La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Ven 22 Juil 2011 - 18:03

Et voila un premier cours de passé ; Alexandre sortait de la salle d'entraînement où le Maitre Ulrich Wora avait dispensé une leçon sur "la voie du sabre"... Concrètement, cela n'avait pas totalement répondu à toutes ses attentes, mais c'était un bon début, surtout pour un gris qui n'avait eu aucune formation ni notion véritable à ce sujet...
Il y avait eu quelques élèves, mais une seule avait véritablement capté son attention ; une Togruta, qu'il avait trouvé intéressante au premier abord. Il ne la connaissait pas. Il ne connaissais pas grand monde au temple. C'était un gris, et il ne comptait pas embrasser l'Ordre plus qu'il ne l'avait déjà fait en acceptant un statut attribué par Maître Caldin.

Quoi qu'il en soit, le cours terminé, quelque chose en lui lui gardait à l'esprit le souvenir de l'élève qu'il avait discrètement regardé par moment durant le cours. Elle est était jolie, mais ce qui persistait, bien qu'il n'en avait pas conscience, c'était que les rencontres ne se faisaient jamais par hasard. Ce que son mental lui disait, au contraire, c'était qu'il avait simplement aperçu une personne charmante et que sa curiosité avait été émoustillée, rien de plus. Conscient de la voie pieuse, chaste et solitaire qu'il avait choisie de continuer à suivre même après la disparition de son mentor, il préféra ignorer cette intuition qu'il prenait pour un égarement mental.

*Allez, t'as pas besoin de ça...* se dit-il pour se discipliner.

Sortant de la salle et prenant la direction de la cantine, il escomptait bien retrouver les calories perdues en savourant quelque plat servi ce midi. Il avait à peine atteint un ascenseur qu'une voix féminine l'interpella pour retenir les portes coulissantes le temps qu'elle entre elle aussi. Il retint la fermeture des portes et vit accourir la padawan Togruta que son esprit venait juste de parvenir à oublier.


[HRP : désolé si c'est court, je ne voulais pas faire intervenir ton personnage moi-même; je me rattraperai sur le prochain]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Ven 22 Juil 2011 - 18:17

Le cours de Maître Wora avait été mieux qu'elle ne le craignait. En fait, elle était contente d'elle-même, surtout car elle n'avait fait aucune bétise et c'était débrouillée convenablement. De plus, s'occuper physiquement empêchait la Padawan d'être distraite par ses pensées parfois pessimiste envers elle-même.
Alors elle sortait du cours, observant au passage le chalactan qui s'éloignait vers les ascenseurs. Elle-même allant vers cette direction, elle accéléra le pas pour le rattraper, esperant ne pas manquer l'ascenseur. Mais il avait une démarche plus rapide qu'elle, alors elle du se mettre a courrir.
Alors qu'elle arrivait aux ascenseurs, elle vit que les portes coulissantes se refermaient.

'' Zut!'' pensa-t-elle.

« Attendez!» dit-elle assez fort pour être entendu.

Il retint les portes, ce qui permit a la Togruta d'entrer dans l'ascenseur a ses côtés. Elle sourit a l'homme, remarquant au passage qu'il était bel homme. Puis elle se rappela les règles des Jedi, et elle essaya de changer son sourire en un visage neutre, sans succès.

« Merci.» dit-elle a son camarade d'ascenseur.

Puis elle décida de se présenter.

« Je suis Kara Oran, Padawan.» se présenta-t-elle donc avec un sourire timide.

Elle tendit la main, essayant d'avoir l'air confiante, sans succès non plus. Les relations avec les gens n'avaient jamais été son fort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Ven 22 Juil 2011 - 19:10

Lorsque la jeune Togruta fut entrée à temps dans l’ascenseur, Alexandre, qui s’était mis au centre, se rendit compte qu’il devait se décaler un peu pour lui laisser de la place. Etant fort peu habitué aux situations sociales, il n savait s’il devait dire quoi que ce soit, ou garder le silence. Bien qu’il trouva ce silence lourd, il n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait dire qui serait sensé et justifié. Il ne voulait pas avoir l’air de parler pour ne rien dire…

Au bout d’un temps qui lui parut long mais qui ne devait en fait pas avoir dépassé les trente secondes, ce fut la jeune « femme » qui brisa le silence cléricale, par un simple bonjour et une présentation.


*Kara… je trouve que c’est un très joli prénom !* pensa-t-il sans oser une seule seconde le répéter à haute voix.
Euh, bonjour… lui répondit-il enfin en souriant. Alexandre Tirésias. Je suis un Jedi gris. Enfin, je suis au service de l’Ordre…
Il n’osait pas poser son regard directement sur la jeune fille bien qu’il en eut très envie. Quand il se rendit compte enfin qu’elle lui tendait la main en guise de salutation, elle s’apprêtait à rebaisser le bras, gênée. Il la lui serra juste à temps ; il s’était efforcé de donner une poignée de main à la fois pas trop ferme ni trop molle, ferme et souple en même temps.

De nouveau, il regarda droit devant lui, ignorant par quel bout mener la causette
.

Intéressant, ce cours, hein ? Je… je vais à la cantine, est-ce que tu as faim ? Enfin, si tu y vas aussi, peut-être qu’on pourrait manger à la même table ?

