Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Lun 12 Déc 2011 - 8:07

Les hangars étaient vaste, et pour cause. De nombreux vaisseaux y arrivaient et en partaient en permanence. Si un tel endroit n'était pas soumis à un registre de bonne qualité, nombreux pourraient être les écarts de conduite. Heureusement, un jour bénit vit la création des droïdes, ces merveilleux tas de ferrailles et de composants électroniques capables de bien des choses. Le hangar en comptait énormément. Des astro-mécanos ainsi que des protocolaires. C'était pas merveilleux ça ? Comme si il n'y avait pas déjà assez à gérer avec les vaisseaux, il fallait en plus un registre pour savoir quel droïde servait à quoi. La charge de travail pour vérifier que tout était en régle ne s'en trouvait que doublée.

Duke passa plusieurs jours, vérifiant si les tâches inhérentes à l'utilisation du matériel étaient respectées et appliquées. Chaque vaisseau, chaque droïdes, chaque rapport. Un boulot somme toute conséquent. Duke commença d'ailleurs par faire vérifier le droïde de la maintenance, pour après pouvoir s'en servir comme aide. Et il n'en était pas mécontent. Plusieurs rapports furent cloturé plus vite grâce à ce tas de boulons ambulants. Chaque vaisseau se vit retaper et attribuer un mécano.

Duke complétait les derniers rapports quand il vit passer dans le hangar le Maitre Jedi Sii'thïa. Les occasions de la voir s'étaient trop souvent vues repousser dans le programme de l'Inquisiteur, aussi envoya-t-il le droide de maintenance l'interpeller. Duke souhaitait lui parler d'une rumeur qu'il avait entendu à son sujet et qui, en elle-même, l'étonnait légérement. Alors pourquoi attendre ? Elle était là et lui aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Lun 12 Déc 2011 - 17:28

Parcourant les couloirs du temple de son pas fantomatique, Sii’thïa se dirigeait en direction des hangars. On lui avait demandé d’aller vérifier une rumeur disant qu’un éventuel padawan aurait été repéré sur une planète à quelques dizaines d’années lumière de là, sachant que la jedi avait la réputation de savoir ‘’accrocher’’ avec les padawans, présent ou bien encore futur. En soi, cette mission qui n’en était pas vraiment une ne la dérangeait pas vraiment. Un futur jedi était à retrancher automatiquement des rangs des sith et rien que cela, donnait une réelle valeur à chaque vérification que les jedi avaient parfois le besoin d’effectuer, au risque de se voir déplacer pour rien.

Une fois devant les portes du hangar, le Maître jedi marqua un temps d’arrêt. L’endroit paraissait plus animé qu’il ne l’était habituellement, alors que d’après ce qu’elle en savait il n’y avait aucune arrivée, ni aucun départ d’importance en ce jour. Après avoir jeter un regard rapide sur la pièce, Sii’thïa poussa un bref soupir… Peu importe, elle n’avait pas le temps de s’occuper de cela et, de surcroît, il n’y avait sans doute rien de bien sérieux à l’origine de cette soudaine agitation. D’un pas assuré, elle pénétra à l’intérieur du gigantesque hangar et se dirigea en direction du vaisseau qui lui avait été précédemment assigné pour cette mission de recrutement potentielle.

Alors qu’elle allait atteindre le vaisseau qui lui allait lui permettre de s’envoler en direction des étoiles, Sii’thïa Fut interpellée par un droide de maintenance qui lui signifia la présence de l’un de ces inquisiteurs dans le hangar, qui rôdaient dans les couloirs du temple depuis quelques jours maintenant, juste avant de lui apprendre que ce dernier désirait s’entretenir avec elle sur l’instant. La jedi jeta un regard dans la direction désigné par le droide messager et garda un silence qui dissimulait son ennui de cette rencontre inopportune en cet instant présent. Elle hésita… Valait-il mieux le laisser et partir accomplir sa tâche, ou bien était-il plus sage de ne pas le vexer et accepter de reculer sa mission de quelques minutes afin de le rejoindre.. ?

Bon gré mal gré, Sii’thïa se décida pour la seconde solution et elle invita le droide de maintenance à la précéder afin de la conduire en direction du parasite républicain qui prenait véritablement de plus en plus ses aises au sein du temple. Une fois auprès de l’inquisiteur, elle le salua d’un bref mouvement de la tête et lui dit :

‘’Inquisiteur Aballin… J’ai cru comprendre que vous désiriez vous entretenir expressément avec moi.. ? Je dois malheureusement partir afin d’exécuter une tâche importante pour le temple, alors si cette discussion n’est pas urgente pourrions-nous la remettre à mon retour.. ?’’


Intérieurement, le Maître jedi se dit qu’elle avait joué de malchance en ayant justement eu besoin de traverser le hangar au moment même ou l’inquisiteur s’y trouvait… Elle qui avait fait de son mieux pour les éviter depuis leur arrivée au temple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Mer 14 Déc 2011 - 17:16

Le Maitre Sii'thia avait sa façon bien à elle d'être. Et pas seulement dans la Force. Elle avait un coté particulier. Mais de là à lui répondre ainsi, Duke en fût presque choqué. N'avait-elle donc pas quelques minutes à lui accorder ? Qui avait-il de si urgent ? Son dossier n'avait en rien frappé l'inquisiteur sur un détail important devant absolument être réglé ?

