La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Dim 11 Oct 2009 - 9:08

Ils avaient été envoyé sur cette planète aride car Misha la connaissait bien; ayant passé la première décennie de sa vie ici; la féline savait parler hutt, sans parler de connaître les us et coutumes, le rang de chacun ainsi que le fonctionnement des truands. Une fois déjà, pour son épreuve de chevalerie, on lui avait demandé de trouver un chasseur de primes et de le ramener sur Ondéron... Ce dernier devait ensuite être jugé à Coruscant. La jeune Padawan avait alors fait semblant de se constituer prisonnière face à son ancien bourreau trop heureux de retrouver sa bête de foire favorite. Le soir cependant, la Trianii avait donné des fioles à tous ses anciens amis: cuisiniers ect, assurée de la confiance qu'ils avaient en elle. Les dites fioles contenaient un poison à retardement, c'était une drogue passive qui entraînait l'anesthésie du corps, soit un bon gros dodo. Le goûteur étant au courant avait accepté de boire un verre devant le hutt sans rien ressentir au début. Lorsqu'il s'écroula tel les autres, c'était déjà trop tard, tous les employés avaient bu.

Cette fois cependant, la Jedi ne pourrait pas jouer les malignes; non seulement elle ne connaissait pas les esclaves du Hutt en question mais en plus, la féline n'avait plus 19 ans, elle en avait 4 de plus et était chevalier; ne pouvant donc pas conséquent se permettre de faire profiter tout le monde de ses talents de "bidouilleuse". Puis la mission était différente, Misha ne serait qu'une bête.... Une créature étrange, maillon manquant entre l'être "humain" et l'animal. Le but était de la faire acheter par un Hutt influent du milieu pour des combats de créatures... Ca aussi ça lui rappelait des choses! Lorsqu'à 9 ans, elle avait été jeté contre les crocs féroces d'un Rancor et avait failli mourir. Son prix élevé à la naissance lui avait permit d'être sauvé; le Hutt radin ne voulait en effet pas perdre sa si rarissime boule de poils.

Misha était bien contrit car elle ne portait sur elle, sous sa toge de Jedi qu'un léger vêtement cachant sa poitrine ainsi que son intimité; ça faisait plus... Sauvage, et la Jedi n'était sensée être qu'une bête! Mais ce qui la dérangeait encore plus, c'est que cet accoutrement lui convenait sur le point physique; Misha se sentait plus libre que jamais, plus vive et réactive. Elle se tourna vers Lyrae, ayant depuis longtemps délaissé son instinct sauvage, la Trianii n'avait pas été très convaincante jusqu'à maintenant; minaudant un peu comme toujours, avec sa démarche droite et assuré ainsi que ses paroles poétiques... On était bien loin de la panthère déchaînée que le Hutt voudrait acheter. Un être qu'à demi pensant. Ou mieux, plus excitant encore, un être pensant réduit à l'esclavage, ramené à son instinct primaire.

Pour la énième fois donc, la féline se tourna vers son apprenti, lassé de ce petit jeu, cet entrainement stupide... A la différence où elle s'efforça à ne songer à rien, sinon à cette liberté de mouvement conféré par son corps presque nu. Il ne fallait pas penser à sa pudeur sinon laisser remonter des siècles passés de sauvagerie, lorsque ses ancêtres marchaient encore à 4 pattes et chassaient. Ca ne devait pas être un passé trop lointain puisque les pattes arrières de Misha étaient encore constituées avec le genoux retournés, La féline pouvait donc marcher comme ses ancêtres, comme un véritable animal bien qu'elle ne s'y soit jamais essayé, préférant bien sûr le mode bipède qui lui était tout aussi naturel. Se concentrant sur son imagination, Misha imagina un lapin courant devant elle, bien sûr l'idée de plonger ses crocs dedans la dégoûta en prime abord...

Alors Misha se référa au monstre de la caverne d'Ilum, elle se souvenait avoir sentit quelque chose lorsque ses dents avaient déchiré la toison de la bête. Son pouls s'était accéléré... Instinctivement, à cette pensée, les griffes de la Trianii jaillirent de leur étui, ses pattes délaissant enfin la toge qu'elle maintenait tellement gênée contre elle; ses moustaches frémirent lorsque l'odeur du sang lui parvint dans son imagination. Elle se rapetissa un peu; fléchissant ses pattes arrières et ses oreilles se couchèrent tandis que son poil noir se hérissait et que ses yeux luisaient d'un éclat sauvage.

-Maooooww !!!!

Le feulement n'était plus un miaulement timoré ou charmant surgissant souvent au milieu de ses phrases. Ca avait été un véritable grognement prévenant du rugissement. Elle se redressa un peu, se concentra une dernière fois et se lança véritablement cette fois, sans songer à la honte que cette chose lui procurait! Non mais c'est vrai ça, pourquoi cette chose tombait-elle sur elle? On enseignait au Jedi à trouver paix et douceur en leur sein, et le Conseil n'avait rien trouvé de mieux que de lui demander de se baser sur ses instincts primaires, sauvages et donc des sentiments suivant le mouvement pour coincer un humain qui avait fait son trou au milieu du combat de bêtes... Même les Hutt semblaient le respecter, sans compter que ce dernier utilisait l'argent gagné pour des attentats sur les diverses planètes civilisées, d'où l'urgence de le trouver et de se mêler vraiment des affaires de Tatooine.


-Grrrrrr Miawwwww !!!


Le rugissement envahit la cabine tandis que la Jedi bandait ses muscles comme pour sauter sur Lyrae. Il lui fallut un petit temps de réadaptation pour redevenir la Misha habituelle... Ses yeux cillèrent un instant avant qu'elle ne se redresse et ne se repeigna d'une manière très féminine suite à cette nouvelle démonstration! Pffft! Elle ne supportait vraiment pas son allure ... Elle qui était vraiment pudique en général, si douce, si joyeuse! Si la Jedi n'avait pas été une adepte de la Force, pour sûr ça aurait été une artiste... Pas une chasseresse.

-C'était mieux?


Heureusement qu'il ne s'agissait que de faire ça pour une journée... La Jedi s'y perdait déjà un peu; ayant eut du mal à redevenir elle-même cette fois-ci où elle n'avait pas joué son rôle mais bel et bien vécu ce retour dans un très lointain passé.

-Je ne veux pas critiquer le Temple mais franchement! Quel plan stupide... Sous prétexte de ne pas vouloir lancer une esclandre en intervenant en Force on doit infiltrer... Tssss
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 538
Âge du perso : 34 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Dim 1 Nov 2009 - 16:14

Lyrae dut s'essuyer les yeux sous son masque à plusieurs reprises. Il était secoué d'un fou rire qu'il s'efforçait de garder silencieux, mais il avait peine à se contenir en écoutant les essais peu convaincants de feulement de son Maître.
Ils se tenaient tous deux dans l'ascenseur qui les mènerait vers le Hutt. Si, au départ, il s'était senti un peu gêné de se déplacer aux côtés d'une Misha si légèrement vêtue, cette gêne se dissipait complètement maintenant qu'il riait. En temps normal, il n'aurait pas réagi avec tant de mal, mais la nervosité qui l'habitait à cause de sa mission devait probablement aggraver les choses. Il eut peine à lui répondre entre deux gloussements :

- Bah, je veux pas vous vexer, mais on peut pas dire que ce soit très intimidant... Ah ah ah... Je crois qu'il vaudrait mieux ne pas trop rugir. Ca vous rendra peut-être encore plus intrigante si vous jouez plutôt sur un regard noir... Vous n'avez qu'à penser à cette mission et au point où le vieux Don rirait s'il vous voyait dans cet état... Ah ah ah ! Oui, comme ça !

Lyrae dut se forcer à respirer profondément pour retrouver son calme. D'un instant à l'autre, ils allaient devoir commencer leur mission à proprement parler, il ne faudrait pas qu'il éclate de rire...

Le padawan avait délaissé sa bure de Jedi pour se vêtir de pied en cap de vêtements de mercenaire plus ou moins rapiécés, légèrement trop larges pour lui. Même les bottes se voulaient guerrières et il portait sur sa tête un de ces casques qui, en plus de protéger le crâne des tirs de blasters et des chocs, faisait office de masque à gaz et de lunettes infrarouges. Il n'était pas sûr que le gadget marchait réellement, vu qu'il avait récupéré cet accessoire dans un marché de Tatooïne, mais la seule chose qui l'intéressait était que son visage était ainsi totalement masqué. On ne pourrait ni le reconnaître à l'avenir pour avoir participé à cette mission, ni se douter qu'il était un peu jeune pour être le mercenaire chevronné pour lequel il voulait se faire passer. Il était méconnaissable, et l'on devinait à peine qu'il était humain.

