La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Mar 16 Aoû 2011 - 11:12

Dans les rues, éclairées par un soleil éclatant, un drôle de personnage attirait les regards. Premièrement, c'était un Vurk et il était rare d'en croiser autre part que sur leur planète natale. Ensuite, il marchait en regardant tout autour de lui, un peu à la manière d'un touriste sauf qu'il n'en avait pas l'étoffe, loin de là. Plus important encore, il arborait sans chercher à le cacher un sabre laser. Les citadins autour de lui en concluaient donc directement qu'il devait être un Jedi, chose qui, depuis le récent procès de Lana Anthana déja devenu célèbre, avait la facheuse tendance d'attirer la méfiance d'une grande majorité. Pourtant Jedi, il ne l'était pas non plus mais il n'allait pas non plus crier qu'il était Sith, même un abruti comme Gando savait que c'était une mauvaise idée.

Comment était-il arriver là déja ? Il savait qu'il était monter sans plus savoir pourquoi dans un vaisseau qui avait décoller juste après, ne lui laissant pas le temps d'en déscendre. Il avait ensuite décidé de piquer un somme avec les marchandises et s'était réveillé ici, près des ordures. Mais où était-ce, ce ici ? L'apprenti Sith ignorait totalement où il était.


"Où est-ce qu'on est, là ?"

Une vieille femme consentit à lui expliquer qu'il était dans le Sud de la ville. Elle le mit en garde que s'il continuait dans la même direction, il atteindrait les bas quartiers où il s'attirerait très certainement des ennuis. Mieux valait-il qu'il passe par un autre chemin, qu'elle lui indiqua, pour se diriger vers le centre... C'était bien beau mais Gando ignorait complètement dans quelle ville, sur quelle planète même, il se trouvait. Il prit la direction proposée par la vieille femme et continua d'essayer de deviner où il était tombé.

Le climat de cette planète était fort agréable et il n'y était jamais venu. Cela enlevait déja quelques possibilités: ce n'était ni Onderon, ni Sembla, ni Korriban... Le Vurk aurait peut-être pu découvrir qu'il était à Aldera, capitale d'Alderaan s'il s'était plus creuser la tête mais, en étant incapable, il s'arrêta et continua son chemin.

La route qu'il avait prise le mena finalement sur une place de taille moyenne. Beaucoup de gens y circulaient mais seul un petit amas de personnes restaient immobiles. Gando s'en approcha et remarqua qu'ils étaient attroupés autour de musiciens jouant en plein air, pour le plaisir de la foule et avec l'espoir de ramasser quelques pièces à la fin. Il décida d'y rester, étant de toute façon totalement perdu.


"Je ne sais pas où je suis mais au moins, on sait mettre de l'ambiance."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Jeu 18 Aoû 2011 - 0:33

Vaïra, stoppa sa marche silencieuse. Méfiante, elle jeta des regards furtifs autour d'elle.

Habillé d'une simple cape en lambeaux et de son masque blanc et rouge, elle soupira. Elle n'était pas la seule à avoir, remarquer le Vurk qui allait de gauche à droite, il semblait...étrange. Comme s'il cachait quelque chose.

Vaïra le suivait, n'ayant rien d'autre à faire, de sa journée grâce au congé que lui avait légué son père. Quelque chose lui dis sait que se Vurk, n'était pas un jedi, peut-être qu'une simple illusion mais... Le sens obscur de la jeune fille ne pouvait s'empêcher, de ''palpiter'' a l'idée de rencontrer quelqu'un du même coter qu'elle.

-Vraiment stupide de laser son sabre laser, à la vue de tous, pensa-t'elle. Quelqu'un pourrait être tenté de lui prendre...

Elle continua, une vieille femme parla au Vurk.

Vaïra, ne pus s'empêcher de rire. Il était perdu comme un animal de compagnie sans collier. Elle s'ébroua légèrement, ne souhaitant pas vraiment penser à cela, en fin de compte. Lui il n'en avait pas mais...Autour du coup de la jeune femme, il y, en avait un en or ne pouvant, s'ouvrir qu'avec une clé, que seul son père avait entre ses mains et bientôt son futur fiancer...

Il s'arrêta. Elle abaissait légèrement son masque. Qu'allait t-il faire.

Des musiciens ?

Peux être qu'il n'avait rien de dangereux finalement. Elle grogna intérieurement.

