La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Boire ou tricher, il faut choisir [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Boire ou tricher, il faut choisir [PV]   Dim 21 Nov 2010 - 13:50

[Pv Lyhin't]


Il n’avait pas été assez prudent.

En même temps, c’était si tentant. Dans une cantina de la ville haute d’Iziz s’était organisé un tournoi de Triga, et la Force savait qu’Ovide était particulièrement excellent dans ce jeu. La Force ne pouvait d’ailleurs que le savoir vu comment le padawan la mettait à contribution les moments opportun. C’était si facile, entre sa puissance de calcul, son expérience du jeu, et sa maitrise de la triche, il ne pouvait que gagner. Même qu’il pouvait le faire à moitié ivre. Ca, c’était le pari débile qu’il avait fait avec lui-même. Ovide aimait les challenges. Aussitôt pensé, aussitôt fait, il s’envoya suffisamment de membroisie pour que le jeu en vaille la peine et c’était parti. Et effectivement, il y eu du challenge. Si de coutume il était bon ne serait ce que par sa capacité à calculer moult combinaisons possibles, c’était une autre paire de manches de se concentrer quand on avait des barbus qui chantaient une histoire de pince à linge dans la tête. Si bien que le Hapan se retrouva contraint de tricher beaucoup plus que d’habitude pour gagner. Sauf qu’il était dans la ville haute. Et qu’il y avait des Jedis qui y passaient régulièrement.Et que c’était super pas discret d’utiliser autant la Force à répétition dans une cantina. Bref, il se fit prendre en moins de 3 parties, à moitié beurré sur le plateau de jeu. S’en suivit ce que de droit : remontrances comme de juste, puis l’annonce d’une sanction.

Classique.

Cependant, c’était quand même la première fois qu’on l’envoyait aussi loin juste pour ça. D’habitude, on l’envoyait faire du nettoyage avec les drones, ou encore on l’envoyait copier et apprendre des tas d’autres trucs inutiles. Ca limite il aimait bien en fait, mais il se devait de faire semblant que ça l’ennuyait. Ovide n’était toujours pas un ingrat, les gens aiment que les punitions déplaisent aux concernés, alors il faisait mine de s’y ennuyer.
Revenons à nos cookies. Cette fois-ci, il ne resterait pas sur Iziz pour sa punition. Non, on avait décidé de l’envoyer loin loiiiiiiin (trop) loin dans la galaxie. Ovide n’aimait pas les voyages. Quand bien même on ne l’envoyait pas crapahuter dans la jungle, les voyages, ce n’était jamais aussi confortable que le temple. Ovide aimait son petit coin douillet, bien qu’il le partage avec d’autres,où il avait étalé tout son bazar. En voyage, on était obligé de quitter tout ça, car même le meilleur des hôtels n’atteignait pas à ses yeux la douilletitude du temple, et il n’aimait vraiment pas ça.

Autre exception à la règle, ce n’était pas le maître habituel qui le surveillait. Décidément, que de nouveautés pour cette sanction, cela cachait quelque chose... Il s’agissait cette fois d’une dénommée Lyhin’t Na Tae,chevalier Jedi de son état. Le Hapan grognait un peu intérieurement. Cela l’embêtait qu’il s’agisse d’une femme. Il avait tout de même une certaine éducation bien incrustée dans sa tête et ses gènes, et une certaine tenue donc à tenir face aux représentes de l’autre genre.

Et c’est ainsi que le binôme se retrouva donc sur Alderaan et devant sa légendaire bibliothèque. Ovide n’y croyait pas. On lui avait fait faire tout ce voyage juuuste pour une bibliothèque ? Mais qu’avait elle de plus que celle du temple, je vous le demande hein ? Il n’avait quand même pas déjà trop fait de bêtises pour avoir déjà tout copier quand même ? Le padawan douta que l’on puisse en venir à bout de toute façon. Un air septique sur le visage, il se tourna vers la Togruta. Elle ne lui avait encore rien dit de la tâche qu’il aurait à accomplir après tout, mais maintenant qu’ils y étaient, il allait bien falloir qu’il sache.

