La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Nombre de messages : 72
Âge du perso : --
Race : --

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
1000/1000  (1000/1000)
PF:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 7 Oct 2007 - 1:13

[ Je me permets de vous rejoindre, s'il le faut, je supprimerai mon post au cas où Wink ]

Coruscant, la cité planétaire, centre de la Galaxie. Ce lieu phare connu de tous les systèmes et dont beaucoup de créatures n'ont eu la chance que d'entendre murmurer ce nom et non de voir ladite capitale si grande, si belle, si resplendissante. Et pourtant, comme chaque chose se trouvant dans cette galaxie, elle avait ses propres problèmes. La criminalité en était l'un d'eux. Et oui, ce qui était paradoxal, c'était bien le fait que, derrière son air magistral, ses messages de réunion à travers toute la république, le corps armé de Coruscant ne pouvait venir à bout d'une criminalité omniprésente. Comme on le dit souvent, c'est dans les endroits où règnent les égalités et un semblant de justice que les pires crimes pouvaient être commis. Néanmoins, ces crimes ne semblaient pas assez important pour mettre les Jedi's sur une route de passification. En même temps, les guerriers de la Force, comme certains les surnommaient, avaient leur propres ennuis et leurs propres problèmes à régler. Notamment, le retour des Siths qui, au coeur de l'ombre, semblait des plus évident.

Toutefois, tous les chevaliers ne semblaient pas vivre ou nourrir cette inquiétude. Tout du moins, en apparence. Une certaine importance était vouée à d'autres choses, à d'autres problèmes. Soana Seran en était un parfait exemple...

De part sa nature et sa manière de penser, Soana était déjà le genre de Jedi à ne pas se plier à tous les préceptes de l'ordre Jedi. Enfin, en apparence, il le faisait, oui. Néanmoins, sur certains fondements idéologiques, il pouvait se montrer différent ou en désaccord. D'ailleurs, il ne se privait pas de le dire à certains moments. Cela n'empêche pourtant pas de vouer un profond amour pour l'ordre, la paix et la Justice. Trois notions fondamentales dans la vie d'un Jedi. Des concepts qui, cependant, Soana savait irréalisable dans l'absolu. En effet, la paix absolue ne pourrait jamais régner. L'ordre serait une sorte de gigantesque désordre organisée et, quand à la Justice... Comment pourraît-elle être encore présente si plus personnes ne commettaient d'injustices? Voilà des réflexions qui avaient poussé notre ami à refuser sa nomination au Conseil.

En plus de cela, son dernier voyage avait marqué un peu son côté libre et solitaire au sein de l'ordre. Sans avoir prévenu qui que se soit, Soana était parti tel un voleur sur Correlia. Oui, le chevalier avait laissé sa padawan et le Conseil, passant pratiquement pour mort. Et pour quelle raison? Revoir ses parents. Enfin, ceci est la raison partielle bien évidemment. Les choses étaient bien plus compliqués que cela. Oui, notre jeune ami avait eu vent de quelques renseignements l'informant de la présence du Sith sur Correlia. Ce fameux Sith n'était autre que l'assassin du maître de Soana. Ainsi donc, aussitôt l'information reçue, notre chevalier ne pu s'empêcher de prendre la direction de ladite planète pour traquer cette créature obscure qui lui avait enlever un être cher. Mais, était-ce la vengeance qui le motivait? Répondre non de manière catégorique serait un pur mensonge. Cela dit, le fait qu'il ne désirait pas voir un Sith détruire encore plus de personnes, plus d'émotions au sein des simples êtres vivants de la galaxie l'avait également motivé.

Sa traque l'avait donc conduit, fatalement, sur Correlia avant de le ramener sur Coruscant aprés avoir vécu une épreuve des plus douloureuses. Son père, l'être avec qui il avait eu plusieurs distentions durant sa jeunesse, avait été assassiné par ledit Sith. Cet acte n'avait été qu'une simple provocation selon le chevalier noir. Une provocation que Soana se jura de faire payer durement aprés avoir enterré son père et du quitter sa mère, la perdant alors à nouveau une nouvelle fois.

Mais un Jedi ne doit pas vivre pour la vengeance, ni pour consoler le chagrin des autres. Le risque? Succomber à de noires émotions et basculer vers le côté obscur. Cela dit, Soana avait occulté un peu tout cela et l'une des périodes les plus sombre de la vie de Soana prenait naissance. En ce moment, c'était presque un 'au revoir' au chevalier que les membres du temple connaissait. Un être calme, posé, à la limite froid et distant mais qui prodiguait toujours un quelconque enseignement à une tierse personne qu'il pouvait rencontrer. Cependant, les enseignements, c'est bien beau. La pratique, les situations, le vécu, tout ca en est une autre et le chevalier Seran savait bel et bien qu'aucun code ou manuel du temple Jedi n'expliquait comment faire face à ce genre de situation, de configuration. Vous savez, ces situations où malgré votre calme et votre sagesse, les émotions arrivent à briser vos barrières et vous submerger légèrement, voir fortement.