Il se sentait maladroit et stupide. Et c’était la crainte de paraître sous ce jour ci qui le rendait nerveux et lui ôtait ses moyens. Quand il comprit qu’il était précisément en train d’attirer ce qu’il craignait, il repensa à tout ce que son maître lui avait appris sur la force créatrice de l’esprit.
*Je suis le seul à créer ce qui m’arrive, et je n’ai rien à craindre de moi-même…* se répéta-t-il intérieurement en respirant si profondément que sa camarade d’ascenseur ne pouvait que le percevoir.

Tu es au temple depuis longtemps ? osa-t-il enfin demander à sa nouvelle connaissance. Je n’avais encore jamais vu ; mais je suppose que c’est bien normal, je suis ici seulement depuis un peu plus d’une lune.
Maintenant qu’il avait posé une question directe sur elle, il se sentit le droit de la regarder, attendant sa réponse.

La conversation commençait à prendre quand l'ascenseur s'immobilisa et ouvrit ses portes devant un couloir dont l'un des pans était une grande et longue baie vitrée donnant vue sur la jungle et les remparts du temple.
Pensant à faire preuve de galanterie - mais les Jedis devaient-ils faire usage de la galanterie ? - en invitant la padawan à sortir en premier, il continua son chemin en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Sam 23 Juil 2011 - 15:07

Un Jedi Gris? Aussitôt ses mots dits, la Togruta sentit sa curiosité presque prendre le dessus sur sa timidité. Elle l'observa 'discrètement' de la tête aux pieds, comme si elle pouvait voir ce qui faisait de lui un Jedi Gris. Mais il ressemblait à n'importe quel Jedi, enfin pas vraiment parce qu'avec les nombres de races, il était difficile de voir deux Jedi de la même race en même temps.
Ce qui interessait aussi la Padawan était qu'il était un Jedi Gris au service de l'Ordre. Elle trouvait cela a la fois interessant et étrange; elle avait toujours pensée que les Jedi Gris étaient des hermites qui préfèraient vivre seuls, loin de tout.
Puis les portes de l'ascenseurs s'ouvrirent et, avec galanterie, il la laissa sortir en premier. Elle lui fit un sourire a la fois chaleureux et timide.

« En fait, j'allais justement à la Cantine, moi aussi. Et vous êtes très interessant...enfin, je veux dire pas comme une expérience, mais plutôt comme....euh...Je veux dire...Enfin, vous comprenez? »

Elle s'interrompit, consciente qu'elle allait encore dire une bourde, puis haussa les épaules.

« Excusez-moi, je ne suis pas très habituée aux conversations avec les gens.»

Elle marcha a ses côtés jusqu'a finnalement arriver à la Cantine, qui était étrangement presque vide, sauf pour un trio de Padawans ( un Nautolan, un Humain et une Twi'lek) qui mangeaient dans un coin.

« Je suis au Temple depuis aussi longtemps que je me souvienne. J'ai été envoyée içi très jeune, comme tout les Jedi.»

Elle se rappela ses premières années au Temple, avec un sourire nostalgique.

« Pouvez-vous me parlez des Jedi Gris? Je ne connais pratiquement rien sur eux, mais je les trouve fascinant. Je n'avais jamais parlez avec quelqu'un ayant grandi hors de l'Ordre Jedi, avant.»

Son sourire était cette fois beaucoup plus joyeux, sa curiosité prennant l'avantage sur sa timidité. Elle avait un millier de questions, mais elle se rappela alors la situation et sentit la gêne revenir. Se montrait-elle impolie en l'interrogeant ainsi? Parlait-elle trop? Elle savait qu'elle pouvait parfois être achalante quand elle était trop curieuse, alors elle se calma.
Elle s'assit alors a une table éloignée des autres personnes et commanda un repas léger au droïd qui était serveur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Sam 23 Juil 2011 - 18:11

« Intéressant ». C’est ainsi qu’elle l’avait qualifié ; S’embourbant dans une gêne qui la faisait cafouiller, elle finit par lui demander s’il comprenait ce qu’elle voulait dire par là, pour s’assurer qu’il n’y avait pas de mauvaise interprétation.

Oui, oui, je comprends… répondit-il pour la calmer un peu, mais en fait, il ne voyait pas vraiment dans quel sens elle entendait l’utilisation de ce mot. Décidant de passer outre, il l’écouta reprendre.

Arrivés à la cantine, il s’assirent à une table isolée alors qu’elle s’intéressait à son expérience de Jedi gris. Sans qu’il ne s’en rende compte, toute trace de gêne s’estompa grâce à l’intérêt que semblait donc lui porter la jeune Togruta. Elle-même semblait emportée par sa curiosité et avait oublié de se sentir mal à l’aise avec celui qui n’était encore qu’un inconnu quelques minutes plus tôt, et qui n’avait aucune existence pour elle deux heures avant.

Je ne sais pas si les Jedi gris sont tous réellement fascinants… Beaucoup d’entre eux doivent être des idéalistes, dont les attentes ne sont pas satisfaites par la vie du Jedi canalisée et dogmatisée au sein d’un Ordre rigide… Pardon, je ne voudrais pas critiquer ta manière de vivre.
Disons que pour ma part, j’ai simplement été repéré tout jeune par un gris plutôt que par un serviteur de l’Ordre. J’ai été élevé ainsi, dans cette idée de liberté, d’autonomie… et de solitude. C’est vrai, nous sommes pour la plupart des ermites, peu habitués aux situations sociales. L’inconvénient, c’est qu’on ne bénéficie ainsi pas forcément d’une formation aussi complète qu’au temple. Je ne remets pas en question l’éducation que j’ai reçue, au contraire, elle m’honore je trouve ; mais j’ai de nombreuses lacunes qui, à la mort de mon maître, ne pouvaient plus être comblées autrement qu’en venant ici… C’est pour ça que j’étais à ce cours. Je ne suis plus padawan, mais il me reste bien des choses pratiques à apprendre !


