La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une Gungan Jedi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Une Gungan Jedi   Lun 27 Aoû 2007 - 21:50

--> Shina en entier

Nom : Wann

Prénom : Shina

Âge : 21 ans

Race : Gungan (c'était marqué dans le modèle de fiche parmi les races proposées lol! )

Côté de la Force : lumineux


Rang désiré : Chevalier

Sabre laser: Parcourru par des sculptures incrustés; son manche le sabre-laser est à la fois simple et gracieux. Les ornements inégaux ressemblent à des algues enchevêtrées qui se seraient accolées à l'arme pour ne plus la quitter, comme un étrange pacte entre l'élément de l'eau et la Force. Les doigts de la jeune gungan étant plus long et plus fins que ceux d'un humain, elle à dû adapter l'arme à son poignet: ainsi le manche est plus effilé que celui d'un manche standard. Pour ne pas percevoir les accoups de la force exercée sur son poignet souple pendant un combat Shina à tout fait pour rendre son sabre-laser très léger. De couleur brune il semble changer de couleur lorsque les rayons de soleil caresse sa surface; troquant le brun terre contre l'orcre doux d'un coucher de soleil en passant par l'ambre. La lame est bleue; légèrement plus claire qu'une lame normale; il s'agit d'un cristal plus pur que la moyenne, préservé par l'eau; puisque Shina l'a trouvé au fond d'une grotte. Cependant la jeune amphibienne ne le porte que par necessité, elle préfère de loin, utiliser la Force; dans laquelle elle est plus puissante que la moyenne; tant par ses midichloriens que par son expérience dû à un entraînement des plus assidu.

Point(s) Fort(s) : Le premier point fort est évidement sa capacité à rester dans l'eau aussi longtemps qu'elle le veut. Contrairement aux Mon calamari l'organisme Gungan ne retient pas sa respiration; mais permet aux poumons de devenir branchies et de respirer sous l'eau... Ce qui est fort pratique pour se cacher; car peu de gens savent cet état de fait biologique; et cette ignorance sauva Shina lors d'une mission périlleuse justement.

Le deuxième point fort de l'amphibienne consiste en une très bonne maîtrise de la Force; avantagée par un fort taux de midichloriens Shina s'exprime particulièrement bien lorsqu'il s'agit d'exploiter ses pouvoirs. Tranquille et sage elle sait maîtriser sa colère ou tout autre émotion qui viendrait altérer son union avec la puissance mystique des Jedis.

Enfin une souplesse conférée par ses gênes lui procurent un don impressionant pour les sauts ou autres accrobaties; tant en combat que dans sa démarche chaloupée gracieuse et indolente. Sa race très rare parmie les Jedi (elle n'en a jamais rencontrée d'autres) lui confère un certain charrisme. Elle attire indéniablement, d'autant plus que sa race est également très rare et méconnue par les habitants des diverses planètes qu'elle a traversée

Particulièrement vive d'esprit et intelligente elle casse le mythe de la primitivité des Gungans. Elle doit sans doute cet état d'esprit à une vie difficile où elle n'a put s'exprimer correctement, comme pour s'en venger, sitôt libérée la Gungan s'est jetée sur les livres pour s'instruire avec un plaisir non dissumulé

Point(s) Faible(s) : La jeune amphibienne n'aime pas le sabre-laser et le montre bien en ne l'utilisant quasiment pas. Elle éprouve beaucoup de difficultés à l'utiliser et doit se repporter à la Force pour combler cette lacune très gênante.

Sa possibilité de rester sous l'eau est à double tranchant. Malgré le fait qu'elle puisse rester autant de temps dans l'eau ce n'est pas la même chose pour la terre. Sa peau necessite une immersion assez fréqeunte même si elle se déssèche moins vite que celle d'un Mon Calamari. Une trop grande exposition sur Tatooine laisserait ses traces sur elle; irréversibles et peut-être même la mort.

La souplesse des gungans est dû au fait qu'ils n'ont que peu d'os, leurs articulations cartilagineuse leur permettant toutes sortes de mouvements que d'autres espèces ne possèderaient pas. En clair la gungan est aussi souple qu'un félin; le prix à payer est ssez fort cependant: Elle est plus fragile. Très mince à la limite de maigre un coup porté peut avoir plus d'impact sur ses articulations souples.

Caractère : Si l'on pourrait qualifier Shina en un seul terme ce serait celui d'austère. Ses sourires et les mots sont rares. Elle ne pronnonce une phrase que si elle pense celà utile. Peu encline à l'amusement la jeune amphibienne aime la solitude et préfère se réfugier dans l'ombre d'une bibliothèque pour lire un ouvrage. A l'occasion elle sort de sa chambre le soir pour se baigner dans la fontaine vidée des rires de padawan qui la fatiguent. Shina n'est pas sans coeur car c'ets une personne fiable et fidèle qui donnera sa vie pour un inconnu innocent. Elle n'aime pas s'épancher sur son coeur meurtri mais elle écoute toujours la douleur des autres; et si son regard reste sévère, son silence est éloquent pour celui qui se plaint à elle: du respect et une sorte de condoléance. Malgré le fait qu'elle semble se moquer de tout, c'est la première à partir à la recherche d'un "collègue" disparu et il lui arrive de ne pas dormir de la nuit en se faisant un sang d'encre pour la-dite personne. Plutôt apprécié pour son travail et son honnêté la Gungan ne rechigne pas au travail et l'on devine aisément que son padawan ne serait pas choyé. Il recevrait une formation juste mais stricte. Elle ne parle que très peu; complexée par sa prononciation difficile du basic et sa conversation hâchée, n'échappant guère aux "missa" ect malgré de très gros progrès en s'apliqquant bien

