La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une arrivée remarquée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Une arrivée remarquée   Mar 27 Oct 2009 - 13:32

Badossk était arrivé à l'astroport d'Ondéron il y a quelque temps, en cherchant un moyen de demander sa route sans apeurer les passants à cause de son apparence et sa voix roque. Il est vrai que le Trandoshan est une espèce peu connue à cette époque, mais ils ont la réputation d'être extrêmement violent, il est donc compréhensible que les autres espèces de la planète l'évitent. Badossk c'était échappé de Kashyyyk à l'aide de cette jedi, qui était reparti presque immédiatement en laissant le Trandoshan sans aucune information. Le nouvel arrivant ne savait rien de la galaxie, originaire de Trandosha il n'avait jamais quitter sa planète avant aujourd'hui. Il était donc perdu dans ce monde, il y avait rencontré une multitude d'espèces dont il n'avait pas entendu parler auparavant.

La planète était également totalement différente que le monde de Trandosha qui était aride et hostile, Ondéron elle était boisée et les habitants ne semblait pas hostile. Aucun duel n'avait lieu, aucun coup de feu, personne n'en dévorait une autre comme c'était le cas dans la culture Trandoshan. Badossk devait tous apprendre de cette planète s'il voulait y survivre, mais personne ne voulait engager la discutions avec lui, il devrait donc apprendre seul. Le reptile était tous de même une race intelligente qui pouvait pensé par elle-même, il rassembla alors toutes les pièces du puzzle dans son imagination.

Badossk s'était enfui dans Trandosha, car il était chassé par les siens, et la navette qu'il avait prise s'était écrasée en catastrophe sur Kashyyyk, la planète des ennemies jurées de son peuple. Il s'enfonça dans les niveaux de plus en plus profonds de la planète, là où la lumière ne passait plus au travers des feuillages. Badossk dut affronté cinq créatures velues, il réussi a en faire fuir deux mais fut vite dépasse par les trois autres. Le Trandoshan ne dut son salue qu'a une jedi qui s'était interposé entre la victime et les agresseurs. Ils s'enfuirent alors de Kashyyyk en navette et arrivèrent sur cette planète que le reptile ne connût pas, et la jedi l'abandonna dans l'astroport.


La solution était là, dans sa tête, un jedi ne l'avait pas déposé ici par un simple hasard. Badossk avait beaucoup entendu parler de ces guerriers légendaires, dont l'existence était confirmée par les rares Trandoshan ayant quitté leur planète d'origine. Dans ces histoires revenait souvent les mots sabres laser, Force, côté obscur et lumineux. Ces dernières choses étaient apprises dans un temple, voila la solution, le temple jedi !. Badossk devait trouvé cet endroit et il commença la recherche de ce lieu aussitôt, en cherchant sa direction sur d'éventuels panneaux, mais rien. Dans un acte désespéré, il essaya d'aborder trois autres personnes, mais en vain. Le Trandoshan décida d'abandonner et s'assit sur un des nombreux bancs qui étaient dans l'astroport.

Il joint ces deux mains en créant de petits arcs électriques de Force entre les creux de sa paume, mais il ne cessait d'annuler son pouvoir quand des personnes s'approchaient trop près. Des grognements se firent alors entendre de la part du Trandoshan, les gens près de lui furent apeurés par ces bruits, qui étaient synonymes d'un danger. Mais Badossk n'était en aucun cas violent, il s'agissait de sa langue natale, le Dosh, qui est un langage relativement primitif constitué pour une bonne part en grognements. Le Trandoshan était même un des moins violents de son espèce, il n'a jamais tué un wookie, mais une haine sans faille envers ceux-ci par nature.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une arrivée remarquée   Mer 28 Oct 2009 - 22:19