C'est donc avec une certaine haine ancrée au plus profond de lui que le guerrier de la Force arriva sur Coruscant pour poursuivre sa traque au coeur des rues de la mère de la galaxie.

Aprés plusieurs heures de vaines recherches, notre jeune ami arriva dans une rue qui semblait se terminé par un hangar et où la foule semblait presque hystérique. Y sentant la Force émané non loin dudit hangar, et ressentant surtout pas mal d'ombres et de sentiments négatifs, le jedi était presque persuadé que sa quête avait enfin été fructueuse. C'est donc sabre à la main, néanmoins éteint pour le moment, qu'il s'avança, s'aidant par moment de la Force pour bousculer légèrement les badauds qui lui obstruaient le passage. Ainsi, il pu rapidement arrivé sur les lieux d'un combat. Un combat qui opposait trois mercenaires et un autre chevalier jedi que Soana avait eu le plaisir de rencontrer une fois au temple... Le maître Nalkair Ahreith. Le maître était, dans ce cas-ci, une dénomination attribué au jedi par le fait qu'il possédait un apprenti. D'ailleurs, cela était étrange, le fameux apprenti en question n'était pas présent.

Quoiqu'il en soit, le chevalier était en prise avec un des trois hommes qui tenait un blaster et qui venait, habilement, d'échapper à l'attaque de Nalkair tendait que les deux autres se trouvaient désarmés.

Toujours animé par un côté plus sombre, comme expliqué précédemment, Soana actionna la lame cristalline bleuté de son sabre laser qui se matérialisa en venant effleurer le sol. Son regard bleuté, froid et étrangement sombre était figé sur le garde au blaster. Ses dents se ressèrérent les unes contre les autres et notre ami leva alors son bras avant de le tendre en avant avec une certaine aisance et, surtout, une profonde assurance. Ce mouvement lui avait alors permis de passer à l'action et de lâcher son sabre pour que ce dernier aille découper cet individu en deux. Voilà comment un chevalier qui était contre la mort pouvait se retrouver à tuer, presque délibéremment, quelqu'un. Enfin, maintenant, il ne restait plus qu'a voir si le lancer de sabre de Soana avait été efficace, chose qu'il espérait. Car, bien que l'attaquant succombe à l'attaque ne le dérangeait pas, il n'aurait pas accepter de blesser Nalkair pour autant.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 7 Oct 2007 - 10:51

Nalkair s'apprêtait à repartir à l'attaque. Le blaster ne lui posait aucun problème mais il fallait tout de même qu'il arrive à l'éliminer avant qu'il n'ait eu le temps de tirer une salve. Alors qu'il commençait un ample mouvement de son sabre, il vit un éclair bleu juste derrière son principal ennemi. Il le ressentit jusque dans la Force : la présence d'un Jedi et le sabre lancé par ce dernier. Il se désinteressa aussitôt de l'homme au blaster et se reporta sur un autre, qui avait retrouvé sa vibro-lame, sur le même mouvement de taille.

(Message court mais bon, pas grand-chose de plus à mettre ^^)
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4115
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 7 Oct 2007 - 11:06

[A Soana : Non, pas de problème, bien au contraire Wink]

Résultat du lancer de sabre : 4
Résultat de la défense du blaster : 2
Résultat de l'attaque de Nalkair : 5
Résultat de la défense de vibro-lame n°1 : 5
_________________

Sans fioritures, la lame de Soana trancha sa cible en deux parties bien distinctes. Sur le visage de celle du haut, uniquement de la surprise et de l'incompréhension. Puis, la peur de la mort. Mais de toute façon, il était trop tard pour lui, mort, il l'était bel et bien. Ses yeux se révulsèrent, ses paupières s'abaissèrent, rideau de peau et de sang baissé sur une existance misérable...

Le sabre revint aussitôt dans les mains de Soana. Nalkair engagea le combat avec le premier sbire au sabre et son mouvement fut contré par la lame. Mais la surprise de l'autre homme était encore à son comble : il n'en revenait pas, son ami mort hantant son visage ravagé. Cette absence d'aggressivité se ressentit dans la puissance qu'il avait mise dans la lame et le sabre-laser de Nalkair la brisa. Poursuivant son chemin de particules turquoises, il traversa la gorge de l'homme et le tua net.

Déjà deux morts. Le troisième se releva et, avisant les cadavres de ses deux amis, il choisit l'option la plus naturelle : la fuite.
_________________

- Là-bas ? Les Jedi ne t'ont-ils pas inculqué plus de vocabulaire ? Oui mon fils, on rentre à la maison. Mais avant, tu vas me faire payer ce l'humiliation que tu m'as fait subir...

