La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petite pause dans la vie [PV Horus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Petite pause dans la vie [PV Horus]   Dim 30 Oct 2011 - 12:15

Misha et Horus étaient à Coruscant, chacun d'entre eux porteurs d'une mission. La féline, enceinte depuis 4 mois et demi désormais était bien évidemment chargé d'un travail diplomatique, quant à son cher compagnon, elle ne savait pas encore ce qui l'attendait, simplement qu'il était dans la grande ville. La Jedi lui avait alors envoyé un message pour qu'ils se retrouvent, tant qu'à faire, autant être ensembles, surtout si le maître Jedi devait attendre plusieurs jours sans rien faire comme c'était le cas lors de nombreuses missions. Avec un peu de chances, c'était juste diplomatique comme elle... Le genre de travail stupide qu'un inquisiteur lui avait donné par le biais du Conseil à qui il avait forcé la main. Bref, l'affaire qui se serait satisfaite d'un simple colporteur. Et si les inquisiteurs aveugles jugeaient un homme avec un bras en moins aussi inutile qu'une Trianii enceinte, ils l'avaient peut-être affilié à ce genre de choses également? Où alors tentaient-ils de minimiser l'importance des Jedis, histoire de montrer qu'ils ne faisaient rien d'extraordinaire et que l'on pouvait se passer d'eux?

Misha avait en effet sa petite théorie là-dessus et elle trépignait d'impatience de savoir si ce serait confirmé ou pas par Horus. Elle même n'était pas très contente de faire cette besogne de bas étage, non pas qu'elle se pense trop bonne pour cela, non Misha était de nature modeste, simplement qu'elle aurait préféré aider des gens en difficulté au lieu de juste porter un message. De "diplomatique", la mission n'en avait que le nom, Misha ne devait même pas parler pour calmer deux camps ou prendre contact avec quelqu'un d'important-de toutes manières on lui avait rarement donné ce genre de travail à cause de sa maladresse habituelle et de ses paroles parfois un peu farfelues ou malencontreuses.-, non juste livrer un message comme une vulgaire coursière intergalactique.

Tournant en rond dans son hôtel, un endroit complètement détérioré que leur avait assigné les inquisiteurs-"vous vivez dans le dénuement et la simplicité n'est-ce pas?- la Jedi ne s'arrêtait que pour éternuer de temps à autre à cause de l'humidité et de son odorat particulièrement développé qui devait supporter une effluve rance bien tenace. Elle prit quand même une douche, heureusement la salle de bains semblait à peu près correcte puis sécha ses poils avec le sèche cheveux brûlant-sauf sur son petit bidon tout rond-, bien trop chaud pour que des cheveux humains le supportent, elle même peinait avec l'épaisse toison qu'elle avait pourtant; puis nettoya son ventre qui commençait à bien s'arrondir avec une serviette miraculeusement propre avant de se mettre en route.

En tant qu'émissaire, les inquisiteurs lui avaient demandé de bien montrer qu'elle était Jedi, mais pas folle la guêpe, ou plutôt la féline, elle préféra largement enfiler une tenue civile. Un genre de chemise sans bretelle ceignait sa taille, légère et pratique tout en restant -à son grand dam- féminine, laissant découvertes ses épaules aux os toujours un peu saillants de part sa constitution féline, le dit habit retombait aussi sur son ventre mais était plus évasé pour laisser libres ses mouvements et ne pas la compresser. En bas, elle portait un simple pantacourt dans lequel elle pouvait encore entrer mais pas pour longtemps. Son sabre-laser lui était bien caché dans un petit sac à main en bandoulière tout simple. Quant à ses long cheveux, ils retombaient librement sur le bas de ses fesses.

Lorsque la Trianii arriva à l'astroport, les pattounes en compote, elle s'assit sur un banc, le dos fatigué, râlant contre sa propre personne pour son manque d'énergie et d'entrain. Il faut dire qu'elle avait tout utilisé en tournant en rond dans la chambre, n'ayant pas pour habitude de s'économiser puisque RIEN ni PERSONNE ne pouvait normalement venir à bout de cette pile électrique qu'elle était.

