La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Contrat [pv: Dranor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Le Contrat [pv: Dranor]   Sam 10 Mar 2012 - 16:51

Ca faisait cinq mois que Vaiarii n'était pas revenu sur sa planète natale, pour cause, plusieurs boulots avaient été mis à sa disposition après une mission particulièrement dur qu'il avait dû accomplir en groupe. Maintenant on pouvait dire que le jeune apprenti avait enfin eu son titre mérité de "chasseur de primes". Il n'était que très peu connu, uniquement mentionné dans les endroits ou les chasses avaient lieux, il ne se faisait pas traquer, n'avait aucune attache émotionnelle et était blindé jusqu'aux as; malheureusement la somme coquette qu'il avait accumulé avait beau faire rougir son banquier, mais ce n'était pas assez pour ce qu'il voulait; il voulait un nouveau vaisseau et bien sur, de meilleures armes. Tout ceci allait donc devoir attendre une bonne année de travail et quoi de mieux que d'aller sur Tatooine pour trouver cela?

Secretement, Vaya espérait trouver un job lui permettant d'affronter une ancienne connaissance ou un ami d'enfance.....bon, il n'avait pas d'ami d'enfance mais c'était une façon de parler. En fait, tout ce qu'il voulait c'était retrouver un environnement familier, pas jusqu'au point de retrouver son vieux père, mais il voulait ressentir le sable fouetter contre son visage, il voulait marcher dans les mêmes rues que quand il était gosse, voulait revoir les soleils de cette planète....pffff, qui voudrait croire ça? Il était là pour le business et rien d'autre, il s'avait que quelqu'un recherchait un chasseur de primes et donc, il était venu...c'est tout....

Bref, pour comprendre il faut remonter à quelques jours sur Nar Shadaa; après avoir accompli une série de chasses à l'homme, son employeur qui avait commencé à lui faire confiance (quel idiot) lui avait doucement indiqué qu'un de ses "amis" sur Taouinne avait certains ennuis et que Vaiarii lui serait d'une plus grande aide, il avait aussi rajouté que l'employeur payait extrêmement bien , chose complètement mensongère, mais nous verrons comment cela se déroule un peu plus tard.
Avec ces informations, le jeune chasseur de têtes arriva au Spatioport de la planète désertique afin de repérer la personne qui avait besoin de services. Bien sur, son arrivée dans l'endroit eut quelques réactions de surprises vu son accoutremment mais il ne voyait pas du tout ce genre de choses, en fait il regardait en l'air. Cette gare était tout simplement énorme; plsueiurs dizaines de grands vaisseaux étaient "garés" ici , leurs propriétaires devaient être , soit extrêmement riches, soit très doués dans les métiers illégaux, dans tous les cas, être dans ce lieu un peu tabou du gouvernement lui donnait une impression de bienveillance; il savait que tous ici sans exceptions avaient un passé lourd si bien que le sien (qui était relativement nouveau) passait presque inaperçu, après tout, un tuer au milieu d'autant de brigands n'était pas vraiment surprenant.

Vaiarii marcha donc entre les véhicules galactiques, passant sous les ailes et câbles cassé des appareils et saluant quelques droïdes au passage (après tout, il n'était pas si loin de devenir comme eux). Sa ballade fut brève mais agréable; en fait elle stoppa assez brutalement lorsque deux gardes l'attrapèrent pas surprise, ils lui attachèrent les bras et lui enfilèrent un sac sur la tête afin de lui cacher la direction de son kidnapping. Maintenant, pour quelqu'un comme lui, ce genre de pratique n'était pas vraiment hors du commun et il savait que, par expérience, si ces hommes ne l'avaient pas encore tués , c'est qu'ils avaient reçus des ordres stricts par quelqu'un de haut gradé et ça, faut pas le prendre à la légère.

Vaya se retrouva donc ente les mains de ces deux gorilles, traîné malgré lui vers un lieu inconnu; tout ce qu'il pu distinguer était les néons de lumières pas si éloignés de sa tête signifiant qu'il se trouvait dans un tunnel, où allait il bien se retrouver cette fois-ci?
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Lun 12 Mar 2012 - 3:28

Le capitaine etait dans son lit. Enfin cela ressemblait plutôt au cadavre de son lit.Il émergeait tranquilement d'une nuit bien arrosée en bonne compagnie d'une Twi'lek à la cuisse légère.Se relevant sur ses coudes, les cheveux en bataille, il cherchait d'un regard embué la jeune femme.Tout semblait tourner autour de lui, c'est à peine si il arrivait à reconnaitre sa cabine.

"Hey Chérie? , youhou t'es la ma belle?"

Le silence lui répondit , le Capitaine regarda l'heure , se frotta de nouveau la tête , et se leva totalement nu, faisant tomber deux bouteilles de champagne d'Aldérande qui roulèrent jusque sous son lit. Marchant dans le dédale de couloirs du XS , il ne trouvait pas la femme. Personne dans la salle commune , personne au mini bar, personne dans la cale.

"Tu vas voir qu'elle est partie ! même pas un ptit bisous pour mon reveil, sans déconner on croit rêver!"

Dranor ne s'adressait qu'a lui meme, la seule veritable personne capable de véritablement le comprendre. Il était peu être en avance sur son époque , une sorte de prophète décadent attendant de répandre la bonne nouvelle à toutes ces pêcheresses patientant dans les cantinas ou bien, il aimait tout simplement profiter de la vie.

Après une petite dizaine de seconde de déception intense, le capitaine retourna dans sa cabine pour s'habiller. Toujours la même cérémonie , pantalon (le capitaine ne porte pas de sous vêtements pour quelqu'obscure raisons) bottes , haut, cache poussière, blasters dans les holsters et touche finale , le chapeau.

Une fois fin pret le capitaine sortit par le sas du vaisseau. Dieu qu'il aimait cette vision au petit matin , quoi de mieux qu'un hangar de Tatooine remplis de vaisseau douteux, avec des capitaines douteux, transportant des cargaisons plus que douteuses! Il se mit à sourir saluant quelques mécanos affairés sur un espèce de pousse pousse calamari. Le capitaine pencha la tête sur le coté , regardant l'épave qui à la base devait être un vaisseau. ouvrant la bouche il s'exclama à voix haute:

"Quel cruel manque de classe...."