-Je déteste me tromper! Dit t'elle coller contre le mure d'une ruelle...

L'humaine leva les yeux et observa la course, du soleil. Il était à présent un peu à sa droite et la lumière projetée était assez oblique. On était probablement en fin d'après-midi... déjà ? Que le temps passe vite... il faudrait peut-être songer à bouger d'ici...

Bref, la jeune femme de vingt-trois ans, laissait vagabonder ses pensées, car la volonté lui manquait à l'instant présent. Inconsciemment, elle sortit son sabre laser de sa poche et se mit à jouer vaguement avec , en la faisant passer d'une main à une autre.

Un petit vent frais se leva et fit sortir Vaïra de sa torpeur. Surprise, elle lâcha sa sabrolaser qui tomba avec un "clang" étouffé sur le sol et elle s'emmitoufla dans sa cape noire, en rabattant le capuchon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Jeu 18 Aoû 2011 - 13:40

La corde de ce qui devait être une sorte de contrebasse cessa de vibrer. Les musiciens remballaient à présent leurs affaires. C'était dommage, Gando n'avait pu profiter que d'une partie de leur dernier morceau. L'après-midi commençait à toucher à sa fin. Déja, les gens se faisaient mieux nombreux sur la place. Le Vurk fit demi-tour et scruta, sans plus de mouvements, les différentes allées qu'accordait l'endroit.

Profitant de la vue à 360° si particulière de son espèce, l'apprenti pouvait apercevoir la rue d'où il venait, à sa droite et une avenue à sa gauche. Tout le reste n'était que petite ruelle dont la destination était incertaine : cul-de-sac, lieux malfamés, petites cours,... L'entrée de la plupart restait vide, cependant l'une d'elle attira son attention.

Juste derrière lui, une forme encapuchonnée laissa tomber ce qui ressemblait fortement au manche d'un sabre laser. Qui cela pouvait bien être ? Un Sith ? Ils étaient peu et si en avoir deux sur la même planète, voir la même ville était possible, sur la même place... Un Jedi alors ? C'était plus probable mais dans une ruelle de la sorte... Un fouineur qui avait eu la chance de se dégotter une telle arme sur un cadavre ? Vu sa cape miteuse, il y avait plus de chances que ce personnage soit ainsi.

Le sabre laser, au sol, se mit à tremblotter avant de filer vers la main de Gando. C'était bien l'arme peu répandue qu'il avait cru voir. Le manche était très travaillé. De toute évidence, il avait dû être améliorer et personnalisé pendant beaucoup de temps, pas comme le sien qui était semblable à celui de tout padawan. La lame rouge montra alors le bout de son nez. Très peu de Jedis arboraient un sabre de ce type, ce qui éliminait déja une option sur trois.

Autour de lui, la place finissait de se vider. Voir un sabre laser dégainé était de toute évidence de mauvais augure et incitait les citoyens lambda à quitter les lieux. Très vite, il ne resta plus que le Sith et la forme encapuchonnée. Il se retourna vers elle, très lentement, et prononça avec un ton presque sympathique ces mots :


"Qui es-tu ? Moi, c'est Gando"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Jeu 18 Aoû 2011 - 23:59

Voilant qu'elle, s'était fait repéré Vaïra, retint son souffle lorsque son sabre laser arriva dans la main du Vurk.

"Qui es-tu ? Moi, c'est Gando"

-Quelle idiote, je n'ai pas été assez vigilante, pensa t-elle...

Elle, ne répondit pas cependant Vaïra ne put s'empêcher de sourire. Il semblait sympathique mais...

Son nom. Il voulait son nom...

Le ciel bleu se mit à changer de couleur, La pluie chutant maintenant sur le sol fait de paver comme des larmes et le tonnerre grondant comme une plainte douloureuse.

Quel chance...

Elle se mit a marcher d’un pas vif, rentrant vainement la tête dans ses épaules voilées, comme si cela pouvait lui éviter d’être mouillée par la pluie battante,

La jeune femme ne savait pas quelle était son intention, s’il la voulait elle, où s’il s’intéressait à la somme qu’elle portait sur elle. Elle ne savait pas même s’il était au courant de ce qu’elle possédait.

A travers les ruelles balayées par le vent et la pluie, La jeune femme se mit a courir à en perdre haleine. Elle s'enfonçait davantage dans ce sombre labyrinthe que formaient les taudis de ce quartier malfamé.Ses pas martelaient le sol, éclaboussant sa robe dont elle soulevait l'ourlet. Un geste vain, qui, s'il lui permettait de courir un peu plus vite, ne ferait que retarder l'inévitable.

