Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 - Event II - Presque au Sommet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 5101
Âge du perso : Eternel

- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeDim 12 Sep 2010 - 14:40

Grâce aux rapports réguliers de Lucia Sato, Maître Caldin a pu trouver facilement le chemin du pont de commandement. Avec Maître Dannan, ils savent que s'ils atteignent Darth Sinya, ils l'empêcheront de se concentrer sur la bataille spatiale : retirez le Commandant d'une flotte et celle-ci sera complètement désordonnée... Ce qui permettrait aux Jedi de vaincre la bataille spatiale !
Au-delà du pont inférieur, Darth Sinya se tient...

Mais un inconnu masqué est dressé entre eux et le Pont de Commandement.



[Seuls les joueurs Ellana Caldin, Darth Vitium et Omaki Dannan sont autorisés à poster dans ce combat.
Ordre de passage... : Ellana – Darth Vitium - Omaki

S'agissant d'un combat sans dé, vous serez départagés sur la qualité et la pertinence de vos RP, ainsi que l'originalité et l'intelligence de vos idées. Soignez donc bien votre écriture !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 5101
Âge du perso : Eternel

- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 16:42

- Event II - Presque au Sommet... Droid_10

Deux soldats Sith déboulent derrière Darth Vitium et chargent leurs armes. Sans hésiter, ils se mettent à viser Ellana et Omaki...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 18:54

Le plan avait parfaitement fonctionné, les padawans étaient sains et saufs et les siths les avaient suivi dans l'Espace Bothan. Un petit succès en compensation de leur défaite au Temple.Le seul point noir était la disparition de Lucia mais rien n'était encore certain et surtout rien n'était terminé. Au contraire cela ne faisait que commencer...

Grâce à la brèche crée par Lucia, un groupe de jedi était parvenu à s'infiltrer sur le vaisseau amiral de Darth Sinya et menaient à présent les combats afin de mettre la sith hors d'état de nuire.

De son côté, suivant les indications que lui avait fourni Lucia, Ellana se dirigeait vers le pont de commandement suivit de Omaki Dannan, une maitre jedi expérimentée mais dont elle n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer. Rien de tel qu'un combat pour se forger de nouveaux liens!Ellana gardait sur elle une oreillette , celle-ci était relié au pont de commandement de Maitre, ce qui lui permettrait de suivre le déroulement du combat spatiale en direct.

Alors qu'elles traversaient des couloirs et des couloirs, les deux jedis se rapprochaient de leur destination finale.Des soldats siths se mirent sur leur passage mais ce ne fut qu'une histoire de temps, l'espoir qui renaissait en la jedi lui donna une détermination sans limite. Tout fut réglé en quelques coups de sabre mais le plus dur restait à venir.

A présent, les deux jedis se tenaient au pont inférieur à Darth Sinya. Peut-être qu'en se dépêchant, elles pourraient l'atteindre rapidement mais la jeune femme sentit la présence d'un être obscur. Un inconnu masqué se tint devant elles et leur bloqua le passage. Pas besoin de signaux pour comprendre qu'un long allait s'engager.
Ellana se mit en position de combat, son sabre activé donnait une étrange lueur à ses yeux violets brillants de détermination.

Alors qu'Ellana s'apprêtait à bondir, elle anticipa juste à temps l'arrivée de deux siths. L'un tira sur elle tandis que l'autre prit pour cible Omaki. La jedi créa une bulle de Force qui la protégea des tirs et la seconde d'après, elle effectua un joli lancé de sabre en direction du tireur. Touché!Le sabre revint aussitôt vers son propriétaire.

Elle se remit en position de combat face à son adversaire avant de relâcher sa position et de se tenir à nouveau droite.

-Nous sommes pressées, auriez-vous l'amabilité de nous laisser passer ?

La jedi haussa les épaules en direction d'Omaki, elle aurait essayé au moins. Mais elle se doutait déjà de la réponse de son interlocuteur et se prépara au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeMar 14 Sep 2010 - 10:22

Lorsque leurs contacts opérant sur la lune des contrebandiers avaient proposé à lui et à Neb Neb un contrat rudement bien payé, le kaleesh était à mille lieux de s'imaginer qu'il allait à nouveau œuvrer pour le compte des siths. Le duo se présentait le plus généralement comme spécialiste de l'assassina, des missions d'infiltration et du recueil d'information. Cela dit, c'était cette fois ci ses talents de bretteurs et les compétences de pilotage de son partenaire qui avaient apparemment été mises en avant. En effet, lorsqu'on travaille pour des organisations criminelles et des hutts, il arrive très régulièrement d'avoir besoin de ce genre de talent. Si les deux mercenaires pouvaient à présent compter sur ces facteurs d'embauche, c'était plutôt bon pour les affaires. Toutefois, au moment où il accepta l'offre, Vitium n'imaginait guère dans quelle galère cela le conduirait.

Il se trouvait encore sur Tatooine lorsqu'il reçu un message du twi'lek Jek Kurlk sur son vieux vaisseau cargo. Ayant accompli un partenariat récent avec un mercenaire gungan, dont le comportement étrange le surprenait tout autant que ses compétences bien dissimulées, il proposa à ce dernier de l'accompagner. Le trafiquant lui annonçait qu'un riche client avait demandé aux hutts de lui fournir quelques mercenaires talentueux, aptes au combat spatial, voir au combat tout court. Celui qui répondait au nom de Seranguenn n'appréciait pas de devoir livrer bataille à bord d'un gros tas de ferrailles, cela ne représentait pas la chasse telle qu'il aimait la pratiquer. Pour lui, lorsque l'on traque une proie, le corps doit entrer en harmonie avec l'environnement, les courants de la Force doivent passer aisément du chasseur au terrain de chasse. C'était ainsi qu'il avait appris dans sa jeunesse, dans la tradition de Kalee, et c'était ainsi qu'il vivait au quotidien. Cependant, le nouveau collègue du prédateur bipède le surpris une fois de plus, cette fois en se montrant particulièrement enthousiaste à l'idée de partir combattre à l'intérieur d'une de ces machines volantes. Quant à lui, il désirait en savoir davantage sur cet éventuel combat terrestre auquel il pourrait participer.

