La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 13:49

Kalsus se trouvait dans une navette de transport dont il avait prit l'habitude d'utiliser. Tout comme une dizaine de personnes il se baladait de planète en planète. Il était assit sur un siège les bras croisés, sa bure usagée recouvrait son corps et sa capuche ne laissait pas la lumière dévoilait son visage. Alors qu'il somnolait une personne vint le prévenir qu'ils seraient arrivés à destination dans deux heures. Alors qu'il allait enfin réussir à s'endormir un jeune garçon tira le vêtement de Kal'. Le petit était très mal vêtu et sentait très fort. Il demanda les larmes aux yeux :

-M'sieur. Z'auriez D'l'eau ?

-Non.

-Mais m'sieur, s'vouplait *sanglots*

-Au revoir.

Une femme arriva et lui tendit de l'eau dans un gobelet et le tendit au jeune garçon. Elle jeta un regard glacial vers Kalsus et dit :

-Vous êtes un monstre !

-Oui, sans doute.

Elle s'éloigna emmenant le petit avec elle. Mais l'ennuie ne faisait que commençait, une vielle femme s'asseya à côté de Kal' et commença a raconté sa vie. Deux heures plus tard. Alors que Kalsus n'en pouvait plus de la veille femme. Le vaisseau atterrit sur une planète industrialisée. Le repaire de nombreux bandits. Le jeune sith descendit du vaisseau et fut interpellé par un Quarren. Celui-ci demanda à Kalsus de décliné son identité. Comme à son habitude le Sith s'inventa un prénom et un nom. Il ne répondit pas aux autres questions et continua sa route. Un Rodien lui demanda des crédits, mais Kalsus n'y fit pas attention. Après trente minutes de marche Kalsus arriva devant une porte. Une chambre à son nom était prête, il décida de se coucher et de commencer ses recherches plus tard.

Nar Shadaa. Aussi appelée la Lune des contrebandiers, cette planète façonnées à l'image des Hutt est un endroit très fréquenté par les divers contrebandiers, mercenaires et autres crapules prêtes à tout pour ramasser quelques crédits. Ce lieu était malgré tout un endroit auquel Kalsus pensa pour sa quête d'un maître. Cela faisait une dizaine de jours que le jeune Sith se trouvait sur la planète et toujours aucune trace d'un manipulateur de la force -allié, ou ennemi- Alors que l'atmosphère se faisait de plus en plus oppressant Kalsus décida de quitter le secteur que l'on appel "Le repos des visiteurs" pour rejoindre une taverne humaine. Oui car, sur cette maudite planète les hutt ont inventé des tavernes spéciales à certaines races ce qui empêche Kal' de rechercher un maître Kel Dor ou encore Zabrak. Alors que le sith passé la grande porte séparant la zone de jeux de celle des visiteurs, il réfléchit que son idée n'était pas si bonne après tout. Si un maître vient sur cette planète c'est pour noyer ses problèmes dans le jus de Juma non ? Les deux parties composant la porte se séparèrent et laissèrent place à la grande zone de jeu -la spécialité des hutts-. A droite la zone des joueurs de pazaak. A gauche un regroupement de Gand, petites créatures très mystérieuses mais ça, Kalsus ne le sait pas. Il se dirigea vers cette petite bande de créature pour demander son chemin. Son visage recouvert par l'obscurité ne laissait pas deviner son identité.

- Où puis-je trouver un Jedi ici ?

-Gand pas savoir. Gand ne pas vouloir vous parlez.

-Quel est votre nom ?

-Gand être Gand. Maintenant toi partir.

Ce n'était pas eux qui allaient l'aider ! Il se dirigea donc vers les tables de pazaak. Avant de pouvoir parler il devait attendre la fin de la partie, il n'avait jamais rien compris à ce jeu, il savait jusque qu'il fallait avoir un score inférieur à celui de son adversaire. Lorsque la partie fût terminé, le perdant monta sur ses grands chevaux et insulta son adversaire de tricheur. Celui-ci fit un signe de la main et deux garde du corps gamoréens se présentèrent derrière lui. Lui et le mauvais perdant commencèrent une discussion qui allait être interminable donc Kalsus quitta cette partie de la pièce. De l'autre côté de la zone se trouver le bar. C'était la seule chance qu'il avait de pouvoir rencontrer un Sith -ou un Jedi-. Il accéléra le pas et quelques minutes plus tard se retrouva devant la porte de la salle. Un vent transporta les odeurs polluées vers le nez de Kalsus qui commença à être prit d'une toux, il ne supporter décidément pas l'air de cette planète ! Il rentra donc dans la salle de la cantina. Le brouhaha de cette salle le changea de l'ambiance plutôt calme de l'extérieur. Il tenta de se fréyait un passage vers le comptoir et s'assit à côté d'un homme aveugle. Alors que le chahut ne cessa pas il décida de commander une boisson sans alcool. Ce n'est que lorsqu'il reçu la boisson qu'il ressentit la force de cette salle. Il n'était pas très doué pour la percevoir, mais il était tellement près de cette source qu'il pût la remarqua. Il regarda autour de lui discrètement et ne pût déduire de qui venait cette faculté à maîtrisé la force. Il bu son verre et le reposa. Il se commença à se lever lorsqu'il n'eut plus le sentiment d'être à proximité d'une personne manipulant la force. Il se rassit et ressentit de nouveau cette sensation. Il regarda à sa gauche. L'homme était toujours là. Il comprit que c'était lui et demanda un autre verre. Il prit la parole bien que ce n'était pas à son habitude. Il chuchota :

-Être aveugle ne doit pas être facile tout les jours.


