Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Sam 7 Avr 2012 - 2:24

Je relevais mon capuchon en posant pied sur une des plateformes. Par soucis de discrétion, j'avais emprunté une voie plus orthodoxe, un transport normal, que les habituels et voyant vaisseaux du Temple.

Je regardais autour de moi.. Nar Shaadda.. Repaire des contrebandiers, bandits.. Zone ou la seule loi était celle du cartel le plus fort. Dire que derrière chacune de ces bâtisses pouvait se cacher une centaine de personnes ayant des contentieux avec les Jedi.. D'où mon approche discrète. Cet endroit était un vrai coupe gorge, même pour des Jedi. Prudence.
Je n'en revenais pas qu'un Hutt ait pu demander l’arbitrage des nôtres.. C'était presque indécent.
Une sordide affaire de succession qui prenait des allures de mini guerre civile.. Oh rien d'inhabituel.. Je savais que si cette fois ci on avait demandé des Jedi, c'était seulement parce qu'on y voyait un intérêt.
Je me sentais utilisé et je détestais ça. Pourtant, quelque que soit le motif de sous-main, mon intervention sauverait ici des vies, c'était déjà ça.
Et puis il était toujours bon d'avoir des nouvelles de Nar Shaadda. C'était une de ces planète qu'on gagnait à surveiller.

Alors que j'allais m'avancer plus avant, je sursautais, maudissant ma concentration. J'étais déjà à penser à comment résoudre notre mission ici que j'en oubliais..


-Maluka ? Maluka ?!

A qui j'avais conseillé de dormir avant d'arriver. Conseil qu'elle avait sensiblement suivis, puisque je la trouvais au fin fond du transport, debout certes, mais portant les marques d'un réveil qui remontait à deux minutes, pas plus.
Maluka, ma padawan, ma raison d'être ici.
Très personnellement, je me passerais très volontiers de ce genre de missions. Cependant, elle, ne semblait pas réceptive à un enseignement strictement théorique. Et puis de toute façon, il fallait que je l’entraîne aussi sur le terrain, ce qui était de loin le plus efficace.
Et à voir comment elle avait semblé attendre que je lui annonce notre départ, il était évident que les salles d'entrainement ne lui suffiraient plus à l'avenir. Adieu vie tranquille au Temple..
M'en plaindre ? Certes non. Plus le temps passait, plus je me sentais proche de ma disciple, et pour rien au monde ne n'aurais renoncé a ce lien unissant un maître et son élève qui se tissait petit à petit.

J'avais jugé cette mission idéale car Nar Shaddaa était un endroit ou TOUT pouvait arriver. Elle comme moi allions donc devoir être dans une situation de danger potentiel a chaque seconde, et j'estimais cela relativement formateur. Du reste, les contrebandiers ne m'effrayaient pas plus que ça..
..
Pas après avoir croisé le sabre avec les Sith qui avaient attaqué le Temple.

Ce souvenir provoquait toujours en moi un mal de tête affreux et une douleur a ma jambe.. Souvenirs de l'immense bouleversement que j'avais ressentis dans la Force pendant ces massacres, et de la blessure qu'on m'avait infligé. Fort heureux, ce genre de moments de perditions étaient courts, très courts. Je n'avais pas le temps de me perdre. Pas sur Nar Shaddaa. Pas quand je devais veiller sur ma padawan.

Cette dernière parut d'ailleurs à mes côtés, belle et bien prête.
Résumant rapidement, j'énonçais nos objectifs a court terme :


-Bon ! Faisons ça rapidement. Nar Shaddaa, la planète ou tous les murs sont dotés d'oreilles et de blaster. Nous devons rencontrer nos.. "Représentants" à un bar.

Je retournais un papier dégoûtant, seule information que j'avais pour mener a bien cette mission :

-Le.. Euh..

Je fronçais les yeux, puis regardais fixement Maluka :

-Rappelle-moi ton âge déjà ?

Ce discours était en vérité une simple façade. Prudent à l'excès, j'étais persuadé que nous étions déjà ciblés par je ne sais quel informateur qui d'ici deux ou trois minutes vendrait son information a d'autre. Etant confiant en la chaîne d'information, j'étais presque sûr que d'ici une ou deux heures, les Hutt des plus haut cartels seraient au courant de notre présence, et d'ici cinq ou six, ce serait la moitié de la Lune. La vitesse était donc un facteur important. Quand a la sécurité.. Tous ce qui devait être échangé avec ma padawan et qui revêtait la moindre importance, c'était directement dans sa tête que je le lui communiquais.

*Nous nous rendrons au point de rencontre en marchant. Par là. (Je ne tenais pas a faire une cible aérienne facile)
Attention Maluka, cette Lune est vraiment dangereuse, surtout pour nous. Entre ceux qui nous détestent et ceux qui craignent que nous venions pour eux, personne ne nous regrettera. Tu as un esprit fin et doté d'une capacité d'analyse tactique plus que louable, ma chère padawan, tu auras tout le loisir de me surprendre ici*

Et j'espérais sincèrement que ce soit elle qui me surprenne et pas autre chose. Maugréant, je me mis en route. Passant mes mains dans mes manches, je vérifiais la présence malheureusement rassurante de mon sabre qui avait définitivement quitté ma ceinture. Vêtue de ma robe marron, je ressemblais a la majorité des personnes ici. Discret, emmitouflé, visages masqués..

-Moi, je n'ai qu'un mauvais pressentiment.

Pas forcément la conviction qu'un drame arriverait, mais je sentais une fausse note dans l'harmonie de la Force. Quelque chose arriverait, c'était certain. Prenant une passerelle, j'ouvrais mon esprit au domaine intuitif. Si une chose venait à se produire, je tenais à garder un coup d'avance. Ca et j'étais vraiment content d'avoir une Cathar comme padawan. Sa culture et sa race féline lui donnaient un atout que les miens avaient délaissés depuis longtemps : un instinct fort. Sa vision ? Aucun importance, la mienne n'aiderait pas plus. Sur Nar Shaddaa, on ne voit pas le danger venir. Par contre, on peut le sentir.

