La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]   Jeu 15 Déc 2011 - 9:10

Nar Shaddaa, une ville-lune, ou bien l'inverse. Démesurée, sombre, chaotique, puante, dangereuse. Un petit paradis pour cet homme qui sortait de la zone d'amarrage, le visage et le corps dissimulés sous une bure à capuche sombre. Il émanait de cet individu quelque chose d'étrange, la légère brise provoquée par les évacuations d'air des bâtiments de la lune semblait s'affoler autour de lui, presque imperceptiblement, mais suffisamment pour que les plus observateurs le remarque. Derrière lui flottait un chariot à propulseur recouvert d'une toile autrefois blanche, désormais presque noire de crasse. Une toile qui laissait deviner un amas reposant sur le chariot, la logique voulant que ce fusse des pièces détachées ou des déchets quelconques. À trois pas derrière lui, le gérant de cette partie du spatioport se frappait la tête contre son présentoir, son front commençant à saigner. Cet homme mystérieux était un seigneur Sith, parmi tant d'autres pour ses ennemis, unique en son genre pour ceux qui côtoyaient l'ordre sombre. Il était le Faucheur pour certains, le seigneur fou pour d'autres, Darth Shakaxhi.

Avançant sur la passerelle qui le mènerait aux navettes de transport de Nar Shaddaa, Shakaxhi observait cet environnement qu'il avait connut brièvement autrefois, dans une autre vie. À l'époque il n'avait pas remarqué comme cette lune était semblable à Coruscant par bien des aspects, comme une miniature de la planète capitale de la galaxie. Pourtant Coruscant était un savant équilibre d'ordre et de chaos, quand cette lune n'était que désordre et vilénie, un environnement dans lequel pouvait se plaire un être tel que lui. Mais il n'était pas là pour trouver un foyer. Le but premier de sa visité avait été de mettre une prime sur une jeune apprentie Jedi, et en profiter pour ce débarrasser de corps qu'il ne voulait pas laisser flotter dans l'espace. Mais déjà les choses avaient changées.

Il était sur une des plateforme de transport lorsque son esprit déranger avait prit une nouvelle direction. Pas de prime sur la petite, la faire amener à lui retirerait énormément du plaisir qu'il ressentirait à la faire sombrer dans la même folie que lui. Non, il n'irait finalement que dans une décharge, pour se débarrasser de sa cargaison qui le suivait toujours. Le trajet prit une petite demi-heure qui furent, malheureusement pour la passeur, d'un ennui total. Le cri de terreur du pauvre homme chutant de sa plateforme fut étouffé par le brouhaha ambiant propre à cette urbanisation débordante, tout comme le furent les rares cris d'horreur de ceux qui virent le corps s'écraser sur le sol, des centaines de mètres plus bas.

Enfin Shakaxhi était dans la décharge, le chariot lévitant à ses côté. Il faisait face à un monticule de déchets, pour la plupart mécaniques, haut comme une petite maison d'Ondéron, et d'un geste découvrit le chargement qu'il transportait. Loin d'être des déchets communs, ce qu'il révéla était en réalité trois corps jeunes et pourtant sans vie. Le plus âgé ne devait pas avoir plus de 17 ans, le plus jeune semblait avoir dans les douze années standard. Il s'agissait en réalité de trois apprentis Sith qu'il avait ramassé lors de son dernier passage sur Korriban. Il les avait pris sous son aile par ennui plus que par intérêt, mais leur banalité avait sonné leur glas. Leur recrutement s'était fait à peine deux semaine plus tôt. Et leur mort remontait à trois jours au vue de l'état des corps. Rapidement, la morosité de l'inactivité ayant repris le dessus, le seigneur fou avait trouvé plus amusant de pratiquer un nouveau pouvoir sur eux. Et en effet les trois corps avait une chose en commun, leurs visages juvéniles étaient déformés en partie par des simulacres de rictus. L'un avait la moitié du visage qui semblait figée dans un rire absurde tandis que l'autre était inerte et calme. Le second avait les coins des lèvres déchirés, comme si il avait sourit trop largement. Le dernier lui avait un sourire inversé. De toute évidence Shakaxhi ne maîtrisait pas encore ce nouveau don.