Pendant que Lyrae se répétait les différentes étapes du plan qu'ils avaient établi, Misha parvenait à jouer des feulements plus convaincants et plus naturels. Le padawan se contenta de hocher la tête en signe d'approbation, car l'angoisse lui nouait maintenant le ventre et qu'il ne se sentait plus capable de parler sans que sa voix ne tremble. Son fou rire s'était complètement dissipé, ne laissant derrière lui que l'humidité dans les yeux de Lyrae qui y voyait mal sous son masque. Il tripotait nerveusement le bout de la chaîne par lequel il tenait Misha. Dès qu'ils sortiraient de la cabine, et quoiqu'ils verraient alors, il faudrait que le padawan fasse semblant de tenter de dominer la créature qu'il avait capturé. C'était la première fois, à ce qu'il lui semblait, qu'il devait se muer en acteur de théâtre pour les besoins d'une mission, et il douta un moment de ses capacités dans ce domaine.

Soudain, la cabine trembla plus violemment sous leurs pieds avant de s'immobiliser complètement dans un bruit de ferraille. Les portes grincèrent avant de se séparer devant eux. Lyrae vida son esprit de tout sentiment et, afin de ne prêter attention à sa peur, empoigna fermement la chaîne d'acier pour emmener Misha à l'extérieur, d'un pas bien plus assuré et grandiloquent que d'ordinaire.


Dernière édition par Lyrae O'Sil le Dim 29 Nov 2009 - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Dim 1 Nov 2009 - 17:12

-Maître Don-Cette fois-ci, ses yeux bleu-mauve devinrent très inquiétants, oscillant entre deux sentiments mystérieux mais qui ne disaient rien de bon à vrai dire. Oh oui, elle le retenait le vieux machin croûlant qui avait eu l'idée de la faire passer pour une bête de foire. C'était pour la bonne cause d'accord! Mais quand même...-Je le retiens celui-là

Et bien que Misha respecte le vieil homme en temps normal, on pouvait voir que son regard avait atteint le sommet de ce dont voulait parler Lyrae; la voilà plus intrigante que jamais... Paraissant être sur le point de bondir et d'attaquer n'importe qui ou n'importe quoi qui passerait à sa portée. La Jedi resta un moment plongée dans cet état, grommelant et grognant contre Saï. Ayant l'air plus réaliste que jamais en oubliant la mission pour se concentrer sur sa "colère" envers lui que lorsqu'elle y pensait vraiment et s'appliquait. Sacrée Misha... Elle oubliait tellement qu'elle réussissait mieux les choses en les oubliant parfois. Enfin le principal était de la laisser fulminer un moment pour que son rôle soit parfaitement tenue sans même que la féline ne s'en rende vraiment compte.

Cependant Lyrae la sortit de ses pensées de "tortures" à infliger au vieux Don. Automatiquement elle eut un geste de recul en entendant les lourdes bottes claquer sur le sol du vaisseau avant de se reprendre, et de ramener la chaîne contre elle; hors de question que Lyrae ne touche à ça avant que ce ne soit nécessaire! Respirant encore quelques bouffées d'air libre, la Jedi fit son au revoir à cette dernière-Juste pour un soir se rassura-t-elle- et suivit son "maître" docilement. Misha avait un corps à 75% animal, et pouvait donc marcher à 4 pattes; un peu plus difficilement que les Shistavannéen ou autres créatures vraiment animales mais toutefois, sa démarche était crédible et aussi rapide que si elle avançait de façon bipède-pas plus cependant, à la différence de la créature citée plus haut-néanmoins Misha ne s'abaissa pas à cela avant que la première cahute fut en vue. Heureusement les coussinets de la féline étaient assez solides pour la protéger sur sable brûlant, ce qui ne l'empêchait pas de se secouer les pattes à chaque fois qu'un grain de sable en trop s'y immisceait. Jusque là la chevalière n'avait pas fait de difficultés pour suivre son Padawan; autant ne pas alourdir sa tâche. Cependant, lorsqu'au moins un kilomètre après ils aperçurent les premières maisons -appartenant sans doute à des Hutt qui y logeaient leurs esclaves ou des gens très pauvres- elle fit tout pour freiner la marche.

En fait Misha savait que le bruit de leur arrivée les devancerait, et avec lui, la première impression que l'on se faisait des nouveaux arrivants. Jouer les bêtes dociles jusqu'à la demeure du Hutt serait court-circuiter leur crédibilité... Ils devaient déjà montrer l'image qu'ils voulaient donner à celui qu'ils devaient d'abord essayer de convaincre; quelqu'un lui rapporterait déjà ce qu'il avait vu. Misha avait de moins en moins de mal à être crédible, après tout ce rôle était sa nature même. Profonde, enfouie mais présente; ainsi montrer les dents de temps à autre à Lyrae et lui rendre la tâche difficile en faisant mine d'essayer de le mordre ou en se tapissant au sol. Les pauvres gens n'échappaient pas au droit de frayeur que Misha devait probablement affliger à son apprenti-cependant elle se contrôlait quand même, malgré les apparences- lorsqu'elle parvenait à échapper plus ou moins à son "maître" pour distribuer des coups de griffes -sans jamais blesser ou briser quelque chose cependant, ces gens étaient trop pauvres pour devoir subir une égratignure ou une perte matérielle.- Enfin Misha releva les yeux vers une bâtisse; ses oreilles se pointèrent en avant et quoiqu'un peu essoufflée, les yeux plissés, désormais loin de la Jedi fofolle qui perd tout mais abordant plutôt l'attitude d'une chevalière avisée faisant tout pour mettre en œuvre sa mission avec sérieux; elle réussi à glisser quelques mots à Lyrae.


-On arrive. Je t'enverrai un message quand j'aurais vu notre chasseur de primes. Il ne ratera pas le combat de ce soir... Les autorités de Coruscant viendront normalement t'aider. Ils sont impliqués dans l'affaire puisque ce chasseur se sert de l'argent gagné dans les combats d'animaux pour des Attentats. N'utilise pas la Force sur le Hutt; n'essaye même pas de lui montrer que tu l'as... Ils y résistent et la limace se méfierait de toi. Maintenant frappe à cette porte, qu'on en finisse. Que la Force soit avec toi.

Misha baissa la tête et s'assit par terre, toujours à 4 pattes apparemment matée pour quelques minutes par son maître. C'était juste pour lui permettre de se concentrer sur une chose à la fois; et ne pas lui mettre des bâtons dans les roues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Lun 2 Nov 2009 - 1:59

Les combats de bêtes de Fiel-Esley faisaient parti du folklore local. Il y avait un marché aux esclaves et aux animaux éxotiques, il y avait donc, normalement une arène pour les combats. Ca faisait tourner le commerce, surtout depuis peu.

La salle des ventes du marché aux esclaves se transformait en guichet d'enregistrement pour les combats lorsque le jour était tombé. La salle était assez remplie. Des jawas venaient vendre leur bestioles mourantes trouvées dans le désert, des marchands vereux venaient vendre leurs gladiateurs, des pirates venaient vendre leurs esclaves, des wookies venaient vendre leur congénère prisonniers de guerre. Pour le coup, le déguisement confu du padawan collait parfaitement au tableau.
Au centre de la salle, le guichet, où Kashaar le Marchand enregistrait les ventes et comptabilisait les paris. De part et d'autres, différents vendeurs, et différents acheteurs. Mais un seul semblait compter: un hutt de taille énorme dans un coin discret et sombre la salle. Qu'on se le dise bien, les hutts sont gros, mais même pour un hutt, Soko était vraiment très gros. Des bras de la taille d'une torpille photonique et une tête aussi large que celle d'un dewback; on raconte même que Soko est si énorme qu'il ne peut plus se mouvoir sans son précieux trône à suspenseur.
En face de lui, une groupe de weequay, et un monstrueux chevin, qui tenait un registre.
Misha ne reconnu pas le hutt, à l'époque c'était un autre nal huttien qui tenait les combats de bêtes, Shodda le Hutt. Shodda a été "evincé" et depuis c'est Soko qui contrôle tout. C'est dailleurs exceptionnel que Soko se trouve sur tatooine en personne, il préfère d'habitude contrôler son petit commerce depuis Nar Shaddaa, mais il aime aussi la distraction...

Les weequay examinaient plusieurs Nexus indonien et s'apprétaient à les acheter, pour le compte du hutt. Comprenez, Soko le hutt sous-traite tout.
Celà semblait évident, Lyrae et Misha se dirigèrent d'un pas faussement sûr vers les weequay. La mission débutait.

