La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 16 Fév 2012 - 12:56

-" Affirmation : Madame. La cible approche. "

Ambre referma le livre qu'elle était occupée de parcourir et retira ses lunettes. Un peu plus loin, posé avec son pied sur le chassis d'une fenêtre, son arme attendait près de CT-18. Perchée très loin de sa cible, la sénatrice avait attendu plusieurs heures. Et enfin celle-ci se montrait. Se levant, Ambre s'approcha de la fenêtre.

-" Affirmation : Bientôt ... Kavreau ne sera plus de ce monde. "

-"Et le monde n'en sera que mieux."

Prenant la position la plus adéquate, Ambre plaça la crosse de son fusil sur son épaule, et regarda par la lunette de ce dernier. Cherchant sa cible dans le viseur, elle la trouva et attendit le bon moment. Calmement. Alors qu'elle respirer profondément, un calme s'installa dans l'appartement abandonné où elle se trouvait. Puis, son doigt appuya sur la détente et le tir partit. Quelques secondes plus tard, à peine une ou deux, il toucha la cible en pleine tête, par l'arrière et Kavreau s'affala sur le sol, inerte.

-"Ironie sadique : Le trou ne lui permettra pas une boucle d'oreille. Compliment : c'est encore une fois un bien joli tir que vous venez d'effectuer. "

Enlevant son oeil de l'arme, la sénatrice répondit :

-"Rassemble les affaires. On décampe."

Elle-même rangea le fusil de précision dans une mallette à proximité et sortit de la pièce, montant sur le toit du bâtiment. Rangeant la mallette dans son speeder, elle monta dans celui-ci et attendit le droïde. Quand celui-ci arriva, elle démarra et se rendit dans un tout autre quartier de la Capitale. S'arrêtant à l'entrée d'une boite que les gens comme elle ne fréquenterait jamais, elle plaça son foulard sur la moitié de son visage et dit à CT-18 :

-"Va chercher la prime. Quand ce sera fait, rejoins moi la dedans."

-"Bien Madame."

Ambre sortit alors du speeder et entra dans la boite. Allant s'installer à une table, elle attendit qu'on vienne lui offrir à boire et regarda le monde présent.
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 16 Fév 2012 - 13:47

Loin de la Dark'Académie je renaissais. Les nuits ici étaient bien plus lumineuses que les journées mornes, poussiéreuses et tristes. Les machines qui fonctionnaient avec le même rythme, les gens qui tentaient de suivre tant bien que mal, les vaisseaux atterrissant dans un bruit assourdissant. Pouah! Mais le soir c'était autre chose. Tout semblait facile. Devant votre chemin, les lumières artificielles et colorées vous invitaient à entrer boire un verre, danser, vous reposer-quoique non en fait, pas se reposer- et/ou flirter. On se sentait accueilli par ces travailleurs qui n'avaient pas d'autres choix que bosser. Mais bon c'est la vie. Moi je suis Sith, vous croyez que c'est par choix? Bah nan, enfin je ne m'en plains pas, c'est un travail comme un autre, j'ai ma place, je suis nourris, logé, parfois payé donc! Mais quand faut y aller, faut y aller, disons que ce ne sera pas moi qui pour ménager un serveur, éviterai de dire que son cocktail est dégoûtant et que j'en veux un autre. Enfin ça je le fais uniquement quand c'est réellement infecte, il ne faut pas abuse des bonnes choses non plus.

Un ami à moi, autrefois dans la rue qui a réussi à se faire une situation sans devenir Sith -il ne possède pas la Force de toutes manières.- me tire présentement vers une boîte dans laquelle je rechigne à entrer. J'aime pas, c'est pas un bar gay. C'est pas drôle. Là-bas l’ambiance est différente, et je me sens moins mal à l'aise, mais bon, c'est un bon copain alors je l'écoute. Nous entrons, déjà les gens me regardent bizarrement, moi et mon tee-shirt sobre mais dont l'épaule dénudée laisse deviner que je ne suis pas le genre de type à draguer des filles. Pareil pour mon Jean pas trop collant mais un peu serré quand même et mes bracelets, mon piercing au sourcil et à l'oreille, quoique... il parait que chez les hétéros c'est viril aussi. Enfin bref, ce soir je n'avais pas envie de tramer une intrigue amoureuse de toutes façons, mais l'ambiance me déplais. Les gens sont coincés ici je trouve.

Je m'assois et commande un lait de bantha, ouais, venant de moi, on s'attend à ce que je prenne de l'alcool, que je me drogue à fond et tout, bah nan... J'aime bien le lait de bantha, et je n'ai pas besoin de boire pour être exubérant, drôle et sûr de moi, enfin si ce soir peut-être mais tant pis. Je tiens à ma santé quoi. Du coin de l'oeil je vois une fille entrer, un joli brin si vous voulez mon avis, enfin d'après le peu que je vois car un foulard couvre sa bouche. Soit c'est une pratique religieuse, soit elle a un énorme bouton de fièvre, soit c'est une méchante qui ne veut pas qu'on la reconnaisse... J'opte pour... le bouton de fièvre. Et bah, elle a du courage de sortir quand même, peut-être qu'elle avait rendez-vous ou qu'elle aime trop ça pour s'attarder sur un "petit ennui physique". En fait ce n'est sans doute pas un bouton, enfin après tout je m'en fiche, elle fait ce qu'elle veut hein.

Pendant ce temps, je me suis levé pour aller chercher ce verre de bantha qui ne venait pas, et on a volé ma place. Mes oreilles se couchent sur le sommet de mon crâne, mon poil se hérisse et j'esquisse une mimique pour grogner; cependant le type qui se retourne, un énorme Besalik au ventre plein de graisse mais aux bras musculeux me nargue. Du coup je préfère me tourner vers la seule place qui me reste de libre dans cette boîte bondée, c'est près de la miss au foulard qui semble attendre je ne sais qui ou je ne sais quoi. Je m'approche, ondulant comme une anguille pour passer à travers la foule compact et m'assieds, posant mon lait de bantha.

-Salut mon chou, j'espère que tu n'attends personne parce que j'ai les pieds en feu. Si tu veux pour te dédommager, je t'invite à boire. Tu veux quoi?

Ici tout le monde se tutoie, enfin en général, après tout ne sommes nous pas la pour nous amuser et faire des rencontres? J'espère que la boîte ou mon ami m'a trainé-et qui a disparu d'ailleurs, ah ces hétéros!- est aussi de ce genre là, parce que les bars que je fréquente jusqu'ici sont comme ça. Je souris à la belle. Oui je sais reconnaitre la beauté féminine malgré mes tendances et malgré les foulards. Et je sais être galant aussi. La preuve je lui propose un verre avec plaisir. Je ne suis pas radin comme pas mal de Sith. L'argent c'est pour être heureux, et moi je le suis en discutant, en partageant, aïe oui je sais ça fait bizarre chez un disciple de la Force sombre mais attention, quand je dis partager c'est genre un verre, voir un dîner maximum, en échange d'une discussion chouette et tout. Donc je ne fais pas ça gratuitement quoi. Graou, je suis un vrai méchant, youpi.

En attendant j'offre un sourire à la miss et boit une gorgée de lait de Bhanta, ma main sillonne mes flanc à la recherche d'un compartiment sur ma ceinture qu'elle palpe. Le sabre-laser est toujours là, bien planqué, parfait! Sait-on jamais. Non pas que je veuille blesser la petite demoiselle mais bon, et si c'était l'hypothèse: c'est une méchante qui se cache? Après tout elle a l'air mignonne mais moi aussi-enfin au masculin.- et pourtant je suis un sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 16 Fév 2012 - 14:41

Un Cathar ? Ambre ne s'attendait pas forcément à ce qu'un membre de cette espèce vienne la voir. Elle en avait rencontré un une fois ... enfin, rencontré ... disons qu'il était la cible de l'Armée et qu'elle avait réglé le détail en bon soldat d'élite qu'elle était à l'époque. Mais celui-ci était différent ... Rien qu'à le voir, on pouvait se demander ce qu'il faisait là. Ce n'était pas son genre d'endroit. Et lui proposait un verre en échange de se soulager les pieds ...

Ambre esquissa un sourire qui ne se vit pas, si ce n'est à ses yeux, mais qui s'entendit par un fin rire. Pas moqueur certes. Le regardant alors droit dans les yeux, d'un regard presque intense et dur à soutenir, elle se leva et s'approcha de lui. Ses doigts caressèrent sa poitrine et elle dit :

-"Les pieds ? Ce n'est pas plutôt tes pattes qui sont en feu ... mon chou "

Les deux derniers mots furent prononcée sur le ton moqueur de la réplique, et était clair. S'il la rappelait "mon chou", elle n'aurait aucun scrupules à le lui faire payer. "Chérie" passerait encore mais mon chou ... Puis saisissant son col entre ses doigts, elle l'attira vers la piste et commença à danser. Au moins, il n'avait pas manquer de cran, et puis il l'avait invité. Et qu'on le pense ou non, Ambre aimait les invitations. Elles sonnaient toujours à son esprit comme un défi à relever.

Dansant d'une manière ... osée ... la sénatrice n'hésita pas à provoquer le Cathar, afin de voir ce qu'il appelait "les pieds en feu". Etait-il capable "d'enflammer la piste" ? Ou de l'enflammer elle-même ? Ce petit jeu plaisait à Ambre, autant que ce qui s'était passé plus tôt. Les sénateurs rétrograde et vieux-jeu ne savait pas ce qu'il ratait à éviter ces quartiers bourrés de vie, de rencontres, d'imprévus, ....

-"Alors dis-moi mon minou ... qu'est-ce qui t'amènes dans cet endroit où tu n'as visiblement pas ta place ... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 16 Fév 2012 - 15:20

Quand j'ai dis les pieds en feu, ça veut dire fatigué, pas que je veux incendier la boite en dansant. Et puis de quel droit elle me parle de pattes celle là? Je peux mettre des chaussures donc ce sont des pieds, nan mais! Oh oh, mademoiselle commence à "flirter" avec moi, voilà qu'elle pose une main sur moi. Les hétéros me détestent déjà pour ça, je sens leur regard sur le petit chanceux que je suis. Alors qu'ils aimeraient bien décharger leurs grelots ce soir dans les bras d'une belle fille, c'est moi qui ne lui ferait rien qui en hérite. évidemment, la miss est sûrement au courant de mes préférences, du coup elle n'a pas peur de jouer avec un feu qui ne brûle pas... Ou alors elle est aveugle et très entreprenante. Je la suis malgré mes PIEDS fatigués. Après tout je suis un Sith, en combat même épuisé je dois continuer alors je ne vais pas mourir pour une danse.

Danser? Je n'ai jamais apprit mais mon agilité me permets tous les mouvements, et je ne suis pas du genre coincé qui plus est, ni fermé d'esprit. Je sais bien que ce "flirt" ne donnera rien mais je joue le jeu, osé moi aussi. Je tourne autour de la belle et l'attrape par les épaules pour la plaquer contre ma poitrine, mes mains glissant sur ses hanches, je n'ai aucun souci avec ça. Les filles me plaisent bien quand ça en reste là, disons que si on devait aller plus loin, elle serait déçue par mes performances car je ne lui ferai absolument rien. Mais bon, après tout elle n'est pas sensée le savoir, peut-être que je suis bi? héhé. Voyons voir si la dame y songe et se rétracte, reprenant un air pudique parce qu'elle craint pour son petit derrière.

-Comment ça pas ma place? Faut être VIP pour vider ses poches au comptoir et son énergie sur la piste de danse ma biche?

Je glisse mes doigts dans les siens, espérant qu'elle ouvre la paume de sa main pour accueillir les miens. Je ne regrette plus d'être venu ici. La miss est très intéressante. Je ne lui demande pas son nom, ça gâcherait tout, on retomberait dans le cliché. Et puis ma biche ça lui va bien après tout, quant à moi, malgré le fait que je n'aime pas le nom de "minou" qui me ramène à ma race un peu trop poilue je ne dis rien; conscient qu'elle en rajouterai deux fois plus dès lors. Mes oreilles se plaquent légèrement contre mes cheveux puis se redressent, suivant ses mouvements, montrant mon écoute. Ma longue queue balaye doucement le vide et pour un peu je ronronnerai. Je suis très bien ici, lové contre ce corps chaud et féminin. Je n'ai pas d'effort à fournir pour "draguer" ou me retenir, c'est plus facile, c'est plaisant et puis elle danse si bien...

-Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu veux boire ma douce.

Je lui murmure au creux de l'oreille. J'ai toute l'attitude d'un mâle qui drague une fille dans un bar. Seulement mes gestes osés sont plus de l'amusement qu'un manque de galanterie et une envie pressante de vider mes grelots. Je suis toujours poli moi. Sauf que là je pense pouvoir me le permettre du moment que je ne touche pas sa poitrine ou ses fesses. En gardant mes limites tout en jouant sur l’ambiguïté ça devrait aller... La demoiselle me semble peu farouche en fait. Son regard noir de tout à l'heure m'a presque effrayé, joli coup pour une fille qui ne possède pas une once de Force, désormais ça attise mon désir de jeu. Quoique je dise, je suis un "chat", les chats adorent jouer avec les souris même quand ils préfèrent dévorer les autres minets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 16 Fév 2012 - 17:39

Le Cathar faisait honneur à sa race ... l'expérience était intéressante. Le Cathar osait et cela plaisait à Ambre. Rare était les gens qui osaient se montrer entreprenant. Surtout avec ... pareille tenue. La sénatrice n'était pas dupe. Soit les femmes n'était pas le genre du félins, soit il fallait qu'il revoit sa garde-robe de soirée ? Mais c'était l'avantage avec ces gens ... ils osaient aller plus loin ... bien plus loin ... sans pour autant aller trop loin. Alors que les pattounes du Cathar frôlait le blaster à la ceinture de la sénatrice, passant sur ses hanches, Ambre prit un regard amusé, même presque aussi félin que son compagnon de danse.