*A plat... Je dois me faire vieille... *

Bien évidemment c'était ses petits -oui ils étaient deux --' enfin encore heureux, les gênes humains d'Horus avaient empêché le développement de tout une portée comme cela se passait souvent chez ceux de sa race.- mais la Jedi elle ne voulait pas lâcher l'affaire pour autant et comptait se montrer accueillante pour son camarade. Pas question qu'il la trouve assise comme une mémère là. Aussi quand le vaisseau spatial arriva, elle sauta sur ses deux pattes et courut rejoindre son ami. Bah s'ils étaient discrets, ce serait encore plus flagrant non? La meilleure façon de cacher quelque chose c'était de le montrer n'est-ce pas? Sans compter qu'avec son petit ventre les deux Jedis passaient aisément pour un simple couple de Coruscant ou d'ailleurs en voyage. Enfin sauf si son ami débarquait en tenue de Jedi. Là on penserait plus à un utilisateur de la Force qui venait rejoindre son amante en cachette. Pas bon pour leur matricule ça. Mais tant pis... Que les gens pensent ce qu'ils veulent, les Jedis leur avaient souvent sauvés les fesses, s'ils l'oubliaient, c'était leur souci!

-Horus!

La féline agita sa main pour saluer son chéri qui descendait enfin du vaisseau... Reconnaissable grâce à sa chevelure blanche et bien sûr, à son bras en moins, sauf quand il le cachait sous une cape. Les yeux mi clos, la Jedi chercha à le détailler de loin déjà. Ils ne s'étaient pas vu depuis 3 mois à cause des missions etc, alors évidemment elle avait hâte, plus que hâte. Elle se contint toutefois, n'utilisant pas la Force pour l'appeler. Bah oui Misha était quand même un chevalier et elle avait conscience que l'indiscrétion pour mieux cacher les choses avait ses limites.

-Je suis là!

Elle acheva sa phrase par un long miaulement qui fit grogner sa voisine, une grosse bobonne humaine qui l'insulta et à qui Misha répondit par un grondement sourd, les oreilles plaquées en arrières et la fourrure hérissée. Elle avait beau être une gentille petite Jedi toute mignonne, elle n'allait pas se laisser traiter de "sale femelle" ou de "stupide bête" quand même. Bref, ceci étant oublié, la Trianii chercha de nouveau Horus du regard mais le temps de son altercation il avait disparu. Flûte alors, comment les gens faisaient-ils pour vivre et pour se retrouver entre eux sans la Force? C'était tout simplement intenable!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petite pause dans la vie [PV Horus]   Dim 20 Nov 2011 - 20:06

Mission diplomatique. La chose sonnait étrangement, un peu comme quelque chose que l'on connaissait mais dont avait oublié depuis longtemps la saveur. Il faut dire qu'Horus n'était pas vraiment au fait de tout ce qui était politique ou même diplomatique. Non pas qu'il ait un quelconque mal à parler et aller vers les gens, plutôt une certaine incompétence à comprendre et interagir avec les questions de gestion de pouvoir, d'image et de relations. Tout cela dépassait de loin l'ancien chasseur des terres sauvages qu'il était à l'origine et même si depuis il en avait saisi quelques nuances, les derniers événements avaient prouvés que face à un orateur accompli, il ne faisait pas le poids. Du coup, c'était à se demander pourquoi on l'envoyait encore une fois pour ce genre de tâches...Peut être parce qu'il n'y avait rien d'autre à faire pour l'instant pour l'Ordre? En effet avec les dernières mesures prises par la République, les jedis devaient plus ou moins se faire discrets en théorie, d’où peut être la raison de son envoi en mission diplomatique sur Coruscant. Calmer le jeu dans les mondes du noyau devait surement être une priorité pour l'instant, ainsi même quelque comme lui avait du être envoyé.

