La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cachés dans la jungle [PV Tore Ae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Cachés dans la jungle [PV Tore Ae]   Dim 8 Aoû 2010 - 16:33

La nuit avait été longue et plein de terreurs...

***

Après avoir couru à toute vitesse, puis marché aussi vite que possible, le souffle court, pour mettre autant de distance que possible entre le temple attaqué et eux, les trois padawans finirent par grimper dans un arbre pour s'installer dans les grosses fourches que formaient ses branches à quelques mètres du sol. Au début, Braan insistait pour continuer à avancer toute la nuit. Il n'avait pas fait attention à la direction dans laquelle ils étaient partis, mais vu qu'il ne savait pas si l'attaque sith avait un autre but que de les éliminer tous, il préférait ne pas prendre de risque. Seulement, les gamins qu'il avait récupérés étaient tout jeunes – il ne leur donnait pas plus de cinq ou six ans – et ils ne pouvaient pas suivre son rythme. Ils étaient aussi malheureusement trop grands pour qu'il puisse en porter plus d'un à la fois. Quitte à ne pas pouvoir avancer vite, autant s'arrêter pour reprendre des forces.

L'un des gamins s'endormit rapidement une fois installé. Le petit humain aux cheveux noirs semblaient encore sous le choc de l'attaque, et n'avait pas encore vraiment compris ce qui s'était passé. Braan l'enviait, mais il n'avait pas le temps de s'arrêter sur cette idée, ni même de repenser à l'attaque. Le jeune balosar ouvrait de grands yeux effrayés et vint s'accrocher à son cou au premier bruit alentour. Ca n'arrangeait pas beaucoup le twi'lek qui avait besoin de se concentrer pour pouvoir guetter l'approche possible d'un ennemi. Il lui fallut beaucoup de patience et de sourires rassurants pour finalement convaincre l'enfant d'au moins rester sans bouger sur sa branche, à défaut de dormir.

Finalement, il put s'installer le plus confortablement possible sur une branche un peu plus basse, d'où il pouvait entrevoir le sol. Il prit dans ses mains son sabre d'entraînement qu'il n'avait, par miracle, pas perdu dans sa fuite, mais n'osa pas l'allumer. Le tenant fermement entre ses mains, il tenta de se concentrer, comme on le lui avait appris. En plus des poursuivant siths, ils devaient se méfier des bêtes sauvages peuplant la jungle. Mais il n'avait accordé qu'une vague pensée à ces derniers, sont esprit étant principalement occupé par les sbires du côté obscur. Il avait peur, réalisa-t-il soudain. Il avait peur pour lui, pour ses deux camarades, et pour tous ceux qu'ils avaient laissé derrière eux au temple. Il avait peur, et cela troublait ses pensées : il n'arrivait pas à se concentrer. Il réessaya à plusieurs reprises durant la nuit, parfois avec un peu plus de succès. Cependant il dû surtout compter sur ses autres sens pour s'assurer qu'ils n'étaient pas en danger. Le moindre bruit le faisait sursauter et étreindre son sabre de plus belle, même s'il savait qu'en cas d'attaque il ne lui servirait pas à grand chose.


***

La nuit avait été pleine de terreurs, et la lumière du jour n'amena qu'hésitations. Un fois qu'elle fut assez claire pour qu'il puisse clairement voir qu'aucun danger n'était tapis au pied de l'arbre, Braan s'assura que les deux autres padawans étaient encore endormis – la fatigue avait fini par rattraper le balosar – avant de sauter au sol. Accroupi, il observa les buissons et la canopée alentours : rien ne bougeait. Il se redressa doucement et tenta de reconnaître l'endroit où il se trouvait, mais celui-ci n'avait rien de familier. Mais ils s'étaient bien éloignés du temple donc ça n'avait rien d'étonnant. Le temple... Le twi'lek tendit l'oreille dans la direction dans laquelle il devait se situer, mais il n'entendait rien d'autre que les bruits de la jungle. Etait-ce sûr d'y retourner ? Ou bien feraient-ils mieux d'essayer de se rendre à Iziz ? Si les siths étaient toujours là, il n'était pas de taille à les affronter. La lumière du jour avait peut-être apaisé ses peurs et fait renaître le courage dans son cœur, mais il était conscient qu'aller se faire tuer pour rien et entraîner ses jeunes compagnons dans sa perte ne les mènerait à rien.

Tout à ces considérations, le padawan commença à fouiller les alentours à la recherche de quelque chose de comestible, sans jamais trop s'éloigner de l'arbre où il avait laissé les deux gamins. Il n'avait pas fermé l'œil de la nuit, un estomac plein serait au moins le bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cachés dans la jungle [PV Tore Ae]   Dim 8 Aoû 2010 - 21:29

Juste avant (et après)...

Tore avait finalement laissé sa compagnon Lucia Sato dans les ruelles d'Iziz où elle ne craignait rien. Sur la route le menant à la concentration de Force qu'il avait senti au beau milieu de la jungle d'Ondéron, le Whiphid ne put s'empêcher de contempler le triste spectacle du Temple en ruine, s'éloignant peu à peu.