Faisant appel à la Force, le Sith fit se soulever du sol le monticule d'ordures. Il dût concentrer toute sa puissance ou presque pour soulever un tel poids, de deux mètres à peine. Et ce fut dans un effort qui le surprit lui même qu'il fit glisser les corps sous la masse de ferraille en tout genre, laissant ensuite cette dernière retomber lourdement.

Au moment de la chute du tas d'immondices, ce qui ressemblait à un corps en fut éjecté, roulant jusqu'aux pieds du Sith quelque peu interloqué. Il s'agissait d'un droïde, mais un modèle qu'il n'avait encore jamais vu. Il ressemblait à un droïde protocolaire, mais avait quelque chose de sinistre, d'inquiétant. Mais le plus remarquable était encore le fait qu'il ait l'air presque en parfait état. Dans sa folie, Shakaxhi vit en cet événement, pourtant banal, un signe de la Force elle même. Après tout le hasard l'avait mené à cette décharge, lui avait fait changé d'avis et évité un tour chez l'un des Hutt mafieux de cette lune, et avait fait chuter le robot jusqu'à ses pieds. Hors le hasard n'existait pas, il n'y avait que la Force et le chaos qui alimentait son cœur. Ainsi, si ce droïde s'activait ce devait être un signe.

Ce fut à l'aide de la Force qu'il redressa la machine humanoïde, la faisant se mettre sur ses deux jambes. Après un court temps d'observation il fut bien obligé d'admettre que ce modèle lui était réellement totalement inconnu. Il semblait solide, un peu vieux, mais quasiment intacte. En vérité le Sith le trouvait beau. Il y avait quelque chose, dans les traits de ses plaques faciales, d'attrayant. Comme un agressivité latente, la promesse discrète d'un déferlement de violence, si discrète en vérité qu'il devait paraître inoffensif à quiconque n'avait pas l'esprit aussi mal tourné que le seigneur Sith. Oui, ce droïde lui plaisait, il n'y avait plus qu'a espérer qu'il fonctionne correctement. Ce fut après quelques minutes d'observation que le Sith le réactiva, une certaine excitation l'agitant alors qu'il voyait une lueur orange apparaître dans les yeux froids de cette machine d'apparence si parfaite.


Dernière édition par Darth Shakaxhi le Lun 5 Mar 2012 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]   Jeu 15 Déc 2011 - 11:44

L'unité centrale du droïde redémarra presque aussitôt, si rapidement et efficacement que l'attente ne fut pas longue avant que l'unité ne puisse commençait a faire les ajustements sensoriel d'usage et les calibrages de ses mouvements. Ses yeux brillaient d'une douce lueur orangé que bien d'autres personnes trouveraient innocentes, avant de la trouver inquiétante. Le droïde bougea chaque doigts de ses mains. Puis chacune de ses articulations ainsi que ses compartiments d'armes, qui étaient vide, sauf un cutter laser et un pistolet-blaster vieux de plusieurs centaines d'années, avant de s’immobiliser et d'observer la personne qui l'avait vraisemblablement réactivé. Il ne tarda a pas a parler, de sa voix métallique, assez banale pour un droïde.

« [diagnostique] Système d'alimentation autonome : Opérationnel.
-Système de motricité, de visé et de combat : Opérationnels
-Mémoire centrale : Endommagée a 75%. Nombreuses données corrompus.
-Protocoles principaux et secondaires : Opérationnels a 93% »


« [Salutation] Bonjour, être organique. Mes senseurs ne détectant aucunes autres forme de vie dans les environs. »

« [Supposition] J'en déduit que vous êtes la personne m'ayant réactivé ? »

« [Remerciement] Je vous en suis reconnaissant... Maître potentiel... »


