Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Contact (PV Tore Ae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Contact (PV Tore Ae)   Jeu 15 Juil 2010 - 19:44

Sur la suggestion, qui tenait davantage de l'ordre, d'Ellana Caldin, celle-ci tenta de trouver des contacts sur Nar Shaddaa de son côté alors que Dase Aciel et Tore Ae firent équipe avant que tous les jedis en mission ne se retrouvent. C'était la première fois que l'arkanien et le whiphid faisaient équipe, le maître jedi n'ayant jusque là connu le chevalier que de vue. A vrai dire, il était possible qu'il est connu son patronyme il y a quelques temps, mais à force de ne pas le fréquenter, il avait du finir par l'oublier. Cela n'avait pas vraiment d'importance pour Dase, il ne cherchait pas à se créer des liens d'amitié. Il respectait tous ses confrères pour leur statut de jedi, certains plus que d'autres selon leurs compétences. Mais le respect et la sympathie étaient deux choses qui n'avaient rien en commun, et cette dernière était tout à fait superflue pour le président de la société arkanienne.

Etant donné que Tore Ae ne possédait pas de vaisseau, il lui proposa d'effectuer le voyage au sein de sa White Wing. En effet, il jugea que prendre un chasseur jedi revenait à prendre un risque inutile. Il n'était pas question qu'il se fasse repérer dès son arrivée. Un chasseur arkanien, même si cela ne devait pas être extrêmement fréquent sur la lune des contrebandiers, n'indiquait pas que ses passagers étaient des membres de l'Ordre jedi au moins.

Une fois les quelques préparatifs achevés, ils attendirent de recevoir une communication d'Ellana Caldin disant qu'elle était bien arrivée pour entreprendre leur propre trajet, légèrement différent. Toutes les précautions étaient bonnes à prendre. Dase n'était cependant pas habitué à prendre d'autres passagers que son padawan, à l'époque où il en avait, ou qu'un prisonnier occasionnel qu'il allait emmener répondre de ses actes devant le Conseil. N'aimant pas spécialement le travail en équipe, même s'il était forcé de reconnaître son utilité dans des situations délicates. De toutes façons, son chasseur ne permettait pas de transporter plus de deux personnes, après tout, ce n'était pas un vaisseau cargo. Dase préfère voyager en solitaire, même jusqu'à sa planète d'origine, il n'utilise pas un appareil de transport plus confortable. Ainsi, le jedi tout vêtu de blanc, à l'exception de sa longue bande de tissu blanc qui lui servait de ceinture, ne chercha même pas à parler à son partenaire avant d'arriver sur Nar Shaddaa.

Le pilote réussit à déceler un hangar inoccupé parmi le flots de transports métalliques qui allaient et venaient tout autour d'eux. Il ne connaissait pas bien cette planète, ce n'était que la seconde fois qu'il s'y rendait, et il avait un assez mauvais souvenir de son ancien séjour. Accompagné de son avant-dernier padawan, il avait du arrêter un chasseur de prime trandoshan qui s'était mis en tête de se faire un nom dans la Guilde des chasseurs de primes locale en tuant des jedis. Bien qu'il ne représentait pas véritablement une menace, il était gênant, ne serait-ce que par la possibilité qu'il avait de donner la même idée à d'autres. De plus, il avait déjà tenté à plusieurs reprises d'en éliminer, et si ses compétences ne lui permettaient pas d'arriver à ses fins, elles lui avaient toujours permis jusque là de s'échapper. Si la mission des jedis avaient été un succès, elle n'avait pas été sans rebondissements. Dase avait a un moment perdu la trace de son padawan qui avait choisi de poursuivre le fuyard dans un bar réservé aux non-humains. Le métabolisme des arkaniens étant très proche de celui des humains, il ne pouvait non plus s'y rendre sans précaution. C'est après s'être muni d'un masque respirateur qu'il y été entré, et qu'il avait retrouvé le jeune garçon dans un état pitoyable, en train de faire des moulinés avec son petit sabre au centre d'une pièce, entouré par des aliens qui se moquaient de lui.

Le souvenir de cette scène n'égaya pas le visage de l'arkanien lorsqu'il prononça ses premier mots envers Tore depuis le décollage en lui disant de se rester sur ses gardes, parce qu'ils allaient certainement avoir très vite des problèmes. En effet, Dase avait aperçu un trio composé d'un twi'lek à la peau bleu, et de deux duros, les trois armés de blaster qui s'approchaient en courant du chasseur aux moteurs encore chauds. Son sabre-laser dissimulé sous sa tunique, celui que les novices aimaient surnommer "Glaçon" précéda le pas à son confrère, et lorsqu'il actionna la passerelle, le petit groupe les attendait déjà en contrebas. L'un des duros, dont rien ne semblait visuellement permettre de distinguer les deux représentants de cette race, tant leur apparence et leurs combinaisons métallisée étaient identiques, pris la parole.