Description physique : Etrange créature de l'eau aux traits fins et aux courbes galbées Shina paraît fantômatique dans les allées ombragées des couloirs; sa peau bleutée -pigmentation rare pour un gungan- se joue des rayons que la fenêtre filtre. Il arrive parfois la nuit de la voir se dérider enfin et laisser se dérouler son corps souple dans l'eau de la fontaine. Perdant enfin cette démarche stricte elle dévoile toute la longueur de son corps long et fin. Mesurant prêt de 1 m 85 pour 63 kilos seulement la jeune amhibienne peut paraîtrefragile; surtout si l'on s'attarde sur les os visibles de ses épaules saillants ou ses côtes que l'on devine sous sa peau. Des myriades de tatouages naturels qui lui servent de camouflage dans l'eau ornent son dos et son visage très fin. Le ventre est blanc crème; scertie au nombril d'un trait bleu, ressemblant à un point d'interogation qui bouge à chacun de ses pas. Ses longues oreilles pourvues de petites griffes s'étendent jusqu'au milieu de son dos, tandis que ses yeux rétractibles son de couleurs ambrés et d'allure sévère. Sur le haut de sa tête elle porte un petit ruban de soie fine rosée; s'accordant avec son "soutien-gorge". Une cape verte émeraude dessant jusqu'à ses pieds palmés. Sa ceinture Jedi est courru par de fines courbes entrecroisées de cuir plus clair. A son coude droit l'amphibienne porte une sorte de mouchoir blanc simple en soie; se retrouvant sur sa ceinture, accroché non loin de son sabre. Son pantalon marron foncé est tout ce qu'il y a de plus simple. Shina ne porte pas de chaussure et va pied nus. Peu vêtue, et indolente elle paraît comme inssésissable du haut de sa taille impressionante. Parfois elle pourrait faire penser à l'une de ces déesses auxquels les paiens croyaient: la déesse de l'océan.


Histoire : L'eau était déchaînée au dehors et claquait, furieuse contre les paroies translucides de la cité; comme si elle avait voulu happé ce monde construit au creux d'elle. Les chasseurs n'étaient pas sortis car même pour des experts en la matière; ce n'était pas prudent; on ne luttait pas contre la mer. Le chef, un gros amphibien verdâtre dont les oreilles étaient attachés par un élastique ordonna expressement que l'on fit des sacrifices pour calmer les dieux. Mais nul Kaadu bien gras ni met frais ne fut suffisant et l'élément liquide ne se calma pas. Les temps était troublés et Boss Faro devait songer à contacter les autres cités de Naboo. Oui mais voilà; plus troublant encore; le messager envoyé ne revint jamais. On devina qu'un quelconque désastre l'avait achevé; broyant ses os sur les rochers. On songea à une déferlante particulièrement violente l'emportant pour le rejeter sur le sable fin, mort ou agonisant. Quoiqu'il en soit, les vivres allaient bientôt manquer et le monarque bien gras començait lui-même à perdre un peu de poids. Les gungans de la petite cité d'Otho Agua assez lointaine de la grande Otho Gunga commençà à dépérir. Le poids trop léger de l'arsenal du minuscule village -l'un des plus pauvre et plus faible des cités gungan- se faisait ressentir, et Boss Faro comprit qu'il n'était pas le grand maître de l'univers; sinon le petit roi de pacotille d'un univers qui s'effrondrait sur la tête de sa petite centaine d'habitants. Plus que la faim; l'orgeuil bafoué brisa le boss qui sombra peu à peu dans la folie et ordonna la sortie en surface...survive qui pourra.

Malgré les protestations qui s'élevèrent on obéit à Boss Faro; malgré ses propos distordus il sortait toujours du lot et les gungan désamparés avaient besoin d'un guide qui réfléchisse à leur place; leur donne des ordres pour ne pas avoir à triturer leur esprit déjà trop malmené. Ce fut inévitablement la catastrophe et seuls une vingtaines de Gungans survécurent, dont le boss à la grande surprise de tous. Gagnant les rives boueuses des marais ils s'y cachèrent de long mois, n'osant pas retourner dans l'eau tumultueuse; se nourrissant de petits coquillages joncheant les alentours et s'aspergeant d'eau douce lorsqu'ils en trouvaient. Au bout de quelques mois; épuisés; la peau et l'âme desséchées ils purent regagner leur cité. Le jour même de leur départ pour retrouver leur petite ville sous-marine, alors que l'eau s'était calmée naquit une petite gungan à la peau bleutée. Pigmentation extrêmement rare et très recherchée pour en faire des chasseurs; car leur camouflage était de loin le meilleur. On plaça la petite sous le signe de la chance et le cadeau de paix de la mer. Shina cependant, était la fille de la plus basse caste de la colonie et elle dû vivre rudement. Les tâches ingrates revenaient souvent à sa famille; les enfants la toisaient avec sournoiserie. Cependant la Gungan acceptait tout celà; car au fond il en avait toujours été ainsi.