Dernière édition par Kalsus le Mer 9 Mai 2012 - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 17:42

Nar Shaddaa, ce magnifique trou à rat, c'est simple si tu veux qu'il t'arrive malheurs, promène toi dans ses rue à la bonne heures et si tu es là par l'appât du gain, j'espère que tu es prêt à te salir les mains.
J'aurai du faire poète moi, mais bon je pense pas que les gens achèterai les écris d'un mec qui viens de Kashyyyk, je ne dis pas que les wookie et les trandochan sont victime de discrimination quand à leur capacités cognitive, mais en fait... c'est très probablement le cas.

Bref comment vous expliquer comment j'ai terminé ici ? Ben ça tiens en deux mots, j'étais en orbite et je me suis trouver en manque d'énergie et il fallait que m'arrête pour faire le plein, et forcement il fallut que la planète la plus proche soit Nar Shaddaa et je me retrouve donc à patienté dans cette cantina à attendre que mon vaisseaux subissent tout une batterie de test de vérification qu'on lui fasse le plein,
bref je suis cloué là pour quelques bonnes heures et forcement j'ai toujours un truc qui fais que j'attire les mec qui utilise la force, va savoir pourquoi ces dernier temps dès que je quitte mon vaisseaux je tombe sur un type comme moi.

Enfait je commence à me dire que la force attire tout les electrons qui la compose en un seul point, les croyances de côté clair et obscur ne servent à rien, c'est peut être pour cela que les sith et le jedi ne peuvent pas coexister, la force nous rapproche les uns des autres et c'est parce qu'ils ne voient pas les choses de la même façon qu'ils se battent jusqu'à mourir en ne laissant de que des idées creuse et des sabre brisé en mémoire pour les génération futur.

Bref, je soupire que le nouvel arrivant s'installe à côté de moi alors que bois tranquillement mon jus de pomme fermenter, lui se commande à boire et personnellement je ne fais pas attention à lui, je veux dire je suis là que de passage je ne veux pas de problème bon si il s'est placé à côté de moi c'est qu'il m'a probablement senti, d'un côté je ne suis pas discret puisque naturellement j'utilise la force pour voir.

Je continue à boire mon verre jusqu'à ce qu'à un moment ce qui semblait être un humain m'adressa la parole, mais le pire c'est qu'il commence par me dire que ce personne ne dit normalement à un Miraluka.
Je tourne alors la tête dans sa direction, j'aurais presque envi de retirer mon bandeau pour lui montrer la vision de l'horreur mais je ne suis pas si salaud, je me contente de lui sourire.


- Il paraît, mais la plupart du temps on me dit que je rate pas grand chose, donc on va dire que c'est relatif.

On va le laisser croire que je suis effectivement aveugle, après tout si il est venu me parler c'est qu'il a sûrement une raison de le faire, donc on va le laisser parler et si il veut combattre, ben je lui apprendrais à ne jamais sous-estimer un aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 19:16

Autour des deux hommes le brouhaha ne cessait pas; mais alors que Kalsus bu une autre gorgée, le Mizaluka tourna la tête pour donner une réponse, a priori ce sith n'avait pas l'air très commode et lui répondit avec un sourire sans doute hypocrite :

-Il paraît, mais la plupart du temps on me dit que je rate pas grand chose, donc on va dire que c'est relatif.

Il paraît ? Répondrait-il ça s'il l'était vraiment. Soit cette personne se foutait de Kalsus, soit il n'était pas si aveugle que ça. les danseuses Twilek de l'autre salle n'était que des hologrammes, mais elles avaient attiré l'oeil de Kal'. Durant un court laps de temps, Kalsus fut emporté dans un autre monde -celui du songe- Il se demandait s'il allait réussir à trouver ce qu'il cherche depuis plusieurs mois, plusieurs planètes visitées, mais pas un seul Sith capable de devenir son maître. Kalsus décida de reprendre la conversation et répondit d'une voix ironique :

-L'univers est pourtant fabuleux à voir ... Et à ressentir. Selon un historien un monde abrita des humanoïdes voués à utiliser la force, ils naissent sans orbites et voient à travers la force. Ils somment nommes les Miraluka. Avez-vous déjà entendu parler de cette espèce ? Je pe...*bousculade*

Il ne put finir sa phrase, car un gammoréen le bouscula lorsqu'il fut lui-même poussé par un autre membre de son espèce. Pendant la bousculade Kalsus renversa les quelques gorgées restante dans son verre sur Akared. Il se devait de rester discret et ne réagit pas à cette action. Il commanda un autre verre et regarda autour de lui, Tout s'était calmé, plus aucun bruit. Avait-il fait quelque chose de mal ? Non tout cela s'était passé un peu plus loin, dans le coin de la pièce un Weeklay avec dégainer son arme ce qui menaça un Duro accompagné de sa famille qui à leur tour, sortir un blaster. Décidément, l'anonymat de notre apprenti Sith avait beaucoup de chance d'être remis en question. Il regarda Akared et lui demanda :

-Je pense que l'on ferrait mieux de quitter cette salle avant que ça dégénère.

Cette planète n'était vraiment pas attirante. La clientèle des cantinas n'est de base pas très bien "éduqué", mais sur Nar Shadaa tout le monde cherche à tuer tout le monde, même un riche noble, une fois arrivé sur Nar Shadaa pourrait devenir un minable mercenaire en quête de crédits. Cela dit, sans attendre la réponse de son interlocuteur Kalsus se leva. Replaçant bien sa capuche il fit deux pas avant de s'arrêter pour attendre Akared. La situation entre le Weeqlay et les Duros était au point critique, il suffisait qu'un des sept protagoniste tire pour que toute la cantina se mette à feu et à sang ! Tout le monde était tourné vers eux, mais alors que plus personne n'osait bouger. Un chasseur de prime habillé en armure T3 pour humanoïdes. Il porte aussi un masque équipé d'une visière, il dégaina deux blasters et invita les faiseurs de trouble à sortir. Sans même discutaient, ils quittèrent la taverne. Kalsus retourna s'asseoir un peu perturbé par les évènements et il chuchota dans sa barbe inexistante

-C'était qui ce type...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 22:12

Oh oui là je le sens bien, tu sais ce sentiment que tu vas passer une journée ou seuls les problèmes vont te tomber dessus, en fait ce sentiment je l'avais déjà ce matin, et lorsque mon vaisseau clignotait pour montrer qu'il était en manque de carburant, c'est là que j'ai compris que ma journée serait pourrie et pour le moment rien ne me laissait présager du contraire.
Donc non seulement le mec me prend pour un aveugle, mais en plus il me dit que le monde est magnifique, avec la couleur peut être bien, mais pour moi le monde n'est rien d'autre que du noir, du blanc et du gris, avec un peu de bleu ou de rouge en cas de personne très puissante dans la force et qui en possède une aura représentant leurs alignements dans la force.