Elle courait, fuyant dans les venelles obscures, jetant de temps à autre quelques coups d'oeil derrière son épaule.

Il ne devait pas savoir, qui elle était comme personne d'autres.

Mais en ne pensant qu'à courir, elle ne vit pas le troue dans le sol qui la fit tomber quelque seconde plus tard. Elle soupira, la figure dans la boue.

-Super comme journée...

Elle voulut prendre son sabre laser...Mais sa main, tâta le vide . Elle se souvint que c'était se Gando qui l'avait en sa possession....

Pourtant, rien dans la journée ne lui, avait laissé présager une telle mésaventure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Ven 19 Aoû 2011 - 19:47

Une pluie battante, aussi imprévue que forte, se mit subitement à tomber. Chaque goutte qui tombait sur le sabre laser dégainé de l'inconnue s'évaporait en un léger grésillement. Gando le rengaina pour faire cesser ce bruit désagréable quand elle se mit à courir dans la direction opposée. Quelle drôle de personne... L'apprenti avait eu l'impression de dégager une attitude positive, pourtant la forme encapuchonée avait décidé de se faire la malle, abandonnant entre ses mains son arme. Etrange.

Sans chercher à réfléchir, comme à son habitude en somme, le Vurk se mit à courir à sa poursuite. C'était dur. Apparemment, elle connaissait bien l'endroit, bien mieux que lui en tout cas. Elle l'aurait certainement semé si elle n'avait pas chuter à cause d'un trou. Elle était étalée dans la boue, en une forme peu gracieuse. A présent, il était à sa hauteur et elle aurait du mal à repartir si ce n'était en rampant.

Le Sith la contourna et s'arrêta devant sa tête. Il s'accroupit face à elle. Sa bure trempait dans la boue et la pluie ruisselait sur l'ensemble de son corps, qu'il n'avait pas cherché à couvrir plus. Mais il n'en avait que faire. Après tout, ses habits étaient déja sales et il venait d'une planète où on est plus en sécurité sous l'eau. Ce n'était donc pas une petite pluie qui allait le tuer. Il y mit son plus beau sourire, peut-être cette fois-ci serait-il plus convaincant.


"Je pense que tu as oublié quelque chose en partant."

Gando lui tendit sa main droite, composée d'à peine trois doigts. Il comptait l'aider à se relever, geste sympathique de base en soit. De l'autre, il lui tendit son sabre laser. Après tout, il n'en avait pas besoin étant donné qu'il en possèdait déja un.

"Si c'est ce que tu pensais, je ne te veux aucun mal. Du moins, c'est ce qu'il me semble... Oui c'est ça, je ne te veux pas de mal."

L'apprenti n'avait aucun moyen de voir ce qu'en pensait son interlocuteur. Ou interlocutrice ? Il n'en savait encore rien après tout. Le masque qui la cachait s'était apparemment décalé lors de sa chute mais il n'apercevait rien de son visage pour autant. Chaque seconde qui passait, chaque goutte qui tombait sur son corps lui semblaient des heures. Qu'allait-elle faire ? Elle avait déja réagi si étrangement, comment allait-elle se comporter cette fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Sam 20 Aoû 2011 - 16:58

"Je pense que tu as oublié quelque chose en partant."

- Ooooh oh oh, doucement ! Fit t'-elle la peur au ventre.

La silhouette encapuchonnée fit un bond en arrière maladroit lorsque le Vurk fit un geste avec sa main. Elle avait, été sûr durant c'est quelle que seconde plutôt, qu'il allait activer le sabre laser et s'en servir contre elle. Mais à la place il lui présenta ses deux mains, l'une avec le sabre sur lequel elle avait tant travaillé.


"
"Je pense que tu as oublié quelque chose en partant."

-...Je..crois aussi.....Bégaya t-elle d'une façon très base, comme un petit, médiocre marmonnement.

Même Gando, n'avait, sans doute pu entendre...

Elle gardait le silence et remit son masque en place. Vaïra, put percevoir le regard que lui lançait Gando en la regardant ainsi, quel genre de question se posait t-il ?

"Si c'est ce que tu pensais, je ne te veux aucun mal. Du moins, c'est ce qu'il me semble... Oui c'est ça, je ne te veux pas de mal."



