé pour seulement parvenir aux oreilles de l'humaine. L'horansi n'était pas un modèle de puissance, luttant contre un homme de bonne stature elle serait rapidement en danger mais la discrétion, l'agilité étaient son domaine, espérons que pour la compléter Julia savait se servir d'armes parce qu'elle même ne supportait pas le moindre petit blaster. Et oui, on ne pouvait pas tout avoir dans la vie. Pour se rassurer malgré ses apparences calmes la féline posa sa main sur son sabre-laser caché dans les replis de sa petite tunique propre mais déchirée et assez minimaliste.

-Un plan?

Demanda-t-elle finalement à sa partenaire. L'Horansi avait l'habitude de travailler seule mais elle l'avait déjà fait en équipe aussi lorsque son clan chassait de très grosses proies ou évinçaient des ennemis/prédateurs. De plus elle devait bien s'acclimater, n'étant pas sur sa planète d'origine ou Coruscant et loin de son élément. Julia était son guide, l'ancienne Padawan devait bien lui faire confiance et plier pour le moment. Elle n'était que la seconde qui apprenait en observant, intensément d'ailleurs-de ce fait l'humaine pouvait sentir le regard posé sur elle, un regard qui ne la lâchait jamais.-

Loin d'être experte encre la femme-panthère essayait de dérober le plus d'astuces à son entourage, que ce soit pour se fondre dans la masse en société- là où elle était la moins bonne.- ou pour avoir de nouvelles techniques de rapine, faire des plans, les exécuter au mieux etc.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Wolfross
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 111
Âge du perso : 29 ans (née en -3512)
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
9/64  (9/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   Mer 11 Juil 2012 - 18:25

La féline sembla ne pas comprendre les avances de la mercenaire. Cela aurait pu surprendre Julia si elle n'avait pas déjà vu cette situation: Jinn ne devait avoir aucune attirance naturelle pour les personnes du même sexe qu'elle et n'avoir jamais été abordée de cette façon. Ce ne pouvait être que ça car la mercenaire était certaine d'avoir été très claire. Tant pis, la blonde n'était du genre à harceler quelqu'un juste pour une nuit. Elle cherchait inconsciemment à être appréciée, c'était tout. Elle se contenta donc d'oublier cette possibilité et de répondre à la question posée.

La maison se trouve à l'écart de la ville,il faudra prendre un speeder pour nous y rendre.

Un plan ? Pour l'instant elle n'en avait pas vraiment. Il était assez difficile d'échafauder un plan sans connaitre les lieux. Pour l'instant, il se limitait à neutraliser les gardes et ne pas être repérée. Mais ce n'était évidemment pas la chose à dire à son équipière. Il vaut mieux broder un peu sur le thème de la discrétion improvisée.

Une fois arrivées sur place, nous étudierons le terrain pour entrer le plus discrètement possible. Nous neutraliserons les gardes nécessaires et repartirons sans être vues.

Elles atteignirent finalement le speeder précédemment cité et s'éloignèrent donc de la ville dans un silence tout relatif. Les deux jeunes femmes n'avaient pas beaucoup à se dire pour l'instant et Julia préféra se concentrer sur le pilotage de son engin. Elle posa doucement le véhicule dans les buissons. Une fois sortie du véhicule, elle entreprit de le cacher sous des branchages avant de se diriger vers la demeure du malfrat. Evidemment, elle était entourée de hauts murs et la grille principale était gardée. Ce n'était donc pas le chemin le plus simple pour entrer. Julia fit donc signe à son acolyte de la suivre et entreprit de longer le mur jusqu'à y trouver une faille ou un moyen d'entrer, comme un arbre situé suffisamment près de la muraille. Aucune muraille n'était infranchissable et surtout pas celle d'une résidence privée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elemental-faith.superforum.fr/
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   Lun 16 Juil 2012 - 19:31