Cela le rassurait et le nourrissait d’avoir capté l’attention de quelqu’un d’autant plus que ce fut une jeune personne qui éveillait également son intérêt. Ils avaient tous deux commandés de quoi reprendre des forces. Le jeune homme avait opté pour une assiette de légumes croquants et une coupelle de fruits secs. Des aliments légers dont il le lassait vite mais qui avaient l’avantage de ne pas l’alourdir et rendre sa digestion assommante.

Voulant en savoir plus sur sa nouvelle amie mais redoutant de mettre en avant ce sujet, il hésita avant de lui demander :


Hum… Et récemment, tu as été en mission, avec ton maître ? Est-ce que tu as participé aux conflits des mondes du noyau contre les Siths ?

Il craignait que cela ne l’expose à parler lui-même de sa participation et de son humiliation, de son échec. Il n’était pas bien sûr d’être prêt à se montrer vulnérable comme ça. Pas encore en tout cas…

En la regardant, il ne put s’empêcher de se rendre compte que, si debout, elle était plus petite que lui d’au moins une dizaine de centimètres, une fois assis face à face, la tête de la jeune fille dépassait presque la sienne. Il devait sûrement se tenir courbé, il n’avait pas les reins suffisamment musclés pour se tenir droit en permanence et finissait toujours par relâcher quand il s’asseyait. Faisant un effort, il se redressa, mais ne fut pas beaucoup plus élevé. Il cessa alors de se focaliser sur lui-même pour écouter son interlocutrice aux yeux bleus



Dernière édition par Alexandre Tiresias le Dim 24 Juil 2011 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Dim 24 Juil 2011 - 14:21

Elle l'écouta parlez des Jedi gris avec une attention quasi-religieuse, apparament vraiment fascinée. Elle ne disait pas un mot, l'observant en silence, les bras croisés sur la poitrine, un sourire ravi aux lèvres.
Il parlait des lacunes de son entraînement de Gris, mais selon Kara, beaucoup de choses compensaient cela. Premièrement, se dit-elle, il serait capable de survivre hors du Temple, alors qu'elle-même ne connaissait pratiquement rien du monde extérieur. Disons que si le Temple venait a disparaître, beaucoup de Padawan disparaîtraient eux aussi, incapable de s'adapter sans aide.

« Tes 'lacunes' sont contrebalancées par des avantages, j'en suis sur. Hors du Temple, tu saurais te débrouiller, toi. Moi, je n'ai jamais été seule loin du Temple et je ne connais personne hors de l'Ordre. Si on était tout les deux lâchés sur une planète inconnue, tu aurais beaucoup plus de chance de t'en sortir, car tu as appris à survivre, à être autonome. Moi, je n'ai pas vraiment ces habilités-là.»

Puis elle sentit son hésitation quand il commenca a lui demander si elle avait participée à des missions contre les Sith. Elle secoua doucement la tête, essayant de ne pas montrer qu'elle préfèrait cela, ne se sentant pas du tout prête à affronter un Sith.

« Mon Maître est mort, il y a deux ans. Je n'ai participer a aucune mission dans le Noyau, ni nul part ailleur. N'ayant pas de Maître, je ne suis pas vraiment autorisée à quitter le Temple, même si je me balade parfois à Iziz. Mais je ne m'éloigne jamais.»

Elle ne voulait pas avouer qu'elle ne s'éloignait jamais parce que, seule, elle se sentait effrayée par les foules. Si elle partait ainsi, elle avait peur de succomber à sa peur et, avec tout les discours sur le Côté Obscure, elle n'osait pas sortir sans au moins une autre personne avec elle. Ainsi, en cas de danger, elle ne serait pas seule. Mais le problème était qu'elle n'avait pas d'ami, alors elle ne pouvait demander à personne de venir avec elle.
Puis les yeux de son camarade croisèrent les siens. Elle ne dévia pas le regard, se contentant de faire un sourire charmant.

« Tu as vu beaucoup de mondes? Moi, je ne suis jamais partie d'Ondéron. Les seuls choses que j'ai vu d'autres planètes sont des images et des holosgraphes. Cela doit être fantastique de pouvoir marcher sur une autre planète, non? J'imagine les formes de vies, les odeurs. Chaque planète doit avoir son petit quelque chose de spécial.»

Ses yeux brillaient presque en parlant d'autres mondes. C'était une autre chose qui l'interessait; visiter des planètes. Elle ne le disait pas, mais elle était légèrement lasse d'Ondéron, elle aurait voulu explorer la galaxie. Quoi que la menace des Sith freinait son enthousiasme.
Les Sith. Elle frissonna juste à y penser. Elle avait lu à leur sujet. Et les attaques qu'ils avaient lancés contre plusieurs planètes, tuant des innocents pour le simple plaisir. Elle ne comprenait pas comment quelqu'un pouvait devenir aussi vil, aussi mauvais. Elle-même essayait de voir seulement les bons côtés des gens, mais avec ce qu'elle avait entendue, elle se demandait si les Sith avaient un bon côté.
Puis elle décida de relancer la conversation.

« Toi, tu as...combattu les Sith?» demanda-t-elle avec hésitation.