Ainsi donc, je gardais l'âme tranquille et calme. D'une part parce que je devais montrer cet exemple, d'autre part parce qu'au fond, je n'avais pas la moindre raison d'être inquiet. Prudent, oui, mais pas inquiet. Et puis de toute façon, j'avais une discipline morale extrêmement dure. Pour me faire paniquer, il en fallait, mais alors beaucoup.
Je veillais a bien garder ma padawan a mes côtés tandis que nous progression sur la Lune.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Dim 8 Avr 2012 - 19:10

    Les réveils matinaux ont toujours eu peu de succès, auprès de Maluka. En effet, il lui arrive assez souvent d'être en retard le matin, ou alors, baillant à tout bout de champs. Même avant de partir en mission, elle n'avait pas pu s'empêcher de s'endormir tard.. En même temps, elle était quelque peu insomniaque sur les bords. Et l'excitation de partir en mission devait avoir eu son mot à dire, sur le peu de repos qu'avais prit la jeune Cathar.

    Entendant l'appel de son maître, elle émergea d'un état de semi-sommeil, pour aller le rejoindre au devant du transport. Elle avait constaté que de temps en temps, il sombrait dans une réflexion intense, mais elle n'avait jamais osé lui en demander la raison. En général, cela ne durait que quelques minutes, et elle ne s'en rendait pas toujours compte.

    Ils descendirent de leur transport, et l'adolescente eu une mimique dégoûtée. Un papier dégoulinant d'une matière visqueuse tenu par les mains de son maître. Ce dernier lui exposa rapidement la situation.

    Nar Shaddaa, la ville où fourmillent milles dangers. Ils avaient pris leurs précautions, et la jeune fille avait demandé à ne connaître que peu d'informations. Comme ça, si ils étaient séparés, elle ne risquait pas d'entraver la réussite de leur mission. Mais maintenant qu'ils étaient descendus, elle surveillait tout les mouvements de son maître, et le suivait au plus près. Parce qu'elle n'avait de toute façon pas le choix : face à des bandits maîtrisant le blaster, elle n'avait aucune chance de s'en sortir, si ce n'était en savoir le moins possible. Enfin, elle ne comptait pas trop là dessus.

    Et puis, son maître, prudent au possible, tentait de détourner les conversations, posant des questions un peu « débiles » comme l'âge de la Padawan, auquel elle s'empressa de répondre par la vérité. A quoi bon mentir, sur des questions telles que celle-ci ?

    Enfin, les choses importantes étaient ré-expliquée directement dans sa tête, comme à l'instant. Lorsqu'elle entendit les dernières pensées de son maître, elle eu du mal à contrôler son afflux sanguin, mais y parvint néanmoins. Ça aurait pu être suspect, si un informateur l'avait remarqué. Elle hocha brièvement la tête, de sorte qu'on puisse presque le prendre pour une légère somnolence, et elle suivit son maître. D'ailleurs, elle avait pensé à un système de faux noms, pour détourner un peu les indics, et offrir un petit coup d'avance à leur duo. Ainsi, elle s’appelait donc Kaitya* et son maître, Kendall. Bon, elle le savait, c'était pas très utile. Mais elle trouvait ça sympa quand même.

    Et puis, il fallait bien qu'ils se fassent discret. Tout avait été pensé : habits différents, grande capuche pour masquer leurs visages,... Tout pour être comme tout le monde. Le sabre laser de Maluka, lui, était caché et attaché dans sa manche, pouvant rapidement être sorti, mais en restant invisible aux yeux de la majorité des personnes. Elle avait pensé à tout. Si on demandait pourquoi elle suivait son maître dans un bar, elle répondrait qu'elle rejoignait son père avec un ami.

    Mais elle ne savait pas si son maître suivrait vraiment son idée de « déguisement » d'identité. Enfin, il fallait tenter le coup.

    « Pareil pour moi.. »

    Maluka suivait son maître de très près, continuant la route, fort lentement aux yeux de la jeune fille, jusqu'au bar où ils devaient rencontrer d'énormes Hutts. Leur aspect fort peu engageant manqua de faire grimacer la Cathar, qui se retint juste à temps. Alors, comme elle n'avait pas d'autres informations sur la mission, elle se contenta de rester derrière son maître, à attendre la suite des événements.

    *Je trouvais ça chouette d'avoir des surnoms.. Et même, une autre identité. Comme ça, on peut être plus discrets,... J'ai « choisis » le tiens, Léonard, mais je changerais si tu veux :3.

    [Et désolée d'avoir tardé..]

Revenir en haut Aller en bas
Kitty Myr
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 121
Âge du perso : 13 ans
Race : Mi-humain/Mi-cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: esclave sur Nar Shaadda
HP:
47/54  (47/54)
PF:
37/82  (37/82)

MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Mar 10 Avr 2012 - 15:19

Cela faisait déjà deux jours que Kitty n'avais pas fait de bonne"pêche". Elle ne savait pas ce qu'il se passait, mais elle sentait que quelque chose n'allait pas. Même son ancien maitre avait arrêté de la pourchasser. La petite féline n'avait pas eu de vrai repas depuis deux jours entiers. Juste quelques restes qu'elle avait trouvé ci et là. Autant dire que la demoiselle était affamée. Heureusement qu'elle n'était plus poursuivit en ce moment. La fillette décida de trainer du côté des spaciauxdocks. Si elle voulait faire un vrai repas, ça serait là-bas qu'elle en trouverait le financement. Sa maman lui avait toujours dis que ce n'était pas bien de voler, mais elle n'avait pas le choix. Et puis elle excellait dans cet art donc autant se servir des dons qu'elle avait. De plus c'était comme si les riches donnaient aux pauvres. Juste qu'elle ne leur demandait pas l'autorisation. Et puis la petite fille pensait que ce n'était pas un mal de voler pour se nourrir.