Tendant le bras d'un geste vif, il sortit ses lunettes de soleil qui attèrirent presque miraculeusement sur son nez.Reprenant sa route entre les vaisseaux du hangar, le capitaine se demandais bien ce que lui voulait le patron, quel genre de boulot tordu il pourrait bien lui donner cette fois là.Il décrocha son comlink et contacta l'homme.

"Salut boss............. ouais?...tranquile. D'accord jte rejoins au lieu habituel de rendez-vous. Ouais..........ouais!..........salut boss"

Ca sentait qu'une chose, l'embrouille à plein nez, mais le boss allait l'eclairer à n'en pas douter! La seul chose que Dranor se demandait , c'était combien il allait toucher, le travail en lui même n'était pas si important que ça. Tout ce qu'il espérait c'est qu'il n'allait pas faire équipe avec un demeuré de première.Et à son grand désespoir, cela sétait déja produit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Lun 12 Mar 2012 - 8:31

Dans son sac-chapeau, Vaiarii commençait à apprécier le trajet imposé par le mystérieux patron inconnu; de l'appreciation? Oui parfaitement, au moins ici les gardes ne lui foutaient pas des coups de poings pour le plaisir afin de le ramener vivant...presque...jusqu'à leur patron. Ceci signifiait deux chose: La première étant que ce patron faisait réellement peur et donc, personne ne transgressait les règles, deuxièmement, les gorilles qui le trimballaient n'étaient pas totalement crétin, c'était déjà un bon début.

Se laissant bercer par la marche silencieuse, le réveil fut assez brutal, rien de bien méchant, mais marchez une bonne dizaine de minutes avec les yeux bandés et asseyez vous brutalement, ça va vous faire tout bizarre. Vaya avait l'impression de s'être fait encastré les hanches dans le ventre avec cette petite surprise. Toussant un peu, il attendit les mains liées que quelqu'un vienne lui enlever le sac qui lui cachait la vue pour enfin voir son adversaire/ami.

Vaya fit une grimace quand son câche fut enfin ôté. La lumière ambiante n'était pas très forte et la première chose qu'il vit se résuma à....un plat de spaghettis écrasés sur son visage. En fait un des gardes le regardait de très près et sa tête ressemblait fortement à celle d'un poulpe, d'où les tentacules dégoutantes; c'est à ce moment-là que le chasseur de primes apprécia enfin le fait d'avoir un masque le protègent de cette bave dégoutante.

-Ecartez vous

La voix venant du fond de la salle l'effet d'une balle de fusil, si bien que tout ce monde regroupé autour du jeune homme s'écarta rapidement pour ne pas froisser ce qui semblait être, leur maitre.

Maintenant, si vous êtes comme moi, vous pouvez vous imaginer que ce grand "boss" était un alien, ou une horrible mutation qui fait peur, bien désolé, ce n'est pas le cas, pas physiquement en tout cas.

Au fond de la salle, allongé de travers sur un fauteuil en bois massif se trouvait...un humain. Oui comme frayeur y'a pire, mais Vaiarii ne put s'empêcher de remarquer que cet homme avait un sabre laser accroché à sa ceinture ainsi qu'un blaster à la main; il n'y avait pas trente-six mille solutions à ce casse tête. Si cet homme était respecté , ce n'était pas à cause de son allume mais à cause de son talent, ou plutôt de sa renommé; à tout parier, Vaya mettait sa main à couper que ce simple humain avait vaincu un Jedi (Sith ou pas) et avait reporté le sabre laser en signe de trophée. "L'homme qui terrassa la force", oui ça sonnait bien.

Mais avec le respect de tous peut venir un sentiment de mégalomanie et cet homme l'avait bel et bien. Il marchait fier comme un coq, se prélassait quand possible et n'acceptait pas un "non". Fallait faire attention à ce gugus. Le boss se leva et s'approcha du détenu en souriant.

-J'ai entendu parler de toi par un ami, apparemment tu sais t'occuper de certaines choses , le pauvre lui fit un clin d'oeil comme s'il croyait vraiment qu'il était le seul au courent des pratiques de Vaiarii, donc je vais pas passer par quatre chemins, et je vais parler simplement comme ça tu peux comprendre, dit il en articulant bien, chose qui énerva bien vite notre jeune héros, Toâ, faire ça, pour moâ.

Souriant comme un imbécile, il lui colla une affiche sur le torse et s'éloigna. Bien que ça soit un client potentiel, Vaiarii avait plusieurs choses en tête à l'instant même et c'était pas des pensées très catholiques croyez-moi. Cet humain n'était pas la personne qu'il clamait être, c'était certainement un menteur riche, se faisant une réputation sans fondements.

-Ah et dernière chose, barbare; le captain t'accompagneras, il sera ton chauffeur taxi.

L'humain rit aux éclats avec un son snob particulièrement irritant et montra "Le capitaine" du doigt. Ce conducteur de vaisseau venait tout juste de pointer son nez dans la salle depuis pas plus de deux minutes et déjà on lui confiait un boulot, marrant. Le nouveau "boss" de Vaiarii fit signe aux gorilles de le ramener là ou ils l'avaient trouvés. Sur ces paroles, le jeune homme se leva doucement, jeta les liens qui l'emprisonnaient à terre comme si ces bouts de ficelles n'avaient servis à rien, poussa l'un des gardes pour avoir un peu plus d'espace , et partit sans un mot vers son nouveau compagnon.

En passant, il lui donna le contrat de la mission qu'on venait de lui remettre à l'instant et, après un regard, se dirigea vers l'hangar. Si il restait une seconde de plus, il était sur de trucider ce crétin qui s'autoproclamait comme chef.

En marchant seul, il se répétait les grands titres de la mission :

-Naboo, Gungan à éliminer se nommant Atah O'toah.

Vaiarii n'avait jamais vu pour de vrai ces créatures et se demandaient comment ils vivaient, bien sur cela ne changeait en rien sa mission , mais bon... par curiosité. De plus, comme tous ses contrats, Vaiarii n'avait jamais le droit de savoir pourquoi il devait descendre une cible, cette information n'était pas à sa disposition et donc, dans ce cas particulier, il se demandait ce qu'avait fait cet Amphibien pour énerver l'enfant roi.