Boss Faro décida de jouer son ultime carte pour renforcer la cité. Ne possédant pas d'or il se dirigea vers Otho Gunga. Il l'emmena à Otho Agua mais aucune pitié n'étrignit les yeux du chef de l'époque. Il posa son regard sur les diverses présents proposés en échange mais rien ne lui convenait. Boss Faro désespérait lorsque le regard du fils du monarque se posa sur la petite fillette à la peau bleutée. Le fils désigna émue la jolie gungan et déclara vouloir en faire sa femme.

-Tissa est fou ! Esta Gungan est encore tout bébé ! esta petiot n'est pas pour tissa ! Quel âge a la petiote Boss Faro ?

Fit le chef d'Otho Gunga, se retournant vivement vers le petit monarque, ses yeux verdâtre emplis de colère, comme si le pauvre Faro eût, selon lui, fait exprès de disposer la petite gungan si jolie sous leurs yeux. Ce dernier interpella la mère de la petite, une vieille gungan lassée qui marchait le dos courbé; elle était bossue tant elle s'était habituée à l'obéissance; aussi baissa-t-elle les yeux à peine fut-elle devant son roi et celui d'Otho gunga.

-Quel âge à ta fille ?

Demanda Faro, plus abruptement qu'il n'était nécessaire, ulcéré par le ton supérieur que Boss Tiago utilisait avec lui. La vieille gungan poussa un léger soupir, et sans résistance aucune donna l'âge de son enfant.

-Quoi ! Neuf ans !

s'exclama Boss Tiago à son fils; outré que ce dernier continua de désigner Shina malgré la révélation. Entrainant son propre enfant à sa suite le chef D'otho Gunga repartit à pas vifs malgré sa bedaine conséquente

Pourtant Enje le fils de Tiago commença à ne plus manger; songeant à la belle gungan. Il cessa de parler aussi puis de sourire et sous l'insistance de sa femme et de l'affre d'amour de son fils; fou de rage il conclu l'accord. Shina lui valut très cher car; conscient de son ascendant désormais Faro avait exigé énormément de biens pour construire une nouvelle cité, plus grande et plus à sa hauteur. Tiago hésita à conclure mais fut bien obligé car son fils était désormais mourrant. On emmena donc Shina qui ne comprenait pas. Calme et réservée de nature, habituée au travail et l'obéissance elle ne rechigna pas cependant et partit pour Otho Gunga...

Citation :

"Chargement du journal de Shina Wan/Données transférées/ lecture ne cours"


Dernière édition par le Mer 29 Aoû 2007 - 7:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une Gungan Jedi   Mar 28 Aoû 2007 - 0:05

" Le chef Faro nous à fait quérir maman et moi; elle était inquiète et se demandait ce que nous avions encore oublié. Avais-je mal fermé l'enclos des Kaadu ? Ce n'est pas de ma faute ! Ces animaux sont si gros et si forts; moi je suis si petite. J'ai jeté un vague regard à maman pour savoir si elle n'était pas fâchée. Je n'ai rien pu déceler dans ses yeux car elle me fuyait ! Encore ! Comme si elle s'en voulait de notre position hierarchique te de m'avoir fait naître là-dedans. Elle m'a racontée l'histoire de la mer déchaînée puis de ma naissance "miracle"; j'aime bien cette histoire, elle me fait rire car c'est assez ironique...le miracle que je suis passe le plus clair de son temps à nettoyer le sol ou à servir le gros Boss Faro -pitié faites qu'il ne lise pas ce journal ou je suis mal-.

Lorsque je suis arrivée devant lui; il s'est adressé à maman, apparement je devais me marier pour sauver la cité. Moi j'aurais bien pouffé de rire si je n'avais pas perçu son regard on ne peut plus sérieux-et calculateur- à ce moment-là. Maman n'a rien laissé paraître; elle à juste dit : s'il doit en être ainsi. Là je crois que je l'ai haï pour la première fois. Je lui en ai jamais voulu d'être aussi pauvre; çà arrive à tout le monde, on n'y peut rien mais là ! J'avais eu le temps d'appercevoir le fils de Boss Tiago; juste en passant devant lui pour laver le sol...Il était gros et tout vert ! Je sais je ne devrais pas parler ainsi; le physique n'est pas sencé être important, il est très bon à ce que l'on m'a dit répérait sans cesse maman en nouant ses long doigts tous ridés ! Mais bon gentil ou pas je n'ai que 9 ans et nulle envie de me marier avec un bonhomme gâté et vert ne me prend.