« Que dois-je donc faire ici, Maître ? »


Dernière édition par Ovide Mi'k le Mer 1 Déc 2010 - 7:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Boire ou tricher, il faut choisir [PV]   Mer 24 Nov 2010 - 21:03

Le soleil entrait par la grande vitre et réchauffait doucement l'atmosphère. La togruta notait scrupuleusement les dernières informations qu'elle avait observées sur les plantes qu'elle cultivaient. Elle enregistra les données et les comparaisons avec les derniers relevées étaient de bonne augure. La plante grandissait bien plus vite que dans son milieu naturel. Le Chevalier avait voulu vérifier qu'elles étaient cultivables en intérieur avant de contacter des laboratoires. Ces fleurs pouvaient servir de base thérapeutique pour un nouveau traitement. La plante poussait sur une planète de la bordure extérieure. Ce n'était pas si loin, mais la politique de cette zone de la galaxie était toujours un peu plus délicate. Pouvoir développer la plante ailleurs était donc un gage de sureté pour la production, ce qui était nécessaire pour pouvoir contacter les industries. De plus, il serait malheureux que des habitants d'une planète manque de traitements et pâtissent d'un conflit à l'autre coin de la galaxie, qui ne les concernaient pas.
La Dame enregistra le tout, bien décidée à envoyer ces données à plusieurs contacts. La togruta ne voulait pas entraîner une exclusivité, qui donnerait un coût excessif au produit final. Elle comptait également sur le phénomène de compétition: la concurrence les incitaient à développer plus vite les médicaments, pour être les premiers sur le marché. Le chevalier les aidaient en leur donnant un matériaux brute, c'était déjà un sacré coup de main, ce n'était toutefois que le point de départ de la course. Elle suivrait rapidement et de loin recherches, les privées n'aimaient pas trop que l'on mette le nez dans leurs affaires. Cette partie, la Dame la leur laissait. Elle vérifierait surtout que les traitements parviennent bien à ceux qui en ont besoin. Cette étape était cependant encore loin.

La togruta entendit les portes s'ouvrir et leva son nez pour se retrouver face à un collègue, visiblement un peu gêne. Elle l'invita à s'asseoir et lui prépara une boisson, tout en écoutant sa demande. Un padawan s'était fait surprendre à user de la force pour tricher. Ce n'était pas exceptionnel, les enfants faisaient leurs expériences et testaient toujours le cadre imposé par leurs aînés. Il y avait cependant un problème avec celui-là: C'était un récalcitrant. Pour les tests du nouveau venu qui marque son territoire, il était trop vieux et trop jeune pour la crise d'adolescence.
D'après son interlocuteur le dossier du jeune Mi'k, devait être aussi épais que son avant-bras. Certes, celui-ci n'était pas très gros, mais cela faisait déjà un beau nombre d'infraction. Le maître semblait quelque peu perdu et ne plus savoir quoi inventer pour sévir. Sans compter que les punitions étaient inefficaces. Le chevalier Na Tae remplissait les tasses et commençait à deviner le but de cette visite. Elle laissa son interlocuteur confirmer ses soupçons. Il voulait qu'elle se charge de la punition du gamin.La Dame ne lâcha pas de soupire et se contenta de plonger deux sucres dans sa tasse de thé. Elle n'était pas très douée, ni vraiment à l'aise avec les punitions. Lyhin't pouvait cependant bien rendre service à son collègue. De toute manière, si ce n'était pas efficace, ce ne serait qu'un raté de plus sur une longue liste.

La Togruta décida de sortir un peu le jeune trublion, qui semblait prendre tant de plaisir hors du temple. Le chevalier Na Tae pensa que la bibliothèque d'Alderaan contenait de nombreux trésors et de quoi travailler. Il n'était pas question de mettre en compétition celle du temple avec celle-ci, les deux avaient des informations que l'autre ne possédait pas. Ces deux structures étaient complémentaires et contribuaient toutes deux à l'enrichissement des gens qui pouvaient les fréquenter. Le chevalier comptait bien y faire quelques recherches supplémentaires sur son projet actuel, pendant qu'Ovide travaillerait à côté.

