La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Ven 30 Juil 2010 - 19:39

Un vaisseau sortait de l’hyperespace. Il filait à vive allure vers l’orbite de Coruscant. L’engin long d’une trentaine de mètres empruntait un couloir de navigation accessible. La station de surveillance la plus proche ayant donnée son aval. Bien entendu la présentation du propriétaire n’était de mise et si elle était demandée voir exigée, une fausse aurait été donné. L’équipage avait été réduit. Le Prince n’appréciant guère être entouré de monde, préférant le calme et la solitude.

Le vaisseau à l’extérieur était commun à ceux des membres de la noblesse, voir même d’une petite partie de la bourgeoisie kuati. Seulement l’intérieur était richement décoré, démontrant sans équivoque la richesse de son propriétaire. Aujourd’hui, la discrétion étant de mise, le choix de se porter sur ce vaisseau était le plus judicieux.

Le départ depuis Kuat avait été demandé avec hâte. Le seigneur sith avait même exigé que Lana fasse partie du voyage. Une joie malsaine traversait son esprit, à l’idée de ce que devrait faire l’apprentie sith. Il s’agissait là d’une étape fondamentale dans la formation des sith. Aujourd’hui elle y ferait un pas de plus et déterminant.

Néanmoins, l’aristocrate n’avait jugé bon de lui signifier la raison de sa présence. C’est tout juste si elle savait qu’ils allaient à Coruscant, capitale de la République et un des joyaux galactique. En tout cas, tant que l’on reste dans les beaux quartiers, proche des édifices publiques. Le seigneur sith était venu admirer la descente vers la planète, jetant un regard distrait à la boule scintillante qu’était la planète-ville.

Le Prince était vêtue d’un simple costume noir, comme à son habitude, sans les insignes qu’il avait l’habitude de porter sur Kuat ou ailleurs. Il restait tout de même armé de son sabre laser. S’il devait se montrer en public, il pourra toujours le dissimuler. Dans sa main droite, gantée, il tenait un verre encore à moitié remplit d’un alcool des plus rares. L’homme avait l’air d’être perdu dans ses songes, pensait-il déjà à la réussite de son apprentie ou bien de ce qu’il arriverait si elle échouait ? Ou bien songeait-il à des plans et actions futur, comme le jour ou il viendrait ici, à visage découvert, en seigneur noir, prenant enfin le contrôle de la galaxie, sur les restes encore fumant des politiques et des soit disant gardiens de la paix, les jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 905
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Ven 30 Juil 2010 - 21:43

Son maitre l'avait fait demandé pour un voyage. Cela ne lui ressemblait pas. Lui qui d'habitude était si rangé, si organisé... Ce voyage semblait avoir été fait à la hâte, et elle avait dû préparer ses bagages en urgence. Lana ne pouvait se satisfaire d'un minimum d'affaires, elle devait voyager avec ces (nombreuses) malles complètes. Elle avait dû se presser pour rejoindre son maitre dans la navette. Elle ne savait même pas quelle était leur destination, c'était tout bonnement ridicule. Elle n'en savait pas plus sur le but de ce voyage. Pour couronné le tout, son maitre semblait étrangement heureux. Ce dernier point était de loin le plus flippant... Surtout pour la jeune sith, qui se sentait visée. Son maitre aimait se détendre à ses dépends parfois...

Il lui avait quand même dit au bout d'un moment qu'ils allaient sur Coruscant, la capitale galactique. La raison du voyage restait cependant toujours un grand mystère. Ne voulant pas tenter de tirer les vers du nez à son maitre, elle s'était recluse dans sa cabine pendant tout le trajet. Elle lisait. Elle se cultivait. Elle s'était rendu compte qu'elle avait peu d'enseignement. Elle n'avait jamais été une très bonne élève... Pour atteindre la haute société et l'intégrer, elle se devait d'apprendre. Histoire, langues, un peu de mathématiques. Par contre, elle ne touchait pas à la physique quantique ou à un quelconque domaine touchant au pilotage spatial, c'était bon pour les gueux. Elle, elle avait un pilote pour l'emmener où elle voulait. Enfin, son maitre en avait un. C'était pareil ! Quand elle serait une des maitres de la force sombre, elle aurait son propre pilote, rien qu'à elle.