Kitty courut donc à travers les rues de Nar Shaadda afin de se rendre au spatioport. Arrivée à destination, elle se cacha derrière des caisses et attendit patiemment la venue de cibles potentielles. La petite métisse imaginait déjà le repas de roi qu'elle allait se faire. Puis elle regarda ses vêtements. Il allait falloir qu'elle en change rapidement. Ils commençaient à être usés et surtout pas très propre. Après tout qui faisait la lessive à l'âge de sept ans ? Personne évidemment. La petite fille aperçu quelques autres gamins des rues ayant eu la même idée qu'elle. Il fallait dire qu'en ses temps difficile, c'était le seul endroit vraiment prometteur en terme de rapinerie et autres chapardage. Kitty regarda les différentes caisses autour d'elle, mais il n'y avait rien de bien intéressant. Elle attendit donc plusieurs heures cachée derrières ses caisses. Finalement un transport atterrit sur l'astroport. La fillette observa avec attention les gens qui en descendait. Elle vit alors un étrange couple apparaitre. Il était composé d'un humain, assez âgé, du point de la petite fille bien sûr, et d'une jeune cathar. Alors là, la demoiselle écarquilla les yeux. Car à part sa maman, elle n'avait jamais rencontré d'autres cathars. Mais son ventre la ramena à la réalité.

Ceux-là ferait l'affaire. L'humain avait surement quelques crédit sur lui. Mais elle décida de les suivre. Ici ça n'allait pas être simple car il y avait les gardes de la ville. Et ce n'était pas des tendres. La mi-cathar les suivit le plus discrètement possible et arrivée dans les rues de la ville, elle passa par les toits. Cela était plus simple. La tenue de l'adulte lui rappelait vaguement quelques choses, mais pour l'instant seule la faim la guidait. La petite fille les vit se diriger vers un bar. Elle savait qu'il était souvent fréquenté par des hutts donc elle y aller rarement. Il fallait donc agir de suite et très vite. La fillette sauta du toit à quelques mètres de l'étrange couple. Puis elle se dirigea vers eux nonchalamment. Donnant l'impression de ne pas le faire exprès, elle rentra dans l'humain adulte et avec dextérité passa sa main sous la toge de se dernier pour se saisir de la bourse de crédit qu'il avait. L'homme avait pu remarquer l’extraordinaire dextérité dont a fait preuve la fillette. Cela allait bien au-delà de la dextérité dont un membre de sa race pouvait faire preuve.

Son dû en main, Kitty s’apprêtait à filer encore plus vite que l'éclair , mais elle ne se doutait pas qu'elle venait de voler quelqu'un qui était à même de la contrecarrer dans ses plans. La Force était étrange parfois et peut-être que cette rencontre allait changer la vie de la petite voleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Ven 13 Avr 2012 - 15:22

Mon pressentiment se précisait. Je sentais la Force qui se troublait. Sans savoir pourquoi. "CA" se rapprochait..
Dans ma manche, ma main était sur mon sabre, et j'étais certain que, sentant ma tension, ma padawan avait calqué sa conduite sur la mienne.

En plus de mon intuition, j'avais a présent la sensation d'être épié. Mais a chaque fois que je regardais autour de moi, je ne voyais que des gens indifférents, des passant, une gamine.. Non, vraiment rien de louche qui puisse s'approcher de prêts ou de loin à un Sith ou un quelconque utilisateur de la Force. Ou une personne nous voulant du mal.
Je savais que Nar Shaddaa était la planète du danger invisible. Mais à ce point.. Cela me semblait vraiment louche.

Alors que j'allais demander son avis a ma fine stratège de padawan, je fus bousculer. Concentré comme j'étais, cela ne me surpris pas outre mesure. J'aurai pu faire attention à ou je posais les pieds. Je comptais m'excuser lorsque soudain je sentis..
Lançant le bras vers l'avant.. Trop tard ! Elle filait.

Je la regardais courir, médusé. Concentrée dans son larcin, elle avait fait appel à la Force. Je l'avais sentis. Souvent, les padawan associent sans en avoir conscience la Force a leurs acte afin de simplifier ces derniers.
Et je venais de sentir ce tintement particulier se produire.
C'était elle, mon trouble. Je ne m'attendais absolument pas trouver une personne réceptive à la Force ici, du coup, mon préssentiment, je l'avais pris comme un avertissement de danger. Avec du recl, je me rendis compte, bête que j'étais, que j'aurais pu comprendre ça. Et ce, avant de me faire voler ma bourse.

Mais de toute façon, pour mes crédits comme pour elle, je ne pouvais pas la laisser disparaître. Agitant la main, une caisse de marchandise glissa du bord d'une étal au milieu de la rue, droit devant le pied de Kitty. Laquelle, ne pouvant s'attendre a ce tour, s'écroula en se prenant les pieds dedans. Me hatant, je courrais la rejoindre.

"Un imprévu, Maluka. Cette petite a été touchée par la Force. Je pense que tu pourras le confirmer. On ne peut pas la laisser là comme ça."

Achevant de parcourir le peu de distance qui me déparais de la jeune voleuse, je terminais mon message mental :

"Il faut qu'on achève la mission, mais on doit lui donner la chance de se joindre a nous si elle le veut. En ce cas, je vais avoir besoin de toi pour la surveiller."

Une turbulente comme elle et moi qui aurait a gerer des négociations.. Surtout que si je la prenais avec moi dans le bar et qu'elle volait un truc, on était bon pour se faire fusiller.. Je ne pouvais pas être partout.
Enfin, chaque chose en son temps, il fallait déjà l'aborder. Et ensuite la convaincre. Et déjà récupérer ma bourse.

Alors qu'elle se relevait a peine, je pris place devant elle et m'agenouillais, me mettant à sa hauteur. Le regard franc, son air de gamine innocente ne me fit même pas ciller. Tendant la maix, je lâchais de ma voix plate :


-D'une, tu vas me rendre ce que tu m'as pris, et cette histoire restera entre nous. De deux, je me présente. Je suis le Chevalier Jedi Léonard, et voici ma Padawan, Maluka, et si tu veux bien, nous allons devoir discuter un peu.

Je fis un signe de tête à mon apprentie. Mon timbre de voix mettait souvent mal à l'aise et paraissait parfois brutal. Or, elle, avait d'une part plus de tact et d'autre part était plus jeune et de la même race qu'elle. Elle était donc bien mieux placée que moi pour entamer la séance de révélation.
Et puis l'habilité d'un Jedi ne se mesure pas qu'au sabre. Et si j'avais déjà vu quelques une de ses qualités, c'était là un bon test.
Ma voix résonna dans la tête de la jeune cathar, claire et limpide, comme elle savair se faire entendre des gens sensible a la Force.