Ne répondant pas à sa question, tant elle était absurde, Ambre le laissa dirigea, se pliant à ses exigences de scènes. Répondant à ce jeu de charme, Ambre s'amusa tantôt à se laisser aller, tantôt à être encore plus sensuelle. Puis, un murmure parvint à son oreille ... Boire ... A nouveau l'invitation arrivait aux oreilles de la Naboo. Dans son esprit, tant de choses peu communes ... interdites ... illégales. Mais telle réponse serait révélatrice ...

Sur une voix tout aussi sensuel que sa danse, Ambre répondit :

-"Épates moi donc ... et rejoins-moi ..."

Puis, glissant de ses pattes, la sénatrice s'échappa de la piste, déhanchant ses hanches avec grâce, persuadé que son regard ne manquerait pas de remarquer. Allant se rasseoir, elle se demandait bien ce qu'il pourrait lui ramener ... La boisson révélerait son audace ... Ambre aimait ce petit jeu. Mais alors qu'elle attendait, CT-18 réapparut.

-"Tout est en ordre Madame ..."

-"Bien ... rentres ... je me débrouillerais ... "

-"Bien Madame ..." Ajouta-t-il avant de s'en allait.

Les yeux de la sénatrice revinrent sur le Cathar alors qu'elle enlevait le foulard du bas de son visage. Le foulard serait définitivement moins pratique pour boire et ici, la politique n'était pas le fort. L'idée qu'elle soit "reconnue" était minime et puis, si c'était le cas ... Eh bien, elle répondrait que les sénateurs aussi savent s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 16 Fév 2012 - 19:07

[HJ: Comme tu l'as emmené danser tout à l'heure, je me permets quelques petites choses mais sans jouer ton perso. Si ça te poses un souci néanmoins, n'hésite pas à me le dire :) ]

Je souris, ronronnant légèrement. Je sais que ce trait de caractère plait particulièrement, ce doit être une des seules choses que j'aime côté félin chez moi. La femme se montre entreprenante, et moi j'ai l'avantage de garder l'esprit clair. Avec un homme ça aurait été différent. Bien que j'aurais osé car c'est dans ma nature, je me serai doublement méfié alors que là je ne risque rien... Quoique, rien n'est jamais définitif, figé. Qui sait... Certains hétéros se découvrent bi à 50 ans, alors pourquoi pas moi? De toutes manières pour le moment ça ne compte pas, je veux juste m'amuser, je ne veux pas de flirts, juste me rapprocher de quelqu'un, recevoir de l'affection bien qu'elle soit éphémère car bien sûr je ne doute pas que cette rencontre ne se réitèrera pas. Cependant, n'étant guère possessif de nature, je ne m'en formalise pas. Demain sera un autre jour, présentement je suis bien avec l'humaine alors je fais taire d'éventuelles questions par anticipation en la laissant s'assoir tandis que je retourne au bar.

A nouveau je me faufile dans la foule, cherchant instinctivement à sentir la Force, le tout en cachant mon aura. Un exercice assez difficile, fatiguant, surtout après notre danse endiablée mais intéressant toutefois. Aujourd'hui, à moins que quelqu'un ait eu mon idée, il semble que je sois le seul, tant mieux, cela me mets sur un pied d'estal. J'en profite pour soulever la jupe d'une fille au loin alors que j'attends ma commande, bougeant discrètement les doigts. La victime s'offusque et rougit, son compagnon assure qu'il est innocent. Je sais qu'au fond elle est flattée qu'il ait agit de la sorte, tentant juste de se rendre inaccessible pour avoir le contrôle. Ou pas. Ce devait être vraiment une none car lorsque je réitère mon acte, elle gifle son soupirant et s'enfuit. Je ris tout seul, si la demoiselle était si chaste, elle n'aurait pas du venir ici.

Je repense à ma belle qui semble discuter avec un droïd. Tiens, aurait-elle déjà prit commande? Non ce n'est pas un serveur mécanique. Bah ça ne me regarde pas et je m'en moque de toutes manières. On voit des choses bien étranges par ici, alors une de plus, une de moins et puis si ça se trouve l'explication est toute simple. Je me demande surtout si elle est venue ici par habitude ou si c'est une noble qui souhaite s'encanailler un peu. Je trouve la seconde idée plus attrayante, plus excitante et je penche pour cela, bien que j'ignore ses moyens financiers ou qui elle est vraiment, j'aime imaginer qu'avec sa grâce, son don pour la danse et sa démarche elle est de la haute société.

J'ai toujours été pauvre avant de devenir Guerrier Sith. Toujours à vivre au jour le jour avec le ventre criant famine, pratique pour garder la ligne mais pas pour sauvegarder son énergie... Pourtant je n'en veux pas aux riches. Si on veut avoir de l'argent. on s'en donne les moyens. Jén ai bavé pour en arriver ici, et si les jeunes bourgeois de nos jours héritent tout de leur famille sans lever le petit doigts c'est que leurs ancêtres ont été malins. L'argent c'est fait pour être dépensé. Personnellement je ne mettrais pas tout dans des habits super sophistiqués, un palais ou des réceptions mais chacun voit midi à sa porte. De plus je ne vois pas en quoi cela m'aurait aidé si par solidarité les aristocrates avaient cessé de se pavaner... Justement les voir le faire m'a donné envie de me bouger.

Du coup, non même si elle vient des hautes sphères je ne lui en veux pas, moi le chat de gouttière. J'aurais même tendance à l'admirer d'oser venir s'encanailler ici. On n'est pas dans les bas fonds de Coruscant certes mais des fois il y a des choses pas jolies jolies à voir qui émeuvent les plus fragiles comme la none de tout à l'heure.

Ah, la boisson est prête! J'ai dicté mot à mot ce que le serveur devait mettre dans le verre, il n'avait pas l'air ravi de devoir faire du sur mesure mais tant pis. J'ai payé grassement, du coup il doit s'exécuter, et fatigue, lassitude ou pas je m'en fiche, c'est sont boulot, il doit le faire aussi bien que moi quand je suis en mission ou à l'entrainement. Je reviens vers la demoiselle, constatant qu'elle n'a plus son foulard. Ah ce n'était donc pas l'hypothèse du bouton de fièvre qui était la bonne, ni de la méchante infiltrée... Étrange,. C'est peut-être une chanteuse ou une actrice? Je rejette l'idée, je ne la vois pas comme ça non.

-Tiens, un cocktail de mon invention. La tradition et la galanterie voudraient que je lui donne le nom de la dame qui me l'a inspiré... Si seulement je le savais...

Voilà j'ai enfin pu demander son nom de manière originale au lieu du sempiternelle: moi je m'appelle... Et toi? Je n'ai pas révélé le mien encore, parce que cela voudrait dire que j'accorde plus d'importance à ma personne. Non le but c'est de s'effacer, de la laisser exister voir rayonner. J'agis donc en parfait galant, Il faut dire que de nos jours tout va trop vite et que les don juan sont des goujats. Moi je tiens à la politesse, pourtant dans la rue, je n'en avais pas tellement l'occasion mais je me suis donné les moyens de m'en sortir financièrement du coup je me suis également éduqué. Alors non je ne suis pas un "my Lord" de Naboo ou d'Alderaan mais je sais me tenir. Et puis ma belle mérite bien ça.

Revenant à la table d'une démarche souple, le passe derrière elle et pose ma main libre sur son épaule, je la contourne lentement, avec une certaine lascivité dans l'allure, mon côté félin aidant drôlement de ce côté là. Avec le ronronnement, ma souplesse sans pareille est mon atout favori. Je me penche vers son oreille et la frôle de mes moustaches, ma main s'aventure juste au-dessus de sa poitrine sans se glisser toutefois sous son vêtement-comme elle lors de notre rencontre. C'est parce qu'elle m'a caressé de la même façon que je m'y aventure, uniquement pour ça.-. Je suis sensuel mais toujours dans les limites. C'est vraiment une belle femme et je suis content qu'elle joue à ce jeu avec moi, ça me met en valeur quelque part que cette personne puisse s'intéresser à moi même si pour l'instant c'est du faux. En effet, malgré l'excitation du jeu, aucun éveil sexuel, je ne suis pas insensible à ses charmes mais ça reste spirituel. Qui sait, peut-être qu'un jour mon amour pour le sexe dit "faible" -appellation avec laquelle je suis loin d'être d'accord.-s'animera... Ce soir? Demain? Dans 10 ans? Je n'ai jamais autant regretté que ce soir d'être gay. Et je me prends à espérer mentalement pouvoir succomber. Tout en elle me plait: son physique mais surtout son mental. Pour l'instant c'est ce qui me maintient à ses côtés, tout pris à mon jeu de séduction. Disons qu'avec elle, je fais mes griffes, je m'entraine pour une fois ou ce sera vrai. Et on peut dire sans se tromper que c'est une professeur douée, ça c'est sûr.

J'arrête mon manège, posant devant ses yeux le cocktail. Mes deux mains fines et délicates se posent sur ses épaules, j'appuie un peu puis je cesse d'exercer cette mini pression pour retourner m'assoir. J'ai hâte de voir ses réactions que je n'ai jusque là ni put regarder ni put ressentir. La Force j'y ai accès quand je suis concentré, là j'étais occupé à autre chose [HJ: pour ne pas te jouer^^] La chaise est vite retournée, j'appuie le dossier contre la table et m'assieds sans façon de la sorte, posant mon menton contre l'endroit où devrait se trouver mon dos. La boisson est composée de fruits rouges sucrés et suaves mais également d'une lichette d'alcool fort-le but n'étant pas de rendre ivre mon invitée pour abuser d'elle ensuite.-, un mélange peu commun qui se veut raffiné élégant mais aussi risqué. Ce genre de choses, ça passe ou ça casse. J'aurais pu lui prendre une boisson connue qui plait à coup sûr, mais prendre le risque, l'accepter, c'est également avoir la chance de l'enchanter si le produit de mon imagination lui plait, pas juste de la contenter. L'esthétique comptant aussi, je suis content de voir le résultat, le liquide a une couleur ambrée qui lui va inexplicablement bien avec un nuage rouge/rosé flottant au-dessus. Les deux ne se mélangent pas mais cohabitent joyeusement. J'espère vraiment que mon audace plaira et que ce nouveau cocktail plaira.

-Je ne comprends pas, je m'absente 5 minutes et aucun homme, vivant j'entends ne t'abordes. Soit ils n'ont aucun goût, soit je les en dissuade. Quelle chance pour moi.

Je souris et remets en place une mèche derrière mon oreille. Ma précision concernant le "vivant" démontre que ma vue perçante à capté sa discussion avec le droid, je me fiche de savoir pourquoi mais je veux lui faire comprendre que je ne l'ai quasiment pas quitté du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Ven 17 Fév 2012 - 11:37

[HJ : Pas de soucis. Pareil pour toi. Et désolé pour la piste, je l'avais vraiment compris ainsi. Après, si tu en viens à "jouer" mon perso pour le besoin ... je te fais confiance ^^ tu sais plus ou moins comment elle est (schizophrène ^^ ou pas ...)]

Qu'il l'étonne à ce point, elle ne s'y attendait pas ... Le cocktail qu'il amena était intriguant. Sa robe ambrée lui donnait un attrait envoûtant. Et il voulait lui donner le nom qu'elle portait. Un sourire se dessina sur les lèvres de la sénatrice alors qu'elle répondait à la sous-entendue question du Cathar :

-"Ambre ... C'est ainsi que je me nomme."

Comprendrait-il que par là, elle le félicitait. Non pas pour sa chance, mais pour avoir réussi à la surprendre là où elle ne s'y serait pas attendue. Mais il ne déposa pas encore le verre sur la table. Fermant les yeux alors que la patte de "l'animal" se posait sur son épaule, et jouait encore aux jeux des caresses, Ambre rechercha à ressentir le frisson. Cette petite chose tant désirée que peu était réellement capable de lui faire ressentir. Et il arriva. Alors que les moustaches du félin frôlèrent son oreille, cette zone du corps extrêmement sensible, elle le ressentit. Elle aurait pu ronronner autant que lui si elle avait été de son espèce, mais elle se contenta de frissonner, agréablement, peu visible. Fermer les yeux lui avait été bénéfique et le Cathar venait de marquer des points. Certes il ne s'agissait que d'un jeu, mais qui pouvais dire sur quoi il mènerait. Une personne capable de ce genre de chose à forcément d'autres qualités intéressantes. La caresse à la poitrine fut presque qu'une pale suite ... Ambre aurait-elle préférait qu'il soit un tantinet plus entreprenant ? Sans que ça arrive, elle ne pourrait le dire. Par contre, ce qu'elle commençait à regretter, c'était son accoutrement révélateur de ses goûts disons ... intimes.

Enfin, le verre se pose sur la table. Mais s'y précipiter ne serait pas "convenable". Tournant la tête vers le Cathar, Ambre porte la main au sommet de sa tête, lui grattant entre et derrière les oreilles, comme pour le remercier. Un doux jeu s'installe dans son regard, comme pour continuer cette si folle soirée, agréablement bien démarrée par ce jeune entreprenant plaisant en fin de comptes.

Prenant le verre de sa main libre, elle le porta à ses lèvres, tout en ne perdant pas le contact visuel avec ... oui, elle non plus ne savait pas son nom. Elle lui avait donné le sien à la suite de ses efforts, et appréciait cet autre jeu s'installant. Elle espérait le tenir jusqu'au moment de la séparation, inéluctable, où elle l'obtiendrait ... comme en promesse d'un simple au revoir. Alors que ses papilles gustatives s'ouvraient à la saveur du contenu du verre, elle n'en but qu'une gorgée. Mauvais ? ... Bien sur que non. Exquis. C'est bien pour ça qu'elle voulait en profiter, le faire durer ... Après tout, ne dit-on pas que ce qui est précieux est toujours plus rare ... Et bien cette rareté-là durerait, comme pour laisser un souvenir impérissable à la mémoire et au goût de la sénatrice.