Dans ses réflexions, il ne remarqua pas être arrivé à l'hangar, il n'était pas très loin en fait. Vaiarii tourna un peu sur lui-même; mais ou était le capitaine , et ou était son vaisseau?
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Jeu 15 Mar 2012 - 10:05

Le capitaine Darinson n'avait pas été très loquace lors de la rencontre avec le boss, d'une nature plutôt anarchiste il n'aimait pas qu'on lui impose des choix. Mais après tout quand le bosse parlait il valait mieux l'écouter... Dranor avait ouvert son clapet une fois et les représailles n'avait pas tardé. Il estima plus judicieux de ne rien dire lors du rendez vous se contentant d'observer son nouveau binôme mâchant son cigare sans rien dire ses lunettes vissées sur le nez. Après tout on peut avoir la classe même sans ouvrir la bouche.

Puis il avait repris la direction du hangar , marchant bon train il laissa à la traine son coéquipier temporaire plongé dans son contrat, ne se souciant que peu de lui il rentra dans son vaisseau commença à faire chauffer les moteur et préparer le décollage. Les moteurs étaient en phase de préchauffage lorsqu'il repris conscience d'avoir abandonné le chasseur.
Il s'alluma un cigare remis son chapeau et de dirigea vers la passerelle de débarquement. Ou était t'il donc passé? Il devait être quelque part entre les vaisseaux , déambulant pour trouver son taxi...

La tête depassant du sas Dranor l'appercut à quelques mètres de son vaisseau, il semblait le chercher. Le Capitaine cria pour couvrir le bruit des moteurs:

"Hey l'artiste? Si tu pensais embarquer sur l'épave d'à côté , désolé de te décevoir! Mon vaisseau c'est celui la!"

Dranor lui fit un signe de la main pour lui signifier qu'il l'attendait et qu'il pouvait monter à bord. Il accompagna son client dans son vaisseau jusqu'au cockpit. Le nouvel arrivant pouvait remarquer que le cockpit était parsemé de souvenirs en tout genre, allant de la apire de dés en mousse accroché au dessus du tableau de bord , jusqu'au posters de pinups twi'lek dans des postures plus ou moins suggestives. Le capitaine se laissa choir dans son fauteuil devant les commandes. Un connaisseur aurait tout de suite fait attention au fauteuil. Un porte gobelet et un cendrier intégrées les accoudoirs le tout surmonter d'une doublure de siège massante.

Dans la vie le capitaine s'était toujours dis qu'il fallait savoir ce que l'on veut et Dranor lui savait très bien se qu'il voulait et ne voulait pas voir dans son vaisseau , il prit donc l'initiative de prendre la parole et lui adressa ces quelques doléances:

"bon alors je suis le Capitaine Darinson, ce pousse pousse c'est mon vaisseau. Je ne te connais pas , je sais pas qui tu es mais j'imagine que pour fumer des gens t'es un vrais crack!"


Il le regarda tirant un peu sur son cigare puis continua:

"dis toi juste qu'ici l'artiste, le client est pas roi, alors me fou pas le bordel et évite de me laisser des traces de godasse dans les coursives, et ha oui! Pendant que j'y pense quand tu va pisser, merci de lever la planche , parce que c'est bobo qui nettoie."


Actionnant quelques boutons sur la console il lui assena ces quelques derniers mots:

"Après si t'es réglo cette petite promenade sera que du bonheur et tu sera traité comme un roi. Pigé?"

Dranor regardait son client par dessus ses lunettes attendant manifestement un reponSe avant d'enclencher le décollage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Jeu 15 Mar 2012 - 10:56

Regardant les vaisseaux à proximité, Vaya se demandait ou son coéquipier avait bien du se rendre, certainement dans le véhicule à sa gauche. Celui-ci ressemblait à une soucoupe, grossièrement taillé sur un côté pour intégrer des propulseurs. Le modèle avait une sorte d'impression néopunk qu'aimait bien le chasseur de primes, c'était celui-la, c'était sur.

"Hey l'artiste? Si tu pensais embarquer sur l'épave d'à côté , désolé de te décevoir! Mon vaisseau c'est celui la!"

Le chasseur tourna la tête derrière lui pour voir le capitaine de son vrai taxi. Dommage, il aimait bien l'autre, "l'épave". Bien sur il n'allait pas se plaindre, celui qu'on mettait à sa disposition avait l'air en meilleur état....l'expression sur la tête de l'humain avec lui en disait beaucoup à son sujet; on pouvait très bien lire dans ses yeux une haine immense à celui qui oserais abimer ne serais-ce que la peinture de son bébé.

Perdu dans ses pensées, Vaya monta à bord.

Très diffèrent de ce à quoi il avait l'habitude, il essaya de voir l'utilité de tous les compartiments de ce monstre, certainement pour être plus confortable? C'était bien diffèrent du sien....enfin...de son ex-sien. Celui avec lequel il pilotait ressemblait plus à une forme étrange volant dans l'espace, pas du tout taillé pour la grande vitesse; son seul avantage? L'armement. C'était d'ailleurs toute la différence entre ce moyen de transport et le sien; celui-ci allait certainement plus vite comparé au sien qui était taillé uniquement pour l'assaut.

Le chasseur rejoint le capitaine dans le cockpit déjà bien personnalisé par l'homme
.

"Bon alors je suis le Capitaine Darinson, ce pousse pousse c'est mon vaisseau. Je ne te connais pas , je sais pas qui tu es mais j'imagine que pour fumer des gens t'es un vrais crack! Dis toi juste qu'ici l'artiste, le client est pas roi, alors me fout pas le bordel et évite de me laisser des traces de godasse dans les coursives, et ha oui! Pendant que j'y pense quand tu vas pisser, merci de lever la planche , parce que c'est bobo qui nettoie. Après si t'es réglo cette petite promenade sera que du bonheur et tu seras traité comme un roi. Pigé?"