Deux gardes avaient vu le Trandoshien utiliser ses pouvoirs, et ce malgré la prudence de ce dernier. Heureusement pour Badossk, les douanes de l'astroport n'étaient pas des mauvais types; ils avaient remarqué que l'homme reptile avait l'air triste et esseulé. Plutôt que de l'arrêter ils avaient appelé le Temple Jedi d'Ondéron pour savoir quoi faire. Ce dernier avait alors décidé d'envoyer quelqu'un pour accueillir le Trandoshien et comme tout le monde était malheureusement occupé... Ce serait la mascotte du Temple qui s'en occuperait. En effet, grâce à une nouvelle technologie dont il était le prototype, Bip pouvait régénérer son énergie seul, sans avoir besoin de se brancher donc-pour le plus grand malheur de certains car le petit R2 était inépuisable.- cependant, comme on l'avait doté d'une plus grande intelligence, il lui arrivait de n'en faire qu'à sa tête car il apprenait par lui-même et pouvait décider ce qu'il aimait ou pas. Le fait est que Bip avait un jour refusé de procéder aux tests de son entreprise... Il avait été revendu pour une bouchée de pain à un vieux mécano du Temple -alors qu'il avait coûté une fortune à la fabrique pour les recherches et sa construction très spéciale-. Depuis le petit droïd jaune circulait un peu partout dans le Temple après que le mécano l'eut offert à un Padawan qui venait souvent voir ce dernier et l'aider.

Du coup Bip aidait aussi sa nouvelle famille comme il le pouvait; ayant rentré bon nombre de réponses aux questions possibles des petits nouveaux dans sa banque de données. On lui avait demandé cette fois d'aller chercher le garçon aux écailles. Bip pouvait prendre un vaisseau de transport en commun seul, après tout pas mal de droïd de protocole le faisaient pour livrer des objets ou des messages si jamais le maître ne voulait pas se déplacer. Ainsi il discuta joyeusement avec un grand robot qui lui conta les choses de la vie-car Bip était tout jeune, tout neuf, tout bébé quoi-.

Le petit droïd jaune trouva sans difficulté le Trandoshien car son sang différait des humains, sa température était plus froide et ses capteurs sensitifs pouvaient voir ça. Il roula jusqu'à ce dernier, pas craintif pour un poil-enfin, un boulon en l'occurrence-. Se plantant devant l'être reptilien, il s'installa devant ses yeux et bippa pour attirer son attention; son dôme tournicotant dans un joli roû roû agréable.

-Bip Biiiilip, bip bip !

Le petit robot essaya ensuite d'activer son hologramme... Mais en fait il n'était pas très doué et oubliait souvent où se trouvaient ses gadgets; certains d'entre eux lui étaient même inconnus! Le comble pour un droïd mécano que d'être nul en mécanique non? -c'est bien pour ça qu'il ne travaillait pas sur les vaisseaux et se baladait en tant que mascotte dans le Temple-. Finalement il y parvint; l'image d'excellente qualité -c'était quand même un robot dernier cri et flambant neuf, soigneusement entretenu en plus- puis le son. Un Jedi humain assez âgé parlait d'une voix douce et rassurante.

Citation :
"Bonjour mon ami. Je suis Maître Travioska, rattaché au Temple Jedi d'Ondéron. Deux gardes vous ont vu user de la Force. N'ayez crainte, nous sommes là pour vous guidez... Ayant l'air bien seul et perdu nous vous proposons de venir au Temple afin de répondre aux questions que vous vous posez certainement. Je suis sincèrement désolé de ne pouvoir vous envoyer qu'un droïd mais tous les maîtres sont occupés pour le moment et nous ne voulions pas vous laisser dans votre triste solitude plus longtemps. Vous pouvez le suivre; il saura se débrouiller pour vous guider jusque nous. Tour le monde l'appelle Bip; vous verrez il est très aimable et très serviable. Il comprendra sûrement votre langue, n'hésitez pas à lui poser des questions... Les réponses seront traduites; vous pourrez les lire sur le dôme de Bip.

Je vous prie de croire en l'expression de nos salutations distinguées. Que la Force soit avec vous. "

Le petit droïd laissa l'hologramme s'éteindre puis attendit la réponse de ce qu'il avait reconnu comme étant un Trandoshien.

-Biip? BôOoo Bip bip? Roûuuu Biip? Bilii oûp? ( Alors, acceptez-vous de me suivre Monsieur?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une arrivée remarquée   Jeu 29 Oct 2009 - 1:03

Les Trandoshan avaient une grande raison d'être méprisable en effet, ils étaient réputés pour être extrêmement violent peu importe les circonstances. Badossk était sûrement le moins dangereux de tous, ce qui ne voulait pas dire pour autant qu'il ne l'était pas. Il se trouvait que le reptile était le seul de son espèce dans cet immense endroit et il ne connaissant rien des autres espèces présentes, chaque personne qui s'approchait trop faisait accéléré son coeur à une vitesse endiablé sous ces écailles. Mais personne ne lui adressa la parole, ou ne prit même la peine d'essayer. Une question revenait sans cesse dans la tête du Trandoshan, pourquoi était-il ici ?. Pourquoi cette femme l'avait amené ici et reparti aussitôt, et tant d'autres questions sans réponse le tracassait. Badossk utilisait toujours son pouvoir dans le creux de ces mains essayant de le dissimuler le plus possible aux autres, cela semblait marcher, mais avec uniquement six doigts la tâche était plus corsée.