J'ai obéis; qu'y avait-il d'autre à faire ? C'est un messager qui est venue me chercher pour m'ammener à Otho Gunga. J'ai embrassé maman -à qui j'avais pardonné, la pauvre- puis je suis montée dans l'engin. La cité à finit par disparaître et le grand large, bleu et effrayant commençà à m'éffrayer un peu. Comme je devais frisssonner le garde se tourna vers moi et me caressa la tête; faisant automatiquement mes paupières se rétracter à son contact; inconnu désagréable et bientôt entreprenant.

- Enje à même cessé de s'alimenter en songeant qu'il ne pouvait pas t'avoir, je le comprends, tissa es très jolie

Intérieurement je me suis traité de cruche de ne pas savoir me défendre; je tremblottais de peur comme une idiote, attendant presque sagement qu'il me viole ! Heureusement ce ne fut pas le cas et un bip envahit le cokpit du bongo. C'était Boss Tiago qui demandait à son garde de se dépêcher...A cet instant je me sentis empli de tendresse pour sa sainte impatience qui venait de me sauver.

Otho Gunga était une cité immense, sertie de plusieurs bulles dont l'une seule pourrait contenir Otho Agua. A la pensée de ma petite cité et de ma maman encore là-bas une boule se forma en moi; je l'avalais avec difficulté et me présentais au seigneur des lieux sous bonne garde. A ses côtés mon "fiancé" se tenait, amaigri mais heureux visiblement, celà n'avait pas l'air de le déranger de voir mon air contrarié ! quel égoïste. On m'a montré ma chambre; la maman de Enje était gentille...ma future belle-mère en fait ! Elle qui avait toujours rêvé d'avoir une fille passa ses journées à m'habiller comme une poupée; à me dorloter. Je n'aimais pas vraiment ça mais la pauvre me faisait pitié ! Apparement Boss Tiago la commandait; et elle devait obéir à chacun de ses gestes. Je suis devenue la confidente de son épouse. Bon je ne comprenais pas tout son charabia sur la politique mais autrement ça allait ! En tant que mouchoir j'absorbe assez bien les larmes. Il me suffit de resté stoïque et d'écouter, généralement ça suffit pour l'appaiser; elle s'endort et je m'en vais sur la pointe des pieds.

*************

Nager me manque ! Mais Enje me n'a formellement interdit, il a peur qu je ne me fasse dévorer par une bestiole quelconque ! Ridicule...il y a tout juste un an j'allais à la surface chercher des coquillages pour Faro. Un an que je suis là et je sature ! je donne des coups dans ma porte. Je suis enfermée dans ma jolie tour et je ne peux pas sortir c'est vraiment injuste, surtout que j'entends le rire des autres enfants à la porte... Aie les choses se corsent ! ce matin encore Enje m'a embrassé dans le cou ! Je déteste ça mais mieux vaut obéir. Il peut être très tendre mais si on lui refuse quoique ce soit il devient violent. Vous voulez voir mes cicatrices dans le dos ?Il est drôle Enje ! je dois pas sortir de peur d'une égratignure mais il ne se gêne pas pour me frapper...c'est ça qui est marrant ! ..Je le hais ! Je veux sortir ! Que devient maman ? Est-elle toujours plantée debout dans le décor, figée sur son balai, passant les mêmes endroits machinalement ? Pense-t-elle à moi parfois ? Même le balai me manque ...c'est terrible

ARGH ça y est ! je vais être mariée ! je suis trop jeune mais Enje en a marre d'attendre ! il m'a promis de ne pas me forcer à aller dans sa couche avant mes 15 ans...bon pour ça j'ai déjà du répit ouf ! Je dois maintenant passer ma robe et tous ces bracelets innombrables qui cliquètent de partout...discrétion assurée ! A la noce Faro a été invité, de mauvaise grâce mais la politesse forçait Boss Tiago à agir ainsi, je crois que je suis même contente de le voir, lui. J'ai rêvé un instant pouvoir repartir dans son bongo à la fin de la cérémonie; retourner à mon balai dans Otho Agua, et ne plus entendre parler de mariage. J'ai demandé à Enje d'inviter maman, il ne l'a pas fait ! c'est pas vrai çà; il me refuse même ce plaisir...Maman s'était trompée; sourde comme elle est -la pauvre !- elle a dû mal comprendre quant on lui a certifié que Enje était bon.... un de ces jours je pense l'endormir puis m'enfuir...pas le tuer, je ne veux pas avoir de fantôme sur la conscience...mais l'endormir pourquoi pas