Elle se releva seule et enleva la boue de ses vêtements. Rien à y faire ça ne partirais pas qu'avec un simple coup de main. Elle se tourna vers le Vurk. Qui lui tendait toujours son sabre laser... Elle aurait pu lui arracher des mains, âpres tout avec son masque, elle pouvait se permettre de faire tout ou presque .

Mais... Cela aurait pu entrainer un combat, ce qu'elle voulait vraiment éviter ce soir. Trop de fatigue, d'émotion et de terre trempée d'eau autour d'elle pour le moment. Aira se contenta de le prendre docilement.

-Merci, murmura t’elle doucement, en masquant sa voix qui devint androgyne.

À ces mots, elle se recroquevilla sur elle-même puis entrouvrit sa longue cape pour remettre son sabre laser. Mais la silhouette, le visage dissimulé sous la lourde capuche, ne recula pas. Au lieu de cela, elle restait là, devant ce Vurk.

La pluie continuait de tomber sur les deux personnages face à face maintenant.

Vaïra restait de marbre durant que Gando affichait toujours un grand sourire.

Elle se leva finalement et se rendit compte qu'elle était presque aussi grande que lui voir même un petit peu plus...

-Je croyais que les Vurk était plus grand que les ....Humain ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Lun 22 Aoû 2011 - 17:10

"Je croyais que les Vurks étaient plus grands que les... Humains ?"

Gando recula d'un pouce au son de ces syllabes. Il affichait sur son visage un air choqué, presque blessé. Avec cette phrase, c'étaient toutes les moqueries et le peu d'optimisme quant à sa survie sur Sembla, son berceau, qui lui revenaient. Avec elles, c'était sa réussite sociale, son départ chez les Jedis... Et avec ceci, c'était sa rancune vis-à-vis d'eux.

Ses yeux, écarquillés en signe d'étonnement, se refermèrent presque. On pouvait ainsi lire la colère dans son visage mais pas une colère noire et effrayante comme avec la plupart des gens. C'était quelque chose de plus innocent, sûrement accentué par son côté stupide.


"C'est pas une raison pour m'insulter ! Je sais que je suis petit mais quand même. Est-ce que moi j'insulte ton.. ta... tes chaussures ! Hein ? Ouais c'est ça, tes chaussures !"

La remarque était d'autant plus stupide que le Sith ne pouvait pas voir les souliers de l'inconnue. Il se calma un peu et croisa les bras. Il resta silencieux. Etait-il en train de bouder ? C'était fort possible. Plus on y regardait et plus on se demandait comment il avait pu devenir ce qu'il était à présent. Dans l'inconscient collectif, l'énonciation du mot "Sith" précédait toujours ceux de "massacre", "meurtre", "ennemi", "cruel", etc. Tandis qu'à la vue de cet apprenti empoté, on avait du mal à le voir sous ce visage-là.

Le Vurk décroisa les bras. Sa bouderie avait vite pris fin de toute évidence. Tant mieux, quelqu'un qui reste muet pendant des heures, c'est très vite agaçant. Il avait apparemment retrouvé son air habituel. Il revint à ses préocupations d'auparavant.


"Donc, qui es-tu ? Non, non. Avant ça... On est où là ?"

L'agitation des précédentes minutes lui avaient fait oublier ces quelques points mais Gando ne savait toujours pas où il était ni avec qui il parlait. Le pire scénario serait ainsi qu'elle ne puisse lui répondre, ce qui, par chance, ne serait certainement pas le cas. Après tout, combien de probabilités pour qu'elle aussi soit perdue et qu'elle ne sache pas son propre nom ? Peu, espérons...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Lun 22 Aoû 2011 - 21:43


"C'est pas une raison pour m'insulter ! Je sais que je suis petit mais quand même. Est-ce que moi j'insulte ton.. ta... tes chaussures ! Hein ? Ouais c'est ça, tes chaussures !"



Ce n'était pas la taille qui comptait âpres tout ! Des gens de toutes les tailles et de toutes les grosseurs, vivait à tous, les jours. Pourquoi porté autant d'attention que ça à son physique ? Bon, Vaira passait des heures et des heures devant la glace avec de sortir le bout du nez en dehors de sa chambre mais...C'était pour être au gout de son père ! Le chef de la famille.