Ainsi donc, il restait attentif. Intéressant ... Serait-il plus libertin que ne le suggérait sa tenue ? Ambre se surprit à presque le vouloir, ne serait-ce que pour le plaisir que l'idée aurait pu lui procurer... Mais d'un autre coté, elle fut moins étonnée de sa remarque. Après tout, beaucoup des habitués s'étaient déjà montrer entreprenant par le passé, mais ça s'était souvent soldé par la même chose : le blaster devant l'entre-yeux et le regard explicite. Lui s'était démarqué des autres ... Mais ne pas être abordée ne voulait pas dire ne pas être remarquée ... Ambre sentait des regards sur elle. Conséquence directe de son intrigante petite silhouette alliée à la couleur anormales de ses pupilles. Et malgré que souvent elle déteste un peu ça, ce soir, elle aime qu'un regard se pose sur elle ... elle aime le sentir la parcourir, cherchant à percer certains mystères peut-être ... Le Cathar la fascine et elle espère le fasciner tout autant.

-"M'aborder n'est pas à leur portée ... Ils le savent tout simplement. Prends cet homme par exemple ... Il te regarde, jaloux, simplement parce que lui n'a pas eu le courage de prononcer le moindre mot alors qu'il tentait de relever le défi de ses amis ... Là où certains devraient montré du cran, être plus entreprenant, ils finissent par se dégonfler ... La peur d'aller trop loin je suppose ... Mais comment savoir la limite sans essayer ? Comment peuvent-ils espérer et ne pas agir en accord avec leurs pensées ? "

Regardant l'homme en question, Ambre lui fit un petit "salut" avec un air moqueur et mesquine. Détournant alors le regard, des rires se firent entendre de la table où il se trouvait, montrant l'hypocrisie de ses amis qui le traînaient en ridicule. Ambre sourit et reporta son regard sur son compagnon poilu, buvant une nouvelle gorgée de sa nouvelle boisson favorite. Puis, caressant ses joues en les grattouillant, elle ajouta :

-"Toi tu t'es montré différent ... joueur ... explorateur ... sans limites. A leur différence, tu suscites cette petite chose attirante qu'on a envie de découvrir. "

Et Ambre n'avait absolument pas peur de l'inconnu. De tenter. D'oser aller plus loin. Et elle allait lui montrer ... le lui faire comprendre. Prenant une plus grosse gorgée du breuvage, elle le retint dans sa gorge et s'approcha du Cathar. Plaçant sa main sur sa nuque, elle "l'embrassa", lui faisant partager le délicieux breuvage. Il n'y avait dans l'acte rien de sexuel, d’aguichant, si ce n'est pour ceux qui les verrait. Le Cathar le comprendrait-il ? Jouerait-il encore plus ? Ambre l’espérait. Oser frôler les limites était pour elle la meilleure drogue, la plus enivrante. Elle serait déçue probablement si, ne se trompant pas sur les "goûts en matière de ... conquête" du Cathar, il le prenait mal. Retirant ses lèvres, la question était presque dessus, les lui brûlant.
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Ven 17 Fév 2012 - 17:17

-ça tombe à pic.

Je lui souris, sur le coup je suis très fier de mon coup. J'adore quand elle aime quelque chose venant de ma personne, parce que je ne suis pas comme les autres Siths, souvent égoïste... Ou plutôt si mais à ma façon. J'ai envie de faire plaisir parce que c'est plus flatteur de recevoir un regard conquis que rageur ou souffrant. Les yeux qui pleurnichent c'est ennuyeux, et les gémissements font mal à la tête, la crainte pareil. Pourquoi faire peur aux gens quand on peut les avoir à vos pieds via un sourire ou un petit plaisir offert? On obtient d'eux le déploiement de leur meilleur potentiel. La colère bof, c'est également casse-pied quelqu'un qui cherche sans arrêt à vous faire du mal, à se venger, à vous tuer. Non décidément, se sacrifier un peu, faire preuve d'imagination ou même prendre des risques pour faire sourire quelqu'un c'est profitable. Enfin je dois avouer que je suis aussi heureux de la voir ainsi sans tout calculer. Comme si le simple reflet de sa joie pouvait me toucher. Comme si ses compliments me rendaient fier, moi qui me dit insoumis, je ronronne quand elle me gratouille les oreilles. Minable! Je me déteste et pourtant je la laisse faire. C'est si bon que je me demande pourquoi je suis Sith, messager de la haine, du chagrin, de l'ombre etc. Ah oui, parce que je n'ai connu que ça et que je ne sais faire que ça... Et aussi que je ne suis pas prêt à laisser filer ma petite vie enfin tranquille -plus ou moins quoi- pour des principes Jediesques et que quand on possède la Force, on est soit l'un, soit l'autre.

-Je suis bien d'accord! Quelle bande d'idiots, ils ont l'air fin à guetter comme ça sans partir à la chasse...

Pas très constructif mais je n'ai rien de plus à dire. Pas de ma faute si cette femme est si intelligente et possède les mêmes idées que moi. Je regarde de loin les mâles hétéros, ces beaux gosses virils rageurs de s'être faits dépassés par une petite tapette qui ne fera probablement rien d'autre que de se laisser gratouiller sur les joues. Ce geste pourrait être avilissant, elle me caresse comme un petit animal de compagnie, mais je ne le prends pas comme ça. Nous jouons... Tellement que je devine que le doute s'installe dans les esprits. Ils ne savent plus trop si oui ou non je suis gay ou si mes vêtements sont issus d'un simple mauvais goûts et que mes manières sont celles d'un dandy, un de ces anciens Don Juan où le raffinement, la délicatesse voir la féminité étaient recherchées par la femme chez son soupirant.

Ambre va encore plus loin, j'avoue que je n'avais pas vu venir ce coup là et que j'en reste coi-enfin pas trop le choix vu que j'ai sa bouche sur la mienne en guise de bâillon.- Cependant, après un instant d'hésitation je réponds au baiser et lape le liquide ambré sur ses lèvres. Je me félicite de n'avoir jamais été tenté de mettre un piercing sur la langue d'ailleurs, celle-ci est douce légèrement râpeuse sur le coin de la bouche de la demoiselle. Puis j'arrête, je prends moi même un petit peu de liquide et je lui offre à mon tour la becquée. Le baiser est excitant dans le sens où c'est drôle de jouer ainsi sur l’ambiguïté. Je sens bien via la Force que les esprits se tournent vers nous. Et je ne doute pas qu'Ambre, fine analyste le sait également, pouvoirs ou pas, le sait également.

Je la laisse tranquille finalement. Son baiser était agréable mais n'éveille rien de spécial en moi, pas sexuel en tout cas, sinon le plaisir du jeu, du danger, le goût de l'interdit. Mon corps ne réagit pas outre mesure, mon esprit lui est en ébullition. Je crois toutefois que ma compagne apprécie mes caresses à un tout autre niveau. Enfin peut-être que je me trompe, après tout son embrassade n'avait rien de sexuel, mais je pense effectivement être capable de lui prodiguer du plaisir charnel malgré le non retour des choses. Du coup j’accepte de poser ma main sur la sienne et de la caresser doucement en faisant des petits ronds sur sa peau. Du moment qu'elle ne me demande pas de me déshabiller. Quoique... Rien que pour voir l'effet que je fais à une fille, je l'accepterai je pense, venant d'elle et sous forme de défi, dans une chambre à part bien évidemment! Mais par contre coucher, hors de question! Enfin heureusement je sais aussi qu'Ambre n'est pas une sombre perverse sans jugeote, aussi je continue le jeu avec elle sans crainte.

-Et dis moi Ambre, est-ce que tu viens souvent par ici? Parce que si c'est le cas, je risque de prendre un abonnement...

Je voudrais en savoir plus sur sa vie, si c'est bien l'aristocrate que je me plais à imaginer... La jeune fille de bonne famille qui vient s'encanailler aussi. J'avoue être curieux, cependant pour une fois, je ne devrai pas mentir sur mon compte pour avoir accès à tout cela, et encore ce n'est pas certain que je gagne le retour. La prise de risque, toujours la prise de risque.

-Je ne suis qu'un pauvre chat de gouttière pour ma part. La rue est ma patrie, ou plutôt le fut. Toi d'où viens-tu?

Je m'étais éduqué seul, enfin avec l'aide de Ra'Ya'Ah un peu, mais quand même presque seul pour parler correctement, agir comme un gentleman etc... Est-ce que les aristos pouvaient désapprendre? Pouvaient-ils réellement souhaiter connaître la rue, se salir ou n'était-ce qu'un "fantasme" qui était mien? Quoiqu'il en soit, je voulais bien continuer le jeu avec elle, mais pour qu'il soit plus intéressant, j'avais mis nos vies privées en jeu. Un challenge pour moi qui ment toujours sur cette dernière.

-Je te propose un jeu... J'ai le droit à une question, tu réponds puis toi tu me demandes, pour que je répondes. Je m'engage à ce te dire la vérité.

Oups, une de mes rares promesses... Je n'ai plus le droit de mentir ou de cacher! Foutu sens de l'honneur débile que mes ancêtres m'ont légué-il parait que c'est en chaque Cathar, ce qui est ironique car je n'en ai jamais vu un autre que moi.- Bon tant pis, ça pourrait mettre du piment! J'ai envie de croire qu'elle acceptera et sera également sincère. Je reprends une gorgée de mon lait de bantha précédemment délaissé pour en boire une gorgée; histoire de me donner contenance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Ven 17 Fév 2012 - 19:17

Il répondit à son "baiser". Parfait ... la réaction attendue. La soirée aurait été perdu sinon ... Mais non ! Ambre ne s'était pas trompée. Ou alors il l'a manipulé ... Bah qu'importe. Le résultat était le même non ? Il va même jusqu'à copier l'acte. Et même, sans savoir pourquoi ou comment, il semblait y mettre sa touche personnelle ... Une pale copie aurait été las, sans intérêt, fade. Faisant un balayage du regard de la boite, elle sentit sa patte sur sa main. Ses griffes dessinaient des petits ronds et la sensation que cela faisait était ... euphorique. Meilleure qu'avec des ongles ... Il ne griffait pas, encore une fois la limite à ne pas franchir.

Le chat vient agrémenter la soirée de questions. Ambre l'écouta poser sa première avec intérêt. Venait-elle souvent ? C'est possible. La vraie question étant ce qu'il entendait par "souvent" ... Après tout, cela dépendait de la soirée.

-"On peut dire ça ... disons que j'ai beaucoup de temps à occuper. Je suis insomniaque ... Mais ce n'est pas le seul endroit où je sors."

Tout. Elle essayait tout. Même les bas-fonds. Même l'opéra. L'opéra pouvait même avoir des avantages insoupçonnés. Des facettes "cachées" ... car après tout, c'est un endroit plein de limites "infranchissables".

-"Un abonnement ? ... Ce serait inutile ... l'abonnement te bride à un endroit ... te fait entrer dans une routine ... Ce serait du gâchis pour toi. Non ... La liberté est bien plus excitante. "

Ses yeux pétillaient presque en parlant. La liberté. C'était bien là son bien le plus précieux. Une chose que peu de personnes parviendraient réellement à lui enlever, car même en cage, elle ne se sentirait pas "enfermée". Pour elle, une bride n'est qu'un défi de plus ... une nouvelle sensation à découvrir.

"Un chat de gouttière ...". Comprenait-il que c'était ça qu'elle aimait chez lui ? Le chat de gouttière à la ville comme terrain de jeu ... tandis que le chat de salon a une petite vie tranquille, pépére. Mais à quoi bon vivre de cette manière ? Quel intérêt ? Grattouillant sa joue, elle lui répondit :

-"Pas de la gouttière ... malheureusement. J'ai eu une vie bien réglée, dans la haute société. Mais au final, c'est elle qui a fait de moi ce que je suis et ... d'une certaine manière, m'a amenée ici ce soir. Alors je suppose que ce n'est pas si mal. "

Trop en dire ou tout taire, Ambre jouait le juste milieu. Passer maître dans l'art de jouer avec les mots, elle s'amusait à le faire. Un jeu ? Mais ne l'avait-il pas déjà commencer ? Mais avant de répondre, un détail attira l'attention de Ambre. L'homme de tantôt la regardait de nouveau. Il était prêt à se lever. Portant sa main à son blaster, Ambre le dégaina et le posa sur la table. Du coin de l'oeil, elle le vit hésiter de nouveau et se rasseoir. Bien ... le message était passé ... ne restait plus qu'à répondre à la vraie personne intéressante.

-"Hum ... je dirais que tu as déjà commencé ce jeu depuis un moment ... mais vas-y ... ça me va ..."

L'art et la subtilité des mots. Soit. Si tel était le désir du Cathar ... il n'allait pas être déçu.

[HJ: Je le dis ... J'adore ce RP ... J'espère que ce ne sera pas le seul entre ces deux personnages ^^ ... sans sous-entendus aucun bien entendu ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Sam 18 Fév 2012 - 3:01

[HJ: j'aime aussi ce rp I love you Et je suis pour d'autres rencontres bien entendu. ]

-Malheureusement? C'est pas drôle tous les jours de traîner dehors tu sais ma bichette.

Pourtant je suis sûr qu'elle aurait survécu. Comme je me l'étais imaginé, sans me fonder sur grand chose d'ailleurs, plus par hasard qu'autre chose, je me dis qu'elle aurait pu salir ses mains blanches et fines de boue, de sang même sans se vider du sien pour autant. Nous étions deux êtres complexes, contraires qui "enviaient" légèrement la vie de l'autre. Je sais que c'est ma vie difficile qui a fait de moi l'être débrouillard que je suis mais parfois il est impossible de toujours en être content. J'aurais aimé connaître quelques années tranquilles, allongé sur un coussin de soie avec du lait de bantha à volonté et bien sûr, tous les plus beaux serviteurs à mes pieds. Bon je pense que je me lasserais vite de cette vie de chaton rangé parce que je préfère faire les choses à ma manière, cependant quelques mois ainsi me feraient du bien. Déjà je me remplumerai en tâchant de ne pas prendre dix kilos de trop bien sûr, je m'entrainerais dans une salle décorée à ma façon au lieu de me perdre dans les couloirs humides et sombres de la Dark'Académie.

