La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]   Dim 8 Nov 2009 - 23:04

Cela faisait quelques jours que Lena cherchait à méditer. Sans cesse intérrompue, elle n'avait toujours pas eu l'occasion de vraiment plonger dans la Force. Ses nouvelles fonctions de Maître étaient très prenantes mais Lena ne s'en plaignait pas. C'était même le contraire. Enfin elle pouvait faire ce qu'elle souhaitait réellement : s'impliquer dans la vie quotidienne du Temple. La Jedi avait passé la matinée à surveiller les padawans au Centre d'entraînement et s'était octroyée une après midi pour méditer. Elle se rendit dans ses quartiers, là où elle ne serait certainement pas dérangée. Il n'y avait qu'un autre Maître ou un padawan avec un énorme problème qui se risquerait à la visiter.

Lena quitta ses vêtements traditionnels Jedi et opta pour un style plus léger. Son choix se porta sur une simple nuisette qu'elle utilisait principalement en déplacement, souvenir de ces années à Coruscant. Lena irait sûrement dormir après sa méditation de toute manière. Ses méditations prenaient des heures en règle générale et amoindrissaient ses forces psychiques. La Jedi se mit en tailleur sur son lit, prit une grande inspiration, relâcha son corps et lança son esprit dans l'immensité de la Force. Comme souvent et de manière inconsciente, Lena revit une scène de son passé. C'était souvent le cas lorsqu'elle ne cherchait pas à trouver quelque chose. Son esprit vagabondait dans le passé puis se dirigeait lentement vers le futur. Telle une tierce personne invisible, Lena se revit à l'âge de 7 ans, sur Dagobah. La jeune padawan, couverte de boue, courrait à travers la Jungle. A l'orée d'une clairière, son ancien Maître l'observait. Il s'écria :

"Lena ! Ca suffit ! C'est l'heure du repas ! Je te préviens ça va être froid..."

La petite ne put s'empêcher de manifester sa joie d'un petit cri aïgu. Elle acoura aussitôt vers son Maître. Ces derniers mangèrent tranquillement, le Maître ne cessant de la sermoner ou plutôt de lui inculquer les valeurs inhérentes à tous les Jedis. Lena qui observait la scène ne se souvenait pas de ce moment et se demanda pourquoi la Force avait voulut lui montrer ce passage de sa vie. Elle n'eut pas le temps de trop cogiter. La Force l'envoya ensuite plus d'une dizaine d'années plus tard. Là elle se revit à 22 ans en compagnie de son premier padawan parlant devant le Conseil :

"Je jure d'enseigner à cet enfant tout ce que je sais mais avant tout d'en faire un digne représentant de l'Ordre."

Lena se souvenait très bien de cette époque mais pas forçément en bien. Le jeune padawan était malheureusement décédé d'une maladie incurable quelques années plus tard. Il aurait fait un superbe Jedi. Son retour à la Force était écrit à l'avance et malgré ça le jeune garçon avait vécu sa vie pleinement. Lena avait énormément apprit de ce petit garçon. Bien plus qu'elle lui apprit durant ce cours laps de temps. La Jedi était un peu triste de revoir cette scène mais heureuse d'avoir revue son premier padawan.

Sans lui laisser le temps de savourer ce moment, la Force la guida quelques années après. Peu après la mort de son premier apprenti, un autre lui avait été confié. Agée de 23 ans, elle se retrouva au milieu d'une salle remplie, probablement durant une énième soirée mondaine, très courante chez les diplomates. Elle revit aussi son padawan, très à l'aise, discutant avec des adultes mais ne quittant rarement son Maître des yeux. Le jeune homme s'était révélé extrêment doué dans les relations humaines. Lena avait hérité de lui après la mort de son Maître d'origine pour terminer sa formation. Cela avait été trois années de pur bonheur pour la Jedi. Une fois de plus la Force la poussa vers l'avenir. Lena commencait à comprendre la raison de ces visions. Elle se vit de nos jours, arpentant le Temple Jedi en fin d'après midi. La Jedi marchait en direction des cuisines. Passant dans le grand hall, elle apercut ce qui ressemblait à un Trandoshan, visiblement perdu. Alors qu'elle allait lui parler, le connection avec la Force s'intérrompit. Lena ouvrit les yeux et revint au temps présent.