Jinn aida sa compagne à cacher l'engin avant de se tourner vers leur objectif. La maison était bien gardée mais les murs n'effrayaient pas l'Horansi, les portails encore moins, toutefois elle ne pouvait rien contre les alarmes, peu au fait de la technologie. Ainsi les deux femmes formaient un bon duo, chacune palliant aux défauts de l'autre. Jinn remarqua bientôt non pas une faille mais une entrée, elles avaient tournées en rond, mais cette fois, pas question de continuer à errer de la sorte. L'ancienne Jedi fit un signe de tête suggestif à sa camarade sans dire un mot, habituée au silence lors de ses chasses avec les siens puis de ses rapines avec Maekoth. Elle bondit sur le portail, s'accrochant aux spirales qui tordaient les barreaux et formaient un appui de rêve. Sa longue queue lui servant d'équilibre une fois là-haut, perchée à 4 pattes la jeune féline esquissa quelques pas ainsi puis sauta dans la propriété à un endroit où les caméras ne la voyaient pas. Certes Jinn était nulle en technologie mais pour la repérer ce n'était pas trop difficile, sa vue aiguisée et son entrainement l'aidaient. Les caméras étaient simplement des prédateurs sans odeurs très doués mais elles aussi avaient leur propre battement de coeur: ce petit bruissement électrique quand elles tournaient, sans parler des rayons de soleil luisant faiblement sur leurs cuirasse.

Toutefois les alarmes étaient plus dures à trouver surtout que certaines devaient être cachées sous terre, c'est pourquoi l'ancienne Jedi sans bouger de l'endroit où elle avait délicatement posée les pattes crocheta la serrure de l'entrée pour laisser passer Julia. Ensuite l'Horansi cessa de se mouvoir, remontant même sur le mur car elle ne pouvait plus agir, désormais c'était à son acolyte de l'aider, notamment en désactivant les alarmes ou en cachant les caméras. Qui sait, la femme avait peut-être une idée, chacun son domaine après tout.

D'un signe de tête l'ancienne Jedi montra une caméra à son aînée, espérant ne pas avoir fait de bévue en se montrant à une autre. Ses talents de chasseresse, de grimpeuse et coureuse ne faisaient pas le poids face à la technologie ni la stratégie du monde civilisé. Après tout si leur race avait été quasiment exterminée par les rares humains qui avaient trouvé sa planète, ce n'était pas pour rien. Prudente voir légèrement effrayée Jinn se tenait immobile, les yeux fendus et le regard inquisiteur. Confiante, elle attendait le signal de sa camarade qui prenait désormais les rênes.

-Toi casser technologie? Toi savoir comment faire taire la voix qui dit à son maître où le voleur est?

Daigna-t-elle enfin chuchoter, consciente que le langage silencieux ne fonctionnerait peut-être pas avec cette femme qui restait une inconnue pour elle, le contraire se révélant aussi vrai... Ses mimiques ici ne lui serviraient donc pas à grand chose, il fallait bien trouver un moyen de communiquer. L'une d'elles ignorait probablement le langage félin et l'autre celui que les militaires utilisaient pour envahir un lieu infesté d'ennemis. Malgré la frontière qui les séparaient Jinn et Julia devaient oeuvrer ensemble, la féline en avait conscience et se tenait donc prête à agir, attentive, essayant de bien décoder les informations que l'humaine pourrait lui envoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Wolfross
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 111
Âge du perso : 29 ans (née en -3512)
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
9/64  (9/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   Dim 5 Aoû 2012 - 9:41

Apparemment Julia s'était trompée et il existait des résidences dont les murs étaient intacts, ou alors elles avaient mal cherché. Peu importe puisqu'elles étaient finalement revenues au point de départ: le portail d'entrée de la propriété. Mais cette fois Jinn avait pris l'initiative et escaladé le portail comme s'il n'était qu'une simple échelle et non une barrière difficile à franchir. Une fois à l'intérieur, elle avait ensuite crocheté la serrure pour permettre à la blonde d'entrer. La blonde n'avait pu que constater sa souplesse, son agilité et sa dextérité pendant qu'elle résolvait le problème en quelques minutes et sans difficulté apparente. Julia aurait bien aimé avoir les mêmes capacités. Elle ne faisait même plus attention au physique de sa partenaire.