Elle a tout fait pour s'encanailler, moi pour m'éduquer, cette boîte, c'est le point de rupture, l'apologie de nos recherches si différentes. Elle tire vers le bas, moi vers le haut, le tout sans que la progression soit égal. Je souris, réfléchis et souris encore plus. Ambre accepte de jouer le jeu, mais ce qui me ravis surtout c'est qu'elle a fait la "bêtise" de me donner l'autorisation de commencer pour la troisième fois. Déjà je sais son prénom, son rang social -bon elle connait aussi l'état du mien.- et je peux encore chercher une autre demande. J'aurais été elle, j'aurais déjà sauté sur l'occasion en prétextant que c'était mon tour. Ce qui se discute bien sûr mais vu que les règles sont très vagues et que la chose me profite, je vais faire honneur à mon côté Sith pour une fois et profiter royalement.

Je me pourlèche les babines, savourant les gouttes de lait de bantha qui se sont cristallisées entre mes moustaches. Une fois je les ai coupé pour avoir l'air plus humain... J'ai été complètement déstabilisé pendant une semaine. J'avais du mal à me diriger, à sentir les choses, c'était totalement affreux, comme si j'étais à la fois aveugle, tétraplégique et sans odorat. Heureusement elles ont repoussées avec un peu de bacta et l'aller retour chez un très grand médecin mais il ne faudrait vraiment pas recommencer. Tout mon argent de l'époque est passé la-dedans! Si j'en perds une ça va, si c'est la moitié pareillement mais entièrement rasées comme moi je l'avais fais, plus jamais. Comme quoi, les moustaches c'est comme le mode de vie, on ne choisit pas de les/le porter. C'est plus ou moins longs mais plus que nécessaire. Est-ce donc bien utile de vouloir en changer? Je pense que c'est possible, après tout ne suis je pas capable de trainer dans la poussière aussi bien que des lieux plus raffinés? Mes pieds-ou pattes selon Ambre qui semble fasciné par ce côté félin que je refuse habituellement- me portent là où je le veux en général. Parfois il y a des hésitations, du sang, mais je tiens bons. Et elle, l'aristocrate des hautes sphères également a su survivre dans les bas fonds.

Soudain je suis tiré des mes réflexions par quelque chose, la Force me préviens d'un éventuel danger. Instinctivement je tourne la tête juste quand mon amie du soir sort un blaster. Un type se lève puis se rassois. Je fais front avec l'humaine en plaquant mes oreilles contre mes cheveux et en montrant ostensiblement les dents. Quand je parle, oui je fais "grande folle"... Il faut dire que j'accentue volontairement mes manières déjà prononcées mais quand je décide d'être sérieux, je peux en imposer. Oh pas par ma taille, ni avec ma carrure, ça sûrement pas mais tout dans mon allure indique que je ne plaisante pas, et puis un Cathar est presque toujours plus impressionnant qu'un humain.

Je me retourne, les oreilles toujours plaquées en arrière mais les crocs rentrés et aucun grognement ne ressort de ma gorge. Je redresse l'une d'elles puis l'autre, elles pivotent en arrière pour écouter les bruits derrière mon dos puis reviennent vers l'intéressée. A nouveau je suis tout à elle, et j'ai ma question.

-Sont-ils nombreux à t'en vouloir ainsi? Ou à te vouloir... Voir les deux?

Je n'ai pas peur. Je ne suis pas invincible certes. Les batailles qui tournent au bain de sang pourraient avoir raison de moi, mais je m'en fiche. C'est un jeu, si je perds ce sera de ma faute, car j'aurai raté un truc. D'un oeil, je fixe nonchalamment le blaster, l'arme par excellence quand on n'a pas la Force: petite, discrète mais puissante. Je ne le manie pas. J'aurais aimé mais je n'ai pas eu le temps pendant mon entrainement; sans compter que je m'éduquais de l'autre côté en apprenant à lire etc. Ma formation fut double jusqu'à mes 18/19 ans quand on m'a fait comprendre que l'art, les belles lettres etc ce n'est pas pour moi. Je suis fait pour la violence, le charme, l'amusement, tout ce qu'il y a de superficiel. C'est ce monde qui me conviens ou plutôt celui qui veut de moi. Un chat de gouttière, même propre avec un beau noeud entre les oreilles reste sans race.

Enfin pour l'instant c'est plutôt bien comme mode de vie, pour en revenir à la métaphore d'origine, j'ai les moustaches qu'il faut. Cette situation avec le gros dur qui craint la demoiselle et son blaster pourrait dégénérer, et moi je suis entraîné pour répondre voir survivre si possible. J'éveille mes sens à la Force sans crainte, je sais qu'ici, tout du moins dans mon entourage proche, personne n'y est sensible; pas même quelqu'un qui s'ignore. Je suis seul et c'est nouveau comme sensation en dehors de l'académie. Plutôt chouette aussi. J'atteins une sphère à laquelle personne n'a accès! Quoique Ambre n'en a pas besoin vu son sens de l'analyse extraordinaire. Pour peu, si je n'étais pas sûr de mes capacités à repérer l'aura de quelqu'un, je penserais qu'elle l'a ou qu'elle la cache mais le blaster ne trompe pas... Et les rares moments où elle s'est relâchée n'ont trahi aucun contact avec notre grande amie mystique à nous les Sith ou les Jedi. ça peut être intéressant une bagarre, voir comment elle gère sans les pouvoirs. Les "simples" civils et leurs capacités de survie m'ont toujours fasciné il faut dire, celle là encore plus que les autres. Aristocrate, femme, humaine sans poils, griffes ou crocs, sans la Force et pourtant bien plus hardie que la majorité des gens ici. Elle respire le pouvoir à plein nez!

Cependant, j'aimerais bien que les choses se calment pendant notre jeu. Je n'ai pas envie de rater ses réponses! Quitte à devoir moi aussi m'y mettre et me dévoiler un minimum. Bien sûr je ne dirai pas où se trouve l'académie et avec réticence que je suis un Sith, mais bon on verra bien et je doute qu'elle y pense. Après tout en comparaison avec les gens qui peuplent la galaxie, les enfants de la Force sont peu nombreux, Jedi ou Sith, et encore moins nombreux sont ceux qui ont assez de midichloriens pour être entrainés et ne parlons pas de ceux qui y survivent. Je doute donc que la belle y pense de prime abord, surtout que je n'ai rien d'un Sith ni d'un Jedi, vraiment. Je serai vexé qu'elle pense que j'appartiens à cette secte lumineuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Sam 18 Fév 2012 - 12:45

-"Pas drôle tous les jours ... C'est donc que c'est quand même drôle ..."

Son regard pétillait toujours autant. Quelque soit son but, le Cathar avait réussit à fasciner Ambre. Elle était semblable à une petite fille découvrant une nouvelle chose ... avec les avantages d'être une femme mûre.

Alala, à peine le jeu commencé que le voila déjà tentant d’enfreindre les règles. Déjà que Ambre l'avait laissé commencer malgré le fait qu'il avait déjà de l'avance. Et le voila qui posent pas moins de trois questions au lieu d'une. Posant son doigt sur ses babines, comme pour dire à un enfant de se taire -comme si le doigt suffisait à empêcher les mots de sortir -, elle dit :

-"Tututut ... On a dit une question ... Et tu viens de m'en poser trois. Pour cette fois, ça passe encore, mais tu mérites une leçon, mon chaton. Je vais répondre, je te poserais ma question et nous continuerons ce jeu ... Mais avant que la soirée ne se termine, en bon joueur, tu me devras une faveur."

Ambre se demandait déjà quelle faveur elle pourrait bien lui demander ... Surtout à pareille personne intéressante. Quand à un éventuel refus, elle n'aimerait pas le voir apparaître. Après tout, dominer était plaisant, et jusque là, elle avait l'idée d'avoir les rennes en mains. Certes, parfois le Cathar les prenaient, mais la plupart du temps, elle estimait les avoir eues. Peut-être était-ce de l'orgueil de sa part ?

Se concentrant de nouveau sur "les" questions de son interlocuteurs, elle dit, essayant d'être et le plus honnête et pas forcément le plus précis :

-"Oui ..."

Un simple mot qui répondait aux trois questions. Simple, concis ... Un sourire s'afficha sur le visage d'Ambre. Le Cathar l'amusait. Bonne joueuse, elle compléta, au bout de quelques secondes, sa réponse :

-"Je suis, d'après tes dires, une belle femme. Mystérieuse et intrigante. Une combinaison qui attire. Alors, n'en soyons pas étonné. "

L'attente entre les deux morceaux de la réponse était explicite : pour la vaincre sur son terrain, ses questions devaient être précises, choisies avec soin et non dites sur l'intention du moment. Elle-même, dans sa réponse, pris garde de ne pas en poser une elle-même.

C'était maintenant son tour. Les rennes lui revenaient ... Une sensation presque aussi bonne qu'un mélange de drogue parcourut son corps alors. Il avait promis de dire la vérité ... d'être le plus honnête possible ... Fermant un instant les yeux, elle respira profondément et dit, posant sa propre main sur sa patte et rouvrant les yeux :

-"Qu'est ce que tu n'oses me dire, par peur de ma réaction ?"

Si toutefois, la peur est le bon mot. Mais la peur est connu de tous, et probablement de lui aussi. En soi, la peur n'est pas une faiblesse, pour autant qu'on ose l'affronter. Et si Ambre ne se trompait pas, il était du genre à ne pas avoir peur d'affronter la peur ... Mais ferait-il des secrets ?
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Dim 19 Fév 2012 - 20:30

Je grogne légèrement pour la forme. On dirait qu'elle a lu dans mes pensées et s'est donc rappelé que j'avais pris l'avantage en toute subtilité -ou pas.- néanmoins je ne lui réfute pas ce droit. Ce soir je me dois d'être beau joueur, Sith ou non. Finalement la demoiselle m'avoue qu'ils sont nombreux à lui courir après... Pour une prime de rançon? Possible, c'est une fille de riche après tout, autre chose? Bah ça ne m'étonnerais pas qu'Ambre ne soit pas nette et trempe dans des affaires louches, mais ça je ne puis en être certain, si ça se trouve elle joue parfaitement son rôle de petite rebelle. Après tout chez les aristocrates ils doivent avoir de bons cours de théâtre non? Peut-être aussi que ce monsieur souhaite juste la draguer? Enfin disons plutôt profiter d'elle vu qu'avec son air mauvais il n'a pas l'air d'être le genre de Don juan à glisser des mots doux à ses conquêtes. De visage non plus avouons le. Certains devraient avoir recours à la chirurgie esthétique avant de sortir, il en fait partie. Si j'étais riche et gentil j'aurais pitié et je lui payerai l'opération, sauf que je ne suis ni riche, ni assez sympa pour ça.

-Moi, avoir peur de tes réactions?! Bien sûr que non... Elles m'amusent quelques qu'elles soient et par anticipation ma chérie. J'attends toujours ces dernières avec grand émoi.

Je me fait prince un instant, étant celui pour qui on s'impatiente. Je la laisse mijoter, en apparence j'ai l'air tranquille, prêt à lui sortir une phrase toute faite, bien mystérieuse qui me permettra d'avouer à demi mot de manière originale et ambiguë. En réalité je cherche rapidement cette fameuse phrase qui me fera briller à ses yeux sans trop me révéler. En effet je n'ai pas peur de ses réactions, mais ça ne m'empêche pas de désirer qu'elles soient les meilleures possibles. Quand j'ai trouvé, je souris, me lève et attrape un beau garçon qui passe par là. Le pauvre n'a rien demandé que je le choppe par le col et l'embrasse sur les lèvres, puis je le rejette pas trop méchamment et lisse même sa belle chemise que j'ai froissé. Outré il s'enfuit, totalement honteux sous les quolibets de ses amis. Je me lèche les babines. C'est amusant ces petits hétéros coincés, comme la none de toute à l'heure avec son copain qui l'a giflé puis s'est enfuit en pleurant parce qu'elle pensait qu'il avait insolemment soulevé sa jupe.

-Voilà le premier, enfin... ça ne compte pas, on ne peut pas dire que je te l'ai caché ça.

J'avise alors le verre d'alcool que je lui ai offert, discrètement je mets ma main sur la table puis attire à moi l'objet, mes doigts bougent un petit peu, juste assez pour qu'elle remarque le mouvement pourvu qu'elle soit attentive, ce dont je ne doute point.

-J'aime la magie. Mais il ne faut pas le dire, il parait que la magie est pour les enfants. Je ne voudrais pas que l'on se moque de moi.

Je n'ai rien révélé, si je suis Jedi, Sith, ni même si je suis entrainé à cet art. Qui sait si je ne suis pas juste un débutant qui a fait un gros effort pour réussir ce tour de passe passe, ou si c'est simplement une illusion! En effet, peut-être suis je seulement un peu magicien sur les bords ou encore ai-je tiré sur la nappe? Je ssouris, enfermant le verre entre mes doigts, mes griffes crissant très légèrement contre l'objet que je porte à mes lèvres. J'avale une petite gorgée puis lui renvoie le verre en utilisant la Force encore une fois; pas trop vite pour ne pas démontrer que je maîtrise très bien cet art ou prouver que ce n'est pas juste un tour de passe passe. Ce jeu m'amuse beaucoup décidément.

-A moi. Ta famille de la haute société? Dans quoi travaille-t-elle "réellement" pour avoir gagné toute cette fortune et reconnaissance?