Le droïde commençait déjà a analyser son environnement. Le taux d'humidité et de pollution, ainsi que ce qu'il pouvait voir autour de lui, lui indiquaient qu'il se trouvait dans un dépotoirs de Nar Shaddaa, la planète ou il avait été désactivée. Ainsi, il n'avait pas beaucoup voyagé durant sa désactivation. Il porta ensuite son attention sur celui lui faisant face et parcourut sa base de données. Les traits qu'il pouvait voir de l'être organique, ne lui apprirent pas grand chose. Vu l'endroit, il aurait put être un ferrailleur fouillant dans les ordures afin de trouver des pièces de droïde qu'il pourrait revendre. Mais la façon dont il était vêtu ne correspondait pas. La base de données du droïde lui indiquèrent qu'il s'agissait probablement d'une bure Jedi, avec un taux d'échec inférieur a 9%. Une aura étrange se dégageait de l'homme, provoquant quelques légers stimulus sur le droïde et sa mémoire centrale, comme un être organique lorsque quelque chose lui reviens en mémoire. Cependant il n'en dit rien, le jaugeant et continuant son analyse. Sa carrure, dissimuler pour les yeux de n'importe quel être organique, mais pas pour les senseurs d'un droïde comme lui, indiquait qu'il était un combattant aguerri. Quand a son maintient et sa façon de se tenir, il ne faisait aucun doute qu'il préférait les armes de mêlées aux blasters. L'analyse et le silence du droïde avait été assez rapide, peut être une minute. Il repris la parole une fois terminé.

« [Présentation] Je suis HK-24, droïde assassin. Mes fonctions premières sont l'assassinat, la traque, la torture et la démolition. Je suis programmé pour traquer mes cibles de façon autonome dans toute la galaxie s'il le faut. Je peux aussi servir d'unité protocolaire et de traducteur. Je connais, traduit et parles couramment plus d'une cinquantaine de langues et leurs variantes. »

Il n'avait pas juger bon de cacher ses fonctions premières, au vu de ce qu'il avait put apprendre sur la personne l'ayant réactivé. D'habitude, il tombait sur des parasites indignes qui se sauveraient a toute jambe en entendant ses fonctions ou essayerait de le désactivé, mais quelque chose lui disait que ce nouveau maître potentiel, avait ce qu'il fallait pour apprécier ses protocoles principaux.

« Si vous le désirez, je peux désactivé mes protocoles d'assassinat et me contenter de mes fonctions protocolaires... Mais entre nous, se serait vraiment du gâchis, maître potentiel... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]   Jeu 15 Déc 2011 - 13:07

Il était amusant de voir ce simulacre de vie envahir le corps métallique du droïde. La lumière envahir son regard, ses membres qu'il bougeait comme pour se dégourdir. Et puis soudainement sa voix artificielle qui s'éleva de ce qui était censé représenter sa bouche. Le Sith se sentait excité, presque comme un enfant déballant un cadeau dont il espérait ardemment la venue. Pourtant, quelques instant plus tôt seulement, il ignorait tout de cette rencontre salutaire. Oui, un simple droïde trouvé au hasard de l’ensevelissement de ses anciens élèves avait suffit à le sortir de l'ennui profond qui l'accablait depuis les évènements d'Alderaan. Quand en plus le Seigneur sombre avait entendu les mots "système de combat" sortir du droïde, ce fut presque la joie qui emplit son cœur. Un droïde de combat qui lui tombait du ciel, quelle merveille. Un geste de la Force à n'en pas douter.

"Oui oui, c'est moi qui t'ai réactivé."

Le Sith avait répondu pendant le court silence de sa trouvaille, et il ne pouvait s'empêcher de penser que la machine l'épiait, l'analysait. Une pensée qui fit naître un rictus sur le lèvres de Shakaxhi. Il en profita d'ailleurs pour se défaire de la capuche qui couvrait son visage, révélant son visage pâle, blanchâtre, et son sourire marqué par sa démence. Dans son dos ses longs cheveux noirs, sous cette lumière, tombèrent dans son dos. Dans l'absence de lumière naturelle, seules ses lèvres, d'un vert sombre, trahissaient son appartenance au peuple Zélosien. Dans son mouvement pour découvrir sa tête, ses mains sortirent plus en avant des manches de sa bure, laissant voir que si la droite était aussi pâle que son visage, la gauche était faite d'un métal sombre. Il était coutume que les porteurs de membres artificiels les dissimulent, surtout lorsqu'il s'agissait des mains, leur porteurs ayant tendance à enfiler des gants pour masquer leur prothèse. Darth Shakaxhi, lui, se moquait de tout cela. Son bras manquant était la trace tangible du combat qui lui permit de devenir Seigneur, une marque qu'il arborait sans gêne, et même avec une certaine fierté.
Quand le drïde, HK-24 à l'en croire, reprit la parole, se fut pour se présenter, et plus important encore, pour énoncer ses protocoles.

"HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA....."

Le rire du Sith résonna dans la décharge et autour comme un coup de tonnerre. C'était un rire fou, mais un rire de joie. Plus qu'un droïde de combat c'était un assassin qu'il avait trouvé. Cela expliquait pourquoi le modèle lui semblait étranger, puisqu'ils étaient interdit désormais dans la galaxie, depuis si longtemps que rares étaient ceux à savoir à quoi ils ressemblaient. C'était une merveilleuse surprise. Un cadeau que la Force lui faisait et dont il comptait bien profiter. L'aspect protocolaire de HK -24 était, qui plus est, un bonus sympathique. Il lui faciliterait certainement la vie à bien des occasions.
Le Zélosien riait toujours lorsque le droïde proposa de désactiver ses protocoles d'assassinat. Il riait tant que des larmes commençaient à couler le long de ses joues.

"Hihihouuu... Non, surtout... huHIHAHAHAHA. Ouuuuuh...Surtout pas. Huhuhuhuuuu... Excuse moi, faut que je respire un peu là."

Et c'est ce qu'il fit, prenant une grande inspiration afin de calmer ce fou-rire plus que bienvenue. Il ferma les yeux une court instant, expira un grand coup, et reprit avec un grand sourire qui déformait ses joues étrangement.

"C'est magnifique, splendide. Un droïde spécialisé dans l'assassina et la démolition, pile poil mon domaine. Enfin je fais plutôt dans le meurtre de masse, c'est bien plus drôle, mais ça reste parfait."

Il fit rapidement quelques pas autour du droïde pour mieux l'observer, et se plaçant à côté de lui, il passa son bras sur les épaules de HK-47, comme il l'aurait fait avec un vieil ami.

"Nous allons faire de grandes choses ensemble. Je le vois déjà d'ici. De belles explosions, des cris, des pleurs. Et du sang. HAHAHAHAHA. Oh ouiiii il y aura du sang, et beaucoup de cris.... Sortons d'ici, ça pue le cadavre."

Et ce disant il se mit à marcher vers la sortie de la décharge, tenant toujours le droïde assassin de la même manière.

"Des armes ! Il te faut des armes. Dis moi ce que tu préfère et je te les aurait. Surtout ici, il y a des chasseurs de prime surarmés dans tout les coins, il suffira d'en tuer un ou deux pour que tu aies tout l'équipement dont tu as besoin !"

Non, il ne se demandait pas comment un tel bijou avait finit aux ordures, pas plus qu'il ne jugeait utile de se présenter. Tout ce qu'il voulait c'était HK-24, et surtout s'amuser à tester ses fameux protocoles. Déjà il réfléchissait à un endroit où faire ces essaies. Une cantina peut-être, ou bien un bureau des primes. Il avait toujours rêvé de voir un Hutt éventré.
Spoiler:
 


Dernière édition par Darth Shakaxhi le Lun 5 Mar 2012 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]   Jeu 15 Déc 2011 - 20:31

Quel étrange être organique. D'après les bases de données du droïde, il appartenait au peuple des Zelosiens. C'est ce qu'indiquait ses lèvres d'une couleur vert sombre. Quand a sa peau pâle et ses cheveux foncés, ils indiquaient un manque d'exposition au soleil. HK se remémorait la première fois qu'il avait tuer un être de son espèce. Il n'avait pas aimer cela, il préférait le sang rouge sombre au sang verdâtre de ceux ci. Il avait aussi une main mécanique, une prothèse. Cela se faisait souvent et s'était courant chez les personnes au passé brutal ou aventureux. Il y avait donc beaucoup plus de chance encore qu'il fut un mercenaire ou quelque chose de ce type. Ou peut être un véritable Jedi ? Son rire eut malheureusement pour effet de changer sa théorie. Les Jedi ne peuvent pas produire de rires aussi doux aux oreilles du droïde... Un magnifique rire de folie comme il n'en avait jamais entendu.