Arrivés sur Nar Shaddaa, ils rencontrèrent Jek, qui les mis rapidement en contact avec ce qu'il appelait un hutt indépendant, c'est à dire qui ne fait parti d'aucune organisation criminelle en particulier, mais qui travaille avec lorsque cela l'arrange. Le twi'lek lui avait d'ailleurs déjà fait livrer d'importantes cargaisons de Gliteryll, une drogue de la même origine que lui. C'est donc après une entrevue avec l'espèce de limace gargantuesque que les deux compères furent désignés comme les meilleurs éléments potentiels pour remplir ce contrat. Les négociations furent rudes, ils réussirent à se faire octroyer un acompte sur le champ, mais ils ne toucheraient la majeure partie de la récompense, certes considérable, qu'une fois la mission menée à bien. Le vagabond masqué se félicita d'ailleurs d'avoir accepté le gungan à ses côtés, ce dernier étant bien plus talentueux que lui en ce qui concerne le marchandage.

Tandis que Neb Neb partit rejoindre un agent de liaison entre le hutt et l'organisateur afin de le préparer, le kaleesh dut finalement se rendre sur un gigantesque croiseur qui se situait apparemment il y a quelques temps encore dans les environs. Heureusement pour lui, le signalement de son vaisseau de contrebande fut donné à celui qui devait l'accueillir. Il savait qu'il venait pour défendre l'intérieur du bâtiment spatial, mais les détails lui seraient donnés uniquement sur place. Cela dit, en arrivant à proximité de sa destination, il put déjà se faire une bonne idée des évènements à venir.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il contempla l'immense Interdictor Sith, et nombre de chasseurs de serviteurs du côté obscur l'escortant. La surprise laissa rapidement place à la crainte. Lui qui avait passé tant de temps à fuir ses anciens acolytes, voilà qu'il allait se retrouver au beau milieu d'entre eux. Vitium ne sut jamais vraiment ce qui le retint de rebrousser chemin sur le moment. La peur d'être prit pour cible par l'un des chasseurs ou par le croiseur lui-même, l'énorme récompense qui l'attendait s'il accomplissait son objectif, ou le dégoût qu'il s'inspirait en s'imaginant abandonner Neb Neb au milieu des partisans de son ancien ordre. Peut-être un mélange de tout cela. De plus, en débarquant sur le hangar, le renégat se dit qu'il était peu probable qu'il s'agisse d'un sith qui lui en veuille. Puis il était juste venu remplir un contrat, et après tout, c'était le hutt qui lui transmettrait sa paye, pas un de ces seigneurs des ténèbres. Si ces pensées lui donnaient la conviction nécessaire pour rester et mener sa mission à bien, il n'en éprouvait pas moins une certaine répugnance à se retrouver à nouveau mêlé dans leurs affaires.

L'ancien membre de l'académie de Korriban fut accueilli par un officier du vaisseau, qui après l'avoir dévisagé étrangement, lui souhaita la bienvenue à bord du Tarkona. Le nom ne lui disant rien, il était peu probable que le propriétaire des lieux ne le connaisse personnellement, c'était déjà ça. L'homme en habit militaire gris et noir lui demanda de le suivre, escorté par deux soldats siths en armure. Il lui apprit que le croiseur avait récemment essuyé une tentative de sabotage de grande ampleur, et que plusieurs de prisonniers étaient en fuite. Mais ce qui constituait la plus importante information de ce discours assez pompeux, était qu'un nombre important de jedis allaient s'en prendre à eux. Compte tenu des dommages que l'Interdictor a déjà reçu, il a été jugé préférable de renforcer la garde intérieure par quelques combattants émérites. L'annonce ne provoqua aucune réaction apparente chez Vitium, car lorsque les siths guerroyaient, les jedis se retrouvaient très souvent présents sur leur chemin. Il se contenta donc de suivre l'officier en silence, suivi par le binôme de soldats.

Le petit groupe parvint finalement sur le pont inférieur, qui précédait le pont de commandement. Sur le coup, le kaleesh se demanda s'il allait devoir se présenter au sith qui avait eu recours à ses services. Mais l'homme lui demanda d'attendre ici avec les gardes en armure, pendant qu'il allait annoncé son arrivée à son supérieur. Il poursuivit donc sa route jusqu'au poste de commandement. Pour l'instant, il ne pouvait qu'attendre. Si le Seigneur sith demandait à le voir, il ne pouvait qu'espérer qu'il n'ait rien à faire de ses antécédents. S'il ne pensait plus qu'il risquait d'être prit pour cible par celui-ci, la crainte de se voir finalement refusé la mission, car jugé peu fiable, demeurait dans son esprit.

Heureusement, son stress fut dissipé par le retour du militaire, qui lui apporta des nouvelles plutôt bonnes. Il allait être assigné à ce niveau du pont, et allait devoir y demeurer durant toute la durée de la bataille, en empêchant quiconque d'aller plus avant. Le kaleesh acquiesça d'un hochement de tête, et le gradé, cette fois accompagné des deux sbires, retourna auprès de son maître. Il trouvait étrange que son employeur n'ait pas dégné en apprendre plus sur celui qui allait représenter une de ses dernières défenses. Toutefois, après réflexion, il se dit que comme il s'agissait d'un puissant sith, il avait sans doute perçu l'aura obscure qui demeurait en lui, ainsi que sa conviction à mener son contrat à bien.