Ritter se tenait devant une des baies vitrées de l'appareil, observant la planète en contrebas. Une telle vue donnait un peu le vertige à Lana. Elle s'approcha de son maitre. Il était vêtu de façon très simple pour son rang. La petite umbarane portait pour sa part un chemisier noir à manches longues avec de savants motifs blancs imprimés dessus, et une jupe mi-longue très sobre, d'un noir mat. Elle n'appréciait pas beaucoup les couleurs, se limitant lorsqu'elle le pouvait au noir et au blanc. Sa vision ultraviolette l'empêchait de percevoir les couleurs de la même façon que les humains, mais le noir et le blanc était pareil de sa vision que dans celle des autres, elle ne pouvait donc pas faire de faute de mauvais goût. Quoique les terriens avaient des manières si étrange de s'accoutrer parfois...

Elle ajusta les manches de son chemisier, puis demanda sans préambule :

- Maitre, pourquoi sommes-nous ici ?

Elle rajouta, avec une pointe de colère :

- Ca me rend folle de ne jamais rien savoir ! Les sith sont toujours aussi mystérieux ? Ou bien c'est juste vous et votre goût pour le mélodramatique ?

Visiblement, la jeune femme n'avait rien perdu de sa verve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Sam 7 Aoû 2010 - 14:00



Darth Ritter s’était aperçu de l’arrivée de son apprentie. Il n’en avait rien laissé paraître, continuant à rêver de l’avenir. Etant impatiente, comme toujours, elle lui adressa la parole. Bien d’autre dans cette situation se sentirait bien inspiré à garder le silence. Lana est son apprentie, une sith en devenir, donc, le seigneur sith lui permet certains écarts par moment. Les paroles de la jeune Umbarane l’amusaient.

-Sans doute un peu des deux… Dit-il amuser.

Le seigneur sith se détournait de la baie, vidant son verre et le déposant sur la petite table. Le vaisseau descendait vers un spatioport utilisé par les personnes fortunées et puissantes. Etant simplement attenant au 500 Republica, le quartier dévolu aux hautes personnalités politiques et financières de la galaxie.

-En réalité sur le moment je n’étais guère sur de ce qu’il convenait de faire. Mais maintenant…

Le vaisseau se posait sur une des plates-formes. Les passagers pouvaient à peine le sentir. Darth Ritter donnait quelques consignes à l’un de ses serviteurs qui l’accompagnait, de s’occuper de ses affaires et de celles de son apprentie. Les deux sith sortirent du vaisseau et ils prirent un speeder. Bien sur cet étalage de luxe ne pouvait que surprendre l’apprentie. Comment ce faisait il que le Prince de Kuat, et seigneur sith de surcroît possède ici, sur le monde-capitale de la République, des biens. A vrai dire, l’aristocrate disposait de quelques possessions ici ou la dans la galaxie.

-Apprentie… je sais que je n’ai pris la peine de vous dire ce que nous venons faire sur cette planète. Planète qui abrite des institutions aussi détestable et dangereuse envers les projets des sith… mes projets. Seulement parfois, ces institutions néfastes sont parfois un mal nécessaire… En ce moment l’un des droits que confèrent ces institutions me porte préjudice et sera l’occasion pour vous, chère apprentie, de me démontrer que vous êtes digne de l’héritage que je m’apprête de vous donner.

Le trajet en speeder dura quelques minutes. Malgré la beauté des bâtiments, le seigneur sith n’y fit nullement attention jusqu'à ce que le speeder luxueux, les amène à l’appartement qui lui appartient. Certes il n’est pas aussi grand que sa demeure kuati, mais sur Coruscant, chaque morceau d’espace, chaque mètre en hauteur ou en longueur est un véritable luxe, la ou s’entasse des milliards d’êtres.

-A présent, dîtes moi, qu’êtes vous donc Lana ?

Revenir en haut Aller en bas
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 905
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Lun 9 Aoû 2010 - 10:21

Le vaisseau se posa doucement avec des secousses imperceptibles. Son maitre, loin de lui répondre, devenait de plus en plus évasif. Elle ne savait pas ce qu'il avait mis dans son alcool, mais ce devait être puissant ! Elle détestait quand il faisait ça. Elle supposait même qu'il le fasse exprès rien que pour l'énerver. Le pire était qu'elle ne pouvait pas vraiment protester, car si elle se permettait un écart trop grand à ce qu'il attendait d'elle, elle supposait qu'il n'aurait pas beaucoup de mal, ni de regrets à la tuer... La dure vie d'apprentie... Elle descendit du vaisseau derrière lui, sans un mot, les lèvres pincées. Un jour, elle pourrait se débarrasser de lui, et cette seule pensée comblait tous ses voeux.