******
Youpi ! quelque chose interrompt le mariage ! ça discute en bas, sa se dispute...héhé la chance serait-elle enfin avec moi ? Je me suis glissée discrètement prêt de la salle de réunion; j'ai vu un homme blessé; enfin un mon calamari ( je sais que s'en est un je l'ai appris dans un livre; lors d'une leçon avec belle-maman). Le pauvre a dû se réfugier dans l'eau en dernier recours; car c'ets son élément...Son instinct l'aura poussé à se cacher là; mais il n'est pas comme les gungan...Lui retient sa respiration alors que nous nous respirons sous l'eau;de telle sorte qu'il a bien été obligé de frapper aux portes de l'imposante Otho Gunga. Il portait une drôle de capte marron foncée et avait la main posée sur un cylindre de métal; qu'un garde lui arracha pour l'emmener à Tiago. L'homme éveilla un brin de pitié en Boss Tiago ( je ne sais pas comment il a fait mais franchement... respect là ) et on l'a emmené dans une chambre pour qu'il se repose. Moi quand tout le monde est partie je suis venue le voir. Il était dans un triste état et si seul. Je restais avec lui de longues heures à l'écouter conter ses aventures. Il parlait d'une force mystique et moi je me disais qu'il divaguait un peu là, notre cher ami; mais je pouvais pas lui en vouloir ! c'était mon héro il avait retardé le mariage, qui désormais n'était plus à l'ordre du jour.

Le temps passait et l'on reparla mariage, le Mon Calamari allait mieux et marchait bien désormais. Un jour où il me parlait encore de sa magie il se tourna brutalement vers moi et me sortit :

-toi aussi tu l'as

Mais bien sûr mon pote, comment je pouvais le croire ? Toute façon je n'en avait nulle envie ! Il me parla fuite et ça ça m'intéressa...pas si fou en fait ce type. Avec mon aide il put voler un véhicule sous marin et ivre de joie nous mettions notre plan en exécution une semaine plus tard ! A la faveur de la nuit nous nous sommes échappés et avons reganés la surface...je l'aurais bien embrassé pour le remercier mais en fait, j'avais eu ma part de bisous pour le restant de ma vie. Il m'emmena dans un grand temple étrange avec quatres colonnes géantes ! Les voitures qui volaient comme des oiseaux j'avais jamais vu ça encore..Le monde est fou moi je vous le dis. Après je suis passé devant un conseil. Une grande rosace au milieu m'impressiona et pourtant je dû m'y mettre...super on me commandait encore ! Mais bon étant en pays inconnu la sagesse me soufflait de rester tranquille. Les types de toutes races m'intéroggèrent sur toute ma vie et mes ressentis. Ils étaient habillés presque tous de la même façon que mon Calamarien à moi...peut-être des militaires ! Hey minute papillon ! j'veux pas aller dans l'armée moi !

...Bon je me suis fichue la honte toute seule ! c'est pas l'armée ici...ce sont des Jedis! Des gens qui croient en la magie et je reconnaîs que maintenant...ben j'y crois aussi. Arf ! super ! mon copain Mon calamari veut me prendre en padavoine...ah nan ca s'écrit Padawan, désolée ! ca y est, j'suis une élève spirituelle...bah vous me direz c'est mieux que d'être épouse hein ! "

Citation :
Reprise du fichier/ fermeture du journal/ données non accessibles





Dernière édition par le Mer 29 Aoû 2007 - 8:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une Gungan Jedi   Mar 28 Aoû 2007 - 0:50

Citation :
Dossier Shina Wann/ remarques de la part de Maître Akiam

L'entraînement de Shinacommença sans plus tarder. Shina se révéla tout d'abord d'une docilité effarante. J'en concluais là, le résultat de longues années d'asservissement et de la perte de dignité inévitable qui s'en suit. J'avais finis, à force de patience; réussit à lui arracher son histoire des lèvres. Dans la plus basse caste possible elle avait été d'abord ignorée; travaillant dur comme sa pauvre mère. Puis elle avait attiré toute l'attention du fils du roi d'Otho Gunga; énamourachée de cette jolie petite amphibienne âgée de 9 ans. Vendue pour sauver une petite cité sous-marine et en passe d'être mariée de force je comprenais d'où venaient son abbatement et sa haine pour son peuple.

Je remarquais aussi que malgré les nombreuses races déambulant dans les couloirs mon apprentie était la seule à être gungan. Son physique et sa pronnonciation étaient assez "amusants" pour certaines personnes et elle souffrait des moqueries. Cependant; malgré tout je pus effacer sa colère en jouant sur la Force. Shina la maniait très bien, ce qui n'était pas le cas du sabre-laser qu'elle ne supportait pas. En réaction à sa prise de conscience de sa liberté elle devint le contraire de ce qu'elle était avant. Sa docilité fit place à une rébellion répréhensible pour tout padawan; heureusement son bon fond l'empêchait de faire des bêtises irréparable. Cette fois plus que mon enseignement, ce serait le temps qui lui apprendrait certaines choses.

Et j'avais raison, vers 15-16 ans alors que je songeais l'amener en mission; je remarquais avec satisfaction que je la trouvais souvent à méditer près de la fontaine du parc. Tranquille mais sévère mon élève avait troqué son sourire de jeune rebelle dévoreuse de vie; contre l'attitude d'une adolescente ayant des responsabilités. Au début je ne trouvais que des avantages à ce changement...Mais vite; le sourire de Shina; MA Shina; espiègle me manquait. J'avais l'impression d'être face à une jeune adulte. C'était trop tôt pour elle comme pour moi. Les entraînements continuaient; peu à peu les maîtres du Conseil septiques sur les capacités de ma padawan changèrent de ton avec elle; voyant s'installer dans son regard ce calme auquel ils aspirait la voir s'adonner. Appréciée pour son travail et son honnêteté elle parvint enfin à se faire quelques amis; bien qu'elle reste en retrait et ne parle presque pas, je la savais très attaché à eux.