Réglo? Le mercenaire esquissa un sourire sous son équipement. Dans cette galaxie il avait rencontré plusieurs genres d'individus et, par son expérience, il savait que les chasseurs de primes bossaient pour l'argent, pas l'amitié; les Sith faisait ce que leur maitre ordonnait sans poser de questions, les jedi pareille mais les ordres venaient du gouvernement et enfin les gens comme Darinson.....les plus "réglo". Pour une raison assez étrange, Vaiarii semblait avoir compris que même si ces personnes travaillaient pour l'argent, ils avaient une sorte d'éthique naturelle les rendant, la majorité du temps, des gens de confiance.

C'est peut-être à cause de ça que le chasseur se sentait à l'aise dans ce vaisseau.
Pour répondre à sa question, Vaya fit un oui rapide de la tête et commença à se retourner pour faire un tour. Il stoppa net dans ses pas, se retourna et lança un "Merci" rapide avant de partir explorer le vaisseau.

Oui, il n'avait pas l'habitude de parler et ça devait s'entendre, mais faire un effort pour les pilotes, il savait faire, c'était une sorte de respect qu'il portait pour eux.

Le jeune homme trouva une banquette non loin du cockpit et attendit avec patience que le voyage se déroule sans turbulences, enfin il l'espérait. Il ne savait pas combien de temps il fallait pour arriver à Naboo, mais il savait que les pirates de l'espace se faisaient nombreux dans les parages et que même si ces brigands ne montraient pas leur nez, il y avait une bonne chance que le vaisseau reste en orbite de la planète, attendant l'autorisation d'atterrir qui prendrais longtemps si l'on ne s'y connaissait pas
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Jeu 15 Mar 2012 - 13:45

Le capitaine semblais assez perplexe après le "merci" tinté d'un léger son métallique.
Il releva ses lunette le regardant s'éloigner dans la salle commune et ajouta d'un ton ironique:

"Ça va être génial , je sens que toi et moi on va développer une vrais complicité hors du commun , ca en deviendrais presque Hmmmm émouvant je dirais..."

Dranor se tourna vers les commandes pour initialiser le décollage se demanda sur quel sorte de cinglé il avait bien pu tomber cette fois si. Deja que le sullustéen de la dernière fois était plutôt gratiné niveau connerie et avait une fâcheuse tendance à baver pour un oui ou un non, cette fois il tombait sur l'homme de fer , de demandant presque si il pissait de l'huile ou chiait des boulons , peu être les deux en fait si ca se trouvait...
Puis chassant cette idée farfelue qui ne l'était peu être pas tant que ça, il contacta le spatioport pour demander l'authorisation de décoller.

Activant les répulseurs, le vaisseau s'éleva lentement dans le hangar , slalomant entre les différents types de vaisseaux présent.
Dranor mâchait son cigare , jouant des commandes en douceur, après tout il devait prendre soins du malade mental couché sans la salle commune. Pas qu'il lui faisait peur, mais pour le moment il avait l'air réglo , donc pas la peine d'agir comme un enfoiré.

Le sas du hangar s'ouvrit laissant sortir "l'As de Pique" frappé de l'emblème de son capitaine. Les soleils de Tatooine frappèrent la carlingue couleur dorée et le cargo XS Corrélien prit son envole.

Le capitaine prit l'intercom et l'activa:

"mesdames et messieurs les passager bonjour , ici le capitaine, nous vous souhaitons un agréable vol sur "l'As" des toilettes et un bar se trouvent a l'arrière du vaisseau pour votre confort ainsi qu'une selection de holo adapté au goût de chacun! Le capitaine vous conseil cependant un classique de Markx Dorxel : "me prends pas pour une bantha , tu rentrera pas tout ça" avec la célèbre twi'lek oonaa hhhhmmmmm!"


Dranor raccrocha l'intercom riant comme un gamin, puis posa son cigare sur le cendrier intégré et se dirigea vers les coordonnées de saut hyperspatial vers Naboo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Jeu 15 Mar 2012 - 14:16

Allongé sur son nouveau terrain de repos, Vaya fixait le plafond du vaisseau légèrement bleuté à cause de son casque...à ce propos. Le jeune homme jeta un regard dans les parages, vérifiant que personne n'était là; après une revérification, il appuya sur le bord de son masque. Le métal cliqueta doucement se repliant sur lui-même tel une antenne téléscopique; c'était une sacrée technologie ce machin, quelques secondes suffisaient pour que la protection complète se retrouve comme miniaturisé au niveau du front de Vaiarii, un peu comme un serre tête.

Son visage n'était pas robotique comme certains pouvaient le penser et était parfaitement humain..mise à part son oeil. Petit il l'avait perdu dans un accident idiot et celui-ci avait été remplacé par une prothèse mecanique; bien sur, sur sa planète natale Tatooine , l'esthétique n'était pas le plus important et il se retrouva bien vite opéré de son crane jusqu'à son oeil complètement retouché et enveloppé de fils. Un verre bleu remplaçait la partie perdue et sa pupille était comme une bille minuscule roulant contre sa paroi. Oui, c'était moche, c'était d'ailleurs la raison expliquant la présence du cache constamment vissé sur son visage, c'était pour éviter le regard de dégout ou les pleurs d'un enfant en voyant la prothèse.
Regardant encore une fois autour de lui, il vérifia que personne ne l'épiait et il se frotta la joue. Ok, rasage imposé.

Après avoir entendu le message du capitaine, le jeune homme arriva à se couper plusieurs fois la peau avec son couteau (qui faisait office de rasoir)...non mais c'était quoi ce zouave qui jouait à bouger dans tous les sens? C'était presque comme si il faisait exprès pour énerver Vaiarii dans son processus délicat. Heureusement l'affaire fut vite réglée et il partit des toilettes en faisant bien attention à laver, désincruster et désinfecter le lavabo.

Prochaine destination: Le bar. Ca faisait un moment qu'il ne s'était pas bu un petit whisky donc pourquoi ne pas profiter?

Arrivé la-bas, il faillit renverser la liqueur quand le vaisseau passa à la vitesse supérieur, mais se rattrapa de justesse. Regardant derrière le comptoir, il parvint même à voir un cigare trainant par là, certainement oublié depuis un bon moment. Quoi? Il ne va pas se priver de ça quand-même? Quoi ses poumons? Bah, ils peuvent pas s'abîmer plus, croyez-moi..
Vaiarii avala d'une traite l'alcool et déclencha son masque qui se déplia à moité, laissant libre le bas de son visage...le mode fumeur quoi.