« Ce que font les gens dans une bibliothèque, lire, apprendre et discuter du résultat de leur recherche. »

Le ton qu'elle avait employé était calme, posé et doux. Son sourire et l'éclat de malice dans son regard trahirent cependant son amusement. Elle taquinait un peu l'impatient, qui ne lui avait même pas laissé le temps d'ouvrir la bouge. L'art de ne pas répondre était un domaine que Lyhin't commençait à maîtriser. Le chevalier Na Tae décida de ne pas laisser le petit hapan dans l'ignorance trop longtemps.

« Les heures qui vont suivre vont être coupées en deux parties. Une dans laquelle tu seras libre de choisir le sujet que tu veux et pour laquelle tu devras me rédiger un petit rapport. Un résumé de ce que tu auras appris et même, si tu le veux, comment tu comptes exploiter ces nouvelles connaissances. L'autre partie sera un peu moins amusante. Je te donnerais un certain nombre de titres et tu devras en choisir un à lire. Ce sont des ouvrages de philosophies, assez peu épais. Tu pourras donc les lire sans problème. Si tu rencontres des difficultés, n'hésite pas à me demander. À la fin de ta lecture, je veux, non pas un résumé, ni une copie, mais ton avis sur l'ouvrage. Ton point de vue vis-à-vis de ce que tu vas lire. Et si tu es d'accord ou non avec l'auteur ainsi que le cheminement qui t'a conduis à ta conclusion. Bien sûr les écrits à me rendre doivent être courts, sinon tu n'auras pas le temps de tout faire. »

Ce n'était pas réellement une punition d'après la togruta. Elle espérait cependant en apprendre plus sur le jeune homme avec ce type de travaux. Ovide était imperméable aux réprimandes classiques, Lyhin't l'avait bien compris. Avec l'hapan, il allait falloir s'y prendre d'une autre manière et pour l'instant, elle ne savait pas laquelle. Le Dame devrait le découvrir durant les prochaines heures.

« À toi de choisir par quelle partie tu veux commencer? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Boire ou tricher, il faut choisir [PV]   Mar 30 Nov 2010 - 9:53

Lire, apprendre et discuter du résultat des recherches.

Mouais.

Ovide cherchait où pouvait bien être l'embrouille. Parce que là, la punition, il la voyait pas des masses. Enfin, pour le moment. Parce que pour être vague, ça c'était du vague. Le padawan admirait là tout l'art Jedi de répondre sans répondre le tout saupoudré d'un soupçon philosophique pour finalement laisser sur sa faim. Et étonnement, plus les Jedis étaient gradés, plus ils devenaient bon à ça. Le jeune se tenait silencieux aux cotés de la Togruta, jusqu'à ce qu'elle décide finalement de préciser le planning de manière compréhensible pour les oreilles impies et inaptes encore du padawan au dialecte du Jedi confirmé.

Ovide chercha d'autant plus où pouvait être l'embrouille. Parce que là, la punition, il ne la voyait plus du tout, même pas à l'horizon. Pas de pavés à écrire ? Elle ne voulait que des trucs courts ? Genre, y'aura même pas le gros tome de morale bien chiante, mais juste un livret de philosophie ? Le Hapan affichait une mine encore plus suspecte que d'habitude. Il n'aimait pas quand le ver des sables sous roche se révélait autant planqué. En plus, c'était lui qui allait choisir le sujet de la première partie. En gros, on lui donnait du temps gratuit pour apprendre les trucs inutiles qu'il raffole. Et pour la deuxième, il sortirait un avis tout copier coller galaxipedia en y ajoutant des fautes d'interprétations classiques que l'on attend d'un ado comme lui. D'ailleurs, peut être même qu'il n'aurait pas besoin de faire la deuxième partie. S'il jouait son coup. Mais la Togruta semblait... Différente, pour le moins, de l'ancien chevalier chargé de ses punitions. Plus calme et plus posée, il allait falloir la jouer nettement plus fine. Ou peut être même ne pas jouer justement pour atteindre son but. Et surtout faire gaffe à ne pas obtenir l'effet inverse. Ovide voyait deux options à tester avec la Dame au cours des prochaines heures. Affichant un visage réfléchit, le Hapan fit mine de chercher sur quel sujet il pourrait travailler. En fait, il avait déjà une petite idée qui trottait derrière la tête depuis une bon moment. Il répondit donc à la Togruta avec un petit sourire tranquille :

"J'aimerais commencer par la première partie. Et j'ai déjà une idée du sujet, j'aimerais faire des recherches sur deux phénomènes chimiques, la phosphorescence et la fluorescence."