Vitium se dit qu'il risquait de rester un très long moment seul ici. La bataille serait certainement longue, il connaissait bien la puissance des croiseurs siths. Toutefois, si jamais le combat tournait au désavantage de son employeur, il était simplement hors de question qu'il reste dans ce qui deviendrait un tombeau spatial. Dans ce cas, il sauverait sa peau. Afin de se préparer du mieux possible à sa tâche, le kaleesh s'accroupit au milieux du pont, rabattit la capuche de sa vieille longue toge grise sur sa tête, et médita. Il n'avait jamais combattu à l'intérieur d'un vaisseau. Il tenta donc de s'ouvrir à son environnement inhabituel, afin d'entrer en harmonie avec celui-ci, de ne faire plus qu'un avec. Mais ce qui l'entourait était corrompu par le côté obscur, et en agissant ainsi, il s'ouvrait à nouveau à un chemin familier, et réveillait les vestiges du sith qu'il avait été. Attisant l'instinct du chasseur, l'instinct du meurtre.

Cependant, aujourd'hui il n'était pas chasseur, aujourd'hui il devait protéger une proie, il devait protéger cet accès des prédateurs Jedi. Voilà un rôle dans lequel il s'était peu illustré. Mais à son avantage, il était un excellent chasseur, il connaissait les bonnes méthodes, il devrait donc savoir comment les contrer. Au bout d'un long moment, la méditation de Vitium fut légèrement perturbée par le début des hostilités en extérieur. Il pouvait entendre les tirs des chasseurs jedis et siths, ainsi que ceux du Tarkona. Le renégat fit abstraction de ces sons, tout en ne pouvant s'empêcher d'espérer que Neb Neb s'en sorte. La Force les avait fait se rencontrer, et il lui serait certainement difficile de rencontre un partenaire qui complète ses propres talents, et qui soit aussi amusant.

Quelques minutes plus tard, il les sentit approcher. Deux auras lumineuses qui tranchaient avec l'obscurité régnant aux alentours. Ouvrant ses paupières, les iris dorés du kaleesh se posèrent sur les deux intrus qui arrivaient devant lui. Une humaine rousse et une twi'lek à la peau bleue. Alors qu'il se leva, la jedi au regard étrangement violet adopta directement une posture de combat, activant la lame verte de son arme. Sur ce, le descendant du clan Vorres fit de même, en utilisant la posture de duel qui lui était venu le plus naturellement, et qui correspondait à la forme dite Shien du combat au sabre laser. La lame argentée apparue donc à l'horizontal, pointant dans la direction de ses opposants, semblant prolonger le bras tendu de son utilisateur.

Presque au même moment, Vitium sentit approcher une autre paire de soldats siths derrière lui, un renfort bien dérisoire. A tel point qu'ils eurent à peine le temps d'user de leurs blaster, rendus inutiles, avant que l'un d'eux ne succombe face à une jolie démonstration de lancer de sabre de l'humaine. Avant que le second ne subisse un sort similaire, le jedi obscur se plaça devant le survivant, tout en lui ordonnant de stopper le feu. Sa lame toujours pointée dans la direction de ses adversaires, prête à effectuer des arcs de cercle rapides pour protéger le soldat en armure d'une autre agression. De plus, cette position lui permettait de tenter de tenir les jedis à distance de lame, car il n'avait que des mouvements très simple à faire pour les toucher s'ils s'avançaient. Même s'il constituait un atout ridiculement faible, le militaire pouvait rester un atout, pendant qu'il était en vie. Sans se retourner vers lui, afin de conserver les jedis dans son champ de vision, il lui adressa un geste de la main gauche, lui désignant l'arme de son partenaire tué, afin qu'il la saisisse.

Face à lui, celle qui venait d'abattre un homme sembla ironiser en lui demandant poliment de les laisser passer. Il lui répondit sur un ton faussement songeur.


-Si je fais cela, je perds une immense récompense. Alors à moins que vous ayez de quoi monnayer mes services, plus que ce sith qui semble bien fortuné, je me vois contraint de refuser. Les affaires sont les affaires.

Si l'Ordre Jedi pouvait lui faire une proposition digne de ce nom, peut-être y réfléchirait-il sincèrement, mais la perspective qu'ils puissent lui proposer plus que ce qu'on lui promettait déjà lui semblait inconcevable.

Le mercenaire tint sa position. Sa mission étant de nature défensive, il ne désirait pas lancer l'attaque en premier, au risque de laisser une faille qui permettrait à l'un des jedis d'atteindre le pont de commandement. En effet, même s'il ne tuait pas ses adversaires, mais qu'il les empêchait de poursuivre leur route, son objectif serait atteint. Il se contenta donc d'ordonner quelques mouvements au soldat juste derrière lui.


-Reculez de quatre pas, pas plus, sinon je ne pourrais vous protéger aussi efficacement. Visez les deux jedis simultanément si possible, vous me couvrirez s'ils donnent l'assaut.

Les pupilles en fentes du kaleesh scrutaient frénétiquement l'ensemble du pont qui s'étendait devant lui. Chacun de ses muscles crispés, les jambes légèrement pliées, le bras droit tenant le manche en os tendu, la main gauche vers l'arrière, prête à ordonner silencieusement, il attendait l'offensive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeMar 21 Sep 2010 - 18:51

Hj: Étant donné que Omaki ne poste toujours pas, je me permet de sauter son tour. Si elle revient, il y aura toujours un moyen de s'arranger. ^^

Son adversaire n'attaquait toujours pas, le deuxième soldat sith non plus, pour Ellana donner l'assaut en premier revenait à avoir l'avantage, un avantage au départ qui finirait peut-être par lui permettre d'obtenir une victoire. La jedi n'hésitait jamais à attaquer la première dans les combats, ce qui surprenait parfois ses adversaires qui ne croyaient pas que les jedis pouvaient donner l'assaut. Seulement aujourd'hui, elle baissa son sabre laser et fit signe à Omaki d'en faire de même.