Autrement dit, j'écoute ses explications d'une oreille, en fait je sens qu'il va vite me soûler, autrement dit pendant qu'il me racontait que les gans de ma race voyaient à travers la force, ce qui pour lui semblait être presque extraordinaire.
Encore un sith qui sors de sa caverne et qui ne connais pas grand-chose de tout ce qui peux exister dans le monde, je vais donc négligemment tourner le contenu de mon verre avant de l'avaler d'un seul trait alors que le sith bavard fut stoppé dans sa phrase par un cochon sur patte.
Bon je l'avais vu venir, mais je me suis dit qu'il serait plutôt drôle de ne pas avertir mon collègue, bon maintenant j'ai une tâche sur mon vêtement, mais franchement je sens que le pire reste à venir.

Effectivement comme si ce n'était pas suffisant, une fusillade allait probablement avoir lieu dans pas longtemps si l'on n'agissait pas, là mon voisin me proposa que l'on s'éclipse avant que le fun ne commence,
Je ne réponds pas, mais reste tout simplement installé alors qu'il se lève, il attirera bien plus l'attention en bougeant maintenant avec une capuche sur la tronche qu'à faire le mec qui voit ça tous les jours en gardant un côté serein et surtout en restant à sa place.
Comme beaucoup de mes confrères, il semblerait qu'il soit fait pour taper comme une brute et non pour la finesse de l’assassinat.

Mais fort heureusement, un chasseur de prime pris la situation en main, bon déjà ça veux dire que l'un d'entre eux est une de ses cibles sinon il ne serait jamais intervenu, mais je dois dire la vérité j'étais déjà prêt à sauter par dessus le comptoir, d'utiliser une vague de force par le dessus pour les écraser le temps que j’atterrisse et de faire un arc de cercle avec sept mains armées qui se retrouveraient au sol.

Dans une situation toujours prévoir une porte de sortie, mais aussi un rapide plan de bataille, surtout si l'avantage de la surprise est de votre côté, mais bon nouvel ami n'est pas bien loin et lorsqu'il revient il me demande comme si je venais du coin qui était le type en question ,


- De quel type parlez-vous ?

Ben quoi je rappelle que je suis aveugle, enfin je finis par afficher un grand sourire au sith qui est à côté de moi avant de filer les quelques crédits que je dois au barman pour ma consommation puis finalement me tourne vers l'autre mec.

- Maintenant, on peut sortir sans avoir l'air suspect, bref suit moi.

Sur ces mots je me lève à mon tour et marche tout droit vers la sortie en n’ayant aucun problème pour sortir, je vais l'attendre à côté de la sortie puis je lui demanderais ce qu'il veut de moi, car je ne comprends pas ce qu'il cherche et si c'est juste un ami je pense qu'il sait bien que le mieux n'est pas d'aller voir un autre sith.
Enfin, au pire on réglera ça le sabre à la main, même si ça me cassera toujours autant les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 11:08

Kalsus commençait à être exaspéré de cette journée. Ce gars lui semblait quand même bizarre, aveugle ou presque ? Il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir, mais forcément cela trahirait l'anonymat de cet apprenti Sith. Le jeune garçon se leva pour rejoindre la sortie, il avait posé une question dont Kalsus n'écouta pas un mot. Sortant à son tour de la cantina et il se retrouva une nouvelle fois avec Akared. Kal' savait que lui aussi était un manipulateur de la force, mais lui demandait cela devant tout le monde était un peu bizarre. Il fit quelques pas pour se détendre, l'air pollué de cette planète le dégoûté et il était temps qu'il la quitte. Il posa la question qui le démangé depuis le départ :

-Jedi ou Sith ?

Il n'avait pas bien fait gaffe aux alentours, un Toydarien arriva à tout allure, ses ailes avaient un rythme vraiment très rapide. Cette créature avait entendu ce que venait de dire Kalsus et ça ne lui plaisait guère. Il gesticulait dans tout les sens puis se calma pour enfin réussir à placer quelques mots :

-Des jedi, sur Nar Shadaa ?! J'vais d'ssuite communiquer c't'informations aux chasseurs d'primes, j'vais être riche !

-Tais-toi *geste de la main*

-Qu'est tu fais avec ta main là, tu m'prends pour ton esclave ou quoi ?! *gesticule son bras de manière stupide* Moi j'vais dessuite l'dire, vous allez d'voir courir bande de vermines

Cela ne plaisait guère à Kalsus qui sorti la poignée de son sabre pour intimider cette créature immonde. Bizarrement cela eut pour effet de le calmer. Alors que Kalsus s'approchait petit à petit de Toydarien celui-ci reculer jusqu'à qu'il heurte le mur de la cantina. S'il le tuer, cela aller faire du remus ménage, mais s'il ne le faisait pas la planète serait au courante de sa venue sur Nar Shadaa. Il attrapa d'une main ferme le crâne de la créature, il le claqua contre le mur puis, il le balança par terre et rangea la poignée de son sabre. Il s'accroupit et dit au Toydarien :


-J'ai le choix entre te tuer, ou t'amocher assez pour que tu n'ai plus envie de parler. Quelle est ta décision ?