La mère disparut et le laissa là, affalé sur la chaise. Les mains du jeune Luke commençaient à progresser : la corde se détendait. Mais pas encore au point de se détacher...

La mère revint quelques minutes plus tard. Si l'enfant tendait l'oreille, il pouvait entendre quelque chose glisser le long du sol, à côté d'elle... Le bruit était suffisemment inquiétant pour faire paniquer le garçon. Et il était pas loin de se libérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 72
Âge du perso : --
Race : --

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
1000/1000  (1000/1000)
PF:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 7 Oct 2007 - 12:21

Un de moins... Et il y aurait pu en avoir d'autres. Cela était étrange mais une sorte de soulagement avait envahit le coeur du chevalier lorsque sa lame bleutée trancha violemment le corps de l'individu. Non pas qu'il y trouvait du plaisir ou autre, bien loin de là. Mais cela était un peu comme une occasion de calmer sa colère, sa rage de vengeance qui était dans son coeur depuis son départ de Correlia. Cela était sans doute l'un de ses moyens de défense face à l'ampleur du côté obscur. Mais ca, c'est une autre histoire à creuser une fois que les évènements se seraient calmés. En effet, bien q'un garde soit mort, il en restait deux autres, dont l'un qui se précipité sur Nalkair. Heureusement pour ce dernier, sa formation de Jedi et, surtout, de maîtrise du sabre laser lui permit de venir neutraliser rapidement le deuxième garde. Mais le troisième, qu'en était-il...?

A vrai dire, Soana, qui récupéra tout naturellement son sabre dans sa main tendue, ne savait aucunement quelle était la situation présente. Les causes et les conséquences de cette dernière, d'où provenaient-elles? Et oui, tel un chevalier, il savait faire abstraction d'une partie de sa colère pour se concentrer sur les évènements actuels et non sur un but à la fois sombre, obscur et presque inutile en somme.

Dés lors, il remarqua le troisième individu fuir mais, il ne pouvait le laisser partir. Nalkair était sans nul doute sur une affaire importante et ces trois vauriens devaient posséder une information dés plus utiles, d'une quelque manière que se soit. Comment faire? Oui, il fallait réfléchir et agir vite. Le chevalier Seran ferma les yeux sur l'image du troisième homme commençant à courrir pour trouver une aide dans la Force qui lui permettrait de stopper la course du fugitif.


*Non... Non... Non... Ca y est!*

Pensa-t-il en regardant à travers les éffluves vitales et matérielles de cette rue avant de rouvrir les yeux et de tendre sa main face à quelques tôles qui séjournaient négligement sur les parois d'une maison en fin de construction, ou en cours de réparation, c'est selon. Sa main libre se tendit alors face à cette carcasse. Son regard froid traduisait pleinement sa concentration et, d'un geste de la main, et surtout aidé de la Force, Soana tenta de faire tomber ces tôles sur l'homme en espérant ne pas le tuer, l'assomer serait largement suffisant, tout du moins, pour le moment...

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 7 Oct 2007 - 18:49

Le padawan sentit une boule se frmer dans sa gorge, les mots de sa mère le glacèrent tandis que la chose glissant à terre lui confirmait qu'elle avait tout préparé pour sa venue...pour son acceuil. Les liens entre ses doigts formaient des noeuds que l'enfant n'arrivait plus à défaire à l'aveugle. Effrayé il en oubliait d'assembler la Force autour d'elle pour l'interogger. C'est comme si Luke avait oublié qu'en se concentrant réellement il était capable de lui demander quel était le bon fil sur lequel tiré, il en avait les moyens mais l'enfant ne le savait plus. C'était comme si il retournait trois ans en arrière et qu'il ne connaissait pas encore la Force. Tout ressemblait trop à ces scènes d'antan. Etrangement se fut sa cécité qui le sauva, qui lui rappela que non rien n'était comme avant. C'était la seule chose qui différait des autres fois : il ne voyait pas le visage haït de sa mère.

Luke se surprit à craindre pour les Jedi au dehors ce qui voulait dire que petit à petit il recouvrait la notion de temps. Son nouveau Maître était sûrement en train de le chercher mais sa mère lui ferait du mal si il ne lui obéissait pas. Luke hésita alors à cesser le va et vient de ses doigts fins sur la corde. Cette femme était un monstre et rien ne pourrait l'arrêter, le sabre-laser de son mentor plierait même devant elle il en était certain. Maria le mettrait à genoux devant Luke et le battrait à mort en disant que c'était de sa faute...Luke ne verrait rien mais le sentirait...après elle serait capable de détruire le temple d'un claquement de doigts, l'enfant en semblait sûr: elle était tellement mauvaise qu'elle avait signé un pacte avec l'enfer et personne n'y pouvait rien. Seul son sacrifice permettrait aux Jedi de ne plus être dans sa ligne de mire.