Dnek, le chef des weequays récemment recruté par Soko remarqua très vite la féline. Un exemplaire de Trianii en bonne santé, c'est pas tous les jours. Dnek invectiva Lyrae:
"Casho daa!"

"A vendre?", en dialecte Nal Huttien de Tatooïne, Lyrae avait été brieffé, il répondit sobrement: "Tagwa", "oui".

Dnek avança lourdement devant Misha. Il mit la main brutalement sur la tête de la féline et rebroussa la fourrure du front pour écarquiller les paupières, histoire de vérifier l'âge de la bête. Il tapota du pied sur les chevilles pour vérifier l'aplomb. Il apostropha le chevin:
"Dododa Mon Boska!"

Le chevin approcha et parla dans un Nal Huttien très compréhensible malgré l'élocution pataude du pachydermien:
"Je suis Dododa Mon, acheteur de bêtes. Il est trop tard pour concourir dans l'arène ce soir. Revenez demain."

Soudain la voix lourde et arrogante du hutt tonna de derrière la salle, a destination du chevin et de Dnek le weequay:
"Acooshka boshtoo hi."
Le weequay acquiesca de la tête. Et le chevin prit un air contrarié, il ajouta:
"L'illustre Soko le Hutt accepte de vous acheter la bête. L'illustre Soko le Hutt accepte de vous inscrire pour le combat de ce soir. L'illustre Soko le Hutt aime les bêtes exotiques."
De derrière, le hutt fumant sa pipe:
"Beeska Beeska."
"
L'illustre Soko vous en propose onze mille, et c'est une offre que je vous conseille d'accepter!"
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 538
Âge du perso : 34 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Dim 29 Nov 2009 - 11:07

Les scènes qui se déroulaient sous les yeux du padawan lui semblaient totalement absurdes. L'on marchandait des esclaves qui tous affichaient une mine méchamment résignée, l'on examinait des bêtes (étaient-elles des espèces intelligentes ?) dont Lyrae n'avait jamais soupçonné l'existence, et des cris retentissaient de différentes conversations animées dans des patois peu agréables à l'oreille. C'était un spectacle étrange, complètement étranger à tout ce qu'il avait vécu, et il se rendit soudain compte combien le Temple Jedi,là où nul ne possédait pourtant rien, était confortable. Un vrai petit paradis comparé à cet enfer de magouilles.

Plusieurs personnes se retournèrent sur le passage de Misha, qui jouait odieusement bien la créature féroce et récalcitrante à l'idée d'être ainsi exhibée sur un marché tatooïnien. Lyrae devait la rappeler brutalement à l'ordre, du moins en apparence. Il devait être dur et répondre avec sévérité chaque fois qu'elle faisait une embardée, mais avec ces lourdes chaînes, comment ne pas lui faire de mal ? Il tirait la chaîne avec des muscles qu'il ne possédait pas, et aboyait de temps à autre, avec une voix rauque.

Il se passa exactement ce qu'espéraient les deux Jedi. Seul Soko et ses sous-traitants proposèrent un marché. Les autres participants n'avaient sûrement pas l'argent de Soko, ou peut-être qu'ils ne récupéraient que ce dont le Hutt respecté ne voulait pas, histoire de ne pas se mettre en travers d'une telle pointure dans le milieu.

Lyrae inspira profondément sous son masque, serrant la chaîne de Misha avec une telle force que les jointures de ses mains jaunissaient. Il sentait l'angoisse battre dans ses tempes.

- Les Trianii sont plus que rares,
lança-t-il d'une voix sonore. Et ce sont des bêtes très agiles au combat. Ce sera trente mille, pas moins.

Le chevin fit la grimace, mais il traduisit quand même à Soko.

Lyrae sentit son corps s'enflammer sous le coup de son audace. Pourquoi avait-il dit 30 000 ? 20 000 aurait sûrement été suffisant pour marchander et se rendre crédible ! A quoi jouait-il ?
Il préféra ne pas se retourner vers Misha. Il ne fallait pas se trahir. Peut-être qu'il passerait simplement pour un audacieux ? Ou pour un plaisantin, peu importait, tant que Misha était achetée. Et qu'il restât en vie...

Le Hutt éclata de rire et tonna d'une voix joyeuse dans sa langue, comme si le padawan avait fait une blague particulièrement poilante. Lyrae ne comprit pas ce qu'il disait, et il guetta le chevin en attendant sa traduction.
Il espérait vivement que Misha fasse maintenant une petite démonstration de sa force et de sa rage, car cela donnerait un peu plus de poids à la proposition du padawan. Mais comment le lui dire ?

Sous ses lunettes embuées, il ferma les paupières en tentant d'atteindre l'esprit de son Maître. C'était un exercice qu'il ne pratiquait malheureusement jamais.

Enervez-vous, Maître... Enervez-vous, s'il vous plaît...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Dim 29 Nov 2009 - 13:09

Lyrae jouait bien le jeu. Ne pas vouloir céder sans avoir essayé de marchander un minimum aurait été suspect. Les chasseurs de primes de ce genre étaient connus pour alterner entre richesse indécente et pauvreté incommensurable. Lorsqu'ils vendaient l'une de leurs trouvailles; les meilleurs gagnaient beaucoup mais... Tous, les plus reconnus comme petites trappes avaient vite fait de liquider leur argent; les uns dans les filles et les boissons; d'autres plus sérieux dans du matériel plus sophistiqué dans l'espoir d'attraper un jour, la créature de leur vie. Cependant lorsqu'elle entendit la somme de 30 000, Misha faillit s'étrangler-peut-être parce que son apprenti serrait un peu trop fort aussi remarque-. Avec une grande pointure comme le Hutt, on ne tentait pas de négocier aussi haut. Pour le jeu, on proposait 20 000 mais on acceptait vite de redescendre au prix qu'exigeait la limace. C'était juste pour la tradition, le fait de discuter ou d'amuser un peu le Hutt pour que ce dernier concède 1000 crédits de plus, mais on n'offensait jamais l'oeil de Sokko sachant repérer la valeur des choses du premier regard en lui demandant plus que le double. Cela signifiait implicitement que le Hutt avait mal évalué le prix de l'animal, ayant fait une faute d'inattention sur ses qualités et défauts. Ca pouvait arriver, mais auquel cas, le chasseur de primes avait intérêt de prouver ses dires. Lyrae ne pourrait pas répondre à ce rire gras et presque joyeux en baissant de suite le prix... Il serait vu comme une poule mouillée; et autant dire que Sokko n'apprécierait pas. Maintenant que la phrase était sortie de la bouche de l'humain, l'être visqueux voulait voir le résultat. Ce pourquoi l'autre avait osé lui proposer plus que le double du prix.

Misha sentit l'onde envoyé par Lyrae mais ne put décrypter le message car ce dernier était trop faible. Néanmoins la Jedi sentait à la crispation des muscles de son apprenti que quelque chose n'allait pas, qu'il comptait sur elle. C'était un peu un appel au secours qu'il avait envoyé. Et comme la Trianii connaissait bien les transactions entre Hutt et chasseurs de primes, elle savait ce qui manquait. La preuve que Lyrae eut pu se permettre autant d'impudence devant Sokko. ce dernier avait fini de rire et avait l'air d'attendre quelque chose qui le surprendrait agréablement. Devenue sage depuis tout à l'heure pour faciliter la tâche de son apprenti, la Jedi finit par comprendre qu'elle devait faire le contraire. Le contraste entre son attitude calme et l'expression d'une rage soudaine l'aiderait sans doute à faire voir combien c'était une créature maligne et sournoise. Mine de rien Misha s'approcha du Chevin, faisant mine d'être nerveuse pour autre chose, comme les bruits autour. Pourtant, la féline avait toujours la créature immonde en vue. Les lourdes chaînes commençaient à blesser son cou, un filet de sang léger parsemait déjà son pelage, presque invisible dans la fourrure de nuit de la Jedi. Rassemblant ses forces, car bondir en supportant le poids de la chaîne en plein saut sur sa frêle silhouette ne serait pas aisé.

