La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]   Mar 9 Aoû 2011 - 18:10

    Kaze n'avait pas jeté un seul coup d'œil derrière lui alors même qu'il était emmené par les soldats d'Alderaan après l'incident de la salle de réception. Ce n'était pas gênant pour lui, il savait que les attaquants "jedi" viendraient sur place pour s'occuper des jedi et de ces crétins de nobles qui avaient préférés le dénigrer... et pourtant, cela aurait évité leur massacre. Enfin, cela n'avait plus d'importance maintenant, Kaze savait qu'il serait vite relâché, les soldats n'avaient strictement rien à son encontre et son invitation était parfaitement en bonne et dû forme, le point de vue qu'il avait donné sur les jedi allait peut-être même être validé dans les prochaines heures par la république elle-même.

    Oh, comme Kaze adorerait voir la tête de la petite twi'lek et de son maitre lorsqu'ils verraient les info... si ils sont encore en vie pour les voir. Mais ce n'était que spéculation et pour l'instant l'apprenti était transféré dans un autre bâtiment loin des batailles et des explosions, il serait tranquille tant qu'il gardait son masque de délégué étranger venant d'Imperatrice Têta: Merci William A. Keto pour son cadeau probablement non voulu. Le jeune homme avait réellement bien fais de ne pas emmener ses sabres laser, ça aurait été beaucoup plus dangereux avec... en espérant que Jonas ne fasse pas de modifications dessus en tout cas.

    En parlant de Jonas, Kaze espérait pouvoir lui envoyer un message avant qu'il ne vienne le chercher à coup de dynamite dans les murs d'Alderaan, ça le ferait mal. Étant un soi-disant dignitaire, Kaze avait été transféré dans un appartement où il avait accès à tout ce dont il avait besoin en attendant d'être relâché (oui, il ne considérait même pas d'autres possibilités) et il se mit donc tranquillement dans un fauteuil pour regarder les hollonews et principalement la chaine du sénat galactique pour regarder la fin du procès qu'il ne pouvait pas voir en direct et qui se déroulait en ce moment même sur Coruscant.


    -"Oh oh... Ritter, Caldin et... Ah, ce doit être Vahalor... Intéressant..."

    Prononça le jeune homme en se redressant pour regarder les choses plus en détail. Les échanges étaient plutôt intéressants, les informations données et les paroles étaient bien dosées jusqu'à ce que finalement vint le verdict final qui fit naitre un grand sourire sur le visage du blondinet. Il se serait bien mit à éclater de rire, mais il n'était pas chez lui et cela serait paru trop suspect. Ceci dit, il leva le verre d'eau qu'il venait de se servir lorsque le chancelier Andanu fit part de son choix quand à l'Ordre Jedi.

    -"Une nouvelle ère commence... cela promet d'être passionnant..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]   Ven 12 Aoû 2011 - 1:52

Marchant à travers le palais, le jeune prince tenait dans ses mains une feuille de papier d’une grande importance pour la personne qu’il allait visiter. Pas n’importa laquelle personne! Un représentant d’Impératrice Téta, doublé d’un Sith, il l’avait reconnu à son aura particulier. Ce Kaze Toldran ignorait qu’il avait déjà été visité mais tant mieux, Alexander aurait ainsi une longueur d’avance.

Lorsqu’il entra silencieusement dans les appartements, il vit le sith regarder la chaîne du sénat sur les holonews. Ainsi, Caldin et Vahalor avait été vaincu… Bonne affaire, ce la faisait avancer son plan qui se concrétisait de plus en plus. La déclaration de Kaze amusa grandement le prince et il répliqua :

-En effet, cela sera passionnant.

Il pensa un instant à la marche à suivre et, décidé de la démarche à utiliser, il enchaîna :

-Je suis le prince Alexander Tarvo, on pourrait dire que je suis le véritable maître de cette planète, vu que mon père me dit tout et que tous m'obéissent.

Il agita lentement la feuille devant le visage de l’apprenti sith.

-J’ai en ma possession un ordre entre mes mains ordonnant aux gardes de te libérer. Un vaisseau t’attend pour t’emmener sur Impératrice Téta. Tout a été organisé avec Keto.