Il ne se surestimait pas et ne mésestimait pas ls Jedi bien sûr mais il avait peur des pouvoirs d'éloquence de sa mère; le sénateur Grimm lui avait raconté comment elle commandait la justice...enfin pas tout à fait ça mais le reste Luke ne l'avait pas trop comprit, juste qu'elle était assez forte pour obtenir gain de cause malgré le fait qu'elle soit coupable. N'était-ce pas une preuve ? L'objet glissant à ses pieds ne lui disait rien qui vaille et l'enfant héditait toujours à agir selon sa panique et essayer de se détacher ou débarasser ce monde de sa mère en lui donnant satisfaction. A moins que...Il avait peur qu'elle s'attaque aux jedi si il s'enfuyait, et si seulement...Il ne s'enfuyait pas justement mais se rebellait assez vite pour qu'elle ne puisse pas donner l'ordre de faire du mal à ses amis ?

Cette idée fit frissonner Luke qui était de nature peureuse et docile. Que faire ? La slution la plus raisonnable était d'obéir mais c'était aussi risqué en y réfléchissant bien, c'était une femme sans parole, qui lui disait que Maria n'allait pas tuer les Jedi même si il l'écoutait ? L'enfant émit un lourd soupir et ferma les yeux comme pour accepter le coup qui ne manquerait pas de venir. Rassemblant soudainement son courage il comprit que ce sacrifice qu'il voulait faire quelques inutes plus tôt pour protéger ses amis était stupide et inutile...La hapan les massacrerait quand même alors autant jouer le tout pour le tout.

En appelant à la Force l'enfant essaya de s'imaginer les noeuds, il se calmait peu à peu avant celà, usant d'une technique de relaxation Jedi qu'il avait apprit dans le temple en cours collectif. Ce ne serait pas facile car Luke avait les mains liés et seul un chevalier ou maitre voir un apprenti en fin de formation pouvait prétendre utiliser la Force par le seul intermédiaire de l'esprit; c'est à dire soulever un objet avec ses yeux juste en y pensant; Luke avait besoin de ses mains pour guider cette dernière et s'aider dans son effort mais il n'avait pas le choix..Une fois qu'elle commencerait à le battre l'enfant ne pourrait plus se concentrer suffisament. Il lui fallait donc rassembler la Force et créer une onde puissante autour de lui, comme le souffle d'une explosion pour entraîner sa mère au loin; comme un Jedi le faisait généralement lorsqu'il repoussait un adversaire contre le mur la main tendue. Il se concentra; retenant même son souffle une dizaines de secondes sans s'en appercevoir parfois.

Après ça, si celà marchait; si sa mère était projeté au sol il devrait finir rapidement de se détacher; veillant à rester calme pour s'harmoniser du mieux qu'il pouvait avec la Force et agir vant que cette dernière ne reprenne ses esprits. Pour sortir ? Il verrait bien, ce qui comptait c'était que sa mère, si sure d'elle n'avait pas appelé de gardes pour venir avec elle; ils étaient seuls dans le hangar. Pour l'instant il fallait projetter sa mère, se détacher et s'enfuir. Et si la porte était fermé il pourrait au moins se battre si besoin est; les mains libres la Force serait beaucoup plus puissante et plus efficace chez lui. LUke attendit donc d'être près et lança son onde de Force; espérant que ca fonctionerait

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 14 Oct 2007 - 17:37

Nalkair vit du coin de l'oeil le résultat de l'attaque de Soana. L'homme avait été tranché en deux, net. Bon coup de poker... L'intuition du Chevalier Turquoise l'avait encore bien guidé. A moins que ce ne soit la Force... Bref, il avait sauté sur un autre adversaire. Cette fois, il ne se cacherait pas derrière la Force, il fallait qu'il use ses véritables capacités, le combat au sabre. Mais l'adversaire en face était coriace... Il parvenait à répondre coup pour coup et ne se laissait pas destabiliser par les attaques du Jedi. Ce dernier puisa dans les techniques de combat qu'il avait lui-même créé...

*Si tu crois que l'ennemi peut deviner tes attaques, fais quelque chose de totalement imprévu. Selon la réplique adverse, tu devineras ses attaques.*

Il sourit. Puis, rompant le combat, Nalkair éteignit la lame de son sabre et croisa les bras et, se penchant quelque peu comme pour le saluer, il attendit simplement la réaction de son adversaire.