Apparemment, le protocole d'assassinat du droïde ne dérangeait pas son nouveau maître. C'est ce qu'il compris une fois que le Zenosien eut repris son calme. Il se disait même dans le milieu du meurtre en masse. Enfin quelqu'un qui comprendrait tout l'étendu de son art. Il l'avait même qualifié de ''Parfait'' Ce qui, au oreilles, ou plutôt aux senseurs sonores du droïde sonnait magnifiquement bien. Le droïde ne répondit pas, se demandant ce que l'être organique allait faire lorsqu'il commença a bouger, faisant le tour de l'Unité HK pour finalement le prendre par l'épaule. Il avait déjà vu d'autres êtres de chair faire de même et ses bases de données interprétaient cela comme un signe de sympathie. Il repris la parole et Hk-24 ne put retenir une sorte de ricanement.


« [Jubilation] Oh Maître. Si j'aurais put avoir un rêve, cela aurait été d'entendre de tels paroles. Je suis sur que vous apprécierez mes capacités a leur juste valeur maître. Et le sang coulera a flot, je vous l'assure, Maître... »

Si le droïde assassin aurait put sourire, il l'aurait certainement fait, accompagnant le sourire de son nouveau propriétaire. Peu importe son nom ou son passé, a partir de cette instant, il était son nouveau maître et c'est ainsi qui l’appellerait désormais. Ce dernier marchait vers la sortie de la décharge, le bras toujours autour des larges épaules de métal du droïde et en reprenant la parole. Des armes, en effet, il lui en faudrait et comme il le soulignait, les chasseurs de primes ne manquaient pas sur cette lune, tout comme les autres mercenaires d'ailleurs, mais ceux ci étant moins payer, ils avaient en général des armes du même niveau de qualité que leurs aptitudes personnels, c'est a dire bien piètres.

« [Inventaire] Je peux utilisé tout types de pistolet-blaster et fusil-blaster. Du moment que sa me permet de faire sauter le caisson a quelques êtres organiques, ça m'ira parfaitement, maître. »

Alors qu'ils parcouraient a présent les allées de Nar-Shaddaa a la recherche d'un endroit ou trouver de l'armement... sur un cadavre encore chaud de préférence. Le droïde repéra des changements. Les lieux n'étaient plus les mêmes depuis sa dernière vadrouille dans cette endroit. Il se demandait combien de temps il avait passer avec les ordures. Finalement, leurs pas les menèrent juste devant une Cantina des bas quartiers. Lors de sa précédente activation, cet endroit était un repaire de criminels, de mercenaires et d'ivrognes. Le tout contrôler par un Hutt, qui avait d'anciens chasseurs de primes très bien armés comme garde du corps.

« [Excitation] Quelque chose me dit que cette endroit est plein d'être organique, a qui nous pourrions emprunter le matériel nécessaire a ma réhabilitation. Le tout accompagner d'une inauguration avec des jets de sangs, des corps mutilés et des explosions... Une magnifique fête, qu'en dites vous, Maître ? »

Oui... Le droïde proposait bien a son maître d'attaquer une Cantina bondé a eux seul et de faire un massacre. S'était pour lui une façon de jauger son nouveau propriétaire, s'il ne faisait pas que parler de massacre et se donner des airs de grandeurs. Il le soupçonnait aussi d'être un Jedi obscure. Il trouvait un moyen de mettre a jour sa base de données via les réseaux informatiques qui étaient disponible d'un peu partout dans la galaxie, ou du moins dans les systèmes assez développer technologiquement. Il ne savait pas si l'actualité avait changer, mais il avait des suppositions quand a son nouveau maître. Il verrait bien si ses soupçons sont fondés ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]   Mer 21 Déc 2011 - 18:18

"Hahahahahahahaha"

Son rire était presque hystérique, ses yeux grands ouverts et rougis par les larmes de joie qui se refusaient à couler. Le Sith était heureux, plus qu'il ne l'avait été depuis longtemps. HK-24 lui proposait de prendre d'assaut une cantina, l'idée était merveilleuse en soi, le chaos qui en résulterait serait jouissif à bien des égards. Mais plus jubilatoire encore, ce droïde en avait prit l'initiative. Il ne se contentait donc pas de tuer froidement les cibles qui lui étaient désignées, il y prenait plaisir et en demandait.

"Oh je t'aime déjà mon petit HK. Une cantina, quelle splendide idée."