- Vous vous êtes posés sur une zone réservé aux vaisseaux de l'Echange! Vous allez dégager tout de suite...

Le twi'lek, qui portait une armure similaire à celles des deux autres, lui coupa la parole.

-Sinon on s'occupe de vous, et on embarque votre chasseur.

Il avait pris un air sadique en achevant la phrase de son allié. Dase ne broncha pas, il n'avait pas l'intention de bouger son vaisseau, et encore moins de le céder. Il se tourna en direction de Tore et lui fit un geste de la main confiant, puis il s'adressa aux trois criminels, car qui dit Echange dit crime, d'un ton autoritaire.

-Messieurs, cela tombe très bien, j'étais justement venus pour rencontrer l'Echange.

L'arkanien n'était pas du tout un habitué des négociations, c'est pourquoi il ne s'étonna pas que ses interlocuteurs ne détournent pas le canon de leurs armes. Tout diplomate qu'il était, il s'empressa donc d'ajouter une précision qu'il estimait assez convaincante.

-Je suis bien entendu prêt à payer vos services, pour cela je dispose d'une importante quantité d'argent. Cependant, si vous essayez de me le prendre de force, je vous tuerais. Ou bien je laisserai mon esclave whiphid s'en charger. Par contre, si votre chef est disposé à marchander, je me ferai une joie de le joindre à notre transaction. Je suis certain qu'il lui ferait un excellent garde du corps!

Tel était le plan improvisé de Dase pour arriver à franchir ce trio de malandrins. Il n'avait pas prévenu son partenaire de sa démarche, mais elle lui était apparue soudainement, et après tout, c'était lui le maître ici. De toutes façons, il pensait que ces trois là ne les suivraient pas éternellement, ou tout du moins qu'ils les conduisent assez rapidement avec quelqu'un de compétent pour traiter. Ainsi, ils pourraient abréger cette supercherie.

-Je suis un excellent chasseur, et je vous ferai d'ailleurs remarquer que mon camarade poilu ici présent n'est pas menotté, c'est parce que j'apprécie assez de le voir déchiqueter des idiots de temps à autres...puis comme cela il peut manger comme il le souhaite. C'est une sorte d'arrangement entre nous.

Ce qui était certain, c'est que cela allait les faire réagir, mais il espérait pas d'une manière qui les forcerait à sortir leurs lames. Dans le pire des cas, il ne comptait bien évidemment ne pas les tuer, mais les mettre hors d'état de nuire. Cependant, tant qu'à faire, il préférait éviter de faire du grabuge avant d'être en présence du sith. Si ce chevalier qui l'accompagnait savait jouer la comédie et s'adapter à des situations imprévues, c'était le moment idéal pour prouver ce qu'il savait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Contact (PV Tore Ae)   Dim 8 Aoû 2010 - 15:32

Temple Jedi, quelques heures plus tôt.

La machine était en marche. Ellana Caldin avait prit la décision de se rendre sur Nar Shaddaa pour y rencontrer la dénommée Darth Sinya, à laquelle Tore avait été confronté à la fin de la bataille. A l'écoute de son nom dans le message holographique, le Whiphid ressentit une pointe de douleur là où son attaque de Force l'avait touché. Il se promit de ne pas commettre la même erreur s'il devait se retrouver une nouvelle fois face à elle.
Tore accepta d'accompagner Ellana lors de sa mission, et le Maître Jedi Dase Aciel fit de même. Leurs motivations n'étaient pas vraiment les mêmes, mais dans ce genre de situation, il fallait faire avec ce que l'on avait et non ce que l'on voudrait avoir. Et puis, Dase restait un Maître puissant, un allié qui pouvait se révéler très utile sur Nar Shaddaa.

Peu de mots furent échangés entre les trois Jedi. Quelques paroles pour les Padawans et Horus Vahalor qui ne pouvait les accompagner malheureusement. Dase Aciel termina bientôt les discussions en quittant l'infirmerie du Temple pour rejoindre le hangar, soufflant au passage à l'adresse de Tore :


-On se retrouve dans une demi-heure au hangar.