*Se pourrait-il... ? Me dit pas que c'est aujourd'hui ! C'est vrai qu'en y pensant, j'ai un peu faim.* pensa-t-elle avant de constater l'avancement de la journée. Elle se leva, enfila sa bure et quitta ses quartiers. La Jedi pressa le pas, impatiente de voir si sa vision était exacte. Une fois dans le grand hall, Lena regarda partout mais ne vit pas personne. Enfin dans un premier temps. Quelques minutes plus tard, un grand Trandoshan s'avança dans le hall et s'arrêta pile à l'endroit de sa vision. Lena soupira puis se dirigea vers l'inconnu. Elle se râcla la gorge volontairement pour qu'il s'aperçoive de sa présence, et s'adressa à lui sur un ton avenant :

"Excusez moi. Je ne vous ai jamais vu en ces lieux. Je peux vous aider ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]   Lun 9 Nov 2009 - 6:45

Voilà désormais quelques heures que le Trandoshan était "emprisonné" avec plusieurs jedis dans la salle du conseil, ou avait lieu l'intégration du reptile pour qui se jouait une grande partie de sa vie. En effet il était vu comme un paria sur son monde natal, la planète aride de Trandosha, ces pouvoirs étant la cause des problèmes. Ceux qu'il côtoyait auparavant comme des frères de sang s'étaient tous retournés contre Badossk en une seule journée, voyant ces pouvoirs, même infimes, comme une malédiction de la déesse des points. Cette situation n'était pas étonnante, avait expliqué le conseil jedi au Trandoshan, car ces derniers n'avaient jamais eu de liens avec la force auparavant, Badossk était le seul à avoir pénétré dans ce temple, tous du moins en maniant très légèrement la force. Alors que les jedis discutaient sur son sort, le Trandoshan repensait à toute sa vie depuis Trandosha, tous du moins lors de l'incident. Le reptile de deux mètres dix était un rescapé, car il avait survécu a ces congénères, qui étaient réputés pour être extrêmement violents , comme preuve les vainqueurs n'hésitaient pas a dévoré les vaincus lors des duels.

Alors que Badossk avait atteint un vaisseau cargo extrêmement léger, un tir vint se loger en plein dans les réacteurs, ce qui entraîna une réaction en chaîne, l'astronef explosant a plusieurs endroits différents avant de s'écraser sur Kashyyyk. La scène suivante lui fit une sévère douleur au niveau de l'abdomen, car au moment du crash le vaisseau était a une vitesse extrêmement élevé, et comme on peut s'en douter le choc fut très brutal une fois au contact avec le sol. Les plaques de métaux qui ornaient l'astronef avait volé partout dans l'intérieur de ce derny, et un cylindre d'au moins trois mètres avaient transpercé le Trandoshan de par en pars en niveau de l'abdomen. Pris de panique, le reptile mit ces deux bras sur le cylindre métallique en poussant de tout ces forces, et ce, malgré la souffrance extrême qu'il éprouvait. Même en étant considérablement affaiblis, il était difficile de tuer un Trandoshan, mais il faut bien avouer qu'il était improbable même pour eux, se sortir indemne de ce genre de situation.

N'ayant aucun moyen d'appuis, très faible et en voie vers la mort, le reptile produisit l'impensable en se libérant du cylindre métallique. Mais cet exploit était sûrement dû à un coup de pouce, reste-t-il a savoir de qui ?. Une explication plane sur ce sujet, un jedi lui avait sauvé la vie quelques heures plus tard, peut-être était-ce la même personne qui s'était servie de la force pour le tiré de ce pétrin ?. Fort possible vu la situation dans laquelle se trouvait le Trandoshan, il n'aurait pas pu se libéré seul de cette emprise. Le conseil jedi avait prit cette version donnée par Badossk avec un grand intérêt et fur contraint d'avoué que son espèce avait un grand dont de "récupération". Le problème était que le reptile s'avérait être peu sensible à la force, on ne pouvait s'attendre à plus pour le premier d'une espèce à être venu dans cet endroit. Le fait que le Trandoshan a survécu miraculeusement dans les bas niveaux de la jungle de Kashyyyk, là où la lumière ne passait plus au travers des feuillages, et malgré sa grande faiblesse attira là aussi le conseil. Également conscient que le Trandoshan était désormais vu comme un démon sur son monde, le conseil accepta l'adhésion de l'humanoïde.

-Ne gâchez pas la confiance que nous avons mis en vous... padawan Badossk. Nous vous trouverons un maître dans les plus brefs délais, vous pouvez disposer.