"Nous ne te voulons pas le moindre mal. Mais pour le moment, n'essaie même pas de fuir.."

J’espérais que les passant ne tiqueraient pas trop..
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Myr
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 121
Âge du perso : 13 ans
Race : Mi-humain/Mi-cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: esclave sur Nar Shaadda
HP:
47/54  (47/54)
PF:
37/82  (37/82)

MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Sam 2 Fév 2013 - 15:23

Kitty pensait avoir réussit à mettre de la distance entre elle et la victime de son larcin. Mais c'était sans connaitre les capacités de ce dernier et surtout la volonté de la Force. Avant même qu'elle ne puisse se perdre dans une ruelle, la petite mi-cathar trébucha sur des caisses qui venait de tomber d'un étal se trouvant tout près. Et pourtant la fillette était persuadée que ces caisses ne pouvaient pas tomber toutes seules. Il y avait quelque chose de pas normal dans cette histoire. Elle se releva avec agilité et alors qu'elle comptais repartir, il vit l'humain qu'elle venait de détrousser accroupit devant elle. La petite cathar essaya de l'amadouer avec son air d'enfant innocente, mais cela ne sembla pas fonctionner. Il lui tendit la main en réclamant ses crédits.

La fillette tenait la bourse bien serrée dans sa petite main. Son repas du jour, voir même des jours d'après dépendait de sa prise d'aujourd'hui. De toute façon elle avait pas peur des gardes de la ville. Il y avait toujours moyens de les corrompre ou même de fuir et les semer. Ça avait ses avantages d'être petite et fine. En tout cas la voix de l'adulte ne rassurait pas grandement la petite enfant-félin. Bon elle était habituée aux paroles dures et aux brutes épaisses, mais là c'était différent. Ce dernier se présenta sous le nom de Léonard Tianesli. Il se disait chevalier jedi. Puis il présenta la jeune cathar qui l'accompagnait. La petite métis commença à faire le tour du chevalier, cherchant du regard son sabre laser, symbole des chevaliers jedi. Sa maman lui avait parlé de ces hommes et femmes extraordinaires. Elle lui racontait qu'ils protégeaient la galaxie des méchants comme leur maitre.

Mais pour l'instant rien sur l'humain n'indiquait qu'il était vraiment un de ces êtres héroïques dont elle avait entendu parfois parlé. Du haut de ses sept ans, la fillette fixa Léonard dans les yeux. Depuis qu'elle était libre, elle avait décidé qu'elle ne baisserait plus les yeux devant personne. Elle le fixa ainsi pendant une à deux minutes en silence. C'est alors qu'elle entendit la voix du jedi dans sa tête. Effrayée, la demoiselle recula un peu, ses pieds se prenant de nouveau dans les caisses à terre. Mais elle n'avait toujours pas baissé les yeux. D'une petite voix fluette et hésitante elle lui répondit :

"Mais si je vous rends vos crédits, je vais manger quoi moi aujourd'hui et demain et les autres jours hein ? Vous, vous pouvez surement en avoir pleins des crédits. Et si vous êtes un chevalier jedi pourquoi vous êtes pas venus avant que ma maman meure pour nous délivrer hein ?"

Kitty finit par se relever de nouveau et se tint bien droite devant l'adulte. Fière comme tous les cathar, elle ne comptait pas abaisser le regard devant l'adulte, ni lâcher son affaire. Non mais, elle avait mérité ces crédits ! Elle tenait toujours fermement le petit paquet précieux à ses yeux et synonyme de survit pour elle. Habillée dans ses vêtements pas très propre ni très neufs, la petite métis avait l'air vraiment misérable.

Son ventre se mit de nouveau à gargouiller et la fillette commençait à regarder autour d'elle, cherchant un moyen de s'échapper de cette impasse. Son ventre réclamait d'être remplie et elle connaissait un endroit où elle pourrait le faire. Enfin si elle arrivait à garder les quelques crédits qu'elle avait réussis à chaparder. Et ça c'était vraiment pas gagné. Malgré tout, elle essaya de contourner le chevalier jedi par la gauche afin de s'échapper dans une petite ruelle se trouvant à seulement quelques mètres de distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Mar 5 Fév 2013 - 11:54

Elle était fière cette petite. Misérable en tout point, et pourtant elle avait dans les yeux cette lueur farouche de celle qui refuserait de baisser les yeux.
Elle ne devait pas être dupe.. Jedi ou non, elle n’avait pas la moindre chance d’avoir le dessus ru un adulte, fit-ce un grand gringalet de mon genre. C’était donc d’autant plus courageux de sa peur.. Ou d’autant plus fou. Et bien sur, elle ne semblait pas disposée à me rendre ma bourse..

Ma bourse.. Cette dernière par ailleurs n’était pas bien gonflée.. J’étais pauvre, incontestablement pauvre. Ma plus grande richesse restait mes collections d’herbes et de livres.. En argent, y’avait a peine de quoi grignoter un petit truc la dedans.. Mangeant peu, j’avais réglé mon pécule sur la durée de mon séjour. Donc même ma padawan devait être plus riche que moi..

Je la laissais faire lorsqu’elle se mit à tourner autour de moi. Attentif, j’aurai été capable d’agir avant même qu’elle termine un geste d’esquive. Elle m’étudiait, et je n’avais visiblement réussi à la convaincre de ma condition particulière qu’avec la télépathie.. Il fallait bien dire que je payais pas tellement mine..
Mais je devais admettre que j’aimais bien cette capacité a d’une part se méfier, et d’autre part, faire front. En même temps, la remise en question et le défis.. C’était moi tout craché face au Conseil. Et même si sa résistance me faisait perdre un temps précieux, je ne pouvais pas l’en blâmer.. Au contraire ! Puissait-elle ne jamais perdre au Temple cette vivacité d’être !

Quant à ses questions.. Toujours les mêmes.. Autant, donc, toujours refaire les mêmes réponses.

-Les Jedi ne sont pas partout tout le temps.. Nous sommes faillible, mon enfant.. Et je ne peux que profondément regretter ce drame.. Et te demander pardon de ne pas avoir été là.. Eh ?