Elle regarda le Kaleesh dans les yeux tout en se remémorant les dernières paroles de celui-ci. Un contrat était un contrat, ce type serait alors une sorte de mercenaire, un mercenaire qui maitrisait la Force et surtout le maniement du sabre laser, parfois la vie lui réservait bien des surprises...
Il avait donc une mission précise, protéger l'accès au pont supérieur. Elle ignorait encore si son contrat mentionnait qu'il avait le devoir de tuer tous les ennemis qui tenteraient de passer, mais à voir l'attitude presque passive à son goût du Kaleesh Ellana doutait presque qu'il se sente obliger de la tuer.
Elle doutait également que son adversaire soit un sith, un sith n'aurait jamais protégé un soldat sith, un sith n'aurait jamais pensé qu'un soldat sith puisse lui être utile. Mais alors qui était-il ?
Ellana avait entendu parler de ces êtres qui ne se positionnait ni du côté clair ou du côté obscur de la Force, considéré comme des faibles par ces derniers mais Ellana les respectait.

De même, il venait d'ouvrir un possible dialogue entres les deux protagonistes, celui-ci semblait attiré par la richesse et l'appât du gain et parfois, un dialogue était bien plus efficace qu'un combat. La jedi resta tout de même sur ses gardes, prête à faire face à un imprévu car ses nombreuses années d'expérience lui avait bien apprit une chose, c'est qu'elle n'était pas invincible, ni un devin. Elle pouvait se tromper sur les gens et pouvait en payer le prix cher. Mais ses années d'expérience avaient forgé son caractère et surtout façonné la guerrière qui se cachait dans ce corps, Ellana était donc prête à toute éventualité...

D'une voix posée et passive, la jedi prit à nouveau la parole.

-J'ai été sur Kalee, il n'y a pas longtemps, une mission de routine avec ma padawan. Je sais que vous êtes de grands guerriers et que vous êtes loin d'être aussi bête comparé à certaines brutes dénuées d'intelligence. Aussi,je pense qu'on pourrait essayer de se mettre d'accord sur quelques points.

Ellana ignorait si son adversaire l'avait écouté ou s'il songeait maintenant à la déchiqueter, mais elle continua quand même.

-Est-ce vraiment l'argent qui vous intéresse dans la vie ? Je veux dire, avec un tel lien avec la Force , n'y-a-t'il pas quelque chose de plus important pour vous ? Quoiqu'il en soit, si l'argent est tout ce qui vous importe, dites moi un prix et peut-être que nous pourrions revoir quelques détails qui m'empêchent d'atteindre mon but.

Elle aurait essayé au moins, son ancien maitre jedi lui avait toujours dit qu'il existait une solution pacifique à un problème, dans ce cas là, si son adversaire était enclin à changer de position, cela lui éviterait un combat. Après, s'il ne l'était pas, tant pis, les combats elle ne cherchait pas à les éviter absolument...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeSam 25 Sep 2010 - 20:56

Le kaleesh s'était préparé à recevoir une attaque, une attaque qui ne venait pas. Il savait que les jedis préféraient généralement employer la diplomatie pour arriver à leurs fins, mais il ne pensait pas que cela serait le cas cette fois ci. De plus, il trouvait très peu probable qu'un maître jedi envisage de négocier avec un adepte du côté obscur, même si celui-ci n'est plus un sith. Bien que ne faisant plus parti de cet ordre, ses actes et ses objectifs n'étaient pas des plus lumineux. Il était un chasseur, et un chasseur ça tue, intentionnellement. Voilà un précepte qui ne faisait certainement pas fureur dans le temple d'Ondéron. Ainsi, lorsqu'il avait laissé entendre qu'il était ouvert aux propositions, c'était plus par provocation qu'autre chose. C'est pour cela que le renégat masqué dut s'avouer assez décontenancé lorsque l'humaine choisit d'abaisser son arme, et demanda d'un geste à la twi'lek d'en faire de même.

La rouquine le fixa ensuite pendant quelques instants. Les iris songeurs de la femme étincelaient comme deux améthystes pour le mercenaire, qui décelait déjà dans ces joyaux la promesse d'une fortune à venir. Etait-il donc possible qu'il se soit quelque peut trompé sur ceux qu'il considérait comme des utopistes qui se bernaient dans des illusions idiotes? Accepteraient-ils de marchander, mais surtout, avaient-ils vraiment les moyens de marchander avec lui? Vitium maintint sa position, attendant qu'un de ses opposants ne daigne prendre la parole, et dire ce qu'il en était réellement. Il n'était pas dans son intérêt de précipiter les évènements, en effet, tout le temps qu'ils pouvaient passer à se contempler silencieusement, ou même à négocier, était du temps où les jedis ne progressaient pas vers le pont de commandement.

Le kaleesh pouvait ressentir la peur du soldat, toujours présent dans son dos. Lui aussi avait maintenu sa position, mais était nettement moins assuré que les utilisateurs de la Force, ce qui était tout à fait compréhensible, compte tenu de la vitesse à laquelle son coéquipier avait décédé. Mais il pouvait toujours être utile à l'ancien sith, tout ce qui pouvait potentiellement ralentir les jedis pouvait lui servir. Il lui adressa un geste qui se voulait rassurant de sa main libre. Après tout, un soldat tellement terrifié qu'il en serait incapable de bouger ne lui serait pas d'une grande utilité.

Au bout d'un moment, la jedi rousse consentit à prendre la parole, et elle confirma l'hypothèse de l'humanoïde reptilien. En outre, elle lui apprit qu'elle s'était rendue sur sa planète d'origine. Même si elle ne tarissait pas d'éloges sur l'impression que lui avait apparemment faite ses congénères, Vitium crut déceler dans sa voix une certaine forme de condescendance. Il n'appréciait pas vraiment qu'elle se permette de comparer les représentants de sa race avec des brutes sans cervelles, même si l'ensemble se voulait mélioratif. Certes les kaleesh n'étaient certainement pas les êtres qui maîtrisaient le mieux les dernières technologies, mais après tout, parvenir à subsister sans cela, n'était-ce pas là justement une preuve de véritable réussite? C'était du moins comme cela qu'il l'interprétait. Ils vivaient en harmonie avec la nature, c'était comme ça qu'ils parvenaient à devenir de si bons chasseurs, et il était même certain que c'était aussi grâce à ça qu'il était parvenu à ressentir la Force.