Il regarda ensuite Akared qui ne lui avait toujours pas répondu, il décida alors de se relever et de se rapprocher de son interlocuteur. la créature se relever petit-à-petit et regarda Kalsus dans les yeux, lui jurant qu'il ne dirait rien s'il le laisser en vie. à ce moment la Kal' lui balança son pied à la figure ce qui eut pour effet de le remettre à terre.

-Toydarien, Je t'ai laissé le choix, à toi de me répondre désormais !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 14:28

Euh je crois que je viens d'assister à la démonstration d'un concentré de stupidité dans deux personnes différente, non parce que là je ne dis rien et je me contente de regarder juste pour voir lequel des deux est le pire, je veux dire, entre le sith qui me demande si je suis un sith ou un jedi et le Toydarien qui nous a entendus et qui nous préviens au lieu d'aller alerté son chasseur de prime en restant discret... ouais je suis entouré d'abruti.

Bon pour le coup c'est pratique, l'autre à l'air plus enclin à la violence que moi, il va le découper le gêneur en deux et ce sera ça de fait, ah non en fait il tente une persuasion à travers la force.
Le geste était louable après tout enfin si on veut, car personnellement j'ai toujours pensé qu'il n'y avait pas besoin d'entrer dans le cerveau des esprits faibles pour les contrôler.
Mais bon il semblerait que nous ne soyons pas en présence d'un esprit faible, ce qui est franchement bête vu qu'il n'a pas été capable d'éviter l'enchaînement d’événements qui le conduiront à sa mort, enfin là encore plus je regarde plus j'ai des doutes.

L'autre utilisateur de la force sors son sabre laser, hum je vois le genre, mais il ne l'utilise pas préférant tourmenter sa victime, je crois bien qu'il ne sait pas exactement ce qu'il fait, c'est pas le moment faire les gentils et de lui laisser le choix de sa vie, si il réfléchissait cinq secondes il saurait très bien que de laisser ce Toydarien partir signifie recevoir un chasseur de prime sur la tronche.
À partir du moment où il à sorti son sabre laser, il aurait du le tuer et le ranger le plus vite possible pour éviter qu'une autre personne ne pose l’œil dessus et puis franchement le mec en face n'est pas vraiment futé non plus, il aurait du crier pour appeler le regard des gens dès qu'il à vu que son bourreau ne souhaitait pas l'utiliser.

Bref, il est peut-être temps pour moi d'intervenir, notre situation est déjà bien ignoble, mais j'ai bien l'intention d'intervenir, même si je ne laisse rien paraître quand il se tourne vers moi.
Il a ranger son sabre, mais maintenant je connais sa localisation, aussi je concentre force autour de l'objet et une fois bien saisit je l’attire un grand coup jusqu'à moi.

Utiliser la télékinésie sur un objet que l'on ne voit pas est compliquer, mais moi je peux voir à travers plein de chose si je ne mle concentre que sur un seul objet, comme quoi le fait de naitre sans yeux est parfois pratique.
Enfin, je m'avance rapidement à côté de l'apprenti tout en activant la lame de son sabre puis fais un rapide mouvement du poignet déparant ainsi la tête du Toydarien au sol, du reste de son corps.


- Excuse moi d'agir ainsi dans ta petite scène, mais ta façon de faire me fait vraiment mal aux yeux, nous avons quelque chose comme trois minutes devant nous avant que quelqu'un ne débarque en espérant empocher un éventuel pactole, donc il est temps pour toi de recevoir ta leçon.

Lui laissant à peine quelques instants de réflexion, j'avance vers lui et donne un coup de sabre laser, pour le moment je laisse le mien au chaud, car après tout il est peut-être désarmé ce pauvre petit.

---------------------------
Bien que les barres du personnage ne sont pas plein à cause d'un autre combat, il me semble que nous considérons qu'elle sont pleine et je noterai ici l'évolution de sa vie et Pf perdu.
HP : 57/57
PF : 72/72

Jet d'utilisation de Force [Sagesse] + Jet d'attaque [Agilité]


Dernière édition par Akared Rakash le Jeu 26 Avr 2012 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4630
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 14:28

Le membre 'Akared Rakash' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Télékinésie d'Akared réussie. Akared : - 20 PF

Jet d'agilité d'Akared réussi en coup critique. Kalsus : - 40 HP

Note : Je pars du principe que Kalsus la joue fair-play et n'empêche pas son sabre de partir ainsi. Et pour les dégats, que l'arme de Kalsus est de couleur rouge. Mais ajouter la précision dans la fiche pourrait être utile ^^.


Akared :

HP : 57/57
PF : 52/72

Kalsus :

HP : 31/71
PF : 64/64
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 19:42

Alors qu'il rangea la poignée de son sabre, celui-ci fut attiré dans les mains d'Akared. Traître ? Non, sith. Tout ce chamboula dans la tête à Kalsus, car il savait qu'il allait atteindre le point de non retour, ce qu'il voulut éviter : le combat. La tête du Toydarien roulée au sol et lorsque Kalsus eut le réflexe de se retourner, la lame de son sabre laser s'approcha dangereusement de son corps. Alors qui tenta de se décalé le sabre lui rafla son flan droit ce qui lui fit poser genoux à terre. D'un geste de la main Kalsus dit :

-Rend moi mon arme.