Cette petite Cathar, comme tous les membres de son espèce, respirait de cette attitude de « roi lion ».. Aussi misérable qu’elle put être, sa noblesse et sa fierté lui collait d’office un diadème sur le front et un air de puissant..
Et moi je m’étais laissé surprendre.. Bon, ça n’était pas grave, mais je n’imaginais pas cette petite, toute prête à me défier, de défiler ainsi.. Bon, après, toute Cathar qu’elle était et sensible à la Force, elle n’allait pas m’échapper : j’étais un Chevalier Jedi en pleine possessions de ses capacités.. Et qui plus est, j’étais du genre agile et leste..

Donc si je disparus de son champs de vision, lui laissant croire qu’elle m’avait semé.. C’était uniquement pour finir par atterrir devant elle, une main apaisante levée, comme pour lui dire de se calmer.

« Maluka, je m’occupe d’elle. Va prévenir, je te prie, notre représentant que je serai en retard.. Fais-le entamer les négociations, et tiens-moi au courant, je dois régler cette affaire. »

Puis retournant à mon autre Cathar vagabonde, ayant laissé plané une seconde à peine de silence.

-Ecoute.. Cet argent, tu me l’as volé.. Je te le donne même si tu veux.. J’irai même jusqu’à t’inviter à manger, ce que tu préfères.. Mais j’aimerai que tu me donnes de ton temps.. Qu’on discute toi et moi, même si c’est sandwich en main..

Pour le moment, j’avais affaire à une voleuse de rue, une petite sauvage qui avait dû vivre misérablement et en ne comptant que sur ses instincts pour rester en vie.. Bien sûr, elle était civilisée.. Mais je n’allais pas la garder avec des paroles creuses.. Donc j’allais devoir vraiment BEAUCOUP grossir le trait et réduire la formation Jedi a une chose unique pour espérer avoir toute son attention, et développer ensuite.

-Je suis en mesure, mon enfant, de te proposer un toit, des vêtements et de la nourriture pour le restant de tes jours.. Et peut-être même une vie riche en aventures..

Mon ton laissait bien présager que c’était un peu plus compliqué que ça.. Et elle n’était pas idiote au point de croire que ce serait de bonne grâce que je lui concèderait ça.. Elle pouvait peut-être même envisager que je lui proposait d’être padawan.. Mais je doutais qu’elle pense jusque-là.. Pour le moment, je voulais juste capter son attention, et avoir un peu de sa confiance pour qu’elle accepte de s’ouvrir et de me parler..

Je tendis la main, lui faisant signe d’approcher. Dans mes yeux et mon geste se lisait alors une douceur extrême, contraste sévère avec ma voix impassible. C’était de ces rares cas ou un instinct profond, ma nature même prenait le dessus sur ma formation et l’être de fer et d’acier que je m’étais fait. Une douceur inhérente à une personne qui s’était occupé de ses deux sœurs.. Un grand frère quoi.

-Tu veux bien me laisser une chance ?

Une fois n'était pas coutume : je souriais.
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Myr
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 121
Âge du perso : 13 ans
Race : Mi-humain/Mi-cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: esclave sur Nar Shaadda
HP:
47/54  (47/54)
PF:
37/82  (37/82)

MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Mar 5 Fév 2013 - 19:01

Kitty fut vite arrêter par Léonard qui était apparu soudainement devant elle. Et pourtant la petite demoiselle était persuadée d'avoir semer le jedi.

*Il est plus coriace que les gardes de la ville celui-là.*

La fillette regarda l'adulte face à elle, alors que quelques secondes de silence s'étaient installées. Finalement, il s'adressa de nouveau à elle. Sa voix était toujours aussi impassible, rappelant à la petite féline celle de son encien propriétaire. Mais en même temps il y avait quelque chose de doux dans les yeux et l'attitute du jedi. La fillette ne savait plus trop quoi penser. De plus, il lui proposait de garder les crédits qu'elle lui avait volé. Il lui proposait même de lui offrir à manger. Sans le savoir, l'homme venait de passer la barrière défensive de la petite voleuse. Il voulait juste discuter un peu avec elle.

Léonard lui assura avoir un endroit où elle aurait toujours à manger, des vêtements et de quoi dormir. Il lui parla même qu'elle pourrait peut-être vivre de grandes aventures. Mais Kitty n'était pas dupe et savait que pour obtenir cela, il allait falloir qu'elle fasse quelque chose. Cela avait toujours marché comme ça et la demie-cathar savait que rien n'était jamais gratuit. Elle avait tiré cette leçon de sa petite expérience de la vie en tant qu'esclave et voleuse. La petite fille tendit alors la bourse de crédit à Léonard et lui répondit :

"J'ai pas besoin de ça si vous m'invitez à manger et si ce que vous dites c'est vrai. Vous savez maman m'a toujours dis que c'était pas bien de voler et que c'était pas digne de notre race, mais j'ai pas le choix si je veux survivre."

Puis la demoiselle s'approcha prudemment du chevalier jedi. Ses gestes n'étaient pas brutaux contrairement à mon ancien maitre et de plus il lui souriait. Et son sourire était franc et tout aussi doux que ses gestes.

"Je veux bien venir discuter avec vous alors. Vous dites que vous connaissez un lieu où j'aurais de quoi manger, des vêtements et de quoi dormir. Mais je vais devoir faire quoi en échange ? Je vais devoir travailler ? Je sais que rien n'est gratuit."

Kitty attendit les réponses à ses questions et suivit le chevalier jedi jusqu'à une taverne où elle pourrait assouvir la faim qui la dévorait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Ven 8 Fév 2013 - 1:19

Elle baissait sa garde.. Elle m’accordait une confiance relative, parfait. Je repris donc la bourse. Elle était convaincue de ma bonne volonté, dans l’immédiat.. C’était étrange d’ailleurs.. Elle ne semblait pas avoir vraiment avoir crue à ma condition de Jedi.. Mais pourtant ça, elle y croyait.. Alors qu’il me suffirait de m’envoler à nouveau et de la planter là sans argent ni rien..
Mais j’étais en tout cas heureux de voir que je n’avais pas à faire à une sale gosse des rues dont le dressage serait une calamité. Plus que la fierté Cathar, c’était la noblesse de sa race qui coulait dans ses veines.. Et elle n’agissait ainsi que par nécessité, pas par choix.. Partant de là, je dois bien avouer que j’étais déjà bien décidé à agir pour elle, d’une façon ou d’une autre.