Il prit un temps pour se délecter de l’annonce qu’il allait faire.


-Seulement, j’ai un doute que tu veuille retourner voir ton maître. Je te propose donc ceci : tu te joins à moi et je t’envoi dans une villa au sud d’Alderaan et nous pourrons discuter affaire là-bas en toute sécurité. Qu’en penses-tu?

Le prince n’avait pas l’habitude de se faire dire non et il espérait que Kaze soit assez intelligent pour ne pas dire non.

[HRP:Bwalala]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]   Ven 12 Aoû 2011 - 23:52

    Kaze ne se retourna pas en entendant une voix non loin de lui, il savait pour quelle raison on était venu le voir et c'était tout ce qui importait. Que cela soit la grande Hutt Shloumo ou le pauvre petit hère anonyme du quartier pauvre de la ville ne changerait en rien sa vision des choses. Il écouta tout de même silencieusement le jeune homme, un petit sourire au coin des lèvres, pour savoir ce qu'il voulait mais il n'obtint aucune réponse utile. Avachi dans le fauteuil, le jeune homme prononça sur un ton calme:

    -"Et bien, prince Tarvo... Vous avez raison sur au moins un point, je ne souhaite en aucun cas rencontrer le dirigeant Keto... dans l'immédiat tout du moins..."

    L'apprenti se redressa ensuite sur le fauteuil. Il pencha la tête sur le côté un instant et sembla réfléchir, ce faisant. Puis, semblant parvenu à un résultat satisfaisant dans sa réflexion, il ajouta sur le même ton:

    -"Votre offre est particulière, prince, je dirais même presque étrange... après tout je ne vois pas en quoi un politicien novice d'Impératrice Téta pourrait vous être si utile que ça dans vos "affaires"..."

    Aussi improbable que cela puisse paraitre, Kaze n'avait absolument pas peur de William A. Keto et encore moins du Vice-Roi Tarvo... en fait, les seuls dirigeants qu'il prenait plus ou moins au sérieux était Saï Don, le chef du conseil des jedi qui avait réussit à faire du jeune Luke Kayan un excellent jedi en devenir, et Darth Sinya sa maitre sith qui avait disparut pendant les évènements de l'espace Bothan.

    -"Et c'est justement parce que je suis intrigué que je vais vous suivre, prince... mais à une condition seulement..."

    Finit-il par ajouter pour finalement répondre à la question du fils Tarvo. Il était réellement intrigué, il ne fallait pas mentir, mais il devait faire le nécessaire pour ses propres plans avant de se divertir en allant voir un film.

    -"J'ai un ami à contacter aux vues de la tournure exceptionnelle des évènements actuels, je vous suivrais sans problème une fois ceci fait..."


    Le jeune apprenti n'était pas dupe, son intuition lui disait qu'un peu de prévention ne ferait pas de mal avant de suivre le bellâtre où que ce soit. Durant tout ce temps, le sith n'avait pas lâché son sourire et son calme n'avait pas varié d'un pouce. Il avait bien grandit depuis son passage à l'académie de Korriban.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]   Mer 24 Aoû 2011 - 13:34

    -Ne pensez pas que j’ignore qui vous êtes, Kaze Tolran. Vous pouvez m’être bien plus utile que vous pourriez le penser. Mais dîtes votre condition…

    La réponse surprit le jeune prince. Ainsi, il n’avait pas confiance? Il doutait de lui? Cet apprenti était beaucoup plus rusé qu’il ne l’imaginait. Un point de plus donc, il serait donc doublement plus utile. Quelle bonne chose de savoir s’entourer des bonnes personnes! D’ailleurs, ce plan qu’il avait tissé en rencontrant son neveu s’étoffait de jours en jours, le rendant plus compliqué, mieux préparé, moins prévisible, plus rusé et pratiquement impossible à échouer. Ce plan servait plus d’une dizaine d’intérêt au jeune prince, ce qui le rendait que plus redoutable, déterminé comme il était.

    -Vous ne faîtes pas confiance à celui qui vous donne une chance de vous sortir de cette position inconfortable? Ingrat vous êtes, mais je ne vais pas m’offenser de ceci outre mesure, la prudence est une chose très importante…

    Il lui tendit alors un _____ (HRP : Bidule pour contacter les gens, j’ai une blanc de mémoire soudain T.T) afin qu’il contacte la personne qu’il souhaitait.