Par contre, il ne lui dirait pas la vraie future application qu'il en ferait. Ça aussi, il savait déjà depuis un moment. L'idée en soit était géniale, mais il fallait que ça ne se voit pas trop à l'état normal. Il voulait refiler à un autre padawan une tenue qui brille dans le noir de manière complètement ridicule. Bon, le plus dur, cela allait être de convaincre l'intéressé de garder cette tenue sur le dos, bien qu'Ovide pensait lancer un pari débile à cette fin là. Mais toujours était il qu'il fallait le fabriquer, ce vêtement. Et puisqu'il était là à devoir faire des recherches de son choix, autant gagner du temps.

Et puis que l'objet de sa future punition ait été conçu durant une punition, ça ne manquait pas de charme non plus.

Enfin, en attendant, il lui faudrait trouver une future application au cas où maître Lyhin't le lui demandait. Ou pas remarque, le sujet pouvait être suffisamment saugrenu mais si facilement justifiable par un jeune de son âge. Il avait parfaitement le droit d'être fasciné par ce genre de réactions, et de se demander d'où ça venait. Mais de ne pouvoir rien en faire pour autant. Néanmoins, cela manquait de défi. Ovide aimait toujours autant les défis. Certes, il avait déjà pour objectif de faire sauter la deuxième partie, mais ça, c'était juste comme prendre le roi dans une partie d'échec. Là où il y avait du challenge, c'était de faire échec et mat sans perdre de fous par exemple. OK, adjugé vendu, le but de cette première session serait de trouver une application valable des recherches, et il ne devra y avoir aucun lien avec du textile. Manquerait plus qu'il donne un indice pour sa prochaine plaisanterie ce faisant. C'est plat, une blague dont on vous a raconté l'essence avant. Non, Ovide espérait bien que cela soit une première, le coup de la tunique brillante, et que cela soit une surprise. Donc un truc phosphorescent, mais pas textile.

Mais revenons à nos cookies, finalement, le Hapan savait maintenant comment cela allait se dérouler, mais assez peu sur ce qu'allait faire la Togruta. Et cela était important pour son objectif number one. Il fallait qu'il en sache un peu plus sur la personne pour voir jusqu'où il pourrait gratter. Il reprit donc la parole pour poser des questions en relation avec la situation, mais qui pouvaient peut être lui donner l'indice supplémentaire qu'il attendait.

"Vous vous y connaissez un peu en chimie maître ? Vous travaillez sur quoi ?"


Ovide savait que les chevaliers et maîtres Jedis étaient tous aussi différents des uns des autres que pouvait l'être une partie de cartes de la suivante. Du peu qu'il en avait vu, le chevalier Na Tae semblait être plus du genre mental que guerrière. Cela allait être très tendu le cas échéant. Chaque libertés gagnées aussi infimes soit elles pourraient être perdues à la première erreur. Le padawan voyait déjà la partie à venir sur un jeu défensif. Il n'attendait plus que l'approbation du sujet d'étude et les réponses -ou pas, toujours pour une histoire d'art Jedi à la non-réponse- à ses deux questions.

Puis le travail et le grand jeu pourraient commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Boire ou tricher, il faut choisir [PV]   Sam 11 Déc 2010 - 16:50

Le jeune homme avait donc choisi de commencer par la partie la plus plaisante. C'était déjà une indication sur l'état d'esprit du disciple, car certains individus préféraient garder le meilleur pour la fin. Un sourire doux et approbateur répondit à celui tranquille de l'Hapan. Le bonhomme avait un caractère décidé et il était du genre confiant en lui. Ces traits ressortaient déjà sur son dossier, ils se confirmaient en face à face. Ce n'était sans doute pas le genre de personnalité à être mater.