Elle savait que plusieurs des Jedi ayant combattu les Sith n'étaient plus les mêmes, quelque uns faisaient des cauchemars depuis les batailles. S'il avait combattu, elle ne voulait pas lui rappeler de mauvais souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Dim 24 Juil 2011 - 17:35

« Tes 'lacunes' sont contrebalancées par des avantages, j'en suis sur. Hors du Temple, tu saurais te débrouiller, toi. Moi, je n'ai jamais été seule loin du Temple et je ne connais personne hors de l'Ordre. Si on était tout les deux lâchés sur une planète inconnue, tu aurais beaucoup plus de chance de t'en sortir, car tu as appris à survivre, à être autonome. Moi, je n'ai pas vraiment ces habilités-là.»

A ces mots, le jeune homme sourit ; il se remémora un bref instant les campements en pleine nature avec son vieux maître.

Si nous étions tous les deux lâchés sur une planète inconnue, je veillerais sur toi, répondit-il en faisant un clin d’œil à kara.

Il l’écouta avouer son manque d’expérience en dehors du temple. Il fut désolé d’apprendre qu’elle avait perdu son maître. Elle était désormais assez seule… Décidément, cela semblait être chose courante ces temps-ci… Triste constat.
Alors, le regard de la jeune Togruta se planta dans celui du Chalactan ; hypnotisé, il fut incapable sur l’instant de sortir ses yeux de ceux de jolie cornue. Mais l’aurait-il seulement voulu s’il avait pu ? Le sourir de la belle finit d’achever le peu de contrôle émotionnel que conservait Alexandre. Il fut subjugué l’espace d’un instant. Se ressaisissant tant bien que mal tout en essayant de cacher son trouble, il l’entendit lui demander s’il avait vu beaucoup de mondes.


Et bien on va dire que j’ai un peu bourlingué, oui ; en effet, chaque monde à son odeur propre. Enfin, pas exactement une odeur, en fait, mais une énergie particulière qui lui correspond, et qui influence les êtres qui y vivent, je trouve.

Puis elle évoqua les Siths, ce qui ramena Alexandre au souvenir de son combat sur Chandrila.

Je… j’ai… j’ai eu la prétention de le faire, en effet, mais un assassin de jedi puis un simple mercenaire écaillé auraient eu raison de moi si à ces deux reprises d’autres Jedi ne m’avaient pas secouru… Je suis toujours à la recherche de ceux pour qui travaillait l’assassin qui a tué mon maître. Si cela me conduit aux Siths, je veux être prêt à les affronter. Mais je dois encore beaucoup m’entraîner pour cela.

En prononçant ses derniers mots, son regard s’était assombri. Ce n’est qu’en voyant l’expression de surprise mêlée à ce qu’il prit pour une pointe de désapprobation qu’il s’en rendit compte et se radoucit.

Humm, tu vois, cela me fait penser à t’avertir : tous les Jedi gris ne sont pas juste des Jedi épris de liberté ; ce sont parfois des jedi si sombres qu’ils s’éloignent du côté lumineux, sans s’avouer vouloir suivre la voie des Siths… Et quant à ceux qui ont les meilleures intentions du monde, comme ils n’ont pas été strictement éduqués pour mettre de côté leur estime d’eux même, ils doivent faire avec leur égo et leurs blessures… Le terme « gris » n’est pas utilisé par hasard, il montre bien que ceux là ne sont pas aussi noirs que les Siths, mais n’ont rien d’un blanc épuré… Ce n’est pas toujours facile de faire abnégation de moi-même.

Sentant que son discours pouvait avoir l’effet de rabaisser le moral, il reprit, sur un ton plus enjoué :

Si tu le souhaites, peut-être qu’un jour nous irions en mission tous les deux sur une autre planète ; l’occasion de te faire visiter autre chose que ce caillou. Il sourit, l’idée lui plaisant bien.

La droïde de service leur apporta leurs plats. Alexandre attrapa et croqua dans un fruit juteux et veilla à ce qu’il n’en mette pas de partout. Il était parfois maladroit… A son tour, ses yeux s’attardèrent dans ceux de son amie.


J’ai vu tout à l’heure que tu possédais deux sabres laser… Et pas des sabres de padawan, on dirait… Tu les as fabriqué toi –même ? demanda-t-il, curieux qu’il était, car envisageant d’aller s’en faire un lui-même.

A vrai dire, il lui faudrait d’abord apprendre comment faire, puis aller chercher les cristaux et enfin parvenir à la fabrication sans faire d’erreur… Il aurait bien aimé que quelqu’un lui donne quelques conseils à ce sujet.

Il continua de manger pendant que Kara lui répondait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Lun 25 Juil 2011 - 20:56

Quand il parla presque clairement de vengeance, le regard de Kara montra de la surprise et un peu de déception; la vengeance était contre les principes qu'elle avait suivit toute sa vie, elle ne pouvait approuver cela.
Mais il se radoucit aussitôt, ce qui soulagea la jeune Padawan. Mais elle pouvait comprendre qu'il ait envit de vengeance. La mort des êtres aimés n'était jamais facile, et même si elle savait qu'elle n'avait pas le droit d'aimé, elle avait aimé son Maître défunt comme un père. Mais a sa mort, elle n'avait ressenti aucun désir de vengeance, seulement une grande tristesse, un grand vide.
Puis il parla d'un jour partir en mission, et elle sourit à l'idée. Visiter un autre monde. Elle sautilla litérallement sur place, aimant l'idée.
Puis elle pensa rapidement a son discours sur les Jedi Gris. Apparament, ils n'étaient pas les 'romantiques solitaires' décrit par les légendes populaires qu'elle avait entendue.
Puis il parla des deux sabres et elle baissa les yeux vers sa ceinture. Il y avait le plus petit sabre, qu'elle avait fabriquée elle-même, et le plus long, qui était celui de son défunt Maître.