Dire que quelques minutes plus tôt Shakaxhi s'enfonçait de plus en plus d'en un ennui qui aurait put lui couter sa joie de vivre. Et là, par ce cadeau que lui faisait l'univers, il allait renouer avec le plaisir du meurtre de masse. Ce hasard bien heureux était pour lui une preuve supplémentaire qu'il était porteur de vérité, que sa vision de la Force était la seule à être exacte, que sa folie était en réalité la preuve d'une lucidité bien supérieure au reste de la galaxie. Si seulement Galaad avait put voir ça, peut-être l'aurait-il rejoint, peut-être le seigneur fou aurait-il été un peu moins seul dans sa conscience de la nature véritable de la Force.

Il pénétra donc dans la cantina, comme l'avait suggéré HK. Si il n'y avait pas eut de gardes à l'extérieur, à l'intérieur la porte était encadrée de deux êtres humanoïdes vêtus d'armures à casque, de sorte qu'il était de l'ordre de l'impossible d'identifier leurs espèces. Le lieu était relativement calme pour une cantina de Nar Shadaa. Dans un coin, sur une petite scène, un groupe jouait une musique Jazz chaotique. Au centre de la pièce se trouvait le bar, circulaire, autour duquel étaient installés une dizaine de clients. Au tables éparpillés dans la grande salle étaient assis une trentaine de personnes, dont certains semblaient discuter d'affaires peu recommandables à en juger par les messes basses. À l'opposé de l'entrée, on pouvait distinguer une autre pièce, gardée par deux hommes à l'allure semblables que ceux qui gardaient la sortie. Il s'agissait certainement d'un salon privé, ou un bureau des primes comme il était de coutume sur cette lune.

"Et bien ce terrain de jeu me semble parfait."

Concentrant la Force, le seigneur fou influença en profondeur l'esprit des deux gardes de la sortie, faisant en sorte que ses mots deviennent un ordre auquel ils ne pourraient qu'obéir.

"Verrouiller les lieux messieurs."

Et comme si ils avaient toujours été à sa solde, les deux gardes verrouillèrent les portes de la cantina, enfermant, pour le moment, toutes les personnes présentes avec les deux assassins qui venaient d'entrer.

"Allons d'abord voir ce qui se passe au fond mon petit HK. J'ai comme dans l'idée que c'est là bas que nous trouverons de quoi t'équiper au mieux."

Si ce n'était pour donner l'ordre de tout fermer, Shakaxhi faisait preuve d'une discrétion proche de zéro, si bien que les personnes au tables environnantes regardaient l'étrange duo d'un drôle d'air, comme attendant de voir ce qu'ils allaient faire. Mais il n'y eut, pour le moment, rien d'alarmant. Le Sith se contenta d'avancer vers cette salle au fond de la cantina, d'un pas calme, s'efforçant de ne pas sourire pour dissimuler le massacre à venir.
Il ne s'était pas trompé, après avoir suggéré, via la Force, aux deux gardiens de cette pièce qu'ils avaient le droit d'entrer, Shakaxhi et HK purent voir qu'il s'agissait d'un bureau des primes. Au fond, trônant comme ils le font habituellement, se trouvait un Hutt énorme, gras et répugnant. Il y avait, à quelques pas de lui, deux danseuses Twi'lek dansant presque l'une contre l'autre. Trois hommes se tenaient devant lui, tous portant à leur ceinture bon nombre d'armes allant du couteau à la grenade en passant par le blaster. Il y avait en tout 17 personnes dans la pièce, et à l'exception du Hutt et des danseuses, tous semblaient aussi bien armés que ces trois hommes.

"Et bien HK, avec les armes des gardes on dirait que tu as bien choisit ton endroit pour faire tes courses. Tu veux que je te ramène une ou deux armes ou tu peux commencer tout de suite à te servir toi même ?"

La question sonnait presque comme un défi. Mais il ne fallait pas s'y fier, quelque soit la réponse Shakaxhi en serait heureux. L'une voudrait dire que son nouveau jouet était véritablement une merveille parmi les merveilles, l'autre simplement qu'il aurait le loisir d'ouvrir les hostilités.

"Quoi qu'il en soit je me réserve le Hutt, je n'en ai encore jamais éventré."