D'ailleurs Misha changea bientôt de cible car la peau du pachyderme était bien trop épaisse, couplée avec le ralentissement que produirait la très lourde chaîne, elle n'arriverait à rien. Misha décida de faire "peur" à Sokko en l'effleurant et en attaquant le rodien à ses côtés. La Jedi se concentra, refusant de faire appel à la Force, car le Hutt le sentirait... Et serait immunisé en plus. Elle fit plutôt appel à ses instincts d'avant, toute cette nécessité de survivre, cette tradition de chasse. Faisant mine encore un bon moment d'être inquiète à cause des bruits extérieurs, la Trianii braqua soudain ses yeux sur sa proie et bondit. Ses griffes arrières raclèrent sur le sol pour prendre de leur mieux de l'élan. La chaîne suivit le mouvement, exerçant une pression arrière contre laquelle celle exercé par son train arrière résistait. Misha fut soulagée d'arriver près du Rodien. Trompant son côté Jedi, elle avait réussi à ne garder que l'esprit de chasseresse et donc l'impression que rien d'autre n'importait plus que d'attaquer le bras droit de Sokko. Comme prévue, la Jedi frôla Sokko, se heurtant à sa peau comme on se brise sur un rocher; mais faisant fi de sa douleur, la frêle silhouette animée d'une grande rage et d'une volonté sauvage atterrit toute griffes en dehors sur le Rodien, le visage de ce dernier fut laminé, tandis que, paraissant ne pas en avoir assez, la Jedi se ruait sur sa carotide. Ne contrôlant plus rien alors qu'elle pensait y parvenir, Misha referma ses crocs sur la gorge de ce dernier pour simuler normalement... Elle devait permettre au rodien de survivre jusqu'à ce que Lyrae la reprenne en main. Mais le fait de sentir le sang couler dans sa gorge, mais aussi sur son pelage désormais imbibé-à cause de la chaîne qui s'était considérablement serré contre elle et avait au passage, meurtri son cou. - la fit forcer son étau, de telle sorte qu'un os craqua. Elle toucha la carotide avant daigner reculer à cause de la douleur que lui causait la chaîne. Le rodien était mortellement blessé, seul un appel d'urgence, et des soins méticuleux dans l'instant pouvaient le sauver.

Misha expira bruyamment, revenant à elle, les yeux embués par l'effort et l'abnégation d'étranglement; sachant qu'elle aurait tué l'être si la chaine ne lui avait pas coupé la respiration, la Jedi commençait à se faire peur... Mais là, Lyrae et elle étaient beaucoup trop impliqués pour faire marche arrière. S'allongeant dans le sol poussiéreux pour se remettre du manque d'air éprouvé plus tôt, elle gardait toutefois un air furieux; promettant un beau remue ménage dès que l'occasion se présenterait. Misha avait juste assez de lucidité pour conserver son masque de fureur; ne pas gâcher leur couverture, mais sinon, la féline peinait un peu savoir où elle en était. Le sang coulait sur elle, appartenant au rodien où à sa propre personne... Ca lui faisait un peu tourner la tête. C'était la première fois que la Jedi goûtait de cette façon à ce liquide carmin... Et mieux que toute concentration ardue, cela réveillait nettement ses instincts éloignés. Jetant un regard de biais au Hutt, elle essayait de deviner si l'impudence de Lyrae était justifiée ou pas à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Dim 29 Nov 2009 - 14:03

Les jedis sont des êtres fascinants, en dehors des limites du bien et du mal, ils sont complètement étrangers à ce qui fait le reste de l'unnivers. Le monde des vices y compris. Ce qui justifie des situations compliquées.

La demonstration de force de la trianii prouva la valeur de la bête et son indiscipline aussi, et une certaine incompétence du maitre. Le rodien, un simple serviteur, s'étalait par terre dans son propre sang, en convulsant avant d'expirer.

Un grand silence dans la salle, les incidents sont courants, mais jamais contre un hutt. Les weequays gardes du corps avaient fait un pas en avant pour protéger le hutt, une main sur leur blaster. Soko avait cessé de rire, et avait prit une grande expération, le chevin restait impassible.
"Koshoo ha Shisma do. Bigda bigda."

Le chevin traduisit:
"L'illustre Soko le Hutt accepte de vous donner trente mille."
"Rod Kashooki hoa Bonoshka."
"L'illustre Soko le Hutt déplore que vous égorgiez son personnel, il déduira vingt mille de votre prime pour dédomagement."

Le combat débutera dans quelques minutes, les jedis n'avaient plus le temps de faire dans la comédie.


Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 538
Âge du perso : 34 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Ven 4 Déc 2009 - 21:35

Lorsque Lyrae vit Misha bondir sur le Rodien, il crut d'abord que la mission allait tourner court, que Misha était réellement devenue incontrôlable, tant la violence du spectacle le clouait sur place. Il tira sur la chaîne par réflexe, sans utiliser toutes ses forces, car il avait vu la blessure que le métal avait fait à son Maître autour de son cou. Il continuait de jouer la comédie... Mais lorsqu'il vit le sang sourdre et empourprer la gorge de l'homme et les dents de la Jedi, la panique le saisit et il tira de toutes les forces qu'il pût. La peur lui avait fait oublié qu'il blessait son Maître, seul comptait d'arrêter ce massacre atroce...
Son maître lâcha enfin prise, laissant Lyrae abasourdi et effrayé.

Se pouvait-il que Misha ait tué le Rodien juste pour le besoin de la mission ? On avait emmené la victime loin des regards pour la soigner, mais Lyrae ne donnait pas cher de sa peau. Il ne parvenait pas à croire ce qui venait de se dérouler sous ses propres yeux. Aucun Jedi ne tuerait pour les besoins d'une mission, et certainement pas Misha... Son Maître ne faisait pas de mal à une mouche, d'ordinaire...
Il tentait de se persuader qu'il avait été victime de son imagination et de son angoisse et que la blessure du Rodien ne devait pas être si grave. Misha ne pouvait pas avoir mal mesuré les conséquences d'un tel acte. Elle devait savoir ce qu'elle faisait, elle était Chevalier, elle était son Maître.

Lyrae se rendit soudain compte que l'assemblée le regardait. Soko avait fait une offre... Tremblant sous son costume, Lyrae se força à regarder le Hutt et à prendre une voix dépitée.

- Tss... Va pour dix mille alors, lâcha-t-il entre ses dents, et le traducteur s'empressa de communiquer sa réponse au Hutt.

Du coin de l'oeil, Lyrae observa plusieurs des hommes de Soko s'emparer prudemment des chaînes de Misha et l'emmener au loin. Il ne savait où. Il la regarda s'éloigner en tentant de voir un signe sur son visage, mais tout ce qu'il vit fut sa mine fatiguée et, il lui semblait, perturbée. Il la perdit de vue quelques secondes plus tard.

Les crédits lui firent remis un peu à l'écart, mais Lyrae repérait tout-de-même quelques individus qui lui jetaient des regards en coin. Ces crédits le mettaient mal à l'aise, il se sentait moins en sécurité avec. Que devait-il faire maintenant ? Il lui fallait attendre le soir pour voir le combat de Misha -il ne doutait pas qu'elle gagnât, là n'était pas le problème- mais elle lui avait recommandé de se mettre en sûreté et de la laisser faire une fois la transaction effectuée. Mais maintenant qu'il se retrouvait seul, il ne pouvait tout simplement pas décider de se cacher en attendant que Misha se débrouille seule. S'il lui arrivait quelque chose, qui préviendrait le Temple qu'elle avait besoin d'aide ?

Lyrae retourna près de l'arène et s'accouda à une barrière en attendant que le combat commence, tâchant de prendre une allure tout à fait décontractée et d'habitué à ce genre d'évènement. L'angoisse lui nouait l'estomac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Sam 2 Jan 2010 - 18:06

Le combat était maintenant? Mais il était prévu pour ce soir normalement. Après les achats, chacun devait rentrer chez soi pour que tout se mette en place puis revenir ensuite. L'intervention de la police de frontières était prévu pour plus tard... Sans compter qu'il faudrait les prévenir, les renseigner et préparer la récupération du chasseur de primes contre qui ils étaient en chasse. Misha aurait dû être emmené dans l'antre du Hutt qui l'avait acheté pour tout mettre en place de l'intérieur. Ils n'avaient plus le temps maintenant... Et pourtant, jamais il n'avait été prévenu que la féline se retrouverait à nouveau dans l'arène. Sans utiliser la Force, et sans armes; elle n'avait plus qu'à en appeler à son instinct sauvage... Celui de tout à l'heure qui avait valu la mort de l'homme de main de Sokko. La Jedi frissonna, rien ne se passait comme ils s'y étaient attendus. Pourtant elle ne laissa rien paraître, profitant juste d'un moment d'inattention pour bondir sournoisement sur Lyrae; debout contre lui, elle avait ses pattes avant posées sur ses épaules et son visage très proche de son oreille, comme si elle cherchait la veine jugulaire.