« J'ai fabriquer le plus petit. L'autre, c'est la seule chose qu'il me reste de mon ancien Maître.»

Elle n'approfondit pas le sujet, car elle savait qu'elle avait conservée le sabre pour des raisons que le Code Jedi n'approuvait pas. Elle le conservait car il lui rappelait son Maître, qu'elle pleurait parfois encore.
Elle se mit a manger en silence, un peu gênée et esperant qu'il n'approfondirait pas le sujet sur le sabre de son Maître.
Puis elle releva les yeux vers lui.

« Mon Maître voulait vraiment que je sâche me débrouillez pour fabriquer un sabre, s'il devait lui arriver quelque chose, alors il m'a très vite montrer des plans et enseigné comment faire. Un savoir utile.»

Elle l'observa et dit:

« Je me demandais une chose; les sabres des Jedi Gris ressemblent-ils aux sabres des Jedi, où il y a des modèles pour chaque 'Ordre'?»

Elle termina ensuite son assiette et préfèra restée sur place pour continuer cette conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Mar 26 Juil 2011 - 8:25

Un sabre conservé en souvenir du mentor… Voila bien un point en commun qu’ils avaient tous les deux. Quand elle lui expliqua la provenance du plus grand de ses deux sabres lasers, Tirésias songea instantanément au sien, celui qui appartenait à Pott Nova’Q. Un sabre au manche argenté et à la lame aussi jaune que le soleil. Enfin le Soleil d’Ondéron en tout cas…

Se doutant que le sujet risquait d’être délicat et ne sachant trop quoi dire qui n’aurait été banal et sans profondeur, il s’abstint de tout commentaire. Puis Kara lui parla de ses connaissances en matière de plan et de fabrication de sabre.
Il aurait voulu lui demander de lui apprendre, mais la jeune Togruta enchaina trop rapidement.


« Je me demandais une chose; les sabres des Jedi Gris ressemblent-ils aux sabres des Jedi, où il y a des modèles pour chaque 'Ordre'?» demanda-t-elle au Chalactan.

Et bien… ma foi je ne sais pas, je ne le pense pas. Tu vois, ce sabre là (désigna-t-il à sa ceinture, bien que depuis l’autre côté de la table, elle ne pouvait pas l’observer directement) était également celui de mon défunt maître. Il est relativement classique, semblable à ce qu’on retrouve chez les Jedi du temple, mais mon Maître avait été membre de l’Ordre depuis son enfance avant de me trouver. C’est sa rencontre avec ma mère qui a fait de lui un Gris… Rien d’étonnant donc à ce que ce sabre soit similaire à d’autres ici.

Il réfléchit un instant puis continua :

Mais je pense que les seules différences possibles ne sont pas d’un ordre à un autre (sauf pour ce qui est des Siths et de leur cristal particulier, évidemment), mais selon les individus eux-mêmes, selon l’originalité et la part d’eux-mêmes qu’ils mettent dans la réalisation de leur sabre… Enfin je te dis ça, mais je n’en ai aucune expérience encore…

Il baissa les yeux, avouant qu’il ne savait pas fabriquer de sabre. Il se replongea dans son assiette un instant qui lui sembla s’éterniser. Une question lui revînt en tête ;


Est-ce que tu sais piloter ?

S’il y avait une chose pratique que Pott lui avait appris, c’était bien piloter ! Alexandre aimait cette sensation de liberté que l’on pouvait ressentir à voler et virevolter entre les obstacles potentiels. Un brin casse-cou mais toujours prudent – et la Force seule sait comment il arrive à concilier ces deux notions contradictoires – il prenait vraiment beaucoup de plaisir à cela, cela le ressourçait. Il aurait aimé partager ce plaisir avec quelqu’un, un ou une amie. Il se disait que cela pouvait peut-être se faire, si il emmenait vraiment Kara sur d’autres planètes un jour.

A ce moment là, le droïde de service vînt débarrasser les plats.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Jeu 28 Juil 2011 - 23:46

Piloter? Elle? Elle faillit rire, car elle n'avait jamais quitter le sol de toute sa vie, n'était jamais entrée dans un vaisseau. En fait, elle était née dans le Temple et n'était jamais allez plus loin qu'une dizaine de kilomètres de celui-ci.



« Je...n'ai jamais été à bord d'un vaisseau. Alors non, je ne sais pas piloter.»



La Padawan s'imagina un instant derrière le manche d'un vaisseau, vêtue d'une combinaison de vol, voyageant dans l'espace. C'était une image amusante, mais elle savait que sans cours de pilotage, elle se crasherait avant même d'avoir réussit a décoller.

La Togruta pencha la tête sur la gauche, sans arrêté d'observer son compagnon.



« Et vous? Vous pilotez?»



Elle imaginait que oui a son air presque rêveur quand il avait parlé de piloter. Il devait vraiment aimer cela.



« Vous avez un vaisseau?»



La Padawan aimait bien les vaisseaux, elle avait souvent observée les vaisseaux aux docks d'Iziz. Elle aimait bien l'architecture des vaisseaux, la forme des chasseurs, des croiseurs, des frégates et corvettes.