J'entends bien qu'elle me dévoile le secret noire des siens. Les mains des aristocrates sont très souvent rougies de sang. Gagner de l'argent, tout du moins autant ne se fait pas sans quelques meurtres, tricheries etc. J'aimerais savoir si c'est en politique que tout cela s'est produit ou en contrebande, voir en rixes de bandes à l'origine. J'aurais aussi pu lui demander comment elle a apprit à se faire passer pour une chatte de gouttière, mais pour l'instant, cette question prime. Nous verrons bien ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Lun 20 Fév 2012 - 13:29

Ambre observa le petit jeu du Cathar ... Embrasser un garçon, était-ce la son "secret" ? Ambre espéra bien que non. Si c'était la son seul atout ... elle serait déçue. Mais, se rasseyant, il eut les mots qui rassurèrent la sénatrice. Le premier ... Quel bon joueur ... il n'allait pas s'arrêter à un seul alors. Après tout, qui avait-il de "secret" ou de "honteux" à cacher son amour pour une catégorie de personne ?

Homosexuel. S'il pensait qu'Ambre allait le considérer ainsi, il se mettait "la griffe dans l'oeil" ... Après tout, homosexuel, il ne l'était visiblement pas vraiment. Pour la sénatrice, le terme ne s'appliquait pas uniquement au sexe de la personne, mais aussi à sa race. En embrassant ainsi un humain, il venait de se montrer à la sénatrice comme étant libertin ... et ce peut-être dans une échelle incroyable. Et puis, qui avait dit qu'Ambre n'avait pas elle-même visité ce que son père aurait qualifié de " sombres voies " dans le passé ? Un de ses plus "beaux" souvenirs était bien celui d'un baiser partagé avec une fille de la même classe qu'elle à l'époque du lycée.

Soudain, le verre bougea lentement. Un frisson indéfinissable parcouru alors Ambre. Elle connaissait ce genre de frisson ... Mais chaque fois, il était "différent" et pourtant pareil. C'était ... paradoxal. Cette sensation avait néanmoins un point commun : un utilisateur de la Force dans les parages. Mais était-ce possible ? Lorsque le verre revint vers elle, Ambre en fut persuadée ... tout du moins presque. Il le nommait "Magie", y insérant une part de mystère. Mais n'était-ce pas là ce qu'elle avait demandée ? Posant son coude sur la table et plaçant la tête dans sa main, Ambre tapota légèrement avec son index sa tempe, comme pour l'inviter à lire dans son esprit. Avait-elle vu juste ? ...

-*Je ne me moquerais pas ... jamais ... de ce genre de dons. Et je n'ai rien de particulier contre les Jedi ou les Sith ... En règles générales, les utilisateurs de la Force ne m'intéressent ... en règles générales ... *

L'esprit d'un membre d'élite de l'armée était souvent entraîné à résister aux intrusions mentales. Pourtant, Ambre espérait deux choses : ne pas s'être trompée et qu'il parvienne à lire cette pensée. Si elle s'était trompée, il n'en aurait même pas connaissance, n'allant pas voir dans son esprit ... Mais si elle avait vu juste, elle espérait qu'il serait de la même trempe qu'il l'avait montré depuis le début de la rencontre. Ambre avait déjà rencontré des Jedi et des Sith ... mais peu avait suscité en elle pareil intérêt. Le Cathar était devenu "très" intéressant, même désirable sur certains aspects.

-A moi. Ta famille de la haute société? Dans quoi travaille-t-elle "réellement" pour avoir gagné toute cette fortune et reconnaissance?

La question sortit la Naboo de ses raisonnements. Ambre sourit. A quoi pensait-il donc ?

-"Eh bien ... Mon père était conseiller princier sur ma planète d'origine. Ma "fortune" comme tu la nommes, viens en grande partie de l'héritage qu'il m'a laissé. Après, j'ai réussi à le faire ... "fructifier" ... et ce de différentes façons. De plus, je suis ... enfin, j'ai un "travail" très bien rémunéré et très bien vu. "

Ambre ne cherchait pas à se vanter ... ou même à trop en dire. Elle aussi voulait garder une part de mystère sur elle. Part de mystère qu'à partir de maintenant, le Cathar aurait loisir, s'il le souhaite, de découvrir. Ambre n'était pas facile à amadouer, mais il venait de réussir, de devenir l'une de ses "faiblesses" -si on pouvait le dire ainsi-.

Les néons commençaient à se faire de plus en plus flash depuis la piste de danse. Ambre détestait ça. A chaque fois que ça arrivait, ses yeux lui faisaient mal. Une chose qui ne passerait pas inaperçu, puisque dans un mouvement naturel à nombre de gens, sa main droite se porta sur ses paupières fermées à la suite de son mal de tête. Comme malaxant ses yeux, Ambre râla un peu. Puis se levant, elle ajouta :

-"Il faut que je change de table. Je déteste ces effets de lumière."

Presque aveugle, voyant beaucoup de choses floues en tout cas, Ambre se dirigea vers une table avec chaises et banquettes. Se plaçant sur la banquette, et dos à la piste, elle chercha à éclaircir sa vue et dit :

-"Excuse moi pour ça. J'espère que ça ne te sera pas désagréable ..."

Mais avant de pouvoir poser sa question à son tour, un serveur arriva demandant :

-"Que puis-je vous servir ?"

Toujours la main sur le regard, cherchant à calmer une migraine naissante, Ambre répondit :

-"Remettez moi de ce cocktail ambrée que mon ami vous a fait créer ... avec une aspirine et servez-lui ce qu'il lui plaira ..."

Pour le coup, c'était son tour de lui offrir à boire. Tentant faiblement de réfléchir à la question qu'elle allait lui poser, son esprit étant entièrement embrumée, elle ne parvint pas à réfléchir et dit (bêtement) :

-"Es-tu un Jedi ou un Sith ?"

Alors que son esprit se rendait compte de ce qu'elle venait de demander, elle se maudit intérieurement. Foutue migraine qui l'empêchait de se concentrer. Jamais elle n'aurait posé cette question, tellement le fait de le découvrir aurait été bien plus excitant et amusant. Mais les règles étaient claires ... et elle avait le droit à une question. Bien sur, elle aurait pu utiliser son joker la "faveur" qu'il lui devait pour switcher changer sa question, mais on était pas à Qui veut gagner des crédits ? l'idiotie était d'avoir posé la question et non la question elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Mar 21 Fév 2012 - 17:01

-La même chose... Merci mon chou

déclarai-je, trop occupé par Ambre pour vraiment faire attention au serveur. Je le remerciais toutefois d'un clin d'oeil, accompagné d'un frôlement légèrement provocateur. Les histoires de famille de la jeune femme m'intriguaient, mais pour l'heure son état m'inquiétait plus. Bon je n'étais pas non plus en train de paniquer pour elle mais tout de même, son malaise se ressentait suffisamment dans la Force. Je la regardais demander une aspirine, puis j'attendais quelques instants. Ambre continua le jeu malgré tout, comme je m'y attendais venant d'elle mais avec une question qui gâchait beaucoup de choses... Enfin vu sa migraine, c'était probablement excusable, un simple moment de faiblesse. Je sens aussi que son esprit se concentre. Elle tente de penser trop fort pour que ce soit naturel. Je soupire, rit légèrement puis m'explique.

-Il faut arrêter de penser que nous lisons dans les pensées, ou que nous parlons par télépathiem sinon nous n'aurions plus besoin de comlink et jamais nous ne nous ferions avoir par quelqu'un. De plus je n'aurais pas besoin de te poser toutes ces questions ni d'avoir recours à ce jeu pour connaître la belle jeune femme mystérieuse assise devant moi. Ennuyeux non? Je sens ton humeur, si tu es sincère ou pas et tes sentiments les plus forts. C'est tout. Quant à ta question... Je suis surpris et un peu "vexé" très cher que tu aies pensé un instant à me classer parmi les illuminés lumineux.

Voilà elle a eu sa réponse. Comme elle je traine, je fais des trucs peu recommandables, sauf que c'est pour survivre moi. Elle, elle a l'argent de ses parents. Peut-être est -ce pour s'amuser, ça pourrait être ma question mais non, j'en ai une autre qui m'aidera sans doute à saisir ce qu'elle est et peut-être même la nature de ses travaux. Toutefois , avant ça je joue doucement avec mes pouvoirs. Je l'enveloppe de telle façon que même sans avoir la moindre connexion avec la Force, elle peut sentir ma présence, douce et apaisante, un peu taquine aussi. Les Siths savent adoucir leur auram surtout si elle n'est pas noir d'encre d'origine. Je ne peux la guérir je le sens, il ya quelque chose de plus profond qu'un simple début de grippe. Voilà qui va me faire d'autant plus apprécier ma prochaine questions. J'essaye de la calmer aupravant, l'empêchant de sacrifier la boisson avec un foutu aspirine d'un regard.

-Laisse cette ignominie chimique en dehors de tout cela et laisse la magie faire...

Je lui souris et tente d'agir sur son cerveau, la douleur se situe au niveau des yeux. Ce sont eux que les lumières attaquent, pas son crâne, cependant je ne peux pas en savoir plus. Du coup j'en reste là, frôlant son esprit sans pénétrer à l'intérieur. Je ne viole pas les âmes de ceux que je respectent. Après mon tour de passe passe façon docteur, je la regarde et demande.

-Comment as-tu eu "ça"? Ces douleurs à tes yeux? C'est de naissance?

Hélas pour elle je n'ai pas pour habitude de ménager les malades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Mar 21 Fév 2012 - 19:15

Tant bien que mal, Ambre se concentra pour saisir la réponse de l'apparemment Sith. Foutue migraine ... Ambre les détestait ... Puis alors que le serveur leur avait servi et à boire et l'aspirine, Ambre entendit :

-Laisse cette ignominie chimique en dehors de tout cela et laisse la magie faire...

Puis elle sentit son esprit s'apaiser, étrangement. Une agréable sensation l'envahit alors et la migraine s'estompa peu à peu. D'habitude, pour un tel effet, Ambre aurait du recourir à une drogue forte, force était de le reconnaître. Son esprit redevint alors plus clair et elle put réellement analysé les réponses du Sith.

Ainsi donc, la vie de l'être est régie par ce que nombreux nomme le coté obscur. Eh bien, il semble différent des portraits type que l'on a couramment dépeint à Ambre. Jusque là, il s'était montré "honorable" et même prévenant. Ambre n'aimait pas apparaître faible, surtout de cette faiblesse. Mais lui, loin de profiter de la situation, l'apaisa. Rouvrant lentement les yeux, sa main quittant son visage pour chercher son blaster qu'elle se rendit compte qu'elle avait oublié, elle vit un droïde de la Boite le lui ramener. Le laissant sur la table, elle écouta la question suivante du Cathar. Encore une fois il en posa au moins deux différentes, mais pour une fois, Ambre ne relèverait pas le détail. Après tout, elle lui devait bien ça après ce qu'il venait de faire non ? Quand à la question, il fallait s'y attendre ...

-"Non, ce n'est pas de naissance. Mes yeux n'avaient pas même cette couleur lorsque je suis née. Ces migraines ophtalmiques trouvent leurs origines de ce qui a rendu mes pupilles de cette teinte si particulière ... une opération aux yeux. Un projet expérimental auquel j'ai participé comme cobaye par le passé. Mais ça a foiré. Le reste ... tu viens d'en avoir un exemple. Au lieu d'avoir une vue plus parfaite que naturellement, j'ai hérité de ces satanés migraines. "

Certes elle se sentait redevable au Cathar, mais à nouveau en pleine possession de ses moyens, elle ne gâcherait pas le jeu plus en révélant son passé de membre d'un commando d'élite. Buvant un peu de la boisson, Ambre apprécia à nouveau le cocktail. Puis regardant le Cathar, elle ajouta :

-"Désolé d'avoir posé cette question. Mais ... pendant ces migraines ... j'ai l'impression de ne plus être moi-même. Quand à ce que je "pensais" ... à propos de ta "magie" ... eh bien, je crois que tu as là de biens merveilleux dons qu'il serait dommage de gâcher. Et surtout, je n'ai aucun "préjugés" sur ceux de ton "espèce". En général, les utilisateurs de la Force ne m'intéresse aucunement ... en général. Toi, par contre ... tu as brisé la généralité. "

Ambre aimait bien le Cathar. Elle voulait qu'il soit -d'une certaine manière- sien. Bien sur, pas comme un animal de compagnie. Plutôt comme un allié, un associé, sur plusieurs plans. Mais c'était son tour de poser une question ... Et la seule qui vint à son esprit était simple.

-"Dis-moi donc ... Où aimerais-tu que cette conversation nous mène ?"

A nouveau, les limites étaient sur le tapis. Quels terrains glissant le Cathar serait prêt à tenter avec la sénatrice ? Quels autres jeu ? Il tardait à Ambre de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Mer 22 Fév 2012 - 14:55

-Accepter que les autres fassent des trucs bizarres sur toi. Wahou, faut être courageux et... Stupide. Pardonne moi ma belle, mais je ne comprendrai jamais ces histoires d'yeux cybernétiques pour voir la nuit. Peut-être parce que je vois la nuit naturellement? Enfin même, les bras renforcés, les opérations étranges pour changer des trucs du cerveau... Brrr!

En effet je détestais aussi l'idée d'être anesthésié et de ne plus pouvoir bouger comme je le voulais, mais ça j'hésitais à le dire car c'était le dévoilement d'une faiblesse. Je préférais signifier mon dégoût pour ces choses là-bien que perçait une pointe timide d'admiration aussi-que de montrer ma crainte. Et puis comment faire confiance aux droïds qui vous opéraient? Une reprogrammation malsaine, un court circuit? Tout pouvait arriver! Je n'étais pas aussi parano que la plupart des Siths, sans quoi je ne me baladerai pas ici ni ne ferais la causette à une inconnue et ce gentiment... Mais tout de même, avec mon corps j'étais prudent. Enfin pas toujours puisque j'avas une réputation de casse cou à tenir mais disons que je ménageais autant que possible mon outil de travail. Régime sain, voir volontairement diminué pour avoir l'agilité nécessaire; entraînement etc. Alors modifier mes sens dans un rrêve hypothétique d'amélioration. Bon, d'un autre côté je comprenais Ambre... Les humains-dont j'aurais aimé faire partie- étaient légion dans tous les systèmes mais néanmoins plus faibles que la plupart des races, peu adaptés bien que très adaptables. Et si pour l'esthétique je les enviais, pour les capacités moins.