Elle ne devait pas ressembler, à une fille du peuple, vu son rang de noble. Comme ses domestiques lui disait ": on ne mélange, pas les serviettes propres aux torchons sales !

C'était simplement dans l'ordre des choses, mais Vaira, senti un mélange de colère et de tristesse venant du Vurk, comme si elle n'avait pas été la première à lui dire. Mais ce n'était qu'une simple idée. Peut être l'avait -il simplement mal pris...

Puis elle s'était sentit, mal à l'aise, devant Gando... Elle se mordit les lèvres, devant le silence de ce dernier, qui avait perdu sont beaux sourire.

Il ne parlait plus...

Elle n'avait pas vraiment l'intention de...de l'insulter ! Comme, qu'elle fessait si souvent aux personnes, qu'elle ne connaissait à peine.

''Mes chaussures....elles ne sont pas aussi...moche que ça...'' Pensa t'elle.

Il venait juste de croiser les bras... Il semblait fâcher.

Mais qui était-t-il vraiment ? De quel côtés, de la force ? Obscur ou lumineux ?

La pluie continuait de tomber, mais, de moins en moins fortement. Vaira, soupira en pensant à son lit chaud et douillet qui l'attendait, un bain avec des bulles et du savon contre la boue qui s'était entre laser avec ses cheveux trempé. Puis, des vêtements propres.

"Donc, qui es-tu ? Non, non. Avant ça... On est où là ?"

Ah.... Ces vrais, il ne savait pas où il se trouvait, l'humaine avait presque oublié ce détail.

-Je te laisse devinez, quelle planète ce fut percuté par un astéroïde, qui a formé un cratère, que ce dernier est devenu... Un lac, il y a 3000 années de cela ?

La jeune femme, elle-même, c'était trouvé un peu...Hautaine, Gando ne lui avait rien fait.

Elle ajouta finalement avec un ton étrangement doux :

-Tu es sur Alderaan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Mar 23 Aoû 2011 - 18:46

"Je te laisse deviner. Quelle planète fut percutée par un astéroïde, qui a formé un cratère, et que ce dernier est devenu... Un lac, il y a 3 000 années de cela ? "

Gando plissa les yeux. Il n'avait jamais été très doué en Histoire. Ni en Géographie. Il n'avait jamais été très doué tout court à vrai dire. L'indice qu'on lui laissait là le laissait dans la même ignorance qu'avant. C'était même pire en fait puisqu'il était ici directement confronté à son manque de savoir général. Par chance, elle ne s'arrêta pas là et lui délivra enfin la précieuse et tant attendue information.

"Tu es sur Alderaan."

Mauvaise nouvelle. C'était une planète importante, dangereuse pour quelqu'un tatonnant le côté obscur de la force. La ville devait être bourrée d'adeptes des Jedis, capables de faire la chasse à un Sith à la première occasion. Il suffirait qu'ils le reconnaissent et le couperêt s'abattrait déja sur sa nuque...

C'était certainement, plus ou moins, ce qu'il aurait dû se dire s'il était célèbre, assez pour être reconnu. Mais, par chance ou pas, il ne l'était pas. Bien au contraire. Totalement inconnu, il manquait de but et de moyen pour passer d'idiot du village à Vurk réputé et redouté.

Il était donc sur Alderaan, si célèbre. L'était-elle pour son université, sa riche population ou la qualité de ses filles ? Difficile à dire. En tout cas, l'apprenti n'aurait pas trop de mal à trouver un vaisseau pour quitter l'endroit et continuer sa route vers... Il ne savait pas où à vrai dire. Il se laisserait certainement guider par son instinct. Ou plus probable, par le hasard.


"Ah ! Ok, cool. Salut, c'était fun de te rencontrer."

Le Vurk fit un signe de main avant de se retourner. Il se mit à avancer dans une sorte de mélange entre le fait de marcher et de gambader. C'était presque s'il n'allait pas se mettre à siffloter un air entrainant. Soudain, il se stoppa net. Il se retourna violemment et pointa du doigt l'ombre qui venait d'éclairer le GPS qu'il n'avait pas.

"Hey ! Attends, toi !"

Le Sith revint vers elle, agitant son index de haut en bas. Une fois qu'il fut de nouveau planté devant cet étrange personnage qui n'avait de cesse d'éveiller maints questionnements en lui, il cessa de balancer son doigt.

"Tu ne m'as toujours pas répondu. Qui es-tu ?"