-Bon.. Allons manger un morceau. Tu dois surement mieux connaitre le coin que moi. Montre-moi donc l’endroit où tu avais prévu d’aller dépenser cet argent. Avec un peu de chance, j’aurai même de quoi me prendre un petit quelque chose ! Mais priorité fait loi, je crois que ton ventre est plus bruyant que le mien !

Ouais.. Surement, en attendant avec mes pénibles 60 kilos pour mon 1m80, j’avais bien mes airs de gringalets, moi aussi. Mais pour le coup, l’alimentation n’avait rien à voir avec ça. Je lui emboitais donc le bas, louant l’intelligence de cette petite qui n’avait pas eut la naïveté de croire que j’étais un bon gentil monsieur qui venait faire son beau temps..
Non, bien sûr, cela aurait un coût.. Mais franchement, elle, elle avait tout à y gagner. Encore, si elle avait eu des parents aimant dans une situation confortable.. Mais perdue sur cette planète, seule et réduite à faire une croix sur l’héritage éthique que sa race peut lui dicter, pour obéir aux tribales lois de la rue..

-Hélas, tu as raison.. Rien n’est gratuit.. Mais en l’occurrence, le prix n’en est pas vraiment un.. Enfin bon.. C’est une drôle d’histoire..

Je me baissais, esquivant un objets volant non identifiés comme beaucoup savent voler sur cette lune sans cesser de suivre la Cathar de prêts, restant presque à son niveau pour ne cesser de converser avec elle, prenant cette fois les rares accents chantants accordés à une voix douce, de celles qui m’étaient si peu spontanée et pourtant parfaitement naturelle.

-Tu es forte, mon enfant.. Tu n’en as peut-être pas conscience, mais tu as un don en toi.. Un don qui t’as surement avantagé par rapport aux autres.. Rendant certains choses très simples alors même qu’elle devraient être compliquées.. Et d’autre très dures qui le deviennent beaucoup moins uniquement parce que tu es celle qui essaie de le faire..

Je haussais les épaules.

-Je ne peux pas être catégorique, et il faudra que l’on vérifie ça ensemble si tu veux bien.. Mais je mettrai ma main à couper que tes aptitudes ne sont pas naturelles.. Je suis certain que tu as en toi le même pouvoir que celui que nous avons, nous autres Jedi.

Je m’arrêtais, la laissant imaginer seule la suite.. Je voulais la laisser cogiter un peu, parce que je savais que ça faisait beaucoup à digérer d’un coup.. Comme je lui devais un repas, je voulais bien prendre le temps de prendre mon temps.. La décision que cette petite allait devoir prendre allait surement changer sa vie à jamais.. Je ne voulais donc pas faire l’erreur de tomber dans une précipitation.. Avec lenteur et tact, j’irais lui détailler ce que cette histoire voulait réellement dire pour elle… Et seulement enfin lui proposer d’aller au Temple.. En tant que padawan.

-Dis-moi.. Puisqu’on va faire affaire, toi et moi, je peux connaitre ton nom ?

Oui.. Tant qu’on a pas manger, on va en rester aux banalités.. Ventre affamé n’a pas d’oreilles !
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Myr
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 121
Âge du perso : 13 ans
Race : Mi-humain/Mi-cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: esclave sur Nar Shaadda
HP:
47/54  (47/54)
PF:
37/82  (37/82)

MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Sam 16 Fév 2013 - 14:19

Le chevalier jedi accepta la bourse que lui rendait kitty. La petite semi-cathar était contente que cette histoire se termine presque bien. Elle s'était déjà vu enfermée dans les prisons de la République pour vol. Et ça elle ne le voulait pas. Elle tenait trop à sa liberté acquise seulement depuis deux ans. Léonard lui proposa alors de le mener vers un endroit qu'elle connaissait pour qu'ils puissent manger quelque chose. La fillette connaissait une cantina où elle allait quand elle en avait les moyens et où elle savait que ni son maitre, ni ses sbires ne la fréquentaient. Le jedi approuva ce que la demoiselle venait de dire, mais elle ne comprenait pas ce qu'il voulais dire par "le prix à payer n'en était pas un." C'était étrange comme phrase. Kitty répondit à l'adulte :

"Oui je connais une cantina assez sympa et pas très chère."


L'étrange couple composé de l'enfant félin et de l'humain prirent une ruelle adjacente. Alors qu'ils marchaient tranquillement, Léonard continua la conversation d'une voix chantante et agréable à entendre. La fillette sentait qu'elle pouvait lui faire confiance, mais elle ne comprenait pas encore comment. Juste que quelque chose lui murmurait qu'elle devait lui faire confiance et l'écouter avec attention. Ce dernier lui avoua qu'elle avait un don particulier qui rendait des choses impossible faisable. La petite métis se souvint de certaines paroles de sa maman. Elle ne cessait de lui dire qu'elle était exceptionnelle et qu'une vie d'esclave n'était pas pour elle. Mais à l'époque l'enfant était trop jeune pour comprendre ces paroles obscures.

Mais le jedi n'était pas catégorique sur ce qu'il venait de dire. La petite fille commença à imaginer la suite. Est-ce qu'elle allait avoir enfin un billet de sortie qui allait lui permettre de quitter Nar Shaddah ? Mais son estomac la rappela vite à la réalité présente. La petite cathar avait faim, même très faim. Après peut-être cinq minutes de marche dans les rues de la "petite Coruscant", ils arrivèrent en vue d'une cantina. Ce fut à ce moment-là que le chevalier jedi lui demanda son nom. Il est vrai qu'elle ne s'était même pas présenter alors que lui si. La petite fille rougit de honte et répondit :


"Je m'appelle Kitty Myr et je suis une demie- cathar. Ma maman était cathar et mon papa était un humain. C'était mon ancien propriétaire. Mais je l'aime pas. Je le déteste même car ses hommes ont tué ma maman quand on a fui il y a deux ans."