Voilà qui laissait le temps à Tore de se préparer à sa future mission. Il quitta lui aussi l'infirmerie, sans dire un mot. Le silence était de mise malgré le fait qu'une mission se préparait. Beaucoup étaient encore sous le choc de l'attaque du Temple, Tore respectait cela. Il se dirigea ensuite vers les quartiers des Chevaliers où il retrouva sa chambre. Elle n'avait subit aucuns dégâts. La porte avait été forcée mais rien n'avait été dérobé durant la bataille. Il fallait dire que le Whiphid suivait le code de l'Ordre d'assez près. Assez pour ne pas avoir de biens auxquels s'attacher sinon son vieux chapeau conique en paille. Mais qui aurait envie de voler une telle chose ? Il ne possédait rien d'autre que cela et des vêtements de rechange, principalement des bures, une tenue traditionnelle whiphid et des vêtements banals en tous points. Rien à voler donc, ce qui expliquait la situation présente. Ne sachant quelles étaient les intentions du Maître Jedi avec qui il devrait faire équipe, Tore préféra s'habiller le plus simplement possible. Il cacha du mieux qu'il le pouvait son sabre laser à l'intérieur de ses vêtements et mis son chapeau à son coup, rattaché par une fine cordelette. Quant à sa bure, il préféra ne pas s'en séparer et la mit dans un sac à part. Dase aurait bien un compartiment dans son vaisseau pour l'y cacher.

Une demi-heure plus tard, Tore était fin prêt et attendait son Maître dans le hangar. Là, ils s'embarquèrent pour Nar Shaddaa à bord du vaisseau personnel de Dase en attendant une communication d'Ellana. Puis il décollèrent en direction de la lune des contrebandiers, sans dire un mot. Le trajet se passa sur le même ton. Ni l'un ni l'autre ne parla. Tore faisait confiance au Maître pour prendre en main la mission. Etant son supérieur au sein de la hiérarchie jedi, cette tâche lui revenait de droit. Le Whiphid ne dirait rien quant à cela... Seules les méthodes de son compagnon l'intriguaient. Il ne le connaissait que de nom et n'était donc jamais parti en mission avec lui. Pour cela, il attendait de voir le déroulement des évènements.


_____________

Une fois arrivée sur Nar Shaddaa, les ennuis ne tardèrent pas à se joindre aux deux Jedi. C'est d'ailleurs en ces circonstances que Dase prononça ses premiers mots envers le Chevalier depuis leur départ d'Ondéron, juste pour le prévenir d'être sur ses gardes. Jusque là, en voyant trois contrebandiers de l'Echange s'avança avec une sale tête vers eux, Tore l'avait compris. Ils franchirent la passerelle de débarquement pour se retrouver nez à nez avec les trois criminels, Dase le précédant de quelques pas.

- Vous vous êtes posés sur une zone réservé aux vaisseaux de l'Echange! Vous allez dégager tout de suite...

-Sinon on s'occupe de vous, et on embarque votre chasseur.


Voilà qui annonçait des négociations difficiles, bien qu'ils n'étaient que des hommes de main de l'organisation. Encore fallait-il les convaincre de laisser le vaisseau arkanien dans le hangar de l'Echange... Si possible par des moyens pacifiques. Il ne serait pas compliqué pour deux Jedi de tuer ces trois criminels, mais cela attirerait l'attention sur eux et les priveraient de leur couverture. De plus, ce n'était pas la manière d'agir du Whiphid, pas de suite en tous cas.

-Messieurs, cela tombe très bien, j'étais justement venus pour rencontrer l'Echange. Je suis bien entendu prêt à payer vos services, pour cela je dispose d'une importante quantité d'argent. Cependant, si vous essayez de me le prendre de force, je vous tuerais. Ou bien je laisserai mon esclave whiphid s'en charger. Par contre, si votre chef est disposé à marchander, je me ferai une joie de le joindre à notre transaction. Je suis certain qu'il lui ferait un excellent garde du corps!

Pardon ? Voilà qu'il devait jouer le rôle de l'esclave à présent ! Ce Maître n'était pas très conventionnel. Il n'était pas comme Tore imaginait un Maître Jedi. Ce n'était pas dérangeant en soi, mais il aurait aimé être prévenu du plan imaginé par son compagnon. Jouer la comédie n'était pas forcément son fort. Il faudrait faire avec. Par chance, les habits qu'il avait choisi au Temple était relativement vieux et quelque peu abîmés. Mais Tore voulait savoir comment son Maître se débrouillerait à présent pour les persuader qu'il était bien son esclave... Sans menottes ou chaînes.

[color:1ca8=light-Je suis un excellent chasseur, et je vous ferai d'ailleurs remarquer que mon camarade poilu ici présent n'est pas menotté, c'est parce que j'apprécie assez de le voir déchiqueter des idiots de temps à autres...puis comme cela il peut manger comme il le souhaite. C'est une sorte d'arrangement entre nous.