La jedi lui demanda ensuite si l'argent était tout ce qui l'intéressait, comment pouvait-elle l'insulter ainsi? Courroucé parce qu'il jugeait être un énorme manque de discernement de la part de son interlocutrice, celui qui sur Kalee, se dénommait Seranguenn, prit à son tour la parole, mais sur un ton plus agressif.

-Si vous aviez véritablement compris les valeurs chères à mon peuple, alors vous sauriez que l'argent n'est pas mon seul intérêt. Beaucoup d'entre nous sont chasseurs, et je me réjouis de pouvoir m'inclure dans cette noble majorité.

Le kaleesh marqua une légère pause, comme si se rappeler ces souvenirs lui était difficile. Cela n'était pas douloureux, mais il n'avait plus pris l'habitude d'y songer depuis sa formation sur Korriban. Ses pupilles en fentes passaient toujours d'une jedi à l'autre, vérifiant qu'elles ne tentent rien d'idiot pendant qu'il discutait. Derrière lui, le soldat semblait s'être légèrement calmé, bien qu'il ne comprenait plus grand chose à la situation présente.

-Ce lien avec la Force, que vous évoquez, il prend toute son ampleur lorsqu'on entre en harmonie avec soit même, et avec ce qui nous entoure. En temps que jedi, je pense que vous êtes en mesure de comprendre cela. En ce qui me concerne, je ressens toute l'intensité de ce lien lors d'une chasse.

Comme pour souligner son argumentation, le descendant des Vorres écarta sa longue cape grise de son buste recouvert d'écailles oranges, afin que son interlocutrice ainsi que la twi'lek puissent constater le lien qu'il conserve avec chacune de ses victimes. Un os, prélevé post mortem, qui venait s'ajouter à la collection du traqueur. En collier, en bracelet, à la ceinture, en bandoulière. Il leur trouvait toujours une place, même en tant que manche de sabre laser, sûrement sa plus belle réussite. Cela pouvait être interprété comme une pratique macabre et irrespectueuse, mais pour lui, c'était tout le contraire. C'était un moyen de rendre honneur à l'adversaire qui a péri au combat, et de louer sa force en la conservant avec soit. Vitium ne croyait que moyennement à ces superstitions, mais il mettait toujours un point d'honneur à les respecter. En plus, cela impressionnait souvent les autres, ce qui s'avérait régulièrement assez utile.

Relâchant son ample vêtement de voyage, il reprit.

-D'un autre côté, je préfère ne pas m'enchainer à des principes illusoires comme les vôtres, ou destructeurs comme ceux des siths. Mais en-dehors de ces ordres, on se retrouve confronté à la réalité d'une galaxie que vous ignorez bien souvent. Pour y survivre, il faut des moyens, des moyens palpables. Ainsi, des travaux de mercenaires, ou de chasseurs de primes sont parfaits pour allier le plaisir de la traque, aux récompenses qui permettent de s'assurer un certain confort de vie, loin de vos pathétiques intrigues.

Le kaleesh repensa à sa surprise lorsqu'il découvrit le vaisseau sith.

-Enfin la plupart du temps...

Vitium sentit peu à peu le doute naître dans l'esprit du soldat. Ce dernier commençait à craindre qu'il ne le trahisse. Cela dit, il était pratiquement impensable qu'il ne se mette à lui tirer dessus, se serait du suicide. Par contre, il n'était pas à exclure qu'il tente de fuir sur le pont de commandement. Mais rien n'était fait, pour l'instant, l'allégeance du mercenaire allait toujours à celui qui lui assurait une forte récompense. Il reprit donc un ton plus menaçant, et posa une question qui lui trottait dans la tête depuis le début de la conversation.

-Avant de songer à quoi que ce soit, dites moi ce que vous veniez faire sur Kalee. Dans votre intérêt, j'espère que vous n'avez pas accompli quoi que ce soit qui serait allé à l'encontre du bien de mon peuple.

Le prédateur masqué pouvait se montrer assez paranoïaque par moment, de plus, l'humaine lui avait fait ressasser d'anciens souvenirs, ce qui l'a quelque peu déstabilisé. Suivant la réponse de la jedi, il allait savoir s'il allait être possible de tenter de négocier ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeSam 2 Oct 2010 - 12:28

hj: Omaki ne postant toujours pas,je me permet une nouvelle fois de poster avant elle.

Le Kaleesh avait suivit son dialogue, plutôt bon signe. Un adversaire disposé à discuter était un adversaire qui pourrait peut-être devenir un potentiel allié, enfin si elle arrivait à le rallier à sa cause, ce qui n'était pas encore gagné. Même si le "combat" commençait à prendre des proportions originales, Ellana décelait en son adversaire une possible ouverture qui lui permettrait de se rendre directement auprès de Darth Sinya.
Comme toute attente, il se montra curieux des raisons qui avait bien pu conduire la jedi à se retrouver sur Kalee, un sourire apparut alors sur les lèvres de la jeune femme. Cette histoire était trop longue car elle mêlait l'intrigue de Jacen en plus de l'aide qu'elle avait apporté à la tribu Omaka.

-Vaisseau, boulot, dodo. J'espère que vous ne vous êtes pas imaginé un film à propos de ce que j'aurai pu faire subir à vos confrères. Non loin de là, comme je vous l'ai dit , il s'agissait d'une simple mission. Pour résumer on va dire que j'ai aidé deux tribus à éviter une guerre civile. Oui on va résumer comme ça...

La dernière phrase s'adressait plus à elle-même qu'au Kalessh, comme si elle tentait de se convaincre qu'elle avait bien résumé la chose. Mais il était difficile de résumer toute l'histoire de Jacen en plus de son aventure sur Kalee avec Sélène, surtout que le temps comptait et que chaque parole pouvait être soit du temps, soit du temps gagné.