L'inquisiteur dut faire preuve d'une maitrise pareille à celle qu'il eut face au Maitre Ayanawa pour ne pas lui répondre d'une manière aussi dédaigneuse que ce qu'il venait de ressentir. Quittant ses rapports de maintenance, il plongea son regard dans celui du Jedi :

-"La remettre ? Vous voudriez remettre notre discussion ? J'ignorais que la vie d'un jedi était si chronométrée et programmé tel un agenda pour que vous puissiez faire pareille proposition. De toute façon, votre vaisseau est encore en révision, proche de la fin certes, mais vous avez quelques minutes par la force du destin. "

Duke se releva de son siège et regarda par la fenêtre. Les droïdes s'activait dans le hangar et tout se passait pour le mieux en ce moment. Duke reprit :

-"Qu'avez-vous donc de si important pour m'empêcher de vous exprimer ma gratitude quand au travail que vous faites au Temple ? Pour être honnête je connais très peu de maitre aussi proche des padawans que vous. Aussi comprenez mon étonnement ... de votre part et avec une telle réputation, pourquoi ne donnez-vous pas des cours communs au Temple ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Jeu 15 Déc 2011 - 14:35

La petite pique de l’inquisiteur frappa Sii’thïa aussi sûrement que sa réponse avait frappé l’envoyé de la république. Lui avait-elle donc semblé tellement dédaigneuse à son égard, qu’il en avait conçu une outrageuse blessure orgueilleuse.. ? Sottise que tout cela, le maître jedi ne pensait vraiment pas que des gens, par nature généralement mal accueilli de par le fait de l’ingrat de leur tâche, se montrerait aussi heurté par un propos dénué de toute négativité comme celui qu’elle venait de lui dire. Mais visiblement, elle se trompait… Devait-elle lui en faire la remarque.. ? Assurément pas, elle avait bien mieux à faire que de se mettre un inquisiteur à dos.

Alors, sans dire un seul mot supplémentaire pour sa défense, Sii’thïa se contenta de subir en silence le reproche sous-entendu de l’inquisiteur. De toute façon, celui-ci se leva de son siège et se dirigea vers la baie offrant une vue panoramique sur les vaisseaux du temple, lui signifiant l’indisponibilité actuelle de son vaisseau pour encore quelques instants. Par la force du destin disait-il… Un sourire énigmatique fit alors son apparition sur les lèvres carmine du maître jedi… N’était-ce pas plutôt par la déplaisante habitude des inquisiteurs, de toujours fourrer leurs nez dans toutes choses.. ? D’ailleurs, que leur reprochait-on maintenant.. ? De ne plus être au service de la république ou bien de ne pas entretenir leurs vaisseaux avec soin.. ?

Sans se détourner de son observation du hangar en plein effervescence, l’inquisiteur Aballin reprit alors la parole et, à son tour, interrogea Sii’thïa sur la raison de son empressement à quitter le temple, avant de… La féliciter.. ? Ma foi, voilà qui était bien surprenant de la part d’une personne dans sa position. La plupart des gens diraient qu’un inquisiteur qui vous félicite, c’est assez mauvais signe. Mais fort heureusement, la jedi n’était pas ‘’la plupart des gens’’ susnommés. Faisant un pas ou deux afin de revenir à la hauteur de l’inquisiteur, Sii’thïa s’inclina fort poliment dans sa direction et commença par lui répondre :

‘’Il y a tellement peu souvent de non initiés admis à pénétrer dans le temple, que j’ai parfois tendance à oublier que les priorités d’un jedi ne sont pas forcément celles de ces derniers, veuillez donc m’excuser si mon propos vous a semblé fort incorrect inquisiteur Aballin, cela n’était certes pas dans mes intentions.’’

Sii’thïa releva alors la tête et, à son tour, fixa son regard sur la zone du hangar réservées aux vaisseaux sur le départ avant de poursuivre et de répondre aux interrogation du dit inquisiteur :

‘’Je vous remercie pour les compliments que vous me faites inquisiteur… Et si vous voulez tout savoir, je dois rejoindre une planète dans la bordure extérieure afin de vérifier si il y a effectivement un potentiel padawan comme il nous l’a été indiqué par un jedi, en mission dans cette section de la galaxie. Pressé par sa propre mission, celui-ci n’a malheureusement pas eu l’occasion de faire cette recherche par lui-même. L’urgence tiens, entre autre chose, au fait que, comme vous le savez certainement, l’apprentissage de la force se fait plus aisément lorsque le padawan est encore jeune.’’