    -Faîtes vite, je n’ai pas toute ma journée…

    En effet non, il devait planifier, contrôler et gérer quelques petits détailles à son plan. La galaxie sombrera dans la guerre, telle était sa destinée. Pour accomplir ce plan, il aurait besoin des meilleurs Sith à ses cotés, car il ne devait pas échouer.


[HRP: J'ai honte! Je te fait attendre pour sa? Je me reprendrai la prochaine fois, promi T.T]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]   Lun 26 Sep 2011 - 4:54

    -"Oh, la confiance n'est pas quelque chose que l'on donne facilement, prince Tarvo, vous plus que quiconque devriez le savoir..."

    Répondit simplement le jeune homme avec un sourire entendu. Kaze n'était pas né de la dernière pluie, il remercia le prince lorsqu'il reçu le communicateur et, sans attendre, il dirigea un appel vers une tierce personne qui entrerait en contact avec une autre personne et ainsi de suite jusqu'à ce que le message n'arrive jusqu'au... temple jedi, ou un pauvre type se demandera ce qu'il se passe... enfin, si le message arrive a destination, chose qui n'était pas sure.

    -"Prévois du péronier et du steak de bantha pour le diner, amigo, le soleil ne semble pas vouloir transporter le vent aujourd'hui..."

    Cette phrase qui n'avait absolument aucun sens était tout simplement un leurre qu'il avait prononcé en se demandant si quelqu'un le recevrait et si par miracle (et par acharnement) il arriverait a remonter jusqu'à Alderaan, ou inversement si quelqu'un d'Alderaan arriverait a suivre jusqu'au bout la piste du message. Le jeune homme n'ajouta rien et coupa le communicateur, le seul message qu'il devait transmettre a Jonas et bien... il l'avait déjà reçu à sa manière, par l'intermédiaire d'une charmante demoiselle qui cachait encore assez mal sa présence pas très loin des deux sith.

    -"Ah, ma douce, viens donc par ici que je te présente...!"

    Prononça le jeune homme avec un grand sourire en invitant la jeune twi'lek à se joindre à la discussion. Elle était habillée pour l'occasion d'une magnifique robe rouge qui allait assez bien avec son teint. Lorsqu'elle fut assez proche de lui, le blondinet l'enlaça doucement par la taille et ajouta pour son hôte:

    -"Prince Tarvo, je vous présente Mat'Aenna, ma douce amie... si vous voyez ce que je veux dire..."

    L'Apprenti fit un clin d'oeil entendu envers le fils du vice-roi, il était un assez bon menteur de base et malgré ce qu'il disait il n'avait jamais touché la demoiselle plus que ce qu'il venait de montrer a son futur hôte.

    -"Elle est magnifique n'est-ce pas...?"

    Quand Kaze se lançait dans un mensonge, il ne le faisait pas à moitier et là, une fois de plus, il était dans son role... un role qu'il ne quitterait pas avant de quitter l'intriguant sith d'Alderaan lui-même.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 836
Âge du perso : 23 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd et Jake

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/58  (0/58)
PF:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]   Mer 28 Sep 2011 - 5:28

Le tissu fin et soyeux glissa sur son corps souple d’adolescente twi’lek.
Habituée à changer d’identité pour survivre dans les bas-fonds de Coruscant et d’Iziz – qui eut pût penser que l’agréable ville qui bordait le temple Jedi possédait elle aussi sa faune hétéroclite ? – Mat’Aenna n’avait pas eu à faire beaucoup d’efforts pour s’habituer au nouveau rôle que son maitre lui avait demandé d’adopter pour aller avec son image prestigieuse de délégué envoyé par le dirigeant d’Impératrice Têta. Pourquoi, comment pourrait-elle rechigner alors que son nouveau statut consistait à se faire parer de voyants colliers et de robes coûteuses ? Eh oui, cette fois-ci, elle devait se faire passer pour une putain. Mais pas n’importe laquelle, parce qu’une courtisane n’avait pas vraiment le même statut ; et que, du moins pour ce séjour agréable, l’adolescente savait qu’elle n’aurait pas à payer de sa personne. Son maitre avait au moins l’avantage de se montrer un véritable enfant sur ce plan – ce dont l’alien ne se plaignait pas. Mais alors pas du tout.
Pendant quelques jours, la twi’lek s’était donc retrouvée enfermée dans un appartement sans possibilité de communiquer avec l’extérieur. Sans autre occupation que celle de paraitre aux côtés de son maitre, elle y avait pu commencer à apprendre les bases de l’écriture et de la lecture sous son égide amusée.