Je m'occupe des caméras, ne vous inquiétez pas.

Elle avait prévu le coup et pensé à emporter de quoi brouiller les caméras pendant un moment. Le brouillage serait court mais désactiver les caméras trop longtemps attireraient trop l'attention d'un éventuel surveillant. Elle signala à sa collègue qu'elles n'auraient que peu de temps pour trouver une entrée une fois dans le champ de vision des caméras provisoirement aveuglées. Aussi, avant d'activer le brouillage, elle chercha une nouvelle cachette proche de la porte ou d'une fenêtre. Une fois la cachette trouvée, elle désigna d'un geste l'endroit à son équipière avant de s'élancer, avec moins de souplesse que Jinn mais suffisamment pour rester discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elemental-faith.superforum.fr/
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   Sam 11 Aoû 2012 - 23:54

Jinn ne comprenait pas vraiment le système des caméras, cependant elle devait se fier à Julia. Aussi ne broncha-t-elle pas lorsque cette dernière activa son "bouclier magique d'aveuglement" sur les espionnes robotiques. L'ancienne Jedi hocha la tête lorsque la jeune femme sauta à son tour, tant pour lui signaler qu'elle avait compris que pour l'approuver dans sa démarche. L'humaine était plus souple que bon nombre de personnes de son espèce. L'Horansi sentit une bouffée de respect monter dans sa gorge. Sa partenaire n'avait pas complètement gagné son estime encore pour être une amie, mais en tant que compagne de travail oui, ce qui relevait déjà du miracle parce que Jinn préférait largement travailler avec Maekoth ou seule. Malheureusement leurs ressources étaient épuisées, tous deux visaient plus haut que ce "simple" vol, il s'agissait d'alimenter le tiroir caisse pour des pots-de-vins comme disait son cher et tendre. La jeune féline ne comprenait pas vraiment la signification réelle de ce mot ou du geste mais elle avait une confiance aveugle en son compagnon. En outre il fallait aussi acheter du matériel, on ne savait vraiment quand il fallait préparer un coup perso ou s'investir dans une mission. En effet Maekoth pensait que bientôt elle serait prête pour être elle aussi une mercenaire, passer au niveau supérieur. L'Horansi voyait donc cette escapade avec Julia comme un test, pour son compagnon mais aussi pour elle car les défis l'excitaient toujours. Elle avait la gagne, parfois un peu trop même, faisant des choses les plus simples des défis de tous les jours, ce qui pouvait être fatigant à la fin. Toujours elle remettait la force, la dominance de l'autre en jeu, pas en doute non, mais en jeu oui. Après tout c'était son instinct animal qui parlait et si un jour le mercenaire se montrait moins fort qu'elle, elle prendrait la tête, pour le bien de leur meute.

Soit donc, avant de penser au gros coup, il fallait exécuter ce boulot là, lequel promettait de ne pas être de la tarte. La jeune femme montra l'entrée à Julia, elle s'y était glissée sur la pointe des pattes, guettant son alliée dans une position des plus improbables pour qui n'était pas une gymnaste renommée, pas une championne intergalactique n'exagérons rien mais une sportive douée ça c'était certain. Quoiqu'il en soit L'Horansi n'était malheureusement pas talentueuse dans tous les domaines malheureusement. Si elle l'était aussi en pistage et qu'elle dénicha les effluves de canidés dont elle ignorait le nom, elle ne su pas totalement faire face. Les chiens étaient énormes et affreux à regarder. Disproportionnés, leur tête était pourvue de deux paires d'yeux rouges, de canines si grosses qu'elles descendaient au-dessous de leurs lèvres noires retroussées. Leur queue quant à elle était une sorte de mini fouet pourvu d'un crochet à la fin. Il y avait tant d'espèce dans la Galaxie que ceux-ci n'étaient certainement pas une espèce que Jinn et son alliée découvraient aujourd'hui. Non le prix galactique de la science, ce n'était pas pour aujourd'hui. En revanche l'ancienne Jedi aimerait bien gagner celui de la survie!