Le reptile était seul sur son banc jusqu'à ce qu'une espèce, petite et jaune, se plante devant lui en commençant à parler dans sa langue natale. Beaucoup de personnes de cette race étais présentes dans l'Astroport, certains plus grand et de couleur dorée et autre. Les mouvements de ce qu'il croyait être une espèce le fit sourire, ce qui ressemblait plutôt à une preuve d'agressivité en dévoilant toutes ces dents acérées. Puis une forme bleuâtre apparue brusquement entre la boîte jaune et le Trandoshan, ce dernier sursauta quand il vit cette chose et se cala au fond du banc. Ce qui fit littéralement exploser de rire quelques personnes qui étaient autour d'eux, et Badossk se sentant vexé poussa un énorme grognement qui fit partir tous les intrus. Les gens étaient apeurés, mais le reptile venait seulement de demander ce qu'était cette chose, il est vrai avec une certaine violence. Il devenait lassant de voir toutes les personnes fuirent devant lui, seul le petit homme restait devant lui sans broncher.

Une voix se fit alors entendre en plus de l'image du petit bonhomme bleu devant lui, un homme portait une toge et semblait assez âgé pour son espèce, tout en parlant d'une voix chaleureuse. L'homme s'appelait "Maître Travioska" et il était en relation avec le "Temple Jedi d'Ondéron", celui même que le Trandoshan cherchait. Deux gardes l'avaient apparemment surpris à utiliser ce qu'il appela "La Force", sûrement cette abominable magie qu'il avait développée. Badossk allait être prit de panique, mais le vieil homme la rassura en lui affirmant qu'ils étaient là pour le guider, le reptile repris alors peu à peu son calme tous en jetant un coup d'oeuil à l'horizon avait de voir qui l'avait surpris, mais rien. Le Trandoshan était invité au temple, car on avait apparemment remarqué sa solitude, et par la même occasion les questions qu'il devait se poser. L'homme s'avoua sincèrement désolé d'avoir envoyé l'espèce qui s'appelait un droïde, et celle appelée maître, comme Travioska, était occupée ailleurs et ne désirait le voir dans sa solitude plus longtemps. La boîte jaune répondait au nom de "Bip" et le guiderai à travers la ville sans encombre, Badossk aurait aussi sa première discussion avec une personne qui comprenait sa langue. Le droïde répondrait avec un texte sur le dôme, il voulait sûrement parler plutôt de la tête. Mais il ne comprit pas sa dernière phrase, pour la seconde i lui dit que le pouvoir du mal soit avec lui, Badossk était persuadé que ceci était un sort jeté par la Gardienne des Points, la déesse de son espèce.

Le petit-maître disparut alors comme par magie et le Trandoshan commença à se pencher vers Bip et le renifler. Ou cet homme était-il bien passé, il devait être forcément ici. Le langage de la boîte jaune le fit revenir à la raison et il se redressa pour voir les écritures sur le "dôme" comme il avait été dit. On lui demandait s'il acceptait de suivre le petit Bip, Badossk tendit alors les bras comme s’il s'agissait d'une évidence avant de commencer à grogner, qui était son langage, le Dosh.

-J'accepte de vous suivre Bip, de l'espèce des droïdes. Conduisez-moi à l'espèce des maîtres...

Badossk ne savait pas que les maîtres étaient en fait des personnes utilisant ce pouvoir, et que les droïdes étaient en fin de conte des inventions crée par d'autres espèces. Le Trandoshan accepta alors de se lever et se décala afin de laisser Bip se dégager afin de le suivre. Les personnes autour d'eux semblaient avoir un regard différent sur le reptile en le voyant avec un droïde, et peut-être en ayant entendu la conversation. Les espèces marchaient désormais plus près du Trandoshan, mais toujours avec une certaine distance. Badossk lui avait une vie dégagée grâce à ces 2,10 mètres, taille qui était au dessus de la moyenne pour son espèce. Il avait également cessé son pouvoir et avait les bras désormais détendus ne montrant aucun signe d'agressivité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une arrivée remarquée   Dim 1 Nov 2009 - 11:45