Elle mit ses mains entre ses yeux et le pâle soleil de la capitale, qui leur arrivait par l'intermédiaire de grand miroir orbitaux. Ils étaient dans les quartiers chics de la ville visiblement, ceux qui avait du soleil, un luxe inespéré. Lana aurait tout de même préféré qu'il fasse nuit... Ses yeux commençaient à pleurer devant tant de lumières, et si elle restait ici trop longtemps, elle attraperait très vite un coup de soleil des plus cuisants. Elle se hâta de rejoindre le speeder qui les attendait, s'asseyant près de son maitre. Derrière elle, quelques domestiques peinaient lourdement avec les malles pesantes de la jeune umbarane. Une chose de sûr, elle ne voyageait pas léger... Elle ordonna au chauffeur de teinté les vitres, et l'habitacle du land speeder devint sombre.

Ce véhicule appartenait à son maitre à priori. Il était tellement riche qu'il devait posséder des propriétés un peu partout dans la galaxie... C'était sans doute ce qui lui plaisait le plus chez ce sith. Lana méritait elle aussi cette richesse, elle en était sûre. Elle avait très vite pris des goûts de luxe, et le superflu était devenu le nécessaire. Elle serait aujourd'hui indignée de devoir porter autre chose que des vêtements de (très) grandes marques, ou de devoir conduire elle même un speeder (surtout qu'elle n'avait jamais appris à conduire !). Il lui fit un petit speech sur la capitale, comme quoi il y avait des politiques qui le gênaient, et patati et patata... Pourquoi ne pouvait-il pas aller au but ?

Ils arrivèrent dans un appartement luxueux quoiqu'un peu exigüe. Lana entra, et se laissa tomber sur un canapé en cuir, qui s'adapta immédiatement à sa forme, la moulant sensuellement. Elle croisa ses longues jambes pâles. Là encore, il y avait bien trop de soleil pour elle, et elle fit baisser les volets avec la force. Une semi-pénombre envahie la pièce.

Ritter lui demanda qui elle était. Quelle question...

- Je suis votre apprentie, maitre, fit-elle, avec une pointe de dégoût. Elle avait toujours du mal avec le mot "maitre"...

Elle patienta quelques secondes, et poursuivit :

- Que voulez-vous que je fasse ? Je suppose que je ne suis pas là juste pour vous tenir compagnie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Sam 14 Aoû 2010 - 21:25



Darth Ritter allait s’asseoir en face de la jeune femme, croisant les jambes, prenant une attitude décontractée. Elle avait répondu à sa question sans hésitation aucune. Il la jaugeait encore un instant avant de lui répondre.

-En effet apprentie…

Le seigneur sith insistait bien sur le mot « apprentie ». Lui faisant rappeler sa véritable place envers lui et chez les sith. Depuis quelques temps, il avait sentit les ambitions de sa protégée et il valait mieux pour elle, qu’elle ne se laisse pas encore submergée par ses passions et ambitions. L’histoire d’un seigneur sith est pavée de bon nombre d’ambitieux n’étant pas à la hauteur de leurs espérances.

-Il se trouve que sur Coruscant j’ai bon nombre d’ennemis parmi les politiciens. Seulement, il y en a d’autres moins subtils et ils se cachent ici, pensant être à l’abri dans l’ombre du Sénat… Il y en a un que je veux savoir mort apprentie… et tu vas le tuer.

Darth Ritter allumait un holo-projecteur se trouvant sur la table basse. Une image translucide apparaissait, s’interposant entre les deux sith. Le Prince regardait surtout son apprentie, cherchant à percevoir ses sentiments.

-Il s’agit d’Ophidius Viento, un Umbaran, comme toi. Dit-il avec un sourire. Il se dissimule dans un quartier populaire, dénommé AR26J, d’après mes espions. Tu vas t’y rendre, le trouver et le tuer. Il est surement accompagné. N’oublie pas une chose apprentie, pas de témoins.

Le seigneur sith, se renfonçait dans son fauteuil, semblant se détendre.