Ces mots sonnaient comme une délivrance aux "oreilles" de Badossk, qui en plus d'une fierté personnelle, était le premier jedi de son espèce. Le paria était désormais le représentant de son peuple dans ce milieu, n'en déplaise à certains jedis qui avaient voté contre son entrée dans l'académie. Ce fut avec un sourire étiré, qui était vu là aussi comme une agression à la vue de ces crocs, qu'il ressortit de la chambre du conseil. Désormais sortit de cette galère Badossk devait trouvé ces quartiers et il était légèrement perdu dans le temple. À une heure si tardive personne ne pouvait renseigné le padawan sans maître, qui erra tous d'abord près de salle du conseil en cherchant ça chambre. Mais ce n'était visiblement pas ici qu'il la trouverait, il s'accorda un court moment de repos en soulevant une plaquette de son armure, et vit avec désarroi sa plaie au ventre. Cette dernière étais tout juste refermé, mais les tissus à l'intérieur ne c'étaient pas encore régénéré, il y avait donc une sorte d'espace vide dans son abdomen, un simple coup de poing pouvait mettre le robuste Trandoshan de plus de deux mètres à genoux devant son adversaire.

La bonne chose était que le conseil avait "promis" de ne pas donné un Wookie comme maître au Trandoshan car conscient de leur rivalité. Mais pour ce qui concernait une femme, cela en était moins sûr, après tous Badossk avait survécu au fait que ce soit une femme qui l'est sauver sur Kashyyyk. Le reptile devait trouver ces quartiers dans la soirée et reprit ces esprits en se rendant compte qu'il n'y arriverait pas en restant planté ici. Il remit don son armure par dessus son abdomen et revint en mrchant au point de départ et s'engagé dans un nouveau couloir, une fois ce dernié franchit il laissa place à la vision d'une énorme salle qui pourrait acceulir des milliers de personnes. Cela ressemblait à ce que l'on appelait un hall, lieu où se rassemblaient de nombreuses personnes. Tous d'abord impressionné par la construction, Badossk continua d'avancé toujours perdu, à la recherche de ces quartiers.

Un raclement de gorge alerta alors le Trandoshan qui se tournait dans cette direction d'un geste vif, en montrant légèrement ces crocs et fixant la femme qui se dévoilait peu à peu dans son regard. Alors que les contours commençaient à se dessiner, la silhouette prit une voix féminine pour le moins sympathique, ce qui réussit a calmé le Trandoshan qui reprit une attitude normale.

"Excusez moi. Je ne vous ai jamais vu en ces lieux. Je peux vous aider ?"

Lui dit-elle de sa voix chaleureuse. Auparavant, courber le Trandoshan se remit droit et dépassait désormais de beaucoup la jeune femme en taille. Il est vrai que l'humanoïde était extrêmement grand, peut-être même un des plus grands dans ce temple. Ce fut d'une voix cassée que le reptile s'adressa à la femelle devant lui, qui ne semblait pas fuir devant le Trandoshan.

-Moi chercher lit dans quartier. Badossk perdu être dans... temple jedi. Vous pouvoir aidé moi a trouvé chambre ?.

Si une chose était sûre, la femme aurait du travail pour comprendre Badossk, bien que ce dernier se soit grandement amélioré depuis son arrivée à l'astroport, ou il enchaînait avec mal trois mots en basique. Après avoir fait ce qui ressemblait à une phrase, le Trandoshan commença à renifler la personne devant lui, il imprégnait ainsi l'odeur de la jeune femme qu'il pourrait reconnaître d'un simple flair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]   Jeu 12 Nov 2009 - 15:02

Lena fut surprise par le Trandoshan. Le géant culminait au-dessus du double mètre et faisait presque deux têtes de plus qu'elle. Et pourtant elle était plutôt grande. Ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait dominer à ce point mais voir un Trandoshan de chair et de sang était une première. Lena passait énormément de temps à la bibliothèque quand ses responsabilités lui permettait et son ancien Maître avait mis un point d'honneur à lui faire aprécier la lecture. De ce qu'elle savait, cette race était très belliqueuse. Elle ne cherchait pas la guerre mais son mode de vie était ainsi fait. Il était très rare d'en voir en dehors de leur monde natal alors chez les Jedis...

*J'espère qu'on va pas croiser de Wookie.* ironisa-t-ell intérieurement avant d'inviter le jeune Trandoshan à la suivre. "C'est par içi." ajouta-t-elle un sourire aux lèvres.