Ce ne fut donc pas vraiment une surprise quand il reçut un message de Misha lui apprenant qu'elle aussi se trouvait sur cette planète. L'Ordre employait ainsi bel et bien la plupart de ses forces sur ce terrain politique, à voir si cela parviendrait à leurs fins ou non. Il devinait en tout cas que c'était à tenter. Et puis si cela lui permettait de revoir sa trianii préférée, c'était franchement tant mieux. Il faut dire que cela faisait plusieurs mois qu'ils n'avaient pu se voir, entre toutes les taches pour l'Ordre dont avait du s'occuper le maître jedi, qui l'avaient à chaque fois mené loin d'Ondéron. Il ne pouvait donc pas dire que sa présence ne lui manquait pas, bien au contraire. Qui plus est, avec ces derniers temps agités, il n'avait eut de cesse de s’inquiéter pour elle, qui savait ce qu'il avait pu lui arriver entre temps? Hors maintenant qu'il pouvait la rencontre face à face, tous ses soucis à son propos pouvaient s'envoler. Ce qui n’empêchait pas d'autres d'être encore présents en lui, comme à propos d'une certaine padawan récemment disparue, mais il savait garder ses propres soucis pour lui aussi n'irait-il pas embêter son aimé à propos de cela. Au contraire, retrouvant le sourire, il se força à faire contre fortune bon cœur et de déjà se réjouir de tout le bonheur qu'il pouvait déjà avoir. Ce n'était pas donné à n'importe qui après tout que de pouvoir rencontrer la personne qu'on aimait.

Quand il descendit de son appareil de transport spatial commun, il saisit donc immédiatement l'appel de la chevaliere jedi, une voix qu'il n'avait que trop peu entendu ces derniers temps et qui sonnait en lui avec un agréablement tintement. Comme toujours vêtu de son éternel manteau rouge élimé par dessus sa combinaison de cuir, il faut dire qu'il se détachait plutôt bien dans la masse, et sans passer le moindre du monde pour un jedi. Il n'eut néanmoins pas besoin du second appel de Misha pour la remarquer elle sur le quais. A ses yeux elle brillait plus que nulle autre dans cette foule, il l'aurait aperçue en un coup d’œil. Le temps de passer au travers des gens présents tout autour et il se trouvait enfin devant sa belle, son sourire et son regard encore plus vivant maintenant qu'ils lui faisaient face.

C'est donc sans plus attendre qu'il étreignit tendrement la boule de poil qui lui faisait face, la portant contre son corps plus habitué aux affres des combats qu'a celui des tendresses. Son unique bras tachait de palier comme il pouvait l’absence de son pendant en redoublant de douceur et d'attachement. L'habituel souffle de Force vint aussi caresser la chevelure de la trianii, marque d'affection de la part du jedi par le biais de son pouvoir qu'il usait bien trop souvent afin de s'exercer toujours plus et ne pas léser son entourage. Son visage plongé dans son pelage chaud et rassurant, il lui confia alors ces quelques mots d'un ton doux et rassurant, comme une caresse supplémentaire.


Je suis de retour...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petite pause dans la vie [PV Horus]   Mer 23 Nov 2011 - 10:58

-Je vois ça

Répondit Misha aussitôt, ravi de pouvoir jeter un regard incendiaire aux mégères qui le fixaient âprement tout à l'heure, et avec jalousie maintenant. Elles enviaient probablement l'amour avec lequel Horus avait étreint son dos, l'enlaçant avec tant de conviction qu'on en oubliait son bras en moins. La Jedi ne s'amusa cependant pas plus longtemps de la situation, après tout son devoir de gardienne de la paix n'était pas d'ériger un mur de désirs et de jalousie, elle se contenta donc d'oublier ceux qui ne comprenaient pas pourquoi une folle dingue comme elle avait le droit à cette chance et répondit à Horus par un ronronnement significatif et en frottant sa tête contre son épaule et au creux de son cou, le chatouillant de ses longues moustaches par la même occasion.

Relâchant leur étreinte, la jeune femme-panthère descendit de ses appuis, c'est qu'elle devait presque se mettre sur la pointe de pattes pour saluer ainsi son grand "sans poils" favori. Misha était heureuse de le voir ici, elle en avait oublié son dos quelque peu douloureux, ses reins alourdis et ses pattounes légèrement fatiguées; dévoilant discrètement à Horus la petite rondeur que formait timidement son ventre, elle sourit puis replaça bien le tee-shirt dessus dans un souci protecteur doublement maternel puisqu'il émanait d'une espèce féline, et que ces créatures bipèdes ou quadrupèdes étaient réputées pour leur esprit farouche en ce concernait leur progéniture, surtout si elle provenait d'un "mâle" tendrement aimé.