Il était doué, il fallait le reconnaître. Peu diplomate mais doué dans sa façon d'improviser dans une telle situation. Pourtant, Tore ne faisait ni enragé, ni sauvage. En tout cas d'apparence. Mais il n'était pas difficile de cacher sa nature sous un visage paisible. Il le savait très bien puisqu'il refoulait chaque jour, à chaque combat, sa propre nature sauvage. Il suffisait donc de la laisser refaire surface quelques instants. Tore prit l'attitude d'une créature sauvage s'impatientant et perdant son calme. Un jeu d'enfant,même pour lui. Il avait connu ça sur Toola, et sa nature profonde l'avait fait ainsi initialement. A ajouter à cela un cri de rage relativement puissant et les trois criminels commencèrent à abaisser leurs canons. Une Wookie n'aurait pas été aussi convaincant. Ne restait plus qu'à Dase à achever la rapide négociation concernant le hangar pour aller plus avant dans le complexe de l'Echange, où Tore pourrait enfin redevenir le Jedi qu'il était... Sauf si leurs trois interlocuteurs prenaient contact avec leur chef, ce qu'il n'espérait pas.
Après que Dase les eut convaincu de les laisser passer, le petit groupe de contrebandiers ne les lacha pas avant quelques minutes, le temps de les emmener dans la bonne direction. Puis ils les laissèrent enfin en paix, seuls dans les couloirs.


"Il aurait quand même été plus simple de me prévenir de votre plan... Mais il faut avouer que ce n'était pas mal joué."

Tore était partagé en ce qui concernait Dase Aciel. Une part de lui l'appréciait, l'autre moins. Ses méthodes et son comportement ne correspondaient pas aux attentes du Chevalier concernant un Maître Jedi digne de ce nom. Mais Dase avait des qualités non négligeables. De toute manière, on ne devient pas Maître par hasard, et Tore devait faire confiance au Conseil qui l'avait élevé à cette distinction ainsi qu'à Ellana qui l'avait joint à cette mission.
Ils avancèrent dans les couloirs de l'Echange et arrivèrent bientôt à destination. Ne sachant si l'incident du hangar était parvenu aux oreilles des leaders de l'organisation, Tore préféra laisser Dase passer en premier et entamer les négociations. Il verrait ensuite comment cela se goupillerait pour reprendre son statut de compagnon plutôt que d'esclave auprès du Maître Jedi. Mieux valait jouer la carte de la prudence au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Contact (PV Tore Ae)   Mer 18 Aoû 2010 - 12:59

Le chevalier qui l'accompagnait avait su jouer son rôle à la perfection. Cependant, bien que l'Arkanien en éprouve une profonde et sincère satisfaction, cela en l'étonna pas. Cette facilité que Tore Ae avait semblé avoir pour laisser filtrer un flot d'instinct enragé, mais paradoxalement totalement contrôlé était sans aucun doute du à l'association entre ses gènes, et à la formation de Jedi dont on l'avait gratifié. Du moins, tel était le raisonnement de Dase. En bon privilégié d'Arkania, il avait régulièrement baigné dans cette atmosphère de classement raciale. Sa longue formation au sein de l'ordre l'avait toutefois enclin à faire passer les actes avant la provenance, mais il subsisterait certainement toujours quelques préjugés, qui n'altéreront en rien ceux causés par tous les autres facteurs que le maître pourrait avantager.

Le stratagème avait donc était efficace, puisque le trio menaçant devint soudainement bien moins assuré, et que leurs poignets, moites de la sueur reflétant leur couardise naturelle, s'affaissèrent, emportant avec eux leurs vaines armes risibles. Il ne restait plus qu'à Dase de saisir cette opportunité pour leur faire accepter ce qu'il souhaitait. Le maître réitéra donc son offre en se montrant légèrement plus pressant, compte tenu du fait que cela faisait un bon moment qu'il n'avait pas nourri son Whiphid, et que ce dernier accordait beaucoup d'importance à la régularité de ses repas.

Les bras armés se montrèrent alors bien plus compréhensifs, et donna satisfaction au duo d'adeptes de la Force. Ces derniers durent malgré tout souffrir la présence des hommes de mains encore un petit moment, puisque, protocole oblige, ils les avaient escortés à contre-cœur sur une certaine distance, le temps de les conduire sur la bonne direction à emprunter. Une fois cette tâche accomplie, ils ne se sont pas fait prier, et se sont éclipsés assez prestement.

Enfin parvenus dans les quartiers de l'Echange, et renseignés sur la direction, simpliste, à prendre, car en effet il leur suffisait de poursuivre droit devant eux, d'après les dire de leurs accompagnateurs, les jedis allaient à présent pouvoir s'afficher comme tels. Du moins, il l'espérait, mais ne se faisait pas véritablement de soucis là-dessus. En effet, maintenant qu'ils étaient parvenus jusqu'ici, ils ne rencontreraient certainement plus que des membres influents de l'organisation criminelle. Autrement dit,des membres auxquels ils pourraient révéler, du moins en majeure partie, la véritable raison de leur visite.