Le trajet serait long jusqu'à la jungle, et à l'intérieur de celle-ci. Car s'il pouvait sentir la Force émanant de ses compagnons Jedi, Tore ne pouvait juger avec exactitude la distance le séparant des survivants. De plus, il n'avait absolument rien emmener avec lui pour assurer sa survie, même de façon temporaire. Il n'avait rien à craindre du froid ou des quelconques changements de la météo puisque sa constitution et sa fourrure le protégerait. Par contre, il lui faudrait bien manger et boire avant d'arriver à destination. Question de survie nécessaire et que l'on ne peut contourner. Evidemment, ce n'était pas dans la campagne avoisinant la ville d'Iziz qu'il allait trouver ce qu'il lui faudrait... Surtout lui qui était Whiphid. De plus, il lui aurait fallu voler les biens d'autrui, ce qu'il ne pouvait, bien évidemment, pas envisager.
Il dut donc lutter contre la faim qui le prenait plus encore que d'habitude jusqu'à ce qu'il atteigne la jungle. Là, il n'eut qu'à laisser son instinct naturel prendre quelque peu le dessus sur ses sens jedi et il n'eut aucun mal à trouver une proie facile. La chasse était l'activité traditionnelle de la société whiphid, encore primitive et largement méconnue. De ce fait, Tore n'avait pas de soucis à se faire pour sa survie quant à la question de la nourriture. Mais il espérait aussi que cette situation ne durerait pas et qu'il retrouverait bientôt les survivants du Temple afin d'envisager leur avenir à tous.

Une fois sa chasse terminée et son estomac rassasié, le Whiphid jugea plus utile d'emmener avec lui le reste de viande qu'il avait extirpé de la créature. Il ne savait pas combien de temps durerait le trajet jusqu'aux Jedi et préférait être prudent. De plus, cela lui permettrait de ne pas user une nouvelle fois de sa nature sauvage qu'il combattait tous les jours pour rester le Jedi qu'il était.
Tore reprit donc son chemin, alternant la course et la marche rapide pour retrouver ses forces. Par moment, il s'ouvrait une nouvelle fois à la Force pour vérifier qu'il allait dans la bonne direction et que les Jedi ne bougeaient pas. Il n'avait jamais détecté d'autres présences que celles qu'il sentait à chaque fois, sauf cette fois-ci. Ce n'était pas un groupe important, quelques personnes tout au plus. C'était sans doute pour cela qu'il ne l'avait pas senti avant, étant trop loin ou masqué par la forte présence des survivants rassemblés on se savait où. Il jaugea la Force émanant des inconnus et ne perçut pas le Côté Obscur, ce qui l'encouragea à penser qu'il s'agissait de fuyards comme lui plutôt que de poursuivants sith. Mais selon lui, aucun Sith n'était resté sur Ondéron après le départ de la flotte ennemie. Cela n'aurait servi à rien.

Puisqu'il s'agissait de Jedi, Tore choisit d'aller à leur rencontre pour qu'ils rejoignent les autres survivants ensemble. Après ce qu'il s'était passé, mieux valait être soudés. Le Whiphid entama donc un léger détour sur son itinéraire initial pour rejoindre les inconnus qu'il venait de découvrir. Il ne lui fallut qu'une dizaine de minutes pour apercevoir le premier d'entre eux, apparemment à la recherche de quelque chose. C'était un jeune Twi'lek, très probablement un Padawan puisqu'il ne paraissait pas avoir vingt ans. Le Chevalier manifesta son approche en le saluant brièvement. C'était plus prudent d'agir ainsi que de le surprendre... Des réactions inattendues pourraient avoir lieu et s'avérer dangereuses pour eux deux. De cette manière, il signifiait également qu'il était amical. Au coeur de la jungle, même si la lumière du jour commençait à percer les arbres, il était tout de même difficile de distinguer les bures jedi aux habits sith. Et l'apparence du Whiphid n'était pas non plus des plus rassurantes, d'autant plus que peu de monde avait connaissance de cette race.


"Salut à toi ! J'imagine que tu viens du Temple toi aussi ? J'ai senti plusieurs personnes par ici, et j'ai préféré venir voir si tout allait bien pour vous. Je me diri..." commença-t-il, "Oh, je ne me suis pas présenté, désolé. Je me nomme Tore Ae, je suis Chevalier.
"Comme j'allais le dire, je me dirige vers un autre groupe de survivants. Mais je veux m'assurer que vous allez bien ici, et peut-être m'accompagnerez-vous, si vous le voulez."


Comme beaucoup de Jedi réfugiés dans la jungle, et comme lui-même, Tore était à peu près sûr que le Twi'lek et ses compagnons inconnus n'avaient rien emportés à manger. La nuit avait dû leur paraître bien longue également, surtout pour leur jeune âge. Tant d'épreuves à affronter alors qu'ils n'étaient pas encore prêts... Personne n'avait été préparé à ces évènements, mais encore moins les plus jeunes.
Il ouvrit le petit sac de toile où il avait placé la viande qu'il lui restait et la tendit au jeune Twi'lek.


"Tiens, voilà pour toi et tes compagnons. Je pense que vous en avez plus besoin que moi en ce moment. De toute manière, j'ai déjà eu ma part. Allons voir comment se portent les autres, veux-tu ? Tu me raconteras aussi comment vous êtes arrivés là."

Tore posa sa main sur l'épaule du jeune garçon pour tenter de l'apaiser du mieux qu'il le pouvait, avant de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
 

Cachés dans la jungle [PV Tore Ae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Jungle - Extérieur d'Iziz-