Aurait-il dû demander qu'il lui donne en plus son sabre laser ? Non, le combat n'aurait pas été amusant. Il se releva et ôta sa capuche qui gênait sa vision. Un aveugla capable de manier les armes ? Faut pas déconner. Kalsus avait bien compris que ce gars était un miraluka. Pour lui cette race était typiquement féminine ! Il se couchera moins stupide. Il posa son pied sur la tête qui continuait à rouler puis cracha par terre, il compressa sa blessure pour diminuer sa douleur qui n'était que pour une grande partie superficielle, mais douloureuse. Il décida de tenter le tout pour le tout, cinq secondes étaient passées depuis qu'il avait demandait à ce qu'il lui rende son armeet trois de plus Lorsqu'il le frappa. Son attaque fut rapide et précise, il visait l'épaule droite du sith, il tenta de frapper violemment pour essayer de lui-Dans un cas extrême- déplacer la rotule, ou alors de lui faire lâcher l'arme. Son poing parti à une grande vitesse, sans la force jamais il n'aurait pu acquérir une telle maîtrise du combat au corps à corps Echani. C'est une combattante de la même espèce qui lui apprit à se battre, au cours de l'année qui passa. Encore une fille qui était tombée sous son charme bien sûr c'était à l'époque où son visage ressembleit encore à un visage normal.

~Flash Back~

-La base du combat Echani : Pas d'utilisation de la force, pas d'arme et pas d'armure. Le but de cet art du combat est d'apprendre à anticiper l'attaque de l'adversaire et de riposter en conséquence. Yusanis pouvait connaître l'issue d'une guerre avant que celle-ci commence. Malheureusement, l'esprit ne peut supporté temps d'anticipation et se renferme causant la mort de son hôte. Maintenant je vais t'apprendre à te battre.

-Je sais déjà me battre.

-Non, tu sais frapper. C'est simple de donner des coups au hasard, mais les enchaîner pour causer le déséquilibre de l'adversaire, ça c'est savoir se battre ! Les points à frapper sont : *montre du doigt* Le genoux, Les épaules, Le nez et le sternum. Si tu frappes dans tous ces endroits, à intervalle régulier tu ne laisseras aucune chance à ton adversaire ! Regarde ! *Frappe doucement Kalsus, mais à une vitesse suffisamment grande pour ne pas lui laisser le temps de riposter* Je croyais que monsieur savait se battre ? Allez essaye !

-Je ne vais pas te frapper !

-Je ne me souviens pas t'avoir demander ton avis !

Avec l'accompagnement de la femme Echani, Kal' frappa les points cité au dessus, il appris donc à se battre et à se défendre. Peu de temps après, L'Echani mourut lors d'une chasse à l'homme.

~Flash Back~

Alors que le poing arriver à proximité du Miraluka, Kalsus ne douta plus et continua d'avancer, peu importe s'il allait le blesser ou pas : Le combat était lancé !

[Persuasion par la force (Jet de sagesse) Attaque à main nue (Jet d'agilité)]


Dernière édition par Kalsus le Jeu 26 Avr 2012 - 20:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4630
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 19:52

Le membre 'Kalsus' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Jet de Sagesse de Kalsus raté.

Jet d'agilité de Kalsus raté.


Akared :

HP : 57/57
PF : 52/72

Kalsus :

HP : 31/71
PF : 64/64
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 22:34

En fait, je sais pourquoi je m'énerve en regardant ce type, qui d'ailleurs est certainement plus vieux que moi, en fait il me rappelle moi avant que je n'aille sur Korriban, à cette époque je ne comprenais pas pourquoi le côté obscur m’échappait complètement et j'étais aveuglé par une totale recherche de puissance, aussi j'agissais comme un imbécile.
Alors autant en temps normal mon coup de sabre laser n'aurais fait que le frôler afin de le faire un peu cuire, autant là j'ai clairement senti la légère résistance de ses chairs qui brûlaient presque instantanément alors que la lame trouvait son chemin.

Lorsque je la ressorti je me redressais lentement puis passa ma main gauche dans mon dos afin de ressortir mon propre sabre que j'activais d'un geste négligeant alors que je senti une fluctuation dans la force, j'ai l'impression que le type en face de moi tenta de manipuler mon esprit avec la persuasion.
Un léger sourire se dessina sur mes lèvres.


- Avoir confiance en ses pouvoirs est une chose, trop compter sur eux en est une autre, voilà une leçon qu'il te faudra apprendre, au fait gamin, tu peux m'appeler Maître.

Ne vous en faites pas je n'ai pas l'intention d'avoir un élève je suis pas encore assez bon, que ce soit dans la compréhension de la force, son utilisation ainsi que la maîtrise du sabre laser, en revanche je suis sur que je pourrais lui apprendre quelque leçon de vie, mais ce genre de chose est censé être transmis par un maître ou tout simplement par l'expérience.

Il commence alors à se déplacer, cherchant à me frapper à un point précis, malheureusement avec la blessure que je viens de lui infliger il ne fut pas capable de délivrer le coup comme il le fallait et un simple pas de côté me permit de l'éviter.
Il devrait déjà avoir compris que là il ne peut pas gagner à moins d'agir de afaçon à la fois imprévu et intelligente, mais est-ce qu'un sith borné comme il le sont habituellement est capable de ça ?

Dans tous les cas il vaut mieux pour moi de finir ce combat le plus tôt possible, car si les gens commencent à venir voir ce qu'il se passe je ne pourrais pas faire croire que je viens de capturer un jedi et donc toucher un peu d'argent, ben il faut le dire les temps sont dur et ouais je vais pas me gêner à faire disparaître un apprenti que j'ai jamais vu sur Korriban si cela peut me rapporter de quoi vivre quelques semaines en plus.

-----------------
Jet d'attaque au sabre[Agiité] + Jet d'attaque au sabre[Agiité]
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4630
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 22:34

Le membre 'Akared Rakash' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Coup critique de d'Akared !
Kalsus : - 40 HP.

Seconde attaque d'Akared réussi.

~~Kalsus est hors combat~~


Akared :

HP : 57/57
PF : 52/72

Kalsus :

HP : 0/71
PF : 64/64
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Ven 27 Avr 2012 - 12:13

Le Miraluka passa la main dans son dos pour y sortir un second sabre laser. La lame rouge de son sabre se dévoila et Akared profita de cet instant de répit pour dire quelques mots :

- Avoir confiance en ses pouvoirs est une chose, trop compter sur eux en est une autre, voilà une leçon qu'il te faudra apprendre, au fait gamin, tu peux m'appeler Maître.