R0-D7 attendait sagement la réponse du Reptile. Le Trandoshan semblait perdu dans ses pensées et c'était bien normal. Même s'il avait pu s'offusquer; Bip ne l'aurait sans doute pas fait car il comprenait-dans la mesure de ses moyens en tant qu'être non vivant- le fait que quelqu'un soit méfiant. Afin qu'il survive un minimum de temps quand même; on avait intégré au petit droïd un programme qui préconisait la prudence; ainsi le robot possédait cette faculté d'analyser les choses; à savoir s'il avait intérêt à suivre ou pas un inconnu. En fait son système de prudence n'était pas régit par la peur, évidemment-quoiqu'il existe des droïds franchement peureux- mais par une analyse froide et logique que l'on avait inséré dans ses puces. R0-D7 savait donc que c'était exactement ce qu'était en train d'analyser le Trandoshan; il était en train de peser le pour et le contre. Finalement le Reptile se leva et le Droïd s'approcha pour essayer de le convaincre et faire en sorte qu'il ne parte pas d'un coup, comme ça. Cependant Bodossk ne fit pas cela, il resta sur place, apparemment rapidement mit en confiance par le petit droïd jaune... A croire que les Trandoshan connaissaient la notion de mignon donc pas dangereux; ce qu'était Bip bien qu'il se plaise à siffloter le contraire; se prétendant apte à se défendre quand il le fallait.


-J'accepte de vous suivre Bip, de l'espèce des droïdes. Conduisez-moi à l'espèce des maîtres...

Bip qui ne pouvait pas vraiment rire, parvenait toutefois à saisir quelques bribes de l'humour. Il avait trouvé la bévue du Reptile très drôle mais évidemment; il ne pouvait pas s'esclaffer. Ainsi sa réponse fut-elle seule témoin de son amusement. Il répondit d'un long sifflement joyeux, entrecoupé de petits bips explicatifs.

-Biiip, BwÔoo, OûUu ROuuU, bip Biip, Bilip. Woooo WoOooo RôU Bip Biliip, pîp Pilip Bip Bip.
(Les maîtres ne sont pas une espèces. Les humains le sont, les Trandoshan une autre. Maître est un rang hierarchique)

Se remettant de travers pour sortir sa troisième patte, le petit robot fit demi-tour, nullement impressionné par la foule qui s'écartait d'eux; bien arrangé d'avoir l'espace libre au contraire. Les gens avaient effectivement moins peur du Reptile car Bip avait une couleur caractéristique; sans compter que c'était sûrement le R2 le plus autonome qui soit; et le seul qui se promène comme ça tout seul, librement dans l'astroport ou dans la rue; ils le reconnaissaient donc aisément comme étant la "mascotte" du Temple; celui qui était déjà venu raccompagner des maîtres ou des apprentis qui devaient devenir Padawan...

Comme le Trandoshan le suivait docilement, ayant délaissé toute forme d'agressivité, les passants étaient maintenant plus curieux qu'inquiets. C'était a première fois pou Bip cependant de récupérer quelqu'un qui n'était au courant de rien ou presque. Ceux qu'il avait accompagné au Temple étaient des Jedi fatigués qui avaient besoin de quelqu'un pour les ramener, tout en transmettant leur rapport chemin faisant car la chose n'attendait pas. Ou bien des Gardiens de Lumière s'arrêtant un seul instant à l'astroport et demeurant à côté de leur vaisseau; le temps de donner des nouvelles ou demander de l'aide; bref laisser son message avant de repartir aussitôt. Bip avait aussi accompagné de jeunes apprentis-très rarement toutefois- qui venaient ici dans le but d'être formé, que le Conseil avait appelé mais ne pouvait venir chercher. C'était un cas extrêmement peu commun car, en général, le Temple s'arrangeait toujours pour libérer quelqu'un dans ce cas si important, et puis, souvent les nouveaux apprentis découverts étaient accompagnés de celui qui les avait trouvé. Enfin, Bip pouvait servir d'accompagnateur pour les Padawans qui avaient le droit à une sortie spéciale ou autre.