-Pathétique intrigue? En parlant des jedis en général, c'est comme cela que vous qualifiez ma vie. Bah, pourquoi pas...

Le sourire de la jedi restait sur son visage tandis qu'elle ponctuait sa dernière remarque d'un haussement d'épaule. En réalité, ce genre de remarque l'amusait plus qu'autre chose. Elle y voyait une petite marque de prétention de la part des autres, en effet tout le monde avait tendance à considérer son mode de vie, ses convictions comme les meilleurs. Ellana ne pensait rien de tout cela.

-Je ne m'enchaine pas à des principes illusoires. Le Code Jedi est un guide mais il ne mène pas ma vie.
Bien sur, comme tout le monde, j'ai des convictions, j'ai des rêves, j'ai de l'ambition, j'ai un but,j'ai des désirs, des sentiments, à prêt tout je suis humaine.
Mais je suis réaliste,j'ai conscience du monde qui nous entoure, j'ai conscience de la vie qui coule en moi. Je sais que tout ce que je désir ne se réalisera jamais, je ne suis pas de ceux qui pensent qu'un jour on réussira à éradiquer les siths. Sans obscurité, la lumière n'existe pas. En fait, nous avons même besoin d'eux car sans eux, notre raison d'être n'existerait pas, nous serions alors aveugle.
Mais je regarde chaque jour mes enfants grandir et je veux un monde meilleur, pour eux. Chaque action que je fais me rapproche de mon but, garantir la paix ans la galaxie et ce n'est pas une illusion car je suis consciente que je ne l'atteindrai jamais.
Aujourd'hui,je me bat encore une fois et je me battrais toujours car c'est ce que je désire. Ce n'est pas la Force qui le veut, mais moi.


La fin de son monologue pourrait se rapprocher d'une parole de sith mais il s'agissait d'un tout autre aspect. Elle croyait en la Force, elle était persuadée que la Force l'avait guidé jusqu'à là, mais tout ce était enfouie en elle, toutes ses pensées, ses convictions venaient d'elle et étaient influencé par tous ses actes accomplis grâce à la Force, mais pas par la Force en elle-même.

-Bon, après ce petit monologue, revenons à nos banthas. Comme vous me l'avez bien fait comprendre, vous êtes un chasseur.
L'argent n'est donc pas votre priorité absolue mais une nécessité pour le quotidien. Je vois,je vois...


Elle repensa à ce moment là de ce que venait de lui montrer le Kaleesh, la collection d'os prélevé sur ses adversaires. Un peu morbide comme coutume mais peu importait ce qu'elle pensait, la Kaleesh devait peu s'en soucier. De toute façon, ce qui comptait pour elle pour l'instant, c'était de ne pas se retrouver parmi cette collection.

- Connaissez-vous exactement la personne qui vous emploie ?

Sans attendre de réponse précise, la jedi enchaina.

-Au même moment où se déroulait l'attaque de notre Temple se déroulait un autre combat dont peu de personne connaisse l'existence. Un ancien jedi a vaincu le Seigneur Noir des siths. Aujourd'hui même, l'Ordre Sith se retrouve sans tête mais si une telle bataille a lieu, c'est bien parce qu'une autre personne dirige les opérations.
La personne qui vous a employé compte bien reprendre la place du Seigneur Noir des siths, vous protégez actuellement Darth Sinya, celle qui se verra peut-être bientôt à la tête des siths. Un adversaire à la hauteur de vos espérances.
Vous pourrez me combattre et afficher un de mes os à votre collection mais je ne suis pas d'une très grande valeur, ou tout simplement vous pouvez choisir d'affronter le futur Seigneur Noir des siths qui vous donnera bien plus de gloire,de prestige et même de plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 17:24

Vitium n'avait pas l'habitude d'engager un tel dialogue. Il était lui-même surpris par le flot de paroles qu'il débitait actuellement. Néanmoins, la situation était assez particulière. Non seulement, il se retrouvait au sein d'un conflit entre jedis et siths, et en plus de cela, il s'avérait que l'une de celles qu'il était censé affronter avait déjà foulé du pied sa planète natale, ce qui s'avérait être un fait très rare pour tous ceux qui n'en sont pas d'origine. Bien sûr, il paraissait que si elle avait fait du mal à son peuple, elle ne le lui dirait pas, mais il en savait suffisamment sur les principes des jedis pour la croire sincère.

Sans baisser sa garde, le kaleesh écouta attentivement le discours de l'humaine. Il supposait que sa critique sur son ordre l'avait quelque peu affectée, pour qu'elle se lance dans une telle évocation de ses convictions. Il en conclut qu'elle n'était pas totalement aveuglée par des utopies illusoires, et des espoirs qui seraient fatals à tous ceux qui les suivent. Non, au contraire, il avait l'impression qu'elle était consciente de cette fatalité qui régnait en maître sur cette galaxie, la fatalité d'une guerre et d'un mal éternels. Malgré cela, elle désirait se battre, disait-elle, pour sa famille, pour ce qu'elle aimait. Le chasseur estima d'abord que cela était stupide, s'imposer une telle difficulté d'existence, en sachant que ce que l'on fait n'aboutira jamais, il trouvait cela à la fois idiot et désespérant. Il se demandait d'ailleurs comment cette femme pouvait ne pas être encore complètement désespérée. Peut-être appréciait-elle cette lutte acharnée, peut-être appréciait-elle le peu qu'elle pouvait faire, passant au-delà de la frustration de ne pouvoir achever ce que l'on a commencé, et se disant que du moment que l'on fait de son mieux, et qu'on n'a pu ne serait-ce qu'empêcher l'ombre de progresser, on peut s'avouer fier de soi.

