La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lune [Chevalier Jedi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lune
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 121
Âge du perso : 23 Ans
Race : Shistavannéen
Binôme :


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Lune [Chevalier Jedi]   Sam 24 Oct 2009 - 11:17

Nom : ///

Prénom : Lune

Âge : 21

Race : Shistavannéen Cliquez ici pour accéder aux infos sur la race sur AnakinWorld

Comment avez-vous connu le forum?: Top site


Côté de la Force : Lumineux, avec de très légères tendances à la Force neutre (Jedi Gris). Un peu comme Mace Windu.

Rang désiré : Chevalier

Sabre laser: Le sabre-laser de Lune est très simple; c'est un simple manche léger et assez grand car ses pattes le sont. Il est résistant, seule une gravure sur le manche en forme d'empreinte de loup indique qu'il appartient au canidé. La lame qui en sort est d'une couleur jaune-ambrée rare; elle représente l'équilibre entre la voie du Jedi consulaire et gardien.

Caractéristiques :

Force: 3
Dextérité: 3
Agilité: 5
Constitution: 3
Intelligence: 6
Sagesse: 4
Charisme: 5

Pouvoirs :

-Langage des bêtes

-Sens exacerbés

-Guérison (niveau 1)

Point(s) Fort(s) : Lune est un redoutable chasseur; il est vif, agile, endurant et rapide. Bref, ses capacités naturelles sont exceptionnelles; même pour un Jedi. Il est d'une patiente infinie et chasse ses proies avec une rare intelligence; rusé et fin, Lune le lâche jamais le morceau; prêt à tout pour mener sa mission à bien. Comme il a été dit plus haut, le Shistavannéen est d'une très grande intelligence; son apparence le fait passer pour une créature peu évoluée, plus animale qu'humaine même... Et pourtant, il ne faut pas se fier à son allure de loup. Lune adore passer des heures dans une bibliothèque à se remplir les méninges et à écrire des textes philosophiques lui-même. C'est quelqu'un de loyal qui préfèrera mourir plutôt que de trahir sa famille: les Jedi.

Point(s) Faible(s) : Bien qu'il soit très intelligent et évolué, Lune n'en garde pas moins ses instincts. Lorsqu'il est sur les traces d'un criminel, ce dernier devient très vite une proie aux yeux de l'homme loup; ce qui explique qu'il ait une petite part de "gris" en lui. Ses colères sont rares en effet mais phénoménales, ceux qui ne le connaissent pas le penseraient capable de basculer du côté obscur... Le Jedi est aussi d'une indéfectible loyauté, c'est certes une qualité en soi mais dangereuse puisqu'il s'attache à ses amis pour la vie. Si un Jedi-considéré comme un membre de sa famille meurt- il cherchera la vengeance à tout prix et peut alors devenir sanguinaire.

Caractère : En général, l'homme loup est quelqu'un de calme, il aime passer son temps dans les bibliothèques à vrai dire. Etant de nature très impulsive voire dangereuse-car en lui, sommeille le prédateur- il a besoin d'être souvent apaisé et nécessite de longues séances de méditation pour l'aider dans son combat quotidien contre la "bête". On le sait pourtant doux comme une peluche avec les enfants, jamais, ô grand jamais le Jedi ne se mettrait en colère avec eux... C'est la meilleure nounou qui soit! Par contre avec les adultes, il est beaucoup moins docile. Ne mâchant pas ses mots, il dit ce qu'il pense et montre les crocs assez rapidement dans le but d'intimider. Malgré son intelligence extraordinaire, le Jedi a du mal à la mettre à profit pour dialoguer et faire de la diplomatie, ce qui fait qu'on le croit souvent primaire. En fait, son intelligence est plutôt "individuelle". Il est capable de philosopher, d'écrire de magnifiques textes mais peine à s'exprimer en communauté. Rusé et opportuniste-seulement en ce qui concerne une mission- le Jedi traque avec une certaine tendance à l'obsession les proies qu'on lui a confié. Seul un long entrainement aura pu l'aider à lutter contre cette folie prédatrice et lui permettre de seulement atteindre les limites sans jamais les franchir.