Voyant un intercom visé dans le mur, le chasseur appuya sur le bouton de communication menant à la cabine de pilotage
.

-Capitaine? La paroi de votre vaisseau derrière le bar est rongé par des champignons, je crois même qu'il y a un nid de termites.

Mensonge bien sur, mais analysant la façon d'être du pilote, il savait que c'était le moyen le plus rapide de l'amener ici, il devait lui parler de cette mission.

Attendant le capitaine qui n'allait pas tarder à venir, Vaiarii lui servit un verre du même alcool, et alluma son cigare grâce au lance flamme situé sur son gant gauche...puissance minimum bien sur, juste histoire d'allumer parfaitement le tabac.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Jeu 15 Mar 2012 - 16:20

Le capitaine rentra les coordonnées pour que le pilote automatique se dirige vers le point de saut en hyperespace , il avait un peu de temps libre devant lui. D'un geste vif il inclina le siège et posa ses pieds sur le tableau de bord devant lui. D'une main souple il pris son cigare qui reposait dans le cendrier incorporé de l'accoudoir du fauteuil et de son autre main, probablement la plus vicieuse des deux alla fouiller dans le porte journeaux.
De ses doigts il détaillait les revues, et finit par trouver son bonheur.
Il saisit la revue et l'extirpa du porte journeaux. Il la lisait avec intérêt et arriva à la page centrale. Dranor tourna la revue à 45 degrés laissant un rabat pendre vers le bas. Il émit un long sifflement entre ses dents et se dit que la pin up nautolan avait un avenir prometteur d'hottesse de l'air sur son vaisseau. Le capitaine avait un jour espèré s'écraser sur une planète remplie d'amazones superbes rêvant de fonder une nouvelle race..
Il s'était écrase une fois oui, sur hoth . L'ambiance? Glacial et a part se taper un taun taun, les possibilités étaient mince. Mais oui le capitaine aimait les femmes même les aliens. Zabrak twil'lek, chiss, nautolan dieu que toutes ces femmes étaient belles...peu être en trouverait'il une qui capture son cœur? Il espérait.

Contemplant toujours la page centrale du magazine, il fût sortit de sa rêverie par l'intercom:

-Capitaine? La paroi de votre vaisseau derrière le bar est rongé par des champignons, je crois même qu'il y a un nid de termites.

Dranor fronça les sourcils lança son magazine et décrocha l'interphone:

"des quoi? Des thermites? Ca mange le bois les thermites!, et de champignons ? Tu plaisante j'espère ! Je vien tirer cette histoire au clair!"


Le capitaine raccrocha, des thermites et des champignons? Non mais il me prends pour qui? Mon vaisseau est surment ce qui de trouve de plus propre sur tout Tatooine! Faudrais voir à pas me prendre pour un bantha de six semaines!
Dranor marchait d'un pas vif , impatient de tirer cette histoire au clair.

Alors qu'il rentrait dans le bar il appercut l'homme en train de siroter un verre et fumer un cigare. Il alla regarder derrière le comptoir puis dit à l'homme:

"Apparement y'a pas de thermites interstellaires , donc pourquoi tu me drange? Je pilote moi je suis occupé, on arrive au point de saut hyperspatial d'ici quelques dizaines de minutes alors qu'y a t'il?"

Il regarda le verre de whisky sur la table , un verre manifestement pour lui et lui gratitfia d'un :

"Je suis pas aux hommes!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Jeu 15 Mar 2012 - 16:49


"Je suis pas aux hommes!"

Le capitaine était arrivé en moins de deux, comme quoi, Vaya n'avait pas toujours tort dans ses plans; sa phrase le fit sourire, c'est vrai que vu comme ça, le chasseur avait une attitude étrange qui pouvait mettre mal à l'aise le capitaine.

-Je crois que vous n'êtes à personne tant que ce vaisseau prendra autant de place chez vous

Il sourit en tirant sur le cigare, niveau amour ce bonhomme ne devait pas avoir la vie facile, et il ne parlait pas de coups d'un soir, ça, c'était simple comme bonjour, non, le plus dur était d'avoir une compagne. Dans le métier de Vaya ce n'était même pas un scénario plausible et chez ce voyageur, il était difficile de voir une femme aimer un homme qui avait déjà donné son coeur à sa machine...

Le chasseur s'approcha de lui en lui donnant le verre; si ils n'avaient que dix minutes il fallait parler vite et bien.


-Nous arrivons sur une planète ou notre objectif est la discrétion. Je ne sais pas si vous avez fait ce genre d'expédition avant, mais personne ne doit savoir que nous sommes ici, personne ne doit voir ce vaisseau se poser.

En gros Vaya lui demandait d'enfreindre les règles, de ne pas atterrir dans un astroport, de ne pas demander la permission d'entrer sur le territoire et surtout de ne pas s'identifier; c'était possible, Vaya l'avait déjà fait; la meilleure façon qu'il avait trouvé était de franchir l'atmosphère loin de toute ville et raser la terre afin d'arriver à destination; apparemment les tours de contrôles guettaient le ciel et non la terre.

Pour un appareil comme celui-ci ça devenait plus difficile; afin de passer inaperçu, il fallait rapidement atteindre la terre loin de toute ville et se diriger le plus rapidement possible vers le point de rendez-vous, ici, les marais; passer au-dessus d'une foret avec un vaisseau comme celui-ci était un vrai challenge, de plus il fallait couper les moteurs rapidement afin de ne pas se faire repérer.

Le chasseur tourna le dos au capitaine et bidouilla un appareil sur son brassard tout en parant, doucement, juste assez pour se faire entendre:


-Bien sur c'est difficile à accomplir pour un simple pilote, faut pas être...comme vous dites..aux hommes.

Il partit tranquillement en laissant son commentaire , qui semblait être un défi mêlé à une insulte, entrer doucement dans le cerveau de Dranor.