Le Chevalier Ae semblait, malgré leur réussite, partagé. Il lui confia qu'il aurait préféré être mis au courant un peu plus avant du petit jeu auquel il avait été soumis. Suite à sa remarque, Dase le fixa un instant, une expression grave sur le visage, comme s'il le jaugeait. Puis il se détendit, et répondit en une simple constatation bercée sur un ton d'évidence.

-En effet.


La brièveté de sa verbe devait certainement être frustrante pour son interlocuteur, mais lui-même n'y accordait pas d'importance. Il n'avait pas été concis par provocation, mais juste par manque d'intérêt envers cette conversation. Il concentrait pour l'instant son attention sur le lieu où ils se trouvaient. Il avait remarqué la présence d'une caméra de surveillance dans un coin du plafond. Nul doute qu'il y en avait d'autres. Quant aux portes situées le long du chemin qu'ils devraient emprunter, elles semblaient scellés par un système magnétique. Il s'agissait donc très certainement de quartiers privés. Le maître jedi commença à se diriger tranquillement vers leur objectif. Il sentait néanmoins encore un certain désarroi qui se mêlait au respect que lui portait le chevalier. Dase consentit donc à se montrer plus expressif envers son partenaire.

-A vrai dire, je n'avais aucune idée de ce que j'allais entreprendre lorsque nous sommes descendus de mon vaisseau. Mais un bon Jedi soit savoir s'adapter à toutes les situations tout en respectant les lignes de conduite qui lui accordent son rang.

Le jedi ascétique avait énoncé ces paroles comme s'il s'agissait d'une prêche. Il préféra ensuite se taire pour laisser l'occasion à son compère de les méditer du mieux possible. Dans d'autres circonstances, il aurait pris le temps de lui demander qui était son ancien maître, et si celui-ci ne l'avait pas déjà exposé à des situations telles que celle-ci. Mais pour l'heure, ils étaient pressés, et il aurait tout le temps de dissiper ses doutes, voir de combler ses lacunes, une fois que cette crise serait dissipée. Rien en devait pouvoir faire obstacle, ni même ralentir une mission de l'Ordre. Ils arrivèrent enfin à destination, lui en tête. Il allait enfoncer le bouton du communicateur qui se trouvait à côté de la porte de métal, lorsque celle-ci s'ouvrit automatiquement, attestant du fait qu'ils étaient attendus.

La pièce dans laquelle ils entrèrent faisait étalage des richesses engrangées par l'Echange. Du mobilier moderne et de qualité, des droïdes de garde postés dans chaque recoin qui le semblaient tout autant. Des gros bras bénéficiant d'armures et d'armes bien plus perfectionnés que ceux qui les avaient accueillis. L'un d'eux portait même un attirail mandalorien. De plus, cinq jeunes femmes Twi'lek, dont les tenus indécentes indiquaient leur statut d'esclave. En fait, la seule chose qui faisait vraiment tache dans cet ensemble, n'était nul autre que celui qu'ils étaient venu rencontrer. L'un des chefs de l'Echange de cette planète, un Hutt.

Celui-ci prit immédiatement la parole à l'arrivée des jedis.


-Approchez, approchez. Alors, il paraît que l'on désire négocier avec moi.

Sur ce, la limace manipulatrice émit un ricanement qui tenait davantage d'un croassement, avant de reprendre la parole sur un ton compréhensible.

-Je suis toujours prêt à aider les gens dans le besoin, du moment qu'ils connaissent l'intérêt général que l'on porte à une transaction honnête et respectable.

Soit il faisait de l'humour, soit il avait une définition bien singulière de "honnête et respectable". Car les Hutts n'étaient pas connus pour leurs vertus morales, et ceux même lorsqu'ils traitent avec des êtres aussi peu recommandables qu'eux, ils essaieront toujours d'arnaquer leurs associés.

-Mais j'en oublie les bonnes manières, permettez moi de me présenter, mon nom est Cotta, haut représentant de l'Echange. Je suppose que si on vous à laisser passer jusqu'ici, c'est que vous avez de quoi traiter un tant soi peu avec nous. Serez-vous par hasard intéressés par l'un de nos postes de chasseurs de primes? Nous avons quelques places qui viennent de se libérer, suite à un regrettable incident...


Dase, qui était agacé par ce discours mielleux, prit l'initiative d'interrompre le Hutt.

-Nous sommes ici pour requérir l'aide de l'Echange. Nous souhaitons louer un service de mercenaires et d'informateurs pour la journée.