D'habitude, il n'avait pas à répéter autant de fois ses questions. C'était plutôt aux autres de répéter à plusieurs reprises leur réponse, jusqu'à ce qu'il comprenne ce qu'on lui racontait. Il n'aimait pas vraiment redemander toujours la même chose. Il comprenait presque ce que ses interlocuteurs devaient ressentir habituellement... Sauf qu'il ne se posait pas ses questions à lui même. Ce devait certainement être bien moins embêtant quand il était en face.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Mer 24 Aoû 2011 - 22:04

"Ah ! Ok, cool. Salut, c'était fun de te rencontrer."


-Bon...

Vaira, eu comme un blanc. Elle resta un long moment sur la place à fixer le dos du Vurk qui avançait. Puis son regard allant du sol au ciel. Seuls des petites gouttes tombaient. Elle fit alors comme Gando. Elle tourna les talons, prête à rentrer chez elle, à cause de l'heure avancer de la nuit. Ses parents allaient s'inquiéter...Malgré quelle était assez vieille, même si vingt-trois ans n'était pas si vieux que cela.

"Hey ! Attends, toi !"



-Hum?

Elle se retourna, vers le Vurk qui la pointait du doigt. Elle soupira longuement. Qu'allait-il lui demander encore ?


"Tu ne m'as toujours pas répondu. Qui es-tu ?"

Qui elle était ? Elle ne pouvait pas y répondre, mais si elle ne répondait pas qu'allait-il se passer. Peut-être que le Vurk allait se fâcher et attaquer ! ? Peut-être pourrait-elle lui faire confiance ? Il était trop tôt pour parler confiance, âpres tout elle venait tout juste de le rencontrer !

-Je ne peux pas te révéler qui je suis.

Elle se tournant fessant maintenant dos au Vurk.

La douce fraîcheur de la nuit caressait la peau des deux jeunes gens. Chaussés uniquement de boites, ses pieds martelaient à une allure régulière les pavés trempés par la pluie qui était tombée. Tournant la tête vers Gando pour lui lancer un dernier regard.

Le fil qui retenait son masque céda finalement. Tout se passa très vite. Le visage de poupée de la jeune femme qui était maintenant à la vu du Vurk. Vaira resta sur place. Elle ne savait plus quoi faire. Plus quoi dire. Elle était dans une impasse. Une chance que Gando n'était pas de Alderaan, sinon il aurait tout de suite reconnu la jeune fiancer d'Alexander Tarvo, le fils du Vice-roi.

Décidément ce n'était pas sa journée. Elle rabaissa la capuche de sa cape laissant ses cheveux virevolter dans le vent.

Seul un petit point lumineux se faisait voir dans l'obscurité de la nuit.





[Désolé si,il est un peux court...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Ven 26 Aoû 2011 - 12:12

"Je ne peux pas te révéler qui je suis."

Elle allait finir par le rendre fou. Pourquoi s'acharner à cacher son identité ? Et ce masque ? Pourquoi faire tant d'efforts ? Gando ne savait même pas si c'était un homme un peu gringalaet ou une femme. Il n'était même pas sûr qu'elle n'était pas une sorte de Jedi après tout. S'il continuait à lui demander, elle continuerait très certainement à le nier, ce qui ne contribuerait qu'à le rendre bon pour l'asile.

Les martellements de ses bottes s'arrêta et elle lui accorda un dernier regard. Peut-être n'aurait-elle pas dû puisque ce fut à cet instant que son masque tomba sur le sol. Son visage, il le voyait à présent. C'était une femme, une humaine. Elle devait très certainement être considérée comme très belle par ceux de son espèce mais, pour un Vurk, un humain n'était pas très attirant. Deux doigts en trop sur chaque main, quatre en tout donc, un visage beaucoup trop plat, des cheveux. Non, les humains n'avaient pas été gâtés par la nature question beauté. Ni question survie d'ailleurs. Incapables de voir sur une large surface, incapables de respirer sous l'eau,...

Elle restait pétrifiée. L'apprenti revint à sa hauteur en quelques enjambées. Rien que de voir son visage, il connaissait déja bien mieux qui elle était. Pourtant loin de connaître son identité si secrète, il avait regagné de la confiance en ses chances de maintenir l'interaction.


"Je veux bien arrêter de vouloir savoir qui tu es, je peux même oublier ton visage mais tu dois me faire une faveur."