Le grand hall était plutôt désert en cette fin d'après midi mais Lena pouvait sentir les regards curieux, voire une certaine apréhension de certains à leur passage. Ce n'était pas étonnant. Le Trandoshan ne passait pas inaperçu. De mémoire, c'était même le premier représentant de cette espèce à fouler le sol de ce Temple. Ou d'autres Temple d'ailleurs. En marchant, Lena sonda le padawan et constata qu'il possédait une légère affinité avec la Force. Cette dernière était très faible mais elle était bien là. Cependant en temps normal, les personnes avec une affinité aussi faible n'étaient pas formés ou alors en de très rares cas.

*Mais ça m'a tout l'air d'être un monstre physique. Je suis certaine qu'il fera un très bon Gardien. Il faudra quand même qu'il maîtrise un minimum la Force quand même. Ne serait-ce que les bases, ça sera amplement suffisant. Il faudra avant tout former son esprit au dogme Jedi. Connaissant les Trandoshan de réputation, ça ne sera pas chose aisée...*

Ils arrivèrent finalement devant les quartiers des padawans. Lena se tourna vers le Trandoshan, leva la tête et se présenta en prenant soin de parler lentement et de montrer avec les mains. Son interlocuteur n'étant pas très à l'aise avec le basique apparement :

"Je suis Lena. Maître Jedi. Je suis enchantée de te rencontrer. Ton lit se trouve par içi." fit-elle en désignant un couloir.

Après réfléxion elle décida de l'accompagner à sa chambre. Si le Trandoshan ne parlait pas bien le basique, il y avait encore moins de chances qu'il sache le lire et qu'il trouve la bonne chambre. Lena avança lentement dans le couloir, s'arrêtant brièvement devant chaque porte et lisant la petite plaque nominative. Elle répéta l'opération plusieurs fois et s'arrêta finalement devant une des chambres. Elle pouvait lire "Badossk", nom qui lui paraissait totalement étranger.

"Je crois que c'est içi, Badossk. Fais comme chez toi. Une fois que ça sera fait, rejoins moi là-bas. Je te ferais visiter les lieux. Comme ça tu ne risqueras plus de te perdre." dit-elle en montrant le bout du couloir où elle l'attendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]   Jeu 12 Nov 2009 - 17:02

La femme qui se dresait devant lui avait l'air légerment surpis devant le mastodonte qu'était Badossk, il faut dire qu'un Trandoshan n'avais jamais mit les pieds dans un temple jedi auparavant, en plus de ces deux mètres, il étai compréhensible que la femme soit surpise. Bien vite elle accepta sa requête et l'invita à la suivre, accompagnée d'un sourire, mais Badossk se retint de montrer le sien pour des raisons plus ou moins personnelles.

"C'est par içi."

Le Trandoshan se sentit alors observer de toute part, ce qui le mit en premier leu dans un état d'anxiété qui lui disait de faire demi-tour, se disant qu'il n'avait pas sa place ici. Mais ou aller autre que dans ce couloir, il était considéré comme un paria parmi les siens e la vie de chasseur de prime ne l'intéressait pas vraiment. Badossk avait encore du mal à comprendre sa venue dans ce lieu, il ne savait que crée des arcs électriques de quelques centimètres, et jusque-là il n'avait vu personne faire usage de ce pouvoir. La femme devant lui se mit alors a parlé lentement tous en accompagnant ces paroles de signes, ce qui aidait le padawan a comprendre le sens des mots.

"Je suis Lena. Maître Jedi. Je suis enchantée de te rencontrer. Ton lit se trouve par içi." fit-elle en désignant un couloir.

Elle lui montra alors le couloir dans lequel se trouvait apparemment ces quartiers, mais le Trandoshan s'avéra être mal a l'aise en ayant en tête le fait de se débrouiller seul un premier jour, ce qui était encore plus difficile pour une espèce ne parlant que très peu le basic. La femme semblait comprendre cela et décida de l'accompagné a sa chambre et elle commença alors a marché lentement dans le couloir, suivis pas le géant a écaillés. Au bout d'un certain temps, ils arrivèrent devant la porte destinée au "jeune" padawan, qui était en fait extrêmement vieux comparé a certains. Les symboles sur la porte représentaient apparemment le nom du Trandoshan, mais l'alphabet était totalement différent de celui qu'il connaissait, ne reconnaissant pas son nom.

"Je crois que c'est içi, Badossk. Fais comme chez toi. Une fois que ça sera fait, rejoins moi là-bas. Je te ferais visiter les lieux. Comme ça tu ne risqueras plus de te perdre."