« C'est fini. »

Un peu de bluff en plus, pour ajouter à la confusion de l'homme à la vibro-lame...
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4115
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 14 Oct 2007 - 17:54

L'adversaire de Nalkair ne savait trop que faire... Après avoir pesé le pour et le contre, plusieurs expressions étant passées sur son visage telle la surprise, la colère, l'abattement, il décida de faire ce que tout guerrier aurait fait à sa place : il fonça droit sur le Chevalier, pour l'occire en un dernier coup. Pour cela, il plaça tout dans l'attaque, levant bien haut son sabre pour l'abattre avec toute sa puissance sur la tête de Nalkair... Décrivant un arc de cercle vertical, la lame descendit inexorablement...
______________________


Du côté de Soana, les choses se déroulaient bien plus rapidement. D'un geste et avec une simple impulsion de la Force, il fit tomber les tôles sur le fuyard... Ce dernier tomba sur le sol, ne comprenant que trop peu ce qu'il lui était arrivé. Il n'était pas mort, juste assommé, malgré un morceau de tôle ayant pénétré sa jambe...
______________________


La femme s'avançait lentement vers le jeune garçon, assis sur sa chaise, encore ligoté. Un rictus mauvais était figé sur son visage et le sifflement inquiétant continuait de la suivre, chuintant lentement. Puis, elle fit le tour de la chaise, et se plaça face à lui. A la main, elle tenait un fouet. Son sourire s'élargit encore, pensant au supplice qu'elle allait faire subir à son fils. Une lueur folle dansait dans ses yeux lorsqu'elle leva son arme pour enlever quelques lambeaux de peau au jeune homme. C'est à ce moment là que Luke choisit de relacher sa puissance : juste avant que le cuir ne touche sa jambe. La puissance psychique envoya la femme à la renverse et libéra le jeune Luke de ses liens. Aussitôt, la femme s'était relevée et levait à nouveau son arme pour frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Sam 20 Oct 2007 - 17:12

Luke n'en revenant toujours pas se massa rapidement les poignets et fronça les sourcils. L'aura était si mauvaise que le danger était facilement repérable. Comme un point de rupture toutes ls conjonctures se réunissaient en un seul endroit; comme des lignes furtives courant vers la même source: sa mère. L'enfant recula un peu, hésitant à se battre contre cette femme qu'il croyait dotée de pouvoirs surnaturels. Tout comme sa méchanceté hors norme le Jedi avait toujours eu peur d'autre chose ...son charrisme; son pouvoir qui paraissait illimité sur lui. Mais Luke s'obligea à respirer profondément ! n'avait-il pas les mains libres grâce à la Force ? Sa natte d'apprenti lui chatouilla l'épaule dénudée à cause de son vêtement trop grand; lui rappelant qu'il était Jedi. Il pouvait le faire, se débarasser du monstre, lui ôter ses pouvoirs psychiques qui le paralysait.

Le padawan tendit ses mains et les ouvrit; paume dirigée vers le point de rupture, même pour un non Jedi c'était un avertissement très clair, il rassemblait la Force autour de lui et s'apprêtait à se défendre. Bien sûr Luke n'était qu'un apprenti mais son attitude changeait lentement au fur et à mesure des secondes qui passaient. Chaque instant lui perettait d'affirmer son contact avec la Force pour se rassé,ner et mobiliser ses pouvoirs.

Vaguement Luke se rappela la scène du repas; ou il tendait la main pour amener le pot à lui. Il était jeune, très jeune, mais ce genre de scène ne s'oublie pas, surtout lorsque le souvenir se dessine devant vous, sous l'ombre même de votre mère. Doucement le Jedi esquissa un geste; trois de ses doigts repliés et les deux autres entrouverts comme pour ajuster sa visée; il envoya une onde de Force vers sa mère; pas très puissante mais suffisement pour qu'elle sente comme un coup de vent faire voler ses cheveux blanchis et rarifiés par le temps et la maladie.

Luke s'imagina son visage et eut un petit sourire; il l'imaginait folle de rage devant sa glace, contemplant ses traits relâchés et ses rides. Elle n'avait plus rie nd'une hapan, plus rien d'une jeune femme conquérante. En elle Maria portait encore le germe de sa maladie; de sa punition. Luke se rappela qu'il avait rendez-vous au tribunal dans un mois. Jusque là il s'était sentit coupable; mais en réalité l'affaire s'était ouverte il y a deux ans; Maria avec son charrisme habituel avait fait appel et la voilà en liberté conditionnelle. Le sénateur Grimm avait supplié Luke de venir à la barre maintenant qu'il était en état et le padawan avait finit par obtempérer de mauvaise grâce.