-C'est un piège. Ils savent-Chuchota-t-elle à son apprenti. Ils cherchent les infiltrés. Ils savent aussi pour l'intervention de la police qui devait avoir lieu plus tard. Tant pis, trop tard... Repère le Chasseur de Primes! Arrête-le.

Tirée en arrière, Misha poussa un gémissement plaintif et se laissa retomber sur le sol assise. Les gens réprimaient des soupirs, et certains ne semblaient pas savoir où donner de la tête; tout se préparait hâtivement. Apparemment les choses ne devaient pas se passer ainsi... Pourquoi quelqu'un avait -il avancé l'heure du fameux tournoi? Tout simplement parce qu'il y avait aussi des infiltrés de l'autre côté, à n'en pas douter... En collaboration avec les Jedi; la police magique avait décidé d'arrêter le maximum de criminels réunis ce soir, aidant de ce fait les gardiens de lumière à récupérer l'homme qu'ils cherchaient... Celui qui préparait des attentats sur Coruscant grâce à l'argent qu'il gagnait via les combats d'animaux. Ce chasseur de primes avait souvent été employé par le Hutt, voilà pourquoi Misha avait voulu rentrer dans sa demeure. Pour l'instant la chose paraissait compromise.

Pourtant, aussi fofolle qu'elle pouvait être en dehors, Misha avait toujours les deux pattes sur terre en ce qui concernait les missions. Celle-ci devait être accompli quoiqu'il en coûte! Après ils préviendraient la police magique... Tant pis pour le rapt, ça allait râler dans l'administration comme quoi les Jedi avaient voulu les doubler mais Misha se fichait de ces énergumènes à paperasse. Pour le moment, il fallait faire en sorte que la mission ne soit pas un fiasco. La Jedi jouant le jeu jusqu'au bout se laissa mener jusque dans les coulisses de l'arène. Son apprenti devrait rechercher le chasseur de primes alors qu'elle combattait... A elle de captiver la foule pour permettre à Lyrae d'évoluer sans trop se faire remarquer; par les autres, mais surtout par le chasseur de primes qu'ils étaient venus chercher. Un de ses attentats était en marche selon leurs informateurs, le laisser s'échapper c'était lui permettre de gagner de l'argent ce serait lui permettre d'achever son projet; et donc à une bombe d'exploser dans la ville lumière. L'homme ne devait plus remettre un pied là-bas, ni leur échapper ce soir, sans quoi, les deux Jedi perdraient sa trace.

Quant à savoir comment Lyrae la récupèrerait après ce soir, c'était une autre question... Impossible à déterminer, la chose paraissait vraiment compliquée; et Misha devrait peut-être attendre un bon moment avant qu'on ne revienne la chercher. En attendant, elle ne devait pas être découverte. Lorsque les grilles s'ouvrirent, comme éblouie par la lumière, elle bondit contre la barrière, juste devant Lyrae, cherchant visiblement à s'attaquer encore une fois à lui. S'accrochant à ces dernières de toutes ses griffes, laissant quelques marques sur l'accoudoir; elle fit des efforts pour défier la gravité, le tout sans utiliser la Force sous peine d'être repérée.


-Au Vaisseau. Quand tu l'as! Ramène-le sur oND2RON! Une escorte t'aideras à la surveiller. Rentre au Temple! Il sera interrogé. Tu ne dois pas le laisser s'échapper; revenir sur Coruscant; arrête le!


Elle retomba par terre, le souffle court, levant la tête vers la grille d'en face qui se levait. Misha se rappelait de cette situation, des hurlements d'excitation, et de sa peur. Elle leva les yeux vers le Hutt, s'attendant presque à voir sa mère attachée à la laisse... Seul soutien. Mais évidemment Ewana n'était pas ici. Un dernier regard à son apprenti; puis elle laissa la bête sortir de son trou... Quelle ironie! Comme il y avait de cela plus de dix ans, c'était un Rancor. Misha possédait la Force mais comme à l'époque, elle était bloqué; c'était rageant car après tout, en tant que chevalier Jedi elle savait parfaitement s'en servir. Seulement si la féline battait le Rancor grâce à ses pouvoirs, elle serait ensuite tué! Et le Hutt ainsi que les autres criminels chercheraient un autre Jedi, sachant qu'ils évoluaient à deux.


-Dites donc, elle vous en veut la femme panthère mon vieux. Elle doit estimer qu'elle valait plus que 10 000 crédits. C'est la seconde fois qu'elle vous saute dessus.

Fit un homme rigolard, posant son énorme main lourde sur l'épaule de Lyrae; c'était le chasseur de primes... Mais il y avait tant de monde, comment l'apprenti ferait-il pour l'arrêter dans ses conditions?
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 538
Âge du perso : 34 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Jeu 4 Fév 2010 - 18:19

Lyrae se dégagea de l'étreinte de la féline avec autant de fureur qu'il pût en feindre et quand les deux Jedi furent séparés, ceux qui regardaient la scène purent apercevoir les mouvements légèrement tremblants de Lyrae, qu'ils trouveraient certainement justifiés, face à l'attaque d'une telle bête. En réalité, ce qui inquiétait le padawan était bien le revirement de situation.
Lui ? Arrêter le chasseur de primes ? Tout seul ? La bonne blague ! L'avait-elle pris pour un Chevalier Jedi ?!

Mais il fit taire son angoisse du mieux qu'il le put. Il n'avait pas le choix : Misha était prise au piège -grâce à ses talents- et il faudrait désormais qu'il se débrouille tout seul. Le chasseur de primes n'était même pas ce qui l'inquiétait le plus. Même s'il ne parvenait pas à le maîtriser, ce ne serait pas la fin du monde -il passerait seulement pour un incompétent, et cela était déjà arrivé ; il était pourtant toujours membre de l'Ordre. Non. Ce qui l'inquiétait, c'était de savoir comment la Trianii se sortirait de ce mauvais pas. Il ne pouvait intervenir sous les yeux de tous ces spectateurs, et peut-être même qu'une intervention de sa part serait de toutes façons inutile, face à tant d'adversaire. Il ne pouvait même pas vraiment sortir son datapad pour demander des renforts, car il se sentait épié. Probablement certains, plus intuitifs que d'autres, avaient-ils remarqué son manque d'aisance. Lyrae ne voulait pas leur donner la preuve de sa culpabilité. Figé, il resta longuement non loin de l'arène, ses méninges tournant à plein régime.

Le combat débuta, un rancor apparaissant dans l'arène. Lyrae ne cessait de se dire qu'il fallait se mettre en route : trouver le chasseur de prime, l'envoyer sur Onderon, se débrouiller pour garder un œil sur la Trianii... Mais il restait là, figé par le spectacle qui s'offrait à lui. Son masque sauva probablement sa mission, car son visage devait à ce moment gravement trahir l'angoisse qu'il éprouvait face à la perspective du combat. Soudain, il eut une idée folle : pourquoi ne pas aider la Trianii grâce à la Force ? Mais il s'en voulut au moment même où il eut l'idée. Il était là pour trouver le chasseur de prime, son Maître se débrouillerait certainement bien seul... La mission avant tout. Même avant son Maître.. C'était dur à accepter.

Une lourde main sur son épaule le fit brusquement sursauter. Le flot de paroles qui s'écoula des lèvres du grand homme musclé parut incompréhensible au jeune homme, tant il était abasourdi par la soudaine apparition de la personne qu'il traquait. Mais dans les yeux du chasseur de primes, à son grand soulagement, il ne lut aucune suspicion. Avait-il un peu bu pour parler si facilement ?

- Mouais, admit finalement le padawan. En tout cas, je donne pas cher de la peau du rancor...

Il parlait pour meubler la conversation, le temps de trouver comment tourner la situation à son avantage. Une chance que le chasseur soit volubile.

- Pas sûr, faut se méfier de ces bêtes-là. Sont pas si stupides qu'elles en ont l'air, répondit le chasseur de primes en fonçant les sourcils. Vous l'avez trouvée où, la panthère ? On la croirait presque civilisée...
- Ça me regarde, fit Lyrae du tac au tac, avec une voix malicieuse tandis que se montait peu à peu un plan dans sa tête. On ne montre pas la kinrath aux œufs d'or quand on l'a trouvée...

Le chasseur de prime partit dans un éclat de rire.

- Elle est plus féroce qu'elle en a l'air. Je vous parie 500 crédits qu'elle l'emporte !