Voilà qui répondait à sa première question, sans même avoir le besoin de lui mentir. Cela ne le concernait fondamentalement pas, mais en même temps la recherche d’un éventuel padawan n’était pas un secret d’état à préserver absolument des oreilles indiscrètes… Tout au moins, tant qu’elles n’appartenaient pas à un sith. Puis, après ce court silence, le maître jedi reprit la parole afin de terminer d’assouvir la curiosité de l’inquisiteur…

‘’Pour ce qui est des cours aux padawans, sachez que j’en donne quelque fois, lorsque je suis présente au temple. Mais même si nos enseignements diffèrent en fonction de nos personnalités et de nos caractères, soyez certain que tous les maître jedi offrent un enseignement de qualité aux futurs jedi que nous abritons, afin de les former le mieux possible à la tâche qui sera la leur une fois adulte.’’


Sii’thïa tourna alors légèrement sin visage en direction de celui de l’inquisiteur et ajouta :

‘’Pour ce qui est de ma grande proximité avec les padawans, disons que… Chacun est un peu comme mes propres padawans…’'

Conclu finalement le maître jedi, sans le moindre doute possible sincère dans son affirmation. Ceci, expliquant peut-être pourquoi, paradoxalement, elle n’avait encore jamais eu de véritable padawan officiellement rattaché à elle depuis qu’elle avait renoncé à ses interminable voyages à travers les quatre coins de la galaxie, pour devenir à son tour un maître responsable et conscient de ses grandes responsabilités envers tous les padawans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Lun 19 Déc 2011 - 10:55

L'attitude du Maitre changea du tout au tout. Celle-ci alla même jusqu'à s'excuser quand au fait que l'inquisiteur aurait pu mal prendre ses paroles. Pareille attitude ne faisait que confirmer que son rang n'était pas volé. Regardant le Maitre, il lui sourit, en signe d'approbation. Puis il regarda à nouveau le hangar.

-"Ainsi donc, c'est un potentiel futur novice qui vous attend. Eh bien, vous êtes décidément concentré sur le sujet. Pourtant, aucun padawan n'est votre disciple. Avez-vous donc peur d'en former un plus particulièrement ou est-ce simplement la conviction de n'avoir pas encore trouvé le bon qui vous retient ?"

Laissant au Maitre le temps de répondre, Duke examina ses rapports des yeux. Encore et toujours, des erreurs se présentaient sur les écrans. La tâche de l'inquisiteur s'ammoncelait et il poussa un soupir. Puis il revint à sa discussion avec le Maitre, se rendant compte que telle attitude était au moins autant malpolie envers une femme que celle qu'il venait de réprimer à l'instant.

-"Veuillez vous aussi accepter mes excuses. Le travail qui m'incombe est tel que j'en oublie les bonnes manières. Mais dites moi, pourquoi avez-vous décidé de partir en quête de ce novice ? Oui je sais qu'il s'agit là d'un désir personnel de votre part, puisque j'ai accés à toutes les décisions du Conseil, et vous n'étiez pas dedans ... Aussi je suppose que vous êtes vous même motivée et désireuse de vous acquitter de cette tâche ... "

Duke s'intéressait beaucoup à ce qui motivait les Jedi en ce moment et il s'agissait là d'une occasion d'en apprendre plus à propos des motivations personnelles du Maitre en question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Mar 20 Déc 2011 - 14:36

L’inquisiteur semblait avoir compris que l’attitude du maître jedi n’était pas une chose volontaire et consciemment désirée, ce qui ravit Sii’thïa peu encline à ménager longuement la susceptibilité de ce dernier. Après avoir détourné à nouveau son regard en direction du hangar, celui-ci lui fit une légère remarque sur son ‘’intérêt’’ envers les padawan à la vue de son empressement à aller vérifier l’apparition de cet éventuel nouveau utilisateur de la force, tout en la mettant face à ce qui était l’un de ses plus grand paradoxe : une absence totale de padawan officiellement rattaché à elle, cela depuis toujours. Sur ce fait, elle se devait bien d’avouer qu’il marquait effectivement un point. Sii’thïa marqua un bref silence tandis que son propre regard se porta à nouveau sur le hangar en contrebas, puis elle commença à dire à l’égard de son interlocuteur un brin trop curieux à son goût, en affichant un timide sourire amusé :

‘’Un jedi ne connaît pas la peur inquisiteur, il ne connaît que la paix…’’

C’était une phrase que le maître jedi considérait un peu comme toute faite, bien que réellement fondé. Même les jedi ressentait la peur, ils ne différaient en rien des autres êtres vivants sur ce point. Là ou toutefois se faisait la différence entre les jedi et les autres, c’était que jamais ils ne laissaient cette dernière s’emparer d’eux. La peur était à l’image du côté obscur, présente en chaque jedi mais contrôlé, savamment confiné dans un espace clos de leur être, afin que jamais elle ne puisse s’échapper… Mais en effet, d’un point de vue extérieur un jedi ne connaissait pas la peur, c’était un fait. Après cette petite facétie typiquement jedi, Sii’thïa émit un bref soupir à demi silencieux et poursuivi plus en avant sa réponse :