Lui dit-elle en montrant le bout du couloir. Le non humain n'avait strictement rien compris à la phase de Lena, cette dernière employant des mots qui lui était encore inconnue. Le reptile pénétra alors dans la pièce qui ne disposait que d'un lit, il serrait donc seul pour sa première nuit, ce qui ne n'était pas plus mal. N'ayant pas d'affaire de change avec lui ni autre bagage, il fit une "inspection" de lieux en fouillant les moindres recoins et reniflant tous les meubles, s'imprégnait de l'odeur de ce qui était sa nouvelle demeure. Des grognements sortirent alors de la gueule (c'est un animal) de Badossk, qui ne parlait en réalité que sa langue natale, le Dosh. L'humanoïde ressorti alors lentement de sa chambre et jetant des coups d'oeuil vif de chaque côté du couloir, avant de refermer lourdement la porte, dans un cliquetis métallique. Si le Trandoshan ne tolérait pas une chose, c'était que l'on rentre chez lui sans sa permission et il n'hésiterait pas a le faire savoir, de gré ou de force bien que cette dernière hypothèse sois a plus envisageable.

Ces yeux jaunes se posèrent ensuite sur la personne du nom Lena, qui l'attendait au bout du couloir comme elle avait signalé avant. Auarait-elle invité le Trandoshan a la suivre une nouvelle fois ?. Badossk n'avait rien à perdre en allant la rejoindre, ce qu'il fit alors pendant que cette pensée lui traversait l'esprit. Le reptile parcourait naturellement de longues distances en moins de temps qu'un humain grâce a ces jambes, et il fut a la "hauteur" de Lena en quelques pats.


-Merci Lena. Content de rencontrer maître jedi est Badossk.

Il avait enfin réussi a enchaîné une phrase sans bégayer, enfin ce qui se rapprochait d'une phrase une nouvelle fois. Le Trandoshan se mit alors à observer le couloir avant de reposer les yeux sur Lena, qu'il observait désormais de la tête aux pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]   Mar 17 Nov 2009 - 17:45

Lena attendit le jeune Trandoshan quelques minutes, le temps qu'il se familiarise avec ses appartements. La Jedi se rappela aussi la première fois où elle avait dormie dans sa chambre. Elle venait de finir son apprentissage et le changement avait été rude. Très rude. Non pas que le confort la dérange mais c'était plus un blocage spirituel. Elle avait mit plusieurs jours pour s'accoutumer à ses nouveaux appartements. Badossk serait probablement dans le même cas. Les bras croisés, elle attendait patiemment.

*Mes cours de géopgraphie sont bien loin mais de mémoire les conditions de vie des Trandoshans sont plutôt spartiates comparées à celle du Temple. Leur mode de vie aussi. Et je ne parle pas de leur langage. Badossk n'a pas l'air de tout comprendre quand je lui parle. Espérons que cela vienne rapidement. Ca serait fâcheux qu'il se retrouve exclus des autres pour une raison aussi insignifiante. Déjà qu'il part avec un sacré handicap.*

Quelques minutes plus tard Badossk ressortit de sa chambre et rejoignit Lena. La Jedi esquissa son sourire habituel et lui répondit avec politesse, prenant le soin de garder un vocabulaire relativement simple :

"Enchanté Badossk. Suis moi."

Le Maître emmena le padawan un peu partout durant une bonne heure. Le Temple n'était pas gigantesque mais les endroits à visiter relativement nombreux. La communication s'avéra difficile et Lena recourut à un langage des mains et au mime pour se faire comprendre. Elle insista particulièrement sur les pièces importantes pour les padawans. En premier venait la salle d'entraînement, dédiée au maniement du sabre laser. Rien de bien compliqué à expliquer... Ensuite Lena lui montra la bibliothèque ainsi que la salle de méditation. Ces concepts étaient bien plus difficiles et Lena eut grand mal à expliquer cela de façon claire. Le Trandoshan devait apprendre à lire. La Jedi lui offrit un petit traducteur universel et lui montra comment l'utiliser sur le trajet de la cantine :

"Voici l'endroit le plus important pour refaire des forces ! La cantine ! tu as faim ?" fit-elle en mimant ses paroles.

Lena n'avait pas spécialement faim mais jugea préférable de discuter avec Badossk dans un coin plus tranquille. D'une part les apprentis se montraient bien trop curieux envers le trandoshan et Lena se sentait quelque peu nigaude à parler avec les mains. Ils seraient sûrement plus à l'aise autour d'une table. Et qui sait Badossk avait peut être faim.

*Il doit sûrement aimer manger.*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Entrée du temple-