-Oui je sais ce que tu vas dire apprentie. Qu’il ne s’agit que d’un vulgaire assassinat, pourquoi ne pas le faire faire par quelqu’un d’autre que toi. Hors ceci sera un parfait entraînement pour toi. Je suis sur que tu ne me décevras pas.

L’aristocrate se levait s’apprêtant à donner quelques consignes à l’un des serviteurs.

-Ho, j’allais oublier. Quand tu iras en bas, il vaudrait mieux que tu ais l’air moins… sophistiqué.

Il s’éloignait, faisant appeler un serviteur, donnant l’ordre de préparer son speeder et de faire amener leurs affaires dans leurs chambres respectives.
Revenir en haut Aller en bas
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 905
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Lun 16 Aoû 2010 - 11:47

Elle resta froide lorsque son maitre lui annonça que sa mission serait de faire un assassinat. Il voulait qu'elle tue ce type ? Et bien elle le buterai ! Ce n'était ni la première fois, ni la dernière fois à vrai dire qu'elle commettrai un assassinat, elle y prenait même un certain plaisir. Le fait qu'il s'agisse d'un de ses anciens compatriotes ne la dérangeait pas du tout, bien au contraire. Elle avait été bannie de sa planète natale et forcée de fuir. Personne n'avait le droit de lui faire ça, et celui ci payerait pour ce que ses congenères lui avaient fait ! Pour elle, c'était tout de même une perte de temps... Elle avait autre chose à faire que de jouer au petit assassin privé de Ritter, son "maitre" vénéré...

Lorsque son maitre s'en alla, elle se retira elle même dans ses quartiers. Le sith avait raison, il valait mieux se changer pour ne pas être visible au milieu de tous ces gueux des bas-fonds. Elle répugnait presque à présent à mettre un pantalon tant elle avait gardé le goût des robes et du luxe, aussi dût-elle faire des efforts pour enfiler un pantacourt de soie noir tout simple et un gilet moulant par dessus un tee-shirt noir. Elle passa autour de ses épaules une pélerine noire passe-partout, et noua ses cheveux en queue de cheval. En se voyant dans la glace, elle se dit qu'elle avait tout de même plus de classe qu'un cul-terreux, mais elle ne pouvait pas faire moins beau (c'était son élegance naturelle, après tout !).

La traque allait durer trois jours.

Après avoir pris une bonne liasse de crédits dans les bourses de son maitre (elle avait bien besoin d'un financement), elle sortit de leur habitat pour prendre le premier turbo ascenceur qu'elle croisa. Elle le fit descendre aussi bas que possible, puis elle en prit un autre un peu plus loin, et plongea à nouveau dans les entrailles de la planète. Elle ne connaissait pas bien Coruscant, mais elle savait que les grattes-ciel jaillissaient du sol et se propulsaient à des kilomètres au dessus de la surface. Les plus riches avaient la chance d'avoir le soleil, les autres croupissaient dans de l'air un million de fois recyclé à la lumière tamisée des lampes. A mesure qu'elle s'enfonçait dans les bas-fonds, l'odeur devenait suffoquante et la chaleur intenable.

Lana, même si elle était incommodée par l'odeur, se sentait plutôt à l'aise ici. La lumière du soleil ne pouvait pas agresser sa peau si délicate, et aucune lumière n'était top vive pour l'aveugler. Un peu perdue, elle acheta un datapad avec les plans du quartier pour se repérer, et se dirigea vers l'hôtel le plus proche. Il lui fallait repérer sa cible, et elle n'allait pas arpenter les rues en esperant tomber dessus. En plus, elle était fatiguée de marcher tout le temps, elle aurait besoin de dormir à un moment où à un autre. Elle paya sans faire d'histoire et monta dans sa chambre en demandant qu'on ne la dérange pas. Elle avait une idée précise pour trouver Viento...

Elle se jeta sur le lit qui grinça dangeureusement. La propreté de cette chambre exigüe était douteuse, elle esperait simplement que les draps n'étaient pas infestés de puces ou de bestioles du même genre ! Allongée sur le lit, elle lança son esprit dans les rues, à la recherche de la trace d'un Umbaran, qu'elle saurait reconnaître entre mille.


- Où es-tu... murmura-t-elle pour elle même.