La fillette s'arrêta devant une porte et reprit :

"C'est ici. Vous verrez c'est super bien et on mange bien pour pas cher."

Kitty poussa la porte et entraina Léonard à l'intérieur. Par habitude, elle fit le tour de la cantina du regard afin de vérifier qu'aucun sbires de son ancien maitre n'étaient présent. Ma cantina était pratiquement déserte vu l'heure. C'était idéal pour pouvoir manger tranquillement. La demoiselle alla s'installer dans un coin de la salle. Puis elle attendit avec une certaine impatience visible que Léonard passe la commande. Elle avait très faim, mais était aussi très intriguée par ce qu'il lui avait dit quelques minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Jeu 21 Fév 2013 - 16:41

« Une cantina assez sympa »… Ça veut dire quoi, ça, « une cantina assez sympa » pour une jeune cathar forcée à voler sur Nar Shaddaa ? Que c’était « pas trop dangereux » ? Pour le coup, j’avais l’impression que je serai heureux d’avoir mon sabre dans ma manche. Déjà que je fréquentais peu les cantina, alors si en plus, les rares fois où j’y allais, c’était sur une des planète parmi les plus mal famées…
D’un autre côté, si cette gamine s’y sentait à l’abris, je pouvais bien espérer qu’un Jedi n’y soit pas comme dans un coupe-gorge..

Elle se mit donc à me guider.. Autant, seul, je n’attirais pas vraiment les regards. Ni même avec ma padawan. Certes, nous étions des Jedi mais bon.. Des Jedi quoi. On savait tout ce qu’il y avait à savoir la dessus, et les seuls à vraiment me regarder étaient ceux qui allaient pour cacher des affaires louches et ceux qui viendraient me poignarder dès que possible, ou tout autre type de mort tout aussi désagréable de mon point de vu de tué. Les autres se contentaient de hausser vaguement un sourcil et de passer le chemin.. Idem pour ma jeune amie. Elle semblait de fondre dans le paysage.
Le souci étant qu’elle et moi, ensemble, CA, ça faisait jaser. Ma croisé-cathar était voleuse malgré elle, et j’avais peur qu’a trop trainer ici, le bouche à oreille ne vienne à alerter une personne qui aurait quelque additions en attente avec elle..

Puis, rouge de honte, alors que nous arrivions en vue de ce qui semblait être notre déjeuné, la jeune fille détourna le regard de son repas tant voulu pour se présenter. Décidément, elle n’était pas seulement pas sauvage.. Elle était même rudement bien éduqué.. Cependant, j’eu du mal à me réjouir de son dialogue.. Ex esclave avec un propriétaire encore en vie.. Et la fuite me semblait tout à faire propice à confirmer mes inquiétudes sur notre discrétion..

-Moi je suis simplement humain, par contre j’ai aussi été esclave.. Mais je puis t’assurer que nous risquons d’avoir de bien plus belles choses en commun, toi et moi…

Quant à la cantina.. Disons que ça se passerait de commentaires. Moi-même cuisinier, je savais que le talent de faire à manger pouvait se cacher n’importe où, et bien souvent dans les endroits où on ne l’attend pas. Mais disons que si je ne doutais pas de la capacité de cet établissement à ravir une jeune affamée.. Un Jedi végétarien de ma constitution serait déjà plus problématique.. Enfin bon, je ferais bien un effort et mangerait de la viande au possible.
‘Fin bref. Une fois entrés, Kitty alla de suite prendre place après m’avoir soufflé avidement ce qu’elle aimerait manger… De mon côté, j’allais vers le commerçant qui semblait presque honnête à nettoyer un verre qui finirait presque par devenir propre.

J’allais donc passer la commande et allais à mon tour à notre table.. Je n’avais pas donné suite à la mort de sa mère.. D’une part parce que sa voix blanche semblait dire que c’était un évènement passé sur lequel elle semblait avoir tiré un trait.. D’autre part, parce que si je me trompais et que je la relançais la dessus.. Disons que j’allais perdre pied, puisque je n’étais pas doué avec les enfants..


Donc plutôt que de laisser au hasard le sujet, je le pris en main, sachant bien sur que ce dernier serait de toute façon coupé par le repas qui ne devrait pas tarder à arriver. Posant avec gravité mes yeux gris dans ceux de la jeune fille, je repris donc avec tout le sérieux envisageable, mettant du même coup les deux pieds dans le plat, paré à développer par la suite, et seulement ensuite.

-Est-ce que tu te rends compte, Kitty, que de ce que je te dis, tu as surement la capacité d’être un jour une Jedi pourvus qu’on te forme à le devenir ?

Plus vite on aurait terminé sur ce sujet, plus vite nous serons rentrés. Je n’aimais pas Nar Shaddaa, encore moins lorsque je devais faire d’une gamine haïe par un caïd du coin une Jedi. Et puis il fallait encore que je fasse une prise de sang à cette petite pour vérifier tout cela.. Bref, l’emploi du temps était chargé.. Et d’autre part, j’espérais que Maluka s’en sorte bien..
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Myr
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 121
Âge du perso : 13 ans
Race : Mi-humain/Mi-cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: esclave sur Nar Shaadda
HP:
47/54  (47/54)
PF:
37/82  (37/82)

MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Dim 24 Fév 2013 - 18:23

Après avoir passé la commande, Léonard revint vers la table. Puis il prit de nouveau la parole. Kitty écouta avec attention ce qu'il lui disait. Bien sûr qu'elle se rendait bien compte de ce qu'il lui avait dit. Mais jamais elle n'aurait pensé qu'une modeste esclave et voleuse comme elle puisse devenir un gardien de la République et de la justice, un de ces êtres aux pouvoirs fantastiques et qui protégeaient les plus faibles. La petite métisse prit bien le temps de réfléchir à ce que le chevalier jedi venait de lui dire. Elle allait avoir la possibilité de quitter cette planète, de s'éloigner de son ancien propriétaire qui la recherchait activement.