Mais elle n'aimait pas les armes dont étaient équipés ses vaisseaux, car cela lui rappelait qu'on était pas dans une belle galaxie en paix. Elle était encore naïve, ayant grandie dans la sécurité du Temple, isolée des gens malintentionnés. Elle avait peur de briser sa naiveté. Mais elle savait qu'elle devrait un jour voir la galaxie comme elle était vraiment.

Puis elle sourit a Alexandre. Elle avait été un peu perdue dans ses pensées, chose qui lui arrivait souvent.



« Votre Maître a rencontré votre mère?»



Est-ce que son Maître était son père? Son beau-père? Elle voulait poser des questions, mais ne voulait pas le blessé en lui rappelant la mort de son Maître.

Mais une chose l'interessait. Il avait probablement connu sa mère. Pour elle qui avait grandie parmi l'Ordre Jedi, elle n'avait jamais connu ses parents. Elle savait que son père était un ancien padawan, mort il y a des années, qui avait fauté avec une servante au Temple. Elle aurait aimée connaître sa famille, surtout par curiosité, pour savoir a qui elle devait la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Ven 29 Juil 2011 - 14:26

[Tu me vouvoies maintenant ?]


Avec la tête penchée sur le côté, Kara avait l’air d’un petit canidé domestique ; ses yeux observaient le Chalactan qui accueillit cela avec plaisir. Il répondit modestement :

Oui, j’ai quelques notions. J’adore piloter ! Mais je n’ai pas eu souvent l’occasion de le faire, avec mon maître nous prenions souvent des transports groupés…

Un vaisseau, à lui ? Curieuse question ; il n’était pas encore complètement indépendant, ses seules ressources provenaient du temple, et pour l’instant sa situation était encore trop récente pour avoir eu le temps de s’équiper.

Non, je n’ai pas de vaisseau à moi… Mais j’adorerais ça ! Je sais d’ailleurs exactement quel vaisseau j’aimerais un jour ! Un vieil intercepteur de classe Fureur que j’aurais bidouillé !
C’est un peu gros pour une seule personne, mais au moins je pourrais en faire mon foyer, y vivre… Il y aurait même de la place pour un mini-équipage permanant, si jamais je rencontrais des personnes intéressantes qui voudraient en faire partie. Ce ne serait pas qu’un moyen de transport ou un outil, pour moi : ce serait le symbole même de la liberté !


Il se rendit compte qu’il s’était emballé et s’était montré passionné ; la passion, les Jedi l’évitaient, pour ne pas se laisser déborder par elle ; ils visaient l’équanimité, le même détachement en toute chose et toute situation. Leur vie était ainsi plate, selon Alexandre, qui avait compris que la voie la plus juste pour honorer la vie et la Force était d’en apprécier les plaisirs, tant que cela ne nuisait à personne. Il voyait que les Jedi, dans leur doctrine, avait perdu de vue ce qu’était le détachement, et s’étaient en fait perdus dans le renoncement, sanction inutile aux yeux du jeune homme. Il n’était pas nécessaire de renoncer à tout bien pour en être détaché. Il suffisait d’accepter de perdre ce que l’on avait, ou de ne pas désirer, d’accepter de ne pas obtenir. Se passer de ce que l’on pouvait avoir était exagéré d’après lui.

Bref, il cessa de se perdre dans ces pensées, et revînt à Kara, qui était déjà en train de lui poser d’autres questions qui n’aveint rien à voir avec la précédente. Cette fille sautait du gundark à l’impala, mais cela n’était pas gênant, elle devait le trouver intéressant… tant mieux !


Ma mère ? Ma mère adoptive, oui… En fait, il est responsable de sa mort… Enfin c’est ce qu’il m’a toujours dit, avec regret. Je devais avoir cinq ou six ans je ne sais pas ; ma mère tenait une auberge sur Chalacta. Elle était très belle, brune… Et Pott est arrivé et a pris une chambre. Il devait être en mission, parce qu’un soir, ça a dégénéré, et la bagarre a provoqué un incendie ; cela a tué ma mère, et Pott m’a recueilli. J’étais orphelin pour la deuxième fois… Se sentant coupable de sa mort, Pott a abandonné l’Ordre Jedi, a quitté le temple, et m’a élevé en tant que Jedi gris. Voila l’histoire. Comme j’étais petit, j’ai pas beaucoup de souvenirs d’elle. Elle me disputait pas souvent. Juste quand je me comportais comme un garnement. Mais j’en ai fait mon deuil, et je le vis bien ; en fait, j’ai été rassuré de ressentir sa présence dans la Force, de savoir qu’elle-même était en paix et veillait sur moi.

Il eut peur un instant que Kara ne le prenne pour un dingue, mais après tout, il savait bien des choses sur la Force, et elle aussi normalement, suffisamment pour savoir que cela n’avait en fait rien d’extravagant.

La cantine s’étant un petit peu rempli depuis leur arrivée, il leur devenait plus difficile de s’entendre parler.


Je me demandais… vois tu le sens de ta présence ici ? Enfin, je veux dire, à la mort de Pott, j’ai fais un choix qui était véritablement le miens : continuer à être Jedi, approfondir mes connaissances, servir la Force et la Lumière. J’aurais pu aussi décider de faire tout autre chose, j’étais redevenu véritablement maître de mon destin, je ne suivais plus simplement Pott. Du coup, je me demandais si tu étais là par choix ou bien parce que tu as toujours vécu ici et que tu suis une voie qui t’a été imposée…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Sam 30 Juil 2011 - 14:57

La Togruta sourit devant la passion qu'il montra à parler de vaisseaux. Apparament, il adorait vraiment piloter et aimerait avoir son propre appareil. La Padawan ne connaissait pas le modèle Fureur, mais elle se dit qu'il devait être génial pour qu'Alex en veuille un.