Elle ne sut pas au bout de combien de temps elle le trouva. Quand elle utilisait la force, elle perdait un peu la notion des durées.... Ce n'était pas important, elle le tenait. Il était là, entouré de ses gardes, marchant dans la rue. Elle pourrait sortir, le suivre, et l'éventrer d'un bon coup de sabre laser. Seulement, son maitre avait dit pas de témoins... Et puis, les umbarans auraient trouver cette façon de faire très grossière et sans aucune subtilité. Ses gênes reclamaient une mort glorieuse et originale si possible. Elle descendit dans la rue, et suivit Viento et ses gardes dans la rue, restant à bonne distance. Effleurant l'esprit des mercenaires qui le protégeait, elle trouva le cerveau malléable d'un immense gamorréen. Parfait... D'une impulsion de force, elle suggéra à cet esprit débile que tuer son maitre était une bonne idée, si bien que l'extraterrestre se précipita, vibro-hache levée pour empaler l'umbaran.
Bien sûr, il fut abattu par les autres gardes, Lana n'en esperait pas moins. Il ne s'agissait pas de tuer son congenère, seulement de le rendre paranoïaque... ce qui n'était pas dure pour une race aussi méfiante ! Elle recommença le même coup une petite heure plus tard avec un quarren, choisi parmi la foule, armé d'un blaster, qui blessa la cible à la cuisse.

Bien, son plan commençait à prendre forme... Un peu fatiguée après l'utilisation de ses pouvoirs de persuasion, elle rentra dans l'hotel où elle créchait, et s'offrit une nuit paisible de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 905
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Jeu 26 Aoû 2010 - 10:42


Elle s'attela à la même tâche le lendemain, après une bonne nuit de sommeil. A présent qu'elle connaissait l'esprit de l'umbaran, il était très facile de le retrouver parmi les âmes grouillantes de Coruscant. Quittant sa chambre, elle s'élança dans les ruelles sombres des bas fonds telle une chauve souris (une telle ressemblance devait être à cause de la cape noire) à la recherche de sa proie. Elle mit une bonne heure à rejoindre le bar où il se trouvait. Décidemment, elle n'aimait pas marcher... Ses jambes lui faisaient mal à force de parcourir de grandes distances. D'habitude, il y avait un chauffeur et une turbo-limousine pour elle et son maitre, elle ne devait pas s'abaisser à ce genre d'exercice réservé aux pauvres !

Une fois de plus, elle se servit de son esprit pour faire plier les esprits faibles à proximité. Il s'agissait de les forcer à se montrer agressifs verbalement ou physiquement envers Viento. Les Umbarans loin de leur monde étaient souvent méfiants, limite paranoïaques. Elle était bien placée pour le savoir, car elle avait toujours l'impression que l'on complotait contre elle. Dans la journée, l'umbaran fut attaqué trois fois, dont une fois par un de ses propres gardes. De plus, il dût subir durant de longues heures des insultes et des quolibets venant de toutes parts, que ses gardes firent taire avec la plus grande brutalité. Tant de violence gratuite faisait plaisir à Lana. Cela en était presque délectable, si elle ne se sentait pas si fatiguée.

Implanter une idée dans l'esprit de quelqu'un était assez facile, mais forcer une personne à accomplir une action, surtout s'il risque sa vie était déjà plus difficile. Malgré ses prédispositions au contrôle mental, elle se sentait exténuée. Elle devait rester en forme pour accomplir sa mission... Elle rentra dans son petit nid, après avoir dévoré un sandwich. Même maintenant, elle ne savait pas ce qu'elle avait exactement avaler, mais du moment que c'était mangeable... Elle était pourtant habituée aux meilleurs plats de la galaxie, car elle mangeait tous les jours en présence du prince de Kuat, mais son ventre criait famine et elle ne pouvait plus faire sa fine bouche. Elle se jeta sur son lit et dormit d'un sommeil de plomb

Elle commença à se gratter à son réveil. Visiblement, elle avait attrapé des puces... C'était tellement indigne ! Elle n'y pouvait rien, c'était à cause du lit, mais c'était tout de même désagréable et honteux. De toutes façons, elle devait sérieusement prendre un bain quand elle rentrerait chez Ritter, car elle commençait à sentir aussi fort qu'un bantha. Son maitre regretterait un jour de l'avoir envoyé ainsi dans la crasse, tout ça pour tuer une petite frappe sans importance. De mauvaise humeur, elle se dit qu'elle devait régler cette affaire aujourd'hui si possible. Le luxe lui manquait trop, le superflu était devenu nécessaire.