Dernière édition par Darth Shakaxhi le Lun 5 Mar 2012 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]   Jeu 22 Déc 2011 - 10:00

Le droïde regardait son maître rire de nouveau, de façon presque hystérique. Ses capteurs indiquaient que le cœur de celui ci battait a une vitesse accélérée. De toute évidence, il était heureux. Celui ci finit même par lui dit qu'il l'aimait déjà. S'il aurait eut un cœur, celui ci se serait réchauffer après un tel compliment, mais il se contenta d'exprimer sa joie d'une autre manière.

« [Satisfaction] Je vous aime aussi, maître. Vous êtes plus digne que je vous serve, que les dizaines d'êtres flasques qui vous ont précédés ! »

Il se contenta de ces mots et le suivit dans la cantina. Ses organes de visées analysant déjà les cibles potentiels et détectant leurs armes cachées ou non. Il écouta aussi les mots de son maître, qui convainquit les gardes de garder la sortie afin que personne ne sorte. Le droïde eut donc la confirmation que son maître était un utilisateur de la force, avec une marge d'erreur de moins de 10%. Une erreur sur ce point signifiant que son maître ai plus de charisme que n'importe quel être organique qu'il ai put rencontrer a ce jour ou qu'il était propriétaire des lieux, ce qui était une hypothèse a écarté, puisqu'il avait accepter de détruire l'endroit avec lui. HK pris la posture et la démarche d'un droïde de protocole une fois entrer, marchant a petits pas et agitant les bras devant lui comme ces droïdes simplets a la programmation archaïque. Il suivit son maître en remarquant le droïde barman, qui faisait son travail. S'il aurait eut plus de temps, il l'aurait probablement piraté et reprogrammé pour qu'il serve un poison lent a tous ses gens. Le genre de poisons qui donne plusieurs semaines d'agonies, sans aucuns moyens de guérisons. Mais il resta aux cotés de son maître et avança vers la salle du fond.

« [Appréciation] Je pense aussi, maître, que la salle du fond recèle de trésors et d'une bonne dose d'action en prévision. »

Une fois que son maître se fut occuper des gardes de l'entrer, qui les laissèrent passé sans problème, le droïde commença a analysé et a verrouillé les cibles de la pièce, calculant les tactiques disponibles et choisissant la meilleurs, ainsi que la plus jouissif. Il eut même une idée de comment récupéré facilement une arme pour commencer le massacre.

« [Affirmation] Laissez moi faire, maître ! Profitez du spectacle ! Et le Hutt étant la cerise sur le gâteau, je vous le laisse volontiers. Tenez vous prêt, maître. »

Ses capteurs sonores avaient assimilé quelques petites choses qui l'avaient aider a monter un plan. Il voyait avec le choix qu'il lui avait laisser, la possibilité de lui prouvé que ses fonctions de droïde assassin étaient les meilleurs de toute la galaxie et qu'il ne pourrait pas se privé de ses services. Une chance pour lui de briller, malgré le teint terne de sa carcasse, dut aux détritus qui l'avaient recouverts. Il avança vers le Hutt et ses gardes, qui lui barrèrent la route. Il avait toujours cet air de droïde protocolaire, il bougea la tête en signe de nervosité, jouant la comédie. Un des hommes lui demanda ce qu'il voulait et le droïde répondit sur un ton formel.

« Bonjour. Je suis ALT-F4. Mon maître n'étant pas douer avec les relations humaines, je me présente en son nom pour formuler une requête au puissant Jiirba le Hutt ! »

Il avait entendu le nom du Hutt en captant une conversation discuter a l'autre bout de la pièce principale de la cantina, lors de leurs passage. Il s'approcha un peu plus et le garde le bloqua en plaçant la crosse de son fusil-blaster contre le blindage de torse de HK, comme celui ci l'avait prévu.

« La requête est la suivante :
[Menace] Souffrez, hurlez, mourrez et donnez moi vos armes, Sac a viandes ! »


En disant cela il avait pris le garde comme bouclier humain, prenant son fusil-blaster dans les mais et tuant les deux autres gardes d'un tir propre porter a la tête, avant de tirer dans un des détonateurs-thermiques que portait un mercenaire a l'autre bout de la pièce, tuant et démembrant trois autres hommes. Les yeux du droïde assassin semblaient briller d'une lueur plus rougeâtre qu'auparavant, comme s'il laissait sortir tout le sadisme contenu dans sa carlingue et ses processeurs. S'il aurait eut un visage, il aurait certainement eut un sourire sadique sur le visage, tendis qu'il égorger son prisonnier avec son cutter laser tout en continuant de tirer.