Vaya était intelligent , et manipuler les gens était une activité qu'il appréciait. Ici il n'emploierait pas vraiment ce terme, mais plutôt, une suggestion forte; l'énervement qu'allait peut-être ressentir son pilote le rendrait certainement plus apte à réussir un exploit comme celui-ci; dans le cas contraire, si sa technique ne marcherait pas, ils devraient se plier aux règles et atterrir dans un lieu peuplé. Cette possibilité réduisait les chances de réussit de la mission, mais si Dranor n'était pas capable de manier son vaisseau parfaitement, il fallait peut-être mieux éviter la foret et les marais, surtout les troncs d'arbres qui pouvaient éventuellement se retrouver dans la trajectoire de "l'As".
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Sam 17 Mar 2012 - 10:56

Dranor prit le verre que Vaya lui tendait , le regardant et écoutant ses paroles avec une légère apréhension, voir même de la curiositée

-Nous arrivons sur une planète ou notre objectif est la discrétion. Je ne sais pas si vous avez fait ce genre d'expédition avant, mais personne ne doit savoir que nous sommes ici, personne ne doit voir ce vaisseau se poser.

Et voià que l'homme lui donnait un cours magistral sur la façon d'arriver discrètement sur une planète, intéressant. Dranor le laissait parler , buvant son verre ,s'allumant un cigare qu'il alla chercher de deux doigt dans le revers de sa poche.

Oui vraiment très intéressant, un cours sur le pilotage et la discretion venant d'un homme à moitié en ferraille respirant dans un masque et ayant l'habitude de tuer des gens.Le capitaine le laissait toujours parler , attendant la suite qui était des plus prométeuse.Buvant quelques gorgée du whisky la conclusion fût à la hauteur des attentes de Dranor:

-Bien sur c'est difficile à accomplir pour un simple pilote, faut pas être...comme vous dites..aux hommes.


Et maintenant il essayait de l'influencer. Oui bien essayé. Dranor avait peu être d'air d'un arriviste sans cervelle, mais il était la plupart du temps assez vif d'ésprit il lui répondit donc du tac au tac:

-Ecoute l'ami, va pas m'apprendre comment on pilote un vaisseau, toi tu tue des gens moi je pilote.Et surtout essaie pas de m'influencer en me disant qu'il faut pas être une tapette pour arriver à faire ça.Je sais se dont je suis capable et ce dont je ne suis pas capable.Mais viens avec moi je vais te montrer un truc.

Dranor posa son verre et lui fit signe de le suivre dans les coursives.Le capitaine marchait les mains dans les poches ,son cigare vissé à la bouche.Il ouvrit une porte de ce qui semblait être à première vu une armoire à balait.Le capitaine pris un balait et deux seaux et les tendit à Vaya.

-Je t'en prie tien moi ça.

Dranor ouvrit le double fond qui semblait ouvrir sur une armoire électrique. Il saisit deux poignée pour faire sortir le compartiment entier monté sur des rails et le montra à Vaya.

-Bon je vais faire les présentations, je te présente le module de guerre électronique.Ce cher module m'à couté une vrais fortune, comme tout à peu pres sur mon vaisseau, alors c'est pas parce que j'ai des photo de twi'lek dans le cockpit que je ne sais pas ce que je fais.

Le compartiment était parcourut de lumières montées sur des rack chargé de matériel qui pouvait, pour un néophyte paraître plus qu'étrange.Dranor lui expliqua son plan, il allait approcher par le pôle nord de Naboo,loin des regards indiscrets , tout systèmes éteinds sur le vaisseau, tel un gros astéroïde.Puis quand ils allaient commencer à rebondir sur la magnétosphère, enclencher le module et rallumer les moteur. Comme ça en principe, ils passeraient inaperçu et bien sur voler à ras les arbres jusqu'à un point d'atterissage adapté.Puis Dranor regarda sa montre, dans quelques minutes ils allaient arriver au point de saut hyperspatiale.Il regarda Vaya par dessus ses lunettes son cigare à la bouche et ajouta :

-Sinon, d'autres suggestions?

Et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Lun 19 Mar 2012 - 12:18

Le capitaine avait pris mouche après ce que Vaya lui avait lancé ce qui était déjà un début prometteur il fallait le dire, mais le chasseur n'était pas au bout de ses surprises. Suivant Dranor qui semblait vouloir démontrer quelque chose, il se retrouva avec un balai et sceau dans les mains afin de dégager une ouverture secrète du vaisseau.

La vue était surprenante. Un module installé loin des yeux de tous, Vaiarii commençait à comprendre pourquoi l'engin était aussi grand, qui sait combien de chambres secrètes le pilote avait?


-Sinon, d'autres suggestions?

Le chasseur sourit sous son masque; mine de rien il avait eu de la chance, si cet homme était aussi doué qu'il l'affirmait, il n'y avait aucun problème quant à l'aspect du trajet dans la mission. Le problème était peut-être sa façon de parler, non pas envers Vaiarii, mais envers son patron ....le jeune homme s'imagina combien de discussions animée cet humain avait du subir à travers sa vie.

-Pas de suggestions, je vois que vous en avez pas besoin. J'vais peut-être aller m'attacher.

Vaya prit congé en allant se placer à la banquette d'avant en prenant soin de mettre une ceinture et attendit le saut en vitesse lumière et après, bien sur, l'atterrissage.

Il n'avait pas peur et ne faisait pas plus confiance que ça au capitaine; son état était plus proche de celui d'un poulpe, attendant le dénouement de l'histoire. Bien sur il prévoyait quand-même des possibilités, mettait en place des plans de sorties si jamais quelque chose foirait et se posait des questions idiotes du genre: " mais si je saute assez fort en l'air au moment de l'impact du vaisseau sur le sol, vais-je annuler ma chute et survivre?"

Oui, question stupide mais quelquepart il avait hâte de tester cette expérience.....ce qui ne voulait en aucun cas dire qu'il attendait avec impatience le crash hein.

Niveau mission il était encore assez dubitatif sur ce qui allait se passer. Les Gungans pouvaient vivre dans la foret mais la plupart du temps se contentaient de vivre sous l'eau des marais dans des villes sousmarines; si c'était le cas il y allait avoir un problème....Vaya ne savait pas nager...mais peut-être que Dranor possédait un engin aquatique, si c'était le cas Vaya serait obligé d'avouer que le Capitaine n'avait pas d'égal en termes de machineries.