L'homme cessa de rire, semblant soudain réfléchir. Lyrae se fichait totalement de perdre 500 crédits, même s'il était roulé. Il lui fallait trouver un prétexte pour que les deux hommes sortent... Le padawan se concentra sur la Force pour tenter d'endormir la suspicion de l'homme. Il ne sut jamais si ça marchait.
Misha restait figée devant un rancor qui montrait des crocs et grondait férocement. Etait-elle donc pétrifiée de terreur ? C'est ce que sembla croire le chasseur de primes.

- Tope-la ! Fit-il joyeusement en montrant l'une de ses paumes. Je sais pas d'où tu sors, toi avec ta panthère, mais t'es complètement dingue ! Tu m'plais bien !

Lyrae ne releva pas la remarque ni son soudain tutoiement. Il gardait un œil sur le combat. Pourquoi les secondes s'étiraient-elles ainsi ? Tant que Misha était ainsi immobile, il se sentait lui-même pétrifié. Il ne pouvait même pas l'encourager...
Il s'arracha soudain à la contemplation de la scène.

- Si je gagne, je te suis vers les distributeurs de crédits. Ca marche ?

- Ah ah ! Ca marche. Si je gagne, c'est moi qui te suis à l'extérieur. Mais il faudra faire vite, j'ai quelques courses à faire près du Noyau, je vais pas m'attarder, mais je tiendrai ma parole...

Lyrae déglutit. Il n'en doutait pas. Ce dont il doutait en revanche, c'était de la victoire de son Maître. Dans tous les cas, il serait seul -ou presque- au-dehors avec l'homme qu'il recherchait. Il ne lui resterait plus qu'à le maîtriser... Mais qu'en serait-il de Misha ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Sam 6 Fév 2010 - 10:10

La Jedi secoua la tête, non ce n'était pas comme avant! Jamais! Pour preuve, Ewana ne siégeait pas auprès du Hutt, phare de cette époque. La Trianii était morte de son plein gré dans les bras de son mari pour protéger sa fille. Misha n'avait plus neuf ans, elle était une Jedi et allait se débarrasser de ce pauvre rancor. La féline travailla un long moment sur son mental pour oublier sa colère, la bête avait juste faim... Exactement comme la créature rencontrée dans la grotte d'Ilum avec son apprenti. Il n'y avait donc aucune raison de la haïr, juste se défendre, voilà tout. Misha s'était déjà montrée trop sauvage tout à l'heure, et jugeait son dérapage grave... Elle avait tué! Certes c'était un criminel mais ce dernier ne l'avait pas physiquement provoquée. En plus, la Trianii devait garder toute sa tête pour Lyrae qu'elle espérait pouvoir aider suite au combat. Levant donc les oreilles vers l'animal, la Jedi se dit que face à ce tas de muscles imposant, c'était son intelligence qui devait primer.

Elle le laissa attaquer et esquissa un bond de côté pour l'esquiver, bloquant ses pouvoirs... Le Hutt en haut de l'estrade sentirait son utilisation, immunisé qu'il était, de même, un saut de deux mètres, propulsé par une puissance invisible forcerait les autres à se poser des questions. La Jedi devait donc faire appel à son instinct naturel et essayer de le maîtriser pour ne pas sombre dans la colère ou le goût du sang. Lorsque le Rancor revint à la charge, Misha se laissa glisser sur le sol, prête à jaillir à quatre pattes mais semblant attendre quelque chose. Au dernier moment elle souleva l'une de ses mains de laquelle s'échappait des grains de poussière. Allant jusqu'à escalader l'animal géant, la jeune chevalière bondit sur son dos, lacérant inutilement sa peau si épaisse que la bête ne faisait que pousser des meuglements d'ennuis. Une fois presque sur sa tête, la voyageuse clandestine laissa tomber le sable; s'attisant des "oooh" d'étonnement et des tonnerres d'applaudissements devant cette ruse presque "humaine" tant elle étai intelligente. Chose sûre, on avait dû lui apprendre à faire ça... Un peu comme un gentil chienchien à qui on demande de faire le beau. Retombant sur le sol, elle laissa à peine le Rancor secouer la tête pour se débarrasser du sable et sauta à sa gorge.

Raté... Pas la bonne idée! La bête l'attrapa entre ses immenses pattes semblables à des mains et serra. Étouffée, Misha lâcha prise, ses membres flottant dans le vide, misérablement. Elle était si svelte, si minuscule par rapport à l'énorme créature qui bavait juste devant sa silhouette frêle et agile. Déjà la Jedi au physique léger -fait pour la souplesse- sentait ses os peiner à résister face à l'assaut. Un gigantesque coup de patte la fit atterrir sur le sol; mouillant ce dernier d'une flaque de sang assez impressionnante. Quitte pour un petit bout d'oreille en moins, la Jedi se releva chancelante, son visage était marqué de trois longues griffures fines et parallèles, son oeil avait eut beaucoup de chance. Entrevoir son apprenti aux côtés du chasseur de primes recherché lui donna du baume au coeur. Elle devait réussir sa mission afin que Lyrae fasse de même. La Féline se demanda un instant ce que son Padawan faisait encore ici mais c'était juste une question rhétorique, elle lui faisait confiance. Retournant à son combat, Misha essaya d'oublier sa douleur-ainsi que le désir qu'elle avait de s'aider de la Force pour se soigner- et harcela l'immense créature en griffant, mordant l'intérieur de ses pattes arrières quand c'était possible, histoire de le faire chanceler un jour.

Elle recommença son manège et attrapa une poignée de sable, cette fois, rouge de son propre sang pour le jeter à la face du Rancor; non seulement aveuglé dès lors, mais aussi gêner pour respirer ou plus important encore, flairer. Il avait du sang de la Trianii plein les narines et ne voyait rien, car le sang collait les grains de sable et l'empêchait de s'en débarrasser correctement. La Jedi se servit de la panique de l'animal pour essayer d'analyser froidement la situation, c'était presque comique de la voir assise là, comme une vraie panthère; semblant étudier la chose sous tous ses angles, l'air même pas fâchée, juste... Réfléchie. Elle tâta son oreille qui devrait s'en sortir honorablement et essuya le sang qui perlait dans son oeil avant de se remettre à tourner autour de l'animal, adoptant une marche quadrupède pour être plus rapide. Ayant finalement trouvé le point faible le plus accessible; Misha s'attaqua au ventre, là où la peau était moins épaisse. Bondissant sur les parois de l'arène pour s'aider dans ses impulsions avant de se faufiler hors des pattes meurtrières du rancor ulcéré. En attaquant toujours le même endroit, la blessure s'agrandit, mortelle car coupant une veine qui servait le coeur.

Le Rancor était désormais à terre, mais la Féline était épuisée. Elle se laissa rouler sur le sol tandis que l'énorme créature s'affalait, encore vivante. Sans autre arme que ses griffes et ses crocs, la Jedi ne pouvait pas l'achever; elle n'avait pas assez de puissance pour atteindre la carotide et se sentait, qui plus est, très faible. Se laissant glisser sur le sol, la tête couchée sur ses pattes et ses flancs ramenés contre sa poitrine, comme si elle attendait qu'on vienne la récupérer après avoir bien travaillé... Près du corps sanguinolent, souffrant qu'elle ne pouvait décidément pas achever-le pauvre eut-elle le temps de songer-.

Le Hutt semblait stressé, il avait envie de garder sa bête de foire nouvellement acquise en vie; hâtant les préparatifs en vitesse, il attendit que l'on déclame la fin du combat -sa féline créature y participant, il n'avait pas le droit de juger pour cette fois.- pour voler à son secours et la soigner. Misha leva les yeux vers Lyrae, cherchant à comprendre ce qu'il faisait mais incapable de bien réfléchir pour le moment. Sa tête la lançait et les griffures du rancor qui lacéraient sa tête côté droit, ayant au passé emporté un petit bout d'oreille-heureusement pas une partie de l'organe vital lui permettant d'entendre- son poitrail et ses flancs la forcèrent à fermer les yeux, le souffle court... Attendant que le rancor daigne enfin mourir de sa blessure.