« [Bonheur]Que la fête commence ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]   Mar 27 Déc 2011 - 12:23

Ça n'avait pas été évident de ne pas éclater de rire lorsque HK-24 avait transmit le message de son maître au Hutt. Shakaxhi ne savait pas vraiment si ce droïde était réellement aussi fou ou bien si il jouait la comédie pour plaire au Sith, mais déjà il le préférait à tout les apprentis qu'il avait put voir passer au cours des années passées. Pas un n'avait survécu, pas un n'avait eut la moitié de l'intérêt qu'avait HK aux yeux du Zélosien. Le voir se débarrasser aussi facilement de ses six premières victimes avait quelque chose de grandiose, presque de majestueux. Il était si fluide pour une machine, si précis comparé à tout ces droides protocolaires empotés.
Après les deux premiers tirs et l'explosion, les cris commencèrent à s'élever dans la salle principale. Ils se précipitaient certainement vers la sortie, fermée bien entendu. Dans la salle des primes en revanches tous avaient dégainé leurs armes. Lorsque le sixième homme fut mort, les tirs commencèrent à fuser. Les chasseurs de primes et autres mercenaires présents réagissaient d'instinct, mais dans la panique, manquant de précisions, d'analyse. C'était le chaos.

"Ouiiiiii parfait !!"

Shakaxhi avait sortit et activé ses deux sabres, dansant de joie sur place, tournoyant sur lui même, ses bras agités en des mouvements chaotiques qui déviaient les tirs de blaster qui menaçaient de le toucher. Son rire commença à s'élever dans la salle, recouvrant à peine le vacarme ambiant. Et ainsi, dansant et riant, il se jeta dans la mêlée. Il avança ainsi, fendant la bataille, laissant sur son chemin quatre corps agonisants, certains des membres tranchés, mais vivants. Puis, s'arrêtant un instant, comme redevenu sérieux, il tendit son sabre violet, celui qu'il tenait de la main droite, et le pointa vers le Hutt. Il dévia sans sembler y penser, un tir qui visait sa tête, et dans le même temps projeta vers le Hutt une gerbe d'éclairs qui brulèrent sa peau. Le collecteur de prime, et accessoirement propriétaire de la cantina, poussa un hurlement qui semblait presque déplacé dans un tel corps, recroquevillant son énorme masse autant qu'il le put sous la douleur.

"Bien bien bien, au moins ça a mal ces choses là, ça donnera plus de piquant à tout ça."

Se désintéressant alors du Hutt, Shakaxhi projeta, grâce à la Force, une grenade plasma qui lui était destinée sur les deux danseuses paniquées dans un coin. L'explosion les tua rapidement, mais déjà un ou deux des chasseurs de primes qui combattaient le duo infernal regardaient vers les sorties, réalisant sans doute qu'il ne s'agissait pas là d'un combat qui leur rapporterait quoi que ce soit d'autre que la mort.
Mais, comme pour redonner espoir à ceux qui n'en avait plus, les renforts commencèrent à arriver. Dans l'autre salle, constatant l'impossibilité de sortir, une dizaine d'hommes, mercenaire ou contrebandiers, firent leur apparition arme au poing. Dans la pièce principale il ne restait alors plus que des civils, ou des employeurs potentiels pour ces hommes qui courraient à leur perte.

Le Sith ferma les yeux un instant, et d'un ordre silencieux ordonna à six des nouveaux arrivant de s'en prendre à leurs alliés avant de s'entretuer. Lorsqu'il vit son ordre exécuté, les mercenaires tirants sur les chasseurs de primes pris au dépourvu, Shakaxhi ne put retenir un rire enjoué, comme si tout cela n'était qu'un glorieux spectacle. Puis, après un regard à HK, il retourna vers le Hutt, un sourire sinistre sur les lèvres.

"Oh oui, tu vas crier."
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Programmés pour se rencontrer ? [PV HK-24]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-