C'était donc désormais une apprentie facile; sans être trop docile pour écouter n'importe quoi elle s'était instruite pour ne plus se laisser marcher sur les pieds. Intelligente et vive, bref tout ce dont un maître peut rêver. Il restait tut de même quelques soucis. Exellant dans la Force et l'agilité Shina restait plus que moyenne au sabre-laser, j'avais pu le constater en entraînement. Elle était aussi plus fragile que la moyenne. Un élève, lors d'un duel sencé être amical s'énerva et sans prévenir lui porta un coup plus fort que la normale pour être simplement amical. Là où nous aurions eu quelques côtes fêlées; ce fut les os cassés que Shina entrait à l'hôpital. Je lui ai toujours répété qu'elle était trop mince et qu'elle devrait essayer de reprendre du poids; au moins pour alléger sa faiblesse naturelle; dû à sa constitution cartilagineuse...Mais elle tient de son maître: c'est une tête de mule

Citation :
Fermeture du carnet de note/ Rapport de la première mission/ planète : Kamino


Dernière édition par le Ven 31 Aoû 2007 - 13:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une Gungan Jedi   Ven 31 Aoû 2007 - 14:00

Devant le conseil; au milieu de cette grande rosace qui avait impressionné la gungan à son arrivé; le duo maître/apprenti se tenait droit; le regard concentré, dans l'attente d'une révélation. La gravité de leur visage dénotait une certaine crispation de l'ambiance. Visiblement l'heure n'était pas à la détente ni aux potins. Il s'agissait de Kamino. Une planète tumultueuse bordé par une mer sans cesse déchaînée. A ce moment la Jedi imagina sa mère et les habitants de la cité d'Otho Agua lutter contre l'eau pour regagner le rivage. Elle secoua légèrement la tête pour revenir dans la conversation

-Un chasseur de primes fait beaucoup parler de lui en ce moment. Meutres sur commande; rien ne l'arrête; même pas la garde royale puisqu'il a tué le fils d'un sénateur important. L'affaire n'a pas été réglée par la sécurité locale-Les deux Jedi, qui écoutaient les holonews baissèrent la tête, se rappelant du scandale qui avait secoué la planète de Coruscant ces derniers temps-Et sur la demande du Sénateur ayant perdu son fils; appuyé par le chancelier, les Jedi ont été mandattés pour retrouver Tarsek. Actuellement il semblerait qu'il soit sur Kamino. Tarsek est un véritable caméléon; nous ignorons donc pourqoi il fut si facile de le localiser. Erreur de sa part ou piège nous ne savons pas à quoi nous en tenir. Nous vous demandons donc d'être prudent. Retrouvez Tarsek et arrêtez le...Que la Force soit avec vous

Shina ainsi que son maître en ressortirent si ébranlés qu'ils avaient failli ne pas saluer le conseil; ils s'inclinèrent tout deux avec une synchronisation parfaite puis s'en allèrent rapidement. Aussitôt; sans se poser de questions Le Mon Calamari et la Gungan se dirigèrent vers la grande bibliothèque; ils se renseignèrent sur Kamino afin de ne pas être pris au dépourvus. Prenant connaissance d'une petite structure tenu par des Kaminoniens, les Jedi se demandèrent aussitôt si ils étaient de mèche avec Tarsek. De plus la seule raison du meutre du fils du sénateur ne leur suffirent plus. Shina et Akiam soupsonnèrent le chancelier de leur cacher quelques chose. Une raison plus grande encore pour laquelle arrêter le chasseur de primes.

Les jedi se dirigèrent sur la planète; Akiam pianotait nerveusement son accoudoir; quant à Shina, elle relisait machinalement ces notes qu'elle connaissait par coeur à force
Enfin ils arriivèrent. Inspirant profondément Akiam appuya sur le bouton d'atterissage; le vaisseau émit un rugissement typique avant de se poser sur la plate-forme. Il pleuvait mais aucun des deux Jedi ne mit sa capuche; savourant au contraire les bienfaits de l'eau sur leur peau amphibienne. Shina s'arrêta aux limites de la construction et regarda les alentours. Ses longues oreilles pourvues de petites griffes ne captaient rien de suspect; rien d'autre que la lourde pluie sur le sol en béton. Ils avaient répété leur plan des dizaines de fois tant Akiam était nerveux; c'était la première mission qu'il accomplissait avec sa padawan. Rôdé pour la négociation; lui seul pénètrerait à l'intérieur de la bâtisse; tandis que Shina fouillerait les alentours. Leur vaisseau était assez petit pour que l'on ne soupsonne pas forcément qu'il y avait deux personnes.