Le Sith laissa un moment de suspens après cette phrase. Qu'allait-il donc pouvoir lui demander ? Il laissa échapper un léger sourire et dit de manière très insistante :

"Héberge moi pour la nuit. Il fait froid dehors, tu ne me laisserais pas dormir ici, hein ?"

Effectivement, trempé par la pluie qui venait de se terminer et bercé par le vent frais de la nuit qui devenait de plus en plus profonde, Gando commençait à avoir de plus en plus froid. De plus, s'il devait chercher une auberge pour y passer la nuit, il n'en trouverait certainement pas avant l'aube, où il serait bien sûr trop tard.

Qu'allait-elle lui répondre ? Allait-elle le laisser dormir là, comme un clochard ? L'abandonner pour la nuit alors que, de toute évidence, le lendemain, il devrait essayer d'embarquer clandestinement dans un vaisseau à destination d'on ne sait où ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Jeu 1 Sep 2011 - 3:12

"Je veux bien arrêter de vouloir savoir qui tu es, je peux même oublier ton visage mais tu dois me faire une faveur."

Vaira, toujours pétrifier sous la stupeur d'avoir perdu son masque devant ce Vurk et d'avoir en même tant laisser voir son identité. Soupira. Qu'allait-il, lui demander encore ? Quelque chose de vite à faire au moins ?


La jeune femme avait éperdument hâte de retourner chez elle et de se faire oublier...


"Héberge moi pour la nuit. Il fait froid dehors, tu ne me laisserais pas dormir ici, hein ?"


Elle retrouva enfin toute sa tête lorsque Gando finis sa phrase. L'héberger ? Lui ? Chez elle ? Ce n'était pas vraiment une chose à prendre à la légère. Qu'allait donc dire les gens aux alentours d'elle ? Que vaira Antilles, la fille d'un grand noble ramenait des gens dans sa chambre ? D'un l'autre coter, elle ne pouvait laisser le pauvre Vurk seul dans les rues, comme une vermine !

Elle soupira, pourquoi était-elle ainsi ? Vaira, avait l'impression de penser comme un Jedi ! Le coter obscur devait être tout pour elle et rien d'autres !... Finalement, ce fut trop fort... Un moment de faiblesse comme elle en avait tant eu ces dernières années...Par chance qu'elle ne connaissait que son maitre comme Sith pour le moment. La honte, qu'elle infligerait, aux autres ! !


Jamais,elle n'aurrai pas dû, suivre cette voie, elle semblait destiné à n'être qu'un simple jouait... Le toutou de tous les hommes qu'elle côtoyait...


Vaira lui souris pour la première fois.


-Quesque, tu me donne, en échange d'une nuit d'hébergement chez moi?


Bien sûr, elle n'était pas sérieuse ! Elle s'était laissée attendrie, comme cela ce produisait dans de rare moment. Elle n'était pas seulement la jeune femme mystérieuse et froide âpres tout. Elle regarda le Vurk de la tête au pied.


Il était loin d'être sec !


-Bon, suis moi. Je te laisserais passer la nuit dans une de mes chambres d'amis(es).


Vaira, ajouta:


-Sans rien te demander en retour.

Elle se mit à marcher lentement, assez pour que Gando la suive sans problème. Soudain, la jeune femme pensa à quelque chose.



Elle ne savait rien de lui.


-Ton sabre laser, donne le moi pour la nuit. Je veux juste être sûr que... tu n'ésseillera pas de me voler ou me tuer pendant mon sommeil !

Elle lui tendit sa main, attendant que Gando y dépose son arme. Mais allait-il vraiment faire ce que la jeune femme attendait de lui ? Elle en doutait ! Un silence régnait entre les deux personnes

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Lun 5 Sep 2011 - 17:44

"Qu'est-ce que tu me donne en échange d'une nuit d'hébergement chez moi ?"

Elle comptait se faire payer en plus ? Gando n'avait clairement pas dans l'intention de monnaier sa venue chez elle. Après tout, n'était-ce pas elle qui devait être chanceuse de pouvoir l'acceuillir dans sa demeure ? Et même si cela n'avait été le cas, notre ami était totalement fauché. Sa possession qui avait le plus de valeur était son sabre laser, et encore. Commun à tous les padawans, il était moins éfficace que ceux qui étaient sensés être réalisés par les apprentis dans leur formation, un moment qu'il n'avait pas connu.
Par chance, l'humaine rigolait. Un drôle d'humour, peu efficace certes mais elle continua donc sur cette phrase :


"Bon, suis moi. Je te laisserai passer la nuit dans une de mes chambres d'amis.