‘’L’apprentissage d’un jedi est long et périlleux… De surcroît, je dois malheureusement admettre que tous les padawans ne réussissent pas à atteindre la fin de leur formation. Soit ils abandonnent, soit ils n’y arrivent pas, soit… ils s’égarent… De fait, former un futur jedi est un engagement qui va occuper un maître ou un chevalier durant de longues années et, même s’il nous est possible de prendre plusieurs padawans à la fois, si nous échouons pour une raison ou bien une autre, c’est du temps perdu que l’on aurait éventuellement pu accorder à un autre padawan plus apte à réussir. Je pense qu’il y a un certain type de padawan, pour un certain type de jedi. Il y a ceux qui préfèrent demeurer continuellement au temple, ceux qui préfèrent être sans cesse aux quatre coins de la galaxie et enfin, il y a ceux qui optent pour un mélange des deux… Si le jedi et son padawan ne sont pas en adéquation sur ce point, leur relation risque malheureusement de ne pas être aussi profonde qu’elle se devrait de l’être et l’apprentissage du padawan risque fortement de s’en ressentir. Former un padawan est aussi une grande responsabilité… Si vous le formez bien et qu’il se tourne ensuite vers le côté obscur de la Force, vous aurez alors créé un terrible adversaire, pouvez-vous imaginer cette terrible responsabilité.. ? Pour ma part, je dirais simplement que je n’ai sans doute pas encore détecté toutes ces conditions réunies chez le moindre padawan en attente d’un guide.’’

Acheva le maître jedi, se gardant bien de dire qu’il y avait sans doute des raisons plus personnelles dans cet absence de choix. De toute façon, elle-même n’était pas certaine de pouvoir les exprimer de façon claire et concise. De plus, même si la grande majorité des padawans l’aimaient beaucoup, il n’était pas certain, qu’ils veuillent de ce qui était sans doute la plus étrange jedi de tous l’ordre, comme maître. Sii’thïa se voyait plutôt comme une tante de passage avec qui on aimait bien passer du temps, mais pas forcément vivre avec. Tournant son regard en direction de l’inquisiteur, elle constata alors que ce dernier ne l’écoutait pas vraiment, plongé qu’il était dans ses nombreux documents. Il reporta toutefois rapidement son attention sur elle, s’excusant de son impolitesse flagrante. C’était lui qui l’avait interrogé après tout, ce n’était pas elle qui était venu lui faire la conversation. Néanmoins, le maître jedi excusa bien volontiers l’inquisiteur d’un mouvement de tête acquiesçant, ne jugeant pas la situation digne d’une quelconque remarque désapprobatrice. Celui-ci revint alors à la charge en l’interrogeant à nouveau à propos de sa mission et Sii'thïa lui répondit :

‘’Vous êtes très bien informé à ce que je vois… Vous savez, contrairement à ce que peuvent penser la plupart des gens, il n’y a que peu de jedi en comparaison des milliards d’êtres vivants de la galaxie. Les utilisateurs de la force sont extrêmement rare et tous ne sont pas découvert… Et ceux qui le sont, ne le sont pas forcément par les jedi… L’ordre est constamment en perpétuel équilibre, aussi fragile qu’un château de crédits. Alors, la découverte d’un éventuel apprenti revêt un caractère d’importance qui, je peux le concevoir, ne vous est pas vraiment flagrant. Pour ce qui est de la réponse à votre question, vous l’avez dit vous-même, j’ai une relation particulière avec les jeunes padawans… De fait, je pense qu’il est de mon devoir d’en user afin d’effectuer ce type de mission… Et puis, je n’aime pas rester trop longtemps au temple, j’ai besoin de parcourir la galaxie comme je le faisais autrefois, avant d’acquérir mon titre de maître et d’en endosser les grandes responsabilités.’’

Acheva Sii’thïa sans quitter l’inquisiteur du regard. Toutefois, elle ne pu se retenir d’ajouter :

‘’J’ai conscience que les jedi sont actuellement sujet à la suspicion et au doute, mais nos buts et nos motivations n’ont pas changé, ils demeurent exactement les mêmes que à l’époque où la république nous accordait encore son entière confiance.’’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Jeu 22 Déc 2011 - 8:23

-"Il est certes rares que buts et motivations changent ... Cela s'efface parfois, mais reste toujours dans le fond de nos actes ..."

Cette phrase, dite sur le moment, était sorti tout simplement de la bouche de Duke. Il l'a pensée, mais devait-il la dire ? L'aurait-il dit s'il avait pris le temps de la réfléxion ? Ou en aurait-il changé quelques mots ? C'était bien là pour lui un mystère.

-"Peut-on dire que la République change ? Je ne pense pas. Ses fondements sont toujours les mêmes. Et si une armada Sith sortait brusquement de l'hyper-espace, à n'en pas douter, c'est vers vous qu'elle se tournerait. Mais les idéaux des gens à sa tête changent. Et c'est en cela que c'est malheureux je le reconnais. Le Chancelier n'est plus ce qu'il était quand il était jeune. Et j'ai bien conscience que vous n'êtes pas une armée. Certains vous considérerait comme une élite, mais tel qualificatif ne guère non plus à vous qualfifier n'est-ce-pas ? Au fil du temps, votre ordre a obtenu le titre de Gardien de la Paix. Est-ce donc si anormal que quand les choses ne vont pas, on vous en tient pour responsable ?"