Shina grimpa avec agilité sur le toit, ravigotée par la pluie assourdissante qui l'avait totalement trempée. Ses pas étaient dissimulé par le bruit de la mer qui frappait les piliers avec force, ainsi que l'eau du ciel qui rebondissait sur le sol bétonné. Protégée par son élément la Gungan se sentait mieux, plus apte à agir. Avec précaution elle glissa son corps souple sur le haut; bénissant les quelques fenêtes qui lui permettaient de voir les scènes. Reconaissant la silhouette de son maître; elle le vit en pleine discution avec une créature étrange au long cou; bien plus que le sien d'ailleurs; blanchâtre et très maigre. Elle s'étonna que cette créature ne fuent pas amphibienne étant donné l'eau abondante des lieux. Aux signes de mains elle devina là les gestes de négociation. A l'heure qu'il était son maître devait sûrement prétendre sa fameuse panne de vaisseau.

Ils se dirigèrent dans une autre salle; si basse de plafond que la Gungan avait l'impression de pouvoir toucher la tête de la kaminonienne. Ce qu'elle vit la laissa pantois; mais pas pour longtemps. Le fameux chasseur de primes face à son maître et entouré de gardes et droïdes se tenait; prêt à attaqué. Le premier tir ne tarda pas à ricocher contre un mur, dévié par le sabre-laser d'Akiam. La jeune Jedi empoigna sa propre arme et brisa la fenêtre. Elle attérit non loin avec souplesse deux mètres plus bas; sur le sol; ralentissant sa chute grâce à la Force.

*heureusement que c'est bas de plafond ici *

Sans chercher à comprendre elle se colla au flanc de son mentor et riposta tant bien que mal. Les coups fusaient de toutes part et les deux Jedi durent céder du terrain. Bientôt amenés à fuir ils se mirent à courir vers la sortir; Malheureusement inacessible; le vaisseau gisait immobile; plus loin, inutile. Shina jeta un regard sous elle; l'écume bondissante se jetait contre les rochers avec force. Le Mon Calamari recula de quelques pas mais la garde se rappela à lui en tirant un coup près de son flanc. Se retournant les deux Jedi, cernés semblaient décidé à brandir leur sabre jusqu'à bout de force; pourtant prise d'une inspiration subite la Gungan se jeta sur Tarsek et l'empoigna par le col de ses vêtements; surpris ce dernier lâcha son arme. Bien entendu les tirs continuaient de fuser et la Jedi ne put s'empêcher un léger sourire ironique

-Dit donc tes copains ne font pas vraiment cas de toi on dirait


Puis elle jeta un coup d'oeil à Akiam; d'une onde de Force elle l'enjoignit à faire comme elle. SE sachant trop faible pour rivaliser avec les gardes elle regarda une dernière fois en bas avant de se jeter de la plate forme; entraînant Tarsek dans sa chute. La chute fut rude; même pour une créature de l'eau. Sonnée elle resta un instant pantelante; bercée par les flots mugissants. Ses pupilles se voilèrent de leur membranes protectrice; tandis que Tarsek fermait les yeux faute d'adaptation. La Gungan finit par réagir; fouillant dans sa ceinture d'utilité elle sortit son Aqua. Tous les Jedi en avaient un; un objet très haute performance, ptout petit, s'enfournant dans la bouche et doté de deux poires contenant de l'air (j'invente pas ^^ mais je me rappelle plus du nom...vous savez là Obi-Wan et Qui-Gon en mettent un pour nager dans les marais); Shina n'en n'ayant jamais eu besoin l'avait tout de même gardé par sécurité.

Paralysé de peur, ses vêtements partant en vrac dans le bouillon le chasseur de primes; les yeux piqués de sel essaya de se débattre. Afin de favoriser l'aérodynamisme du corps de son prisonnier, la Jedi déchira violement une partie des habits de Tarsek avec ses onggles long) Puis elle lutta de toutes ses forces contre le courant. Jetant un coup d'oeil autour d'elle, elle s'apperçut que son maître aurait bientôt besoin de respirer. La gungan ne s'était pas rendu compte; mais voilà une demi-heure qu'ils étaient là-dessous. Heureusement pour Shina le temps passé sous l'eau ne comptait pas; contrairement aux Mon Calamari, elle ne retenait pas sa respiration, ses poumons se changeaient en "branchies" et la gungan pouvait passer des heures voir des jours sous l'eau. Rapidement elle fit le décompte; Sachant que l'Aqua avait une autonomie de deux heures et que Tarsek Paniqué en avait bien pompé la moitié...il leur restait une heure; si le chasseur de primes se calmait. Il était impossible de remonter les piliers, trop lisse; jeter une corde serait inutile; trop courte.

Fatiguée de lutter pour s'accrocher au pilier les deux Jedi lâchèrent prise et laissèrent le courant les emporter; ils n'échappèrent pas à quelques blessures malgré la Force qui les prévenaient. Tandis que son maître enfournait son Aqua Shina se sentit elle-même haletante et harassée; elle cessa de s'acharner et tomba dans une semi-inconscience.