*Lyrae je compte sur toi*


Songea-t-elle, s'octroyant une petite utilisation de la Force qui passerait sûrement inaperçu dans l'effervescence. Le combat avait duré plus d'une heure aussi, avec des rebondissements, changements de situation ect. Lançant un encouragement à son Padawan grâce à une légère onde de force cependant affaiblie, la chevalière reposa sa tête sur le sable, poussant un lourd soupir, elle eut juste le temps de se demander si le plan du Conseil était vraiment une bonne idée vu comme il avait tourné... Et aussi de se demander si au fond, elle n'avait pas su depuis le début que cela tournerait ainsi... Lyrae n'allait probablement pas pouvoir la récupérer puisque le Hutt récupérerait sa créature; Misha aurait dû pouvoir se défendre et s'échapper mais ce n'était pas la peine... Et voilà, elle allait redevenir esclave, une bête de combat cette fois. Espérant que son apprenti la laisserait là, pour le bien de la mission, la Jedi ferma doucement les yeux dans l'espoir de se reposer un peu; blottie contre le sable chaud qui apaisait à peine ses blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 538
Âge du perso : 34 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Jeu 11 Mar 2010 - 16:42

Lyrae n'entendait plus rien des acclamations et conversations qui emplissaient la salle. Le seul son qu'il entendait était celui de son cœur, qui battait à ses tempes à la manière d'un tambour précipité. Sous ses yeux se déroulait le combat le plus violent qu'il ait jamais vu. Ou peut-être était-ce à cause de la participation de son Maître ?
Les mains resserrées en étau autour de la barrière de ferraille qui le séparait de l'arène, Lyrae observa le déroulement du combat avec stupeur. A chaque coup que son Maître donnait ou encaissait, son estomac se contractait violemment. Il n'y avait plus vraiment de principe Jedi, seulement le souhait unique de voir survivre la pauvre Trianii déjà blessée. Pendant quelques minutes, il en oublia même pourquoi il était là.

Mais le Chevalier Jedi qu'était Misha ne se laissa pas abattre par le Rancor et bientôt, sous les hurlements féroces des mercenaires, il s'effondra sur le sable, la plaie de son ventre béant affreusement aux yeux de tous. Le sens sombre s'écoulaient sur le sable à n'en plus finir et la foule était folle d'animation, tantôt agréablement surprise par les compétences de l'étrange créature qu'ils avaient sous leurs yeux, tantôt furieux d'avoir perdu leurs paris.

Il fallut plusieurs secondes à Lyrae pour retrouver son calme après avoir entendu le message de son Maître. Elle était mal en point, mais il se persuadait qu'elle survivrait. D'ailleurs, les serviteurs du Hutt se précipitait maintenant dans l'arène pour la soigner au mieux. Soko devait probablement demander à ce qu'on soit aux petits soins avec elle... Il valait mieux s'occuper du plus urgent ; il reviendrait la chercher plus tard. Il ne pouvait de toutes façons rien faire avec tant de monde autour, maintenant que la Trianii était vendue.

Lyrae se retourna vers l'homme avec qui il avait parié, tentant de prendre un ton joyeux, bien que le cœur n'y fut pas.

- On dirait que j'ai gagné...


L'homme ronchonna dans sa barbe. La lueur de ses yeux avaient changé et Lyrae pressentait qu'il ne comptait pas être tout à fait honnête. Peu lui importait, tant qu'il ne lui échappait pas...

- Peut-être bien, finit par admettre l'homme sur un ton vaguement dépité. Je comprends pas comment une bête si frêle... Enfin bon, j'ai dit que je tiendrai parole, alors allons-y.

Lyrae ne put s'empêcher de penser que c'était trop facile. Il était donc si aisé de remporter 500 crédits chez les mercenaires ?
Malgré ses soupçons, il suivit l'homme qui s'engageait à l'extérieur. Il leur fallut fendre la foule, trop animée par l'évènement pour les remarquer, pour enfin se retrouver près de vieux distributeurs de crédits électroniques. Les méninges de Lyrae fonctionnaient à toute vitesse.
Il lui vaudrait mieux éviter de sortir son sabre-laser, sans quoi il se ferait immédiatement remarquer. Comment maîtriser cet homme, alors ?

Il n'eut pas le temps de réfléchir longtemps. Car une fois seuls...

- Dis-moi, en échange de mes cinq cent crédits -et c'est une belle somme, convenons-en- tu pourrais me raconter où tu as trouvé ta créature, non ? Je promets que je garderai ça pour moi...
- Hé bien, fit Lyrae avec une seconde d'hésitation. Non. Et tu ne me croirais pas, de toutes façons...
- Non ? Tant pis, tu ne m'auras même pas été utile, dommage !


Et sur ces mots, il décocha au padawan un violent coup de coude.
Lyrae se heurta au mur sous le choc, tandis que l'homme entreprenait de détaler comme un lapin dans la nuit noire.
Le padawan reprit son équilibre le plus vite qu'il en était capable et s'élança à sa poursuite en poussant un juron. Si l'homme avait l'avantage de connaître le lieu, il ne s'attendait probablement pas à ce que les jambes de Lyrae soit si bien entraînées. Son corps léger et sa facilité à éviter les obstacles lui permirent de garder le mercenaire en vue pendant plusieurs minutes. Ce dernier finit sa course effrénée dans l'impasse d'une ruelle sombre, et se retourna pour faire face à son poursuivant.

- Ah Ah ! S'exclama-t-il, essoufflé. Soit, t'as une bonne vitesse de course !

Lyrae s'immobilisait en dérapant en face de l'homme. Il retira son masque qui lui gênait la vue et la respiration, réfléchissant toujours à la façon dont il allait pouvoir maîtriser l'homme.

- Mais qu'est-ce que tu croyais, hein ? Que t'allais gagner cinq cent crédits comme ça ? Tu sais pas qui je suis, on dirait ! Je suis Ron Carlys, mon pauvre, un des meilleurs mercenaires de la région !

L'homme semblait jubiler. Lyrae déglutit, en proie à une vive appréhension.

- Et si je te disais que je sais justement très bien qui tu es ?! Lança-t-il sans réfléchir, se rendant compte de la puérilité de sa voix sans son masque. Et que je me fiche pas mal de ce maudit pari ?
- … Quoi ? Mais qu'est-ce que tu me veux, gamin ?

Lyrae prit une longue inspiration. Il se demandait toujours comment il allait pouvoir vaincre ce tas de muscles sans tomber dans la boucherie avec son sabre laser.

- Je suis là pour vous arrêter. Vos torts, vous les connaissez déjà. Rendez-vous calmement et allons aux autorités publiques, maintenant.


Le mercenaire explosa d'un rire étrangement faux.

- Me rendre ? Ah Ah ! Me rendre !! Mais j'ai plus d'un tour dans mon sac, pauvre fou !


Un blaster surgit soudain dans la main de l'homme. Anticipant légèrement le tir, Lyrae activa son sabre laser juste à temps pour contrer les rayons bleu électrique qui déferlèrent vers lui.
En voyant le sabre, l'homme avait perdu le sourire. Il resta quelques secondes silencieux et immobile. Puis il reprit des tirs de plus en plus frénétique, et Lyrae n'avait d'autre choix que de se défendre. Mais que pouvait-il donc faire ?

Soudain, et Lyrae mit quelques secondes à comprendre ce qui se passait, une voix dans un haut-parleur retentit...


- Vous, là-bas ! Plus un geste ! Que plus personne ne bouge !


Le mercenaire et son traqueur se tournèrent d'un même mouvement vers l'entrée de la ruelle...

Des soldats républicains !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Sam 24 Avr 2010 - 17:13

Les soldats républicains avaient été prévenu de ce qui se tramaient. Ces 7 llà n'étaient qu'un petit détachement du troupeau. Ils hochèrent la tête pour dire que l'apprenti avait fait du bon travail... Nécessitant encore son aide pour veiller sur Ron Carlys qui dût obtempérer. L'un des soldats s'approcha du Padawan et s'adressa à lui, adressant directement la parole à Lyrae, ignorant leur prisonnier.

"Il s'agit bien de Ron Carlys recherché pour attentats et tentatives de meurtres sur Coruscant? Déclinez votre identité s'il vous plaît"

Il avait dit ceci d'un ton aimable tout de même, car cet apprenti leur avait bien mâché le travail en retenant l'homme lors de leur petite rixe.

***

Pendant ce temps, une bande de soldats étaient arrivés sur les lieux du combat qui venait de finir. Misha vit avec horreur que le Hutt qui l'avait acheté pliait bagage, les soldats ne chercheraient pas à le déloger de sa cache, faisant une descente sur la place mais ne faisant qu'attraper les traînards. Ce fut une mission réussie car s'il y avait eut des fuites prévenant d'une descente plus tôt, la police locale s'était organisée pour faire croire à son annulation et intervenir tout de même bien que ce soit à la fin. Elle se sentit traînée en vitesse par des droïds, trop faible pour se lever et de toutes façons attachée même blessée de peur qu'elle ne s'échappe ou ne soit volée dans la cohue. La Jedi ne pouvait plus contacter son Padawan, son comlink, elle l'avait enlevé lors de son "achat" pour ne pas paraître suspecte, après tout la Trianii n'était qu'un animal; son seul moyen de s'en sortir c'était la surprise, car elle était en effet bien plus intelligente que le Hutt ne le pensait... En espérant que personne ne connaisse sa race et la dénonce comme espèce intelligente Misha se laissa emporter, avec pour dernières pensées et prières, la réussite ainsi que le bien être de cet apprenti dont elle n'avait pas voulu pendant longtemps.