Heureusement en tout cas que Bodossk n'avait pas mal prit le fait d'être accompagné par un être mécanique et non pensant, Le Temple ne le dédaignait pas mais ce dernier était débordé... Et surtout, la découverte du Trandoshan était totalement imprévue; le fait est que le reptile semblait chercher ce lieu- il n'aurait pas suivi Bip ainsi; sans plus de réflexion ni usé de ses pouvoirs sans doute en attendant on ne savait quoi sur son petit bout de bitume.- Chemin faisant, le droïd jaune avait aussi pour mission de forger un petit rapport, le plus complet possible pour permettre aux maîtres de ne pas perdre du temps.

-Bwiiip? RîoUoUU; biliiip, bwoup, Wiii WIp? (Quel est votre nom? Et votre âge? s'il vous plaît?)

-Wip wiiip? Bilipe? BwoÛ? Bip bip? ( Et la raison première de votre venue sur Coruscant? )

Sûr de lui, Bip prit à droite; le chemin du Temple Jedi évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une arrivée remarquée   Dim 1 Nov 2009 - 15:04

Alors que le Trandoshan se levait, le droïde se colla alors à lui comme-ci il voulait l'empêché de partir. Le reptile prit cela comme une forme d'agression et était à deux doigts de lui balancée sa main droite dans le bol, mais il n'arma même pas son bras en reprenant un air décontracté. Les Trandoshan étaient des chasseurs hors pair pouvant rivaliser avec un wookie, leur réputation était connue donc seul un fou oserait s'attaquer à cette espèce reptilienne. Hors la boîte jaune devant lui était toute petite, ces formes ne donnaient aucunement un aspect violent a ce p'tit bout au contraire. Il semblait même avoir devant lui une espèce toute frêle, qui serrait incapable de se défendre, mais il est vrai que Badossk avait une grande confiance en ces capacités et pouvait en venir a sous-estimé son adversaire. Ce fut dans ses circonstances que le Trandoshan reprit son calme, et le droïde sifflota avant que la traduction n'arrive peu de temps après sur son dôme.

-Biiip, BwÔoo, OûUu ROuuU, bip Biip, Bilip. Woooo WoOooo RôU Bip Biliip, pîp Pilip Bip Bip.(Les maîtres ne sont pas une espèces. Les humains le sont, les Trandoshan une autre. Maître est un rang hierarchique)

Les maîtres se trouvaient être en réalité un rang hiérarchique, comme Chef de guerre chez les Trandoshan. Une erreur qui mit légèrement mal à l'aise le reptile, heureusement que personne d'autre que le droïde ne comprenait le Dosh. Le droïde fit alors un demi-tour profitant de l'influence de Badossk pour passer au milieu du troupeau, mais les gens semblaient moins apeurés depuis la venue de la petite boîte jaune. Les passants commençaient même à macher, de plus en plus près d'eux ne voyant aucune agressivité chez le Trandoshan, mais une ligne rouge était bien présente, s’il venait à être bousculé il reprendrait son instinct de prédateur et se défoulerait sur son "agresseur ".

Le droïde commença alors à parler par des Bips, Vliip et Blouck ou autres sons dans ce genre, et la traduction finit par apparaître sur la "tête" de la boîte. La question était son nom et son âge, rien de plus simple pour le moment, Badossk répondit en Basic avec le peu de mots qu'il connaissait qui étaient... basique.


-Bwiiip? RîoUoUU; biliiip, bwoup, Wiii WIp? (Quel est votre nom? Et votre âge? s'il vous plaît?)

Moi être Badossk... vingt-deux annés avoir.

-Wip wiiip? Bilipe? BwoÛ? Bip bip? ( Et la raison première de votre venue sur Ondéron? )

-... Moi... pas savoir... Être désolé je suis.

Le droïde tourna alors sur la droite, il semblait comme être guidé vers le temple, si c'était bien la direction qu'ils suivaient. Le Trandoshan avait accepté de suivre Bip, car il était désespéré, personne n'ayant accepté de lui montrer la direction du temple. Badossk essaya alors de continué à parler en basique, en espérant qu'il le parle suffisamment pour répondre aux maîtres quand il les verrait.

-Des... Wookies être dans... temple ?.

L'éternel rivalité Wookies - Trandoshans... il serait fort possible que les deux espèces aient des démélés au sein du temple, si une ou plusieurs créatures à poiles étaient présentes bien entendu.
La voix de Badossk était extrêmement roque, ce qui pouvait provoquer quelques soucis de traduction parfois.



Passage où on entend la voix de Bossk, qui se trouve avoir la même que Badossk (clique sur le texte pour visionner).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une arrivée remarquée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une arrivée remarquée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Astroport d'Ondéron-