En y réfléchissant, le descendant du clan Vorres crut commencer à comprendre ce qu'elle pouvait ressentir. Ce n'était certes pas l'existence qu'il voulait pour lui, mais sur certains points, il finit par trouver quelques similitudes avec son propre mode de vie. La différence majeure était qu'il ne cherchait pas à rendre le monde meilleur, il préférait se tenir à l'écart de l'affrontement entre l'ombre et la lumière. Après avoir servi l'obscurité, il en usait désormais pour se protéger de ses agents, chose que la lumière ne pourrait lui donner. Des buts, il ne s'en trouvait guère de spécifiques, il faisait uniquement ce qu'il aimait. La chasse et l'exploration étaient plus des désirs que des objectifs. Mais si on pouvait assimiler l'un à l'autre, alors ce serait cela. Cette quête ne pouvait s'arrêter, il aurait toujours une autre proie à traquer, toujours un autre coin à explorer, et toujours d'autres trophées et récompenses à gagner. Jusqu'à ce que les courants de la Force qui lui font parcourir l'univers, décident finalement d'arrêter ce voyage perpétuel, donnant une fin à ce qui ne peut pas être terminé. Dans son esprit, il en sera de même pour cette guerre. Tous les siths et les jedis du monde ne pourraient jamais y mettre un terme, seule la Force elle-même peut balayer toutes leurs pitoyables existences, puis reprendre tout cela depuis le début.

Il suivait la Force, mais demeurait en marge des conflits qu'elle occasionnait, du moins, habituellement. Aujourd'hui, elle semblait vouloir lui imposer un choix, une participation dans son conflit. La raison, il l'ignorait, et cela ne l'intéressait pas. Son seul souhait était qu'elle n'achève pas son éternel périple aujourd'hui, il aurait aimé en profiter un peu plus. En fait, le reptile masqué trouvait finalement qu'ils partageaient un avis similaire sur la Force, un avis qui était par contre très certainement divergent de celui des siths. Il se dit alors qu'il avait vraiment bien fait de les quitter, sans quoi il n'aurait certainement pas fait de vieux os, et ce serait les siens qu'on verrait à l'air libre en ce moment. Cependant, quitter leur ordre, n'excluait pas de pouvoir remplir un contrat proposé par l'un d'entre eux, du moment que les risques étaient mesurés.

La jedi revint alors sur le sujet principal qui alimentait leur conversation, l'idée d'une éventuelle négociation. Le kaleesh n'avait pas quitté le duo féminin de ses yeux dorés, de plus, il sentait toujours le stress grandissant du soldat sith derrière lui. La confusion régnait désormais dans son esprit, à juste titre. Heureusement pour lui, il était incapable d'agir, exposé comme il était à trois disciples expérimentés de la Force. Il restait donc dans la position que lui avait ordonnée d'adopter le kaleesh un peu plus tôt, les deux fusils blasters toujours pointés sur chacune des jedis. A ce moment, l'humaine lui révéla des informations capitales sur les siths, et sur les enjeux cachés de cette bataille spatiale. Ainsi, le seigneur noir avait trouvé la mort, tué ni par un sith, ni par un membre actuel de l'ordre jedi, d'après ce qu'elle avait dit, voilà qui était rare. Mais tout cela lui importait peu, cependant, la révélation suivante était nettement plus intéressante à son goût. La propriétaire du croiseur était apparemment l'aspirante privilégiée pour lui succéder. Ce qui voulait dire, qu'il se retrouver à extrêmement peu de distance, de la très certaine prochaine seigneur noire.

La rouquine, se dévalorisant par rapport à Sinya espérait le motiver à redéfinir la valeur de ses cibles. Vitium lui répondit sur un ton songeur, témoignant de son hésitation actuelle.


-C'est à moi seul de juger de la valeur d'une de mes proies. De plus, vous vous précipitiez toutes deux pour aller affronter cette Darth Sinya, je pense donc que vous avez davantage de potentiel que vous ne voulez me le faire croire. Cependant, vous touchez plutôt dans le vrai en ce qui me concerne.

Marquant une pause, Seranguenn réfléchissait. La récompense que lui donnerait le hutt était considérable. Un vaisseau cargo, assez de crédits pour pouvoir longtemps prospérer sans avoir à nouveau à exécuter ce genre de contrats, une garantie de libre circulation dans l'ensemble de l'espace hutt, et des privilèges dans la cour de son palais. Tout ça, pour lui et Neb Neb.


-Toutefois, il faudra également m'accorder une récompense considérable si je vous aide. Pas uniquement à moi d'ailleurs, mais également à mon partenaire, un simple mercenaire, mais un mercenaire doué. Mes exigences se portent à un vaisseau cargo, suffisemment de crédits pour tenir environ six mois sans avoir à travailler, et la garantie que votre ordre ne s'opposera jamais à nous, du moment que nous ne nous en prenons pas à vous.

Cela en était trop pour le soldat sith. Reculant de quelques pas, il fit brusquement demi tour, mais c'était trop tard pour lui. A peine s'était-il éloigné d'un mètre du renégat qu'il se stoppa net dans sa course. Il lâcha ses armes, et porta ses mains vers sa gorge, comme pour essayer de se défaire d'une poigne invisible. Moins de dix secondes plus tard, il s'écroula par terre. Vitium, dont le bras gauche était tendu vers sa victime, se déplaça vers celle-ci, tout en maintenant la lame argentée de son arme active.


-Bien, voilà le plan. Vous l'humaine, vous revêtirez l'armure de ce soldat sith. Cela n'empêchera pas Sinya de déceler votre présence dans la Force, mais ça aidera toujours semer la confusion sur le pont, au début.

Le kaleesh se retourna ensuite vers la jedi twi'lek.


-L'autre armure est inutilisable, à cause de la performance au lancer de sabre de votre amie. Il serait donc préférable que vous restiez ici pour l'instant, afin de vérifier qu'aucun sith ne passe par là.


Il se retourna ensuite vers l'humaine aux iris singuliers.