Il y avait une once d'ironie dans la voix de l'inquisiteur. Non mesquine, mais l'ironie était bien là. Les Jedi avaient accepté pendant longtemps ce titre, mais en étaient-ils vraiment digne ? Accepter un titre, c'était en accepter les avantages mais aussi les conséquences. Aussi, si les conséquences venaient à être trop dures à encaisser pour l'Ordre, le titre n'était pas mérité au yeux de l'inquisiteur.

Regardant le Maitre dans les yeux, il ajouta :

-"Et vous ? Que pensez-vous réellement de l'inquisition ? Est-elle utile selon vous ou n'est-ce qu'une perte de temps ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Jeu 5 Jan 2012 - 1:31

Sii’thïa écouta en silence la phrase de l’inquisiteur, à propos des buts et des motivations qui changeaient parfois, sans vraiment changer. C’était là un véritable paradoxe, mais En même temps son propos n’était assurément pas dénué de bon sens. Il était vrai que même si parfois on s’égarait dans ses convictions initiales, ces dernières continuaient de nous guider même si c’était alors sur un chemin perverti. Mais le maître jedi ne répondit pas à ce propos, jugeant inutile de donner à penser à l’inquisiteur que les jedi pouvaient devenir ainsi. De toute façon, la seule présence imposée de l’inquisition au sein du temple témoignait déjà de l’évolution de cette pensée chez les dirigeants de la république.

L’inquisiteur enchaîna ensuite sur ladite république, considérant que ce n’était pas l’institution elle-même qui devait être remise en cause, mais plutôt keur dirigeant. En soi, Sii’thïa ne pouvait qu’être d’accord avec lui sur ce point. L’exemple de l’armada sith déboulant soudainement sur la république tel une nuée de rapaces avides fit sourire la jedi. En l’écoutant s’exprimer, Sii’thïa devait bien admettre que cet inquisiteur était assez éloigné de l’image que l’on pouvait se faire de ce genre de personnage. C’était une découverte plutôt agréable, même qi son propos sur le rôle et les devoirs de l’ordre lui fit esquisser une légère grimace de contrariété. Elle leva alors une main à hauteur du visage de l’inquisiteur et effectua un mouvement passant comme si elle allait utiliser la force à son encontre afin de le persuader, une utilisation de la force que tous les jedi utilisaient régulièrement afin de faciliter leur missions parfois bien difficiles. Pourtant, ce geste ne resta qu’un geste, uniquement. Sii’thïa n’usa point de la force, voulant simplement signifier à son interlocuteur les limites de sa croyance en la foi des dirigeants de la république à l’égard de l’ordre.

‘’Dans le cas d’une invasion des sith ouvertement affiché, la république se tournerait vers les jedi uniquement parce qu’ils n’ont personne d’autre en mesure de contrer les attaques des seigneurs du côté obscur. La présence des inquisiteurs au sein de nôtre temple est en soi la preuve de la défiance de ses dirigeants envers nous et c’est l’absence d’une contrepartie équivalente à l’ordre qui nous sauve… Pour l’instant tout au moins.’’

Le maître jedi laissa alors sa main retomber, reprenant ainsi sa position initiale. Même si les jedi étaient apprécié par une très grande majorité de gens à travers la galaxie, Sii’thïa n’était pas dupe du fait que bien souvent ils irritaient certaines personnes dans les cercles du pouvoir de par leur grande liberté d’action et leur indépendance vis-à-vis des lobby et autres considérations politiques. Les jedi défendaient tous le monde sans distinction et n’appartenaient à personne contrairement à ce que leur engagement envers la république pouvait bien laisser penser. Elle ajouta encore, histoire de bien clarifier les choses avec l’inquisiteur Aballin :

‘’Vous avez raison en disant que nous ne sommes ni une armée, ni une élite. La rareté de la force nécessaire à un jedi chez la majorité de la population de la galaxie nous donne en effet un statut assez unique et qui peut être effectivement considéré comme une certaine forme d’élitisme, mais toutes les personne en mesure d’utiliser la force, même à un degré moindre, sont les bienvenues chez les jedi. Pour ce qui est de la paix et de sa garantie…’’

Le maître jedi secoua brièvement la tête de gauche à droite et de droite à gauche d’un air quelque peu dépité, avant de reprendre la parole :

‘’Nous sommes en effet les garants de la paix, mais nous n’en sommes pas les créateurs inquisiteur Aballin. Ce rôle, important s’il en est, revient à la république elle-même… Si celle-ci échoue dans sa tâche, alors les jedi ne peuvent malheureusement pas préserver ce qui n’a pu être bâti… Pas très longtemps tout au moins… Nous pourrions cela dit en devenir les instigateurs, mais ce serait là outrepasser nôtre rôle et abandonner nôtre neutralité… Dois-je vous rappeler qu’un jedi n’intervient que suite à l’injonction du chancelier suprême et ce, en accord avec les principes de l’ordre.. ? Si nous outrepassions les devoirs de la république en nous ingérant dans sa politique, nous ne vaudrions alors guère mieux que les sith eux-même en vérité.’’