Serait-elle stupide au point de tuer son enfant, alors qu'elle serait la première accusée ? Peut-être que finalement elle n'en avait rien à faire des conséquences ou qu'elle comptait le maintenit en otage; lui voler sa jeunesse...et son coeur mais Luke ravigoté par la Force reprenait peu à peu assurance; doucement il éveillait ses sens Jedi, comme il le pouvait car il n'était encore qu'apprenti. Pourvu qu'elle lui laisse suffisement de temps..encore un peu et Luke serait prêt

Attentif le padawan attendait l'attaque, normalement il était prêt; autant moralement que physiquement

-Cette fois....tu ne gagneras pas; tout le monde est contre toi. Je sens que tu tuerais les autres Jedi même si je me rendais, j'ai eu tort; après ce petit moment d'égarement je me réveille. Tu peux gagner contre moi parce que je ne suis qu'un enfant, un padawan...mais pas contre la Force, elle est tout autour de toi; comme un étau elle se resserrera et te punira..ce sera bien pire que ta maladie...Maman

Sa voix se répercuta entre les murs et Luke fut surprit par ses paroles. Sa voix calme contrastait avec les mots qui sonnaient comme un désir de vengeance et d'éveil au mnde. Celà contrastait avec son attitude soumise de tout à l'heure, était-ce le fouet qui l'avait éveillé ou la Force ? Il ne le savait pas mais se préparait à livrer ce qui serait peut-être son dernier combat; il rassembla toutes ces forces; il n'était qu'un enfant et il le savait, il savait sa propre faiblesse. Rares étaient les chances de gagner mais il se battrait comme son père l'avait fait

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 28 Oct 2007 - 11:30

La technique de Nalkair avait fonctionné. Dès qu'on sortait du schéma guerrier d'un combattant, celui-ci ne sait plus que faire et revient à ses instincts primaires, simples. Chez cet homme qui avait certainement tué toutes sa vie, cela consistait à tuer son adversaire par un dernier coup, violent. Sortir du schéma, toujours, surprendre son ennemi. La lame était levée bien trop haute, en un coup aisément parable. Attendant le dernier instant, il effectua une vrille, appuya sur le bouton poussoir de son sabre-laser et fit un mouvement rapide pour transpercer son adversaire. Ce dernier, entraîné par son élan, ne put pas esquiver le coup mortel de Nalkair et tomba, la surprise et la mort enveloppant son visage.

« Excuse-moi Soana, j'ai pas le temps de t'expliquer, faut que je me dépêche, mon élève est en danger. »

Regardant autour de lui, le Chevalier Jedi vit que les mercenaires étaient morts. Il se tourna alors vers le hangar et planta sa lame pour créer un cercle afin d'entrer dans le bâtiment.

[HRP : L'action était tellement prévisible que je me suis permis de tuer mon ennemi ^^]
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4115
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Sam 10 Nov 2007 - 17:31

Au bout de quelques minutes, le passage vers l'intérieur du hangar était ouvert. Ce n'était pas un hangar normal. A l'intérieur, il y avait de nombreux contenairs qui formaient comme des couloirs. Un labyrinthe. Nalkair s'y enfonça lentement, sur ses gardes, comme il sied à un Chevalier Jedi mais il pouvait sentir le doute le gagner. Et s'il arrivait trop tard ? Mais il ne devait pas se poser ces questions. Il fallait qu'il retrouve son élève. La Force le guidant, il sut qu'il n'y avait personne d'autre dans le bâtiment que deux présences. Il identifia la première comme celle de son élève et la seconde comme celle de sa mère. Le sabre-laser toujours sorti, la lame bleue éclairant faiblement les alentours. Après avoir tourné maintes fois à divers carrefours, il se retrouva au centre du hangar. Devant lui, une femme, à genoux devant un jeune garçon.
________________________________

La femme ne savait plus que faire, elle était complètement déboussolée. Elle avait l'impression que le monde entier s'effondrait autour d'elle. Son fils... même son fils était capable de se défendre contre elle. Qu'allait-elle faire ? Qu'allait-t'elle devenir ? Elle ne pouvait même plus exercer son pouvoir sur sa propre chair, sur son propre sang... Tournant la tête, elle vit le Chevalier Jedi arriver dans la lumière de la scène, son sabre-laser à la main. Le désespoir s'empara d'elle. Elle se mit à pleurer bruyamment et d'un coup, à une vitesse que le Jedi n'aurait jamais soupçonné à cette femme, cette dernière se leva et courut vers Nalkair. Et s'empala littéralement sur sa lame tendue. Tombant à genoux, s'aggripant au bras de l'homme, la mère du petit Luke murmura ces mots que lui seul put entendre :

- S'il vous plaît... protégez mon... fils...

Dernière expiration. Elle était morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Ven 16 Nov 2007 - 21:30

-Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnn

Ce n'était pas le cri de Maria qui l'avait averti puisque cette dernière n'aurait crié pour rien au monde. L'enfant n'avait pas non plus entendu les dernières paroles qu'elle avait prononcé mais la Force avait vibré d'un tel éclat que Luke en était tombé à genoux. Les dernières phrases qu'il avait dit avait sûrement du tuer sa mère...Il était u nassassin...comme elle...c'était dans son sang pourtant il ne voulait pas. Le padawan se redressa vivement; le voilà orphelin. Bah oui c'était quand même sa mère; et ça faisait une grosse différence de l'avoir su se baladant dans la nature ou morte. Parce qu'au fond Luke avait toujours su qu'ils se retrouveraient, mais plus tard lorsqu'il aurait été prêt pensait-il.