-Ce que je propose, c'est qu'à l'instant même où nous pénètrerons sur le pont de commandement, je créerai un brouillard sombre en me servant de la Force. De cette façons, tous les soldats, officiers, et autres techniciens de bord aux alentours ne pourront plus faire fonctionner efficacement ce vaisseau, et ne pourront plus nous repérer. Par contre, je serai le seul à pouvoir y voir, donc toi, sois tu te mêles aux soldats, sois tu fonces sur Sinya.


Seranguenn savait que c'était risqué, mais il aimait se mettre à l'épreuve. Au pire, si la situation s'avérait désastreuse, il trahirait la jedi, ou lui fausserait tout simplement compagnie. Cela aurait été plus simple pour lui de respecter le contrat initial, mais il se dit qu'il avait plus de chances de s'en tirer contre une sith avec des jedis à ses côtés plutôt que contre deux maîtres jedis 'avec un simple soldat en armure pour unique couverture. De plus, Neb Neb préfèrerait certainement qu'ils passent un pacte avec les jedis plutôt qu'avec les siths, cela le rassurerait davantage. Enfin, il les connaissait suffisamment pour savoir qu'ils ne tiennent pas forcément leurs paroles, bien que lui-même était assez mal placé pour les critiquer à ce sujet.

Il ajouta une dernière phrase à la jedi qui devait le suivre, avant de s'assurer qu'elle ne comptait pas, elle, le doubler.


-Si nous nous en sortons vivants, c'est que vous avez plus de talent que ce que vous m'avez dit. Dans ce cas, je vous promets solennellement de vous traquer, plus tard, dans mon univers, loin des conflits entre obscurité et lumière, dans un lieu où l'on peut entrer pleinement en harmonie avec la Force.

Cette affirmation, tout à fait sincère, n'avait cependant rien d'une menace. C'était juste sa façon à lui de montrer qu'il respectait les talents de sa potentielle coéquipière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeSam 16 Oct 2010 - 16:41

hj: Un petit post pour cloturer le topic.^^

Suite aux paroles du Kaleesh, la jeune femme éclata de rire. Tout cela était allé trop vite, pas que cela lui déplaisait, le temps était compté mais lorsqu'elle pensait cela, elle songeait surtout à la rapidité dont son adversaire avait mis pour changer de camp.
Ah les mercenaires, elle s'en méfierait davantage à partir de maintenant lorsqu'elle signerait un contrat avec l'un d'entre eux.
Il répondit du tac au tac suite à sa dévalorisation par rapport à Sinya. Il n'avait pas tort, elle l'avait déjà combattu sur Nar Shaddaa et même si le combat ne s'était pas terminé, aucune d'entre elle n'avait dominé le combat.
Ensuite, les paroles du chasseur se succédèrent, allant d'exigence en ordre, d'ordre en information puis d'information en promesse. La promesse de la traquer dans un futur s'ils s'en sortaient vivant. Son sourire s'accentua alors à l'étrangeté de cette promesse.


-Vous venez d'accepter mon offre en élaborant ce joli plan d'attaque contre celle dont vous deviez assurer la protection, sans pour autant que j'eusse le temps d'accepter vos conditions.
En plus, vous venez de tuer ce pauvre soldat, démontrant ainsi votre trahison envers Darth Sinya.
C'était juste une remarque pour vous montrer que même si le temps comptait, il fallait parfois le prendre. Mais vous avez de la chance, je suis une chic dame et j'essaierai de remplir les conditions du mieux que je le pourrai.


En songeant au plan du Kaleesh, la jedi eut une mine de dégoût à l'idée de vêtir l'armure du soldat sith.

-Désolé, mais je refuse de porter cette armure qui appartenait à un soldat qui a bien transpiré 10 minutes dedans et qui a dû se pisser dessus.
En toute logique,je suis la patronne, on peut débattre dessus pendant 6h mais du moment où j'offre une récompense, je pense que j'ai le droit de dire mon mot.
Le plan est d'une simplicité, on fonce dans le tas et on élimine tout le monde. Je prends les responsabilités de nos morts.
Il est encore temps de refuser, si vous ne vous sentez pas à la hauteur de cette mission.


Cette dernière provocation avait pour but de convaincre une dernière fois le Kaleesh de se joindre à elle.

-Allez, respire un coup. Personne n'est jamais mort encore à mes côtés, sauf mon maitre, d'ailleurs il avait ton âge je crois...


Un sourire apparut sur le visage de la jedi, en venant ici, elle ne s'était pas attendue à ce changement de camp de la part de son adversaire, mais les perspectives d'affronter Sinya au côté d'un valeureux guerrier lui donna encore plus d'optimisme qu'elle en avait eu au début de cette bataille.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 5101
Âge du perso : Eternel

- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitimeDim 17 Oct 2010 - 7:52

[Je prends de l'avance sur Luke en m'excusant auprès d'elle, mais il faut clôturer les anciens combats pour pouvoir lancer les nouveaux ^^]

Situation inattendue, l'ex-Sith et la Maître Jedi concluent un pacte auquel Darth Sinya elle-même ne se serait pas attendu. Voyant que la chance tourne à leur avantage, Omaki Dannan rebrousse chemin pour donner un coup de main aux autres Jedi, plus bas dans le Tarkona. Elle promet de vous envoyer des renforts si possible et disparaît bientôt.
Quant à vous, préparez-vous à affronter la terrible Darth Sinya... Ou ses protecteurs.



Ellana Caldin & Darth Vitium remportent le combat.

Vous accédez tous deux au pont de commandement. Mission accomplie pour Ellana donc, qui avait pour mission de bloquer le commandement du Tarkona. Il faut espérer que dans le reste du vaisseau, les Jedi suivent. Si vous remportez le prochain combat, vous prendrez le commandement de la flotte de Sinya !
Quant à Omaki, vu son absence de réponse, je préfère la retirer de l'event.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




- Event II - Presque au Sommet... _
MessageSujet: Re: - Event II - Presque au Sommet...   - Event II - Presque au Sommet... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

- Event II - Presque au Sommet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral :: Le Tarkona :: Pont Inférieur-