Voilà qui était dit… Que les jedi soient tenu responsable de la dégradation de la paix était une chose, mais leur imputer ses carences était une autre que le maître drapé de ténèbres ne pouvait supporter d’entendre, même si cela était fait dans un esprit non belliqueux à l’encontre de l’ordre. Bien des fois elle avait débattu de ce point, aussi bien avec les autres maîtres que avec les padawans Les jedi n’était pas moins puissant que les sith et en effet, il leur serait d’une déconcertante facilité de suppléer au pouvoir de la république. Ils pouvaient le faire, mais devaient-ils le faire.. ? La frontière entre le bien et le mal était si tenue, que la réponse à cette question n’était assurément pas des plus simple à trouver. Peut-être, un jour les jedi devraient-ils franchir ce pas… Lorsque la république ne serait plus que l’ombre d’elle-même… Mais pour le moment, cela n’était pas envisageable un seul instant.

‘’En toute chose, comme au sein de la force, tout est une question d’équilibre inquisiteur…’’

Ajouta Sii’thïa sans se départir de son attitude paisible en dépit de sa légère contrariété. Laissant la force couler en elle tel un fleuve tranquille afin de retrouver une certaine sérénité intérieure, la jeune femme entreprit alors de répondre à la dernière interrogation de l’inquisiteur… Ce qu’elle pensait de l’inquisition.. ? Ma foi, Sii’thïa en penserait sans doute le plus grand bien possible si elle s’occupait des véritables ennemis de la république tel que la corruption, l’ambition démesurée, la soif de pouvoir… Pour ce qui était de sa présence au sein du temple et de son ingérence dans les affaires de l’ordre, était-il vraiment besoin d’en parler.. ? Apaisée, le maître jedi dit alors :

‘’Je pense que comme toute institution, l’inquisition à son utilité à la condition qu’elle ne perde pas de vue ses devoirs initiaux et qu’elle ne se laisse pas corrompre par des intérêts contraire à son but premier… Et qu’elle ne laisse pas sa foi prendre le pas sur la raison, bien entendu. Le tout, étant de ne pas l’envoyer là ou sa présence est totalement inutile alors que celle-ci serait requise en d’autres lieux bien plus en proie au doute et à la suspicion.’’

Même si le propos avait été sous-entendu, une habitude du à la diplomatie inhérente aux jedi, celui-ci ne laissait aucun doute sur sa nature et sa référence à la présence de ladite inquisition au sein du temple que tous les jedi considéraient plus comme une intrusion que comme réellement utile. Comme les inquisiteurs devaient bien s’en douter, leur présence n’était pas désiré mais simplement supporter… Bien que si on leur en laissait la liberté, certains jedi n’hésiteraient pas à les mettre à la porte du temple séance tenante. En ce qui la concernait, Sii’thïa préférait attendre et voir la tournure qu’allaient prendre la situation avant d’adopter une véritable position tranchée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Ven 20 Jan 2012 - 13:06

Des arguments implaccables que ceux-là. Un fort raisonnement combiné probablement à une vie riche en expériences. Alors que Duke écoutait la Jedi aux cheveux rouges faire un discours digne d'un plaidoyer d'avocat, ses yeux se plissèrent plusieurs fois, titiller qu'il était face aux dires du Maitre en face de lui. Pour elle, tout était équilibre. Une idée plaisante, partagée de l'inquisiteur certes, mais pourtant, l'envie de ce dernier fût de voir jusqu'où allait cette optique commune.

Habillement, et sans interférer le ton de sa voix, gardant un calme parfait, Duke posa sa question suivante de la même manière qu'aurait pu le faire un padawan en quête de réponse face à une énigme :

-" L'équilibre est certes important. Mais peut-on vraiment dire que les Jedis, que la Répblique, que qui que ce soit se battent pour le garder ? Si un Sith fait son apparition dans la Galaxie, les Jedis ne tenteront-ils pas de l'arrêter ? Peut-on vraiment parler d'équilibre dans ce cas-là ? L'inquisition est-elle une manoeuvre pour garder cet équilibre ? Ou au contraire, serait-elle le moyen de le briser ?"

Respirant un court instant, fixant toujours le regard du Jedi, Duke continua :

-"D'après vous, où l'inquisition serait-elle le plus utile ? Etait-ce un choix judicieux que de la placer au Temple Jedi ?"


[HRP : désolé pour cet innommable retard -_-']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Mar 24 Jan 2012 - 19:57

L’inquisiteur paraissait acquiescer aux paroles de Siit’hïa, bien qu’il n’en dit mot. Il lui était quelque peu difficile de cerner ce curieux personnage, légèrement éloigné de l’image classique que l’on pouvait se faire d’un inquisiteur sournois et vicieusement abject… Mais peut-être, l’était-il au point d’être en mesure d’aller jusqu’à le dissimuler adroitement à un maître jedi… La question restait posé !