La Force continuait de vibrer; déroutant les sens de Luke complètement aveuglé cette fois-ci. Il perdit instantanément le sens de l'orientation et ne savait plus où il se trouvait; tous ses pouvoirs étaient focalisés sur le corps de sa mère se mêlant à l'aura de Nalkair. L'enfant se précipita sur l'un des murs, croyant atteindre la sortie et se cogna avec une telle violence que même en mettant ses mains au dernier instant pour amortir le choc il se blessa l'arcade sourcilière. A présent un petit filet de sang s'écoulait le long de son oeil vert; glissant le long de sa joue comme une larme étrage. Luke resta un peu sonné puis se releva et posa ses mains à plat sur le mur

-je veux sortir, je veux sortir, je veux sortir

Le padawan posa son front contre le mur; il était calme, un peu trop même; le genre de calme qui n'attendait que la tempête. Luke ne voulait pas aller en prison; il ne voulait pas être comme elle. L'enfant se prit à regretter ce qui s'était passé, à cet instant il aurait même aimé être chez eux et enfermé dans sa cave.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Ven 16 Nov 2007 - 21:57

Le Chevalier n'avait pas eu le temps de bouger. Il n'avait pu faire aucun mouvement pour empêcher la mère de Luke de se suicider sur son sabre. Tout était allé trop vite. Elle était encore à genoux devant lui, son expression figée en un rictus de tristesse. Nalkair l'allongea sur le sol et la laissa là, allant rejoindre l'enfant qui voulait sortir de la pièce. Lui aussi était choqué, évidemment mais il savait aussi qu'il ne devait pas le montrer à son élève : il sentait les ondes de désespoir qui se propageaient autour de Luke et se devait de ne pas les attiser davantage. Il s'approcha de l'enfant et s'accroupit près de lui, posant une main sur son épaule. Le Chev fit en sorte de créer une coque de Force autour d'eux deux, pour que Luke reprenne ses esprits.

« Je sais ce à quoi tu penses, Luke. Ce n'est pas de ta faute si ta mère est morte. A vrai dire, ce serait plutôt de ma faute à moi. J'aurais du être plus vigilent et t'éloigner d'elle aussitôt dès qu'on l'a vu dans la rue. Tu ne l'as pas tué, Luke. Je ne peux pas en dire autant pour moi... »

En fait, le Chev ne savait pas trop quoi dire en ce moment. Quand quelqu'un perdait un proche sur sa planète d'origine, on manifestait son soutien en ne parlant plus du proche disparu. Parfois un simple geste pour dire qu'on compatissait. Mais il savait que pour le petit Hapan, cela ne suffirait pas mais il ne savait pas quel discours prononcer...
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Ven 16 Nov 2007 - 22:14

-elle était déjà morte avant...ok...est-ce qu'on peut sortir ? maintenant ?

fit-il en se dégageant gentiment de la main de Nalkair pour tenter de trouver la sortie; ses mains essuyèrent le sang qui coulait de son arcade puis passèrent sur le mur en cherchant la sortie, il se sentait enfermé dans une boîte et ce n'était pas pour lui plaire. Cependant le padawan n'était pas agressif avec Nalkaïr malgré son désespoir, c'était sans doute son bon caractère qui ressortait après tout; malgré tout ça. Le padawan finit par retrouver une partie de ses sens et trouva la porte brisée, il s'y dirigea ne vacillant, buttant sur des objets qu'il ne détectait pas tant il était obsédé par la sortie de cet endroit

Luke arriva enfin au seuil; une brise fraîche vint fouetter son visage; sa longue natte s'apprentie se plaqua contre son cou crispé tandis que les yeux fermés et la tête levée il s'offrait au vent; une main posée sur la porte cisaillée. Le sang sur son arcade sourcillière ne le gênait plus vraiment, il ne coulait presque plus, cela lu iétirait un peu le visage car le sang en question avait séché mais c'était le cadet de ses soucis.

-Au fait... Vous le ferez aussi ça ? si je fais pas ce que vous attendez de moi ? hein ?