« Bien, va pour ces sujets-là. »

La Jedi indiqua au padawan une place devant un des nombreux écrans de la bibliothèque. Le sujet choisit par Mi'k était non seulement précis, mais pointu. Le chevalier Na Tae entra rapidement les mots clefs pour lancer la recherche des données nécessaires.

« Je fais un peu de chimie, ainsi que de la biologie et de la physique. »

Quand le temple ne lui donnait pas une mission d'ordre diplomatique, la Togruta se trouvait principalement à l'infirmerie, ou à faire des recherches, que ce soit dans le domaine médicale ou d'autres sujets pouvant aider autrui. Sans compter les heures d'enseignements qu'elle donnait parfois au plus jeunes padawans. Pour un chevalier jedi, elle n'était donc pas toujours aux quatre coins de la galaxie. Elle était même assez casanière, bien que le terme restait tout de même relatif. L'univers était vaste, les planètes nombreuses et les raisons pour un conflit multiples, ils avaient donc beaucoup de missions diplomatique. Le chevalier Na Tae avait donc son lot de voyages.

« Je ne connais pas ton niveau en chimie quantique, j'ai donc sélectionné quelques écrits sur ce domaine, que tu pourras consulter. Ce ne sont que des bases, mais c'est suffisant et obligatoire pour ce que tu souhaites faire. Les titres soulignés correspondent précisément aux sujets qui t'intéresse. »

La Dame entra diverses options pour que le padawan ne puisse pas se perdre dans le vaste réseau que constituait la bibliothèque. Il était si tentant de se plonger dans les différents fichiers et de partir dans tous les sens, pour finir par ne rien écrire et encore moins sur le sujet qu'il s'était choisi. Lyhin't préférait cadrer un peu le jeune.

« Si tu as des problèmes ou estime qu'il te manque des informations, n'hésite pas à me le signaler. Normalement, il y a tout ce qu'il faut avec ce que je t'ai sélectionné et ce sera suffisant pour le temps imparti. »

La Togruta se redressa, car elle avait son propre travail à faire. Travaux qui avait apparemment attiré la curiosité du jeune Hapan.

« Je suis entrain d'étudier les conditions de culture pour une plante, aux propriétés curatives diverses. Cela permettrait à certain laboratoires de développer de nouveaux médicaments. »

Si le chevalier commençait à avoir une petite idée pour la première partie, les propriétés curatives étaient encore floues. Elle avait vu les locaux l'employer en divers cataplasme. Elle ne savait pourtant pas où ce situait les différents principes actifs, la tige, les racines ou les fleurs ne servant pas pour les mêmes maux. Lyhin't voulait que les industrie s'intéressent à cette plante, elle devait avoir des arguments percutant. Elle était venue ici pour obtenir des précisions sur celle-ci. Le peuple qui les employait était primitif, mais elle n'était pas la première exploratrice à poser les pieds là-bas. D'autres devaient avoir rencontrés cette plante et garder des traces sur celle-ci. Il arrivait souvent que des produit tombent dans l'oublie. La Dame s'installa face au padawan et alluma un autre poste pour faire ses propres recherches, en espérant que les documents ne soient pas si vieux, qu'elles doivent allé chercher dans un antique livres si précieusement stockés.

« Et toi, quel est ton projet pour faire une demande aussi précise? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Boire ou tricher, il faut choisir [PV]   Jeu 30 Déc 2010 - 11:58

Comme prévu, ça allait être tendu. Alors que ses sujets d’études venaient d’être acceptés, la Togruta lui apprit également qu’elle avait des connaissances en science. Holy Shit. Si elle s’y connaissait, il n'allait pas pouvoir raconter de sornette. Et comme il n’avait aucune idée jusqu’où allaient et dans quels sous domaines elle avait du savoir, il fallait donc partir du postulat qu’elle en avait dans tout pour éviter une erreur de jugement malheureuse. Tant pis. S’il ne pouvait pipauter là dessus, il avait encore 2 autres chevaux de bataille. Et ceux là ne dépendaient que de lui pour l’un et de la bonne volonté à discuter de la Togruta pour l’autre. Sur ce plan là, ça semblait être un terrain assez favorable. Et il le faudrait bien vu comment le chevalier veillait à bien tout restreindre autour de lui de sorte qu’il ne puisse s’égarer dans ses recherches plus ou moins involontairement pour respecter les délais qu’elle avait imposé. Elle pressait d’ailleurs d’autant plus la montre dans le jeu d’Ovide quand elle lui demanda qu’elle était le projet possiblement caché derrière son sujet si précis. Le garçon observa un instant de silence. La question tombait plus tôt que prévu, il s’y était attendu plutôt à l’avoir au moment du compte-rendu de la séance. D’un coté, cela était rassurant pour le cheval de bataille number two, mais il fallait maintenant fournir une réponse. Le padawan adopta une fausse moue hésitante, celle de celui qui a peur de dire une bêtise ou de dévoiler une idée pouvant sembler absurde pour celui qui jouait le rôle du ‘professeur’.