L'annonce de l'Arkanien laissa un silence de quelques secondes, le temps pour le dénommé Cotta de s'offusquer puis de s'amuser de ce manque de tact à son égard, puis d'étirer un long sourire et de plonger l'une de ses mains dans un bol remplis de petites créatures vivantes, et d'engloutir goulument l'une d'elles. Après quoi il reprit le fil de la conversation.

-Voilà une procédure peu banale. D'ordinaire nous réservons ce genre de service à quelques patrons qui ont déjà été assez généreux envers nous... Vous comprendrez donc qu'il est nécessaire que j'en apprenne plus sur vous, et sur vos moyens, avant d'entreprendre quoi que ce soit.

Le moment où lui et Tore auraient à se révéler arrivait enfin. Se détournant de l'immense sourire goguenard du Hutt, qui venait de faire appeler une de ses lascives masseuses, Dase porta son regard sur son partenaire, et lui fit comprendre autant par son expression que par l'utilisation de la Force, que s'il avait une suggestion à faire, c'était maintenant, parce qu'après, une fois que l'Echange saurait qui ils sont, soit ça passait, soit ça cassait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Contact (PV Tore Ae)   Jeu 26 Aoû 2010 - 16:07

Les deux Jedi étaient enfin parvenus devant l'un des représentants de l'Echange, un Hutt, ce qui ne surpris guère le Chevalier Whiphid puisqu'ils se trouvaient au beau milieu de l'espace hutt... Ce n'était donc pas une surprise. Contrairement aux sous-fifres qui les avaient cueillis à la passerelle de débarquement, ce dernier semblait plus enclin à la négociation. Car même si les deux étrangers qui se présentaient face à lui étaient des nouvelles têtes pour l'Echange, ses membres étaient toujours friands de nouvelles affaires juteuses. Le Hutt proposa d'ailleurs aux deux Jedi, ce qui ne sembla pas amuser le Maître. Il coupa d'ailleurs le représentant hutt sans aucun tact ni aucune diplomatie. Cela ne faisait plus aucun doute que tout ceci n'était pas son terrain de jeu habituel, alors que Tore baignait là dedans depuis le début de son apprentissage Jedi. Mais puisqu'il n'était que Chevalier, il laissait à Dase le soin de mener les négociations, pour un temps tout du moins. S'il ne désirait pas s'imposer, Tore pensait de plus en plus que son aide serait profitable, ne serait-ce que pour éviter la colère du Hutt et de l'organisation tout entière qui, si elle n'aidait pas les Jedi, trouverait peut être d'autres clients chez les adeptes du Côté Obscur... Cependant, l'intervention quelque peu déplacée du Maître Jedi ne laissa pas Cotta le Hutt sur des mauvaises pensées, et il s'amusa même de tout ceci. Il fallait dire qu'il ne devait pas souvent avoir deux Jedi déguisés devant lui, qui lui tenaient tête et qui ne semblaient nullement intimidés par la flopée de gardes en armes postés tout autour de la salle.

Toutefois, si Cotta ne gardait aucune rancoeur vis à vis de l'intervention de Dase, il n'avait pas non plus accepté sa demande. Après tout, les Jedi restaient deux inconnus pour l'Echange, et ne semblaient pas être les personnes les plus riches de la galaxie non plus. Or, ce qui intéressait particulièrement l'organisation, c'était l'argent. Quoi de plus normal sur la lune des Contrebandiers ? C'était là que tous deux avaient une carte à jouer puisqu'ils disposaient de la puissance de l'Ordre Jedi ainsi que de sa richesse pour parvenir à leurs fins. Cependant, il ne fallait pas sauter les étapes puisque les Hutts et l'Echange ne prenaient, en théorie, pas parti pour une quelconque faction et se contentaient de rester neutres dans les innombrables conflits parcourant la galaxie. S'afficher trop tôt présenterait le risque de se voir refuser tout de suite les faveurs de Cotta, mais ne pas le faire les conduirait au même point. Et comme presque toute la galaxie était à présent au courant de la défaite de l'Ordre sur Ondéron, bien que l'on ne sache pas officiellement contre quel ennemi, être un Jedi ne représentait sûrement un aussi gros atout que par le passé.

Il n'y avait pas de multiples options au jeu que jouaient les deux Jedi. Ils se devaient de dire la vérité à Cotta tout en révélant le moins de choses possibles sur leur présence ici. Après tout, si l'Echange était si bien informé, ses membres devaient très certainement être au courant de la venue de Jedi ainsi que d'un vaisseau Sith quelque part dans l'orbite de Nar Shaddaa... Ne pas tout dire pouvait alors se révéler dangereux car Cotta avait déjà sûrement fait le rapport entre tous les points, mais cela présenterait aussi un côté mystérieux aux Jedi, ce qui plaisait souvent aux criminels de son genre. Ne pas en savoir trop officiellement, du moment que l'accord était respecté... Cela leur allait très bien en temps normal.