Il était vrai que Kalsus avait été faible. Alors c'est ça, un vrai Sith ? Tant de questions se chamboulèrent dans son esprit. Son poing n'atteignit pas l'épaule de son adversaire. Celui-ci évita le coups sans trop de mal. Les sabres de l'homme s'enfoncèrent tout deux dans son corps et Kalsus tomba à terre. Une défaite de plus pour Kalsus -La dernière- il était sur le sol, allongé, à attendre l'heure funeste de sa mort. Malgré ça il réussit tout de même à placer une phrase ou plutôt, ce qui ressembler à des mots :

- Rend.... Moi..... Sabre...

Tout était froid autour de lui, cependant il n'allait pas mourir, pas maintenant. Son heure n'était pas venue ! Il posa sa main, pour essayer de sur élever son corps. Maître, comment peut-on se définir ainsi ? La colère avait remplacer la souffrance de Kalsus, sur un air haineux il se laissa dire :

- Maître?... un maître...Vit... Toi et moi... Survivons...

Sur ces paroles il tendis sa main, ayant pour envie de récupérer son sabre laser et de partir de cette foutu planète. La chance ne lui a pas sourit on dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Ven 27 Avr 2012 - 18:41

Les deux sabres laser en mains je reste concentre, non pas sur ce qu'il y a devant moi, mais sur tout ce qui m’entoure la force me sers d'yeux et là est vraiment important pour moi de savoir tout ce qu'il m'entoure, car la situation est délicate, mais après tout si je parviens à l'endormir maintenant.
Au sabre laser cela risque d'être pas mal compliqué, mais je ne doute absolument pas de mon Jar'Kai et d'ailleurs je fais un premier mouvement de lame qui vise sa tête avant de brutalement descendre et de transpercer sa jambe, car elle traînait un peu lors de son esquive, lâchant alors ce sabre qui est le sien, je pivotais alors sur moi afin de faire pénétrer le second sabre au-dessus de son coeur, ainsi seul le poumon sera transpercé, après tout je ne cherche pas à la tuer, mais juste à lui laisser croire cela.

Arrachant son sabre au passage je fis un pas en avant et m’avançant d'un pas rapide avant de me retourner, le mouvement suivant aurait du se terminer sur un saï cha, mais je m'arrêtais là, à quoi bon dominer si c'est pour détruire tout ce qui nous entoure, moi je préfère vivre, avoir toute la galaxie devant moi et profiter de chaque instant de la vie.

Je désactive alors les deux sabres alors que l'apprenti continue de parler, il a du courage, je sais bien que il n'y à pas de sang qui se déverse dans son poumon, car le laser à fait cautériser la blessure, je range alors rapidement mon sabre à sa placer et referme le cran de sécurité afin qu'on ne puisse pas me le voler, du moins plus difficilement.

J'écoute alors les dernières paroles du sith qui se traîne presque par terre, aller fait de beaux rêves, et là-dessus je lui jette le manche de son sabre dans al figure, ce qui le mit en veille pour le moment, comme quoi je suis vraiment trop gentil je lui épargne de sentir la douleur.
D'autant que pour ce qui va suivre j'ai intérêt à faire vite, mais je pense savoir ce que je vais faire pour m'en débarrasser, je me penche sur le corps sans vie de l'apprenti et c'est là que je regrette de m'en prendre a plus grand et plus vieux que moi.

Je lui remets son arme en place puis le soulève totalement en le mettant sur mon épaule, un peu comme on porterait un sac de pommes bon direction le garage où les mecs sont en train de réparer mon vaisseau, bon ça va peut être faire bizarre si je me balade avec un mec ainsi, mais cela ferais encore plus suspect si je tentais de cacher l'homme blessé alors que je n'ai rien pour me faire, en revanche si on m'arrête je peux toujours dire que je vais aller chercher ma prime et les gens trouverons sûrement ça plus normale si on peut considérer normal un gamin de mon âge pouvant faire ce genre de métier.

Enfin je sais pas si les gens ont peur où si il sont juste habitué à voir des trucs pas communs, car si il y a bien des chuchotements qui s'élèvent là où je passe, personne ne m'arrête, d'un côté il est vrai que si on viens pas le voir de près le trou est plus ou moins caché par ses vêtements qui tombent un peu et finalement j'arrive à mon garage où là bonne nouvelle j'apprends qu'ils viennent de terminer les réparations.

Je n'ai plus qu'à les régler et leurs expliquer que j'ai trouvé ma cible et que j'ai plus qu'à l’amener à mes commendataires tout en montant dans mon magnifique Deep-X , j'aurai bien dit flambant neuf, mais en fait ce serait plutôt capable de décoller que je devrais dire.
Et d'ailleurs c'est ce qu'il fit alors que je me renseignais sur les diverses arènes du coin ou je pourrais le vendre pour un bon pris, alors que pendant ce temps-là il était dans la soute avec juste un vieux droïde s'occupant de ses blessures et une fois l'endroit trouvé je n'eus plus qu'a lancer le pilotage automatique qui n’emmènera dans le spatioport à proximité, pendant que j'allais souhaité la bonne journée à mon invité.