Puis il parla ensuite de liberté, avec un petit équipage de gens qu'il aimerait bien. Elle trouvait l'idée à la fois amusante et interessante.

Puis son sujet passa alors a la présence de sa mère dans la Force. Elle comprenait, vraiment, car ce n'est qu'en ressentant la présence rassurante de son défunt Maître qu'elle avait réussit a faire le deuil.

Puis il posa une longue question qui la fit réfléchir. Était-elle içi par choix? Non, pas vraiment. Ce choix avait été fait pour elle le jour même de sa naissance, dans le Temple. Ses parents, une simple servante du Temple et un Padawan, avaient eu une relation. Elle était le résultat de cette relation. Sa mère avait été envoyée loin du Temple et son père était mort dans une mission, alors elle ne connaissait aucun des deux. De plus, les Maîtres avaient senti la Force en elle, alors elle n'avait pas eu le choix. Mais elle ne regrettait pas.

Bien sur, elle aimerait parfois quitter le Temple et faire le tour de la galaxie, elle voudrait goûter à la liberté. Mais c'était probablement à cause de la jeunesse, car elle n'avait pas la sagesse des Maîtres.



« Je suis née dans le Temple, j'y ai été élevée. Je n'ai pas eu à faire de choix. Les Jedi sont nécessaires, ce sont les Protecteurs de la Paix, les Gardiens de la Civilisation. Mais je dois dire que parfois, en lisant les histoires de Jedi Gris, j'aimerais connaître la sensation de liberté dont du parle. Être loin d'Onderon, faire ce que je veux...Cela semble si génial.»



Elle pencha cette fois-ci la tête vers la droite.



« Tu quitterais Onderon? Tu partirais faire un tour dans la galaxie? Si tu étais né dans le Temple, tu quitterais tout ce que tu as toujours connu pour...explorer l'univers?»



Puis elle pensa alors sérieusement à cette idée. L'idée de partir étant maintenant dans sa tête, elle se dit qu'elle pourrait aussi faire un tour aux Archives pour découvrir l'identité de sa mère, pour au moins connaître son nom.

Elle secoua alors la tête. Non, elle ne devrait pas faire cela. N'est-ce pas? Plusieurs idées se bousculaient dans sa tête. Partir, explorer, rester. Que faire?

Elle releva les yeux vers Alex, espérant qu'il aurait une réponse. Peut-être lui dirait-il de rester, ou bien de partir. Il avait plus d'expérience de ce monde, il devait être plus sage. Il devait savoir quelle était la bonne solution.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Sam 30 Juil 2011 - 15:25

Faire le tour de la galaxie, voila un doux rêve qu'il avait souvent caressé...

Eh bien, pour le moment, ma place est ici, au temple. Je suis un "membre indépendant de l'Ordre"; je bénéficie des enseignements, archives et ressources de l'Ordre Jedi en me mettant à son service. C'est le deal passé avec le conseil. Pour l'instant, cela me convient, car j'ai tellement encore à apprendre et à retirer de cette expérience au temple ! J'ai le beurre de Bantha et l'argent du beurre de Bantha : mon indépendance et les bienfaits de ce lieu...
Mais oui, je reprendrai par la suite mon chemin, je quitterai Ondéron, et j'irai là où la Force me guidera, comme nous le faisions avec mon maître.
Par contre, si j'étais né au temple... si j'avais ton expérience, si j'étais à ta place, si je saisi bien ta question, je commencerai en premier lieu par me demander si la voie Jedi est vraiment ce que je veux suivre ; évidemment que la galaxie a besoin de jedi; tout autant qu'elle a besoin de ramasseurs de poubelles ou d'artistes ! Il faut de tout pour faire un monde, et chacun doit prendre la place qu'il souhaite, chacun est maître de son destin, Kara. La Force t'a voulu ici jusqu'à présent, ce n'est pas sans raison, mais cela ne signifie pas que tu es destinée à être Jedi. C'est à toi de le décider.
Et ensuite, et bien j'attendrais sûrement de finir ma formation, ou bien je suivrais un maître qui me formerait au cours de voyages...
Enfin, je suivrai un maître en qui je sais que je peux avoir confiance, quelqu'un que je connais ou qui m'est recommandé...


Alexandre avait encore beaucoup parlé d'une traite. Il commençait vraiment à se sentir à l'aise avec Kara; il l'appréciait, même si ne la connaissait pas encore vraiment. Il se dit que cela lui faisait une amie au temple, maintenant, et que ses journées seraient peut-être moins solitaires à présent. Il ne pensait pas vraiment que Kara envisageait de partir, il s'agissait pour lui simplement de curiosité, sans plus.

As tu des amis au temple ? je ne connais pas grand monde, mais t'avoir rencontrée et te parler me fait du bien, cela me change un peu... Peut-être pourrais tu m'aider à connaitre plus de personnes ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Sam 30 Juil 2011 - 15:42

Alexandre lui fit un vrai petit discours, la faisant sourire. Il était vraiment plus sage qu'elle, aucun doute là-dessus. Elle croisa kes bras et réfléchit dans le silence quelques secondes, puis hocha la tête.