Sentant l'appel de son Maître, Tore se tourna légèrement vers lui afin de lui parler sans que personne d'autre ne les entendent. Cela laisserait le temps au Hutt et à ses sbires de faire le point et de prendre un premier avis sur les deux Jedi. La Force pourrait leur permettre de juger leurs émotions par la suite, à savoir s'ils se montreraient hostiles ou non.


"Maître, je pense qu'il faut la jouer carte sur table, comme ils le diraient si bien. Nous avons de nombreux atouts avec nous, et nous avons la capacité de payer leurs services. Cependant, il ne faut pas leur révéler exactement ce que nous prévoyons de faire... De toute manière, je pense que ce Cotta le saura bien assez tôt vu le réseau d'informateurs dont il dispose sur Nar Shaddaa. Si nous en disons suffisamment, il ne pourra nous accuser de l'avoir trompé. Mais après tout, comme vous l'avez dit vous-même : un bon Jedi doit savoir s'adapter à toutes les situations."

Tore se mit à sourire puis reprit son air grave et sérieux lorsqu'il redressa la tête pour faire face au Hutt. Dase avait voulu prendre en main cette mission, sans lui faire part de ses intentions, comme il l'avait fait sur la passerelle. Et le Whiphid lui laissait donc les rênes pour parvenir au terme de cette négociation. Peut être que cela apprendrait au Maître à avoir un peu plus de considération pour les Jedi lui étant inférieurs hiérarchiquement. Mais si Tore s'amusait presque de prendre son Maître à son propre jeu, il se tenait néanmoins prêt à toutes les éventualités quant à la suite des évènements. Il n'était pas assez tête brûlée pour se montrer irrespectueux envers un Maître plus que nécessaire et ne pas se montrer concentré lorsqu'il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Contact (PV Tore Ae)   Dim 29 Aoû 2010 - 23:53

Dase dévisagea quelques secondes Tore Ae d'un air méfiant. Il était certain que c'était de la satisfaction amusée qu'il percevait dans l'esprit du chevalier au moment où celui-ci lui adressa la parole. Il l'aurait bien sermonné sur le respect qu'un chevalier doit à un maître, mais la situation ne s'y prêtait guère. Cela dit, la remarque du Whiphid était pleine de bon sens, peut-être même davantage que ce dernier ne l'imaginait. En effet, elle avait donné naissance à ce que l'Arkanien estimait être une bonne idée. Il détourna donc la tête de son partenaire pour reprendre la conversation avec le Hutt. Il comptait bien suivre les conseils du Chevalier, mais pas forcément de la façon dont ce dernier l'avait imaginé. Après tout, Dase n'était pas uniquement un des maîtres de l'Ordre Jedi. Se retournant vers l'énorme limace, il prit une expression et un ton pédant qui s'accordaient parfaitement à son allure.

-Sachez, cher Cotta, que je suis on ne peut plus d'accord avec vous. Il se trouve que celui qui se tient devant vous n'est autre que Dase Aciel, président de la société BioAciel. Nous sommes les numéros un sur Arkania en ce qui concerne la médecine, la génétique, ainsi que la bio-technologie. J'espère que vous savez également que nous autres Arkaniens, sommes les plus avancés dans ces domaines scientifiques. Donc comprenez bien que lorsque je dis que nous sommes les numéros sur Arkania, nous le sommes plus généralement.

Le Jedi marqua une courte pause. Ce n'était vraiment pas dans ses habitudes de se présenter sous ce statut devant un seigneur du crime, et il n'avait aucune envie de compromettre son entreprise, ni son poste politique sur sa planète d'origine. Cependant, il n'était pas venu demander des fonds douteux pour une quelconque campagne, ni requérir à une certaine aide pour éliminer des concurrents. S'il s'en tenait à la mission, il n'aurait rien à se reprocher.


-Il est également inutile que je vous cache le fait que je suis membre du Dominion arkanien, et que je possède ainsi une forte influence politique. Vous pouvez donc en conclure que je possède largement les moyens de financer l'aide que je vous demande. Quant à la raison de cette demande, vous pouvez la deviner très aisément. Un homme de mon rang a de nombreux ennemis, des ennemis politiques qui ne partagent pas forcément tous mes idéaux.

Ainsi, le Jedi Blanc ne mentait pas, tout en évitant de révéler des éléments qui auraient pu éventuellement se retourner contre eux. Cependant, Dase ne voulait pas s'arrêter là. Ils auraient à faire à un seigneur Sith, un être qui ne se laisserait certainement pas prendre facilement. Ce ne seront pas quelques mercenaires qui changeraient grandement les choses et leur faciliterait la tâche. Pour le Jedi ascétique, les négociations n'étaient pas encore terminées. Il s'empressa donc d'ajouter de nouveaux éléments avant que Cotta le Hutt ne décide d'intervenir.