C'est donc attaché avec des menottes médicales à une table tendis que le droïde s'occupait de sa blessure la plus urgente, donc celle au poumon récupérant alors son sabre je m'installais un peu en retrait et m'adossa au mur, en fait j'avais presque l'impression d'être un peu comme mon maître, disons qu'il m'avait déjà joué une scène ressemblant à celle-ci et franchement je dois dire que quelque part ça à du suffisamment me marquer pour que j'ai envie de la refaire.
Bref maintenant il n'y à plus qu'a attendre qu'il se réveille et l'interrogatoire pourra commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Lun 7 Mai 2012 - 17:14

Tout est sombre autour de moi. Est-ce donc ça la mort ? Ce sentiment glacial me prend jusque dans les veines, mon coeur ne bats que très lentement. Il y a une odeur de liquide par ici et mes paupières sont trop lourdes pour que je puisse les soulever. Pourquoi, pourquoi suis-je faible ? Je dis ça. Mais qu'est-ce qu'est la vraie puissance ! Tant de questions donc je ne trouverais jamais une réponse... Rah, ce sont mes derniers instants, il faut que j'arrête de me lamenter. Il faut que je voie à quoi ressemble l'enfer, allez vieux tas de muscles soulève toi.. Je t'ai dit, soulève toi !Voilà, maintenant.. c'n'est pas possible ?! Bon, utilisons la force.. Qu'est-ce que je ressens ? Deux présences m'écrase sous le poids de la force, comme si... Non ce n'est pas possible... Je délire, ce n'est pas ma conscience ! Bon, qu'est-ce que cet aveugle aurait fait, non mauvais exemple, il a essayé de me crever. Il le faut, il faut que je me lève ! Allez ! J'y suis presque. Pas possible.

-La mort, es-tu devenu si faible, Kalsus ?

-Que ? Qui êtes vous ?!

-Je suis toi, crétin. Ouvre les yeux !

Ouvre les yeux ? il se fout de ma gueule celui-là ? Je suis toi ? Faut pas me prendre pour ce que je ne suis pas, la conscience ça n'existe que dans les vieux holocrons qui ne servent à rien. Tss. Bon on va voir ça, il faut que j'ouvre les yeux... Allez... Que ?!

-La haine t'aveugle cher Kalsus.

Que.. C'est sérieux là ? moi, enfin lui... Je comprends plus rien là ! Je dois rêv...

-Oui tu rêve, Tu ne l'avais pas compris ? Crétin.

-En plus tu lis dans mes pensées ? Enfin vous... Qu'est-ce que je fais ici ?!

-Ceci est ton subconscient. Lorsque tu es près à mourir tu es envoyé ici afin de vivre le jugement final. La mort quoi. Mais là n'est pas la question cet aveugle t'a sauvé et te transporte actuellement sur son dos, peut-être pour te foutre aux ordures ? Ahaha. Je suis ce que tu penses être la mort, ce que tu croyais qu'il ce passer lorsque tu meurs mais rien de tout cela est réel. A vrai dire tu souhaites que l'on te laisse un choix à faire comme si, tu t'en voulais. Je suis deux personnes en une, dans votre monde ceci est la schizophrénie dans ta tête, c'est la conscience.

Que.. Pourquoi est-ce qu'il me dit ça ? Ce n'est pas utile il sait que je ne le crois pas. Il ment, ce n'est pas possible ! Comment est-ce que je pourrais parler à ma propre conscience c'est irréaliste. Je deviens fou, c'est ça, la mort de rend dingue.

-Tiens, Cet aveugle à demander à son droïde de te soigner, c'est très sympathique de sa part je trouve. Mais c'est la honte pour un sith, crétin. Tu es faible et tu mérites la mort, la tournure que prennent les évènements détruisent ce pourquoi tu as toujours vécu : La vengeance. Tu es fier de ton crétin ? Maintenant tu te seras battu pour la honte et la fatalité de la défaite, la seule question que j'ai à te poser misérable : mérite tu de vivre ?

Je... Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'il me pose cette question, si je parle à une partie imaginaire de moi pourquoi me pose t-il cette question ? Il sait pertinemment la réponse !

-Non, un sith doit mourir s'il perd au combat.

-Mauvaise réponse. Es-tu sûr d'être un sith Kalsus ? As-tu réfléchis à la vie que tu aurais eue si tu n'avais pas succomber au côté obscur ?

-Je...

~Retour à la réalité~

Que ? Je suis où ? Pourquoi je suis attaché à une table.. Et c'est quoi ce droïde ? Aîe, j'ai mal... Ma poitrine j'ai l'impression qu'elle est en feu.. Puis je suis où ? On dirait l'intérieur d'un vaisseau ou plutôt de la soute d'un vaisseau. Je ne peux pas parler j'ai l'impression d'avoir été éveillé durant plus de 72heures d'affilés... j'en peu plus

-Que...fais..tu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Lun 7 Mai 2012 - 19:58

Jouant négligemment avec le sabre laser que j'ai entre les mains je regarde le corps sans vie du jeune homme se faire réparer par mon droïde médicale, décidément ça a vraiment été une bonne acquisition, par contre va falloir que je pense à le changer ou au moins lui faire une mise à neuf parce que non seulement il commence à se faire vieux et à devenir très con.
À croire que même les intelligences artificielles peuvent devenir déficiente après un certain temps, dans tout les cas là il fait bien son boulot aussi je ne vais pas le gêner.

Le vaisseau se dirige tranquillement de l'autre côté de la planète, j'ai contacté une arène par comlink et j'ai plus ou moins déjà procédé à la vente du môme, du moins je sais que je peux en tirer 500 crédits, dont la majeure partie va partir pour l'entretien de cette bicoque donc je ne serais pas plus riche qu'avant, mais au moins pas totalement démuni.

Nous sommes à présent à moins d'une dizaine de minute de notre destination et il semblerait que l'apprenti a la bonne idée de se réveiller, après tout il aurait pu me rapporter plus s’il n'avait pas été blessé, mais au moins ils vont se charger de le soigner avant de l'envoyer combattre.

Oula il à l'air mal en point, d'un côté je n'y suis pas allé doucement sur le pauvre petit, je m'approche de lui et écarte le droïde alors qu'il me demande ce que je fais, un sourire se dessine sur mes lèvres alors que continue de jouer négligemment avec son arme.