Sa réponse en forme d’interrogation, suite aux propos de Sii’thïa, laissa celle-ci brièvement perplexe : Depuis quand, un inquisiteur s’intéressait-il autant à ce point philosophique qui régissait toutes choses en cette galaxie ? Bien que nettement plus construite de par l’érudition et l’expérience de vie de l’inquisiteur, celle-ci ressemblait presque à l’interrogation qu’aurait pu faire un jeune padawan encore bien peu expert dans le domaine de la force. Cette pensée amusa la maître jedi l’espace d’un instant, qui ne pu alors réfréner l’apparition d’une esquisse de sourire amusé avant de rétorquer à son tour :

‘’L’équilibre existe depuis toujours et il existera sans doute bien après que nous ayons tous disparu… Il n’est pas qu’un simple concept philosophique mis en application par les êtres vivants, il est une réalité aussi présente que la force elle-même… Néanmoins, il existe autant d’équilibre qu’il y a de peuple ou bien de groupe… Si la république ne tentait pas de conserver un certain équilibre entre les différentes civilisations, pensez-vous qu’elle aurait pu perdurer depuis tant de millénaires.. ? Certes, l’équilibre n’est pas parfait, ni même toujours équitable, mais il est bel et bien là. Pour de qui est des Sith…’’

Sii’thïa s’interrompit durant quelques secondes, le temps de pousser un faible soupir las… Décidément, les inquisiteurs avaient une vision bien étriquée de l’ordre… Elle posa son regard sur son interlocuteur avec un regain d’insistance et reprit :

‘’Vous vous mèprenez sur les jedi inquisiteur… Même si il est en effet regrettable que des utilisateurs de la force choisissent le côté obscur et ainsi se pervertissent, l’ordre n’a en aucun cas le désir d’éradiquer les sith du moment qu’ils n’agissent pas contre les préceptes fondamentaux de la force ou bien encore contre les lois de la république. Même si leur existence est à déplorer, les sith font partie de l’équilibre de la force et aussi longtemps qu’ils ne tenteront pas de briser les différents équilibres qui existent, alors les jedi n’agirons pas de manière négative à leur encontre… Malheureusement, le côté obscur exacerbe les plus mauvais instincts des êtres vivants tel que le pouvoir ou bien encore la domination, les poussant à commettre des terribles exactions et cela, au détriment d’innocents… Ceci, les jedi ne peuvent le tolérer, je suppose que vous le comprenez n’est-ce pas.. ?’’

Le temps d’une pause, Sii’thïa s’interrompit avant d’ajouter :

‘’Pour vous donner une image, je suppose que l’on peux dire que les différents équilibres en place s’équilibrent les uns les autres… Brisez en un seul et tous les autres finirons par s’effondrer avec le temps… La force est présente partout et elle nous lie tous sans la moindre exception même si seul un utilisateur de la force peut en avoir réellement conscience… Je suppose donc que l’on peux dire que la force cimente les équilibres.’’

Acheva la maître jedi, songeuse. Il n’était pas courant de voir les choses de la sorte, mais fondamentalement c’était un peu cela en fin de compte… Si l’équilibre de la force venait à se briser, alors sans doute la galaxie entrerait-elle dans un bien sombre avenir. Se reprenant, Sii’thïa poursuivit :

‘’Concernant les inquisiteurs, vous connaissez déjà la réponse. Sa présence divise, elle vient bouleverser les choses comme vous pouvez le constater au sein du temple… Certains se ferait un plaisir de vous renvoyer sur Coruscant sans le moindre ménagement, alors que d’autres sont plus posé… D’autant plus, lorsque votre présence n’est en aucun cas justifié. Les jedi ont toujours servi loyalement la république et certains d’entres nous considèrent la présence de l’inquisition parmi nous comme une trahison de la part de la république qui s’engage là sur une voie terriblement périlleuse en vérité. Comme je vous le disais, les jedi ne sont pas aux ordres de la république et si certains d’entres nous se sentent trop meurtri par un manque de confiance grandissant de sa part, l’ordre ne pourra leur tenir rigueur d’un quelconque refus de venir en aide à la république en cas de danger… Tous les jedi ne sont malheureusement pas aussi sage que le vénérable Saï Don.’’

Conclu Sii’thïa, avant d’ajouter encore :

‘’Je ne saurais dire ou est précisément la place de l’inquisition, mais comme vous l’avez si justement souligné inquisiteur Aballin, le sénat est sujet à bien des tentations auxquelles il est souvent difficile de résister…’’

La maître jedi n’en dit pas plus, laissant l’inquisiteur réfléchir sur cette dernière parole… Corruption, sénateurs véreux, complot en tous genres… Assurément, la république aurait bien plus de travail à fournir à l’inquisition, que l’ordre des jedi… Mais contrairement à l’ordre, l’inquisition était au service de la république.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Lun 13 Fév 2012 - 10:20

Décidément, rien n'était blanc ou noir ... Tout était gris. C'est l'impression qu'avait Duke. En ce moment précis, le Maitre Sii'Thia venait de placer des arguments réels et fondés. Duke pensa "je le sais cela ... " mais répondit :

-"Non. La République doit-elle être la cible de l'inquisition ? La réponse est non. Sinon, cela voudrait dire qu'elle-même à ses chefs. Et la République reste basée sur des fondements ancestraux. N'allez pas croire que je sous-entend que votre Ordre est différent ... Mais des deux institutions, celle qui sert l'autre, c'est votre Ordre. Et ce justement à cause de leurs fondements. Votre Ordre est au service de la Galaxie, la République est la Galaxie."