- Vous comprendrez donc, que je me permette également de vous demander à ce que les mercenaires que vous nous fournirez disposent chacun d'un vaisseau, cela afin de pouvoir assurer notre défense en cas d'attaque aérienne lorsque je rencontrerai le représentant que je suis venu voir ici.

Voilà, Dase avait réussi à évoquer tous les aspects de leur rendez-vous, sans établir distinctement qu'ils sont des Jedis. L'Echange ne pourrait pas prétexter qu'ils les avaient trompé, puisque tout ce qu'il leur avait dit était entièrement véridique. S'il était loin d'être un expert de la négociation, au moins il pouvait se vanter d'avoir une expérience des discours d'entreprise. Mais maintenant, que les faits étaient exposés, c'était tout de même loin d'être fini. Les yeux vides de l'héritier de la BioAciel fixaient le criminel en attendant sa réponse.

Ce dernier avait écouté le discours de son interlocuteur avec un intérêt grandissant. Toutefois, nul n'aurait pu savoir si cet intérêt allait les desservir ou non. Le despote visqueux agita un de ses petits bras, qui contrastait étrangement avec l'énorme masse de son corps, et fit signe à un de ses larbins de s'approcher. Il s'agissait d'un garde Rodien, qui après avoir reçu un message murmuré de son patron, s'empressa de quitter la pièce par une porte du fond. Le Hutt fit ensuite signe à une de ses esclaves Twi'lek, et lui baragouina quelques ordres avant qu'elle n'entame un massage du dos de son tyran. Celui-ci leur adressa ensuite un sourire qui se voulait guilleret.

-En voilà des choses intéressantes...et des demandes exigeantes. Mon employé est parti vérifier si ces informations sont justes. Auquel cas je ne vois aucun mal à trouver un accord qui arrangerait respectivement nos deux...entreprises. Nous pouvons donc commencer à évoquer la question du prix... Si vous employez mes gars avec leur vaisseau pour le reste de la journée, disons que cela vous coûtera trois mille crédits par mercenaire.

Même s'ils disposent des moyens financiers nécessaire à leur traite, la question de la rémunération restait tout de même un défi important. Les Hutt n'étaient pas connu pour leur honnêteté en la matière, et il était certain qu'il chercherait à tirer un maximum de profit de cette transaction, et donc très certainement à surévaluer le coût du service. Dase avait une légère expérience du marchandage, mais il n'avait jamais pratiqué avec un chef du crime, et jamais contre ce genre de service là. Il commença donc par tenter une approche basique de ces négociations.

-Disons mille cinq cents crédits par mercenaire.

Il avait énoncé d'un ton tranchant et sans équivoque. Toutefois, il venait de demander à diviser par deux la somme qu'on lui demandait, qui lui paraissait désormais très faible. Les chances pour que Cotta accepte étaient infimes, mais au moins peut-être pourraient-ils rester en-dessous des trois mille au final. D'ailleurs, sitôt qu'il ait achevé sa phrase, le Hutt s'était mis à rire allégrement, d'un rire rauque et profond qui semblait provenir d'en dessous de plusieurs couches de graisse. Dase lança un regard soucieux à Tore, mais pour l'instant, il lui restait surtout à attendre la réponse du Hutt. Ce dernier, après avoir fini de s'esclaffer, reprit d'un ton plus sérieux.

-Vous êtes drôle vous! Vous pensez vraiment que je vais accepter?

Dase était un peu déboussolé, il ne savait pas vraiment quoi répondre. Il jeta des regards rapides dans toute les coins de la pièce, comme pour y trouver la solution à son problème.Soudain, à la vue des membres de la cour de ce patron du crime, et particulièrement de celle qui était toujours en train de lui décontracter les bourrelets, il eut une pensée assez folle. Il se retourna à nouveau dans la direction du Chevalier, mais cette fois pour lui adresser un sourire confiant et assuré, et même un peu amusé. Reportant son attention sur son interlocuteur, il reprit la conversation sur un ton similaire.

-Vous avez raison, cela ne serait pas juste. je monte à mille sept cents crédits par mercenaire, et en plus de cela, je vous prêterai une de mes esclaves danseuses, qui vous distraira pour une durée similaire à celle de l'emprunt de vos hommes.

Des esclaves, il n'en avait aucun, mais il savait parfaitement qui conviendrait à ce rôle.

-Vous aimez les rouquines?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contact (PV Tore Ae)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Contact (PV Tore Ae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-