Description physique :
Lune est un beau mâle bien bâti. Debout, bien dressé sur ses pattes arrières, il mesure environ 1 M 78, taille honorable pour son espèce qui oscille entre 1 M30 et 1 M90. Il a un physique assez fin comparé à ses congénères mais pour les autres personnes, Lune demeure quand même assez imposant, un peu comme un homme ayant fait assez de musculation pour impressionner ces dames. Le Jedi est couvert d'une fourrure très douce et soyeuse, longue aussi -ce qui augmente sa carrure, surtout lorsque son poil se hérisse- très épaisse de couleur miel. De beaux reflets bruns de tous les dégradés s'y mêlent; son museau est fin, effilé et pourvu d'une truffe noire à l'odorat très développé. De longs crocs d'un blanc immaculés jaillissent de ses babines lorsqu'il gronde pour se faire entendre-ou comprendre aussi, ça marche mieux que les mots parfois- au contraire de ce que l'on pourrait penser, son visage est fin et bien dessiné au lieu d'être primitif, sans doute aidé par deux prunelles étrangement bleu et des yeux en amande assez grand- de petits yeux font penser à une fouine, un animal tandis que de grands yeux, plus ouverts permettent plus d'expression, humanise plus en général. L'azur qui habille son regard est un bleu doux et profond qui casse un peu avec l'image du prédateur. Toutefois lorsqu'il est en colère les pupilles du Jedi s'étressicent et son regard s'obscurcit tellement que ses prunelles bleues prennent une couleur de ciel orageux. De long cils recourbés protègent ses paupières -et non, ce n'est pas pour la beauté mais pour les protéger- et deux oreilles pointues surmontent le haut de sa tête.

Il a des des bras assez puissants, un peu plus épais que la normale, en fait ils font aussi office de pattes. Ses mains sont pourvues de 5 doigts agiles comme ceux des humains mais pourvues de 5 griffes non rétractiles aiguisées comme des lames de rasoir. Pour paraître plus humain et donner une impression d'ongles au lieu de griffes, le Jedi les a teinte en un noir léger -pas le noir sinistre et sans éclat- cela les rend déjà plus discrètes. Ses pattes arrières sont recourbées vers l'arrière; lui permettant-avec ses bras - de marcher plus vite, et surtout de manière bipède et quadrupède. pour courir plus vite, le Jedi peut poser ses mains à terre et adopter une course animale, le résultat est saisissant! Il peut courir aussi vite qu'un véritable loup ainsi... D'ailleurs, dépareillé de ses vêtements; si l'on ne faisait pas attention à ses expression humaine et une impression de finesse générale se dégageant de lui, on pourrait bien le prendre pour un vrai loup.

Et pour finir le portrait, lui permettant de courir à sa guise ainsi que de maintenir son équilibre; une longue queue touffue tombe jusqu'au milieu de ses jarrets. Plus épaisse que celle d'un félin, elle est légèrement recourbée vers le bout, à la manière de la queue d'un loup toujours.

Histoire: C'est l'histoire d'un vieux Jedi qui s'écrase sur une planète étrange armée de deux soleils. Et dans cet endroit appelé Tatooine, vivaient toutes sortes d'espèce dont certaines n'étaient même pas répertoriées. Il alla voir un hutt pour faire réparer son vaisseau accompagné d'un être à fourrure ressemblant à un loup? Ce dernier, grognait plus qu'il ne parlait, sans doute à peine doué du langage, si ce n'est qu'il comprenait son maître qui lui parlait en hutt. La créature était très docile envers le hutt mais sauvage sans cela; lorsque sa compagne apparut dans le hall, il la rabroua à coups de dents. La femelle moins sauvage que lui salua d'une petite révérence le Jedi, attirant ce dernier qui reconnut en elle un signe de civilisation.

Le petit louveteau qui l'accompagnait, jouant dans la poussière avec une était un peu comme elle, pas si sauvage que cela bien qu'il soit de sexe masculin. Son visage était même assez... Humain! Surtout avec ces grands yeux bleus qui le regardaient d'un air curieux et enfantin. Il semblait particulièrement intelligent car ses lèvres remuaient tandis que le Hutt parlait avec le Jedi; comme si le petit cherchait à comprendre la corrélation entre les sons prononcés et les hochements de tête ou la colère. C'était plus évolué que ses grognements et l'on pouvait dire plus de choses, le petit semblait l'avoir comprit mais il manquait encore d'expérience, et surtout d'aide pour faire le lien. Agé de trois ou Quatre ans, il aurait été considéré comme retardé dans un milieu normal mais ce dernier n'en était pas un. Le père qui marchait toujours sur 4 pattes le fit tomber à terre lorsque le gosse s'essaya à la marche bipède; un coup de museau puissant dans le coup le fit redescendre sur ses 4 appuis tandis que le mâle grondait d'une voix sourde quelques recommandations.