Mais bon, au milieu de tout cela, il y avait aussi la mission! Horus s'était vêtu en conséquence, il ne faisait pas du tout Jedi, Misha aurait elle même hésité si en la saluant il n'avait pas envoyé cette petit brise câline de Force. D'ailleurs on se doutait encore moins de son statut à elle vu son caractère. La bêtise des gens et leur aptitude à tout juger sur la première impression l'arrangeait pour une fois.

-Allons à l'hôtel

Signifia Misha avec un ton plus sérieux, ils pouvaient se retrouver, recevoir leur quota de câlins mais savaient que le but premier était de faire leur part du travail. La Trianii aimait toujours autant être Jedi, pour elle, être amoureuse ce n'était pas trahir les siens et le conseil avait dû s'apercevoir du sérieux du maître également pour le laisser venir ici. Elle était heureuse que le conseil ait décidé de la garder malgré sa grossesse, surtout qu'elle provenait encore en plus d'un Jedi, un des leurs, ce qui faisait donc deux "convertis" au goût de l'interdit. Désormais Misha devait se montrer à la tâche pour prouver qu'on pouvait conjuguer amour et travail, un jour peut-être que les lois changeraient, ce serait tellement beau.

-Pourquoi as-tu été envoyé ici? Peut-être que nos missions sont complémentaires?


*Pour nous tester? J'ai du mal à croire au hasard, c'est gros quand même bien que je sais que le monde ne tourne pas autour de nos petites personnes... Lyrae me manque. *

Songea-t-elle en pensant à son ex-padawan qui avait le don du pragmatisme qu'elle n'avait pas. Et puis elle l'aimait bien son élève, enfin ancien élève d'ailleurs. Pour qu'elle soit totalement heureuse il ne manquait plus que lui! Ce serait bien qu'il vienne un peu plus tard après que les amoureux aient eu le temps de se retrouver, oui ce serait parfait mais désormais elle était seule, une chevalière sans Padawan et elle ne voulait pas en prendre d'autre pour le moment, inquiète comme lorsqu'il avait s'agit d'accepter Lyrae. Maintenant qui ferait un aussi bon duo maître/disciple? La Jedi trouvait leur relation si parfaite-pourtant rejetée au début- qu'elle peinait à penser que c'était possible. Seuls Lyrae et Horus étaient ses partenaires privilégiés, un de ses défauts principal consistait en effet à cette possessivité, cette crainte de la nouveauté en quelque sorte et son rattachement à une seule équipe, un seul clan. Elle reproduisait simplement le modèle de famille extrêmement important chez les siens et ceci de manière instinctive.

Haussant les épaules en songeant qu'ils étaient là, tous deux au présent et que c'était à ce dernier qu'il fallait penser maintenant, la Jedi tourna une oreille vers son amant, laissant l'autre pivoter en fonction du bruit de la foule, attentive aux dangers. Soudain elle sentit quelque chose se frotter à ses vêtements et à son pelage, son bras se tendit douloureusement et ses griffes crochèrent dans une chose molle par automatisme. La féline s'aperçut alors que quelqu'un avait crié, une personne qui tenait son sac et s'enfuyait désormais, la main strié par des griffures profondes quoique non gravissimes non plus. Et voilà, à jouer les petites citoyennes de Coruscant, elle était victime d'un simple vol de sac à main. Quoique simple, ça risquait de ne pas être le cas. Déjà des complices s'approchaient, osant une sortie quasiment à la lumière puisqu'ils étaient simplement dans une petite ruelle fréquentable-quoique très peu fréquentée-dans le but de dépouiller également Horus.

-Horus?

Gronda la Jedi en signe de prévention -mais aussi pour demander ce qu'ils devaient faire- les oreilles plaquées en arrière; elle hésitait à montrer ses capacités d'enfant de la Force. Qui sait si ce n'était pas un piège pour voir s'ils en étaient ou pas justement. Sauf que dans ce sac il y avait tous ses papiers d'identité et que même pour les Jedi dont la mentalité était de se dépouiller de ce qui était matériel, il avaient besoin de cette carte, et aussi de l'argent qui était resté dedans ou encore du datapad.

[HJ: je me suis permise de mettre un peu d'action, MP si ça ne te conviens pas Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite pause dans la vie [PV Horus]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite pause dans la vie [PV Horus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-