Le chasseur de primes bloqua sa nuque en sentant l'As prendre de la vitesse.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Mar 20 Mar 2012 - 9:55

Le capitaine regarda le chasseur retourner vers sa couchette sans mot dire , puis referma le placard à balais secouant la tête. Se dirigeant vers le cockpit, il repensait à cet homme qu'il transportait. Ca pour sur il ne devait pas être commode. Il ne savait pas trop quel était sa mission. Après tout, tout ce qu'on avait demandé à Dranor c'était d'emmener le chasseur du point A au point B, et du point B au point A si jamais il réussissait sa mission. Le chasseur voulait arriver incognito , soit. Ca aussi ca faisait partie du boulot. S'asseyant dans son siège Dranor pris l'intercom :

"Prépare toi on passe en hyperespace ça va secouer!"

Actionnant plusieurs manettes Dranor catapulta son vaisseau à travers un rideau d'etoiles . Il aimait cette vue se disant parfois qu'il n'aurait su quoi faire d'autre dans sa vie. Le travail à la ferme lui paraissait si loin.
Lâchant un soupir il remit ses lunettes sur son nez regardant les étoiles se transformant en tunnel hyperspatial . Il trouvait ça domage de ne partager ce spectacle avec personne, de se contenter d'être seul dans son cockpit. La vie c'était ça de toutes façons.
Il s'inclina dans son siège reprenant sa revue ou il l'avait laissé. Sacrée pin-up cette nautolan, y'avais pas de doutes...

Le voyage dura un certain temps , le capitaine eu le temps de finir sa revue qui fut fort intéressante.
D'un brusque coup de frein le vaisseau repassa en vitesse subliminique , la planète Naboo apparaissant en plein milieu du champ de vision de Dranor. Ce n'était pas une planète ou il avait l'habitude d'aller , trop de marécages à son goût.

Il appela le chasseur à l'intercom lui signalant qu'ils étaient arrivés. Histoire de de mettre d'accord sur le point d'atterrissage et sur la procédure à suivre pour le reste de la mission.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Mar 20 Mar 2012 - 10:25

Le saut à la vitesse de lumière provoqua une secousse dans l'appareil qui fusa à travers la galaxie. Il parait que la vue des photons passant de part et d'autre des hublots est merveilleuse, mais Vaya préféra rester bien attaché, pour dire vrai il n'aimait pas vraiment se faire conduire quelque part et une petite voix lui disait que ce capitaine allait , à coup sur, faire des acrobaties et manoeuvres complètement folles histoire de retourner le ventre à notre cher chasseur.

Le reste du voyage se passa tranquilement; Vaya avait fermé l'oeil et se réveilla en sursaut à la voix du pilote qui lui disait de venir. A moitié éveillé, il se traîna jusqu'au cockpit et franchit religieusement le seuil de la porte. Le compartiment était bien plus développé que celui de son vaisseau en ce qui concernait les bouliers, propulseurs, réception radio etc; le fait de voir tous les interrupteurs autour de lui arriva à l'immobiliser dans la crainte de voir son épaule toucher la commande "auto destruction" , ce dernier scénario n'était pas top dans sa liste de choses à faire.

Mais passons; il regarda la planète Naboo avec un certain intérêt en vérifiant sur un écran devant lui la représentation de cette terre quadrillé selon des coordonnés.
Le chasseur vérifia son contrat, regarda la planette en deux dimensions sur l'écran et pointa du doigt l'endroit exact où il était sensé se rendre. Les coordonnées correspondaient à un lac immense situé au nord de Naboo; en suivant les constructions des Gungans on pouvait en déduire qu'il s'agissait d'une ville sous-marine. L'histoire de l'eau allait être son problème principal.

Vaya montra à Dranor l'endroit ou se déroulait la mission, son avis sur le fait que tout ceci soit une ville aquatique mais aussi, difficilement:


-Je ne sais pas nager

Oui, assez stupide de lui confier cette mission mais bon, le chasseur espérait très sincèrement que le pilote de l'As avait une solution à lui proposer pour déscendre dans les profondeurs des eaux.

Vaya devint tendu et pris place dans le cockpit en s'attachant à un siege; si il se souvenait bien, il allait faire une décente aux enfers là.....et le fait de couper les moteurs d'un engin pareil le mettait....comment dire...mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Mer 21 Mar 2012 - 7:30

Dranor rentra les coordonnées d'atterrissage dans l'ordinateur de bord.Vaya venait de lui avouer qu'il ne savait pas nager, cela avait peu d'importance , le boss avait tout prévu. Le capitaine lui expliqua que le patron avait fait louer un module d'exploration sous marine. Il était garé dans la soute du cargo. Il n'était pas neuf, mais était suffisamment en bonne état pour réaliser la mission.Quand le boss avait une idée en tête il se donnait les moyens d'y arriver. Dranor lui expliqua également qu'il était capable de piloter l'engin mais que naviguer dans les marécages de Naboo était passablement hasardeux.

Ces explication effectuées, Dranor commença à éteindre quelques systèmes non vitaux, jouant sur les panneau et interrupteurs de la cabine alors que Naboo grossissait de plus en plus.

Il dirigea l'As vers le pôle sud de la planète, se parlant à lui même , angle d'attaque 5 degrés , assiette horizontale ok, systèmes de survie coupés, systèmes auxiliaires coupés , boucliers déflecteurs coupés,système d'armement coupé.

Les lumières s'éteignirent une à unes dans le cockpit laissant place à la face sombre de Naboo, le capitaine pilotait à l'instinct , le vaisseau était secoué comme une coquille de noix rebondissant sur l'atmosphère.
Le cockpit s'entoura de flamme et la chaleur commença à monter a l'intérieur de la cabine.

"accroche toi mon pote ça va tabasser dur!"


L'enfer se déchainait autour du vaisseau, la temperature commençait à devenir intenable à l'interieur du cockpit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Mer 21 Mar 2012 - 13:20

Le voyage touchait à sa fin , alors que le vaisseau était parcouru de secousses très violentes , Dranor activa le module de guerre électronique. Regardant quelques voyants passer au vert, il reenclencha , les systèmes du vaisseau un à un. Les moteurs toussèrent , crachèrent Dranor les encouragea comme un capitaine de Hutt ball  puis finalement les moteurs redémarrèrent. 

Le capitaine lâcha un soupir de soulagement, manifestement la manœuvre fut périlleuse... 