-Sache rester à ta place

Le grognement s'intensifia auquel répondit un jappement de louveteau désespéré. Le Jedi arrêta là son observation car le hutt lui signifiait qu'il pouvait réparer le vaisseau à condition que le vieil homme prennent ses appartements ici afin que le souverain puisse garder une main sur lui-au cas où s'il ne payait pas- sans compter qu'il serait forcé de payer le logement et la nourriture. Il prit donc ses quartiers dans l'une des luxueuses chambres du royaume du Hutt. Ce dernier, Zarda était un hôte qui savait comment recevoir ses invités; il avait donné au vieil homme une très belle suite, ne sachant sans doute pas que ce dernier était Jedi.

Dès le premier jour, quel ne fut pas la surprise de Maître Naok de voir sa porte entrouverte après l'avoir laissée fermée pour aller se restaurer. le petit être qu'il avait vu à son arrivée était à l'intérieur, fouillant son sac et fourrant son museau à l'intérieur pour y renifler un livre. Sentant la présence de l'homme, les oreilles couchées et se voulant intimidant la petite créature gronda tout en se faufilant sous le lit, montrant des crocs et des griffes minuscules. Le vieil homme eut cependant un mouvement de geste très vif, surprenant pour son âge... Il attrapa le petit par la peau du cou et le secoua gentiment mais fermement. Installant ensuite le louveteau sur son lit, il attrapa un livre-celui que reniflait le gamin peu avant- et entreprit de lui le lire. Ce n'était pas une histoire pour enfant, plutôt un texte politique mais le louveteau paraissait captivé! Et ses lèvres remuaient encore; comme s'il cherchait à comprendre ce que les sons sortant de la bouche de cet homme pouvaient lui offrir de plus que ses habituels grognements. Il y avait un lien entre ces sons, des phrases, des sentiments complets et non une communication par onomatopée.

Une semaine passa, le Hutt n'était pas pressé de réparer le vaisseau de son invité qui devait en plus payer le gîte et le couvert. Le vieil homme d'abord impatient de retrouver le Temple d'Ondéron avait dû faire preuve d'un grand sang froid pour ne pas se départir de son calme. Cependant, il avait désormais une occupation! N'ayant jamais accepté de Padawan auparavant, Maître Naok trouvait enfin quelqu'un qui soit capable de réchauffer son vieux corps ainsi que son coeur abîmé. Le louveteau l'écoutait attentivement, apprenait à dire quelques mots... D'abord par imitation sans comprendre le sens puis par la lecture; intelligent et très éveillé, le petit avait fini par savoir faire le lien entre les mots, les phrases et le pouvoir qu'apportait le langage. Il marchait souvent sur deux pattes aussi, s'oubliant parfois, ce qui lui valait de sévères coups de crocs de son père.

Puis on vola le vaisseau de Naok, qui fut contraint d'allonger sa présence en ces lieux d'au moins 1 ans. Pendant ce temps le gamin grandissait, le temps passait... Et il ne songeait plus à partir, ça paraissait impossible! Aucune équipe de recherche n'avait été lancé car l'on croyait le vieil homme mort. Ce dernier travaillait même dans la cuisine-très doué dans ce domaine en fait- pour payer sa chambre. Il était tellement bon en cuisine-allez savoir où il avait apprit tout cela- que le Hutt le trouvait assez précieux pour tolérer que ce dernier ne paye pas sa chambre; en échange le vieux Jedi lui servait de bons petits plats de tous les pays chaque jour, ou plutôt chaque heure. Zarda doubla de volume en moins de temps qu'il ne faut pour le dire-signe de puissance chez les limaces baveuses- ce qui expliquait aussi pourquoi Naok lui était précieux! Atteint d'une carence en graisse, le hutt avait beaucoup de mal à prendre du poids et avait parut frêle au début de son règne en comparaison à ses congénères, lesquels se moquaient donc de lui. Maintenant, il était plus gros que la plupart d'entre eux!

Le louveteau apprenait vite; menant double vie. D'un côté la chasse, la hargne, la force avec son père et de l'autre une éducation raffinée, littéraire avec maître Naok. Le shivastavannéen était intelligent, très intelligent même; il excellait dans l'art de la chasse, couplant sa ruse et les connaissances que lui apportaient son mentor humain. Cependant il refusa net de tuer un homme; ce serait contraire aux idées de Maître Naok et la seule personne que le louveteau ne voulait pas décevoir était bien ce dernier; celui qu'il considérait comme son vrai père. Son tyran de géniteur le jeta à terre et le mordit férocement; mais pour la première fois le louveteau répondit, une onde étrange le parcourut et en dressant la tête pour mordre à son tour le grand mâle, il l'envoya bouler au loin. Plusieurs fois ce fut le cas; à chaque fois que son géniteur bondissait sur lui, un bouclier invisible semblait le protéger de tout contact avec ce dernier. Le mâle alpha, dépité et apeuré par cette chose illogique, cette sorcellerie finit par rentrer la queue entre les pattes auprès de son maître.