Je faillis lui demander si elle avait été forcée de faire cela, par un quelconque chef ou autre mais je me retins. Finalement ça ne m'intéressais pas, le résultat était le même. J'inclinais donc légèrement la tête, écoutant sa question qui cette fois n'avait rien d'un hors sujet. Mal à l'aise malgré mon attitude joviale, j'avais honte pour une fois de réfléchir à ce la et surtout d'évoquer les doutes.

-Je n'en sais rien Ambre, je crois que tu m'attires... Spirituellement en tout cas. Si ton désir est d'aller plus loin physiquement ma douce, tu risquerais d'être déçue par mes compétences et pour une fois je l'avoue, je ne serais pas très chaud de prendre ce risque.

L'humiliation serait bien trop grande! Ben oui j'avais un minimun de fierté masculine malgré le fait que je sois une "tapette" ( en même temps être un piège à rats pour un chat c'est normal hein^^) Restait la solution de l'aider à assouvir son désir avec les caresses même si moi je n'y prendrais physiquement pas de plaisir, l'idée était étrange, le concept nouveau mais pourquoi pas... Et puis j'avais le pressentiment que gay ou non, elle tenterait bien de me mettre le grappin dessus à un moment où à un autre. Ce n'était pas un mini problème d'hormones qui allait la déranger. Au moins je l'avais prévenu. A moi de l'être désormais.

-Je te retourme ta propre question

Lançais-je finalement en retrouvant mon sourire malin et mes petites manies, comme celle machinale de lui prendre la main et de jouer avec ses doigts. Comme un amoureux se languissant de sa belle le ferait. Mazette je suis masoxhiste! Mais il faut dire qu'avec elle le contact est plus que simple, il est évident... Du coup je n'y ai pas fait attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Mer 22 Fév 2012 - 16:14

Ambre sourit quand le Cathar la traita de stupide et s'expliqua. Il est vrai qu'elle avait été volontaire pour cette opération, comme beaucoup d'autres. C'était le destin comme on dit. Mais bon, à l'époque, elle était motivée. La vie de commando d'Elite, c'était sa préoccupation première. En partant de ce fait, devenir plus capable qu'un autre était une occasion à ne pas rater. Pour un Sith, ce serait comme l'acquisition d'un nouveau savoir.

Caressant sa joue, Ambre lui dit :

-" Que veux-tu ? A l'époque, j'avais d'autres priorités. Et même une autre vie, plus téméraire ... "

C'était le mot qui convenait. A l'époque, elle ne délibérait pas sur les bancs du Sénat. Non ! On lui donnait une cible et elle l’exécutait. La sensation qu'elle ressentait alors était enivrante, pareille à une drogue. En un tir, elle mettait fin à une vie. D'une simple pression sur la gâchette. Et améliorer sa vue pour être encore plus performante était donc une chance unique à choisir. Elle n'aurait pas mérité sa place si elle n'avait pas était volontaire.

"Déçue" ... elle ? Non, surement pas. Parce que la vie lui avait appris au moins une chose : la patience. Attendre le bon moment. L'instant précis qui se révélerait être le meilleur moment. Et visiblement, celui-ci n'était pas atteint ... du moins pour le domaine sous-entendue par le Cathar. Après tout, pareille rencontre pouvait déboucher sur autre chose que sur l'assouvissement de désirs charnels. Et Ambre n'était pas non plus une fille de petite vertu, se laissant aller à ce genre de plan dès le premier soir ... du moins pas tout le temps. Et ce soir, ce ne serait pas là que ça mènerait.

Grattouillant le dessous de son menton, Ambre continua :

-"Allons ... pourquoi te ferais-je aller contre ta volonté si c'est pour être déçue ... ? Ne t'inquiétes pas ... "

Et la question suivante ne tarda pas. Il se contentait de la retourner. Bien évidemment. Ambre serait plus complète que lui, les possibilités étant largement possibles. Encore une fois, une occasion à ne pas manquer.

-"Eh bien ... sur le point de vue que tu as abordé, je ne saurais dire. Je préfére nettement que les choses soit spontanées d'une certaines manière. Pour le reste, je dois avouer que m'entourer de contact comme toi pourrait être particulièrement utiles sur de nombreux points ... certains lucratifs ... d'autres plus ... privés. "

Et c'était bien là l’intérêt premier de cette rencontre non. Les liens que l'ont crée ne servent à rien si ils ne mènent nulle part. Si les désirs d'Ambre n'était que purement sexuels, des endroits plus appropriés que cette boite existait. De vrais petits magasins à plaisir. Pour le reste, il n'y avait plus qu'une question essentielle pour Ambre, du moins dans cet endroit ...

-"J'ai bien envie de découvrir les endroits qui te sont plus appropriés ... Mais me servirais-tu de guide ? "

C'était de plus pour elle une nouvelle expérience, mais aussi une façon de le jauger sur ses autres aptitudes, tels que par exemple le pilotage. Enfin, s'il accepte.
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 23 Fév 2012 - 0:25

[HJ: j'ai eu un bug dans le précédent RP, peu habitué à écrire sous "je", j'ai tout fait au passé xD désolé. En plus je t'avais piqué ton écriture... Embarassed ]

-Moui si tu veux.

Curieux vis à vis de ce qui pouvait pousser quelqu'un à accepter telle torture, je ne dis cependant rien, retenant ma langue. Quoiqu'il en soit Ambre me fit sortir de ma torpeur en me répondant et en grattouillant mon menton. Fermant à demi les yeux je soupire légèrement, devant me retenir pour ne pas faire marcher la machine à ronrons plus fort voir miauler de plaisir, ce serait bien trop humiliant! Déjà que je devrais lui apprendre à arrêter de me faire des chatouilles comme on caresse son chat, mais c'est trop bon, je n'y peux rien, je suis déjà drogué. Mes oreilles s’aplatissent sur mon crâne, à l'horizontale, pas en arrière, signe que je suis extatique quant à ce contact. Même les mecs qui me caressent n'arrivent pas à faire aussi bien. D'ailleurs en général je leur tape sur les doigts s'ils s'essaient sur le menton, les joues ou derrière les oreilles. Nan mais, je ne suis pas un animal moi! Sauf qu'Ambre bah... C'est Ambre! D'ailleurs elle me prouve son identité avec une question plutôt bizarre. Elle veut me montrer un endroit, mais ce serait moi le touriste qui serait le guide? Paradoxal non?

-Chérie, je te guiderai si tu veux, mais dans un lieu que je ne connais pas, je ne vois pas trop comment faire. M'enfin si tu m'expliques le concept, ça peut marcher. Je suis même impatient!

Je frémis d'impatience de savoir quel genre d'endroits sont fait pour moi selon elle mais ne pose pas ma question. Je préfère attendre, me faire "souffrir" pour être encore plus enthousiaste à la découverte... Ou déçu, à voir! Je la regarde soudain d'un air malin.

-Si j'accepte de te guider, ça comptera comme ta faveur?

Bien que ce soit aussi un plaisir de le faire. Néanmoins un Sith tente toujours de marchander, si marginal soit-il comme moi. Oui je trompe, je triche même si moins que mes pairs. Disons plutôt que j'ai tendance à jouer sur les mots... Chercher la faille dans la règle du jeu. D'ailleurs en parlant de ça... Je grogne soudain, oui j'ai posé la question. Je ne sais pas si ça compte comme tel mais je ne veux pas m'amuser à en dire une autre, juste pour me montrer bon prince pour une fois. Si mon "honnêteté" la séduit, peut-être qu'elle annulera sa faveur? Oh je ne dis pas que je ne l'accomplirai pas de bon coeur, mais c'est un nouveau jeu pour moi, tenter de lui faire retirer cette demande ou m'en tirer facilement. C'est un défi. Du coup même si je feule contre moi même de manière ostentatoire, je garde la bouche close, ne demandant plus rien. Je fais mon gentil petit garçon qui a peur de dépasser les règles en comptant cette interrogation comme nulle dans notre partie. Faute de vraiment le savoir, je la comptabilise. Ce n'est pas mignon et galant comme tout ça?

Et puis au pire si ce n'était pas à voir comme une demande dans notre jeu, ça lui rendra son tour de questions qui lui manquait! En profitera-t-elle pour me demander mon prénom ou autre chose de plus intime? J'aurais moi même hésité, savoir ses secrets m'amuse et "m'excite" assez mais bizarrement je sais que ça m'aurais gêné de ne pas connaître son prénom alors que d'habitude je m'en fiche royalement... Peut-être que j'y tiens plus que prévu à cette inconnue! Sans compter que son histoire d'utilité réciproque ressemble à une demande de contrat cachée ou alors à une union. J'aurais aimé lui demander cela si je n'avais pas bêtement "gaspillé" ma question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 23 Fév 2012 - 9:54

HJ : deux détails que j'avais même pas pistés ... tellement pris dans le jeu Oo

-Chérie, je te guiderai si tu veux, mais dans un lieu que je ne connais pas, je ne vois pas trop comment faire. M'enfin si tu m'expliques le concept, ça peut marcher. Je suis même impatient!

Ambre eut un sourire évocateur.

-"C'est simple ... on chope une adresse et tu m'y emmènes. Cependant, ne connaissant pas ce genre de lieu, car après tout, je n'y suis jamais rentrée, ce sera toi mon "guide"... Celui qui me les fera découvrir ..."

Après tout, c'était bien vrai. Les bar gays, elle ne s'y était jamais rendue. Et pourquoi l'aurait-elle fait jusqu'à maintenant d'ailleurs ? Par contre, maintenant, elle avait une raison toute particulière de s'y rendre. N'est pas dupe l'araignée qui tisse sa toile ... Et un nouveau jeu, un nouveau défi s'installait petit à petit dans son esprit. Puis elle aperçut un regard malicieux du Cathar. Sa faveur ? Serait-ce ça ? Ambre sourit, le regardant se rendre compte qu'il venait de se faire avoir ... presque comme elle tout à l'heure.

-"Non ... Ça ne comptera pas. Simplement parce qu'à ce moment-là, tu auras déjà exaucé ma faveur. Je suppose même qu'en bonne joueuse, et par fair-play, c'est moi qui t'en devras une ... pour peu que tu me la réclame ...

Prenant une dernière gorgée de boisson, regrettant presque que c'en soit la fin, Ambre continua :

-"La faveur que je vais te demander est simple : tu vas prendre le volant du speeder et tu vas me montrer ce que tu vaux. Je me demande si tu es aussi capable au volant que tu ne l'es pour jouer à ce jeu."

D'ailleurs, elle ne comptait pas lui laisser le choix. Sortant de sa poche un "bâton de la mort", elle en prit une petite gorgée. Ambre était maintenant habituée à cette drogue. Elle savait en prendre juste assez pour dire de ne pas devenir dépendante, mais assez aussi pour que l'hallucination soit proche de l'extase. Quelques minutes suffiraient pour que la drogue commence son effet. La petitesse de la prise ne l'empêcherais pas cependant de rester lucide.

Et la seule question qui s'imposait, elle la posa :

-"Ca te branche, mon joli ... ?"

N'attendant pas la réponse, elle se leva et se dirigea vers la sortie. Si "Oui" était la réponse, le Cathar la rejoindrait avec l'adresse et trouverait un speeder ... ou l'impressionnerait encore qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 23 Fév 2012 - 12:41

La drogue m'a toujours tenté, même si c'est une chose qui "détruit" le corps, comme pour la chirurgie et que l'on perd le contrôle à l'égal de l'anesthésie, ça m'a toujours attiré. C'est éphémère et puis je pense pouvoir éliminer les effets indésirables avec la Force. Néanmoins malgré mon envie de lui en demander, je ne le fait pas. J'étouffe d'ailleurs discrètement un grognement frustré.


J'aurais pu le faire Ra'Ya'Ah est mort, et même s'il était encore en vie, ce ne serait plus mon mentor, mais je n'arrive pas à me raisonner ou plutôt me déraisonner. Mon ami savait exactement tout de moi, même ce que je ne voulais pas, il connaissait donc ce côté destructeur que j'ai et pensait que je serais incapable de m'arrêter si je commençais. A force d'enguirlandes, de combats, de brûlures au sabre laser puis de baisers il m'a fait juré de ne jamais toucher à la drogue même pour éloigner un chagrin, même s'il partait. Je me rappelle lui avoir rétorqué que "s'il mourrait ou s'en allait en voyage, ce n'était pas ça qui allait m'attrister à ce point. Qu'il ne m'étais quand même pas indispensable malgré mon petit brin d'affection pour lui" d'un air insolent. Il avait répondu pareillement, plus tard j'ai pleuré comme une madeleine quand il est parti pour une mission dangereuse pendant deux mois, et lui aussi certainement vu la tonne de messages laissés sur mon comlink, auxquels je ne répondais jamais de peur de redoubler de sanglots et qu'il m'entende dans l'appareil. Aussi un peu par fierté mais bon. Dire que Ra'Ya'Ah inventait des messages bidons de demandes d'info d'une voix austère qui ne lui ressemblait pas juste pour me parler. Franchement nous étions pathétiques. Un vrai petit couple de gizkas rosâtres et le stéréotype mon ami... Le stéréotype! Nous avions réellement cassé la baraque sur ce coup!

-Ok ma chérie. Je viens.

Je la quitte puis vagabonde dans les rues à la recherche de mon speeder. Ouais, j'aurais pu voler un gros bolide superbe mais non... J'aime bien mon transport perso. Petit, sobre, au design élégant et assez original toutefois car je l'ai fais construire moi même pour dévier des constructions à la chaîne. ça m'a coûté cher, très très cher mais au moins c'est le mien et pas celui de n'importe quel quidam. Les lignes et les courbes sont fines, la couleur argentée mais volontairement ternie pour qu'il reste discret. Pas que j'ai peur qu'on me remarque mais dans certaines missions, vaut mieux pas.