Elle retrouva sa cible cloitrée dans son quartier général avec une demi-douzaine de gardes de confiance, assis autour d'une table. Elle se rapprocha de la bâtisse où il était enfermé, puis dénombra les gardes par une fenêtre, inconfortablement juchée en haut d'une pile de caisse. Si elle attaquait comme ça, elle n'aurait même pas l'ombre d'une chance. Elle réfléchit quelques minutes pour trouver une marche à suivre... Les influencer pour qu'ils s'entretue était une mauvaise idée, car elle devrait trop puiser dans ses forces et serait vulnérable face à sa vraie cible, qui restait d'ailleurs invisible.

Elle effleura l'esprit des gardes grâce à la force, et en trouva deux qui se détestaient cordialement... C'était parfait. Elle saisit grâce à la force le blaster d'un des deux concernés, et tira sous la table sur l'autre. Lana n'était pas douée au tir à la base, et le fait de tirer indirectement sans la possibilité de viser n'arrangeait vraiment rien... Mais c'était l'intention qui comptait, car le garde qui s'était fait tiré dessus riposta, blessant mortellement l'autre. Un troisième tira à son tour, pour venger son copain... Et ainsi de suite. La jeune sith tapa dans ses mains, comme une gamine qui vient d'ouvrir ses cadeaux de noël. Un tel massacre en son honneur la réjouissait énormément.

Bientôt, seuls deux gardes étaient encore debout. Aucune chance qu'ils se tirent dessus volontairement... Lana se lança alors, contournant le bâtiment pour entrer par la porte de devant, comme tout le monde. Les gardes, légèrement sur les nerfs après leur petite fusillade, réagirent très vite et lui tirèrent dessus. Elle dégaina son sabre laser, faisant jaillir sa lame émeraude, et renvoya le premier tir qui fusa vers elle. Le second laser lui griffa la cuisse, mais la blessure n'était pas grave. Décidemment, elle n'était pas assez rapide avec son sabre... Saisissant la table où les gardes étaient assis plus tôt, elle leur lança à la figure. Le coup fut d'ailleurs chanceux, car les deux gardes furent assommés, n'ayant pas vu le coup venir. Elle leur donna un coup de sabre en plein cœur à chacun. Avec un peu de chance, on pourrait croire à un jedi meurtrier...

Elle n'avait toujours pas trouvé sa cible. Elle le sentait encore à travers la force... Il se trouvait dans un bureau tout près, et visiblement n'avait pas entendu la fusillade. Peut être était-il dans une salle insonorisée... En tout cas il était tout seul... Son maitre avait réclamer qu'il n'y ait aucun témoin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 905
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Sam 28 Aoû 2010 - 9:55

Elle entra dans le bureau, sabre laser éteint. Viento se trouvait là, affalé derrière le bureau, tentant de grappiller quelques heures de mauvais sommeil. En entendant le bruit de la porte, il se releva d'un bond, pistolet laser en main, et tenta de tirer. Tenta seulement, car Lana bloquait la gâchette grâce à la force.

- Bonjour, Viento, susurra-t-elle d'un ton dangereusement doux.

Elle s'approcha de lui à pas mesurés. L'homme ne bougeait plus, paralysé par la peur. Il devait se poser beaucoup de questions, comme ce qui était advenu de ces gardes, et de qui était cette personne en cape noire devant lui, et ce qu'elle voulait...

- Je suis venu pour te tuer, annonça-t-elle simplement.

Voilà qui répondait à une question. Lana commença à tourner autour de sa cible, tel un prédateur jouant avec sa proie. Elle se délectait de la détresse qui émanait de l'umbaran. Bien sûr, ce n'était pas facile à voir, mais elle avait la force pour le sonder, et elle connaissait bien ses congénères.

Ses congénères... Ces salauds qui l'avaient bannie, qui l'avait forcée à quitter sa planète natale, qui l'avait menacée de mort. Elle ne regrettait pas d'avoir quitter Umbara, bien au contraire, car c'est à cet instant qu'elle avait vraiment commencer à vivre. Seulement, elle ne devait obéir à personne, elle n'avait pas d'ordre à recevoir, encore moins de menace de mort. Viento allait payer pour tout ce que lui avait fait les autres Umbarans... Se laissant submerger par ses émotions, elle commença à perdre le contrôle, et des éclairs dansèrent autour de ses doigts, de ses mains.