La vie du louveteau fut donc plus facile à partir de ce jour. Celle de sa mère aussi bien entendu à laquelle il dévoila son secret. Naok fit de même en lui parlant de la Force; pouvoir qu'il avait sentit puissant chez le shistavannéen depuis deux ans environ. 5 ans avaient passés! Et enfin l'occasion de partir se présenta. Le vieil homme le fit en cachette car le Hutt ne le laisserait jamais s'en aller de son plein gré. Le louveteau qui était sensé prendre la suite de son père comme chasseur de primes sanguinaire s'échappa aussi. Plus rien ne le retenait ici car sa mère était décédée, sans doute victime des innombrables coups de crocs de son compagnon; non pas de suite, le mâle ne l'avait pas achevé comme ça, ça avait été bien plus insidieux! L'une de ses plaies au cou n'avait jamais guéri, avait fini par s'infecter et la tuer il y avait environ un peu moins de un an. Agé de Neuf ans désormais, encore maladroit sur ses pattes pataudes; le louveteau accompagna donc le vieux Jedi dans son vaisseau flambant neuf, trouvé à l'occasion, ou plutôt proposé par un hutt concurrent à Zarda a un prix exorbitant. En effet ce dernier savait que la puissance de Zarda-calculé en fonction de son poids comme tous ses congénères- avait augmenté grâce aux plats riche du vieil homme. Il souhaitait voir Zarda rapetisser, redevenir la minuscule limace malingre qu'elle avait été et s'était donc proposée pour aider le Jedi... Bien sûr, ce cadeau était payant; quant bien même le hutt y trouvait son compte. Comment maître Naok s'était-il procuré tout cet argent? La question demeurera toujours en suspend... Sans aucune réponse possible.

Le Louveteau découvrit les étoiles, lesquelles dont Maître Naok lui avait si souvent parlé dans ses histoires. Alors l'homme qui lui avait servi de père de substitution de tourna vers le Shistavannéen et posa sa main sur son épaule.

-Je dois te donner un nom maintenant

Car la chose ne leur était jamais venue à l'esprit... Ni à l'un, ni à l'autre malgré leur 5 ans de vie commune et secrète à la fois. Le petit montra quelque chose sur Tatooine, c'était la nuit et les deux soleils s'étaient enfin cachés, permettant un peu de répit aux victimes de la chaleur incandescente de la planète. Tout comme la lune, le petit Padawan-non officiel- voulait rafraîchir les blessures des gens, être capable de dispenser un doux rayon protecteur qui apaiserait les plaies des uns et des autres, leur permettre un sommeil réparateur

-Lune

Fit-il d'une voix un peu rauque mais douce. Le vieil homme rit et enleva sa main calleuse de l'épaule poilue de son apprenti


-Allons ce n'est pas un nom; et en plus quand bien même cela pourrait te servir de patronyme, c'est féminin.

-Lune


grogna de nouveau le Padawan très sérieux, vexé du rire de son maître. Il voulait être discret, rapide comme la nuit, tout en restant dans la lumière et non l'obscurité sinistre. Le nom de cet astre serait sien, c'était décidé, quoique son mentor ne dise. Maître Naok ne put le faire changer d'avis et le louveteau tint bon jusqu'au bout. Lorsqu'il arriva sur Ondéron; il fut fier de se présenter sous son nouveau patronyme: Lune! On le mit sur un banc, dans le couloir, tandis que le conseil décidait de son sort.

-Il est trop vieux...Fit doucement le maître du conseil à cette époque. Conscient de l'attachement que pouvait éprouver Naok à l'encontre du louveteau.

-Et trop primitif, trop instinctif-lança un jeune chevalier qui ne connaissait pas la diplomatie et ne mâchait pas ses mots.

-Vous plaisantez chevalier Servann?
C'est le gosse le plus intelligent que j'ai pu rencontrer! Auriez-vous sur garder la tête sur les épaules en faisant une double éducation vous? Sanguinaire d'un côté et celle d'un padawan de l'autre, sans sombrer?