Les Jedi se réveillèrent; ils étaient fort heureusement remonté à la surface et ô miracle; l'eau de Kamino était relativement calme. Ce devait être si rare ! Shina repensa aussitôt à cette histoire; celle de sa naissance te comment l'eau s'était calmée lorsq'elle était venu au monde; ce n'était qu'une coincidence mais c'était quand même stupéfiant. Profitant de ce répit les Jedi recouvrèrent un peu de force et nagèrent jusqu'au pilier. Heureusement le courant n'avait cessé de virer de bord; et malgré le fait qu'il avait occasioné des blessures plus grave il les avaient maintenus aux abords du pilier. Etudiant la situation dans l'eau calme les deux Jedi finirent par trouver une encoche puis un autre sur l'énormé pilier; creusés par les ravages de la mer. Shina monta en premier, chargé de Tarsek évanoui et Akiam derrière. Plusieurs fois il faillirent tomber à nouveau dans l'eau tant l'épuisement courraient dans leur membres blessés. Shina sentait une longue entaille parcourir son "museau" et son oreille droite; son flanc était blessé et saignait abandonnant; le rouge violent entâchait son pantalon

Akiam n'allait guère mieux derrière elle et récupérait peu à peu son souffle. Quant à Tarsek il était en hypotermie et aucun des deux Jedi n'avait assez de ressources pour lui transmettre de l'énergie; il fallait donc espérer qu'il tienne. Shina et son maître attendirent sur la plate-forme; dans un coin pour sortir et prendre leur vaisseau. Ne connaissant ni l'Aqua ni les capacités de respiration d'un Gungan; ils crurent Akiam; Shina et leur prisonnier morts noyés. Heureusement la kaminonienne, ses gardes ultra perfectionnés et les droides étaient trop préoccupés pour s'être chargé du vaisseau. La nuit venue les Jedi s'y glissèrent; Tarsek allait mieux; enveloppé dans la chaude toge de Akiam qui claquait des dents, frigorifié.

Il monta avec précaution, Shina le suivant avec méthode; portant le chasseur de primes encore troop faible pour se mouvoir. Le vaisseau vrombit; couvert par les bruits de la pluie qui avait recommencé à tomber et les engins de la kaminonienne. On les remarqua; mais bien trop tard pour engager une poursuite. Sûrs de leur tranquilité les ennemis des jedi n'avaient pas laissé de navette au dehors, et le trio était déjà loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une Gungan Jedi   Lun 3 Sep 2007 - 23:20

En rentrant au temple une cuve bacta attendait les deux Jedi. Akiam évinscé par la souffrance physique avait prévenu de leur arrivée catastrophe, il n'était même pas sûr de pouvoir correctement conduire le vaisseau tant la douleur était lancinante. Ne valant guère mieux la gungan avait fébrilement attaché le prisonnier avant de s'affaler dans son siège.

Quelques jours après, le conseil réunit le maître et sa padawan, ils furent félicités pour leur succès; quant à Tarsek il fut mené tout droit à la prison la plus sévère..fait amusant il était parvenue aux oreilles de la gugan que le chasseur de primes avait désormais une trouille bleue de l'eau " on ne sait vraiment pas pourquoi" se demandaient les gardiens mort de rire devant ce gros dur craignant l'élément liquide.

Bien entendu de suite après la mission Maître Akiam fit le point avec sa padawan, lui révélant sans ménagements ses erreurs, les siennes même et celles qu'ils avaient commises ensemble. Shina ne trouvait pas celà injuste ou trop sévère, elle savait que c'était pour leur bien; et surtout pour avoir plus de chances de rester en vie pour la prochaine mission. Les deux Jedi continuèrent de s'entraîner sans relâche mais Akiam vieillissait et la Jedi délessait peu à peu le sabre pour se concentrer sur ses pouvoirs; elle les usait beaucoup sur l'eau, faisant virvolter des vagues ondoyantes, calmant ou énervant l'eau grâce à des poussées de force. C'était dans ces seuls moments ou l'on pouvait voir un sourire empreindre ses traits.

Le temps passait, entre missions et entrainement; ils attérirent sans le vouloir sur Tatooine, chose peu recommandable pour deux êtres de races amphibiennes; malgré tout ils s'en sortirent, tant bien que mal et non sans cicatrices. Comme conséquences, le vieux Akiam ne put se remettre totalement de la désydrathation de sa peau et il ne brandit plus jamais un sabre-laser; allité et nécessitant un traitement à l'eau salée bourrée de vitamines chaque jour. Shina elle n'oublierait jamais la brûlure cruelle de la chaleur indicible; comme conséquence elle avait gardé le goût d'une souffrance au seuil de l'intolérable; jeune cependant elle s'en sortit sans problèmes physiques. Pour cet exploit Akiam fut remercié en personne par le chancelier, car il s'agissait d'un criminel très recherchée; non des moindres dans l'aventure Shina reçue ainsi, sans passer par les épreuves (
cette mission n'était pas sencée être son épreuve mais elle était si difficile qu'on la prit pour telle) et fut nommée chevalier Jedi...
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4136
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Une Gungan Jedi   Sam 8 Sep 2007 - 20:03

bienvenue,

validée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Gungan Jedi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une Gungan Jedi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées :: Archives-