Je viens chercher Ambre là où je l'ai laisser. Mon speeder, un petit deux places se pose sans souci. Je ne suis pas un fou du volant en général, manquer de me crasher bêtement n'est pas trop mon truc, mais si ça l'éclate je pourrai le faire sans souci... Je ne suis pas un as mais la Force décuple des réflexes que j'ai déjà excellents par nature. Nous verrons bien donc. Pour l'instant je me montre galant mais pas spécialement inventif non plus. Il s'agit juste d'une petite baisse de régime pour mieux l'éblouir une fois que nous irons sur les lieux du "crime". Je me demande bien où elle veut m'emmener. L'évidence est telle que je n'y pense même pas en fait. Maintenant si elle veut faire des folies en speeder je peux toujours tenter hein... Je m'éloigne de la circulation pour prendre une voie vide et tranquille. Au cas où si elle préfère la ballade de "rockeur" à celle "romantique".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 23 Fév 2012 - 14:43

Eh bien ... celui-là Ambre ne l'avait jamais vu ... Ou était-ce la drogue qui lui donnait cette impression ? Elle ne pouvait sincèrement être sure de la réponse. Montant à bord de la carlingue argentée, Ambre plaça son datapad sur le tableau de bord.

-"Tu trouveras là une liste d'endroits magnifique ... te reste plus qu'à choisir mon choupinou ..." Dit-elle en suivant la phrase d'un léger rire.

Puis le speeder décolla et se dirigea. Ambre s'accouda au bord. La conduite du Cathar fut au départ douce et calme ... Avait-il peur de la vitesse ? Ou alors de brusquer la sénatrice ? Posant sa tête sur l'appuie-tête de son siège, et la tournant vers le Cathar, elle dit alors :

-"T'es pas drôle du tout ! Vas-y ... Montre moi ce que vous avez dans le ventre toi et ta carlingue ... Vole ... Fonce ... Ma grand-mère irait plus vite que toi là ... "

Et le Cathar ne mit pas longtemps à la réflexion. La suite fut un enchaînement de vitesse et de dangerosité lié aux infractions. Ambre crut même voir à un moment des gyrophares. Ou était-ce un effet secondaire du produit maintenant dans ses veines ? Bah ... Quelle importance ... Les sensations qu'elle retira de cette course en Airspeeder était à la hauteur de ses attentes. Le Cathar n'eut peur de rien ... du moins semblait. Après Ambre ne lisait pas dans les esprits. La drogue commença à perdre effet alors qu'il arrivait sur le lieu du nouveau bar. Un bar gay. Ambre allait pouvoir observer son nouvel ami dans son lieu de prédilection. Elle se demandait si tout se passerait comme elle le pensait mais ne dit pas un mot. Regardant le lieu avec attention, elle ajouta :

-"T'as tenu parole ... tu ne me dois plus de faveur ... J'ai beaucoup aimer. J'aime les gens qui ose prendre des risques ... Alors c'est à ça que ça ressemble un bar gay. Etrange ... Intrigant. J'ai hate d'y être dedans ..."

Puis elle regarda le Cathar et dit :

-"Par contre tu ne m'as pas posé ta question suivante ... J'espère que notre petit jeu n'est pas terminé ... même si d'autres sont sur le point de commencer ..."
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 23 Fév 2012 - 15:40

Puisque ça lui fait plaisir je conduis plus vite, avec plus d'audace. Je n'aime pas spécialement ça mais si ça l'amuse. Je me sers donc de la Force pour améliorer mes capacités en vol. Quelques accoups donnent l'impression de danger, d'aller plus rapidement alors que ce n'est pas forcément vrai. Ma conduite est donc plutôt vive et mes réflexes excellents mais je ne suis pas non plus un as du volant. Bah ouais, on ne peut pas être doué partout! Heureusement mon envie de lui plaire et la Force m'aident à rester à la hauteur et à la satisfaire. Pourquoi est-ce que j'aime la voir sourire autant et surtout lire la surprise dans son regard? Aucune idée. Sans doute que ça m'amuse plus que de la voir bouder. Enfin bref, nous arrivons à destination assez vite, et tant mieux car ces acrobaties commençaient à me donner le tournis.

Ainsi donc, la demoiselle voulait se retrouver dans mon "milieu". Ce genre de bar était très stéréotypé, mais cette généralisation se révélait véridique en général. Les histoires de c*l d'un soir, les colères de tapettes qui giflaient leur partenaire l'ayant trompé avec "Georges" le stripteaseur de chez "Michou". Tout ça oui c'était une facette voyante. D'un point de vue plus positif cependant on évoquait souvent l'ambiance agréable de ces lieux, et aussi le côté intrépide de cette communauté déjà hors norme par nature. C'était également vrai! La chaleur de l'accueil le prouva à mon amie. Je n'avais pas spécialement envie de draguer ce soir, ni de flirter avec un inconnu car bizarrement je me trouvais mieux avec Ambre. M'enfin bon, si ça pouvait lui faire plaisir.


Une jeune twi"lek très dévêtue se rapprocha instantanément de la belle humaine qui avait son succès auprès de ces dames ou même de certains monsieurs bisexuels voir hétéros. Oui certains venaient ici juste pour l'ambiance, pas à cause de leur orientation. La musique est agréable, vivifiante sans être criarde, les tons et les couleurs tonifiantes. Les femmes sont aussi nombreuses que les hommes, plus souvent lesbiennes que bi ou hétéro en revanche. L'homosexualité chez elles s'exprime différemment je crois. Les hommes sensés être le sexe fort ont plus à perdre avec leur virilité en jeu. Disons que chez nous, la "chute" décadente est plus spectaculaire. On a ceux qui sont bien trop "gros bras" pour être crédibles, remplis de testostérone à ras bord mais incapables d'obtenir quelque chose avec une femme et ceux qui sont de véritables tapettes. Pire que moi j'entends. Même des travestis ici. Mais en général l'ambiance est géniale. Une sorte de "solidarité" nous lie tous. On est les rejets de la société quelque soit notre race, ou tout du moins des drôles de bestioles que les gens regardent bizarrement en nous croisant dans la rue. Pour les filles, sauf celles qui sont vraiment trop masculines, on ne remarque pas la "maladie". Pour nous c'est plus difficile, ce qui explique peut-être que certains sont encore plus excentriques que la moyenne dans ce bar.

Oui oui, certains sont dans un stade si avancé de la bizarrerie qu'ici même ils sont vu comme des trucs bizarres. Cependant personne ne leur fera de mal. Les bagarres éclatent très rarement dans ce lieu, on lie plus facilement aussi, les gens sont bavards et il n'existe guère d'individus sombres et dangereux comme dans les boîtes hétéros. Un monde de "douceur" en quelque sorte bien que parfois le milieu gay peut être entouré par une aura malsaine et violente. Ici non! Un homme vient rejoindre la twi"lek pour faire du charme à mon amie également. Très vite je reconnais Henry, une femme travesti. Oui oui ça existe aussi dans ce sens là. Elle bossait comme serveuse ici, enfin serveur car à moins de vouloir se prendre un poing dans la figure on a intérêt à lui dire "il". Elle est immense, du genre 1 m85 pour 100 kilos de muscles et de graisse, les cheveux coupés courts, propre toutefois. La seule chose qui laisse deviner son véritable sexe ce sont ses seins dont elle cherche à se débarrasser. Chose qui se fera dans deux semaines si je me rappelle bien du jour de son opération. Je tope dans sa main.

-Salut mon grand, alors tu nous amènes une nouvelle?! Une convertie?

-Oui ma chère Henriette. Convertie ça reste à voir!

Bim, je me prends une claque derrière la tête sans même l'avoir senti. Je la déteste parfois, posséder la force brute y l'agilité à la fois ça devrait être interdit! Néanmoins je ne me plains pas. Je l'ai cherché, et je suis probablement l'un des seuls qui puisse le faire sans avoir une ou deux dents en moins... Elle m'aime trop pour m'abîmer vraiment bien que je la charrie toujours sur son sexe.

-Elle s'appelle Ambre et retire tes pattes de là mon vieux, tu perds ton temps, elle est hétéro! Ah moins qu'elle ne m'ait caché des choses. Ambre?

Je ris à gorge déployée, laissant Henry poser ses énormes paluches sur ses épaules, de manière légèrement possessive mais pas méchante non plus. Mon amie fait plus méchante qu'elle ne l'est en réalité. C'est le genre de (faux) gros mâle qui grogne, jure mais qui se révèle être un gros nounours en fait. Elle respecte beaucoup ses conquêtes aussi et je sais que la fille qui sortira avec sera heureuse. Je ramène la novice contre moi dans un geste protecteur bien qu'ici elle risque sûrement moins de choses que dans un bar hétéro. Les filles sont attirées par elle et aussi quelques monsieurs mais aucun n'oserait s'approcher de trop sans sa permission. En général on est respectueux les uns envers les autres et si ce n'est pas le cas, les clients nous ramènent vite à la réalité. Ils aiment trop l'ambiance géniale des lieux pour la laisser se dégrader. Nous nous surveillons les uns les autres, c'est pourquoi les videurs à l'entrée ne sont pas très impressionnants et ont l'air de s'ennuyer.

-Ah ma question?! Mais c'est parce que tu ne m'en as pas posé toi même ma douce. Tu t'es oublié toute seule. Enfin bon allons y puisque tel est ton choix. Pour rester dans l'ambiance d'ici... T'as déjà fais des trucs avec une fille?

Je reste général... Comme ça j'aurai le droit de savoir si c'était juste un baiser ou plus. Si j'avais demandé si elle avait déjà embrassé quelqu'un de son sexe, j'aurais eu un simple oui sans savoir s'il y avait eu plus. Et si j'avais posé la question d'avoir fait l'amour ou pas, j'aurais peut-être eu un non sans obtenir l'aveu sur un éventuel baiser ou des caresses plus chastes. Je reste donc entre deux eaux... Bien que je doute beaucoup qu'elle ait eu une aventure homosexuelle. C'est la première fois qu'elle vient ici selon ses propos. Dans ce lieu intriguant et bizarre. Et ouais, on est dans un vrai musée! Les clients détestent en général, autant que les deux gérants -un couple hétéro, si si je vous jure.- qu'on dise que leur bar est "surprenant et intéressant", ils ont l'impression d'être une sorte de sujet d'analyse scientifique mais pas moi. En fait je suis assez d'accord sur le côté "musée". ça vaut vraiment le détour. On est quand même une belle bande de sujets d'exposition quand même. Henry ramène ses fesses et nous propose un verre, le gérant me salut: un énorme humain (65 ans) gros et gras mais propre sur lui, un peu comme Henry en fait. Il a pensé à ce bar parce qu'il préférait l'ambiance de ce genre d'endroit, alors tant pis pour son orientation. Au début sa boîte marchait moyennement, les clients se sentant peu proches de lui l'hétéro et râlant même en se disant qu'il devrait rester avec les "siens", avant de l'accepter après que ce dernier ait su apprivoiser la communauté gay. D'ailleurs comme ironie, sa fille de 40 ans a fait son coming out à ses 16 ans. Sa fille? Ou plutôt son fils... C'est Henry bien sûr et on le remarque de suite vu leur ressemblance.

Je souris à Ambre, attendant de voir ce que ça lui fait d'avoir de suite attiré le "fils" du patron du bar. Bientôt Henry qui porte déjà un sexe masculin artificiel mais très bien imité sera un homme à part entier via ses papiers etc. Avec malice je songe que ma belle accompagnatrice pourrait bien craquer dessus, après tout pourquoi pas? Maintenant Henry est un mec hétéro. M'enfin pour l'instant je préfère quand même la garder pour moi Ambre.

Je ramène à moi un verre de lait de bantha, un nouveau oui je sais... La seule différence c'est que pour m'embêter le patron a mis du colorant rose dedans, sachant que je déteste cette couleur même en tant que bonne "tapette" qui s'assume et tout. Je prends la paille et commence à boire ma boisson, envoyant un coup de vent dans le peu de cheveux qui restent sur le crâne de mon barman préféré qui malgré ses 65 ans a su garder un esprit jeune. Ici on sait que je maîtrise plus ou moins la Force, ou alors on pense que je suis le roi des tours de magie mais évidemment personne ne sait que je le fais parfaitement ni que je suis Sith. Protecteur je passe un bras autour des épaules d'Ambre et l'embrasse sur la joue, attendant ses réactions. Le barman et Henry attendent que la jeune humaine se décide pour une éventuelle boisson quant à eux.

[HJ: tu peux jouer Henry ou d'autres clients si tu veux xD désolé pour le pavé sinon... Pour Michou, c'est une dédicace privée à Ulrich^^ il comprendra qui comprendra pourquoi si il passe par là ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 23 Fév 2012 - 18:46

Curieux endroit. Ambre aimait découvrir et ... elle avait son guide. Son parfait petit guide. Enfin petit ... pas plus petit qu'elle mais ... enfin bref, façon de parler. Le défi qu'elle s'était lancé devenait de plus en plus amusant. Et excitant. Apparemment, le Cathar était une sorte de vedette ici ... Mais malgré sa non-habitude, Ambre semblait ne pas passer inaperçue elle non plus. Était-ce la notoriété du Cathar qui rejaillissait sur elle ? Peut-être dans certains cas.

Ambre pourrait facilement laisser tenter dans cette antre de possible débauche, quand un détail attira son attention. Son nom ! Il l'avait prononcé ... Aïe ... petit détail imprévu. La sénatrice espéra ne pas avoir à le regretter. Après tout, ce genre d'attitude pouvait avoir certaines répercussions. Mais bon, les possibilités que ça arrive étaient minces ... et si cela arrivait, le problème serait vite réglé.

"Avoir caché des choses ? " Un sourire apparu sur les lèvres, mystérieux. Elle ne cachait rien au Cathar ... sauf s'il ne posait pas la bonne question non ? Ambre aimait ce jeu. D'ailleurs le Cathar progressait. Sa question fut précise. Pourtant Ambre se contenta de répondre :

-"Oui ..."