« Oh, ce n'est pas aussi noble que vous et votre recherche sur les médicaments. Déjà, je me suis toujours demandé comment ça fonctionnait. C'est vrai dans le fond, c'est assez magique quand on ne sait pas : on laisse un objet phosphorescent à la lumière pendant quelques heures et quand on le plonge dans l'obscurité, il se met à briller à son tour. J'voulais savoir pourquoi, mais mon niveau est... Très modéré dans le domaine. »

En réalité, il se débrouillait plus qu’honorablement pour un padawan de son âge qui aurait dû passer plus de temps à l'apprentissage des préceptes et de l'art Jedi plutôt qu'à la science. Mais c'était heureusement pas le genre de chose que l'on notait sur les dossiers. Et même si le chevalier se rendait compte que le Hapan se débrouillait mieux que prévu, il tournerait ça en fausse modestie. La notion de modéré restait un point de vue personnel : un chevalier modérément bon était meilleur qu'un padawan. Tout dépendait du référentiel appliqué. Donc Ovide serait très modéré aujourd'hui. C’était la première condition pour pouvoir gratter du temps.

« Je sais juste un truc, c'est la différence visible entre ses deux phénomènes. L'un est lent et n'émet pas de chaleur, là où l'autre est rapide et perd une partie de l'énergie sous forme de chaleur. »

L’idée germait au fur et à mesure qu’il parlait. Il prenait son temps, parlait lentement et calmement, mais son esprit carburait plein pot pour fournir une réponse à la fois logique et naïve comme motif à ses recherches. C’est qu’il avait un pari avec lui même à tenir. Le fait d’expliciter à l’oral les différences entre les deux phénomènes donna le déclic qui lui manquait.

« Si on pouvait faire un outil capable de fournir de la lumière longtemps comme la phosphorescence, mais qui dispenserait également de la chaleur en quantité suffisante comme la fluorescence, ça ferait un "feu" de survie économe et rechargeable facilement en énergie tout en étant portable et sécuritaire vu qu’il ne brûle pas. Ce serait formidable n'est ce pas ? »

C'était un projet qui n'aboutirait jamais, et qui ne l'intéressait pas outre mesure. Mais cela ferait l’affaire. Cela valait toujours mieux que de dire qu’il voulait fabriquer une tunique idiote pour un camarade.

« Mais dites... Ca fait vraiment parti du travail des Jedis de faire des recherches pour des labos de medocs ? Parce que bon, la seule chose qu'ils vont faire, ça va être de vendre le fruit de vos recherches pour une somme sonnante et trébuchante de crédits. Le Temple reçoit de l’argent pour ça ? Ou bien c’est d’abord le Temple qui demande des recherches et puis qui les vends aux entreprises pharmaceutiques ? Parce que sinon, si j’étais patron d’une de ses boites, j’attendrais que les Jedis fassent le plus dur et je me contenterait de mettre en production... »

Et maintenant, le but du jeu serait de maintenir le plus longtemps possible la discussion avec le chevalier Na Tae. Vu qu’il ne pouvait pas perdre du temps en s’égarant sur un autre sujet que celui fourni via les recherches à la bibliothèque, il était toujours possible d’en perdre en discutant sur l’autre sujet précisément pour lequel la Jedi était ici.

Et puis la moral, c’était toujours motif de débat.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boire ou tricher, il faut choisir [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Boire ou tricher, il faut choisir [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Alderaan-