...

Sans rien te demander en retour."


Une de ses chambres d'amis ? Mais où vivait-elle ? Le Sith avait encore en tête qu'elle devait être une pouilleuse, une fille sans peu de possession. Après tout, c'est ce qu'elle laissait apparaître avec ses habits miteux. Pourtant, les pauvres n'avaient pas le luxe d'héberger leurs amis dans des chambres séparées. Quelle avantage pouvait-elle avoir à se cacher de la sorte ? D'habitude, les riches et les puissants montraient à outrance leurs avantages sur les autres, de sorte à se sentir encore supérieur.
Elle se mit à marcher, le Vurk la suivit. Coincé dans des petites ruelles, il ne distinguait pas s'ils approchaient d'un point remarquable ou pas. Pourtant, ils avançaient de toute évidence vers le centre de la ville où se situaient les habitations des gens plus aisés.


"Ton sabre laser, donne le moi pour la nuit. Je veux juste être sûr que... tu n'essaieras pas de me voler ou me tuer pendant mon sommeil !"

Elle doutait de lui ? C'était compréhensible mais elle voulait son sabre en plus ? N'importe qui sait qu'on ne se débarasse jamais de son arme et, si l'on doit le confier à quelqu'un, on le met aux mains d'une personne en qui on a entièrement confiance. On l'apprenait dans les premières leçons, avant même de recevoir son sabre, et même un idiot comme Gando s'en rendait compte. L'apprenti lui répondit tout naturellement et d'une voix lente.

"Si j'avais voulu te faire quelque chose, je l'aurais fait quand j'avais ton sabre à toi."

La jeune fille lui avait également tendu la main. Elle avait l'espoir qu'il y dépose son sabre, la marque la plus visible de l'appartenance aux rares élus de la Force. Cela était évident. Enfin, pas tellement que ça puisque le Sith saisit cette main délicatement de ces trois doigts et se remit à avancer à côté de cette personne plus si inconnue que cela. Il se mit ensuite à chantonner le refrain d'une chanson qu'il aimait bien.

"Prends entre tes mains ton destin
Mets les voiles dés ce matin
Vers la planète où tu veux vivre"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   Dim 25 Sep 2011 - 23:31

Gando ne lui avait pas remis son sabre laser. Par contre, il avait mis sa main dans la sienne comme pour dire ''sans rancunes''. Malgré qu'elle étais, aussi têtue que son père, elle n'ajouta rien et se contenta de fixer soigneusement la main du Vurk pour lequel elle était fascinée. Ce n'était pas le genre de petites Patoches aux qu'elle Vaira, étais habituée... Pas d'ongles polie et recouvert d'un somptueux vernis reluisant d'une splendide couleur...Sans parler de l'entretien qu'elle devait leur porter ! !



"Prends entre tes mains ton destin

Mets les voiles dés ce matin

Vers la planète où tu veux vivre"



Sa contemplation, pris fin à ce moment-là. Elle, ne pus s'empêcher de sourire en l'écoutant pousser ces paroles. Les mots étaient si doux lorsqu'ils sortaient de sa bouche. Vaira, s'imagina pouvoir faire la même chose que dans le couplet...Partir loin, loin de cette vie qu'elle ne voulait pas pour aller, là où son coeur le voulait... Elle secoua la tête ! Voilà qu'elle résonnait comme un Jedi gris ! Le petit duo qui avait l'air de deux personnes ayant trop bu arrivèrent, finalement près d'une grande propriété située sur le lac.



-Viens, c'est par là ! Le seul moyen de se rendre chez moi est de traverser le pont vu que nous n'avons pas de vaisseau !



Vaira, ouvrit la marche. À peine la moitié du chemin fait on pouvait déjà voir une immense fontaine dont la partie supérieure servait de cour et de jardin. Une longue, pelouse, entourant le domaine jusqu'à la fontaine.. Il y avait quelques arbres et fleures. Deux larges escaliers de part et d'autre de la demeure permettait d'accéder à la cour supérieure. Cette dernière, en pierre lisse, est bordée d'arbres et s'achève sur la partie supérieure de la fontaine, qui fessait face à la résidence principale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mais où suis-je tombé ? [Vaïra Antilles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Alderaan-