Il entendait l'abandonner; que ce soit en le voyant plus jamais ou en se tuant. Luke préférait être mis au courant pour ne pas faire d'erreurs cette fois te ne pas risquer l'abandon. Il se savait plus petit que ceux de son âge Paraissant de deux ans; il se savait frêle t de constitution fragile; nul au sabre et aveugle...al seule chose qui émanait de lu iétait cette beauté propre à sa race et la Force avec laquelle il possédait un lien puissant...Mais bon, il n'était pas très doué quoi; la preuve ils les avait entrainé dans une drôle d'histoire...Pourquoi Nalkair semblait s'être attaché à lui ? il n'était pas attachant..en tout cas Luke, lui ne se trouvait pas attachant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Ven 16 Nov 2007 - 22:28

Nalkair suivit le jeune garçon, faisant le moins de bruit possible, ne voulant surtout pas le gêner dans sa quête de la sortie et d'air pur. De toute façon qu'aurait-il pu faire ? Tout cela était entièrement nouveau pour lui... Il repensait à son peuple, à sa fuite qui venait le hanter toutes les nuits, les visages de ses compagnons morts qui lui avaient créé un chemin pour qu'il puisse s'enfuir... Il fut ramené à la réalité par la voix de l'enfant.

-Au fait... Vous le ferez aussi ça ? si je fais pas ce que vous attendez de moi ? hein ?

Sans qu'il ne sache vraiment pourquoi, des larmes vinrent perler aux yeux du Chevalier. Cela devait être la première fois qu'il pleurait depuis longtemps. Même lorsqu'il s'était enfui, il n'avait pas versé de larmes et voila que maintenant, alors qu'il était devenu Chevalier Jedi, qu'il avait un padawan dont il devait s'occuper et auquel il s'était attaché... Il ne chercha pas à retenir ses pleurs mais il ne sanglotait pas.

« Non Luke, dit-il d'une voix calme, je ne t'abandonnerai pas. La seule chose que j'attends de toi, c'est de recevoir l'enseignement que je vais te donner. Je serai bien plus exigent auprès de moi-même. Non, jamais je ne te laisserai seul. Tu peux compter sur moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Ven 16 Nov 2007 - 22:41

-Promis...

ce n'était pas une question, plutôt un pacte en fait; il promettait de suivre l'enseignement de Nalkair; comme ça le chevalier ne l'abandonnerait pas. Luke attendit que le chev soit près de lui pour se retournr et s'enfouir dans la tunique douce de son professeur. Il se sentait libéré d'un côté car la relation qu'il entretenait avec sa mère était fusionnelle. Même en étant absente Maria l'avait hanté l'empêchant de grandir, même physiquement comme si il avait voulu rester tout petit et tout frêle pour ne pas qu'elle le voit. Désormais il la laissait partir avec pour seul et dernier souvenir un rapport de force extrême entre deux dont elle avait gagné toutes les batailles sauf la dernière qui se révélait être le dénouement de leur guerr. Le padawan se sentait épuisé, il se détacha de Nalkair; restant debout; se concentrant sur le vent qui jouait avec sa longue toge de Jedi. D'une main encore tremblante il repoussa sa natte d'apprentie; étrangement faire de ses vrais cheveux et qui lui retombait jusque sur la poitrine.

-Faudra l'enterrer correctement...quand même...je pense que sur Hapès ce serait bien; et aussi prévenir le sénateur Grimm, elle l'a détruit mais bon c'était quand même la mère de son fils, pas vrai ?

Sa voix était redevenue calme et le vent lui faisait du bien; il continua et termina d'une voix douce

-Et maintenant que fais-t-on ?....Maître ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   Dim 18 Nov 2007 - 12:37

Le chevalier éprouva encore plus de surprise lorsque l'enfant se blottit contre lui. Les contacts physique entre Chevs étaient très restreints et quand malgré tout, cela arrivait, ils avaient un espèce de réflexe qui les éloignait aussitôt l'un de l'autre. La société Chev, malgré sa situation d'esclavage, est extrèmement réglementée... Mais Nalkair ne s'éloigna pas. Au contraire, il posa une main sur l'épaule de l'enfant, espérant que cela le réconforterait. Ils restèrent au moins une minute dans cette position et enfin, Luke recula.

-Faudra l'enterrer correctement...quand même...je pense que sur Hapès ce serait bien; et aussi prévenir le sénateur Grimm, elle l'a détruit mais bon c'était quand même la mère de son fils, pas vrai ?

Le jeune garçon avait déclaré cela d'une voix étrangement calme...

« Oui, bien sûr. Je vais donner des directives en ce sens. Et oui effectivement, c'était ta mère. Ne t'inquiète pas pour ça, je me battrai pour que ce soit fait dans les règles. »

-Et maintenant que fais-t-on ?....Maître ?

« Eh bien nous ferions mieux de nous rendre au Temple Jedi. Il faudra que je fasse un rapport sur ce qu'il s'est passé aujourd'hui, pour mettre à jour les différentes archives. Et on ferait mieux de partir maintenant. Plus tôt ce sera fait, mieux ce sera. »

L'élève et le maître retournèrent alors vers l'astroport de Coruscent et prirent leur envol pour Ondéron.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les rues surpeuplées, deux Jedi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-