Maintenant les deux Jedi s'entendaient très bien, et Misha avait songé qu'il était temps pour lui de devenir un chevalier. Elle avait apprit beaucoup au contact de ce garçon qui n'avait que 3 ans de moins qu'elle; au final cette petite différence d'âge avait été une bonne chose car il avait été assez mûrà corriger ses propres erreurs et ne pas pâtir de son manque d'expérience dans les joies de l'enseignement. La Jedi gémit, poussant un léger miaulement plaintif comme pour attirer les soldats républicains, mais ceux-ci ne la trouvèrent pas, ils savaient qu'un Jedi était ici mais n'avaient aucun renseignement et ne pouvaient imaginer qu'elle serait l'une des bêtes de combat. De toutes manières le Hutt l'avait déjà emmené loin, usant probablement d'un raccourci où d'un souterrain... Trop faible pour utiliser la Force Misha se laissa glisser dans un profond sommeil involontaire qui ressemblait fort à un coma. Les droïds se dépêchèrent car la bête de leur maître était sur le déclin et sa vie était en danger après ce combat.


***

Les soldats républicains qui étaient intervenus reçurent un message, le chef attrapa son comlink et écouta ce que son comparse avait à dire, un franc sourire se dessina sur ses lèvres, déformant les multiples cicatrices qui ornaient son visage et que Lyrae pouvait voir maintenant qu'il avait enlever son casque. Néanmoins une lueur de tristesse se posa dans ses yeux quand il annonça à ce dernier une mauvaise nouvelle.

"Nous n'avons pas trouvé de Jedi caché dans le public, votre maître ressemble à quoi? Cependant bien que vous nous donniez la description je doute que nous puissions faire quelque chose... La descente a été un succès mais le Hutt nous a totalement échappé, nous avons juste attrapé deux de ses hommes mais ils ne semblent pas vouloir parler. Faisait-il parti du public? Etait-il déguisé en chasseur de primes comme vous?"

Ils ne savaient même pas que c'était une fille... Ah l'administration parfois! Il faut dire que la police locale avait été bien plus obnubilé par l'idée d'attraper Ron Carlys qui mettait des centaines de vies en danger ainsi qu'un bon groupes de parieurs sur les spectacles d'animaux que de sauver un Jedi isolé qui avait choisi son sort.


"A mon avis ils ont du découvrir que c'était un infiltré... Je suis désolé! Y a-t-il une petite chance pour qu'il soit encore parmi eux et que sa couverture ne soit pas grillé?"

Ron eut un rire dément et il cracha à la figure de Lyrae sans savoir si il l'avait vraiment atteint ou non il cria

-Tu m'as arnaqué! Tu me dois 500 Crédits, c'était ton maître cette espèce de panthère ridicule. Elle va mourir! Ou finir sa vie comme bête de combat... Ahahahaha ! Tu n'es vraiment qu'un pauvre imbécile et elle est pire que toi.

Sur ce il agrippa violemment Lyrae, comme s'il souhaitait le prendre en otage.
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 538
Âge du perso : 34 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   Mer 28 Avr 2010 - 8:52

Lyrae avait grimpé dans le véhicule de convoi, selon les désirs des soldats républicains, pour les aider à escorter Ron Carlys. Ce dernier était dans une fureur noire, mais était cependant trop sous l’emprise de ses émotions pour être rusé. Il hurlait et gigotait dans ses menottes. Le padawan considérait d’ailleurs que sa présence était maintenant inutile, mais il en avait profité pour demander l’aide des soldats républicains pour retrouver son Maître…

Lyrae n’en revenait pas de la chance qu’il avait eue. Quelques minutes auparavant, il aurait parié qu’il serait forcé de tuer l’homme, bien malgré lui et ses convictions. Pourtant, les soldats avaient débarqué, surgissant de nulle part, et réduisant à néant les espoirs de fuite du mercenaire. Si cette affaire-là au moins été réglée, cela n’empêchait l’angoisse de Lyrae de lui triturer toujours les entrailles : aucune trace de son Maître… Le Hutt avait pris la fuite, et le padawan était prêt à parier qu’il avait bien veillé à embarquer la Trianii…

D’un mouvement nonchalant de la tête, Lyrae s’écarta de la trajectoire du crachat, indifférent aux paroles du mercenaire qui s’excitait toujours plus.

- Lâche-moi, idiot, maugréa le padawan en se dégageant de l’étreinte. Et sois un peu malin, coopère.

Lyrae retint son souffle une seconde, tandis que Ron s’énervait toujours. Le padawan venait d’avoir une petite idée…

- Ecoute-moi une minute, tu recommenceras à hurler plus tard. J’ai peut-être de quoi faire diminuer un peu ta peine.

Le mercenaire se calma un instant, mais l’on pouvait sentir que ce n’était qu’une apparence ; ses yeux injectés de sang et ses poings serrés montraient qu’il exploserait de nouveau d’un instant à l’autre. Mais il voulait entendre ce que Lyrae avait à dire.

- Il me semble que c’est pas la première fois que tu participes à ces combats… Ni que tu rencontres Soko, n’est-ce pas ? interrogea le padawan avec un sourire en coin, tandis que Ron acquiesçait prudemment. Donc, tu pourras sûrement me dire où il a pu s’enfuir à présent.

Le mercenaire prit un air interloqué avant que sa mine mauvaise réapparaisse.

- Si tu crois que je vais tomber dans le panneau ! Soko est plein de thune, il paiera ma caution, si je ne le dénonce pas, déclara-t-il en dévoilant un sourire aux dents abimées.
- Peut-être pas, fit Lyrae du tac au tac. Je doute que tu lui sois indispensable… Les mercenaires recherchés ne sont plus assez discrets pour qu’il les utilise, tu le sais bien…

Le doute s’installa peu à peu dans le regard du mercenaire. Il pesait le pour et le contre… Et sembla soudain décider qu’il valait mieux se ranger du côté du padawan plutôt que du côté Hutt… La confiance régnait dans ce milieu, songea Lyrae.

- J’ai bien une ou deux adresses.. Mais d’abord, tu me promets qu’on diminuera ma peine, et les adresses, je te les donne qu’à toi, fit-il à voix basse.
- Ca roule.




Le padawan demanda à ce qu’on note une coopération de la part du mercenaire et sauta du véhicule toujours en marche dans la ville sombre, allumant son comlink en détalant vers l’une des premières adresses que lui avait donné Ron Carlys.

« Ici le padawan Lyrae O’Sil. Je signale le rapt du Chevalier Jedi Misha sur Tatooïne. C’est urgent, et elle est blessée, il faut m’envoyer quelqu’un immédiatement pour la secourir. J’ai des adresses qui…
- J’ai votre ordre de mission sous les yeux, padawan, et c’est une mission d’infiltration. En aucun cas nous ne pouvons intervenir avant qu’elle soit réalisée, sous peine de briser la couverture des infiltrés.
- Quoi ? Mais la mission est accomplie, le mercenaire a été arrêté. Et l’infiltré, c’est moi !
- L’identité et la détention de Ron Carlys a-t-elle été vérifiée par les autorités en charge du dossier ? Le Temple n’a reçu aucune notification à ce sujet.
- Non, non, mais ce sera fait dans les heures qui viennent ! Ecoutez, transmettez la nouvelle au Conseil. Dites que Misha est en danger, qu’il faut envoyer quelqu’un au plus vite, et que moi, je pars à sa recherche.
- Non ! Si votre mission est terminée, alors vous devez rentrer au Temple. Le secours du Chevalier en question doit être organisé et décidé par le Conseil !
- Foutaises, contentez-vous de transmettre le message ! Le temps presse !
- Mais ce sont les règles ! Si vous désobéissez vous risquez la…
- ALLEZ TRANSMETTRE CE PUTAIN DE MESSAGE !


De rage, Lyrae éteignit son comlink sans écouter ce que disait son interlocutrice.

Il détala dans les ruelles sombres en rajustant sa tenue de mercenaire. Il avait quatre adresses à vérifier, et il priait intérieurement pour que l’une d’entre elles soit la bonne, celle où le Hutt avait emmené Misha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Retour dans le passé pour dessiner l'avenir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-