Mais voilà que, enfin, les évènements semblaient bouger ! Kaze était rentré après une séance particulièrement longue avec les autres conseillers – et pas seul, de surcroît. La jeune fille s’était donc terrée dans l’appartement en écoutant attentivement les bruits de la soldatesque s’estomper ; puis elle s’était intéressée à l’holovid de sa propre chambre, qui diffusait le procès que la République infligeait aux Jedis. Un sourire se peignit sur sa figure enfantine en reconnaissant Ellana Caldin avec sa padawan… une moue plus tendre passa comme une ombre, lorsque la caméra fit un gros plan sur le visage du vieux grand-père qui avait pris la peine de discuter avec elle dans le froid de la nuit sombre, le soir de la Fête d’Hiver.
L’adolescente émeraude secoua la tête, laissant ses lekku pointer vers le bas de son dos. Il ne fallait pas penser à ces choses-là maintenant : il serait toujours temps de le retrouver un jour pour acquitter la dette de vie qu’elle devait au vieillard. Devoir sa vie aux jedis dont on avait si peur, voilà qui était ironique !

Se désintéressant de l’écran, la « concubine » allait passer au salon, lorsqu’un bruit de conversation l’en empêcha. Visiblement, son maitre avait un invité… ou l’inverse, d’ailleurs. Sa main se posa sur le couteau qu’elle portait d’ordinaire à la cuisse ou à la cheville, mais qui pour l’instant trainait une petite table de bois verni, puis colla son oreille à la porte qui la séparait du salon.

Au bout de quelques instants, on l’appela enfin. Après avoir rapidement rangé son arme à l'endroit habituel que constituait le haut de sa jambe droite, elle se coula dans la pièce ronde et luxueuse, avant se coller contre son maitre, enroulant sensuellement ses lekku contre ce cou fin qu’elle aurait si souvent désiré broyer d’une brusque pression. Puis, avec toute la douceur et la rouerie dont elle était capable, elle alla offrir un ravissant sourire au vice-roi, en inclinant sa tête comme elle avait si bien appris à le faire devant les puissants.
La main de Kaze nichée au creux de sa hanche, elle se laissa aller à un rire léger et insouciant tandis qu’il la présentait à son interlocuteur, qu’il vantait son corps comme la marchandise de prix qu’elle était ; puis, d’un mouvement vif, elle s’avança résolument vers le riche humain, pour s’incliner jusqu’à terre, avec tout le respect apparent que l’on devait à une personne si importante.

- « Monseigneur, je suis enchantée de faire votre connaissance. Mon maître m’a parlé de vous quelques fois, sur Impératrice Têta. Mais il est rare et dangereux que des personnes de votre qualité voyagent dans les conditions actuelles qui sévissent sur Alderaan… Je salue votre courage… »

La twi’lek prenait un soin tout particulier à sa diction, ainsi qu’à son langage. Mais si son apparence était fort convaincante – le mensonge n’était-il pas le meilleur moyen de survivre ? – seuls les êtres supérieurs comme les doués de la Force étaient à même de sentir le mépris et la haine qui l’habitait presque en permanence. Mais par les Dieux! Il n’y avait que l’apprenti sith qui pouvait connaitre dans cette pièce les secrets de son cœur. Personne, personne d’autre…

Levant ses yeux bleus vers celui, plus sombre, du politicien, elle lui offrit un nouveau sourire, cette fois-ci remplit d’innocence étudiée, avant de reprendre la parole d’une voix douce.

« Partirons-nous bientôt d’ici… ? Tous ces combats me font si peur… »

Ah, si seulement sa mère pouvait la voir… Elle se sentait si belle ! Et plus important encore, elle se faisait sa place dans cette galaxie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Alderaan-