Non, il ne fallait pas s'énerver... Pas s'énerver... Elle se força à expirer plusieurs fois pour se calmer.

Elle enleva sa pèlerine noire, laissant apparaitre son visage pâle et ses yeux brillants, montrant bien qu'elle était une umbarane aussi.
Elle lança la force contre l'esprit de l'umbaran. Ses congénères étaient connus pour être naturellement résistant à la force, mais Viento était faible. Cela faisait trois jours qu'il fuyait, sans dormir, sans manger, avec les nerfs à vif. Son esprit était alors beaucoup plus malléable, surtout que la sith était bien plus en forme. Elle vit dans son esprit qu'il se préparait à lui sauter dessus, manière désespérée de se défendre. Elle se contenta de faire un pas de côté pour esquiver, sachant très bien ce qui allait se passer.

L'homme se releva, son blaster inutile toujours en main. Lana, décidée à la tuer de manière élégante et sans laisser de trace, lança la force :

- Met le blaster dans ta bouche.

Elle allait le forcer à se suicider. Ce serait plus propre, comme ça elle n'aurait pas à se salir... A bout de force, Viento prit son arme d'une main tremblante, comme s'il luttait pour se contrôler, et mit le canon dans sa bouche...

- C'est bien, murmura la jeune sith. A présent, tire.

Le doigt crispé sur la gâchette, l'umbaran ne bougea pas.

- Tire ! répéta-t-elle.

Rien ne se passa. Lana commença à trembler, se rendant bien compte qu'elle perdait le contrôle de la situation.

- Je t'ai dit de tirer ! TIRE !

Viento retira l'arme de sa bouche, le bras agité de frissons, comme si cela lui nécessitait un effort conscient et physique.

- Ja...mais...

Elle avait perdue le contrôle à la fois de la situation, de ses sentiments, et à travers cela son contrôle de la force. Sa cible, même faible, était trop résistante pour son pouvoir de novice. Emplie de colère et de frustration, des éclairs de force jaillirent de ses doigts sans même qu'elle s'en rende compte. Le temps de cligner les yeux, et Viento était mort, réduit à un cadavre.

Elle mit quelques secondes à se rendre compte de ce qui s'était passé... Elle avait réussi la mission que lui avait confiée son maitre, mais elle avait l'amère goût de la défaite. Dans sa tête, elle avait échoué. Son plan si bien planifié, si parfait, avait trouvé limite dans le contrôle instable qu'elle exerçait sur la force. A présent que l'adrénaline retombait, la blessure légère qu'elle avait à la cuisse commençait à lui faire mal. Toute cette affaire lui donnait un sentiment de frustration...

Epuisée, blessée et frustrée, elle regagna les niveaux supérieurs de la ville. Elle était sale, couverte de puces et de poux, et sentait comme un chien mouillé. Ressemblant à une mendiante au milieu de la foule, elle finie par retrouver le grand appartement de son maitre, le seigneur Ritter. Fourbue, elle rentra dans le hall d'entrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Dim 29 Aoû 2010 - 10:39



Pendant les trois jours ou son apprentie menait sa mission, Darth Ritter en profitait pour la surveiller au travers de la Force. Ainsi il savait exactement les faits et gestes de Lana, y comprit ce qu’elle pensait. Le seigneur sith en était satisfait. Il n’avait nullement profité du séjour pour renouer avec certaines connaissances, préférant « assister » et « guider » son apprentie. Malgré sa dureté envers, du moins celle en apparence, Darth Ritter ne souhaitait pas qu’elle meure ainsi. Bien entendu le jour ou sa arrivera elle devra vaincre ou mourir, mais en attendant il se refusait cette éventualité.

Lorsque Lana entrait dans le Hall d’entrée, le seigneur sith sortait du salon, allant à sa rencontre. Il eut raison de le faire. Un des gardes allait à la rencontre de la jeune Umbarane, ne l’ayant reconnue et la prenant pour une pauvre ou n’importe quoi d’autre. Il ne pouvait la reconnaître ainsi affublée, ne l’ayant jamais vu aussi misérable. Il s’apprêtait à la refouler.