« Je sais que je veux être Jedi. Mais je crois que je pourrais apprendre beaucoup de chose HORS du Temple. Il me faudrait de l'expérience du VRAI monde, pas de cet endroit isolé de tout. Içi, c'est facile de suivre l'enseignement. On dit qu'il n'y a que la Paix. Oui, nous sommes au coeur du Temple Jedi. C'est sur qu'il y a de la Paix. Mais la réalité est autrement. Il y a des guerres civiles sur bien des mondes, les Sith rôdent dans l'espace. J'ai l'impression que nous vivons à part du monde réel...»



La Padawan soupira. Puis elle haussa les épaules et redressa la tête pour regarder Alexandre. Des amis, au Temple? La plupart des autres Padawan étaient super sérieux, refusant vraiment tout attachement. Alors elle n'avait pas vraiment d'ami. Ce qui était dur, car les Togruta sont des gens très social, fait pour vivre en groupe. La 'solitude' des Jedi était difficile pour elle.



« En fait, je crois bien avoir un ami, içi.» dit-elle en souriant.



En disant cela, elle le regardait dans les yeux, comme pour lui faire comprendre que c'était de lui qu'elle parlait.



« Je n'ai jamais eu de conversation aussi longue avec d'autres membres de l'Ordre, sauf peut-être les Maîtres qui nous entraînent, bien sur. Et avec mon ancien Maître. Je ne suis peut-être pas le meilleur choix pour rencontrer d'autres Jedi.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Sam 30 Juil 2011 - 18:04

Quand Kara scruta Alex du regard, celui-ci fut de nouveau troublé. Les grands yeux bleus de la belle l'impressionnaient, ils étaient profonds et magnifiques. Envoûtants.
Les paroles de Kara, et le sens qu'elles avaient, touchèrent encore plus le jeune homme qui du haut de ses vingt-quatre ans n'en menait pas large face à cette demoiselle de dix-huit printemps - ce qu'il ignorait encore d'ailleurs puisqu'il avait eu la politesse de ne pas lui demander son âge malgré le fait que cela le démangeait de découvrir la réponse à cette énigme.

Ne sachant pas quoi répondre, bégayant un merci maladroit, il ne s'attendait pas à une telle preuve d'importance à ses yeux.


*Bouli bubu toulala* Le Chalactan ignorait pourquoi il avait cet air qui ne voulait rien dire dans la tête à cet instant, et il failli ne pas faire attention à la réponse plus fournie de Kara sur le thème des amis...

Peu importe, tu restes un bon choix pour une amie ! répondit-il, retrouvant son aplomb un brin séducteur.

Il finit son assiette, content d'avoir fait un repas agréable en compagnie agréable.
Ayant l'habitude de passer ses débuts-d'après-midi à la bibliothèque pour fouiner et étudier dans les archives du temple, il se dit que pour une fois, il ferait bien autre chose pour casser la routine. Profitant de l'opportunité d'une compagnie appréciable, il voulu savoir si Kara était disponible.


As tu prévu de faire quelque chose cet après-midi ? Que fais-tu en général au temple, après manger ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Sam 30 Juil 2011 - 18:18

Sa réponse bégayante était charmante. Puis il répondit d'une voix un peu séductrice. Mais Kara, ayant grandie au Temple Jedi, ne comprenait pas vraiment la séduction, alors elle sourit tout simplement.

Elle se leva alors et dit:



« Et bien, en général j'étudie ou je me balade dans le Temple. Mais j'avais envie d'allez faire un tour hors du Temple. Peut-être a Iziz. Il y a probablement quelque chose à faire là-bas, non?»



En fait, elle n'était allée qu'une dizaine de fois dans la cité d'Iziz. Mais l'idée d'une balade hors du Temple avec un ami était très interessante, selon la togruta.



« Tu connais des endroits interessant à Iziz?» demanda-t-elle.



Il devait probablement connaître la ville plus qu'elle ne la connaissait. Elle marcha donc avec son nouvel ami vers la sortie de la Cantine, essayant d'ignorer les regards des autres.





(HRP: c'est cours, désolé, mais après tout on change d'endroit maintenant non? Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   Dim 31 Juil 2011 - 9:06

La jeune Togruta ayant également fini son repas, elle se leva comme pour répondre à Alexandre ; Elle l’invitait donc à rester avec elle, et proposait de sortir visiter hors du temple, ce qu’elle n’avait encore que rarement fait. Elle évoqua Iziz, la cité qui se trouvait près d’ici.

A vrai dire, d’Iziz je ne connais pas grand-chose. Depuis l’assassinat de mon maître là-bas, j’ai toujours évité cette cité comme la peste… Mais après tout, c’est peut-être l’occasion de dépasser mes blocages… dit-il avec hésitation.

Je crois avoir entendu qu’Iziz avait un marché continu fourni de trésors et merveilles… Je ne suis pas matérialiste, mais j’aime bien regarder tout ce qui peut se trouver, on pourrait jeter un œil… Sinon, il y a le quartier musical, où on pourrait écouter quelque concert baroque. Et puis, qui sait, sur place, la Force nous guidera peut-être vers je ne sais quelle autre distraction.

Ils sortirent tous deux de la cantine. Le Chalactan s’assura que sa bourse de crédits était bien en poche avant de suivre Kara vers la sortie du temple.

[HRP : Voila, c'est court aussi, mais c'est pour conclure cet endroit et se retrouver dans Iziz]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre au hasard des cours [PV Kara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Cantine-