-Il le fera tôt ou tard, il est trop jeune, a besoin de vous, c'est pour cela qu'il s'est retenu. Mais son attachement à votre personne est obsession; elle est dangereuse!

-Ce fut le seul qui se soit attaché à moi pendant des années on dirait.

-Ca suffit lança le chef avisé du conseil. Ce n'est pas le moment de se battre pour cela. Maître Naok nous n'avions plus aucune nouvelle de vous et nous vous croyions mort; tout laissait à penser que vous nous aviez quitté.

-Si vous le voyez dans une bibliothèque ce petit; vous comprendriez combien il est civilisé!

Il fut décidé au final que Maître Naok pourrait garder Lune, mais à condition de veiller doublement sur lui. Le Padawan conscient de cette chance inespérée travailla d'arrache pied. Il dû lutter ardemment contre ses pulsions lorsque l'adolescence chargée d'hormones lui sauta dessus comme les soleils de Tatooine sur la pauvre vie des gens. Il faillit être viré du Temple-Les maîtres étaient beaucoup plus sévères avec lui, sachant le potentiel destructeur qui sommeillait en lui- lorsque le jeune loup se battit avec l'un des autres Padawan; le problème étant qu'il ne s'était pas servit de son sabre ou de la Force mais de ses crocs aiguisés pour déchirer le bras de ce dernier. L'autre apprenti avait été renvoyé quant à lui; Lune l'avait attaqué car il s'en prenait à un tout jeune padawan; le brutalisant vraiment! A tel point qu'on ne pouvait pas garder un élève devenant petit à petit fou en plus d'être arrogant et prétentieux depuis toujours. Il ne serait pas vraiment regretté en fait.

Pour cette raison-la défense du petit apprenti- le Jedi fut gardé de justesse et continua son apprentissage; frôlant plusieurs fois les limites sans les outrepasser toutefois; permettant ainsi d'acquérir la confiance du Conseil qui s'était toujours trop méfié de lui, chose qui avait fait beaucoup souffrir Lune qui ne rêvait que de s'intégrer parfaitement à cette communauté qu'il chérissait. La vie avait été dure sur Tatooine et le Padawan vécut longtemps dans la terreur de décevoir Maître Naok et d'être renvoyé sur la planète sableuse.

à suivre


Dernière édition par Lune le Sam 24 Oct 2009 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 121
Âge du perso : 23 Ans
Race : Shistavannéen
Binôme :


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lune [Chevalier Jedi]   Sam 24 Oct 2009 - 13:07

Lune avait 21 ans lorsqu'il fut amené à passer l'épreuve de Chevalerie. Un sénateur avait été assassiné; deux espèces de vers grouillant terriblement dangereux avaient été introduits dans sa chambre au moyen d'un petit droïd. Lune se servit autant de son intelligence et de son éducation humaine que de ses instincts animaliers. Il flaira rapidement la piste; chassant la nuit et courant sur les toits. Ce fut long, rude et dangereux! Pas tant la mission mais la possibilité pour Lune de sombrer dans ses instincts premiers. Il passait plus de temps à 4 pattes sur les toits qu'à interroger les gens, choisissant la nuit; ses yeux d'un doux bleu s'illuminaient alors; un liquide fluorescent -lui permettant de voir la nuit, comme pour les chats- faisaient briller ses prunelles, lui donnant l'air d'une créature sauvage à la recherche d'une proie. Une proie c'était bien le cas! Le Sistavannéen ne dû le sauvetage de sa raison entière que grâce à de très longues séances de méditation et d'immersion totale au sein de la Force lumineuse; sans quoi, il aurait certainement donné libre cours à sa nature de prédateur.

Le chasseur de primes fut repéré et l'épreuve la plus difficile pour l'homme loup qui l'avait poursuivi des mois durant fut de ne pas mordre dans la chair de sa proie. Il se retint et c'était surtout ce que cherchaient à voir le conseil. Le jeune canidé fut donc promu au rang de chevalier, recevant la réponse positive du bout d'un comlink ainsi que l'ordre de revenir sur Ondéron. Le Jedi ravit entreprit donc de quitter-avec joie d'ailleurs- Coscuscant la Ville lumière pour rentrer chez lui où la nature était plus présente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Lune [Chevalier Jedi]   Sam 24 Oct 2009 - 13:13

Bonjour et bienvenue!

Tu es validé au rang souhaité

N'oublie pas de mettre le lien de ta fiche dans ta signature.

Bon jeu! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lune [Chevalier Jedi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lune [Chevalier Jedi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées :: Chevaliers Jedi-