- Et bien pas très résistant tout ça, enfin ça m'arrange que tu te sois réveillé aussi tard j'ai pu précéder à ta vente sans problèmes, ouaip je vais t'aider à devenir plus fort et pour ça tu va vivre quelque temps dans une arène, je compte sur toi pour survivre et t'enfuir le moment venu.

Et en terminant ma phrase je lui range son arme à sa ceinture et lui fait un clin d’œil alors que mon droïde revient sur lui et cette fois-ci la sphère lui plante une aiguille au niveau du cou afin de lui injecter un somnifère.
Il s'est réveillé afin que je lui confirme la situation et maintenant il ne lui reste plus qu'à s'en sortir. Et d'ailleurs, j'ai une petite opération à faire avant de l'amener.

Disons que je vais lui placer une espèce de pacemaker qui me permettra de savoir où il se trouve ainsi que son état de santé à tout moment, ben ouaip je vais pas le laisser mourir s’il est pas trop loin et faudra bien que je revienne le voir de temps en temps afin de voir s’il s'améliore.
Bon vu la taille de la machine le droïde n'a pas besoin de faire une très grande incision et finalement c'est placé en moins de temps que je ne l'aie cru.

Finalement nous atterrissons sur la plateforme ou les esclavagistes et moi avons rendez-vous et donc je fais avancer le lit avec l'apprenti au sabre dormant dessus, il s'agit d'un humain et d'un rodien, je leur file le corps sans vie, qu'ils récupèrent, vérifie l'état et mette dans un speeder avant de me tendre les 500 crédits prévus que je prends en souriant avant de m'incliner légèrement tout en souriant à pleine dent avant de retourner à mon vaisseau et de quitter cette planète sur laquelle je ne mettrais pas les pieds avant un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   Mer 9 Mai 2012 - 12:59

Ouah, ma tête, j'ai l'impression d'avoir bu assez de Jus de Juma pour toute ma vie... Que, où je suis ? Cette chambre est en piteux état ! Pourtant... Le vaisseau ne bouge pas comme si j'étais en train de voyager dans l'espace. Bon j'me lève j'vais voir ce qui ce passe... Que ? C'est qui ce gars ? Et celui-ci ? Mais qu'est que je fous dans une... UNE CELLULE ? Bordel, mon ventre... bleuuuurg... Ah c'est dégueulasse puis c'est que je viens de vomir c'est bleuâtre ... Qu'est qu'il m'a fait ? Cet aveugle est un monstre... Hum ? Un garde ?!

-Vous ! Qu'est que je fais ici, qu'est-ce qui c'est passé ?!

-Bienvenue sur Nal Hutta ! Ou plutôt sur l'arène de Nal Hutta. Tu as été vendu puis emmener ici, cet arène tient pour modèle celle de la vielle planète Taris, détruite il y a longtemps. Tu trouveras tes armes sous ton lit et tu te battra à mort avec d'autres détenus, bonne chance et bonne fin !

Foutu Twilek, c'est bien une race d'esclavagistes...Bon je fais quoi maintenant ? Et ma tête qui tourne toujours autant.. C'est vraiment une journée de merde. Il est quelle heure là ?...

-Préparez vous, le prochain combat commence dans dix minutes.

Prochain combat ? Alors il disait vrai on est dans une arène... Sous le lit hein ? Ah oui c'est bien mon sabre. Mes poumons me brûlent mais c'est soutenable... Que ? Le garde de tout à l'heure pourquoi il ouvre ma cellule ? Bon bah je ne vais pas faire d'histoire et j'vais le suivre, on est quatre, deux gardes, un autre humain et moi... Qu'est-ce que ? C'est quoi cette lumiè... Ouah, quelle foule c'est ahurissant !

-Le prochain combat va commencer, attention chers spectateur aujourd'hui le combattant aux blasters blancs, Mc Coy ! Face à un petit nouveau qu'il va surement une nouvelle fois tailler en pièce, que le combat cooooooomeeeeeence !

Le portail qui me séparait de la grande arène s'ouvrit et une foule gigantesque frappa des mains, je n'ai jamais vu ça... Et en face se trouve l'humain de tout à l'heure équiper de deux... Blaster blancs, je vois. Alors comme ça je vais devoir le tuer hein ? Bon bah c'est parti. Je m'élance vers lui déployant le laser de mon sabre et dévia ses deux premiers tirs de blasters, alors que je saute pour prendre un peu d'hauteur il me tira dessus et rata ses tirs, je fis une rotation sur le côté et fit une roulade lorsque j'atteignis le sol. Maintenant, je vais lui trancher une main, il évite mon coup et tire une nouvelle fois que j'évite de peu avant de balancer mon pied vers son poigné gauche, il lâche son blaster et je lui tranche l'autre main. Je suis en face de lui il souffre le martyr. Cette fois-ci, je ne ferai pas la même erreur. Mon sabre coupa le corps meurtri de cet homme en deux, le côté supérieur tomba à terre et ses jambes restèrent droite. La foule m'acclame et je souris, mais maintenant il faut que je me casse, c'est bien de se battre, mais les combats en arène ce n'est pas mon tripe. Je sors de cette arène et rejoint le twilek qui m'attend, il ne fait pas attention à mon arrivée et alors qu'il parle dans son comlink j'ai pu comprendre quelques mots :

-Navette...Part pour....Wookie...Oui... bien Kashyyk... Pirates...Morts.

Kashyyk sera donc ma prochaine destination, alors que je m'éloigne de l'arène j'utilise la force pour persuader le Twilek à m'emmener vers cette navette. Alors qui ne fit pas attention à mes faits et gestes, je retire mes menottes et je lui tords le cou ce qui lui brise donc les cervicales. Je récupère mon sabre et m'éloigne du corps, avec discrétion je me faufile dans le vaisseau qui quitte la planète. Camouflée en navette elle devait d'abord passer par Nar Shadaa. Oh non...J'dégueule encore... Qu'es-ce qu'il m'a fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-