Et fit mine d'avoir fini de répondre quelques instants, avant de rire. L'avait-elle eu ? Elle ne le savait pas vraiment ... Mais la situation l'amusait beaucoup. De plus elle ne s'était pas oubliée ... C'était bien elle qui avait posé la dernière question ... une question sans incidence profonde certes ("Ca te branche, mon joli ... ?") mais à laquelle il avait répondu apparemment sans vraiment faire attention (Ok ma chérie. Je viens.). Un oubli amusant ...

-"J'ai déjà flirter avec une fille. Le souvenir de ses lèvres ... je crois qu'on peut dire que ce fut une expérience plaisante ... "

Voila qui n'en disait pas trop et pourtant qui répondait pleinement à la question. C'était bien assez. Regardant le barman, Ambre demanda, sentant le bras et "l'affection" du Cathar sur elle, un cocktail maison. Après tout, c'était la soirée découverte ...

Mais la toile devait continuer de se tisser. Et justement, une Twi'lek se rapprocha. Elle ferait l'affaire avec sa peau verte. Lui lâchant de temps en temps des sourires, Ambre tenta de rendre petit à petit "jaloux" son guide à fourrure. Est-ce que ça marcherait ? Peut-être ... mais peut-être pas tout de suite ... de toute façon Ambre avait plus d'un tour dans son sac. Son but pourtant restait le même : le Cathar. Elle le voulait pour elle ... un désir un peu égoïste, mais elle se disait qu'un jour, elle l'aurait. Mais en le respectant. Inutile de s'attacher la loyauté de quelqu'un si c'est pour qu'elle soit faible.

Buvant une lampée de son nouveau breuvage, Ambre ajouta :

-"Tu m'avais caché pareil endroits ... Peut-être que tout compte fait, c'est moi qui vais prendre un abonnement ... Après tout, l'idée de revenir vous revoir ... et te revoir ne me déplairait pas du tout."

Elle accompagna cette phrase d'un léger regard, ne voulant rien dire et tout dire en même temps -en fonction de l'interprétation de chacun-. Pour le reste, c'était son tour à poser une question. Mais quoi ... Lui grattouillant l'entre-oreille (et pas lui chatouillant) :

-"A quoi penses-tu là maintenant ? Du moins à quoi pensais-tu ? Enfin t'as compris ... "
Revenir en haut Aller en bas
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 223
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Jeu 23 Fév 2012 - 19:53

-Je ne te l'ai pas caché. On ne se connaissait pas.

Je souris d'un air tout content en regardant mon lait. Je pense à ma prochaine vengeance contre le barman qui m'a mis du colorant rose dedans, ce qui accentue encore l'impression clichée offerte par ma tenue, quoique je suis habillé de manière bien plus sobre que nombre de "mâles" ici. Oui entre guillemets parce que ce genre là généralement, comme moi en pire quoi peut difficilement être traité comme tel vu leur léger problème d'hormone et leur absence totale de virilité. Quoiqu'il en soit Ambre m'a surprise, ainsi elle a déjà embrassé une femme et trouvé ça agréable mais n'est pas allée plus loin? Apparemment non vu la tournure de ma question et celle de sa réponse. La twi"lek verte l'a entendu et se trémousse encore plus auprès d'elle du coup. Quant à Henry "il" s'occupe de moi en arrêtant pas de m'embêter, qui aime bien châtie bien.

-Je pensais que tu irais bien avec Henry, vu que maintenant, enfin d'ici une semaine ce sera un mec hétéro.

Henry se rengorge, après avoir souffert avec son opération chirurgicale et des prises d'hormones contraires à sa nature, mon transsexuel préféré se sent enfin bien dans sa peau! Je me rappelle d'une adolescente énorme, les cheveux défaits pour cacher son visage androgyne-du côté d'un gars c'est mignon, ça fait gracieux, fille ça passe moins car le premier adjectif venant à l'esprit est pachydermique.- Désormais "il" est heureux, bon vivant et drôle. J'adore le voir comme ça. Ouais le bonheur des autres m'éclate, je ne devrais pas parce que je suis Sith c'est ça? Ben la mon mignon tu te fourres le doigts dans l'oeil et jusqu'au cerveau! être à côté de gens déprimants je ne vois pas en quoi c'est intéressant! Quand ils sont contents de te voir ils te sont plus fidèles, et tu ne risques pas de te faire tuer en dormant, du coup je profite, c'est un peu notre vraie spécialité ça, beaucoup l'oublient. Moi pas, je dois être un des Siths les plus opportunistes qui soit bien que j'avoue ne pas essayer de répandre la bonne humeur autour de moi uniquement pour mon intérêt personnel. Quand les gens sont tristes, ça m'agace, mais ça me peine aussi sans que j'arrive à me défaire de ce sentiment gênant.

-Toi aussi tu pourrais sortir avec moi, vu que je suis un mec et que tu aimes ça.

-Oui mais mon amour, tu es hétéro...

-Oh toi tu ressembles tellement à une fille que ça passerait!

-Espèce de garçon manqué.

Je lui assène un coup de poing sur l'épaule sans me retenir, je sais que ça ne lui fera même pas mal vu ses muscles et sa protection graisseuse, et aussi qu'avec elle je peux me le permettre car elle sait, enfin il maintenant -raaaaah on s'y perd!- que je comprends sa situation et que jamais je ne la/le critiquerait pour ses choix. Henry est mon ami(e) quoique je peux en dire ou bien que j'ai l'air détaché, j'ai beaucoup d'affection pour ce bar.

Quant à Ambre elle a un tel succès que j'en serais presque jaloux. Non ce n'est pas ma notoriété qui rejaillit sur elle, c'est son charme, sa manière d'agir qui séduit. Dire que je me suis incrusté ici petit à petit pendant de longs mois, je suis venu comme anonyme traîner dans cette boîte avant de rencontrer Henry et de faire ami ami avec. Et elle, elle débarque là et bim tout le monde s'intéresse à sa petite personne! Enfin je suis quand même content que le courant passe. Si bien que la reine de la liberté parle désormais d'abonnement. C'est sûr, quand on vient ici, on veut y revenir, enfin du moment qu'on n'est pas une none de 4 sous non plus quoi.

Dans le milieu gay, le sexe n'est pas sous entendu, implicite ou tabou. Il est largement mis en valeur, peut-être pas de manière sale ou vulgaire mais très sensuelle et érotique. Pas de tabous sur ce qui fait notre différence! Enfin ce n'est pas une généralité peut-être, je n'ai après tout pas fait de thèse sur le sujet mais dans ce bar c'est le cas. Au milieu de la piste une twi"lek a peau rouge se déhanche autour d'une barre en fer, elle porte encore ses sous vêtements, juste à côté d'elle, à quelques mètres c'est un humain blond aux cheveux très longs qui est en string. La plupart des filles regardent la Twi"lek tandis que les garçons observent le stripteaseur. Certains, ceux qui sont bisexuels sont les plus heureux car ils se régalent du double spectacle. Vu de loin comme ça, la scène est surprenante et amusante car la normalité des choses est totalement inversée ici. Même pour moi qui suis gay la sensation est curieuse, intrigante. Je regarde un temps la twi"lek terminer sa danse et faire place à une énorme humaine graisseuse qui a l'étrange faculté de se mouvoir avec facilité pourtant. Certains la huent, d'autres applaudissent, il en faut pour tout les goûts! Le garçon blond, un androgyne qui ne me plaisait pas trop fait place à un autre plus mûr, bien en chair et carré, comme un militaire avec une coupe très courte. Je me plais à le regarder un instant. Lui j'en ferai bien mon casse croûte un jour mais je tiens de Henry que ce boulot est pour lui un travail comme un autre et que c'est un hétéro. Dommage!

Je me tourne vers Ambre et l'invite à danser, ma boisson à moitié terminée, je la pose sur le comptoir et me déhanche au rythme de la musique, la main tendue pour dire à la belle de venir contre moi afin de s'approcher. Le son s'arrête toutefois et c'est un Slow qui débute. Je souris doublement et propose à Ambre de venir après avoir refusé un beau garçon. Ce soir je n'ai vraiment pas envie de flirter sérieusement et je préfère la poitrine chaude, amicale de ma camarade que les plaines excitantes mais inconnues d'un croqueur de minets comme moi.

-Est-ce que tu as envie d'essayer d'aller plus loin avec une fille?

J'aurais pu lui demander pourquoi si ça lui avait plus, elle n'avait pas cherché à en séduire une ou même à continuer avec celle qu'elle avait embrasser mais bon c'était du passé ça. On s'en fichait! L'intéressant c'était le présent! Plus sérieusement, je la voyait bien finir sa nuit avec la belle twi"lek verte, la trentaine qui regardait avidement Ambre se mouvoir. Décidément mon aînée semblait galvaniser l'attention du bar, j'ai visiblement amené la perle rare. Loin d'être réellement jaloux, sauf un peu pour la forme, je suis en réalité fier de ma "pouliche" qui s'adapte superbement bien à ce nouveau milieu. Et je suis également fier d'être celui qu'elle connait ici, celui vers qui elle se tourne et qu'elle veut revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   Ven 24 Fév 2012 - 9:53

Henry ... non ... très peu pour elle. Un tas de muscles et de graisse, elle aurait presque peur qu'il la brise comme une allumette. Et pour cause, elle-même se trouve être une fille petite et menue.

Restait à répondre sans choquer ce nounours ... transsexuel ... chose qu'il fit presque lui-même en proposant d'être plus tôt avec le Cathar. Ambre lâcha alors un sourire amusé ... surtout quand le dernier tenta de frapper le premier. On aurait presque pu croire à un manque de force ... sans mauvais jeu de mot.

-"Non ... pour l'instant ... et j'espère ne pas te décevoir Henry ... Mais tu n'es pas du tout mon type. Peut-être qu'un jour tu le seras mais dans la situation actuelle ... non. "

Les Twi'leks étaient vraiment jolies ici ... Ambre comprit pourquoi certaines organisations les prisaient ... la grâce qu'elles pouvaient avoir en était presque envoûtante. Mais à choisir entre la verte du comptoir ... ou la rouge qui se déhanche ... Ambre aurait dit ... les deux. Bin oui ! Pourquoi pas après tout. C'était une soirée propice non ... Échangeant des regards avec les deux, Ambre se demandait si toutes deux seraient aussi folle qu'elle. Peu de chances malheureusement.

Puis le Cathar alla sur la piste. Tiens ... voila qu'il a envie de danser ... Déjà que tantôt, ça parut presque pour un supplice. Mais ses mouvements de maintenant étaient certes bien meilleurs. Le secret de la motivation surement. Et le voila invitant Ambre ... Curieux ... Il est dans son élément, entourait de ce qu'il aime, et c'est elle qu'il invite, repoussant même un des membres de sa préférence. Ambre sourit. La musique changea mais elle accepta. Le Slow n'était pas la plus dure des danse ... en apparence tout du moins.

Ambre n'hésite pas, se collant à lui ... Alors que ses mains enlacent le buste du Cathar ... presque amoureusement ... ses doigts vont chercher sa nuque pour la grattouiller doucement. Un slow peut-être ... mais même dans un slow un couple peut se démarquer. Par la passion qui se dégage des deux êtres, ou encore le mystère de leur pas. Ambre y mit du sien, jouant entre caresses ou attitudes parfois osées ... Ce n'était pas difficile pour elle, étant donné les goûts du Cathar. Elle l'avait déjà vérifier au cours de la soirée : elle pouvait se permettre beaucoup. Mais au plus elle se permettait, au plus l'envie d'aller plus loin devenait forte ... comme pour une drogue. Le félin représentait pour elle une convoitise, une gourmandise ... tout ce qui s'approche du "péché" ...

Puis une nouvelle question tomba ... Ambre en fut presque surprise, ayant dans ces bras chauds presque oublier le jeu ...

-Est-ce que tu as envie d'essayer d'aller plus loin avec une fille?

Le regard de la sénatrice se perdit, alors qu'un rictus amusé apparu sur ses lèvres. Levant la tête vers le Cathar et plongeant ses yeux dans les siens, elle répondit honnêtement ... elle l'avait promis après tout :

-"Je ne sais pas ... Peut-être ... Si l'expérience promet d'être intéressante ... Peut-être même avec plusieurs pourquoi pas ? ... Ou alors peut-être ai-je envie que la musique ne s'arrête pas ? Peut-être n'ai-je pas envie de te rendre à Henry ou aux autres mâles qui t'observent depuis tantôt ? "

Jouer avec les mots ... avec les sentiments ... une chose facile pour un sénateur. Et pourtant, le pourrait-elle pleinement avec le Cathar ... ? Pourrait-elle même envisager d'être elle-même bisexuelle au cours d'une même soirée ? Mais même un slow à une fin. Dans une ritournelle, alors qu'une nouvelle musique se lançait, plus langoureuse, Ambre renvoya le Cathar vers le comptoir et monta elle-même sur le pupitre de danse à la barre de fer. Se lançant dans une danse aguichante, Ambre s'amusa à se trémousser et à se déhancher ... Attirant les regards sur elle. Encore que peu de regards l'intéressaient vraiment. Aguichant parfois même certains clients en adoptant des attitudes de strip-teaseuse soft -ouvrant parfois légèrement plus la tirette de son décolté par exemple - Ambre s'amusa même à repousser ceux qu'elle venait d'aguicher. Alors que la musique s'arrêtait, elle redescendit et fondit sur le comptoir, prenant une grande gorgée de son cocktail maison et dit, la voix enjouée :

-"Alors ... comment j'étais ?"

Puis regardant le Cathar et venant gratouiller le dessous de son menton, elle ajouta :

-"Et toi mon loulou ... Ça t'a plu ? "

Elle se demandait bien l'effet que cela pouvait avoir sur son ami homosexuel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Opération infiltration de boîte. Mission: amusement [Naël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-