Le reste du voyage se passa sans trop d'encombres, le capitaine pilotait avec souplesse et décontraction au raz du sol sifflotant parfois.

Il signala à Vaya qu'ils approchèrent des coordonnées d'atterrissage. Activant les répulseurs le cargo correlien se posa en douceurs sur le sol marécageux de Naboo.

Le capitaine se tourna vers son hôte lui stipulant que cette fois c'était à lui de jouer. Dranor partit dans la cale pour préparer le module d'exploration sous marine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Mer 21 Mar 2012 - 14:44

La descente fut, en un mot, éprouvante. Arrivé à une certaine hauteur, Dranor coupa les moteurs de son appareil ainsi que certains modules supplémentaire non utiles pour le vol en enfer. L'assiette métallique tomba vers le sol à toute vitesse dans un silence presque irréel, ou peut-être que c'était Vaya qui voyait sa vie défiler devant ses yeux. Les parois tremblaient contre le frottement de l'air tandis que les arbres au sol se faisaient de plus en plus nets.

Au moment ou le chasseur prédisait sa fin, le moteur toussa une ou deux fois avant de se ralumer et stabiliser l'As qui était piloté par un pilote sifflotant comme si ce n'était rien. Passant au raz des branches d'arbres, ils arrivèrent rapidement à l'endroit visé et se posèrent délicatement dans une clairière au sol boueux.

Dranor partit dans la cale pour aller chercher un appareil marin en laissant le chasseur derrière; heureusement que celui-ci avait le visage couvert laissant caché son teint pale et la transpiration coulante sur son front. Détachant ses mains incrustés dans le fauteuil et pliant ses jambes appuyées contre le côté de la cabine, il fit quelques pas mal à l'aise en direction de la sortie.

***********************

L'air libre! Enfin! Le mercenaire embrassa le sol dégoutant en jurant que plus jamais il ne remonterais dans un engin pareil. Ce n'est pas que le Capitaine conduisait mal, bien au contraire, c'était plutôt que mettre sa vie directement entre les pattes d'un inconnu lui foutait une pétoche monstre. Bien sur l'endroit n'était pas non plus un lieu de vacances.

L'air lourd et chaud était étouffant et chaque pas relevaient une semelle de terre boueuse. Mais l'environnement n'était pas le seul problème, ce qui était à vérifier était les habitants de cet endroit, soit des animaux sauvages attirés par le bruit ou bien tout simplement des Gungans en patrouille.

Sautant une ou deux fois histoire de se dégourdir les articulations, le jeune homme partit vers le lac qu'on pouvait apercevoir à une trentaine de mètres de leur lieu d'atterrissage, c'était certainement ici.

Il arriva sans encombres au point de rendez-vous, se retournant au moindre sifflement d'oiseau exotique tel un paranoïaque avant d'arriver devant la berge du foyer certain des amphibiens. La surface était imposante, assez pour contenir au moins trois villes de ces créatures et certainement très profond, abritant aussi , à tout les coups , certains monstres marins. Mais le chasseur ne se tracassait pas pour ce problème, les menaces étaient bien trop profondes pour venir voir à la surface si il n'y avait pas un cretin ou deux dans un module aquatique.

Le jeune homme toucha l'eau de sa main en se disant que c'était bien dommage qu'il ne pouvait pas piquer une tête, elle était en fait assez chaude. Attendant l'arrivée du capitaine, il scruta l'horizon pour le moindre mouvement suspect et en pensant qu'il n'était pas une si mauvaise idée que ça d'emmener Dranor. Bien sur il n'avait peut être pas l'expérience du terrain, mais il était capable de s'orienter, planifier des trajets , se défendre en cas de soucis et surtout, savait bien s'exprimer; peut-être qu'avec lui, il retrouverais plus facilement la cible à tuer.

C'était décidé, dès que le Capitaine viendrais, Vaiarii lui proposerais de l'accompagner, pas avec un ton de défi mais plutôt une demande d'aide qu'il allait certainement avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 578
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   Jeu 22 Mar 2012 - 14:12

Le capitaine était partit dans la cale, il regardait le module d'exploration sous marine, cela ne lui disait pas grand chose de piloter sous l'eau, son élément c'était l'air et le vide interstellaire. Piloter dans cette mélasse qu'était l'eau ne l'enchantait pas le moins du monde. Adieu les virages serrés, les accélérations fulgurantes et les manœuvres de dingue.

Le module ressemblait à une sorte de gros crabe, une bulle de plexiverre servait de cockpit , à défaut d'avoir de la gueule on avait un bon champ de vision lorsque l'on pilotait , et pour piloter dans un étang de Naboo il valait mieux avoir un bon champ de vision , ne serais-ce que pour ne pas finir dans la mâchoire acérée d'un monstre marin.

Le module n'était certe pas neuf, loin de là... Dranor avait même repéré une fissure dans la bulle. Ouvrant son compartiment à outils disposé dans la cale assortit d'un grand et long soupir, il sortit un polymère Corrélien et en badigeonna la fissure. Ces Corréliens quel talent tout de même , entre les vaisseau , les outils et le whisky.. Ils étaient vraiment vraiment doués. 

Dranor ponça ensuite l'enduit , faisant presque disparaitre la fissure. Il n'en parlerait pas à Vaya , inutile de l'inquiéter pour si "peu"... 

Le chasseur pour sa part était sortit du vaisseau , il avait du partir en éclaireur , c'est du moins ce que pensait Dranor. Vaya n'avait pas l'air de laisser les choses au hasard alors que le capitaine lui était plutôt du genre à improviser.
Le capitaine ouvrit la verrière du module et s'installa aux commandes. Il regarda un bref instant les commandes. Puis commença à actionner les commandes. Il activa les  répulseurs permettant un voyage terrestre limité tandis que le propulseur sous marin ( une sorte de grosse hélice en forme de vis sans fin) était encore en stand-by.

Dranor pilota hors de la cale en douceur se dirigeant vers le chasseur. Il indiqua à l'ordinateur de bord via son comlink de verrouiller le vaisseau.

Vaya semblait l'attendre, Dranor ne savait pas trop ce qui allait se passer, dans tout les cas il en aurait le cœur net bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Contrat [pv: Dranor]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Contrat [pv: Dranor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-