Mais cela serait à quel prix ? Il fallait avouer que l'inconnu lui faisait peur. Elle allait se retrouver dans un monde qu'elle ne connaissait pas, au milieu d'autres enfants qui eux auraient surement eu une meilleure vie que la sienne et surement de meilleures manières. Même si sa mère avait fait son possible pour lui enseigner les bonnes manières et quelques traditions de sa planète, cette dernière était morte bien trop tôt. Mais apparemment Léonard aussi avait été un esclave et il été devenu un de ces grands héros dont elle entendait souvent parler. Après quelques minutes de silence, Kitty répondit enfin au chevalier jedi :

"Oui je m'en rends compte. C'est pas parce que je n'ai que sept ans que je suis idiote. Maman m'a toujours dis que j'étais exceptionnelle et je ne devrais pas être esclave. "

Le barman rapporta les commandes à ce moment-là. La petite mi-cathar se tût, préférant ne pas attirer l'attention de ce dernier sur leur conversation. C'était vrai qu'elle ne connaissait pas grand chose à la vie à l'extérieure de Nar-Shaddah, mais par contre elle connaissait les lois de la rue et savait se faire discrète. Une fois les assiettes déposées sur la table, ce dernier repartit. La fillette reprit alors la parole :

"Dites vous allez faire comment pour savoir si je peux vraiment devenir une jedi ? Et ça va me coûter quoi de vous suivre ? Et vous, vous aviez quel âge quand vous êtes devenu un jedi ?"

Puis elle plongea avidement sa cuillère dans son assiette et commença à manger. La demoiselle avait demandé de la viande bien saignante. Elle préférait nettement manger de la viande que des légumes. Cela était surement dû à ses gênes de Cathar. La fillette était vraiment affamée. Après tout cela faisait plusieurs jours qu'elle n'avait pas fais un repas décent. Et il ne fallait surtout pas lui parler d'équilibre alimentaire. Voilà bien un mot qu'elle ne connaissait pas du tout.

Furtivement, la petite voleuse garda un œil sur la porte d'entrée de la cantina. Car même si elle savait que les sbires de son ancien maitre ne venait pas ici, elle pensait qu'il valait mieux rester prudente. Puis la petite métisse plongea de nouveau son regard doré dans celui du chevalier jedi et attendit les réponses à ses questions avec une impatience assez visible. Mais elle ne s'était pas pour autant arrêter de manger. La demoiselle était curieuse de connaitre les réponses de Léonard, mais elle était tout autant affamée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   Ven 1 Mar 2013 - 1:01

J’eu un sourire amusée devant son hargneuse fierté, avant de répondre. Bien sûr, pour cela j’attendis d’abord que notre tenancier parte, respectant la méfiance de Kitty.. Laquelle me semblait par ailleurs tout à fait justifiée. Non et non, je ne me sentais absolument pas à l’abri ni même en sécurité ici.

-Je ne te prends pas pour une idiote, non. Disons simplement qu’on gagne toujours à dire les choses clairement.. Et que cette affaire est suffisamment importante pour que je préfère insister, quitte à radoter ou rentrer dans l’évidence barbante. Je n’irai pas te dire ce que tu devrais ou ne devrais pas être. Une chose est cependant certaine : tu es effectivement exceptionnelle.

Du reste.. Je laissais Kitty manger. Pour ma part, je pris avec un entrain douteux l’assiettée de légumes et de pomme de terre en main. Les légumes semblaient sincèrement heureux d’être mangés, comme si finir dans mon estomac abrègerait une misérable vie.. Et du coup j’étais bien forcé d’ingurgiter ces misérables choses vertes dont la fadeur semblait être contrecarrée par une trop forte cuisson et assez de sel pour faire d’un lac une mer. Les pommes de terre en revanche étaient excellentes. En même temps, Léonard, on ne demande pas des légumes dans ce genre de Cantina.. C’est comme demander un verre d’eau dans un bar.. Enfin bon, je m’en contentais, loin cependant d’égaler le coup de fourchette de Kitty..
Une fois qu’elle eut bien commencé à manger, et qu’elle négociait une pause dans son repas pour boire, je repris la parole, histoire de combler sa curiosité à présent que le ventre était bien satisfait.. Même si elle ne semblait pas du tout rendre les armes face à ce qui restait encore dans son plat..

-Pour te répondre précisément.. Tu n’es pas un Jedi, c’est un fait. Pour savoir si tu en as le potentiel, je te ferais une petite prise de sang. Rien de plus..

Ça, c’était la partie simple..

-Pour devenir Jedi, par contre.. Ça va te demander du temps.. De l’entrainement.. Des sacrifices.. N’est pas Jedi qui veut.. La formation pour le devenir est longue. Pendant 15 à 20 ans, tu vas être padawan, te consacrer à l’Ordre Jedi, être formée aux arts du sabre, à maîtriser la Force.. Et des apprentissages annexes.. Lire, écrire, et les sciences basiques ainsi que ce qu’il te plaira d’apprendre..
Le Temple Jedi sera alors comme une seconde maison… Et les Jedi seront comme une seconde famille.. Mais tu dois savoir qu’être Jedi demande une forte retenue et une discipline stricte.. Et bien que tu restes un femme libre d’agir, sous certaines conditions dès lors que demandes à être Jedi, on peut parler d’un prix oui.


Oui, j'avais utiliser le mot "Femme", car sur l'heure, je demandais à Kitty une maturité relevant de ce niveau là pour faire son choix.. Puis j’ajoutais, pensant que vu son milieu, cela pouvait la rassurer de préciser :

-Pour les modalités.. Tu te consacreras dans un premier temps à ta formation et uniquement à elle.. Tu seras nourries, logée, habillée et ce gratuitement. Et tu seras avec d’autre enfants ayant le même don et faisant la même formation, à côtoyer des maîtres Jedi qui t’éduqueront..

Je tirais une trousse de premier soin simple de l’intérieur de ma bure, et en sortis une seringue que je posais sur la table.

-Prend ton temps pour y penser et pose-moi les questions que tu veux. Ce choix n’est pas un choix simple et le retour en arrière ne peut pas être négocié dès lors que tu t’es engagée.. C’est une très belle chose, que d’être Jedi.. Mais c’est très dur..

Puis, je posais mon menton sur mes mains croisées, souriant.

-Sinon.. C’est bon ? Bien mangé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien ne va plus ! [Maluka, Kitty, Aka ? Nef ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-