*Comment peut-il garder ces choses ici? Est-ce qu'il en a le droit dans ce monde si protégé?*

L'Horansi était assez naïve parfois. Sur sa planète ses lois étaient primaires, il y avait peu de règles mais aucun ne se serait amusé à les outrepasser, voilà pourquoi elle était surprise que dans ce monde civilisé ou l'on prenait soin des gens-même des inconnus.- on puisse trouver de telles abominations qui cherchaient à mordre. Jinn fut effleurée par la peau de l'un de ces molosses, lesquels ne semblaient pas avoir de pelage mais porter une cuirasse naturelle. L'ancienne Padawan sauta sur une des plus grosses caméras, à hauteur d'un petit muret, elle se saisit de son sabre-laser et l'activa, cherchant à frapper la tête de l'un des chiens qui sautait pour essayer de l'attraper. D'un coup d'oeil furtif l'Horansi chercha Julia du regard...

Elle avait besoin d'aide car son corps de gymnaste ne supporterait pas une blessure trop profonde qui chamboulerait son système. La jeune femme tâchait de ne pas se montrer désemparée, elle se voulait même impressionnante et dominante avec ses poils hérissés et ses crocs dénudés, mais bien entendu tout cela restait apparent seulement. Si Julia s'occupait d'un des deux chiens -car les deux s'intéressaient à elle, attirés pas son côté animal.- elle pourrait faire face mais pas sans aide. Décidément cette mission tournait au vinaigre, l'ancienne Jedi détestait devoir être assistée.

[HJ: si quelque chose ne te conviens pas, dis le moi Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Julia Wolfross
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 111
Âge du perso : 29 ans (née en -3512)
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
9/64  (9/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   Sam 1 Sep 2012 - 12:30

Et mince !

Les grilles, elles pouvaient les escalader. Les caméras, elles pouvaient les désactiver. Les grosses bestioles de type molosse énorme pas content avec supplément de laideur et d’agressivité, c'était autre chose. Julia n'avait pas vraiment prévu de tomber sur des chiens de ce gabarit, il était naturel d'avoir des chiens de garde, mais là on était clairement dans la catégorie supérieure, plus proche de la créature sauvage que du gentil toutou à son papa.

Evidemment, ses blasters ne serviraient à rien, sinon ce serait trop simple. L'Horansi s'en sortirait sûrement mieux avec son sabre laser et... un sabre laser ? C'était une jedi ? Ils faisaient dans le vol maintenant ? Ça n'avait pourtant pas l'air de lui être très utile pour l'instant.

Heureusement, la mercenaire blonde n'était pas venue les mains vides. Dans son sac, elle avait quelques morceaux de viande crue qu'elle avait prévus pour détourner l'attention de chiens de garde. Elle espéra que ces molosses apprécieraient eux aussi cette viande. Pas franchement rassurée, elle sortit un des morceaux et commença à l'agiter en essayant d'attirer les monstres.

Venez par ici, le repas est servi !

Lorsque les deux animaux tournèrent la tête vers elle, elle jeta la viande loin d'elle et de sa partenaire. Elles n'auraient que peu de temps pour fuir car la viande ne durerait que peu de temps, mais à moins d'avoir une arme lourde, il serait très difficile d'arrêter ces choses.

Jinn ! Avançons pendant qu'ils mangent, ça ne durera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elemental-faith.superforum.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour dérober un roi, il faut deux fous... Ou deux folles [PV Julia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Naboo-