Darth Ritter descendait les marches de l’escalier menant à l’appartement lui-même. Il le faisait lentement. Son regard était posé sur Lana, glissant doucement vers le garde et revenant vers elle. Il s’attendait à une réaction pleine de colère et de haine envers cet homme et pour lui-même. Quoi qu’il en soit il allait prendre les devants.

-Laissez… Adressait-il au garde, le congédiant de la main.

Il descendait de quelques marches supplémentaires, faisant signe Lana d’approcher. Il la laissait monter jusqu'à lui, montant à l’appartement en restant à ses côtés. Bien sur, elle ne ressemblait plus vraiment à la jeune femme sophistiquée qu’elle était rapidement devenue au contact avec le luxe kuati. Il ne s’en formalisait pas.

-Je suis fier de toi apprentie… Il passait un bras autour d’elle, une main gantée venant se poser contre son épaule. Je sais que tu n’as pas aimé cette expérience… Il fit un sourire.

Darth Ritter continuait de l’emmener à l’appartement. Il fit ouvrir la porte, lui faisant dévoiler la débauche de luxe et d’espace qui tapissait l’intérieur. Luxe qu’elle semblait n’avoir plus connu depuis quelques années voir siècle. Ce manque de la part de Lana amusait le seigneur sith, mais il pouvait le comprendre, connaissant les ambitions et les goûts de luxe de son apprentie.

-Je vais te laisser aller te laver, te soigner, te restaurer et te reposer. Ensuite nous rentrerons sur Kuat. Et j’aurais quelque chose pour toi apprentie…

Le seigneur sith se détachait de l’apprentie, faisant un signe de la main. Les servantes de l’apprentie, apparaissaient, les laissant s’occuper d’elle, Darth Ritter quittant la pièce accompagné par l’un de ses gardes.

Revenir en haut Aller en bas
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 905
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   Lun 30 Aoû 2010 - 13:39

Entrant dans l'appartement qu'elle considérait comme le sien, elle fut surprise de voir un des gardes venir à sa rencontre. Il lui sortit des inepties sans nom, comme quoi elle n'avait pas le droit de venir ici, que c'était une propriété privée... Elle le savait bien, elle habitait ici ! Trop fatiguée pour répondre à un homme qui ne savait pas ce qu'il disait, elle tenta de passer sans répondre, mais le garde tenta de la repousser. Elle n'avait plus la force de se battre, et était trop en colère pour tenter de le raisonner.

- Laisser moi passer... maugréa-t-elle. C'est moi, Lana Anthana...

- Ouais, c'est ça, et moi je suis la maitresse hutt du chancelier ! répliqua l'autre. Visiblement, il avait de la réparti le petit.

- Laisser moi... passer... répéta Lana.

Elle avait la voix tremblante de colère. Ses petits poings étaient serrés, et des étincelles commençaient à courir sur ses phalanges pâles. Heureusement, le seigneur Ritter arriva juste à temps pour éviter au garde de finir griller sur place. Ritter... Le voir ne calma pas vraiment la jeune femme. C'était lui qui l'avait envoyé dans la puanteur et dans la crasse des bas-fonds, tout ça pour tuer un petit brigand minable... Elle tenta de se calmer, en se disant qu'un jour, elle le tuerait, et elle prendrait sa place.

Son maitre vint près d'elle et la félicita. Il passa un bras autour de ces épaules, mais elle se dégagea immédiatement en se tortillant. Elle n'était pas d'humeur à recevoir des câlins, surtout pas de sa part. Elle resta silencieuse jusqu'à ce qu'il lui permette de prendre congé, alors seulement elle partit avec ses suivantes. Elle allait se reposer un peu, et peut être qu'à ce moment, elle adresserait à nouveau la parole à son "cher" maitre...

Elle se retira dans ses quartiers, dans la salle d'eau plus précisément. Là, elle se plongea dans un bain bouillant, après avoir mis à la poubelle les horribles vêtements qu'elle avait dû porter. Au milieu des bulle et de la mousse, elle se délassa enfin...

Visiblement, ce court et détestable séjour sur Coruscant touchait à sa fin, elle allait pouvoir rentrer chez elle... Enfin, chez eux.

Elle était impatiente de voir ce que Ritter allait lui offrir. Avec un peu de chance, toute cette minable aventure allait en valoir la peine !


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un autre pas sur la voie des sith, le sacrifice ? [PV Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-