Des propos pouvant paraître blessants ou rabaissant, Duke en avait pleinement conscience. Mais le fait était là.

-"Etes-vous une armée ? Non ... Etes-vous une élite ? Non ... Etes-vous de la République ? Par pricipes et sur base de votre code, oui. C'est cela qui donne le droit au Chancelier, aussi crétin soit-il, de vous contraindre. Au nom de la République. Je ne cherche pas la mesquinerie ici ... Juste à mettre de l'ordre dans votre Ordre. "

Duke s'amusa à faire ce jeu de mot. Et c'était bien là son but. Que l'Ordre Jedi se relève, mais d'une façon propice. Que ses membres soit près. L'inquisition divise ? Eh bien, n'est-ce-pas là la preuve de son utilité ? Si l'Ordre Jedi se divise suite à pareilles mesures, ne doit-on pas être inquiet quand à l'avenir ?

Un signal sonore se fit alors entendre sur la console, attirant le regard de Duke et son attention. Se retournant vers le Maitre Jedi, il ajouta :

-"J'ai apprécié cet échange. Croyez bien que je serai heureux que nous le continuions plus tard, mais vous et moi avons de nombreuses autres obligations. Aussi, permettez-moi de me retirer et de vous souhaitez bonne chance dans la tâche qui vous attendait ... Comme vous le dites si souvent : Que la Force soit avec vous Maitre ..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   Mar 14 Fév 2012 - 19:54

La maître jedi avait visiblement heurté ce qui semblait être la corde sensible de l’inquisiteur en train de discuter avec elle. Mais cette réaction farouche et quelque peu violente démontrait bien les limites que l’homme ne pouvait en aucun cas dépasser, en dépit de toute son apparente bonne volonté… Il était un inquisiteur, une chien de chasse au service de la république qui ne pouvait pas imaginer un seul instant que ladite république puisse, éventuellement, devenir un jour sa proie. Lorsqu’il parla de la république comme d’une chose toute puissante, de nature quasi divine que rien ni personne ne pouvait surpasser et en allant même jusqu’à rabaisser la place de l’ordre des jedi dans l’équation galactique, Sii’thïa ressentit une bien désagréable impression la parcourir.

Ce n’était pas tant le fait de l’insulte lancé au jedi en les ramenant au simple stade d’outils dont la république pouvait user comme bon lui semblait qui tracassait la jeune femme au sombre regard pétillant d’or irisé, que le propos en lui-même et ce à quoi il s’apparentait dans son esprit. Nul ne pourrait dire la tournure qu’aurait pu prendre cette conversation si jamais elle avait été plus en avant, car une alerte émanant d’une console ramena l’inquisiteur Aballin à des sujets de préoccupation visiblement plus important. Il congédia alors la maître jedi tel un seigneur aux ordres indiscutables, oubliant sans doute que, à l’origine, cette volonté de converser de la sorte émanait de lui et uniquement lui. N’en prenant toutefois pas ombrage car, en effet, sa tâche actuelle était bien plus importante que une discussion avec un inquisiteur aussi borné que ses confrères en dépit des apparences, Sii’thïa se permet d’ajouter tout en réajustant lentement son ténébreux manteau :

‘’L’équilibre des forces inquisiteur Aballin, n’oubliez jamais ce principe… Les jedi ne servent que la justice et la paix, rien de plus… L’ordre des jedi se pliera aux demandes de la république et non pas à ses ordres, tant qu’elle ne s’égarera pas loin de ces deux principes essentielles… Mais si malheureusement cela devait un jour arriver, alors vous découvrirez que les jedi sont loin de n’êtres que des simples exécutants.’’

Le propos de la jedi ne se voulait ni menaçant, ni intimidant… Il était simplement vérité, rien de plus. Elle ajusta ensuite sa large capuche sur son visage afin de la dissimuler aux regards, puis elle commença à s’éloigner de l’inquisiteur. Pourtant, Sii’thïa marqua un dernier et bref temps d’arrêt après avoir dépasser son interlocuteur de quelques mètres et, sans se retourner, elle ajouta dans un sourire silencieux :

‘’La république est la galaxie, dites-vous.. ? Voilà une parole rempli d’orgueil qui trouverait aisément sa place dans la bouche d’un seigneur sith mon ami… Pour ma part, j’ai toujours pensé que la république et l’ordre des jedi avaient tous deux le même devoir… Servir la galaxie et ses innombrables habitants…’’

Puis, elle s’éloigna sans dire un mot de plus, afin de gagner le vaisseau qui lui avait été assigné pour lui permettre d’accomplir sa mission.

(Clos ?)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le changement est-il du à des coups de tête [PV Sii'thïa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Hangar-